TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "SILENCE, ON VACCINE"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: "SILENCE, ON VACCINE"   Jeu 26 Mar 2009 - 3:53

"SILENCE, ON VACCINE"










Dernière édition par invitée le Mar 8 Mar 2011 - 8:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: "SILENCE, ON VACCINE"   Ven 17 Juil 2009 - 10:57

PRINCIPAUX PRODUITS TOXIQUES CONTENUS DANS LES VACCINS












gyro DU SULFATE D'AMMONIUM: Un poison suspecté d'attaquer le foie, le système nerveux, le système gastro-intestinal et respiratoire

gyro DE LA BÊTA-PROPIOLACTONE: Produit connu pour ses propriétés cancérigènes. Un poison suspecté d'attaquer le foie, le système respiratoire et gastro-intestinal ainsi que la peau et les organes des sens

gyro DES LEVURES GÉNÉTIQUEMENT MODIFIÉES, DE L' ADN BACTÉRIEN OU VIRAL D'ANIMAUX: Substances qui peuvent s'incorporer dans l'ADN des vaccinés et entrainer des mutations génétiques inconnues

gyro DU LATEX: Produit qui peut produire des réactions allergiques mettant en péril le pronostic vital

gyro DU GLUTAMATE DE SODIUM: Produit neurotoxique connu pour ses effets mutagènes, tératogènes- entraînant des malformations et monstruosités- et ses effets sur la descendance. Responsable d'allergies *.

gyro DE L'ALUMINIUM (adjuvant) : Produit responsable de dommages cérébraux, suspecté d'être la cause de la maladie d'Alzheimer, de certaines démences, de comas et d'attaques. Responsable également d'allergies cutanées. Impliqué dans la myofasciite à macrophages. *

gyro DU FORMALDÉHYDE (= formol) : Constituant principal des substances employées dans l'embaumement; poison lorsqu'il est ingéré; carcinogène, impliqué dans les leucémies, les cancers du cerveau, du colon, des organes lymphatiques; suspecté d'occasionner des problèmes gastro-intestinaux; poison pour le foie, le système immunitaire, le système nerveux, les organes de reproduction. Utiliser pour inactiver les germes

gyro DES MICROORGANISMES : Des virus ou des bactéries vivants ou tués ou leurs toxines. Le vaccin polio contenait du SV40, virus de singe retrouvé chez les humains dans les os, l'enveloppe des poumons-mésothélium- et dans les lymphomes et tumeurs du cerveau

gyro DU POLYSORBATE 80: Connu pour causer des cancers chez les animaux

gyro DU TRI(N)BUTYLPHOSPHATE: Suspecté d'être un poison pour les reins et les nerfs

gyro DU GLUTARALDÉHYDE: Poison s'il est ingéré; responsable de malformations néonatales chez les animaux d'expérimentation

gyro DE LA GÉLATINE: Produite à partir de certaines parties de la peau des veaux ainsi que des os de bovins déminéralisés et de peau de porcs. Responsable d'allergies.*

gyro DE LA GENTAMYCINE ET DE LA POLYMYXINE B (antibiotiques) : Toxique pour les reins et le système nerveux; responsable d'allergies pouvant être mortelles *.

gyro DU MERCURE (conservateur) : Une substance des plus dangereuses, qui a une affinité pour le cerveau, le foie, l'intestin, la moëlle osseuse et les reins. D'infimes quantités peuvent causer des dommages graves au cerveau. Les symptômes de l'intoxication au mercure sont divers et certains sont superposables aux troubles et désordres autistiques.

gyro DE LA NÉOMYCINE (antibiotique) : Substance qui perturbe l'absorption de la vitamine B6. Une erreur d'assimilation de la vitamine B6 peut entrainer une forme rare d'épilepsie et de retard mental. Réactions allergiques pouvant être mortelles. Toxique pour les reins et le système nerveux. *

gyro DU PHÉNOL/PHÉNOXYETHANOL: Utilisé comme antigel. Toxique pour toutes les cellules et capable de dérégler les réponses du système immunitaire

gyro DU BORATE DE SODIUM (Borax) : Utilisé comme insecticide et comme raticide - mort aux rats (!)- ET CONTENU DANS LE TRES A LA MODE GARDASIL

gyro DES CELLULES HUMAINES ET ANIMALES: Des cellules humaines provenant de tissus de foetus; de l'albumine humaine, du sang de porc, de cheval, de mouton; de la cervelle de lapin, de cobaye; des reins de chien, du coeur de boeuf, des reins de singe, des embryons de poulets, des oeufs de poules (pouvant être contaminés par le virus de la leucose aviaire cad la leucémie des poules...), des oeufs de canards, du sérum de veau (pouvant être porteur des prions de Kreutzfeld Jacob) etc


Etc Etc Etc.....








Vous voyez..... SANS SAVOIR CELA, COMMENT COMPRENDRE QUE LES VACCINS PEUVENT NOUS POURRIR TOUTE NOTRE SANTÉ, VOIRE NOUS ÔTER LA VIE ?!? Comprenez que si des gens injectent du raticide ou font boire de l'antigel à leurs enfants, ils seront mis en examen pour mise en danger de la vie d'autrui et très probablement condamnés au pénal alors que si c'est un médecin avec sa belle blouse blanche qui administre cela dans une seringue où ces sordides toxiques sont mélangés à d'autres dans un cocktail qu'on appelle "vaccin", alors tout va bien et l'enfant n'est plus maltraité mais devient.... protégé!

En conclusion, il est grand temps de se réveiller car on nous ment en ce compris le gouvern&ment qui, comme son nom l'indique gouverne ET ment. Les autorités ne veillent absolument pas sur votre santé, qu'il s'agisse des instances nationales ou internationale comme l'OMS. Vous en voulez la preuve?

En voici une et une grosse, le discours de la si respectée OMS en personne (dès 1960):

" LE PUBLIC DEVRAIT ÊTRE PLEINEMENT INFORMÉ DES DANGERS ÉVENTUELS ET DES LIMITES DES PROGRAMMES DE VACCINATION. L'UNE DES RAISONS DE RENSEIGNER AINSI LE PUBLIC EST QU'AUTREMENT, IL PERDRAIT TÔT OU TARD CONFIANCE EN LA VACCINATION. TOUTEFOIS, IL FAUT AGIR AVEC TACT. ON DEVRAIT ÉVITER DE TROP INSISTER SUR LES RISQUES DE LA VACCINATION, MAIS IL FAUDRAIT NÉANMOINS INDIQUER QUELS SONT LES DANGERS RÉELS DE LA MALADIE EN CAUSE.... DANS BIEN DES CAS, ON NE SE SOUCIE PAS ASSEZ D'ÉVALUER DE MANIÈRE RIGOUREUSEMENT SCIENTIFIQUE L'EFFICACITÉ DES VACCINS ET L'ON ACCEPTE INCONSIDEREMENT DES PREUVES INDIRECTES, QUI SONT SOUVENT TROMPEUSES."


Que voit-on dans ce discours on ne peut plus limpide?

    1°) Que l'OMS est consciente de l'existence de dangers mais qu'elle est d'avis qu'ils sont à camoufler et/ou à minimiser

    2°) Que l'OMS applique (comme les états et agences officielles nationales) une stratégie malhonnête visant à donner un rapport bénéfices/risques complètement biaisé en gonflant le risque des maladies naturelles et en minimisant/taisant les risques des produits vaccinaux articifiels

    3°) Que l'OMS n'est certainement pas pressée de remédier à l'absence d'études sur l'efficacité car les études accablantes sur la toxicité existent à la pelle et il est évident pour qui comparerait vraiment que la santé des non vaccinés est bien plus robuste que celle des vaccinés. Etudier dès lors honnêtement le bilan des vaccins serait signer leur arrêt de mort ce qui n'est certes pas imaginable pour l'industrie qui pousse l'OMS dans le dos et attend d'elle la plus stricte allégeance !

Retenez que l'ennemi absolu des industries polluantes telles qu'elles soient (pharma, OGM, télécoms etc) c'est la COMPARAISON: en effet, si on compare des gens avec ZERO vaccins à d'autres moyennement vaccinés et encore à d'autres (fort vaccinés cad qui ont reçu tout le "bon" calendrier officiel), on va voir qu'à mode de vie semblable, au moins les gens sont vaccinés, au plus leur santé est bonne. Montrer cette évidence au public est là encore signer l'arrêt de mort de la vaccination. C'est pour éviter cette comparaison salutaire que le groupe Merck qui commercialise le Gardasil a biaisé ses essais cliniques comparant le groupe des vaccinées à un faux groupe placebo qui a tout de même reçu de l'aluminium ce qui leur a ainsi permis de prétendre frauduleusement que la tolérance du vaccin était "acceptable comparativement aux réactions du groupe placebo" (rendu plus malade que prévu avec un produit notoirement toxique, l'aluminium). Cela n'a pourtant pas empêché l'agence d'homologation américaine (FDA) d'accepter la vente de ce vaccin..... Monsanto qui produit ses poisons d'OGM procède de façon similaire en ayant empêché l'étiquetage des produits transgéniques aux USA et au Canada alors même que plus de 85% de la population souhaiterait pouvoir AVOIR LE CHOIX. Les autorités américaines et canadiennes ont elles agi démocratiquement en respectant la volonté des gens? NON. Qui a donc encore une fois dirigé et dominé? L'industrie! L'état n'est qu'un pantin de l'industrie.

Face au tact dont parle l'OMS, ayons avant tout un peu de tact pour nous -mêmes et par amour pour nous, le tact de savoir VOIR CLAIR et REFUSER à tout prix les poisons les plus vicieux même s'ils nous sont parfois présentés comme les plus vertueux ! Par amour pour nous....





source:
zombie http://expovaccins.over-blog.com/45-index.html


Je vous conseille ce blog entièrement consacré aux dangers des vaccinations; il est très complet et très bien fait




Dernière édition par invitée le Mar 8 Mar 2011 - 8:36, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: "SILENCE, ON VACCINE"   Ven 17 Juil 2009 - 11:06

LA BOTTE SECRÈTE DE SATAN
par Robert Masson











Satan était là sur son grand brasier, il était ce jour-là particulièrement réjoui.

- Ah ! Les petits, quel bonheur, je reviens de divers colloques sur le cancer, partout sur la Terre, les savants s’interrogent sur les causes, chacun y va de sa petite idée : c’est dû au stress, à la pollution, à la flore perturbée, aux modifications endocriniennes, à l’altération de telle ou telle protéine, à des carences... Les cerveaux scientifiques ne voient pas notre superbe farce...

- Quelle superbe farce ? dit un démon encore au stade de l’initiation.

- Je vais éclairer ta flamme... Tu sais qu’à chaque seconde, il meurt chez chaque être humain cinquante millions de cellules remplacées par cinquante millions de cellules nouvelles. Or, sur cinquante millions de cellules nouvelles, une sur mille naît tarée, anormale, cancer virtuel.

- C’est-à-dire que cinquante mille cellules anormales naissent par seconde ?

- Eh bien, c’est toute l’astuce, petit. Le système immunitaire qui, en permanence, doit transformer, neutraliser, détruire, éliminer les molécules de synthèse est surmobilisé autour de cette tâche et de ce fait, ne détruit plus suffisamment les cellules anormales; elles dégénèrent et les cancers s’étendent alors, à l’échelle planétaire.

- Maître, vous êtes génial, dit l’aspirant démon. Mais comment les cerveaux scientifiques ne s’aperçoivent-ils pas de la mystification ?

- Là, je vais te faire une confidence, dit Satan en puisant dans son chaudron de braises préférées. Il s’agit de « dispatching » vital immunitaire. Un système trop sollicité sur une tâche devient déficient sur une autre tâche.., mais cela ne se pèse pas, ne se mesure pas, donc n’existe pas scientifiquement. On est tranquille pour longtemps.

- Ah, Maître, quel honneur d’être si près de vous â préparer la grande fête !

- La grande fête, dit Satan, je vous l’avoue, a déjà commencé ! Car voici ma botte secrète pour transformer la planète bleue en un champ de souffrances.

Satan s’assit alors sur son trône, son sceptre à la main, et parla solennellement:

- Mes frères de feu, vous le savez, nous avons réussi à faire croire aux humains que les épidémies avaient disparu grâce aux vaccinations. Que des adjuvants vaccinaux comme le formol, l’aluminium ou le mercure, étaient sans danger pour les cerveaux. Que l’autisme, l’épilepsie, la schizophrénie et les diverses dégénérescences cérébrales ou nerveuses n’avaient rien à voir avec les pratiques vaccinales. Nous avons réussi à occulter le fait que, dans une même seringue, le mélange de plusieurs virus - même considérés comme inoffensifs - pouvait donner lieu à des recombinaisons génétiques d’où naîtront des virus totalement inconnus. Nous avons même réussi à culpabiliser les parents qui réfléchissent. Profitant de ces acquis, il m’est venu une idée infernale qui va changer la face de la Terre.

- Dites-nous, dites-nous, Maître, clamèrent en coeur les démons.

- Voilà, dit le Maître. Connaissant l’admiration sans bornes des humains pour leur médecine j’ai réussi à « gommer » dans le cerveau des biologistes un des éléments de physiologie les plus élémentaires.

- Quel élément, quel élément ? demandèrent les démons impatients.

Satan sourit et expliqua :

- Tant que le système immunitaire n’est pas mature (capable de reconnaître, de neutraliser et détruire un antigène bactérien ou viral), il existe un phénomène dit de tolérance immunitaire. Les virus ou bactéries ingérés ou inoculés sont ainsi tolérés par l’organisme et le système immunitaire en élaboration. Ils restent non combattus et sont acceptés comme étant le Soi, comme étant partie intégrante de l’humain qui les reçoit. Les bactéries et les virus non reconnus ne développeront pas de virulence (c’est inutile, car ils ne sont pas attaqués par l’organisme) mais ils évolueront à bas bruit. Ils altéreront alors diverses fonctions, créeront des mutations de gènes des plus diverses et donneront naissance à des milliers de maladies dites génétiques, orphelines ou mutationnelles.
En gommant de l’esprit des biologistes cette notion de tolérance immunitaire et en vaccinant les bébés dès la naissance, alors que le système immunitaire n’est mature que vers 8 à 12 mois pour les physiologistes les plus optimistes, je vais transformer la Terre en un gigantesque hôpital.


- Mais, l’interrompit l’incorrigible sabotin, ne craignez-vous pas, Maître, que l’on découvre le fait scientifique occulté ?

Satan s’attendrit et envoya quelques flammèches en direction de son diablotin préféré puis lui dit :

- Tu ne connais pas les hommes et leur orgueil. Bien sûr qu’ils découvriront les nouvelles maladies, les nouveaux syndromes. Mais chaque médecin, chaque biologiste découvreur pensera d’abord à faire porter son nom au nouveau syndrome, à la nouvelle maladie.
Et puis, sois tranquille, c’est parti et bien parti, regarde le diabète, la dépression, la fatigue chronique, les calculs, les cancers, c’était des maladies de vieux. Maintenant, même les enfants et les bébés sont atteints par nos grands fléaux. On opère même les foetus dans le ventre de leur mère. C’est le progrès technologique qui évite aux humains de réfléchir; on les tient, nos Terriens, ils forgent eux-mêmes leur enfer et n’y voient que du bleu.


Satan rayonnait. Le cauchemar des humains devenait définitif, auto-entretenu et vénéré par l’homme lui-même... Satan éclata d’un rire cosmique, les étoiles frémirent dans la nuit et le champagne rouge coula à flots sur les enfers...




source:
diable 3 http://expovaccins.over-blog.com/30-index.html


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: "SILENCE, ON VACCINE"   Lun 12 Déc 2011 - 13:18

20 faits peu connus au sujet des vaccinations…
…que vous ne trouverez sûrement jamais sur aucun site gouvernemental !






1. En 1868, 1873 et 1881, les vaccinations contre la variole aux États-Unis ont entraîné une extension alarmante de la lèpre comme le rapporte le Board of Health (Conseil de Santé).

2. En 1883, un document intitulé « Dossier d’une catastrophe vaccinale » fait état de 400 décès après vaccinations.

3. En 1900, le Syndicat Rockefeller et JP Morgan a acheté l’Encyclopedia Britannica. Toute information et références défavorables aux vaccinations ont été éliminées de l’Encyclopédie.

4. En 1917, au cours de la première guerre mondiale, des soldats américains qui avaient été vaccinés avant de s’embarquer pour l’Europe tombaient subitement morts à la suite d’un syndrome bizarre qui semblait n’affecter que les jeunes personnes.

5. Le 27 août 1928 la Ligue des Nations [qui a précédé les Nations Unies] a publié un rapport sur l’encéphalite (inflammation du cerveau) qui stipulait : « L’encéphalite post-vaccinale qui nous occupe est devenue un problème en soi… C’est un nouveau risque précédemment inconnu et insoupçonné qui est lié à la vaccination… »

6. Le Secrétaire à la Guerre, Henry L. Simpson a publié un rapport en 1942 qui précisait : « la dernière expérience que nous avons eue du vaccin à l’armée contre la fièvre jaune nous a valu 28.505 cas d’hépatite et 62 décès. »

7. L’expérimentation de l’École Willowbrook en matière de vaccins s’est déroulée de 1950 jusqu’à 1972. Au cours de cette période des enfants handicapés mentaux ont été délibérément infectés par l’hépatite dans le but de pouvoir mettre au point un vaccin.

8. En 1957, The New York Times a signalé que près de 50% des cas de polio chez des enfants âgés de 5 à 14 ans se produisaient chez des enfants qui avaient été vaccinés contre la polio.

9. En 1972, au cours d’une audition devant le Sous Comité du Sénat, l’inventeur du vaccin anti polio, Jonas Salk, devait témoigner que presque toutes les poussées de polio depuis 1961 étaient le résultat ou avaient été provoquées par le vaccin polio oral.

10. The Lancet a signalé en 1976 que les vaccins ne protégeaient pas efficacement contre la coqueluche et que près d’un tiers des personnes qui avaient fait une coqueluche avaient bel et bien été complètement vaccinées.

11. The Lancet a rapporté en 1977 qu’aucune protection contre la coqueluche n’avait été démontrée chez les nourrissons.

12. La revue Science a signalé en 1977 que 26% des enfants qui recevaient la vaccination contre la rubéole développaient de l’arthrite.

13. Dans le journal médical Archives of Disease in Childhood de 1984, Vol.59, n°2, pp.162-65 on peut lire: « Depuis la diminution du nombre de vaccinations contre la coqueluche [sic], les admissions à l’hôpital et les taux de décès faisant suite à la coqueluche ont décliné d’une manière inattendue… La gravité des attaques et des taux de complications des enfants admis à l’hôpital n’a virtuellement pas été modifiée. »

14. En 1986, le Congrès Américain a voté le « Vaccine Injury Compensation Act. » (Acte visant à dédommager les victimes des vaccinations).

15. C’est en 1988 que le « Vaccine Injury Compensation Program » a été financé.

16. En 1994, The Lancet a signalé que l’asthme était cinq fois plus fréquent chez les enfants vaccinés que chez les enfants non vaccinés.

17. La Manuel de 1996 de Merck a publié: « Des maladies auto-immunes peuvent être provoquées par les encéphalites qui peuvent faire suite à la vaccination contre la rage. Des réactions auto-immunes croisées pourraient probablement être provoquées par du tissu cérébral animal qui se trouve dans le vaccin. »

18. En 1999, The Lancet publie un article qui fait état de 15.229 cas de diphtérie en Russie, alors que la plupart des enfants étaient complètement vaccinés.

19. Selon le NIH (Institut National de Santé), une étude japonaise de 2002, « Développement de la politique Vaccinale au Japon », explique que le nombre des enfants qui sont devenus autistes varie en proportion directe du nombre d’enfants qui ont été vaccinés chaque année.

20. En 2006, le Nigeria a enregistré une augmentation des cas de polio en dépit d’un taux de vaccinations quasi universel dans ce pays.


Catherine Frompovich - 25 octobre 2011




source:
zombie http://expovaccins.over-blog.com/article-20-faits-peu-connus-au-sujet-des-vaccinations-87240003.html


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "SILENCE, ON VACCINE"   Aujourd'hui à 9:42

Revenir en haut Aller en bas
 
"SILENCE, ON VACCINE"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: PLAN DE NOS PRÉDATEURS :: Dépopulation programmée :: Génocide par intoxication chimique-
Sauter vers: