TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Mar 30 Juin 2009 - 12:40

LE GOUVERNEMENT AMÉRICAIN POURRAIT ORDONNER
LA FERMETURE DES BANQUES AMÉRICAINES EN SEPTEMBRE








Bob Chapman spécialiste financier, réputé pour sa fiabilité en matière d’information économique et financière prévoit que le gouvernement américain pourrait annoncer la fermeture des banques américaines. Cette décision pourrait intervenir en Septembre.

Des sources bien placées ont indiqué à Bob Chapman que certaines ambassades américaines se débarrassent du dollar américain par l’achat massif de devises locales.(en rapport avec la situation géographique de l’ambassade)

« Certaines ambassades américaines sont invités à acheter des quantités massives de devises locales » a indiqué Harry Schultz. « suffisamment pour que ces ambassades puissent tenir un an »

Harry Schultz, qui dirige la publication d’une revue financière, économique, et géopolitique sur Internet pensent que l’élite mondial est en train d’orchestrer la fermeture des banques, dont la durée serait indéterminée , et ce dans le but de remettre de l’ordre dans le secteur bancaire et d’imposer de nouvelles règles financières.

Le 5 Mars 1933, alors que la situation économique américaine avait plongé dans la Grande Dépression, le Président Franklin Roosevelt, fraichement élu, avait ordonné la fermeture des banques pour 4 jours. Roosevelt avait ainsi entériné une loi d’urgence financière. Adoptée par le congrès américain, la loi avait conféré au gouvernement des pouvoirs d’exception pour restaurer le bon fonctionnement des établissements financiers.

Cette loi avait aussi permis au secrétaire d’etat au trésor américain d’obliger les citoyens et les entreprises à renoncer à l’utlisation de l’or, pour l’adoption obligatoire de la monnaie papier pour les achat et les échanges commerciaux.

Le 10 mars de cette même année, Rossevelt avait émis un arreté présidentiel, visant à interdire tout envoi et exportation d’or à l’étranger. L’arrêté présidentiel visait aussi à prohiber les opérations d’échanges de quantités d’or contre de l’argent (papier).

En clair, cette loi était la plus grande escroquerie de l’histoire, jusqu’à maintenant.

Comme le fit remarquer Schultz, une nouvelle fermeture des banques serait susceptible de mener aussi à une dévaluation du dollar américain. « Mais le dévaluer contre quoi ? l’euro ? j’en doute !. L’or ? peut-être ! ou peut être contre les droits de tirages internationaux du FMI ?(qui constituent un panier de devises internationales, une sorte de monnaie d’échange internationale déjà en vigueur)

Ce n’est pas un secret ! l’élite ambitionne d’établir une monnaie mondiale depuis longtemps. En 2007, Ben Steil, le directeur du bureau« économie internationale » auprès du CFR(Council on Foreign Relations) avait indiqué que le dollar et l’euro sont des devises temporaires « Ce sont les marchés financiers qui permettent au dollar américain d’être une monnaie utilisé dans le monde entier. Ce que les marchés financiers donnent, les marchés financiers peuvent aussi le reprendre !. Si les marchés décident d’abandonner le dollar américain, le dollar américain s’effondrera alors les marchés décideront de privatiser la monnaie sur leurs propres décisions ».

Les Banksters veulent aussi mettre un terme aux souverainetés nationales parce qu’une monnaie mondiale exige la suppression des politiques monétaires nationales qu’adoptent chaque pays.

Richard Haas, président du CFR, avait déclaré : « Les états doivent être préparé à abandonner leurs souverainetés au profit des institutions internationales, dès que ces dernières seront prêtes à prendre la relève »

M. Schultz pense qu’une fermeture des banques américaines ne serait que la suite logique du programme établi par l’élite crapuleuse international. Lorsque Roossevelt avait décidé de fermer les banques, « Des milliers de banques n’ont plus jamais rouverts ! C’était un moyen détourné de les fermer définitivement. Je pense que la même chose se produirait aujourd’hui. Des milliers de banques ont peu ou pas de valeurs, et sont criblés de dettes »

L’administration Obama, a proposé un plan qui confère à la Réserve Féderale américaine des pouvoirs de régulation totale sur l’économie américaine. Les nouvelles règles de la Réserve federale permettront de briser toutes les entreprises ou activités qui menaceraient les intérêts monopolistiques des Banques américaines.

Le plan de régulation financière d’Obama n’est rien d’autre que la prise d’assault des états unis par le cartel des banques privées et ces dernières usurperont les pouvoirs des institutions existantes, qui sont actuellement accusés d’être les responsables de la crise financière. Elles sont vouées à être supplanter par la Réserve Fédérale qui fera la pluie et le beau temps, comme bon lui semble.

La fermeture des banques mènerait tout droit à la dévaluation du dollar américain, et la mise en place d’une monnaie supranationale qui permettra l’asservissement de bon nombre d’entre nous.

Si les prédictions de Monsieur Schultz s’averent réelles, alors nous devrions nous attendre à des émeutes de grande importance et à ce que la loi martiale soit décrétée.

Reproduction autorisée pour les bloggers à condition de citer clairement SpreadTheTruth.fr

Reproduction strictement interdite pour tous les médias en ligne.

Traduction réalisée par l’équipe de SpreadTheTruth.fr. Tous droits réservés SpreadTheTruth.fr



source:
gyro http://www.spreadthetruth.fr/wordpress27/?p=1409#comment-397




Edit du 17 juillet 2011: Je viens de constater que ce post était en train de se répandre sur les sites conspirationistes. Mais cet article date de l'été 2009 !!! S'il est remonté, c'est parce que des réponses y ont été rajoutées récemment. Ceci dit, ils ont certes pris du retard dans leurs plans, mais ce qui a été décrit dans cet article ne saurait tarder.




Dernière édition par invitée le Dim 17 Juil 2011 - 8:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Lun 21 Fév 2011 - 13:55

Bon, ça n'a été que partie remise, mais ça risque bien d'arriver.

Ne laissez rien sur vos comptes et, si vous avez quelques sous de côté, transformez-les en biens non-périssables et utiles.


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Ven 15 Juil 2011 - 18:22

LA BANQUE POSTALE BAISSE LES PLAFONDS DE RETRAIT






« À compter du 1er août 2011, de nouveaux plafonds de retrait sont mis en place sur les distributeurs automatiques de billets (DAB) de La Banque Postale afin de sécuriser davantage vos retraits.


Cette modification porte pour l'ensemble de la gamme de cartes de paiement * de La Banque Postale:


    - Si vous êtes titulaire de la Carte Visa Premier, vous pourrez retirer jusqu'à 1500€ maximum (au lieu de 3000€ jusqu'au 31/07/2011) sur 7 jours glissants


    - Si vous êtes titulaire de la Carte MasterCard, vous pourrez retirer jusqu'à 1000€ (Au lieu de 1500€ jusqu'au 31/07/2011) maximum sur 7 jours glissants.


    - Si vous êtes titulaire de la Carte Bleue Visa, vous pourrez retirer jusqu'à 1000€ (Au lieu de 1500€ jusqu'au 31/07/2011) maximum sur 7 jours glissants.


    - Si vous êtes titulaire de la Carte Réalys, vous pourrez retirer jusqu'à 800€ (Au lieu de 1000€ jusqu'au 31/07/2011)(3) maximum sur 7 jours glissants. »




gyro http://www.zerohedge.com/article/frances-banque-postale-cutting-its-atm-withdrawal-limit-50











QUAND MÊME LES ARGENTINS SE MOQUENT DES CLIENTS DE LA BANQUE POSTALE !
du 20 au 24 juin 2011 : L'article écrit ici il y a une semaine grâce aux clients/lecteurs de la Banque Postale a fait le tour du monde via Zero Hedge. Ferfol, un bloggeur argentin, l'a lu et il est tombé de sa chaise, reconnaissant que "les baisses des retraits sont le signe clair d'un problème et que la banque craint une ruée sur la banque": "Restrictions to the amount of money you can withdraw from ATMs is a clear sign of problem, one we've mentioned here before and something that happened in Argentina prior to the economic collapse. Basically it's the first step to a "corralito". A corralito is created to prevent bank runs by limiting the amount of money you can withdraw from your own account. The rumor of one of the largest banks in France cutting the amount of cash people can withdraw to 50% has been around for a few days, but its now confirmed by the bank itself"... Et là où ça devient drôle c'est que notre ami, auteur d'un livre sur la crise en Argentine, dit: "My French is poor but this I understand. What it says is people with Visa Premier can now withdraw a maximum of 1500 Euros per week. Those with Visas and Mastercads can withdraw 1000 Euros a week and those with Carte Realys can withdraw 800 Euros per week. In comparison, as of today, in Argentina you can withdraw the equivalent in pesos of 3500 to 7000 USD per week in most ATMs. Guys, those of you in France, I suggest carefully considering getting a fair amount of your money out of the bank". Clients de la Banque Postale, même les banques argentines permettent de retirer 7000 dollars par semaine!!! Changez de banque au profit de la Bank of Argentina, clairement la BP craint une ruée sur les guichets. Lire ici Ferfal.



AUTRE CLIENT DE LA BANQUE POSTALE (suite)
du 20 au 24 juin 2011 : "Je suis en train de lire l'article sur la Banque Postale (plus bas). Je confirme les témoignages. Jeudi 16 juin il y a eu une panne informatique. Impossible pour les gens de retirer de l'argent au guichet. On pouvait seulement le faire dans les distributeurs automatiques de billet (dab). Autre innovation, devant les guichets, maintenant, on est accueilli par une affiche qui nous dit que pour tous retraits supérieur à 1500, il faut les prévenir au minimum 3 jours à l'avance. Il semble que cela soit une tendance lourde on va de moins en moins pouvoir retirer de l'argent au guichet.


Le seul moyen de se prémunir d'un total meltdown c'est l'investissement dans le physique (immo, métaux précieux, matières premières, etc.). Ou alors ne pas avoir de capital, comme ça on est sûr de rien perdre.

PS : un mec a fait un petit résumé de ce qui se passe dans les autres banques française en ce moment, toujours en rapport avec la limitation du retrait de liquidités. Je poste en complément : http://www.forum-gold.fr/viewtopic.php?f=2&p=120068



gyro http://actu-politique.xooit.com/t4284-Faillite-de-la-banque-de-Moscou.htm


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Sam 16 Juil 2011 - 16:43



Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Mar 19 Juil 2011 - 12:29

LE « MESSAGE » DE JACQUES ATTALI POUR L'APRÈS JUILLET 2011






Les analyses de Trader Noé laissent entrevoir que nous sommes, en ce qui concerne les bancaires européennes, sur des niveaux excessivement critiques. D’ailleurs, son billet, publié dernièrement a vu certaines valeurs bancaires approcher dangereusement du point de non-retour, juste avant que des « problèmes techniques » permettent aux manitous de la manipulation des marchés financiers d’intervenir pour éviter une suspension des cours sur plusieurs jours. Dans quelques heures, Trader Noé nous livrera sa prochaine analyse. « La juste lecture des graphiques donne une vision des événements économiques et géopolitiques de demain ».

En attendant, voici le dernier message transmis par l’un des porte-parole du cartel bancaire. Il recoupe étonnament nos derniers avertissements, tandis que le plus grand nombre pense dormir tranquillement avec 600 milliards d’euros sur des livrets de pacotille. Jacques Attali, l’ancienne éminence grise de F. Mitterrand exprime lisiblement ce que nous savons par de mutliples informations et qu’il nous est impossible de publier du fait de certaines « pressions », sans compter quelques rares lecteurs de ce blog qui, lobotomisés par les écoles actuelles, se permettent de lancer des accusations à la hauteur de leur misère intellectuelle. Cela dit, voici ce que dit Jacques Attali. C’est très riche d’enseignement… [Nous mettons en gras les passages les plus "initiatiques".]

« Mais il faut savoir regarder un peu en dehors des salles de théâtre et des cours de châteaux. Et la présence digne de mendiants, de plus en plus nombreux, au voisinage des entrées des festivals, nous dit aussi la misère de ceux qui n’y auront jamais accès ; et, plus largement, elle nous rappelle la pauvreté de la moitié des Français qui ne pourront pas , cette année, prendre des vacances.

La sérénité des festivals ne doit pas non plus nous faire oublier que, pendant ce temps, le chômage ne se réduit pas, nos dettes s’accumulent, notre commerce extérieur plonge et l’insécurité continue de gagner du terrain.

Savourons donc ce mois de juillet, dernier moment de pause avant que ne commence une année essentielle pour l’avenir du pays. Elle sera peut être nauséabonde, comme le laissent craindre les ragots et les faits divers dont se repaissent les uns et les autres. Elle sera sûrement intense et commencera dès le mois d’août : au plus tard avec les universités d’été des partis politiques; au plus tôt avec une nouvelle dégradation de la situation financière mondiale, plus fragile que jamais.

De ce qui s’y passera après cette rentrée politique dépendra le fait de savoir si Juillet 2011 restera comme un ultime moment de bonheur, dont nous aurons longtemps la nostalgie, ou si au contraire nous saurons faire en sorte que Juillet 2012 soit plus heureux encore…
D’ici là, profitons de chaque instant.
»



source:
gyro http://liesidotorg.wordpress.com/2011/07/14/le-message-de-jacques-attali-pour-lapres-juillet-2011



Et bien, le message est on ne peut plus clair: le crash, c'est pour très très bientôt et ce ne sera que le début de la phase finale de leur plan planifié depuis des millénaires. Tout va s'enchaîner ensuite très rapidement: enlèvements des opposants déjà listés, guerres civiles type Rwanda, pandémies, vaccinations obligatoires (implants?), Maitreya (faux antichrist), abductions massives, petite pause jusqu'à l'achèvement de la reconstruction du troisième Temple de Salomon (enfin, pour ceux qui ne sont pas listés, et à condition d'avoir accepté les vaccins et être sous l'influence du Maitreya), mahdi et véritable antichrist, massacre des Juifs d'Israël et troisième guerre mondiale, basculement des pôles et invasion annunaki/néphilim.

Bon, pour la chronologie, c'est sans doute pas complètement exact, mais pas loin.

On peut augurer d'un hiver extrêmement froid, c'est certain, afin d'éliminer "naturellement" le plus grand nombre de résistants dispersés dans la nature.

Toutefois, Attali, dans cette phrase, montre qu'ils ne sont pas certains de réussir et que nous avons encore prise sur les évènements. Le mieux que nous puissions faire est d'orgoniser un maximum la France, truffer de earth pipes certains endroits stratégiques (Pech de Bugarach, Mont Ventoux, région de Gordes, LHC,..., et nous occuper des antennes relais.


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Jeu 21 Juil 2011 - 18:32


Au fait qu'espère-t-il de si "heureux" en juillet 2012 ?
C'est au moment où vont débuter les Jeux Olympiques de Londres. Et, selon les vidéos de promotion de ces jeux, il va en effet y avoir des évènements importants.
étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t447-london-zion-par-rik-clay




Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Ven 5 Aoû 2011 - 13:42



La petite confidence de Jacques Attali sur la crise bancaire:

« Dans l’histoire de l’Occident, depuis le 15 août 1971 et la décision de Nixon de mettre fin à la convertibilité du dollar en or, le mois d’août est le mois de tous les dangers ».

Pas besoin de grands discours. Tout est dit… et nous sommes au mois d’AOÛT. Août 2011 précisément, soir QUARANTE ANS après un certain 15 août 1971 où de grandes manœuvres ont eu lieu tandis que les gens étaient en vacances…


gyro http://liesidotorg.wordpress.com/2011/08/03/la-petite-confidence-de-jacques-attali-sur-la-crise-bancaire/


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Mar 23 Aoû 2011 - 17:23



« Les directeurs d’agence SocGen ont reçu un mail leur indiquant que dire lorsque la banque fera faillite. J’utilise bien "lorsque" et non "si".

Source d’une employée.
»


***


« Aujourd’hui à 15h00, un copain, directeur d’agence Soc Gen à Paris, me conseille de clôturer mon compte courant et récuperer la totalité de mon argent en espèce dès que possible.

J’ai pris rendez-vous pour ce vendredi 26 pour clôturer mon compte et récupérer en espèce mon argent car il m’a conseillé d’ouvrir un compte à la poste mais en mettant le minimum d’espèces.

(Témoignage anonyme)
»


gyro http://liesidotorg.wordpress.com/2011/08/23/trader-noe-flash-avec-des-points-importants


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Dim 18 Sep 2011 - 9:24

LA CRISE À VENIR








Le 15 décembre 2010, le pasteur Lindsey Williams était interviewé par Alex Jones, tout particulièrement sur les confidences faites par un certain M. Fromm, aujourd’hui décédé. C’était, explique le pasteur, un « homme puissant de l’establishment ». Parmi les sujets abordés, il y eut celui de l’euro.

« L’Union européenne va avoir un très gros problème. On me l’a déjà dit. L’euro s’effondrera avant le dollar américain et quand cela arrivera, vous n’aurez que deux à trois semaines pour quitter le papier. Souvenez-vous de ce que M. Fromm m’a dit, il y a deux ans. Il a dit : ‘‘Pasteur, quittez tout ce qui est papier. Comprenez bien ce que mon conseil signifie. (…) Vous perdrez énormément si vous ne le faites pas. (…) Quand l’euro va s’effondrer, liquidez tous vos comptes bancaires, sans quoi vous perdrez tout. Je ne sais pas comment dire les choses plus simplement ».

flèche http://liesidotorg.wordpress.com/2011/09/18/la-guerre-monetaire-est-loin-detre-achevee-entre-washington-et-bruxelles

Le reste de l'article raconte n'importe quoi; il n'y a aucune rivalité entre les USA et l'Europe, ni même entre l'Occident et le bloc Monde Musulman, Chine, Russie et Amérique du Sud; ils marchent tous ensemble pour le NWO. Tout le reste est du cinéma et de la désinformation. À se demander pour qui bosse réellement LIESI...


Je pense qu'il vaut mieux vider les comptes AVANT l'effondrement de l'euro. Parce qu'au moment de l'effondrement, ça va provoquer des ruées aux guichets des banques et celles-ci n'auront pas assez de liquidités pour fournir. Surtout si elles font faillites avant l'effondrement et qu'elles sont fermées pendant une semaine ou deux.

C'est pendant ce délai qu'il faudra liquider tous vos billets en achetant ce qui est nécessaire (eau, alimentation, santé, énergie,...) et qui pourra aussi faire l'objet de troc. Car, après, ils ne vaudront rapidement plus grand chose:


L'hyper-inflation allemande (1923)

Quelques chiffres :

  • À la fin de 1918, 1 $ valait 4 marks.
  • Le 1 janvier 1923, 1 $ valait 7000 marks.
  • Le 1 juin 1923, 1 $ valait 160.000 marks
  • Le 31 décembre 1923, 1 $ valait 4200 milliards de marks !!!

« Das Brot kostete:
  • Dez. 1921: 3,90 Mark
  • Dez. 1922: 163.- Mark
  • Jan. 1923: 250.- Mark
  • Feb. 1923: 326.- Mark
  • März 1923: 463.- Mark
  • April 1923: 474.- Mark
  • Mai 1923: 482.- Mark
  • Juni 1923: 1428.- Mark
  • Juli 1923: 3465.- Mark
  • Aug. 1923: 69'000.- Mark
  • Sept. 1923: 1'512'000.- Mark
  • Okt. 1923: 1'743'000'000.- Mark
  • Nov. 1923: 201'000'000'000.- Mark
  • Dez. 1923: 399'000'000'000.- Mark »


Prix du pain tirés de S. Marc, G. Stuckert, Nationalsozialismus und Zweiter Weltkrieg, pb-verlag, 1998

flèche http://icp.ge.ch/po/cliotexte/la-premiere-guerre-mondiale/republique.de.weimar.html


Bien sûr que la chute sera beaucoup plus soudaine et brutale, car les objectifs ne sont pas les mêmes: préparation de la prise de pouvoir par Hitler dans un cas, monnaie mondiale unique et guerres civiles dans l'autre.


Pour ceux qui le peuvent, faites vous un petit pécule à base de pièces d'or et d'argent. Pas beaucoup, car l'or et l'argent ne se mangent pas; mais ça pourra toujours vous servir pour acheter quelque chose dont vous aurez éventuellement besoin plus tard.
Bien que ces métaux précieux soient surévalués et risquent de baisser officiellement après l'introduction de la monnaie mondiale unique, ils ont toujours été des valeurs refuge pendant les périodes de crise (et des crises, il va y en avoir !):



À défaut de représentation graphique, voici les chiffres:

Valeur du mark-or en marks-papiers (moyennes mensuelles)

  • Janvier 1922 45,69
  • Juillet 1922 117,49
  • Janvier 1923 4'281
  • Juillet 1923 84'186
  • Août 1923 1'100'632
  • Septembre 1923 23'500'000
  • Octobre 1923 6'000'000'000
  • Novembre 1923 522'000'000'000
  • Décembre 1923 1'000'000'000'000
flèche http://icp.ge.ch/po/cliotexte/la-premiere-guerre-mondiale/republique.de.weimar.html




« ON pourrait également assister à cela sous peu......

Le déclenchement de la IIème Guerre Mondiale allait mettre une nouvelle fois encore l'or sur le devant de la scène. Le 9 septembre 1939 était publié un décret-loi prohibant ou règlementant l'exportation des capitaux, les opérations de change et le commerce de l'or. L'or entrait, une nouvelle fois, dans la clandestinité, et n'en sortira qu'en 1948 !

Alors que le cours officiel (bloqué) de la Banque de France était de 274,49F pour un Napoléon, en juin 1940 le même Napoléon s'échangeait au cours officiel du marché parallèle à 825F, en novembre 1940 il atteignait 1000F, puis 1400F fin décembre 1940. Le Napoléon terminait l'année 1945 au delà de 4000F pour ensuite culminer à 6500F pendant l'année 1946.
»

flèche http://www.denissto.eu/forumv3/viewtopic.php?f=2&t=5675


Il ne s'agit pas là de faire de gros bénéfices, qui ne serviront de tout façon à rien si vous refusez le NWO (vaccin ou autre), mais d'avoir une monnaie d'échange en cas de besoin.



Faites très vite !


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Ven 30 Sep 2011 - 0:00

RAV RON CHAYA DONNE UN COURS D'APOCALYPSE FINANCIÈRE











Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Sam 1 Oct 2011 - 11:31

TÉMOIGNAGE D'UN INSIDER SUR L'APOCALYPSE FINANCIÈRE QUI VIENT









Il y a quelques heures seulement, il y eut beaucoup de bruit et de moquerie des grands médias sur le témoignage du trader d’Alessio de la BBC. Mais celui d’Attila Szalay-Berzeviczy, actuel dirigeant de la banque UniCredit, est d’un autre calibre et fait passer le témoignage du trader de la BBC pour une "comptine pour enfants". Il faut savoir que si Szalay-Berzeviczy est l’actuel chef d’UniCredit global securities, il fut l’ancien président de la bourse hongroise. C’est donc un homme parfaitement au courant du système qui s’est exprimé sur le portail hongrois index.hu.

À la lecture de son témoignage, d’aucuns comprennent combien les moyens de subsistance qu’offre la finance sont devenus quelque chose d’extrêmement fragile. Le second grand ponzi est en train de détruire leurs boulots, leurs carrières, et leur mode de vie tout entier.



« L’Euro est pratiquement mort »

Par rapport au témoignage du trader de la BBC, où l’on objectait objecter la "naïveté", l’inexpérience ou le désir d’attirer l’attention du public, avec Szalay-Berzeviczy c’est le sommet de l’exécutif d’Unicredit qui s’exprime, un parfait initié des rouages du système.
Question : que va-t-il se passer en cas de défaut de paiement grec ? Parmi les assertions stupéfiantes (stupéfiantes dans le sens qu’un banquier actuel ose dire la vérité) on a relevé : « l’Euro est pratiquement mort » et « l’Europe est face à un séisme financier à cause du défaut grec… » « L’Euro est au-delà de tout sauvetage… » « La seule question qui reste est combien de jours l’action d’arrière garde et sans espoir des gouvernements européens et de la Banque Centrale Européenne pourra entretenir les esprits de la Grèce ». « Un défaut de la Grèce va immédiatement déclencher un séisme de magnitude 10 à travers toute l’Europe »… « Les détenteurs d’obligations du gouvernement grec devront amortir leur investissement entier, les nations d’Europe du Sud vont arrêter de payer les salaires et les pensions et les guichets automatiques seront vides en quelques minutes ». En d’autres termes: bienvenue dans l’Apocalypse….

Mais attendez, il y a encore autre chose. D’après Bloomberg : « L’impact d’un défaut grec pourrait rapidement se répandre à travers le continent, il pourrait inciter à une ruée sur les banques les "plus faibles" des pays "les plus faibles" ». « Une telle escalade de la panique peut balayer l’Europe conduisant à l’éclatement de la zone Euro », ajoute Szalay-Berzeviczy.

Szalay-Berzeviczy est juste arrivé en Hongrie après un voyage à l’étranger, et n’est pas joignable jusqu’à tard aujourd’hui, explique un officiel d’Unicredit, qui a demandé à ne pas être identifié car il est n’est pas autorisé à parler à la presse. Tel est le commentaire de Bloomberg qui a cherché à contacter Szalay-Berzeviczy à son bureau de Budapest, voulant avoir d’autres explications.

Maintenant voici le texte, traduit par Google du hongrois à l’anglais. Certaines nuances peuvent être perdues, mais le message est en gros:

La monnaie commune européenne est virtuellement morte. L’euro est dans une situation de condamné. La seule question qui reste est: combien de jours l’action d’arrière garde et sans espoir des gouvernements européens et de la Banque Centrale Européenne pourra entretenir les esprits de la Grèce ? Pour le moment, quand Athènes sera déclarée en faillite, un séisme de magnitude 10 va secouer l’Europe, qui sera l’ouverture d’une nouvelle ère dans la vie du vieux continent. En effet, une banqueroute de la Grèce signifie non seulement que les détenteurs de titres du gouvernement grec ne vont pas récupérer l’argent investi, mais aussi, à l’intérieur, que l’État grec sera incapable de rembourser ses dettes. Pour le moment, parmi les Grecs, seuls les docteurs, policiers, militaires, ministres et employés gouvernementaux locaux ne recevront pas leurs salaires, tout comme les séniors ne s’attendent pas à passer de bons moments. L’ATM est vidé en quelques minutes. Les banques locales sont coincées car détenant des titres du gouvernement déclenchant une crise de liquidité immédiate et la dévaluation du système bancaire grec dans un effondrement total. Ainsi l’épargne des déposants est totalement perdue (…) les gens ne seront pas en mesure de retirer de l’argent (…) Le peuple manquera de carburant et de nourriture. La Grèce est pratiquement à l’arrêt complet pour une décennie et il y aura une baisse spectaculaire du niveau de vie dans le pays entier.
Le problème est que, dans ce cas, la catastrophe ne peut pas s’arrêter à la frontière grecque. Avec sa vitesse et son élan, la crise grecque va toucher l’ensemble de la zone euro, l’Europe et enfin secouer le monde. Un canal par lequel se répandrait l’infection. Bien sûr, un tel scénario serait l’effondrement du système bancaire. En effet, les banques internationales vont devoir subir des centaines de milliards d’euros de pertes et seront tôt ou tard obligées de verrouiller les échanges avec les autres banques, qui ont à voir avec un pays où – selon les attentes des investisseurs – l’arc de crise grec frappera à nouveau.
Et quand les banques ne se font plus confiance les unes aux autres, qu’elles arrêtent de se prêter les unes aux autres, les marchés financiers internationaux s’arrêtent. Cela signifie que toutes les institutions financières sont laissées seules avec leurs clients.
Les pays pauvres avec des banques faibles vont commencer à paniquer avec des retraits de fonds de détail. Cela va avoir des répercussions sur les marchés interbancaires, et l’on risque une crise de liquidité immédiate. Toutes les institutions financières pourraient être mises en faillite.
(…)

La suite pour les courageux (ou les hongrois) ici :
flèche http://index.hu/gazdasag/penzbeszel/2011/09/28/a_nagy_bankrablas




source:
gyro http://liesidotorg.wordpress.com/2011/09/30/%c2%ab-le-grand-vol-des-banques-%c2%bb-temoignage-d%e2%80%99un-%c2%ab-insider-%c2%bb-sur-l%e2%80%99apocalypse-financiere-qui-vient-la-mort-de-leuro


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Dim 6 Nov 2011 - 20:14



Voici un message posté sur un forum en AVRIL et MAI 2011 au moment de la création du blog de LIESI. L’auteur, travaillant dans le milieu de la Haute finance a, comme la rédaction de LIESI, su ce qui allait se jouer. Voici ce qu’il a alors écrit sur un forum:
18 avril 2011 – « Je bosse pour un grand groupe bancaire américain à la Défense, je ne peux pas en dire plus… J’essaie désespérément de faire passer le message concernant la très prochaine catastrophe financière mondiale qui arrive. Retirez vos sous de votre banque maintenant avant que ce ne soit trop tard. Je ne sais pas en quelle langue le dire… et préparez votre potager. Tous, sans exception, nous allons manger des patates et bien ‘‘déguster’’. On ne pourra pas dire qu’on vous l’a dit ou pas prévenu. […] Les liasses de billets, il faut les cacher le plus discrètement possible et les « oublier » (coffre fort, jardin, etc…), par contre, d’après ce que je sais, quand arrivera le moment de l’effondrement des marchés, il parait que les billets de banque n’auront plus de valeur, tu pourras t’en servir pour alimenter ta cheminée… ou alors utiliser ta brouette, les mettre dedans, et aller acheter ta baguette de pain, comme la crise de 1929, ou juste après la guerre 39/45, en Allemagne…
Acheter de l’or, oui certainement, moi je l’ai fait, ainsi que toutes mes connaissances qui ont eu vent de cette catastrophe qui s’en vient… mais je pense avoir pris la bonne décision. Surtout ne laisse rien, pas un centime à la banque, car en cas d’effondrement (99% certain), la banque ne pourra plus te rendre quoi que se soit (argent, or, etc…). Tu n’auras plus qu’à t’asseoir sur le trottoir et pleurer. Ceci étant, si il ne se passe rien (1% certain), l’argent que tu auras sorti, tu le remettras à ta banque, tu n’auras rien perdu, et la vie continue ! En retirant ton fric, tu ne prends aucun risque, si tu le laisses, tu prends des risques !
»


Patrick ou Darkvador



Extrait d’un dernier billet du Banquier anonyme : « Tout cela est politiquement voulu. Ils veulent leur nouvel ordre mondial sur les cendres des états-nations. L’Italie est désormais dans la lunette de tir et la France n’est plus très loin. Je vous le répète, tout cela est voulu. Est-ce que vous avez vu le comportement de votre Sarko national, interrogé à côté d’Obama. Bourré de tics, mal à l’aise, cherchant à flatter un Obama dont le visage était glacial. Les ‘mon ami Barack’, ‘Barack le sait bien’, tout cela était affligeant et l’on n’était plutôt gêné en écoutant votre président car c’était franchement très déplacé. Oui, cette crise est voulue et c’est pourquoi on nous met des gros nuls à la tête des états. Vous savez, beaucoup de gens ne comprennent pas cela. Par contre, ils parlent de LA CRISE. C’est bien pourquoi je consens à intervenir sur votre blog. Certains voient la catastrophe, mais ils oublient de dire que c’est voulu. Quand on est dans la Banque à un certain niveau, c’est tellement clair ! ».



source:
gyro http://liesidotorg.wordpress.com/2011/11/06/juillet-2007-les-banques-iront-a-la-cave-liesi



Ils auraient attendu le 11 novembre ? 11.11.11


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Lun 12 Déc 2011 - 20:53

TERRIBLE TÉMOIGNAGE SUR LA SITUATION RÉELLE EN GRÈCE










Aujourd'hui, la Grèce, demain l'Europe toute entière.


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Lun 23 Jan 2012 - 19:34


Le blog d'un grec vivant en France (ou d'un français d'origine grecque) qui nous décrit la vie quotidienne des grecs dans leur pays d'origne dévasté par la crise, les magouilles des politicards et autres prédateurs, etc. Des infos que vous ne trouverez pas dans la presse officielle:
gyro http://greekcrisisnow.blogspot.com




Dernière édition par invitée le Lun 23 Jan 2012 - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Lun 23 Jan 2012 - 19:49


« Que ceux qui croient encore à des lendemains qui chantent en France s’intéressent un petit peu à ce qui se passe en ce moment en Espagne. Il y a de plus en plus d’écoles qui ne peuvent plus payer l’electricité ou le chauffage. Les fournisseurs des cantines ne sont plus payés. Dans certaines régions, les universités ne savent pas comment continuer. Les pharmacies, qui, dans le système de santé espagnol, avancent le prix des médicaments aux malades, ne sont pas remboursés par les administrations concernées... On pense déjà atteindre les 5 millions de chômeurs et le ministre de l’économie envisage même publiquement 5,4 millions de chômeurs. Les files d’attente pour avoir de la nourriture chez Caritas sont de plus en plus longues. Les salaires deviennent de misère et de plus en plus de gens perdent les appartements ou les maisons qu’ils ne peuvent plus payer. Depuis que les élections ont été gagnées, on a découvert de nouvelles dettes de régions, souvent du même signe politique que les gagnants... Bref, c’est le chaos qui s’installe. Bien sûr, cette situation n’est pas entièrement due à la crise mais aussi et surtout peut-être au caractère en général fier et orgueilleux de l’espagnol qui a souffert durant des décennies d’un complexe d’infériorité et à cru que, durant les 16 glorieuses de bétonnage de ses côtes, il était devenu le roi du Mambo, le roi du Monde. Aujourd’hui, il tombe de haut.

Depuis des années, je me tiens au courrant de la pensée LIESI et, parfois, j’en traduis quelques articles pour un blog local. Ici comme en France, et bien que pas mal de gens soient dans la merde, on regarde les annonceurs de mauvaises nouvelles comme des empêcheurs de tourner en rond. La plupart des gens rêvent encore d’acheter la puissante berline allemande, de voler chaque fin de semaine pour faire les courses à Londres, ou de se blanchir la narine, comme c’était devenu la coutume dans ce pays qui prend le plus de coke, après les US. Alors, bien sûr, quand tu leur dis que la fête est finie et qu’ils devront reprendre la bêche, la pelle et la pioche pour semer ce qu’il mangeront demain...

C’est grâce à la pensée LIESI que nous avons été prévenus du désastre qui allait venir alors que les autres croyaient encore en des lendemains qui chantent. C’est grâce à LIESI que nous nous préparons depuis des années en accumulant les connaissances et le matériel qui nous permettront peut-être, sans doute, de survivre un peu plus longtemps. Ainsi que, en avant, continuons tous ensemble à résister, il est de vitale importance de savoir que nous ne sommes pas chacun seul dans son coin, même si, bien sûr, nous ne partageons pas tous les mêmes opinions. Nous serons bien assez tôt orphelins lorsqu’ils couperons internet et que nous serons vraiment seuls avec le Divin pour résister.
»


alteatequieroverde



gyro http://liesidotorg.wordpress.com/2012/01/23/message-de-trader-noe/#comments


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Mer 25 Jan 2012 - 17:32

GEORGE SOROS MET EN GARDE CONTRE
L'EFFONDREMENT FINANCIER ET LA GUERRE CIVILE









« Dans des moments comme ceux-ci, la survie est la chose la plus importante »,dit-il.

« L'Europe est confrontée à une descente vers le chaos et les conflits. »


En Amérique, il prédit des émeutes dans les rues qui conduiront à une répression brutale qui va considérablement restreindre les libertés civiles. Le système économique mondial pourrait même s'effondrer complètement, croit-il.


« Nous sommes confrontés à une période extrêmement difficile, comparable à bien des égards aux années 1930, la Grande Dépression. Nous sommes confrontés aujourd'hui à un repli général dans le monde développé, qui menace de nous laisser une décennie de plus dans la stagnation, voire pire. Le meilleur scénario est un environnement déflationniste. Le pire scénario est un effondrement du système financier. »


Sources:
cligno multicolore http://www.thedailybeast.com/newsweek/2012/01/22/george-soros-on-the-coming-u-s-class-war.html
cligno multicolore http://www.dailymail.co.uk/news/article-2091190/George-Soros-predicts-U-S-riots-insists-Euro-saved-global-economy-collapse.html





source:
gyro http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2012/01/george-soros-met-en-garde-contre.html



On retrouve la fondation de Georges Soros derrière les "révolutions colorées" d'Europe centrale et orientale et d'Asie centrale, et au moins derrière celle d'Égypte, en ce qui concerne les "révolututions arabes".
Il sait donc parfaitement bien ce qui est planifié pour l'Europe et ses "prédictions" sont par conséquent à prendre très au sérieux.
« Ces Messieurs connaissent l'avenir... vu que ce sont eux qui le décident », disait déjà Marcel Renoulet en 1994.


Ne vous laissez pas coincer dans les villes; il est probable qu'ils utiliseront les mêmes techniques qu'au Rwanda... avec les mêmes résultats.
Attendez-vous aussi à toutes sortes de provocations.


Et si Guéant a décidé d'interdire Forsane Alizza (officine de faux musulmans chargés de promouvoir le choc des civilisations côté musulman et soutenue par les services spéciaux français) MAINTENANT, ce n'est pas un hasard...

Noter le commentaire:

« hors sujet:
le gros coup de pub fait par le “gouvernement fasciste islamophobe et terroriste” je pense que les connexion du site on du atteindre des records ^^
dans un mal il peut y avoir un bien…al hamdoulillah
»


Exactement comme lors de la menace d'interdiction du PAS par le même Guéant en mai 2009, qui a permis d'une part de faire connaître ce parti, de l'autre de le faire passer pour subversif et dérangeant pour le système ["dirigé par les sionistes" ^^].
D'ailleurs, Dieudonné ne s'y était pas trompé - quel jeu joue-t-il aussi, celui-là? Ses quenelles, je me demande à qui il les met réellement - :
« L'humoriste controversé Dieudonné a estimé vendredi que le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, avait joué son "attaché de presse" et l'avait placé "au cœur du débat" des européennes en lançant la question de l'interdiction de ses listes. "Nous allons répondre à M. Guéant, notre ami Guéant (...) M. Guéant, notre attaché de presse", (...).

En agissant de la sorte, "Guéant nous a placés au coeur du débat sur les élections", s'est félicité Dieudonné, qui s'est déclaré "étonné" par le succès rencontré par cette polémique.
»

cligno multicolore http://lci.tf1.fr/politique/2009-05/pour-dieudonne-gueant-a-joue-son-attache-de-presse-4884098.html


Je me demande si les émeutes de Londres n'étaient pas un test.


Voir aussi le commentaire de "Légionnaire" sur Néotrouve:
« (...) Les soit disant migrant tunisiens sont très organiser et financer. Se sont en quelques sortes des cellules dormantes, a un moment donner ses cellules vont commencé a frapper un peu partout en Europe.
(...)
je tiens également à préciser que dans la discussion avec mon ami il prétend que au plus haut sommet de l’état Français, tous le monde est parfaitement au courant.
»

Commentaire intégral:

étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t255-genocides-et-guerres-civiles-declenches-par-ondes-electromagnetiques - post du Ven 9 Sep 2011




Dernière édition par invitée le Ven 23 Mar 2012 - 0:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Dim 11 Mar 2012 - 19:58

MICHEL ROCARD : « IL NE PEUT Y AVOIR D'ISSUE
EN GRÈCE QU'AVEC UN POUVOIR MILITAIRE »









« Personne ne le dit, mais il ne peut y avoir d'issue en Grèce qu'avec un pouvoir militaire. » Michel Rocard se lâche, dans une interview à Libération, avec, en particulier, cette petite phrase sur un pouvoir militaire en Grèce...

Pour l'ancien Premier ministre, soutien de François Hollande, les mesures d'austérité – « une décroissance forcée », dit-il – imposées à la Grèce posent la question démocratique dans ce pays :

« Comment fait-on dans ce contexte pour maintenir des élections ? Il n'est pas possible de gouverner ce peuple en lui disant qu'il va perdre 25% de son revenu dans les dix ans si on tient à payer toutes les dettes. Personne ne le dit, mais il ne peut y avoir d'issue en Grèce qu'vec un pouvoir militaire. »

Il ajoute :

« Il devient de plus en plus indispensable d'annuler partout une bonne partie de la dette non payable. Mais attention, la grande bulle qui menace, elle est privée ! Une éventuelle crise de la dette souveraine européenne ne serait qu »un petit détonateur. Nous sommes dans l'imbécillité politique collective. »


Libération - 2 mars 2012




source:
gyro http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2012/03/03/michel-rocard-il-ne-peut-y-avoir-dissue-en-grece-quavec-un-pouvoir




Bon, là, on a affaire à Michel Rocard, un invité du Bohemian Grove, avec Giscard d'Estaing, c'est à dire un initié très haut placé. Ce qu'il décrit n'est donc pas une hypothèse, mais bel et bien leur plan, qu'il connaît.

Nous arrivons maintenant à la fin de la quatrième étape décrite dans ce message de 2009:

Création d'un climat de peur chez les populations mondiales, pour permettre une forte diminution des salaires et une remise à plat des avantages sociaux. Réformes, voire suppression à terme des couvertures sociales, des retraites, des services publiques de la santé, de l'éducation, etc. Tout cela sans trop de résistances, car « c'est la crise ».

Très prochainement débutera la 5ème et dernière étape: l'instauration de dictatures dans tous les pays "démocratiques".

Et ce sinistre individu nous y prépare.


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Dim 11 Mar 2012 - 21:25

RIGUEUR EN ESPAGNE








Augmentation du temps de travail des fonctionnaires, hausse de l'impôt sur le revenu, réforme du marché du travail, licenciements dans le secteur public, coupes dans les budgets de la Santé et de l'Education... Déjà sous le coup de sévères mesures d'austérité depuis 2010, les Espagnols se préparent à se serrer la ceinture d'une dizaine de crans supplémentaires.

« Cette année va être difficile pour l'Espagne, il faut que nous en soyons tous conscients, a lancé jeudi le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy. Il va y avoir des coupes plus importantes dans les dépenses publiques. »

Le premier plan d'économies présenté par le gouvernement fin décembre prévoyait déjà de réduire de 9 milliards d'euros les dépenses publiques et de « gratter » encore 6 milliards d'euros avec une hausse d'impôts. Mais ce n'était que « le début du début », avait-il prévenu.

En effet, l'Espagne doit encore présenter son budget 2012 qui tentera de ramener un déficit estimé à 8% du PIB fin 2011 à 4,4% (ou un peu plus, si l'Union européenne y est favorable).

Bilan: il faut encore économiser entre 25 et 30 milliards d'euros, dans un pays qui entrera en récession en 2012, selon toutes les prévisions.




Chers fonctionnaires

Travailler plus pour gagner moins


C'est le socialiste José Luis Zapatero qui le premier a coupé dans les salaires des fonctionnaires en 2010. L'ancien « Bambi » avait été forcé d'opérer une volte-face spectaculaire, en annonçant une série de réductions de dépenses pour dégager 15 milliards d'euros.

Les premiers visés ? Les 2,6 millions de fonctionnaires espagnols, avec une baisse de salaire de 5%, puis le gel en 2011.

Cette année, Mariano Rajoy a confirmé ce gel. Mais il a en plus annoncé une augmentation de leur temps de travail, jusqu'à 37,5 heures.

Pour beaucoup, cela veut dire 2,5 heures de travail en plus pour un pouvoir d'achat largement entamé par le cocktail salaire gelé et inflation.

Et aucun départ n'est remplacé, sauf dans les « services essentiels ».




Chers contribuables

Et une tournée d'impôts !


« Je n'augmenterai pas les impôts », affirmait Mariano Rajoy pendant la campagne des élections générales du 20 novembre. Et qu'a-t-il fait à peine arrivé au pouvoir, fin décembre ? Bingo.

De quoi faire sourciller, même à droite. Avec le quotidien El Mundo qui s'inquiétait de la « crédibilité » de Rajoy lorsqu'il a annoncé « la plus forte augmentation de l'impôt sur le revenu depuis des années ».

Bilan: 4 milliards d'euros en plus prélevés sur les revenus du travail, 1,25 milliard tiré des impôts sur la fortune, et une augmentation de l'impôt foncier.




Chers licenciés

Les indemnités au régime sec


Introduite à la mi-février, la réforme du marché du travail la plus profonde de l'histoire de l'Espagne démocratique a déjà poussé des dizaines de milliers de personnes à descendre dans la rue le 19 février.

Point le plus polémique: la réduction des indemnités de licenciement. Concrètement, cette mesure permettra de diminuer les indemnités perçues jusqu'à 70%.

Dans la plupart des cas, les indemnités seront réduites de moitié, selon José Maria Zufiaur, du Conseil économique et social européen.




Cher secteur public

Des plans sociaux pour toi aussi


La même réforme du marché du travail permet désormais aux organismes et entreprises du secteur public de présenter des plans sociaux. Visés: 700 000 employés du secteur public (non-fonctionnaires) et 150 000 salariés d'entreprises publiques.

Les salaires des cadres de ces entreprises vont être réduits de 25% à 30%.




Chers budgets de la Santé et de l'Education

Aux régions, de trancher dans le vif


En Espagne, la gestion de ces deux énormes budgets publics revient aux 17 régions autonomes. Or, Rajoy les a averties jeudi depuis Rome: il va falloir (encore) couper sec.

Même si les effets des mesures de rigueur lancées en 2011 se font déjà sentir dans les hôpitaux: lits fermés, blocs opératoires fonctionnant à mi-temps, paiement des factures de médicaments largement retardé...

Dans les écoles, certains élèves ont dû aller en classe avec bonnets et gants cet hiver, lorsque le chauffage était coupé à cause des impayés.

La région de Valence, où les projet d'infrastructures absurdes ont abondé pendant le boom économique, a décidé de coupes de plus d'un milliard d'euros dans les entreprises publiques, l'Education et la Santé. La semaine dernière, une manifestation de lycéens y a mal tourné.




source:
gyro http://blogs.rue89.com/ibere-espace/2012/02/26/rigueur-en-espagne-attention-cherie-ca-va-couper-de-partout-226712


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS   Aujourd'hui à 14:17

Revenir en haut Aller en bas
 
CRASH BOURSIER ET FAILLITES DES BANQUES PLANIFIÉS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: DIVERS :: Mises en garde-
Sauter vers: