TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DÉMOCRATIES ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: DÉMOCRATIES ???   Mer 29 Juil 2009 - 6:53

LISEZ JUSQU'AU BOUT - CE MAIL N'EST PAS COMME LES AUTRES
FAITES CIRCULER AFIN QUE CESSE LE MENSONGE ET LA CENSURE !!!





Ceci n'est pas un hoax. Méfiez-vous de tout ce que les médias pourraient dire au travers ce scandale. Préparez-vous au pire, (ou au meilleur). Ces informations proviennent de sources directes. Des pétitions peuvent se mettre en place. Soyez avertis.



SCANDALE AUTOUR DES PARRAINAGES


Lundi 19 mars 2007 à 17h30, le Conseil constitutionnel a publié la liste des candidats à l'élection présidentielle ayant obtenu plus de 500 parrainages. Ils étaient douze: 7 candidats à gauche, 2 à droite, 1 au centre, 1 à l' extrême droite, et un chasseur. Aucun candidat écologiste indépendant n'a pu obtenir les 500 parrainages (ni France Gamerre, ni Antoine Waechter, ni Jean Marc Governatori).

2 candidats ont été très surpris de ne pas avoir obtenu les 500 parrainages :
    - Rachid Nekkaz, qui disait avoir réuni plus de 700 promesses de parrainages
    - Jean Marc Governatori, qui avant réussi à cumuler sur son nom plus de 800 promesses en tant que représentant de 9 candidats émergents à la présidentielle.

Rachid Nekkaz a déposé un recours devant le Conseil constitutionnel le 21 mars, affirmant que des pressions auraient été exercées sur des élus.
Sa réclamation a été rejetée mais elle a permis de révéler le nombre de parrainages qui avait été validé par le Conseil constitutionnel: 13
Les autres candidats n' ont pas pu savoir officiellement le nombre de parrainages qu'ils ont obtenus. En effet, le Conseil Constitutionnel a décidé de ne pas publier le nom des éluis qui ont accordé leur parrainage aux candidats qui ont obtenus moins de 500 parrainages (ce qui n' était pas le cas lors des trois élections présidentielles précédentes). Il semblerait que la loi n'oblige pas le Conseil à publier cette liste .
Fait troublant, on peut noter que Jean Louis Debré a été nommé à la tête du Conseil constitutionnel le 23 février, soit le lendemain du début de l'enregistrement des parrainages par le Conseil.

De son côté, Jean Marc Governatori, qui avait demandé aux élus d'envoyer leur parrainage directement au Conseil Constitutionnel, n'a pu obtenir officiellement le nombre de parrainages enregistrés. Cependant, un des membres du Conseil constitutionnel m'a révélé que le Conseil constitutionnel aurait enregistré seulement 11 parrainages à son nom (sur plus de 800 promesses !).

Trois hypothèses sont donc apparues :
  • soit la plupart des élus n'ont pas tenu leurs promesses
  • soit la plupart des parrainages ont été invalidés par le Conseil constitutionnel, ce qui est fort peu probable car il y a habituellement à peine 1% de parrainages invalidés
  • soit la plupart des parrainages ne sont jamais parvenus au Conseil constitutionnel, car le courrier destiné au Conseil constitutionnel aurait mystérieusement disparu.



L'AFFAIRE SE CORSE :

Mercredi 21 mars 2007 au matin, j' ai donc évoqué ces hypothèses avec Jean Marc Governatori par téléphone, et lui ai suggéré de déposer un recours, sachant qu'il était possible de connaître le nombre d'élus qui avaient envoyé un parrainage au Conseil constitutionnel en le leur demandant directement.

Quelques heures plus tard, le secrétariat de Jean Marc Governatori recevait un appel anonyme leur affirmant: « nous sommes au courant de la conversation téléphonique de ce matin et nous vous conseillons vivement de ne pas entamer de procédure de recours, si vous tenez à rester en vie . Oubliez l'élection présidentielle. C'est un domaine réservé. ».
Suite à cela, Jean Marc Governatori a décidé de ne pas entamer de procédure de recours pour pouvoir préparer sereinement les élections législatives avec son mouvement « La France en action ».

Les menaces envoyées à Jean Marc Governatori semblent donc prouver qu'il avait en fait obtenu les 500 parrainages, mais que sa candidature dérangeait énormément certains. Cela expliquerait également pourquoi il a eu si peu accès aux médias ces derniers mois, et surtout pourquoi certains enregistrements télévisés ont été coupés au montage. À l'évidence, le programme que porte Jean Marc Governatori dérange beaucoup les gouvernants en place et ils ont tout fait pour qu'il ne puisse pas le faire connaître auprès du grand public. (Nouvelle éducation pour la jeunesse, liberté thérapeutique, démocratie accomplie, ...)

À l'évidence, dans cette élection, un candidat qui avait le contrôle des renseignements généraux (et donc des « écoutes ») et des services secrets (et donc la possibilité d'intercepter du courrier destiné au Conseil constitutionnel) a fait en sorte d'éliminer tous les candidats qui le dérangeaient (et notamment Nicolas Dupont Aignan, Rachid Nekkaz et Jean Marc Governatori).
Il a également aidé certains candidats dont la présence au 1er tour l'arrangeait à obtenir les 500 parrainages (notamment Olivier Besancenot et Jean Marie Lepen). Tout ça dans le seul but de parvenir au pouvoir.


Par ailleurs, lundi 26 mars 2007, j' ai été filmé en train de lire ce message par un caméraman. Le lendemain, ce caméraman a été agressé par trois hommes qui lui ont volé sa caméra et toutes les bandes qu'il avait sur lui. Ils l'ont également menacé de mort s'il portait plainte pour cette agression.

Mais au delà de la colère que peut susciter une telle injustice et un tel mépris de la démocratie, nous avons le pouvoir de rétablir la justice et la démocratie, par notre vote le 22 avril 2007, mais aussi en éclairant les citoyens sur la personnalité de ce candidat, par la diffusion de ce message au plus grand nombre.

Des décisions que nous allons prendre dans les jours et les semaines à venir dépend le destin de la France et l'avenir de nos enfants et de notre planète.
Notre courage ou nos peurs peuvent engendre le pire comme le meilleur.



Cordialement




Bertrand Séné

Conseiller politique de Jean Marc Governatori
Diplomé de l' Institut d'Etudes Politiques de Paris




source:
gyro http://croa33.club.fr/Doc/Scandale.pdf


Seconde partie en apparté :

BILAN POUR CES TRÈS PROCHAINES ÉLECTIONS :

(La France en Action ne peut être tenu responsable de la circulation de ces informations)

- Un trucage honteux et un viol facile de notre "démocratie" (ci-dessus)
- Un candidat très dangereux - Son vrai programme :
gyro http://www.syti.net/SarkozyDanger.html
- Un vote électronique pour près d'1 million d'électeurs avec des machines de votes facilement piratables (vidéo et pétition):
gyro http://recul-democratique.org/Detournement-d-ordinateur-de-vote.html#itele





Évidemment, ce texte date un peu... mais je trouve important de le reposter ici quand même, dans la mesure où il montre ce qu'est réellement notre "démocratie".

Conclusions : Ne JAMAIS voter pour un candidat qu'on voit régulièrement à la télé; il est forcément vendu au gouvernement mondial, sinon, on ne le laisserait pas s'exprimer dans nos médias de masse; votez pour un candidat dont on n'entend pas parler ou qu'on essaie (vraiment) de faire taire; c'est la preuve qu'il est "insoumis".

Bien remarquer tout le bruit fait autour des présidentielles et le relatif silence autour des législatives; pourtant, les législatives sont bien plus importantes que les présidentielles: il n' y a pas le "filtrage" (censure) des parrainages et un véritable choix devient donc possible; de plus, ce sont ces élus qui voteront les lois ou qui s'y opposeront, et non pas le président; c'est bien pour ça qu'on a moins parlé dans nos médias, et l'objectif a été atteint: le taux d'abtentions y a été largement supérieur.

RÉVEILLEZ VOUS !!!




Dernière édition par invitée le Mar 20 Déc 2011 - 16:39, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: COUP D' ETAT DU 2 AVRIL 2002 CONTRE HUGO CHAVEZ   Ven 31 Juil 2009 - 2:45

COUP D' ÉTAT DU 2 AVRIL 2002 CONTRE HUGO CHAVEZ




Chavez coeur (MVR) est élu en 1998 dès le premier tour avec 57 % des voix, en 2000 avec 59,5% des voix (et en 2006 avec 63 % voix toujours dès le premier tour). Le 12 avril 2002, un coup d'État est organisé contre le Parlement élu et la coalition au pouvoir .
Ces événements sont filmés par des journalistes d'une chaîne irlandaise Radio Telifís Éireann, qui étaient sur place pour tourner un reportage sur le programme d'Hugo Chávez.

Ce documentaire retrace ces évènements en direct et il est passionnant .
On se croirait dans "Tintin et l' oreille cassée"; sauf que là, c'est pour de vrai .





THE REVOLUTION WILL BE NOT TELEVISED (VO sous titrée en français)



Autre lien: ordi http://www.tagtele.com/videos/voir/47217/





Dernière édition par invitée le Mar 20 Déc 2011 - 16:33, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: DÉMOCRATIES ???   Ven 31 Juil 2009 - 4:19

MAGOUILLES ÉLECTORALES AU MONTENEGRO






Savez-vous, ce que c'est le passeport intérieur? Non? La veille du référendum du 21. mai 2006 qui a justifié le détachement du Montenegro de la Serbie, l'Albanie voisine a octroyé à ses citoyens autant de passeports montenégrins, combien il fallait pour que le "OUI" gagne.

On appelait cela "le passeport intérieur", mais on aurait pu dire "à usage unique", comme le préservatif ou le tampon périodique. Le matin des élections on a mis les citoyens "intérieurement passeportés" dans les autobus, qui partaient directement vers les bureaux de vote à Montenegro. Qui a payé cela, vous pouvez le deviner.

Ils étaient combien ? D'après le général Filatov, environ 40 mille passeports étaient distribués en Albanie, sur un seul point de contrôle on a compté 14450 de ces documents. Pour l'indépendance il fallait au moins 55% de voix, le résultat a été 55,4%. Donc sur les 388.535 de votants, cela fait 1598 voix qui l'ont emporté. Cherchez l'erreur...

Les USA, Israël, OSN, le monde entier ont aussitôt reconnu le nouvel état, pourtant de même langue, de même religion et de même civilisation que la Serbie. Pourquoi d'autres référendums, par exemple en Transdniestrie, Crimée, Abkhasie, Ossétie et autres, ne bénéficient pas de la même bienveillance ?

Un mois après le référendum, le régime maffieux de Montenegro a vendu à Oleg Deripaska, un oligarche juif de nationalité russe, le KAP (Kombinat Alluminium de Podgorica, la plus grande usine du pays, consommant 1,4 milliard kWh par an) ainsi que la centrale électrique de Pljevlj, des mines de bauxite, de charbon etc...

Si vous êtes muni d'un drapeau russe, les Serbes et les Monténegrins vous ouvrent grand les portes. En fait Deripaska savait qu'il ne tarderait pas à vendre le KAP à une société basée en Suisse, avec des capitaux américains et israéliens.

Deux jours plus tard, le 31. juin 2006 le pays a eu l'honneur de la visite du philanthrope Nat Rotschild, qui a acheté une bonne partie de la côte adriatique – Ade Bojane, Valdanos, Velike Plaže. Valdanos se trouve entre Bar et Cetinje, mais la route qui relie ces deux villes fait un demi-cercle par la montagne...

Pourquoi ce détour ? Tant qu'existait la Yougoslavie, ici c'était une zone ultra secrète. La plus grande base sous-marine dans la Méditerranée, bâtie dans les rochers. Achetée pour pas grand-chose. Quelle bonne affaire !

On n’a donc pas perdu de temps à Washington : un mois après que le Monténégro ait fait sécession de la Serbie, ils achètent une base militaire. Les USA ont contribué à démolir ce qu’il restait de la Fédération yougoslave et à en tirer immédiatement parti, de façon « bipartisane ».

Le 1er mai 2007 à Washington Condoleeza Rice a annoncé la signature du traité militaire qui permet aux Etats-Unis de "déployer des forces militaires au Monténégro". Un accord vraiment "bilatéral", entre une superpuissance et le tout petit état Balkan de 14 mille km carrés avec 650 mille habitants, et qui n’a pas le moindre soldat.

L’accord – explique le communiqué du Pentagone- "définit le statut légal des militaires étasuniens et de leurs propriétés" dans le territoire du Monténégro, en délimitant « les droits et les responsabilités entre les USA et le gouvernement hôte en ce qui concerne la juridiction criminelle et civile ». Avant de déployer les forces militaires au Monténégro, Washington s’est donc assuré l’impunité pour tout acte accompli par ses militaires sur le territoire monténégrin.

L’indépendance a été fortement voulue d’abord par l'administration Clinton, à travers la secrétaire de l’époque, Madeleine Albright, puis en août 2006, grâce à l’établissement des relations diplomatiques ; en septembre, le Secrétaire à la Défense en poste Ronald Rumsfeld a effectué une visite au Monténégro en préparant le terrain pour l’accord militaire.

La base italienne de La Maddalena en Sardaigne est en cours de démantèlement grâce aussi à une mobilisation des mouvements anti-guerre et anti-nucléaires et de la région sarde. Mais le port yougoslave Bar peut être transformé en base des forces navales nucléaires étasuniennes, ainsi qu’en escale pour les sous-marins nucléaires étasuniens.

Il suffit de regarder la carte. Le Monténégro est une position décisive pour projeter des forces militaires à la fois vers l’est et vers le sud, avec les aéroports internationaux de Podgorica et Tivt. Après les bases en Bosnie et la plus grande base américaine en Europe, le Camp Bondsteel au Kosovo, les Etats-Unis s’apprêtent à contrôler tout le sud-est européen.

D'après les rumeurs, un puissant radar fonctionne au Bondsteel. Les Kosovars évitent de s'approcher de cet immense complexe militaire. "Maudit lieu", disent-ils. "La roche éclate, l'eau se met à bouillir, les GI's, qui en reviennent, sont atteints d'une maladie inconnue". Le commissaire européen pour les droits de l'homme en septembre 2002 y a vu des prisonniers en combinaison orange comme à Guantanamo. Les Américains affirment que la prison a été fermée depuis, mais il semble qu'elle existe toujours.

Cela explique pourquoi les Etats Unis souhaitent l'indépendance du Kosovo. Pour signer une vente ou une location à 99 ans du territoire Bondsteel, il faut un nouveau état yougoslave "indépendant"! Rappellons que le premier ministre montenégrin Milo Djukanovic est toujours sous enquête de la magistrature italienne pour faits de mafia et contrebande. L'Union européenne n'a vraiment rien à dire ?

Si les hommes politiques étaient moins stupides, il y a longtemps qu'ils poseraient au Conseil de Sécurité, à l'OSN, au parlement de Strasbourg, la question de la date de fermeture de camp Bondsteel. Ce n'est qu'après l'avoir nettoyé qu'ils peuvent proposer aux Serbes et aux Kosovar une discussion sur l'indépendance du Kosovo.

d'après "http://klich.ru" et "il Manifesto" du 4/05/2007



source:
gyro http://tnit.fr/archiv/a19.htm


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: DÉMOCRATIES ???   Lun 28 Fév 2011 - 3:21

DÉMOCRATIE PIRATÉE






Tourné durant trois ans, ce reportage suit le combat d’un groupe de citoyens (aujourd'hui organisé en association à but non-lucratif blackboxvoting.org) qui enquête et démonte l’industrie du vote électronique, ciblant principalement la société Diebold, fabricant majeur des machines. Il culmine avec un duel entre une machine à voter Diebold et les protagonistes qui testent le dorénavant fameux "Harri Hursti Hack", fruit du travail d’un informaticien finlandais, qui prouve indubitablement que Diebold mentait haut et fort et que le comptage de nos votes peut être truqué à volonté, les votes supprimés ou attribués à d’autres candidats, et le tout sans laisser la moindre trace.

L’utilisation frauduleuse de ces machines en 2000 – voir aussi les premières minutes du film "Everybody’s Gotta Learn Sometime" – a facilité l’accession au pouvoir de George W. Bush et des membres néo-conservateurs du PNAC, le chaînon manquant entre la planification du projet 11 septembre 2001 et son achèvement.

En 2004, le gouvernement irlandais, suite à une étude indépendante démontrant le manque de fiabilité des machines Nedap (un concurrent de Diebold), a décidé d'en abandonner leur utilisation. Néanmoins, en France, lors de la dernière élection présidentielle de 2007, près de 1,7 millions de Français ont voté à l'aide de ces machines électroniques...

Une pétition existe pour contester la mise en place de ces machines en France : www.ordinateurs-de-vote.org . Elle a dépassé les 100 000 signatures.











Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: DÉMOCRATIES ???   Mar 20 Déc 2011 - 16:23

RON PAUL - PARATONNERRE DU RÉSEAU






Je me tape une bonne rigolade quand les gens parlent de tel ou tel candidat en lice pour QUELQUE fonction de QUELQUE sorte que ce soit.

D'abord, vous ne pouvez pas être en politique sans être d'abord approuvé par le réseau satanique. C'est le point numero un.

Deuxièmement, quand ils sortent un "Ron Paul" dans n'importe quel pays du monde, c'est pour contrôler et polariser ceux qui en ont marre du système qui est le mensonge qu'il est, en mettant en place ces "paratonnerres", qui sont ensuite déployés pour focaliser les exclus du monde. En faisant cela, ils peuvent alors contrôler les résultats et déterminer les événements. Ron Paul est le réseau. Son seul but est d'être un tel paratonnerre pour garder le bétail agité et nerveux dans leur enclos.

Et il y en a beaucoup comme lui, dans chaque pays et à tous les niveaux. Ils ne sont jamais destinés à gagner quoique ce soit, mais ils donnent des scripts qui ressemblent à la liberté, mais ne l'apportent jamais. Ils parlent de vérité, mais jamais ne la donnent. Comme le réseau qui les tient là, ils n'ont jamais vraiment fait quoique ce soit, mais offrent une carotte juste hors de portée que les ânes du monde ne peuvent jamais atteindre, quoi qu'ils fassent.

Le réseau sait que tant qu'ils feront ça, alors les solutions réelles et les vraies personnes qui ne peuvent jamais obtenir aucun financement ni soutien, n'auront pas l'opportunité d'apporter la VÉRITÉ AUTHENTIQUE OU LA VÉRITABLE LIBERTÉ aux portes des malchanceux et des pauvres.

Réveillez-vous ! Voyez ces gens pour ce qu'ils sont et le seront toujours. Réservez votre esprit et votre temps pour quelque chose de réel, plutôt que quelque paratonnerre mensonger mis en place par le réseau pour vous tenir occupé avec le mensonge que voter est important. Ça ne l'est pas. Plus depuis JFK.

Si un homme ou une femme est en politique, c'est qu'ils ont été passés au crible par le réseau et servent la Bête. Voilà comment ça se passe, à notre époque. Les Freejacks n'y parviennent jamais. Ils n'ont jamais été financés ou eu une chance. Et un véritable Freejack sait qu'il y a mieux, de toute façon, que de se soucier de telles choses. Une telle personne sait que le système satanique ne permet qu'à ses propres gens de jouer dans l'arène. Tout le reste est juste autant de m.... sur un biscuit.


Don Bradley




source:
ange 1 http://wantsun.blogspot.com/2011/12/ron-paul-network-lightening-rod-for.html




Ce texte, je l'ai traduit et posté pour les partisans de Marine, ou de Montebourg, ou d'Asselineau,... et même du PAS de Gouasmi. Ceux qui se battent vraiment contre l'agenda de la Bête, vous ne les verrez jamais, ni n'en entendrez parler, à la télé. Si jamais l'un d'eux parvient à émerger, il subit de telles pressions (Coluche) ou mesures de blocage (Governatori et Beggaz: « Oubliez l'élection présidentielle. C'est un domaine réservé. » - voir le premier post de ce topic.) qu'il ne pourra pas aller plus loin. Et si ça ne suffit pas, il sera purement et simplement éliminé (Pim Fortuyn).

Par contre, je suis tout à fait contre l'abstention ou le vote blanc; il faut voter pour les petits partis afin de réduire les subventions des gros partis qui ont le monopole de la parole.

Bon, je dis ça, mais des élections, je ne suis pas sûre qu'il y en ait encore à venir. Le NWO sera une dictature.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DÉMOCRATIES ???   Aujourd'hui à 14:16

Revenir en haut Aller en bas
 
DÉMOCRATIES ???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: PLAN DE NOS PRÉDATEURS :: Instauration du Nouvel Ordre Mondial-
Sauter vers: