TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 VESTIGES ENGLOUTIS DÉCOUVERTS À 80 KMS DES CÔTES PÉRUVIENNES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: VESTIGES ENGLOUTIS DÉCOUVERTS À 80 KMS DES CÔTES PÉRUVIENNES   Lun 23 Nov 2009 - 15:46

VESTIGES ENGLOUTIS DÉCOUVERTS À 80 KMS DES CÔTES PÉRUVIENNES







Au large des côtes péruviennes, par 2 000 mètres de fond, des océanographes américains en mission d'exploration biologique ont repéré une série de colonnes sculptées, dont certaines sont ornées d'inscriptions gravées. Deux colonnes dressées à la verticale et trois autres couchées, en partie enfouies dans la vase, ont pu être localisées avec exactitude à 80 kilomètres de Callao, le port de Lima, capitale du Pérou.

Cette découverte stupéfiante a été faite par des savants embarqués à bord du navire océanographique Anton Brunn, pendant qu'ils développaient un millier de photos de la flore et de la faune sous-marines.

Il n'existe pas encore une explication satisfaisante de la présence dans l'océan de ces vestiges d'architecture d'un autre temps.

Il peut s'agir de la cargaison d'un ancien navire espagnol ayant fait naufrage alors qu'il naviguait vers l'Europe. S'il en est ainsi, on comprend mal que deux colonnes soient restées debout au fond de la mer.

Les informations recueillies permettent d'autre part de formuler une hypothèse bien plus hardie : ces colonnes appartiendraient aux ruines d'un monument construit autrefois sur la terre ferme et qu'une catastrophe naturelle aurait précipité dans les flots.

La côte d'Amérique du Sud en bordure du Pacifique, est en effet située dans une zone d'intense activité sismique.

L'expédition océanographique, dirigée par Robert Menzis par le laboratoire de recherches marines de l'université américaine de Duccan, permit à ses explorateurs de sonder la profonde dépression de Milne-Edwards qui fait face à Callao, et qui s'étend sur une profondeur de près de six mille mètres !

Soudain, à la stupeur des océanographes, les appareils de prise de vues sous-marines enregistrèrent des images exceptionnelles. Les clichés montraient les ruines d'une ancienne ville et l'on distinguait nettement des piliers en pierre, un grand nombre d'entre eux étaient couverts de symboles gravés et d'ornements hiéroglyphiques.

Fortement impressionnés, Robert Menzis et ses collaborateurs entreprirent des fouilles à proximité de Callao. Un sondage par sonar détaillé du fond de l'océan permit de détecter la présence de colonnes. Cela signifiait qu'une partie de Callao gît actuellement au fond du Pacifique.

Comme chacun le sait, la région de la Cordillère des Andes est l'un des endroits les moins tranquilles de notre planète. Les séismes y sont très fréquents et les Andes continuent de s'élever. C'est dans cette région que s'est produit le 22 mai 1960 la plus violente et la plus étendue de toutes les secousses de l'écorce terrestre enregistrées jusqu'à cette époque par les sismographes. Ayant pris naissance à proximité de la ville chilienne de Valdivia, elle transforma en monceaux de ruines un grand nombre de villes et d'agglomérations de la côte pacifique de l'Amérique du Sud, tandis que des raz de marée parcouraient tout l'océan. En quelques minutes, des secousses souterraines, des glissements de terrain et des éruptions dévastèrent un territoire d'une superficie supérieure à celle de la Grande Bretagne. Dans une zone aussi tourmentée, de grands affaissements de terrain entraînant des villes entières au fond des abysses peuvent se produire.

Les géologues et les océanographes pensent que dans la région de Callao s'est produit assez récemment l'engloutissement d'une partie du littoral. Par suite de ce cataclysme la dépression de Milne-Edwars s'est enfoncée de 200 mètres. Quand cet affaissement a-t-il eu lieu ? Peut-être ce ne sont pas les géologues qui pourront le dire après l'examen long et minutieux de la ville ancienne qui se trouve sous les eaux.

En ce qui concerne la ville mystérieuse découverte par deux mille mètres de profondeur, peu de révélations ont été faites à son sujet !





source:
cligno doré http://lesarchivesdusavoirperdu.over-blog.com/article-27318628.html


Revenir en haut Aller en bas
 
VESTIGES ENGLOUTIS DÉCOUVERTS À 80 KMS DES CÔTES PÉRUVIENNES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: CIVILISATIONS DISPARUES :: Civilisations mythiques-
Sauter vers: