TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 QUELQUES MÉTHODES POUR AVOIR DE L'EAU POTABLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: QUELQUES MÉTHODES POUR AVOIR DE L'EAU POTABLE   Jeu 23 Juil 2009 - 19:15

GUIDE POUR AVOIR DE L'EAU POTABLE DURANT UNE INONDATION







Ceci est un guide des techniques que chacun peut utiliser pendant une inondation pour se procurer de l'eau potable. Il explique pourquoi il est si important d'avoir de l'eau potable pendant une inondation ainsi que la différence entre une eau propre ou une eau qui semble propre et une eau potable qui peut être bue. Il explique comment traiter l'eau pendant une inondation pour la rendre potable en utilisant des techniques que chacun doit être capable de comprendre et d'utiliser.

Si vous vous trouvez dans un pays développé, lors d'inondations, merci d'imprimer ce document et de le diffuser autour de vous , essayez de contacter un quotidien local pour le lui faire publier et demandez à vos connaissances de consulter l'internet et de le diffuser également. Fréquemment pendant une inondation , les services d'urgence et de santé sont surchargés et ne peuvent pas aider tout le monde. Souvent , il y a plus de victimes dues a des problèmes d'eau potable ou d'hygiène après l'inondation que pendant. Ce document vous permettra, ainsi qu'aux personnes à qui vous l'aurez communiqué, d'éviter la contamination par l'eau polluée en vous expliquant ce que vous devez faire pour vous aider à rester en bonne santé.



Il y a 3 choses à comprendre concernant l'eau pendant une inondation :
  1. Les types d'eau rencontrés pendant l'inondation.
  2. Comment minimiser les risques pour vous et votre famille de maladies dues à une eau impure pendant l'inondation.
  3. Comment traiter l'eau pour la rendre potable pendant l'inondation.


1 - Pendant l'inondation , on peut considérer 3 sortes d'eau :

  • L'eau sale
  • L'eau propre
  • L'eau potable
L'eau sale est une eau qui n'est pas claire, elle est généralement contaminée.

L'eau propre est une eau claire. Si vous regardez à travers une bouteille pleine de cette eau et que vous pouvez voir le fond de la bouteille, c'est que cette eau est claire. Cependant une eau claire n'est pas toujours potable. Elle peut contenir des micro-organismes ou des microbes non visibles a l'oeil nu. Une eau claire peut être une eau contaminée.

L'eau potable est une eau qui peut, sans danger, être bue par les humains. Elle ne contient ni micro-organismes, ni produits chimiques dangereux pour la santé. Elle est généralement claire et non contaminée.




Qualités d'eau
Eau propre
Eau potable
DescriptionSi vous pouvez voir le fond de la bouteille à travers celle-ci pleine d'eau, l'eau est claire. Attention cette eau claire n'est pas forcement potable.
Elle peut contenir des micro-organismes que vous ne verrez pas à l'œil nu, elle peut être contaminée.
Une eau qui peut être bue par l'homme sans danger, elle ne contient ni micro-organismes pathogènes, ni produit chimique toxique.
Pour quel usage ? cligno multicolore La toilette
cligno multicolore La lessive
cligno multicolore La boisson
cligno multicolore Le lavage des mains
cligno multicolore La cuisine
D'où provient elle ? cligno multicolore De l'eau qui n'a pas été salie
cligno multicolore De l'eau potable qui a été contaminée
cligno multicolore De l'eau de pluie pure
cligno multicolore De l'eau qui a été bouillie
cligno multicolore De l'eau traitée par le soleil (en dernier recours)




2 - Comment réduire les risques de maladie et de décès pendant une inondation ?

Pendant une inondation, lorsque le système de distribution d'eau potable ne fonctionne pas ou que les équipements sont noyés ou hors service, vous devez être très vigilants concernant la qualité de l'eau que vous utilisez. Si de l'eau contaminée est absorbée par votre corps, vous pourrez être sujet a des diarrhées ou d'autres maladies. Celles-ci peuvent aller jusqu'a entraîner la mort.

Lors de nombreuses inondations dans le monde entier, souvent, plus de décès sont constatés après l'inondation que pendant celle-ci. Beaucoup de ces décès sont dus aux maladies et troubles liés à l'interruption dans l'approvisionnement en eau potable. Il est très important que vous soyez très attentifs à la qualité de l'eau que vous utilisez, que vous et votre nourriture restiez propres pendant une inondation. Si vous consommez une eau contaminée, vous pourrez en mourir.

L'eau de l'inondation est généralement extrêmement contaminée. L'inondation a entraîné avec elle toute la saleté des rues, tous les excréments des toilettes ouvertes, ainsi que toutes les ordures. Les gens vont également uriner ou déféquer dans cette eau s'il n'y a pas d'autre endroit où le faire. Même si elle semble claire, l'eau de l'inondation est extrêmement dangereuse ! Souvenez-vous, une eau claire n'est pas toujours potable.

Ce document vous explique à quoi vous devez utiliser les différentes qualités d'eau et comment traiter l'eau de façon à réduire les risques de maladies liées à la consommation d'eau non potable.

Il y a plusieurs façons de se contaminer avec une eau ou des aliments impropres à la consommation: boire de l'eau non potable, ne pas laver les aliments ou les laver avec de l'eau non potable, par les mains sales qu'un bébé ou un adulte peuvent porter à leur bouche.

Si vous respectez ces quelques règles, vous limiterez les risques de maladies:

    - Ne Jamais boire une eau dont vous n'êtes pas sûrs.

    - Se laver les mains avec une eau potable avant de manger, de préparer la nourriture ou de toucher quelque chose qui va a aller dans votre bouche. S'assurer que les enfants respectent ces règles.

    - Laver et préparer la nourriture avec de l'eau potable.

    - Lors d'une inondation, il serait préférable de ne jamais utiliser d'eau sale, vous ne devriez utiliser de l'eau claire que pour les usages suivants: la toilette et le lavage des vêtements et des biens. Vous devez utiliser de l'eau potable pour la boisson, la préparation des aliments et le lavage des mains. Rappelez vous que, sauf si vous êtes sûrs de la qualité de l'eau que vous utilisez, celle-ci peut être claire mais contaminée et de ce fait être dangereuse. Si vous n'êtes pas absolument certains de la qualité d'une eau, ne la buvez pas. Traitez-la pour la rendre potable avant de la boire.

    - S'il continue à pleuvoir, essayez de récupérer le maximum d'eau de pluie possible. Soyez sûrs avant que les récipients et bidons utilisés soient propres. Essayez de canaliser l'eau du toit de votre habitation pour remplir les récipients, ce sera plus rapide que de laisser le récipient en plein air. Quand les récipients sont pleins, les fermer et les rentrer à l'intérieur de l'habitation. S'ils n'ont pas de bouchon ou de couvercle, fermez-les avec un sac en plastique propre solidement attaché avec une ficelle. Vous devez couvrir vos réserves d'eau de façon à ce qu'aucun objet ne puisse tomber accidentellement dans celle-ci et la polluer, que les moustiques, les mouches ou d'autres animaux ne puissent pas la contaminer. Cette eau est potable , vous devez essayer de la garder le plus longtemps possible. Lorsque vous en prenez dans vos réserves, vérifiez avant que les instruments que vous employez soient propres et ne risquent pas de contaminer votre réserve. Ne jamais mettre vos mains dans l'eau propre. L'eau se contamine très facilement, il est donc indispensable d'être très vigilant avec votre réserve d'eau potable.

    - Si vous ne pouvez pas récolter d'eau de pluie, faites bouillir l'eau que vous utiliserez pour boire, lavez les fruits et les légumes que vous mangez crus et lavez vos mains avant de manger ou de cuisiner. Lorsque vous faites bouillir de l'eau, assurez-vous que celle-ci bouille à gros bouillons pendant au moins 5 minutes avant de la retirer du feu. S'assurer, avant de faire bouillir l'eau que celle-ci soit claire. Pour rendre claire une eau sale, reportez-vous aux instructions ci dessous.

    - Si vous ne pouvez pas faire bouillir la totalité de votre réserve d'eau, soit que vous n'ayez pas assez de charbon, de bois, de gaz ou d'électricité, faites au moins bouillir l'eau de boisson. Vous devriez faire bouillir l'eau nécessaire au lavage des mains, au lavage des fruits et légumes ou à la préparation des aliments juste avant son usage.



3 - Comment traiter l'eau pour la rendre aussi potable que possible ?

Si vous ne pouvez pas faire bouillir votre eau, vous devez utiliser le traitement de l'eau de boisson par le soleil. Rappelez-vous que la meilleure méthode consiste à faire bouillir l'eau et que le traitement solaire ne doit être utilisé qu'en cas d'urgence si il n'est pas possible de faire autrement.
Ci-dessous les méthodes de traitement solaire sont expliquées.



cligno multicolore Comment traiter l'eau grâce au soleil (désinfection solaire de l'eau) ?

C'est une méthode simple qui doit être utilisée si l'on ne peut pas faire bouillir l'eau.

1
Pour traiter l'eau, vous avez besoin, soit d'une bouteille en verre transparente, soit d'une bouteille en plastique transparente et d'eau claire. La bouteille peut être de n'importe quelle taille, il suffit qu'elle soit transparente. Si l'eau est sale, vous trouverez plus loin, les explications qui permettent de la rendre claire. Commencez par nettoyer la bouteille et son bouchon à l'aide d'un petit peu d'eau potable.
2
Tôt le matin, remplissez la bouteille à moitié et la fermer avec son bouchon.
3
Agitez vigoureusement la bouteille pendant 30 secondes. L'eau doit être brassée de façon à se remplir d'oxygène, ceci aide les ultraviolets du soleil à tuer les micro-organismes présents dans l'eau.
4
Finissez de remplir la bouteille avec de l'eau claire.
5
Couchez la bouteille sur un toit ou à un endroit où elle pourra chauffer. Faire très attention à ce qu'elle ne soit pas à l'ombre mais réellement en plein soleil toute la journée. S'il y a des nuages, s'assurer que la bouteille soit à l'endroit qui serait en plein soleil s'il n'y avait pas de nuages. S'il pleut, récoltez l'eau de pluie !!
6
Laissez la bouteille au soleil jusqu'à tard dans l'après-midi, au moins 5 heures en plein soleil, 2 jours si le ciel est nuageux.
7
À la fin de la journée, s'il a fait soleil continuellement, le soleil aura tué la plupart des microbes présents dans l'eau. Vous pourrez boire cette eau et l'utiliser comme eau potable. Si vous transvasez cette eau dans un autre récipient pour récupérer la bouteille afin de préparer d'autre eau potable le lendemain, lavez ce récipient avec un peu de l'eau potable afin d'être sûr de sa propreté et de ne pas contaminer votre eau potable.



Attention à avoir assez de bouteilles pour traiter l'eau de toute la famille. Si vous ne pouvez pas faire bouillir votre eau, le traitement par le soleil est la méthode la plus appropriée, du moins très préférable à ne pas traiter l'eau du tout. Il vaut mieux de dépenser un peu d'argent pour acquérir les bouteilles nécessaires à ce traitement que de tomber malade et devoir payer les médicaments et l'hôpital !



cligno multicolore Rendre l'eau claire

L'eau peut être considérée comme claire lorsque vous pouvez voir le fond à travers une bouteille de 2 litres pleine en regardant du haut vers le bas. Posez la bouteille sur un journal et regardez à travers; si vous pouvez lire les lettres, l'eau est dite "claire".



1
La première étape de la clarification de l'eau est de la laisser reposer dans un récipient environ 12 heures, de façon à laisser les particules de terre les plus lourdes se déposer dans le fond. Cette opération s'appelle "sédimentation".
2
Après l'avoir réalisée, versez très précautionneusement le contenu du haut du récipient dans un autre. Filtrez l'eau a travers un morceau de tissu en coton en faisant ce transvasement. Le tissu vous permettra de retenir tous les sédiments qui pourraient s'échapper.
3
Ensuite remplissez une bouteille pour vérifier si vous pouvez voir au travers l'eau comme indiqué plus haut. Si l'eau est alors considérée comme claire, vous pouvez la faire bouillir pour la rendre potable.


Si l'eau n'est toujours pas claire, vous devez fabriquer un filtre.




cligno multicolore Fabrication d'un filtre à eau

Vous devez disposer de deux récipients, un plein de gros sable et l'autre de charbon de bois.

  1. Faites quelques petits trous dans le fond de l'un des deux récipients de 30cm de haut. Si celui-ci est en métal, utilisez une pointe pour percer les trous, si il est en plastique, utilisez la pointe d'un couteau pour les faire. Lavez le récipient après l'avoir percé.

  2. Nettoyez le sable. Vous devez le laver au moins 5 ou 6 fois afin d'être sûr de sa propreté. Pour laver le sable, le mettre dans une grande bassine, la remplir avec de l'eau et remuer le sable dans l'eau avec vos mains. Jeter l'eau et recommencer avec une nouvelle eau. Faire cette opération 5 fois au moins. Attention à utiliser une eau relativement propre pour cette opération. Si vous pensez avoir besoin d'un filtre, il est préférable de préparer votre sable à un endroit où il y a beaucoup d'eau pour le laver. Il est très important que le sable utilisé dans le filtre soit très propre.

  3. Écrasez du charbon de bois en petits morceaux à l'aide d'un marteau ou d'un outil similaire. S'assurer qu'il soit bien écrasé. N'utilisez que du bon charbon de bois bien brûlé et ne contenant pas de morceaux de bois non brûlés.

  4. Versez un peu de sable dans le récipient percé. Y rajouter un peu d'eau et vérifier que l'eau coule en dessous mais que le sable ne s'échappe pas par les trous. Si l'eau ne coule pas, agrandir les trous, si le sable s'échappe par les trous qui sont trop gros, videz le sable, recouvrez le fond du récipient avec un morceau de tissu fin et recouvrez de sable.

  5. Lorsque vous êtes sûrs que les trous ne sont pas trop gros, mettre une épaisseur de 5cm de sable dans le fond du récipient et recouvrez-le d'une couche de 8 cm de charbon de bois écrasé.

  6. Au-dessus du charbon de bois, rajoutez une couche de sable à peu près jusqu'à 10 cm du bord du récipient utilisé.

  7. Installez le deuxième récipient sur un sol plat, posez sur celui-ci deux bâtons et installez le récipient percé au-dessus de ces bâtons. Versez de l'eau propre dans le filtre afin de le nettoyer. L'eau doit commencer à couler dans le récipient du dessous, à peu près un demi-litre par heure. La première eau qui coulera sera sans doute noire, contenant beaucoup de poudre de charbon, au bout d'une heure environ l'eau coulera claire. Le filtre sera alors prêt à être utilisé.

  8. Versez doucement l'eau sale dans le filtre. Elle coulera propre dans le récipient du dessous. S'assurer d'abord que l'eau versée dans le filtre a été suffisamment décantée par sédimentation.

  9. Il faut remplacer le charbon à peu près toutes les deux semaines. Les éléments polluants contaminent progressivement le charbon qui, au bout d'un certain temps ne peut plus retenir ceux ci et les laisse passer a travers. Si l'eau que vous utilisez est très sale, vous devrez écumer régulièrement celle-ci et peut-être changer la couche de sable supérieure tous les 2 jours. Si votre filtre se bouche (l'eau ne coule plus en dessous), vous devrez changer les deux couches de sable ainsi que celle de charbon.




L'utilisation d'un filtre semble donner beaucoup de travail. Mais une fois que vous aurez tous les éléments nécessaires, cela ne prendra qu'une heure ou deux pour le construire et cela vous permettra de rester en bonne santé. Ne pas oublier de faire bouillir ou de désinfecter par le soleil l'eau filtrée avant de la boire.




cligno multicolore Le fondement scientifique de ces techniques

Le traitement solaire de l'eau semble avoir initialement été étudié à l'université de Berouth en 1984 par Acra Et Al qui a signalé que la destruction de 99.9% des bactéries était réalisée en 300 minutes de traitement en plein soleil.
Des recherches ultérieures ont aussi démontré que la chaleur joue un rôle important dans ce processus et qu'il est recommandé que l'une des faces de la bouteille soit peinte en noir afin d'absorber le maximum de chaleur (la face située contre le sol bien sur).

Turner a résumé ce processus de traitement comme suit :

"Cette forme de traitement de l'eau est appelée désinfection photo-oxydante solaire ou traitement de l'eau sol-air. Le traitement sol-air a démontré son efficacité à réduire considérablement le taux de bactéries fécales coliformes dans l'eau. Il y a la certitude que d'autres bactéries et virus soient détruits également. Bien que moins efficace que d'autres méthodes, cette méthode est une solution d'urgence ne demandant que peu de technicité. La méthode de traitement Sol-air demande un soleil brillant et a démontrée son efficacité lorsque le soleil permet de former une ombre très nette des objets. L'exposition de 4 à 5 heures en plein soleil a démontré une division par plus de 1000 des coliformes fécaux dans les tests en laboratoire."

Le département de l'eau et de l'hygiène dans les pays en voie de développement de l'Institut fédéral suisse sur les sciences et technologies de l'environnement (EAWAG/SANDEC) a soutenu un vaste projet de recherche sur SODIS depuis 1991. Le site internet SODIS présente des documentations techniques prêtes à être téléchargées. SODIS a été utilisé dans des pays comme la Colombie, la Bolivie, le Burkina Faso, le Togo, l'indonésie, la Thailande et la Chine.




cligno multicolore Filtre à eau

La filtration au sable est une technologie plusieurs fois centenaire qui est utilisée dans les installations de traitement des eaux dans le monde entier. Les filtres à charbon actif sont aussi utilisés depuis de nombreuses années.

La conception du filtre fait en sorte que le sable retient les particules les plus grosses tandis que le charbon retient les plus fines.

Un filtre bien conçu et contrôlé basé sur le principe du sable et du charbon ne va pas seulement filtrer les sédiments contenus dans l'eau, il va également retenir une partie des bactéries et autres contaminants. Une couche de bactéries "amicales" va se former dans le sable et le charbon est un filtre très fin pour retenir les polluants chimiques.

Un bon filtre à sable et charbon nécessite généralement une granulométrie contrôlée et régulière du sable et la colonne de filtration doit être plus grande que celle décrite dans cet article. Pour cette raison, nous ne recommandons pas l'usage du filtre pour purifier l'eau mais seulement pour la clarifier. Il est fait artisanalement sans granulométrie précise du sable et n'est pas assez haut pour filtrer efficacement les bactéries et virus pathogènes. Nos essais ont démontré que ce filtre sommaire est facile à construire et constitue une méthode peu onéreuse pour rendre une eau trouble claire.






Sources
Learning for All
2/26 George St.,
Frankston, Vic., 3199, Australia
Tel. 61 3 9783 1111, Fax. 61 3 9783 9068

Ce document a été écrit par Bruce Rowse, un ingénieur mécanicien qui a travaillé
sur des projets ruraux d'aduction d'eau en Éthiopie et au Mozambique entre 1988 et 1996.
Les informations et les schémas fournis par Martin Wegelin de la société SODIS
ont représenté une contribution inestimable àla réalisation de ce guide.

Article diffusé originellement sur le site Eausecours.org




source:
fleur 2 http://www.onpeutlefaire.com/fichestechniques/ft-guide-eau-potable.php




Dernière édition par invitée le Lun 31 Oct 2011 - 12:38, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: QUELQUES MÉTHODES POUR AVOIR DE L'EAU POTABLE   Mar 8 Sep 2009 - 15:18

LE PROJET FILTRE À EAU





Le projet filtre est maintenant plus ou moins autonome, cependant il est vraiment important que les membres de un ETAI connaissent ce projet dans les détails, pour ne pas se retrouver au dépourvu en cas de souci. Alors accroche toi bien, c’est parti !

Ces filtres ont été construits selon un mode de fabrication recommandé par L’UNICEF.


Construction

Le filtre que nous utilisons est un petit filtre réalisable dans un bidon de 40 à 60 L. Il se veut mobile et pratique, il doit pouvoir être emporté sur le bateau. Le coût d’un filtre est environ de 20 euros, ce qui représente un investissement important pour les familles. En Vietnam Dong ça donne : 453 000 VDN.

Prix d'achat du matériel

Bidon 80000 VND, charbon 32000 VND / kg, petit seau 15000 VDN, PAC 10000 VDN / kg, sable 200 VDN / kg, tuyau + coude 4000 VDN.
Sachant qu’il faut environ 8-10 kg de charbon, 15-20 kg de sable par filtre (valeurs approximatives à ajuster lors de la construction).
Le filtre comprend deux compartiments, le sable et le charbon. Ce type de filtre est assimilable à un tamis à maille décroissante, les deux composants ne peuvent fonctionner l’un sans l’autre dans ce type de filtre.

le sable : la couche de 30 cm minimum nécessaires à son efficacité va réaliser la première partie du tamis: le tamis à grosse maille formé par l’espacement des grains de sable. Il a pour fonction de diminuer les boues résiduelles après utilisation de PAC. Lors de la construction on doit utiliser du sable propre.
le charbon : la couche de 30 cm minimum requise pour son efficacité réalise la seconde partie du tamis: le tamis à petite maille formé par les grains de charbon micro fissurés. Il a pour fonction de retenir les agents pathogènes au sein de ses micro pores et accessoirement de retenir quelques métaux lourds comme l’arsenic ou le plomb et de supprimer les mauvais goûts de l’eau.
On verse l’eau de surface (obtenue par floculation grâce au PAC) qui s’écoule de haut en bas rencontrant successivement à l’intérieur du bidon du sable puis du charbon. Ensuite, par capillarité, l’eau remonte à travers le sable contenu dans le petit seau qui va éliminer les particules résiduelles







Montage


Matériel

strass 1 un bidon en plastique de 40 à 60 L

strass 1 un petit seau contenant environ 2L de sable

strass 1 un tuyau et un coude en PVC

strass 1 15 à 20kg de sable jaune

strass 1 8 à 10kg de charbon actif en petits morceaux (le charbon en poudre gène l'écoulement de l'eau ne pas en utiliser !)


Réalisation



strass 1 Percer le bidon, à 30cm minimum du fond, d'un trou de la taille du tuyau de PVC, un peu plus petit pour assurer l'étanchéité + scotch de plombier, ce qui permet de garder le filtre démontable (la colle rend tout solidaire donc il faut tout changer...)

strass 1 Percer le fond du petit seau d'un trou de même diamètre.

strass 1 Technique pour percer les trous : utiliser une barre de fer de bon diamètre (chez habitants) la chauffer à rouge, et l'appliquer sur le plastique. On obtient un trou parfait !

strass 1 Couper le tuyau PVC en 2 bouts.


strass 1 Verser le sable préalablement nettoyé dans le petit seau. Le sable doit être lavé dans un seau jusqu’à ce que l’eau qui s’en écoule soit limpide (on ne peut pas utiliser un sable qui larguerait de la boue);

strass 1 Mettre bout à bout le petit tuyau (20cm) et le coude de PVC, les introduire dans le trou percé dans le petit seau. Mettre le seau au fond du bidon.

strass 1 Ajouter une couche de 30 cm minimum de charbon.

strass 1 Introduire le long tuyau (30cm) dans le trou percé dans le bidon et le raccorder au coude de PVC.


strass 1 Ajouter une couche de 30 cm minimum de sable (jusqu'à ras-bord c'est plus sûr, le niveau va réduire sous l'écoulement de l'eau qui va tasser les grains de sable).


Attention, il est important d'éviter les aspérités sur les éléments du filtre (piège à bactéries)



Le stockage de l'eau

Les habitants du Fisher Village ont tendance à recueillir l'eau dans des baquets à l’air libre à proximité des enfants et des animaux ce qui va augmenter le risque de contamination de l'eau. Il faut donc conserver l'eau dans une bouteille propre et fermée. Il est important de stocker l'eau dans un récipient fermé afin d'éviter toute contamination ultérieure à la filtration. Cependant, de plus en plus, ils stockent l'eau dans des fontaines à eau fermées.








Entretien du filtre.

Il s’effectue tous les trois mois suivant plusieurs étapes:

strass 1 On enlève avec une petite pelle le sable jusqu’au niveau du charbon, et le mettre de côté. Puis on enlève le charbon, et enfin le sable du petit seau que l’on met avec le sable retiré du bidon.
Attention en nettoyant le filtre de ne pas mélanger charbon et sable !
En effet retirez successivement le sable du bidon, le charbon, puis le sable du petit seau (que l'on rajoute au sable du bidon)


strass 1 Ensuite on procède à un nettoyage du sable du filtre à l’eau claire (issue d’eau de pluie ou de filtrations préalables et stockée dans un bidon). On met le sable dans un seau et on le rince, jusqu’à ce que l’eau qui s’écoule du sable soit claire. Puis on chauffe ce sable dans un récipient.

strass 1 Le charbon doit être remplacé tous les 6 mois: méthode relativement onéreuse néanmoins c’est la plus sûre (en conservant bidon et tuyaux). Il est toutefois possible de le régénérer en le chauffant à haute température à la cocotte minute par exemple.


strass 1 Le bidon, le petit seau et les tuyaux en PVC doivent être nettoyés à l’aide d’une brosse à dent et de jus de citron pressé, puis rincés. Il faut insister sur le nettoyage des recoins, des embranchements tuyau/coude, tuyau/bidon et des défauts dans la découpe des éléments.




source:
fleur 1 http://www.etai-vietnam.org/?q=content/le-projet-filtres-%C3%A0-eau




Dernière édition par invitée le Lun 31 Oct 2011 - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: QUELQUES MÉTHODES POUR AVOIR DE L'EAU POTABLE   Lun 31 Oct 2011 - 9:45

STÉRILISER L'EAU






Ébullition

Selon les différents avis, il faut faire bouillir l'eau de une à dix minutes. L'ébullition permet de désinfecter l'eau avant de la boire mais pas de la stériliser. Attention, vérifiez que le récipient dans lequel vous allez verser l'eau est propre !
En altitude, n'oubliez pas que l'eau bout à une température plus basse, et que les germes ont donc plus de chance de résister. Il est vivement conseillé de traiter votre eau ou de la filtrer.



Désinfection chimique

Les désinfectants chimiques du voyageur sont efficaces sur les bactéries. Parmi eux, certains éliminent également les virus et les parasites. Ils doivent toujours être utilisés avec une eau bien claire. Il est essentiel d'attendre un délai suffisant avant de la boire, de 15 minutes à 2 heures selon le produit utilisé.

Certains désinfectants peuvent donner un mauvais goût à l'eau; d'autres sont plus neutres. À vous de les tester !

  • Le plus efficace est l'iode, disponible en France en pharmacie sous forme d'alcool iodé à 2 %. On l'utilise à dose de 5 à 10 gouttes par litre d'eau selon la turbidité et avec un temps de contact de 30 minutes. Son utilisation doit pourtant rester ponctuelle*, l'utilisation prolongée présentant un risque pour la thyroïde. Il existe aussi des résines iodées qui équipent certains systèmes pour le voyageur. Tous ces produits iodés sont à éviter chez la femme enceinte et chez les personnes qui ont un problème thyroïdien.

    * Pour l'iode, voir l'article de Kokopelli L’IODE, UNE SOLUTION TROP SIMPLE AU MILDIOU sur le topic PROTECTION CONTRE LA RADIOACTIVITÉ (post du Dim 9 Aoû 2009) où l'on apprend, entre autres, qu'un fermier "en ingère presque quotidiennement, 7 ou 8 gouttes dans un verre d’eau". Donc, excepté dans certains cas (hyperthyroïdie,...), la prise d'iode sur une période prolongée n'est pas aussi risquée qu'on le lit la plupart du temps.

  • Les autres désinfectants de l'eau disponibles sont des agents dérivés du chlore :

    - le DCCNa : Aquatabs® (disponible en pharmacie);
    - le DCCNa avec ions d'argent : Micropur® Forte Dccna (en association avec des ions d'argent) est le seul produit sur le marché qui non seulement purifie l'eau mais la conserve également (l'eau reste potable jusqu'à 6 mois; idéal pour le réservoir d'un camping car ou d'un bateau). Ce produit élimine à la fois bactéries et virus en 30 minutes, mais aussi les parasites (amibes, giardia, cryptosporidium) en 2 heures.
    - le chlorine dioxide: Micropur® Express, pour les aventuriers qui ont besoin d'un temps d'action très court: élimine bactéries et virus en 15 minutes et parasites en 30 minutes.
    - la chloramine T: Hydroclonazone®, moins efficace que les précédents et avec un fort goût de chlore.

    Le problème avec les agents chlorés, c'est que leur efficacité dépend beaucoup du pH de l'eau, ce que le voyageur ne peut contrôler.

Par ailleurs, tous ces désinfectants chimiques, alcool iodé et agents chlorés, ont une efficacité qui diminue lorsque l'eau est froide ( <10°C ). Il faut alors doubler le temps de contact.



Filtration

Une micro-filtration de porosité absolue entre 0,2 et 0,4 µ arrêtera efficacement les bactéries et les parasites, mais pas les virus, qui sont trop petits. Un avantage de ce procédé, c'est que l'eau peut être consommée immédiatement.
Il existe différents systèmes, de débits variés, à membrane ou en céramique, à pompe manuelle, qui se fixent au robinet, etc. En pratique, un bon filtre est celui qui affiche une porosité absolue entre 0,2 et 0,4 µ, et qui présente une bonne qualité générale de fabrication. Les règles d'utilisation et d'entretien des filtres sont importantes. Il faut respecter les recommandations du fabricant. (Katadyn, DrinkSAFE-systems,



Conclusion

En résumé, quelle est la meilleure manière de désinfecter son eau ?
Il faut choisir un moyen de désinfection adapté à la durée du voyage, au pays dans lequel on va, au type d'activités auxquelles on s'adonnera durant le périple.

Le moyen le plus sûr reste l'ébullition, efficace contre bactéries, virus et parasites. Mais ce n'est pas toujours le moyen le plus simple.
Le meilleur compromis entre efficacité et facilité d'utilisation, c'est un bon micro-filtre. Si on veut augmenter la protection contre les virus ou stocker l'eau, on peut ensuite désinfecter l'eau filtrée avec un agent chloré ou de l'alcool iodé, mais il faudra alors, selon le produit désinfectant, entre 15 minutes et 2 heures avant de la boire.
Les agents chimiques sont de faible coût et restent utiles pour la désinfection bactérienne de l'eau du robinet pendant un court séjour.




source:
fleur 2 http://www.routard.com/guide_dossier/id_dp/9/num_page/4.htm



Autres méthodes


Le MMS de Jim Humble

4 gouttes pour 4 litres d’eau quand vous êtes dans la jungle ou dans la forêt. Attendez 8 heures après avoir ajouté les gouttes. Ensuite l’eau est utilisable. Ou alors utilisez 3 gouttes et l’activation avec 15 gouttes d’acide citrique ou de vinaigre, attendez 3 minutes et ensuite ajoutez le à 4 litres d’eau dans un pays étranger pour vous assurer de la désinfection de l’eau. Les 4 litres d’eau peuvent être utilisés après une heure dans le cas où on a utilisé du MMS activé.
étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t311-mms-de-jim-humble-pour-steriliser-l-eau



Ultra-Violets









Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QUELQUES MÉTHODES POUR AVOIR DE L'EAU POTABLE   Aujourd'hui à 3:53

Revenir en haut Aller en bas
 
QUELQUES MÉTHODES POUR AVOIR DE L'EAU POTABLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: ARCHE DE NOÉ :: Eau-
Sauter vers: