TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L’ÉTRANGE MOMIE DU WYOMING

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: L’ÉTRANGE MOMIE DU WYOMING   Lun 23 Nov 2009 - 21:24

L'ÉTRANGE MOMIE DU WYOMING








C’est en faisant sauter à la dynamite un pan de falaise dans les montagnes Pedro, à environ 80 kilomètres au sud-ouest de Casper, Wyoming, que des chercheurs d’or mirent à jour une chambre funéraire d’un mètre 20 de haut sur 1 mètre de large pour 5 mètres de profondeur creusée dans le granite.

A l’intérieur de celle ci, ils découvrirent avec stupéfaction un corps momifié assis en position dite du « bouddha ».
Amenée et offerte au musée de l’histoire amérindienne de Casper, la momie lilliputienne fut étudié par des scientifiques de diverses disciplines.

Voici leurs observations :
    strass 1 Sa peau est brune et ridée, son nez plat et camus, son front bas et aplati.
    strass 1 Une bouche prononcée très en avant sur un menton quasiment inexistant avec des lèvres très fines.
    strass 1 Des yeux particulièrement proéminents.
    strass 1 Une taille de 14 inches de haut ( 36 cm) !
    strass 1 Aux objets qui l’entourait ils déterminèrent que celle ci fut inhumée avec un cérémonial rituel démontrant une situation importante au sein de ceux qui lui rendirent ainsi honneur.
    strass 1 Age probable au décès: environ 60 ans.
    strass 1 Date d’inhumation : indéterminée, mais la majorité des chercheurs optèrent pour une date se situant entre le XIIeme et XIIIeme siècles. Bien que le choix de creuser une tombe horizontale dans une falaise granitique (particulièrement dure) les laissent perplexes (ceci ne correspondant pas aux pratiques d’inhumation durant le moyen-age amérindien).


Après cette vague d’intérêt scientifique, la momie fut exposée durant de longues années dans les vitrines du musée de Casper avant d’être achetée après la deuxième guerre mondiale par un homme d’affaire de Casper, Mr Yvan T. Goodman. Celui-ci la transféra à new York pour une étude plus approfondi par l’ American Museum of Natural History. Subissant une batterie de test assez conséquente, la momie finit par être certifiée comme authentique par le département d’anthropologie de l’université de Harvard.
L’age du petit personnage à son décès fut admis comme étant de 65 ans. Cette officialisation entraîna un regain d’intérêt de la part des ethnologues américains pour les légendes Shoshone et Crow du Wyoming, qui relatent fréquemment des contacts avec un peuple de très petite taille (quelques dizaines de centimètres) vivant dans les montagnes et sous ces montagnes...




L’American Museum fit faire des radiographies du corps momifié (qui furent retrouvées en 1979 par le professeur George Gill professeur d’anthropologie à l’université du Wyoming); celles ci révélèrent un squelette et une dentition humaine (du moins de classification humaine l’analyse d’ADN n’ayant pas court à l’époque), une déformation crânienne proche de l’anencéphalie ce qui fait dire au Pr. Gill qu’il s’agirait d’un fœtus car un adulte n’aurait pu y survivre très longtemps (en contradiction avec l’age donné par l’American Museum et la calcification finale des os révélée par la radiographie. Pas de fontanelle ouverte, proportions adultes du squelette etc..).

Rappelons que Le Pr. Gill n’a jamais eu l’occasion d’étudier cette momie, car en 1950 à la mort de Mr Goodman, elle fut acquise par Mr Waller Léonard avant de s’abîmer dans une collection privée non déterminée, que le professeur Gill et d’autres Anthropologistes ne désespèrent pas de trouver afin de lui appliquer les dernières techniques d’identification connues.

En conclusion, une affaire troublante, d’autant que les témoignages des tribus indiennes abondent dans le Wyoming quant à l’existence d’un petit peuple ( qu’ils considèrent comme de petits adultes) et le pr. Gill semble avoir délibérément omis de considérer les témoignages indiens faisant cas de découverte de momies similaires dans le passé et appelées petits hommes..

Pourrait on espérer que les récentes découvertes de l'humanoïde de Flores décrit depuis des siècles par les locaux ouvriront de nouveaux champs de recherche sur de possibles autres branches évolutives de l'humanité ?




source:
cligno étoile http://www.rhedae-magazine.com/L-ETRANGE-MOMIE-DU-WYOMING_a26.html


Revenir en haut Aller en bas
 
L’ÉTRANGE MOMIE DU WYOMING
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: ÉTRANGETÉS :: Autres-
Sauter vers: