TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SOUTIEN À MARCEL VERVLOESEM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: SOUTIEN À MARCEL VERVLOESEM   Sam 14 Mar 2009 - 15:44

SOUTIEN À MARCEL VERVLOESEM











Dernière édition par invitée le Mar 15 Mar 2011 - 9:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: SOUTIEN À MARCEL VERVLOESEM   Dim 21 Juin 2009 - 7:51

DÉTENTION MARCEL VERVLOESEM : COUP DE GUEULE DE SERGE GARDE











help ! http://droitfondamental.eu/001-BFM-TV__fr.htm




Dernière édition par invitée le Mar 15 Mar 2011 - 9:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: SOUTIEN À MARCEL VERVLOESEM   Lun 22 Nov 2010 - 1:56

La pétition de soutien à Marcel Verloesem semble de nouveau accessible:
help ! http://droitfondamental.eu/003-petitions_kinderrechten_aktivisme_Marcel_Vervloesem.htm




Dernière édition par invitée le Jeu 9 Déc 2010 - 2:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: SOUTIEN À MARCEL VERVLOESEM   Mer 8 Déc 2010 - 23:58

MARCEL VERVLOESEM, LIBRE ET VIVANT








Le juge Rob Perriëns a stigmatisé "le sale rôle de la presse" et dit à Marcel Vervloesem: "Vous avez vu vos ennemis, mais vous n’avez pas vu vos nombreux amis qui ont appelé du monde entier pour vous". La libération du fondateur de l'ONG Morkhoven le 4 août 2010 n'a pas été plus secrète qu'une autre. Les journaux ne savaient simplement pas comment expliquer la censure sur 700 tentatives de meurtre, au nombre de jour où il s'est réveillé miraculé d'interdictions de soin de santé en prison.


Marcel Vervloesem a exposé l'inconséquence d’octroyer l'impunité aux producteurs de pédopornographie du réseau Zandvoort pour autant qu’ils dénoncent des voleurs de voitures dés 1988. Il a été déclaré coupable, le 15 novembre 2006, d'avoir, en 1998, exposé 88539 photos qui ont ridiculisé tous les ministres de la justice et les polices européennes, dont les "enquêtes approfondies" étaient parvenues à la conclusion qu'il n'y avait pas de réseau pédocriminel. La cour d'appel a confirmé, le 6 février 2008, que Marcel Vervloesem était coupable de viols dont le corps médical l'a reconnu physiquement incapable d'exécuter. Il a été incarcéré le 5 septembre suivant. La Cour Européenne des Droits de l'Homme a refusé de reconnaître l'urgence de lui épargner les tortures inventées par deux ministres de la justice.

Le bilan est impressionnant. Un cancer de six ans, dont une métastase escalopée à la va-vite le jour de sa condamnation, n'a jamais été anéanti, mais n’a pas évolué. Deux mois d'interdiction de dialyse a détruit 40% de ses reins et 30% de son cœur. Il a définitivement perdu un morceau de hanche, pour avoir été incarcéré, en qualité de patient diabétique insulinodépendant, dans une cellule où un patient psychiatrique étalait ses excréments partout, jusqu'à ce qu'il faille l'amputer d'une gangrène. Le ministre de la justice lui a proposé une pilule pour provoquer son arrêt cardiaque. Deux médecins lui ont conseillé un suicide en 10 jours en s'abstenant de prendre son insuline, mais il y a survécu 42 jours, sans intervention. Il a été menotté 599 heures "pour raison de santé", ce qui est illégal. Il n’a revu la liberté que l’oeil vitreux par interdiction de soins ophtalmologiques. Il a échappé pourtant à la cataracte, ce qui est un miracle de plus, selon l’ophtalmologue.

Les conditions de la libération comportent une interdiction de contact avec cette presse, dont le "sale rôle" a consisté à payer des illettrés pour le calomnier, puis lui refuser tout droit de réponse. Il lui est également interdit de contacter les organismes des droits de l'homme, pour prévenir qu'il ne soit "poussé à commettre les crimes qui l'ont mené en prison", c'est-à-dire d'assurer le droit à l'information sur le réseau Zandvoort. Le juge a broyé nos coeurs, parce que travailler avec Marcel est une joie. Il serait resté en prison, si sa survie n'avait pas été prioritaire. Nous lui avons promis de veiller sur lui via nos antennes, en silence, jusqu'à ce que nous percevions une menace qui pèserait sur lui. Ce jour est arrivé. C'est donc l'heure de la vérité.

La nouvelle de la libération de Marcel en vie a provoqué un séisme émotionnel au village de Morkhoven. Les villageois, qui l'ont accompagné dans ses campagnes pour les droits de l'enfants durant des années, se sont précipités à son nouvel appartement pour le peindre, le meubler et lui coudre des rideaux, avant même qu'il ne soit libéré. Ils n’ont pas compris pourquoi "leur" miraculé ne pouvait pas revenir. Ils se sont soulevés contre ceux qui avaient négocié leur impunité pour faits de pédophilie, trafic de drogue et petits larcins, en échange de faux témoignages. "Je n’étais pas le seul", a répondu l’ami de Victor, le demi-frère jadis rongé par la jalousie, qui est à présent rongé par l’inquiétude.

La famille et les amis de Marcel sont rassurés. Ils le disent plus en sécurité là où la police a ordre d’intervenir au moindre problème, alors qu’à Morkhoven, la police avait interdiction d'intervenir quand sa vie était menacée. Ses nouveaux voisins le protègent. Deux vieilles dames féroces surveillent le moindre mouvement suspect et appellent l’ambulance dés qu’elles le trouvent un peu pâle. Elles lui ont déjà sauvé la vie deux fois, bien que, on ne sait pas, car les médecins y voient chaque fois un miracle de plus. Une autre vieille dame l'a abordé dans le rue et lui a demandé: "vous êtes bien Marcel Vervloesem?", puis voyant qu'elle l'avait bien reconnu a sorti une montre de valeur de son sac à main et la lui mise autour de son poignet.

Un journaliste de la Gazet Van Antwerpen a reconnu Marcel dans la rue et alerté la presse internationale deux semaines après la libération. Nous avons demandé à ceux qui avaient été corrects à l'époque de l'affaire Zandvoort de garder le silence, pour sa sécurité. Des journalistes allemands, hollandais et italiens sont tout de même venus frapper à sa porte. Marcel leur a montré le jugement et ils ont gardé le silence, pour ne pas le mettre en danger. Ils lui ont offert un beau téléphone portable, un ordinateur et une machine à écrire, dit sa fille. Il y a donc des gens bien dans ce métier.

Nous n'avons eu que des bonnes nouvelles, jusqu'à ce qu'un vent de panique soulève le village. Les auteurs des calomnies à l'encontre de Marcel tentaient d'obtenir son numéro de téléphone. Ca a donné lieu à des esclandres publics, lors desquels les amis de Marcel leur ont interdit de l'approcher. Puis, Ivoke, (le petit Ivo) qui a lancé la cabale pour le journal "Het Nieuwsblad", à téléphoner aux amis pour leur demander le numéro. Ivoke est pire que les fripouilles locales, parce qu'il avait transformé les paroles des honnêtes villageois pour salir Marcel, alors qu'ils n'avaient rien à lui reprocher.

"Het Nieuwsblad" a rompu la trêve, en relançant sa rubrique "papier de toilette" avec un nouvel article calomnieux et diffamatoire sur Marcel. Ivoke qualifie l'homme qui a exposé l'industrie de la production de films pédopornographiques huit ans avant l'affaire Dutroux de "chasseur de pédopornographie autoproclamé". Ivoke prétend que Marcel a été condamné pour "extorsion" et suggère que son ONG l'aurait abandonné, ce qui n'est que calomnie et diffamation.

Tous pensent que "Het Nieuwsblad" est chargé d'une nouvelle cabale pour justifier ce qui s'est passé. La vérité est qu'aucun n'avait imaginé que la Cour de Cassation oserait confirmer, le 24 Juin 2008, la légalité d'un jugement qui reconnaît un homme coupable de viol, alors qu'il n'avait plus de prostate. Maintenant, le moindre mot désagréable contre Marcel met les gens en colère.








danse http://fondationprincessedecroy.morkhoven.org/001_Marcel_Vervloesem_libre_et_vivant____fr.htm




Dernière édition par invitée le Sam 12 Mai 2012 - 22:00, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: SOUTIEN À MARCEL VERVLOESEM   Jeu 9 Déc 2010 - 2:35

Encore un changement de lien vers la pétition:
help ! http://blog.droitfondamental.eu/wordpress/?p=593


Car, même libre, Marcel n'est toujours qu'en liberté sous conditions, bien qu'innocent des crimes dont on l'accuse, et en danger.
Plus il aura de soutien visible, moins ils oseront intenter quelque chose contre lui.


Il y a quand même plusieurs points positifs qui ont sans doute provoqué sa libération et éloigné les risques de mort:

- la diffusion du documentaire de Stan et Janett qui ont repris le flambeau de Marcel, rendant sa mort inutile.

- le documentaire de Karl Zero qui a attiré le regard de nombreuses personnes sur la situation de Marcel et l'attitude criminelle des institutions belges.

- et enfin, la large diffusion par Wikileaks des témoignages terribles contenus dans la synthèse du dossier Dutroux qui ont rendu bien moins "utile" pour les autorités belges d'assassiner Marcel en prison. Cette diffusion est vraiment un très, très sale coup pour eux; il suffit d'ailleurs d'observer les diverses réactions et les mesures iniques prises contre Julian Assange pour se rendre compte à quel point il les a dérangés bravo !

Je ne peux que vous encourager à sauvegarder ce fichier et à l'héberger de votre côté, le diffuser autour de vous,....
help ! http://www.rrrevolution.net/index.php?option=com_content&view=article&id=55&Itemid=60


Au moment où vous lisez ces lignes, des enfants (et des adultes) sont torturés de la plus horrible manière qui soit; essayons de ne pas l'oublier et de prendre régulièrement un peu de notre temps pour lutter contre les monstres qui sont capables de telles abominations.


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: SOUTIEN À MARCEL VERVLOESEM   Mar 6 Mar 2012 - 16:49

MARCEL VERVLOESEM DE NOUVEAU INCARCÉRÉ !!







Marcel Verloesem est de nouveau incarcéré dans la prison de Turnhout ! Il semble que ça date de début février.

Voici un interview de Marcel en VOSTFR réalisé le 26 février 2012:








Pour écrire à Marcel:


Gevangenis Turnhout

t.a.v. Marcel Vervloesem

cel 139

Wezenstraat 1

2300 TURNHOUT


BELGIQUE



J'ignore si notre courrier lui parviendra, mais nous devons montrer aux autorités belges que nous sommes nombreux à le soutenir; il est évident que ces pourris qui couvrent le réseau - et en font probablement partie - ne tiennent pas à ce que la détention de Marcel s'ébruite.





Pétition en ligne "Sauvons Marcel !":






Faire circuler un maximum, et pas seulement sur les sites conspis, afin de recueillir un grand nombre de signatures.
C'est la seule méthode pour faire pression sur les autorités de la "justice" belge afin de les dissuader de garder Marcel en prison.
Si cette campagne ne mobilise que peu de personnes, cela encouragera les membres du réseau à harceler les résistants, puisqu'ils verront bien que ces derniers ne sont pas soutenus.

Merci.




Dernière édition par invitée le Dim 11 Mar 2012 - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: SOUTIEN À MARCEL VERVLOESEM   Dim 11 Mar 2012 - 21:43

REGINA LOUF SOUTIENT MARCEL VERVLOESEM






Régina Louf, un des témoins X dans l'affaire Dutroux et l'auteure du livre SILENCE, on tue des enfants ! soutient Marcel Vervloesem avec les mots suivants: « Je veux le répéter encore une fois. Marcel Vervloesem n'est pas un pédophile! C'est un homme qui a lutté toute sa vie contre les abus et la maltraitance sexuelle des enfants. Il est actuellement pour la énième fois la victime de ceux qui veulent enterrer les dossiers de l'affaire pédocriminelle de Zandvoort. Soutenez Marcel, s'il vous plaît. Je le demande à tout le monde qui visite mon Facebook: Soutenez Marcel s'il vous plaît, même si vous ne le connaissez pas personnellement ! Je le garantis personnellement ».



Werkgroep Morkhoven: https://www.facebook.com/groups/200250393321072/

Sign/Signez/Teken: http://www.causes.com/causes/438481-free-marcel-vervloesem/actions

Ecrivez/Write/Schrijf à Marcel Vervloesem: Gevangenis Turnhout (prison de Turnhout), tav. Marcel Vervloesem, Cel 139, Wezenstraat 1, 2300 Turnhout (Belgique, Belgium, België).

Ecrivez/Write/ Schrijf: Werkgroep Morkhoven, Faiderstraat n° 10, 1060 Sint Gillis (Belgique, Belgium, België).




Ça fait un petit bout de temps que je me demandais ce qu'était devenue Regina Louf.
Elle risquait très très gros pour avoir parlé !
Bien contente d'apprendre qu'elle est toujours en vie sourire

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette femme admirable et courageuse, les abominations qu'elle a vécues et l'affaire Dutroux, voir le topic TÉMOIGNAGE DE RÉGINA LOUF - AFFAIRE DUTROUX.
étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t323-temoignage-de-regina-louf-affaire-dutroux


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: SOUTIEN À MARCEL VERVLOESEM   Sam 12 Mai 2012 - 19:54

C'est bizarre: le lien vers la pétition donné par Regina Louf arrive sur une page sans pétition ???
Et ce n'est pas la première fois qu'une pétition de soutien à Marcel pose des problèmes: la précédente a été tout à tour très compliquée à signer, inaccessible, introuvable.
Et à chaque fois qu'un moyen de détourner la difficulté a été trouvé, la pétition a de nouveau été rendue impossible à signer.

Et, dans les deux cas, la Princesse de Croÿ a été "gestionnaire" de la pétition... Une gestion tout à fait désatreuse dans les deux cas.

Quel jeu joue-t-elle, celle-là ?
On dirait bien qu'il s'agit d'un faux-ami de plus.
étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t282-les-cd-rom-de-zandvoort - post du Dim 13 mai 2012


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: SOUTIEN À MARCEL VERVLOESEM   Lun 20 Aoû 2012 - 17:32

« ENFANTS À VENDRE »
Marc Vervloesem sème (déjà) la panique dans la censure judiciaire…








Le Werkgroep Morkhoven vient de publier ce vendredi la page de couverture de l’ouvrage tant attendu de Marcel Vervloesem. Un dessin rempli de sensibilité, qui tranche avec le contenu vraiment dramatique de son livre: après l’avoir lu, le citoyen belge sera désemparé par l’ampleur des réseaux de consommation des enfants, aussi bien que par les complicités judiciaires qui protègent la pédophilie belge. Effarant. Bouleversant. Inquiétant.


Morbide.


Des années de prison, de harcèlements, d’interdictions, n’auront finalement pas suffi à empêcher cet homme à publier son premier témoignage: il y décrit avec précision la manière dont les pédophiles trouvent leur matière première, l’exploitent, la transforment, et l’exportent dans le monde entier. Il y démontre, preuves écrites et documents inédits à l’appui, comment les juges et les politiciens de ce pays ne prennent pas le parti de l’enfance, mais celui de ses bourreaux. Il y cite des noms, pour que certains politiciens puissent enfin répondre devant les urnes de leurs actes. Il s’y prend à certains de nos magistrats, qui devront enfin avaler les souillures de leur toge.


Réjouissant.


Marcel Vervloesem m’a confié ce matin, que son ouvrage, qui paraît aujourd’hui même, fait déjà l’objet de pressions judiciaires pour interdire sa publication. Nos toges de plomb et nos politichiens seront cependant bien marris d’apprendre que le nécessaire a déjà été fait par le Werkgroep Morkhoven, qui n’a pas qu’un chat dans son sac: aucun exemplaire ne sera exposé dans les étals par les libraires !


Espiègle.


Les premiers collectifs européens de lutte contre la pédophilie institutionnalisée ont en tout cas déjà reçu des exemplaires de son ouvrage, qui est mis en vente sous la forme d’un stick USB vendu à 25 Euros. Je rencontre pour ma part Marcel dans un endroit convenu à Bruxelles ce dimanche matin. Il me remettra un colis numérique destiné aux cineyrgiens, qu’il salue en passant.


Magistral.


Depuis quelques heures, des ordinateurs et des serveurs répartis en Belgique, au Grand-duché, aux Pays-Bas et en Autriche, copient des sticks, et des sticks, en encore des sticks. La vingtaine d’enquêteurs cineyrgiens du collectif NNSPMDF fera de même pendant les dix jours que prendra son séminaire au sud du Luxembourg, du 20 au 30 août. Les nombreux lecteurs qui se sont déjà adressés à Walthère Causette sur Facebook pour obtenir un stick de Cineyrgie par la poste, seront donc servis en septembre.


Viral.


Actuellement, cet ouvrage de 620 pages n’existe qu’en néerlandais. L’éditeur de Cineyrgie a accepté d’en assurer une traduction littéraire, c’est-à-dire une traduction qui lui laissera la liberté de plume et de style: VdB compte aussi proposer d’aider Marcel pour la publication de cette traduction française, avec un ami éditeur qu’il ne cite pas. Cette traduction prendra des semaines…


Collégial.


Après notre rencontre, j’irai marcher avec Marcel Vervloesem. Plusieurs réunions sont prévues. Il s’agit de profiter de la grand’messe pour confesser ensemble nos bonnes actions, qui feront exploser ce Silence qui fait de la Belgique le temple de l’impunité pédophilique. Dans ce contexte, j’aurai l’insigne honneur de sceller une alliance technique et médiatique de Cineyrgie avec le Werkgroep Morkhoven, ce réseau qui prend une incroyable ampleur dans la discrétion la plus absolue qui soit.


Efficace.


Aux côtés de mes compagnons d'armes, le stick de Marcel en poche, j’accuserai moi aussi Michèle Martin d’avoir torturé les fillettes jusqu’à la mort. J’accuserai les juges de ce pays d’avoir sciemment aidé à détruire l’innocence de nos enfants. J’accuserai les harcèlements de tous ceux qui veulent imposer leur basse justice à la Justice. J’accuserai les gueux pervers qui imposent leurs vices à la moralité de ce pays.


Révoltant.


Nos fillettes ne sont évidemment pas mortes de faim, et la complicité de l’église dans la protection des réseaux d’exploitation sexuelle de l’enfance ne fait désormais plus aucun doute non plus, dans l’esprit du soussigné baptisé qui ne pourra plus jamais accepter de s'agenouiller devant elle.


Aussi les sœurs clarisses n’ont-elles plus qu’à ouvrir un bordel pour les pédophiles en retraite, puisque la victime Martin cherche encore toujours chaussure à son pied pour dédommager ses agresseurs.


Je leur adresserai un stick avec les noms et les photos de leur future clientèle, que les nonnes pourront ranger dans leur missel avec leurs images pieuses…


Patrick Vanden BERGHE




source:
fuck ! http://www.cineyrgie.nl/?id=3244


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: SOUTIEN À MARCEL VERVLOESEM   Dim 30 Sep 2012 - 17:32

41ÈME PERQUISITION CHEZ MARCEL VERLOESSEM :
CHOU BLANC POUR LES TOGES DE PLOMB





Paniquées par la publication Orbi et Urbi des dossiers secrets de Monsieur Langlois et par la révélation de noms prestigieux mêlés à la pédophilie institutionnalisée, les toges de plomb s'enfoncent dans la tourmente...


Ce vendredi vers 13 heures, une nouvelle perquisition a eu lieu au domicile de Marcel Vervloesem. Il s’agit donc de la… 41ème perquisition dont il fait l’objet. Comme je l’ai publié dans une chronique récente qui annonçait l’édition de son ouvrage Kinderen te Koop, actuellement en cours de traduction française par Cineyrgie, c’est la panique chez nos toges de plomb.

D’après les premières informations qui nous sont parvenues, la justice voulait connaître le nom de la personne qui a communiqué les DVD reprenant les 500.000 pages du dossier d’instruction Dutroux au Werkgroep Morkhoven, qui a annoncé des révélations épouvantables sur la manière dont l’instruction a été maquillée.

Depuis longtemps, les activistes qui ont pris le relais des comités blancs sont rompus à ce genre de harcèlement et d’intimidation. Marcel Vervloesem, qui fut incarcéré à la suite de la découverte de tels dossiers sur son ordinateur, n’est plus à prendre comme un jeune singe. Aussi cette perquisition, la 11ème dans les collectifs de protection de l’enfance depuis le début de l’année, n’a-t-elle livré aucun résultat.

La justice recherchait aussi les documents qui ont servi à la rédaction de son premier ouvrage Kinderen te Koop (Enfants à Vendre). Peine perdue, Marcel Vervloesem a refusé de livrer la moindre information sur l’instruction citoyenne de l’affaire dite de Temse-Madeira.

Après avoir été embarqué entre deux gendarmes, puis inutilement auditionné, le désormais écrivain a été relâché vers 14h30. Il semble que la justice soit particulièrement ennuyée par le fait que Marcel Vervloesem se soit réfugié derrière la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, pendant sa rétention. Muet comme un requin.

Marcel Vervloesem estime que ceux qui ont veillé à la dispersion des DVD qui exposent en détail la manière dont la magistrature a salopé de dossier Dutroux, méritent une médaille. Ces documents numériques sur Dutroux… ont notamment permis de retrouver en Suisse l’un des auteurs de crimes pédophiles signalés sur les CD de Zandvoort.

Il s’agissait d’un magistrat français, qui fut par ailleurs en son temps le chef de cabinet d’un ministre gaulois de la culture. Grâce à la publication de tous ces dossiers, la petite victime de ce personnage a également pu être identifiée par les activistes du Werkgroep Morkhoven, qui semblent fort étonnamment faire un meilleur travail que les juges français et belges.

Il ressort également de cette perquisition et de l’audition qui a suivi, que la justice belge est parfaitement au courant des affaires de Zandvoort, et de leurs implications aux Pays-Bas et en Belgique.

Il aurait été également été question d’une enquête de Marcel Vervloesem à Namur, qui a permis la saisie judiciaire de 15 mètres cubes de pédopornographie.

La justice a également dû se rendre compte du fait que Morkhoven enquête dans le plus grand secret sur les 500.000 pages du dossier d’instruction Dutroux, alors que le collectif NNSPMDF procède aux mêmes devoirs sur base des DVD et des documents que l'éditeur du Megazine avait mis à l’abri des perquisitions dans un coffre de banque genevois.

D’après les rumeurs qui circulent parmi les dizaines de citoyens qui enquêtent dans les divers collectifs belges, les révélations se sont tellement accumulées pendant cet été, que les premières publications seraient déjà à l’examen dans certaines rédactions de quotidiens étrangers prestigieux.

L’orage gronde donc déjà à l’horizon, de sorte que la panique judiciaire s’est clairement trahie pendant cette 41ème perquisition.

Pendant ce temps, le collectif NNSPMDF s’est réuni pendant dix jours au sud du Luxembourg, en réponse à l’invitation de l’éditeur du Megazine. Il y a été décidé de fonder les éditions du Kinderberg, et de rebaptiser le nom du château qui a accueilli les activistes de la lutte contre la pédocriminalité organisée.

En plus de la traduction de l’ouvrage en néerlandais de Marcel Vervloesem, les manuscrits de plusieurs ouvrages qui concernent la protection institutionnelle de la pédophilie en Belgique, ainsi que les pratiques criminelles de certains réseaux de la franc-maçonnerie, de la noblesse, de la finance et même du satanisme, seront édités dans les mois qui suivent. Ces éditions seront financées par Cineyrgie.

Les juges corrompus de ce pays se réveillent de leurs vacances avec une tête de plomb au-dessus de leurs toges qui sont irrémédiablement souillées. D’après un plan d’action national secret que je ne publie pas, j’ai le sentiment qu’aucun d’eux ne dormira plus d’ici la Noël.


Patrick Vanden BERGHE




source:
chevalier http://www.cineyrgie.nl/?id=3253


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SOUTIEN À MARCEL VERVLOESEM   Aujourd'hui à 14:19

Revenir en haut Aller en bas
 
SOUTIEN À MARCEL VERVLOESEM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: DIVERS :: Actions :: Solidarité-
Sauter vers: