TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 BOIRE DE LA NEIGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: BOIRE DE LA NEIGE   Jeu 3 Sep 2009 - 11:22

BOIRE DE LA NEIGE
par Olcos






1) Pourquoi pas solide ?

Croquer de la neige quand on a soif n'est vraiment pas conseillé... Ca n'apporte que peu d'eau, c'est déminéralisé, le froid bouffe la chaleur du corps, fait du mal à l'estomac et aux dents... vraiment en dernier
recours. A l'inverse, quand il fait froid, boire chaud fait du bien. La neige fondue est donc ma méthode préférée en hiver !



2) La faire fondre

Technique rapide
La neige en "gros sel" qu'on trouve dans les couches profondes de neige contient plus d'eau que la poudreuse de surface. Pour la faire fondre en optimisant la consommation de carburant, le top est d'en faire fondre une petite quantité, de laisser chauffer l'eau un peu avant d'en rajouter. Le liquide pompe mieux la chaleur de la casserole que la neige, cette dernière n'ayant pas un contact très uniforme avec l'ustensile. Donc elle absorbe moins de chaleur...

Il faut rajouter juste assez de neige à chaque fois pour qu'il reste du liquide au fond. On laisse chauffer, on en rajoute, etc. Après un bout de temps, on développe un bon "feeling" pour le ''timing''.

Technique lente
Par la chaleur du corps, je remplis des ziplocs (PAS percés, les zippies) de neige et je les mets dans ma polaire. Ca fond doucement pendant la marche !



3) L'enrichir

L'eau de fonte des neige est très pauvre en minéraux, ce qui peut créer un déséquilibre osmotique dans le corps. Il ne faut pas boire de neige fondue sans y adjoindre un peu de sel, de la soupe, du thé, quelques gouttes de serum physiologique, quelques gouttes de sueur... Quoi que ce soit qui la minéralise un peu, ou bien manger un bout en même temps. On peut aussi y rajouter un comprimé de vitamine C éffervecent à l'orange, c'est bon et ça donne la pêche C'est important, sinon il y a risque...hum... d'indisposition plus ou moins grave.

Un autre truc pour rendre l'eau plus digeste : l'oxygéner un peu. Il faut la battre comme une omelette pendant quelques secondes, ou la verser deux ou trois fois dans ta tasse, comme les mecs font dans le désert avec le thé. Ça passe mieux.



4) La dépolluer

L'OMS ne recommande pas une eau stérile pour la consommation des personnes, sauf immuno-déprimées. Bref, on ne cherche pas à la stériliser. Simplement à réduire suffisamment la densité des agents pathogènes et leur taux d'activité pour que notre système immunitaire puisse s'en occuper sans problème.

La neige ne sera, normalement, pas plus polluée chimiquement que l'eau que l'on boit tous les jours. Par contre elle peut très bien être contaminée par des microbes divers.

Faire fondre la neige ne suffit pas ! « J'ai déjà choppé une salmonellose après avoir bouffé de la neige, je sais de quoi je parle On trouve des salmonelles en quantité dans les déjections de la plupart des animaux. Ils posent leur bouse sur la neige, le vent souffle, la neige se déplace, et même une neige bien blanche, poudreuse et immaculée peut être contaminée. Donc, il faut faire gaffe, c'est pas des conneries. » (DM)

À 80°C, la plupart des microbes dangereux qu'on trouve dans la neige meurent en moins d'une seconde. Il faut donc la faire bouillir à gros bouillons. Juste la porter à ébulition suffit. Plus longtemps n'est pas vraiment utile sauf si votre système immunitaire est affaibli. Pour info : l'eau bout à 93°C à 2000, 90°C à 3000, 86,5 à 4000, 83,5°C à 5000m...

Je serais tenté d'ajouter que quelques secondes suffisent, même à 83,5°C, pour rendre l'eau bactériologiquement potable (pour consommation immédiate).


En bref, je pense qu'ammener simplement l'eau à une bonne grosse ébullition, et compter ''10 crocodiles'' par sécurité, devrait le faire parfaitement bien. Y compris au dessus de 5000m, surtout qu'à ces altitudes y'a pas beaucoup de yaks qui vont venir ch**r dans la poudreuse...



5) La conserver

Tyndallisation
Si on cherche à conserver cette eau très longtemps, il faut la stériliser correctement, notamment par tyndallisation. Elle consiste à chauffer trois fois la flotte à 70°C, pendant une heure à chaque fois, avec... 24 heures d'intervalle entre chaque chauffe. Oui, là on commence à avoir une idée de l'ampleur du problème ! Le problème réside en partie dans les spores des bactéries, qui résistent à des températures plus élevées. Si on bousille les bactéries, on attend 24h que les spores germent, on les rebousille, et on réitère encore une fois. Et là ce sera à peu près propre...

Pasteurisation
La température de pasteurisation c'est 72°C pendant 60 ou 15 secondes...





source:
neige http://olduvai.e-monsite.com/rubrique,boire-de-la-neige,1139896.html


Revenir en haut Aller en bas
 
BOIRE DE LA NEIGE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: ARCHE DE NOÉ :: Eau-
Sauter vers: