TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA MUSIQUE MULTIDIMENSIONNELLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: LA MUSIQUE MULTIDIMENSIONNELLE   Dim 15 Fév 2009 - 21:33

MUSIQUE MULTIDIMENSIONNELLE
Edito du 6 septembre 2006 de Jacotte Chollet,
créatrice de la "Musique Mutidimensionnelle"






Bonjour !

Voici mon nouvel Edito…

C’est là que vous trouverez les dernières nouvelles de la MMD, là que je vous dirai ce qui m’occupe, me préoccupe, me fait rêver…
Je viens de mettre « en ligne » le nouveau programme de séminaires « d’EVOLUTION CONSCIENTE » pour l’année 2006/2007. LIEN
Je tiens à clarifier mon propos & à mettre en exergue "l’intention" qui sous-tend ces rencontres.

Je sais à présent qu’il y a une totale interdépendance entre l’élévation progressive de notre « conscience » (énergie) personnelle & les changements multidimensionnels que cette élévation entraîne sur le plan collectif…Or, non seulement cette interdépendance n’est pas toujours bien comprise, mais elle est souvent prise à « contresens ».
C’est bien de notre propre « transformation intérieure personnelle » que dépend, en fin de compte, la sauvegarde de la vie sur notre planète.
Cela fonctionne dans les deux sens, bien sûr, mais là où se fait l’impulsion, là où se crée la vie, c’est d’abord en nous-même par la force de notre pensée.

Il est commun de croire que nous sommes les victimes de conditions générales qui nous échappent & sur lesquelles nous n’avons que peu d’influence…
En fait, c’est exactement l’inverse qui se produit : ce que nous vivons sur un plan collectif dépend étroitement de « l’altitude intérieure » de chacun d’entre nous.

Du « personnel » au « transpersonnel » il n’y a qu’un pas, un mouvement vibratoire, une fréquence, une résonance, un tissu d’ondes plus ou moins cohérentes, plus ou moins aimantes, plus ou moins subtiles …
Lorsqu’elles tendent vers plus d’harmonie, ces ondes entraînent joie de vivre, santé, créativité, bien être.
Lorsqu’elles sont « en désordre, ces ondes cacophoniques entraînent inéluctablement dépression, violence, chaos & mort !

La Musique Multidimensionnelle est une plateforme vibratoire de décollage vertical ; c’est bien de décoller, de s’alléger, de changer d’altitude. C’est absolument nécessaire, mais, ce n’est pas suffisant.
Après chaque voyage dans l’inconnu de notre être, il est important de ramener des informations sur les découvertes faites en cours de route, mais ce « boostage » vibratoire doit être prolongé par une vraie réflexion.
Si nous voulons développer plus de conscience et plus de « permanence », en nous & autour de nous, nous devons cesser de nous contenter de faire du « yoyo » !

Une fois l’expérience vécue, il faut l’assimiler, l’intégrer, en comprendre la portée, prendre ses responsabilités, convertir ces "sauts de puces " en véritables « sauts de l’ange", inscrire les impressions recueillies dans des perspectives claires & intellectuellement gérables.

En termes plus vifs: Il est grand temps de prendre notre destinée en main !

Tant que nous conserverons des images fragmentaires de nous-même, nous resterons prisonniers des formes anciennes dont nous devons nous libérer.
Notre identité ne se réduit pas à une couleur de peau, une langue, un passé historique, une religion, des « parti pris » avec lesquels, nous nous confondons, trop souvent !
En réalité, ces images partielles & partiales nous empêchent de voir & d’exprimer la vraie beauté, les vraies capacités, la vraie lumière qui se cache en nous !

Répercutées à l’infini par des millions d’écrans, ces images éclatées nous renseignent sur notre degré actuel de fragmentation.
Fabriquerait t’on, utiliserait t’on des « bombes à fragmentation » si notre propre conscience n’était pas elle même en fragments ?

Il faut choisir : ou bien nous faisons "un pas de plus vers la VIE", ou bien nous continuons à faire l’autruche, la sourde oreille & nous laissons dériver vers un chaos destructeur.
Nous portons en nous-même la réponse à cette question car notre vraie nature est d'être "créateurs".

Mais, si nous sommes là, aujourd’hui, ce n'est pas simplement par manque de conscience, c’est aussi parce que nous avons déjà effectué un grand pas vers l’unification de notre être !

Paradoxalement, c'est le progrès déjà accompli qui intensifie notre peur & nous pousse à freiner des quatre fers en cherchant fébrilement des « refuges illusoires » dans les modèles désuets d'un passé dépassé !

Un double mouvement nous anime : d'un côté, nous allons à coup sûr vers l’unité, la prise de conscience claire que nous appartenons tous à une même entité à la fois céleste & terrestre : "l'HUMANITE".
En nous ouvrant, nous découvrons aussi que l’homme est bien plus proche des autres règnes de la nature qu’il ne le croyait jusqu’ici …
Mais dans le même temps, l’exclusion s’installe, de nouvelles barrières s’érigent institutionnalisées par le dieu « argent »: nouvelles barrières frontalières, douanières, linguistiques, sociales…

Comprenons bien que toute barrière de protection est illusoire comme nous l’a amplement démontré le nuage de Tchernobyl qui répandit, au gré des vents, sa radioactivité maléfique, en se jouant de nos « soi-disant frontières » !

Il est vrai que nous sommes, actuellement, dans une position assez inconfortable avec un pied de chaque côté du gué :
Nous avons « déjà » conscience d'être "un tout", mais cette conscience encore trop « volatile » entraîne parasites & coupures sur la ligne…
Pas encore très à l'aise dans nos nouveaux habits, nous ne pouvons pourtant, déjà, plus les quitter…

Que ce soit par Internet, ou plus directement par notre conscience "multidimensionnelle", nous communiquons, nous communions, nous flottons dans un bain d'ondes si volatiles, si incisives, si subtiles, que rien ne peut les arrêter!
Aucun virus, aucun mur n'ont le pouvoir d’enrayer la progression des ondes harmoniques qui s’échappent de notre pensée créatrice ...
C'est sur ce terrain-là qu’a lieu « la vraie transformation ».

Il ne s’agit pas d’une nouvelle "révolution", aucune révolution n'a finalement apporté ce qu’elle était censée créer. La pesanteur les a fait dévier de leurs trajectoires initiales & la plupart se sont soldées par des drames, des dictatures, la mort de millions d’êtres…

Ce dont nous sommes en train d’accoucher, c’est de « nous-même », il ne s’agit pas d’un pic de pollution, mais bien d’un pic d’ÉVOLUTION !

L’évolution, c'est bien plus costaud, bien plus abouti, bien plus surprenant qu’une révolution !
Ça avance en catimini, à "pas de pigeons", comme le soufflait déjà à mon oreille Stockausen, le musicien, au cours d'une interview que j’ai réalisée il y a 25 ans pour la télévision !
Ce n’est pourtant pas faute d’avoir seriné la chanson bien connue : « Anne ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ? » sœur Anne n’a rien vu venir !
Mais, « Pfuit !» Un beau matin, le poisson vole, l’enfant se tient « debout », il parle, il aime, il rêve & de son rêve créateur naissent de nouveaux mondes…

Ce que nous sommes en train de créer, c’est une conscience inclusive, magnétique, globale.

Conscience de SOI, conscience de NOUS, conscience d’être un TOUT, conscience de la valeur de la VIE en NOUS, conscience d’être les solistes d’un orchestre invisible qui apprend à jouer juste, ensemble, par « résonance pure & sans chef d’orchestre…
Conscience que chaque minute qui passe nous entraîne à une vitesse « supersonique » vers notre essence, c’est frais, c’est neuf, c’est inouï !

Il n’est plus temps de dire « pouce ! On verra plus tard..." plus temps de penser : "moi seul, je ne peux rien !"

Nous sommes tous embarqués sur le même navire, faisons en sorte que ce ne soit pas le « TITANIC »… soi-disant fleuron de l’intelligence, forme parfaite issue des savants calculs des… spécialistes de la question !
Nous avons, déjà, suffisamment de "spécialistes" de la politique, de la stratégie, de la guerre, de l'économie, du gâchis, spécialistes de dieu, de l'âme, du corps, spécialistes de l'arbre qui cache la forêt!

Restons toujours de purs amateurs* : du verbe *aimer !

Nous n’avons pas besoin de sauveurs providentiels, de programmes figés, de "remake du passé".
Ce dont nous avons besoin, c’est de vous, de nous, de ceux qui sont encore indemnes, pas trop déçus, pas trop "formatés" par le système…

Ce dont nous avons besoin, c’est d'enthousiasme, de sincérité, de vérité, de simplicité, de cohérence, de naturel, de joie de vivre, d'inspiration, de créativité, de compassion vraie ... (À vous de compléter)

Ce dont nous avons besoin, c’est d’avoir le cœur bien accroché pour ne pas nous décourager à la moindre rebuffade, ne pas abdiquer à la moindre déconvenue, ne pas sombrer à la première tempête !

Ce dont nous avons besoin c’est d'avoir confiance, en nous, en vous, "d'avoir conscience de nous".

Pour accélérer le mouvement & pousser le schmilblick un peu plus loin, voici mon dernier né, un nouveau CD, il a pour nom "INSPIRATION" en fait, ce sont des jumeaux ! : 2 CD en UN, l’un est YIN, l’autre YANG !

En termes familiers, le CD1 est une sorte de "fondant aux poires", de mousse au chocolat, de sucette à la menthe, de charlotte aux fraises ; une doudoune pour être au chaud cet hiver... Ses vibrations sont aussi douces & pénétrantes que l’inspiration qui les a fait naître!
J'espère qu'il vous soufflera des idées, des rêves, des envies, des solutions créatives à vos problèmes du moment & qu'il vous guérira de tout sentiment de "séparation"...

Le CD2 se nomme ASCENSION, c'est une "navette supersonique" qui a le pouvoir de clarifier ce qui est flou, d’ouvrir ce qui est encore fermé, de nettoyer ce qui est poussiéreux, de révéler ce qui restait caché, c’est un vecteur puissant pour transmuter, pour transformer ce qui doit l’être...

Quand vous l'aurez écouté, écrivez-moi ce qu'il vous inspire, nous verrons bien ce qui se dessine alors...
Laissons nous porter par le SON, « atterri-SON » enfin !

Bonne Inspira-SON ! [/color]


Jacotte Chollet




source:
fleur 3 www.multidimensionalmusic.com/francais/index2.html




Dernière édition par invitée le Ven 6 Mai 2011 - 16:53, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: LA MUSIQUE MULTIDIMENSIONNELLE   Dim 15 Fév 2009 - 21:34





--La MMD est un vecteur vibratoire d' expansion de la conscience au service de l' évolution .

" Au milieu des années 80, lorsque j'ai commencé à utiliser la vibration sonore pour explorer les espaces inconnus de ma psyché, on ne parlait ni de "thérapie vibratoire", ni de "médecine alternative", et très peu de "conscience"ou "d'états modifiés de conscience"...

Au début des années 90, lorsque j'ai cherché un nom pour qualifier cette musique qui provoquait des effets inhabituels dans la conscience et dans le corps de ceux qui l'écoutaient, je l'ai nommée "multidimensionnelle".
A cette époque, notre horizon était encore fortement limité aux dimensions physiques connues de la réalité, et pourtant la "multidimensionalité" de notre être ne faisait plus aucun doute pour moi.
Depuis, cette notion s'est répandue à grande vitesse, elle fait désormais partie de notre champ de conscience et de nos références...

Que signifie "multidimensionnel" ?
Est "multidimensionnel" ce qui possède "simultanément" des propriétés de plusieurs plans "vibratoires", certains de ces plans vibratoires "subtils" n'appartenant pas à "notre réalité tridimensionnelle" sont plus difficiles à mettre en évidence, mais ce n'est pas parce qu'on ne peut pas les voir qu'ils sont inexistants, au contraire, c'est dans les dimensions invisibles et subtiles de notre être, au niveau "quantique" que se tisse la genèse de notre santé.

En ce début des années 2000, l'accélération dans l'expansion de notre champ de conscience nous rapproche de plus en plus de notre être essentiel.
Ce qui était caché se manifeste peu à peu à notre conscience et à nos sens subtils .
Cette transformation à grande échelle nous projette non seulement "en avant" comme nous le croyons encore, mais elle nous fait toucher aussi ce que nous avions oublié "en arrière", car la qualité "multidimensionnelle" de notre être et la "non linéarité" du temps étaient déjà connues il y a des milliers d'années à l'époque de la civilisation Maya.

La "MMD" est "un module vibratoire d'expansion de conscience", c'est une clé de "contact" qui fait "résonner" la multidimensionalité de notre être et permet d'en faire l'expérience "en direct".

En s'ouvrant " à la résonance" de cette musique, en accueillant sa vibration, vous (re)prendrez contact avec vos propres dimensions subtiles et vous pourrez célébrer votre renaissance "en conscience"...

Quel périple pour déjouer notre propre dualité, quelle aventure pour trouver et dissoudre les blocages et la fragmentation qui nous avaient rendus amnésiques, quel voyage pour retrouver mémoire & chemin du retour à SOI!
C'est à ce voyage "essentiel" que je vous convie ...

Au fil des écoutes & des expériences vous découvrirez LES multiples demeures de votre âme,
Vous effacerez les mémoires douloureuses (inconscientes) qui vous empêchent de vraiment "guérir",
Vous apprendrez à vous régénérer, a vous recréer,
Vous découvrirez votre potentiel subtil réel qui est in-fini... car il n'y a d'autres limites que celles de notre propre champ de conscience !


--La MMD: un vecteur vibratoire "d' information active" agissant par "résonance".

LA MMD agit par "résonance vibratoire", elle permet de réétalonner correctement son champ bioénergétique & de s'ouvrir à la plénitude de sa conscience.

Qu'est ce qu'une "information active" ?
C'est une information "non-locale" c'est à dire "globale ou holistique" présente dans chacune des parties d'un système, mais qui ne se manifeste ou s'exerce qu'en fonction des besoins propres du système, là où elle est pertinente, là où elle a un "sens".
*Information" vient de "informare" donner une forme, manifester par une forme.

Qu'est ce que la "résonance" ?
La notion de "résonance" sous-tend la notion de vibration "sympathique".
Quand un système est amené à sa propre fréquence de résonance par l'énergie d'un autre système qui vibre à la même fréquence, les configurations énergétiques d'un système suscitent alors l'apparition de configurations similaires dans l'autre système.
C'est l'état "syntonique" qui permet un "échange d'information" entre les 2 systèmes.

La MMD provoque une "résonance vibratoire consciente", elle fait résonner "les dimensions oubliées, inconnues" de notre être, et cette rencontre se fait en direct entre soi et SOI.

Qu'est-ce que cet inconnu qui nous fait si peur ? Qu'a t'il à nous dire ?
Cet inconnu, c'est la part enfouie de notre être, celle qui porte nos chagrins, nos peines, nos traumas, nos peurs, nos colères, nos sentiments réprimés, nos rêves, nos envies, nos désirs refoulés en dessous du seuil de notre conscience...
Cet inconnu, c'est aussi la face lumineuse de notre être qui n'attend qu'une sollicitation vibratoire pour manifester sa connaissance, sa créativité, ses qualités subtiles à l'état latent, subconscient...

Parce qu'elle suscite l'apparition d'ondes ALPHA & THETA qui sont des véhicules vibratoires d'accès aux dimensions inconscientes de notre être, la Musique Multidimensionnelle® ne s'adresse pas seulement à notre mental conscient mais à la totalité de notre être multidimensionnel : conscient/ inconscient/ subconscient.

Des travaux scientifiques ont objectivé les capacités de la MMD sur les plans biologiques, cérébraux et énergétiques, ils démontrent que cette musique est un outil réel d'auto-transformation, d'auto-guérison et d'auto-éducation au service du mieux être et de l'évolution consciente. "


Jacotte Chollet




source:
fleur 3 http://www.multidimensionalmusic.com/francais/musique.html




Dernière édition par invitée le Ven 6 Mai 2011 - 16:57, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: LA MUSIQUE MULTIDIMENSIONNELLE   Dim 15 Fév 2009 - 21:35

LA THÉRAPIE HOLOSONIQUE
Le Son, un véritable complément alimentaire







La Musique Multidimensionnelle imprègne nos cellules vivantes d’une information "nutritive".

Jacotte Chollet, ex-réalisatrice TV a rencontré au cours de sa vie bien des hommes remarquables dont Krishnamurti, Karl Pribram, David Bohm, Fritjof Capra, Paul McLean et des être moins connus mais à la sagesse immense parmi les papous de Nouvelle-Guinée, les aborigènes d’Australie, les medecine-men d’Amérique du nord et des Caraïbes.

Ces rencontres l’ont conduite à tenter d’améliorer ses facultés cérébrales, tâche immense quand on sait que nous n’utilisons actuellement que 10% des capacités de notre cerveau.
Cette quête l’a propulsée dans une recherche approfondie, qui devait durer neuf ans en deçà et au-delà des limites de la perception humaine. Recherche au cours de laquelle elle devait croiser la route de Lydie Ries, et d’un physicien et médecin le professeur Régis Dutheil, directeur adjoint de la fondation Louis de Broglie et qui, précisément travaillait sur les phonons pressentis par Albert Einstein dans sa théorie de la relativité.

Au bout de ces neuf années de patient travail sur les synthétiseurs, sur les sensations et sur les interactions psychokinetiques entre le cerveau humain et les instruments, entrecoupées de vérifications en laboratoire, Jacotte Chollet allait inventer la Musique Multidimensionnelle, dans laquelle les sons, les infrasons et les ultrasons jouent une étrange partition qui a la particularité d’envoyer des messages vibratoires aux cellules vivantes, dans une gamme harmonieuse de fréquences qui, par couplage de résonance sur le mode des ondes cohérentes (holophonons), ont pour effet de nourrir littéralement les cellules d’informations fonctionnelles qui paraissent, en laboratoire, accroître leurs performances et leur cohérence, qu’il s’agisse des cellules sanguines ou des neurones.



L’ADN entend la musique et participe des phénomènes de conscience.

On subodorait depuis des lustres - en fait depuis que la tradition utilise la musique en tant que moyen thérapeutique - une influence directe ou indirecte des vibrations acoustiques sur l’organisme, mais on n’en avait pas la preuve scientifique. C’est tout juste si l’on arrivait à esquisser la moindre approche théorique satisfaisante. Or, avec les travaux de Szent Gyorgyi et Herbert Frohlich -tous deux prix Nobel- et surtout, récemment de Fritz-Albert Popp sur la biologie de la lumière et la bio communication électromagnétique intercellulaire, on sait aujourd’hui que la cellule (nuclée) par l’intermédiaire de la configuration spatiale et vibratoire de son ADN, est capable de capter, de stocker et d’émettre de l’information ( c’est à dire de l’ordre et de la neguentropie) sur l’environnement. Ce qui signifie en outre que le vivant organiserait son milieu, formule qui rejoint l’hypothèse Gaia de James Lovelock.

En 1989, F. A. Popp (2) avait démontré que les cellules communiquent entre elle d’une manière cohérente, par quanta de photons. Lydie Ries vient de mettre en évidence les preuves de l’action cohérente des phonons (quanta d’unités vibratoires dans la bande son).

"Actuellement ,souligne le pr. Régis Dutheil, la seule méthode qui se rapproche de la médecine du XXIe siècle, c’est la musique multidimensionnelle, parce qu’elle touche à la fois le corps électromagnétique et la conscience. Elle rétablit la néguentropie*.
Au contact direct entre la musique et la personne qui la reçoit, peut se rétablir ou s’établir l’unicité de la conscience par déblocage des nœuds émotionnels et de ce qu’on pourrait appeler les "kystes" vibratoires du parasympathique.
Par résonance avec la musique multidimensionnelle, on peut observer un effet dissipatif du phénomène qui se communique de cellule en cellule entre systèmes connexes.
On assiste ainsi au ré-équilibrage des potentiels le long des méridiens d’acuponcture.
L’effet peut être physique, psychique, holistique.
Le phénomène, qui prend naissance dans la perception cellulaire des vibrations, est en partie traduit en sensations de plus en plus précises qui correspondent à une prise de conscience globale de soi".

"Il y a d’abord
, poursuit le Pr. Dutheil**, un effet d’autodiagnostic et ensuite un effet thérapeutique, par une mise en évidence des traumatismes et des corrections que la conscience peut apporter.
A ce niveau de conscience, le temps n’existe plus. Le passé se superpose au présent. Le corps multidimensionnel s’étend dans le passé et dans le futur de l’hologramme.

Il y a énormément de points nodaux, de vortex énergétiques, si vous voulez, qui relient entre eux des niveaux vibratoires différents qui correspondent à différentes phases du corps multidimensionnel, photonique d’une part, tachyonique d’autre part.Les médecins qui pratiquent la médecine "énergétique" ont trouvé par hasard certains de ces points et ils agissent souvent de manière aléatoire car ils ne font pas intervenir la conscience du patient.




Pour agir sur la globalité et rétablir la neguentropie dans le corps, l’intervention de la conscience est nécessaire.

"Entre un excellent acuponcteur et son patient, par exemple, c’est l’interaction des deux champs quantiques de conscience qui permet d’optimiser le résultat en puisant dans le champ de conscience total. Et ce ne sont pas des mots.
Si l’on emploie ce modèle, c’est bien qu’il s’agit de mécanique quantique.
A cet égard, il est important de dire que les expériences actuelles sur la lumière montrent qu’il y a du superlumineux "dans l’air".

Les expériences faites sur les guides d’ondes par les physiciens de Cologne, reprises par les Américains, ont montré que dans un guide d’onde (ondes centimétriques µ de radio), on voit des paquets d’ondes qui se propagent plus vite que la lumière.
Les physiciens sont bien embarrassés. Pour ma part, cela me paraît simple puisque le photon serait composé d’un bradyon et d’un tachyon. J’ai fait une communication à l’Académie des sciences le mois dernier à ce sujet(3).Quand, en 1923, Louis de Broglie a dit qu’une particule présente un aspect ondulatoire –soit une onde associée- il avait calculé que cette onde dite "de phase" se propageait plus vite que la lumière ; c’était assez scandaleux.

Tous les livres de mécanique quantique que j’ai lu soulignaient cette vitesse issue du calcul, mais indiquaient qu’on ne pouvait pas la mesurer physiquement.
Or, nous travaillons actuellement avec des gens du laboratoire de Villetaneuse qui font des interférences atomiques, et ils ont mesuré la vitesse de phase, qui est bien supérieure à celle de la lumière.
Il y a un faisceau d’indices qui permet aujourd’hui d’expliquer bien des paradoxes de la physique quantique"
.



La MMD accroît le taux d’hémoglobine et renforce le système immunitaire.

Parmi les autres preuves de ces phénomènes invisibles qui se produisent en deçà et au-delà de la vitesse de la lumière dans nos cellules, celles que vient de mettre en évidence la biologiste Lydie Ries*** ne sont pas moins intéressantes.

"Lors de variations importantes d’états émotionnels et énergétiques, raconte Lydie Ries, j’ai noté sur moi-même des variations importantes de certaines constantes biologiques.La Musique Multidimensionnelle de Jacotte Chollet m’a permis de poursuivre cette recherche, grâce à ses effets multiples aux niveaux physiques, psychique, émotionnel et énergétique et de mettre en évidence scientifiquement le lien corps- esprit.
Car la recherche sur les effets physiologique produits par la mise en résonance avec la Musique Multidimensionnelle commence à révéler les circuits que prend l’information entre la conscience et la cellule.

"Pour étudier les effets de cette musique active
, précise Lydie Ries, nous avons fait des prises de sang sur des sujets volontaires, avant et après écoute. Nous avons ainsi pu noter des variations sensibles du nombre de globules blancs, du vieillissement des cellules nuclées et de l’hémoglobine. Les globules blancs, notamment les polynucléaires neutrophiles (PN) augmentent de façon constante jusqu'à 4700/mm3. L’hémoglobine montre également de grandes variations dans le sens d’une augmentation, au cours de l’écoute de cette musique +0,5 a +2 g/l en quelques heures.

Parallèlement, nous avons réalisé l’étude des gaz du sang et nous avons noté une sur oxygénation après écoute de la MMD
":


Échantillon témoin
de sang frais
Prélèvement
AVANT
Écoute de la MMD,
analysé 3 jours après
Prélèvement
APRÈS 1H
d'Écoute de la MMD,
analysé 3 jours après.


La MMD ralentit le vieillissement.

"Quand à l’action de la MMD sur le vieillissement cellulaire, poursuit Lydie Ries, elle a été mise en évidence accidentellement.

Les prélèvements sanguins, avant et après écoute, ont été oubliés dans le réfrigérateur et ne sont parvenus au laboratoire que trois jours plus tard. Sur des étalements sanguins sur lame de verre colorés au May Grunwald Giemsa, nous avons constaté que la forme des cellules sanguines nuclées après écoute étaient mieux conservées que celles des mêmes cellules avant écoute. Avant écoute, on pouvait noter que 20% de PN étaient identifiables par leur forme ; tandis qu’après écoute on constatait que 60% de ces cellules, mieux qu’identifiables, étaient intactes.

Pour les lymphocytes, on pouvait compter 34% avant, et 76% après écoute, de cellules intactes.""Le retard de vieillissement, objectivé par la conservation de la forme des cellules nuclées, laisse à penser que la MMD a permis le contact avec une information au niveau cellulaire, s’accompagnant d’une augmentation de la neguentropie (ordre et cohérence), d’où un passage possible à un niveau supérieur de conscience.
Et le fait est que les GR (globules rouges anuclés, sans noyau) aient subi le même vieillissement avant et après écoute tend à nous orienter vers une captation de l’information par le noyau des cellules, donc par l’ADN.

Sachant que les "phonons", équivalents acoustiques des photons, sont de même nature électromagnétique qu’eux, on peut penser que l’ADN pourrait, par couplage de résonance et par effet laser, jouer le rôle d’antenne électromagnétique lors de l’écoute de la musique.

Les fréquences sonores créées dans un état de cohérence intérieure, permettraient par résonance le rétablissement de la cohérence du corps électrique du sujet soumis à l’écoute de la musique, par élimination des distorsions du corps électromagnétique.
Cette information augmentant l’ordre au niveau cellulaire, le processus de vieillissement deviendrait un processus non obligatoire si nous sommes en contact avec l’information de notre conscience
".



Une combinaison harmonieuse de sons, d’infra-sons et d’ultra-sons.

Par le son, on entend, par les ultra-sons on entre dans la matière vivante, dans le milieu cellulaire, et par les infra-sons, on touche cette même matière, directement comme avec un doigt microscopique.
En combinant les trois gammes de fréquences, comme on peut le faire avec les synthétiseurs et les appareils d’enregistrement digitaux, on accède à une communication multidimensionnelle entre la conscience et la matière, entre l’œuvre composée et l’ensemble conscience-matière de la personne réceptrice (un auditeur qui n’écoute pas forcement mais tout simplement entend, avec ses oreilles, sa chair, ses cellules et toutes les trames de son inconscient).

La MMD se présente aujourd’hui comme un moyen thérapeutique et de développement personnel accessible et ouvert à tous, qui permet de se libérer de la prégnance du passé sur les plans émotionnel, physiologique et psychique quel que soit l’âge du sujet, à partir du moment ou sa conscience prend part aux échanges d’information qui se jouent dans l’infiniment petit de son corps entre l’environnement extérieur et les phénomènes subatomiques intérieurs.



La MMD favorise l’expansion du champ de conscience (applications évolutives).

Utilisée par de plus en plus nombreux chercheurs et artistes, la Musique Multidimensionnelle est devenue un outil d’exploitation des autres dimensions de la conscience, avec des résultats probants sur l’évolution et l’optimisation des performances.
L’expérience montre que plus on est déjà performant, plus l’accroissement de performances est rapide et important.



Les applications thérapeutiques de la MMD:

- Aide à l’auto-diagnostic.
La MMD favorise la prise de conscience du phénomène énergétique responsable du malaise, en vue de le corriger par ré information volitive (volonté consciente), processus impliqué dans l’auto guérison. Ce mode de diagnostic permet au sujet soumis à l’écoute de la MMD de prendre conscience et de percevoir la maladie, le déséquilibre énergétique, y compris la source du déséquilibre (circonstances qui ont induit la "rupture" d’information correcte ) même si elle a eu lieu il y a de nombreuses années.

- Mode thérapeutique.
Le mode thérapeutique, ou intervient la conscience, procède par ré étalonnage et ré- équilibrage du champ électromagnétique (corps énergétique), entraînant des améliorations sensibles, tant physiques que psychiques.




* LA NÉGENTROPIE:
ou neg-entropie est une entropie négative sans laquelle aucun système vivant ne serait viable. Par opposition à l'entropie qui exprime un accroissement du désordre dans l'univers, la néguentropie et une imprégnation d'ordre et de cohérence dans la structure de la matière.
Autrement dit, la néguentropie est une force d'onformation qui organise les structures et les fonctions des systèmes vivants et participe de la communication inter-cellulaire.

** RÉGIS DUTHEIL est professeur de physique à la faculté de médecine de Poitiers et auteur de "l’Homme Superlumineux" et de "la Médecine Superlumineuse" aux éditions Sand. Voir aussi l’article "La médecine Superlumineuse", La vie naturelle n77.
- Voir la biologie de la lumière, La vie naturelle n/ 52.
- Voir aussi l’excellent article de Rolf Landauer : Light faster than sound ? in nature, vol 365, 21 octobre 1993,pp 692 et 693.

*** LYDIE RIES, chimiste, pharmacien biologiste, DEA de biologie cellulaire.



Article de Alex Vicq | La Vie Naturelle - Mars 1994 - n° 92




source:
fleur 3 http://www.multidimensionalmusic.com/francais/articlesfr1.html




Dernière édition par invitée le Ven 6 Mai 2011 - 16:56, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: LA MUSIQUE MULTIDIMENSIONNELLE   Dim 15 Fév 2009 - 21:40

CONSCIENT/SUBCONSCIENT/INCONSCIENT







Cet iceberg est une image métaphorique
de notre être avec ses trois étages


Au dessus du niveau de la mer, visible tel un iceberg flottant à sa surface est manifestée la part CONSCIENTE de notre ÊTRE: Ce que nous pensons, ce que nous croyons être, notre passé conscient etc...


Juste en dessous du niveau de la mer, à la frange de notre conscience se trouve notre SUBCONSCIENT, notre potentiel encore non manifesté, nos capacités immanentes d'INTUITION, de créativité, de télépathie et de perceptions dites "extrasensorielles": nous arrivons parfois à activer ces perceptions dans certaines circonstances mais elles ne sont pas encore vraiment conscientes...


Enfin, profondément enfouies en dessous du niveau de la mer, se trouvent des données, impressions, images, mémoires dont nous n'avons pas conscience, c'est ce qui constitue notre INCONSCIENT:
    - Inconscient collectif qui porte les formes archétypales de notre culture et de notre civilisation (JUNG).
    - Inconscient "familial"qui porte les mémoires, les formes de pensée, les peurs de notre "lignée"...
    - Inconscient individuel qui contient les mémoires traumatiques que nous avons accumulées au fil de notre existence.
Beaucoup ignorent cet étage de leur être et n'imaginent même pas que c'est leur inconscient qui dirige la plupart de leurs actes...


Si nous voulons restructurer ces " énergies dissonantes inconscientes " qui induisent non seulement des conduites répétitives mais aussi un fonctionnement érroné de notre champ bioénergétique & qui finissent par affecter notre système immunitaire, il convient de les recycler c'est à dire "en prendre conscience" & les "ré-étalonner" correctement.



Que se passe-t-il lorsque l' on entre en "résonance vibratoire" (syntonie) avec la MMD ?

Le transfert d'énergie consciente présente dans la MMD nous permet dans un premier temps "d'augmenter notre niveau d'énergie" puis de "contacter vibratoirement" les fragments de notre être enfouis en dessous de notre seuil de conscience, (mémoires traumatiques et émotions profondes refoulées dans notre "inconscient") & de les "restructurer" et "d'unifier" progressivement notre être.

Après avoir accompli ces premiers réajustements bioénergétiques vitaux, (ce qui prend un temps différent pour chacun d'entre nous), la MMD nous permet d'entrer en contact avec notre potentiel subtil "à l'état latent dans notre subconscient", de le manifester consciemment, de lui donner une "forme" et ainsi d'augmenter le niveau d'information consciente de notre être.



La résonance vibratoire induite par la MMD conduit naturellement :
    - à une plus grande maîtrise de soi et de ses émotions.

    - à un meilleur équilibre bioénergétique.

    - au développement de qualifications subtiles telles que l'intuition, la télépathie et autres perceptions dites "extrasensorielles".

    - à l'épanouissement de notre créativité.

    - à la création d'un lien "conscient" entre notre corps physique et les "dimensions subtiles" qui l'informent.

    - à la démultiplication de son potentiel & à la cocréation consciente de soi et de l'univers...

Plus de 10 années d'utilisation de cette musique par un très large échantillon d'AUDITEURS & de THÉRAPEUTES montrent qu'elle est "une échelle vibratoire" qui permet de débloquer & de NETTOYER les dissonances énergétiques (stress émotionel, pensées négatives et mémoires traumatiques inconscientes) qui affectent l'équilibre de notre corps énergétique et de nos CELLULES.

La MMD rétablit la LIBRE CIRCULATION DES ÉNERGIES.

La MMD est l'outil pratique & agréable qui permet à chacun, quel que soit son âge ou sa condition, d'effectuer en douceur cette "harmonisation", cette "expansion", cette UNIFICATION, cette guérison énergétique, cette éducation des facultés supérieures de l'être.

Il est possible d'effacer les empreintes douloureuses accumulées au fil du temps & de prendre en main son avenir.

Il est possible de RÉÉTALONNER CONSCIEMMENT SON ADN par la prise de conscience & la réécriture des données "subconscientes" qui s'y trouvent.

A l'écoute de la MMD, vous découvrirez que lorsque il y a SYNCHRONISATION DES HÉMISPHÈRES CÉRÉBRAUX, ou que vous entrez en ONDES ALPHA & THETA,
Vous accédez à ce que l'on nomme des ÉTATS DE CONSCIENCE MODIFIÉS.

Ces états "d'expansion" de la conscience ouvrent à des informations, une vision, des modes de fonctionnement subtils qui démontrent que notre être & notre conscience sont réellement multidimensionnels, que le temps n'est pas linéaire, et que dans l'univers, des étoiles à nos cellules... tout est relié.



Pourquoi la MMD est-elle multi-dimensionnelle ?

Parce qu'elle est créée d'un seul jet, dans un état d'écoute intérieure & "d'expansion de conscience" qui court-circuite les limitations du mental.
Elle n'est ni écrite, ni corrigée après coup, elle jaillit exclusivement de cet état "d'unification intérieure" & "d'harmonisation énergétique" de haut niveau vibratoire qui possède des qualifications particulières.

Les données de cette expérience unique sont perçues différemment par notre hémisphère gauche & notre hémisphère droit.

Pour l'hémisphère gauche qui fonctionne sur un mode linéaire :

C'est un tissu vibratoire cohérent, une métrique, une mathématique rythmée de l'intérieur, qui ordonne & unifie ce qui était fragmenté et qui dissout un à un tous les blocages énergétiques, amas, scories qui obstruaient la libre circulation de cette vibration suprême et son infini déploiement dans les multiples dimensions de l'être...

Dans cet espace de transcendance, dans ce monde des quanta, passé, présent & avenir se fondent en un instant unique dans lequel il n'y a plus de distance entre synthétiseur et synthétisé, entre créateur et créature, alors, notre CORPS MULTIDIMENSIONNEL se syntonise et reçoit une "information vibratoire" cohérente, harmonisante & régénérante.

Pour l'hémisphère droit musical et non linéaire, cette expérience est vécue DIRECTEMENT DANS LE CORPS, son expression est poétique:

    " La musique du coeur de l'être se déploie librement dans l'espace intérieur.
    C'est le son qui décrit cet espace et le rend manifeste,
    C'est le souffle qui l'anime,
    C'est la conscience qui le transforme en tonalité chargée d'être, en "son vivant" aux propriétés infinies,
    En sonde spatiale capable de détecter les trous noirs, amas de surcharge émotionnelle stockés dans l'attente d'une prise de conscience prochaine,
    TOUT CELA S'ÉNONCE CLAIREMENT par la projection sonore qu'opère le corps sur le clavier & la myriade de résonances qui en découle.

    Impossible d'ignorer le degré intime d'unité ou de fragmentation, de calme ou d'agitation, de clarté ou d'encombrement,
    Impossible de se leurer soi même sur sa propre TONALITÉ INTÉRIEURE!

    Dans ce contact intime & fulgurant avec l'ordre du "vivant",
    Mes mains savent déjà ce que ma tête ignore encore,
    Je les regarde souvent me montrer le chemin d'une connaissance héritée de la nuit des temps.
    Dans ce contact unique & fulgurant avec la vibration de l'instant éternel qui seul est réel,
    Il n'y a plus de division ni de représentation,
    Cette musique là ne s'inscrit sur aucune partition car elle est trait d'union.

    Sans le son qu'anime la conscience vivante, je n'aurais pas conscience de cette vibration à l'oeuvre en chacune de mes cellules,
    Je ne saurais rien des rythmes intérieurs, du silence & de la joie intime qui enfantent la "musique du coeur de l'être",
    Chevauchez sa vibration dans l'unité retrouvée!
    Découvrez vous, il fait si bon à l'intérieur de soi!
    ".


© JACOTTE CHOLLET.







Après seulement une minute d' écoute de la MMD, voici ses effets sur l' aura




source :
fleur 3 http://www.multidimensionalmusic.com/francais/musique.html


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA MUSIQUE MULTIDIMENSIONNELLE   Aujourd'hui à 3:56

Revenir en haut Aller en bas
 
LA MUSIQUE MULTIDIMENSIONNELLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: TRANSITION ET SPIRITUALITÉ :: Accompagnement de l'ascension-
Sauter vers: