TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ARGILE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: L'ARGILE   Dim 15 Fév 2009 - 17:10

ARGILE ET ARGILOTHERAPIE : L'ARGILE EST LA PEAU DE LA TERRE
Parution dans le livre "Manuel des Thérapeutiques Naturelles" 1991
et dans le trimestriel "La Tempérance" n°10, avril 1994






Bien plus qu'une desquamation des roches affleurantes, bien plus qu'une couverture liant -sous sa forme floculée- ou déliant -sous sa forme dispersée- les matériaux composites du sol, l'argile est surtout et avant tout cet extraordinaire "chaînon manquant" entre l'organique et l'inorganique, ce lieu unique de respiration et d'échange entre la profondeur minérale inanimée et la vie grouillante de la surface.

A son sujet les savants rejoignent les voyants : D'un avis unanime les traditions nous affirment que le premier être humain fut crée en façonnant l'argile : la Bible et le Coran lui donnent le même nom "adama", l'homme rouge, l'homme formé d'argile rouge. Il a fallu attendre la deuxième moitié du XXème siècle pour que l'avant garde de la recherche puisse enfin prouver et argumenter ces vérités premières.

Ainsi, le Docteur Lelia COYNE et son équipe de la NASA Ames Research Center nous expliquent-ils que les premières molécules naquirent dans l'argile, grâce à sa capacité d'attraction sélective et de protection des acides aminés qui, sur ce "support intelligent" purent se lier et se combiner.

Bien avant nous le monde animal sut retourner à la terre-mère pour se soigner. Les éléphants indiens pansent plusieurs fois par jour leurs plaies avec la boue des fleuves, les cerfs de Bulgarie gainent de glaise leurs membres endoloris, et nos bons chiens corniauds préfèrent toujours l'eau fangeuse des flaques à celle de leur gamelle.

L'homme observait et imitait l'animal, peut-être aussi obéissait-il à son propre instinct : partout sur la planète se développa un usage coutumier des terres curatives, et toutes les civilisations en portent trace dans leurs parchemins, qu'ils soient papyrus égyptiens, papiers de riz chinois ou feuilles de palmier sanskrites. Nos sages druides eux-mêmes affirmaient que chacun de nous doit au cours de sa vie ingérer son propre poids d'argile.

L'histoire apporte aussi quelques témoignages étonnants :

Dans l'antiquité, on colportait de pays à pays et on commercialisait des petits médaillons d'argile sechée à consommer, marqués d'un sceau et dénommés pour cette raison "terra sigilata",

En 1581, un condamné à mort s'offrit pour tester, sous contrôle d'huissier et en échange de sa liberté, le pouvoir antipoison de l'argile : il survécut à trois fois la dose mortelle de mercure,

En 1905 à Berlin, l'argile permit d'enrayer une épidémie de choléra,

Lors de la 1ère guerre mondiale, l'argile mélangée à la moutarde de la ration militaire de certains régiments français les protégea de la dysenterie, à la stupéfaction des médecins des autres troupes décimées par la maladie.

Ghandi lui-même en était un fervent adepte, car elle allie l'abondance et le faible côut à une polyvalence thérapeutique qui en fait un véritable remède d'urgence.

De nos jours il est assez étonnant de constater, lorsque l'on voyage, à quel point ces connaissances sont encore vivaces : quel que soit le pays l'on trouve toujours une ethnie , une race, une tribu où l'argile est encore utilisée. Personnellement, j'ai échangé avec les touaregs diverses recettes concernant l'usage externe en cas de contusion, et goûté avec les hommes de la jungle srilankaise divers crus extraits de termitières géantes qui constituent, mélangés au miel sauvage, leur unique aliment en période de disette.

Depuis le début des années 1930, les argiles sont sélectionnées et testées pour la fabrication de spécialités pharmaceutiques destinées principalement à la sphère disgestive.

Ce sont par définition des poudres fines constituées de particules de diamètre inférieur à deux microns. Il s'agit de minéraux composés principalement de silicates d'alumine, de magnésium et de fer, auxquels sont associés de nombreux métaux et métaloîdes qui souvent leur confèrent une couleur particulière. En effet on peut trouver des argiles grises, jaunes, rouges et blanches.

Chaque argile a des propriétés spécifiques liées à son origine géologique, à sa composition chimique, et aux oligo-éléments qu'elle est capable de relarguer "in situ" lors de la prise externe ou interne.

Les expérimentations modernes ont confirmé certaines de leurs qualités:

- activité anti-hémorragique par activation de la coagulation,
- activité anti-ulcéreuse par équilibration du pH et augmentation de la qualité et de l'épaisseur du mucus protecteur,
- activité anti-microbienne par capture et adsorbtion des bactéries toxines et virus,
- activité cicatrisante grâce au pouvoir couvrant et à l'efficacité de l'alumine, etc...

L'usage traditionnel les recommandait principalement pour les problèmes infectieux:
- plaies souillées, abcès, furoncles,
- les problèmes rhumatismaux, -arthrites, arthrose-,
- les problèmes traumatiques, -contusions, entorses, tendinites, luxations-,
- et les problèmes digestifs, -constipation, diarrhée, gastrite, colites et brûlures, nausées, vomissements-.

En 1991 fut fondé à Paris le groupe de recherche international "l'Homme et l'Argile" qui réunit dans un esprit pluridisciplinaire des experts ayant chacun dans leur domaine une expérience des argiles et de leur utilisation : cliniciens, épidémiologistes, anthropologues, nutritionnistes, tradipraticiens, pharmaciens, vétérinaires etc...

Ce groupe rassemble, évalue et teste les connaissances anciennes et actuelles sur les différentes espèces minérales, leurs qualités et leurs spécificités thérapeutiques.

Cette équipe est à la disposition des scientifiques et des particuliers pour communiquer et diffuser les informations théoriques ou pratiques les plus récentes sur le sujet.


Groupe de Travail l'Homme et l'Argile
Courriel : lhomme.et.largile@free.fr



source :
fleur 3 http://lhomme.et.largile.free.fr/publications/argilotherapie2.htm



cette association édite un petit livre de survie " SURVIVRE EN VILLE…quand tout s’arrête" par Jade ALLÈGRE; pour en savoir davantage :
fleur 3 http://transition888.heavenforum.org/sante-f19/une-boite-a-pharmacie-de-survie-t9.htm


Dernière édition par invitée le Ven 27 Jan 2012 - 8:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: L'ARGILE   Dim 15 Fév 2009 - 17:11

fleur 1 pour commander :
http://www.argiletz.com/


Dernière édition par karine le Dim 9 Aoû 2009 - 8:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: L'ARGILE   Sam 20 Juin 2009 - 16:10

Les bienfaits de l'argile : blessures, irradiation...






PARTIE 1/3





PARTIE 2/3





PARTIE 3/3



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ARGILE   Aujourd'hui à 6:28

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ARGILE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: ARCHE DE NOÉ :: Santé-
Sauter vers: