TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ASTRALISME, CHANNELING ET FAUX PROPHÈTES - LES FUMÉES DU NEW-AGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: ASTRALISME, CHANNELING ET FAUX PROPHÈTES - LES FUMÉES DU NEW-AGE   Dim 15 Fév 2009 - 23:11

FUMÉES DU NOUVEL-AGE
Tiré de la revue "Undercover" no 3, Septembre 2002.
40 rue Paradis, 76530 Grand Couronne, France
Publié par Joël Labruyère .
Avec sa permission.






AVERTISSEMENT: ce document expose une série de données ésotériques inhabituelles, généralement ignorées des chercheurs. Ici se croisent des informations secrètes qui peuvent bouleverser les croyances et les idées des lecteurs identifiés à une vision " conforme " du monde. Un effort d'attention est donc recommandé, ainsi qu'une relecture. Ces données constituent une tentative de vulgarisation de problèmes occultes très complexes, comme si l'on voulait expliquer la physique nucléaire à des enfants. En fait, sont exposés ici les plus hauts secrets de l'occultisme et de quelle manière l'humanité est contrôlée par ces forces qu'on appelle " sataniques ".


Dans les milieux du Nouvel Age, on prétend que le " Christ " surnommé également Maitreya doit venir sur terre à notre époque. D'où vient cette croyance ?

En préalable, pour une bonne compréhension de cette affaire, nous allons en exposer les racines historiques. C'est un peu fastidieux mais indispensable.

L'attente du sauveur du nouvel âge est une doctrine empruntée au messianisme judéochrétien et qui croise la doctrine orientale des avatars. Elle a été répandue par des occultistes au sein de la Société Théosophique, la matrice féconde d'où sont issus la plupart des mouvements spirituels et ésotériques contemporains. A ses débuts, ce mouvement international aurait été inspiré par de mystérieux " maîtres de sagesse " dont le chef hiérarchique est appelé Maitreya, d'après le nom que les bouddhistes accordent au Bodhisattva du futur.

Cela donna naissance à la " Grande Loge Blanche " qui est devenue la référence de la plupart des groupes du Nouvel Age et des mouvements pseudo-initiatiques. Vers la fin du XIX° siècle, la fondatrice de la Théosophie, l'aristocrate russe Helena Blavatsky, prétendait avoir rencontré des personnages mystérieux aux confins de l'Inde et de l'Himalaya.

Ils l'auraient chargé de diffuser leurs connaissances en Occident pour faire barrage au matérialisme du XIX° siècle. Selon Madame Blavatsky, il s'agissait d'une rencontre réelle avec des êtres en chair et en os. Ces initiés n'avaient pas l'intention de se faire connaître publiquement, ni de créer une nouvelle religion autour de leur image. Aussi, lorsqu'un culte de la personnalité se manifesta autour d'eux et devint une véritable dévotion, ils coupèrent le contact.

Ils désiraient simplement remettre en circulation des connaissances oubliées dans la culture religieuse fossilisée des temps modernes. Helena Blavatsky y mis toute sa volonté qui était colossale, et elle créa une institution internationale à partir de l'Inde pour diffuser ces connaissances qui furent rassemblés dans les six volumes de la " Doctrine Secrète ".

II y a une controverse depuis un siècle autour de cette femme. Certains prétendent qu'elle fut la marionnette d'une loge politico-occulte ou bien encore un agent des illuminati dont le but réel n'avait rien à voir avec la spiritualité. On l'accusa même d'être un agent secret au service de l'Angleterre et des Etats-Unis.

Après sa mort, elle aurait chargé le clairvoyant Rudolf Steiner de révéler qu'elle s'était désolidarisée de la " Loge Orientale ".
Steiner a transmis le message suivant: " C'est avec l'accord de Madame Blavatsky, actuellement désincarnée, qu'elle me prie de vous dire qu'elle a été trompée ".

On dira qu'il est facile de faire parler les morts, mais quoi qu'il en soit, Steiner rompit tous liens avec la Société Théosophique dont il avait été le secrétaire général en Allemagne.ll diffusera par la suite un enseignement spécifiquement chrétien - ou plutôt christo-centrique si l'on veut éviter toute connotation religieuse dogmatique. Les théosophes l'accusèrent d'être un agent des Jésuites, mais cela contredit la virulente dénonciation de la politique jésuitique par Steiner.

Quoi qu'il en soit, alors qu'ils étaient placés aux premières " loges ", ni Blavatsky, et encore moins Steiner, n'ont parlé d'un retour du Christ ou de la venue du Bodhisatva Maitreya. Quant aux initiateurs originaux de Blavatsky - les " Maîtres de Sagesse " - ils n'ont jamais émis l'idée d'un retour du Christ sur le plan terrestre puisque cela avait déjà été réalisé à l'époque du Golgotha. La théorie de la " seconde venue " est une interprétation de passages allégoriques du Nouveau testament, pris à la lettre.

II apparaît donc que les enseignements théosophiques originaux - qui ne parlent ni de la " seconde venue " ni d'un âge d'or - n'ont pas donné naissance aux idées qui sont apparues ultérieurement dans les cercles néothéosophiques du Nouvel Age. Ce sont là des faits qu'on vérifie aisément.

S'il est vrai que Blavatsky utilisa la magie pour prouver l'existence des phénomènes paranormaux, elle la regretta par la suite. On la soupçonne également d'avoir calqué le visage de ses " maîtres " sur des personnages vivants dans l'Inde de cette époque. Sur ce sujet, toutes les thèses se contredisent.

Après la mort de Blavatsky, lorsque Charles Leadbeater fut à la tête' de la Société Théosophique, l'idée du " retour du Christ " se répandit avec succès. Cela devint un dogme. Sous l'instigation de Leadbeater, on tenta même de précipiter cette " seconde venue " en faisant endosser le rôle de messie à Krishnamurti, un jeune brahmane du sud de l'Inde, éduqué par Leadbeater dans cette perspective. Parvenu à l'âge adulte, Krishnamurti rejeta cette mission dans le courant des années 20, en la dénonçant comme une entreprise opportuniste. Jusqu'à son dernier souffle dans les années 80, il mit en garde contre toute référence à des maîtres occultes et dénonça le culte de l'autorité dans le domaine spirituel.


L'idée d'un retour imminent du Christ refit surface avec Alice Bailey, un médium théosophe qui se disait inspirée par un initié nommé Djwal Khool. Alice Bailey a donné naissance au concept de " Nouvel Age ", annonçant le temps où devrait apparaître le " nouvel ordre mondial " avec le dénommé Christ-Maitreya à sa tête. Prédicatrice chrétienne de formation, Bailey a assumé avec un grand zèle missionnaire sa mission d'annoncer ce " retour du Christ ".

Dans les années 40, à l'époque où Alice Bailey diffusait ses enseignements, elle ne prétendait pas être le médium du Christ en personne. Mais progressivement, les médiums et les channels du new age s'empareront de l'idée et se croiront en contact avec Jésus, Bouddha ou un personnage religieux de rang supérieur.

On estime que cette appropriation des noms des grands instructeurs spirituels de l'humanité par des spirites sous contrôle de fantômes de l'astral, constitue une dégradation finale. Mais le pire est sans doute encore à venir.






ASTRALISME, CHANNELING ET FAUX PROPHÈTES


Comment cette dégradation s'est-elle produite ?

Charles Leadbeater, franc-maçon anglais doté de pouvoirs psychiques, a montré l'exemple. II présenta les grands avatars traditionnels comme des "maîtres" qu'on peut contacter un peu à tort et à travers. Cette attitude triviale a très vite dégénéré en une pratique courante chez les "channels" - qui sont les néo-spirites de notre époque. Leadbeater manipulait le monde en s'imposant comme le digne messager des " Maîtres de la Grande Loge Blanche ".
Ces gens croient vraiment être en contact direct avec le Christ ou le Bouddha ?

Oui, grâce à la vulgarisation de la "Grande Loge Blanche". Selon cette interprétation, les grands avatars seraient tout bonnement à la disposition d'un médium ou d'un voyant égaré dans le mirage du monde astral. Le plan astral bien connu des clairvoyants est la dimension de l'illusion et de la tromperie par excellence. À partir du plan astral, de nombreux êtres désincarnés peuvent se manifester aux médiums en se faisant passer pour des philosophes disparus, des génies, des saints ou de grands personnages de l'histoire. Seul Dieu peut reconnaître ses petits car l'au-delà grouille d'esprits facétieux et de charlatans.

Grâce à notre corps astral, nous sommes tous en contact avec l'invisible, spécialement durant notre sommeil. Cela est naturel et ne mérite pas autant d'intérêt. Mais le nouvel âge a le culte de l'occulte. La spiritualité fondée sur l'astralisme n'est que du vulgaire spiritisme et n'a aucun caractère sacré. Les véritables êtres divins qu'il ne faut pas confondre avec les " guides " du new age, vivent sur des dimensions supérieures de l'univers, et ils ne contactent jamais un humain à la légère.

Et pourquoi ? D'abord pour éviter les mystifications, et surtout parce qu'ils n'auraient rien à dire aux créatures égotiques que nous sommes. Il faut vraiment avoir perdu la notion de notre état actuel pour croire que les fils de Dieu sont joignables au téléphone. En y mettant toute notre passion, on ne peut même pas obtenir un rendez-vous avec une star du cinéma! Mais certains messagers du new age appellent le secrétariat du Christ ou l'archange Michael dés le réveil. " Allô, tu n'es pas là Seigneur, alors rappelle-moi dans la journée, j'ai un truc très important à te demander. Bisou. " C'est à peine exagéré.



On peut donc dire que médiumnité, le channeling et la voyance sont fondés sur une Intervention d'entités désincarnées qui abusent l'humanité à partir de l'au-delà ?

Parfaitement. Il n'y a pratiquement aucune exception. L'expérience du channel peut être réelle, mais l'entité qui le contacte n'est jamais un messager divin appartenant à une hiérarchie régulière. C'est toujours un anormal de l'au-delà qui cherche des proies pour générer un courant d'énergie à son profit. Nous expliquerons ce processus plus tard. C'est extrêmement simple. Lorsqu'on a bien compris comment ça fonctionne, on ne peut plus être dupé par des esprits usurpant de fausses identités - le plus souvent prestigieuses. Pourquoi se priveraient-ils avec les humains qui sont totalement illusionnés par les apparences ?

Un initié "régulier" vous contactera le plus simplement possible, généralement sur votre plan d'existence physique. Mais, avant de vous lancer dans l'expérimentation occulte, demandez-vous d'abord pourquoi vous mériteriez d'être choisi pour une mission ? Êtes-vous une personne si importante qu'on puisse vous charger de messages d'une portée cosmique? II y a une arrogance colossale derrière cette prétention.

Avec un peu de bon sens, on réalise combien l'attitude de ceux qui s'intitulent abusivement "messagers des Maîtres" est grotesque. Mais, on reconnaît l'arbre à ses fruits et l'analyse de leurs "messages" révèle souvent l'imposture. Cela pourrait n'être qu'un jeu, mais certains messages venant de l'occulte sont très dangereux car ils inversent les principes de l'évolution actuelle, ce qui flatte l'égo des gens mais les fait tomber dans une illusion effarante. C'est du satanisme à l'état pur, cela dit en dehors de tout fanatisme et sans référence à un dogme conservateur. Il y a un satanisme à visage "blanc" et un autre "noir". On confond le satanisme "blanc" avec le "bien".

C'est pourquoi dans le domaine spirituel, innombrables sont les êtres qui confondent l'apparence et la réalité. Dans leur enfance, on leur a pourtant lu l'histoire du loup au museau enfariné, mais lorsque ce méchant vient frapper à leur porte en bêlant des mots de paix et d'amour, ils se laissent prendre. Ah, les mots d'amour! On trouve sur internet des sites new age qui ne parlent que d'êtres de lumière et d'amour. Une personne émotionnellement immature va se laisser pincer. Le but de ces messages n'est pas innocent. II sert à contrer l'action de l'Esprit de Vérité en créant une grille de vaine sentimentalité autour de la Terre. Mais le new age refuse tout débat critique.

De nouvelles "révélations" paraissent quotidiennement. À quoi cela sert-il puisque ces messages à l'eau de rose se répètent inlassablement ?
Les messages évoluent au fur et à mesure que les entités désincarnées qui inspirent les channels pompent de nouvelles données dans les véritables enseignements spirituels qui ont été édités par écrit. Sans cela, ces entités n'auraient rien à dire ou tout au plus des paroles ressassées du genre " Je suis Jésus et je vous dis de vous aimer les uns les autres " ou des pseudo-prophéties pompées sur l'Apocalypse de Jean. Ils pillent les traditions anciennes qu'ils remettent en circulation sous la forme de " grandes prophéties des Andes ou du Tibet ". Il n'y a plus aucun scrupule.

II existe des entités parasites de l'au-delà qui savent tourner habilement leurs messages en s'aidant de doctrines ésotériques élaborées, dont le médium souvent inculte n'a aucune connaissance. On retrouve toujours des choses connues en consultant ces " révélations ". Mais ce n'est pas là l'essentiel, car il existe également des entités puissantes qui contrôlent ce jeu de dupes. Ils ressemblent un peu au patron du casino, qui va de table en table pour surveiller si tout se passe bien.

Tout ce channeling sauvage est organisé par des fraternités de l'invisible - des gangs occultes - qui veulent répandre des doctrines flatteuses comme par exemple, celle du retour du Christ et l'avènement d'un âge d'or. A priori, un être humain idéaliste et généreux apprécie l'idée d'un retrour du Christ ou de l'âge d'or.

Mais s'il n'a aucune notion traditionnelle ni un véritable ancrage intérieur, il est prêt à croire tout ce qu'on voudra. Au plus haut niveau, cette manipulation relève de la politique occulte en vue de conditionner les masses avec certaines formes-pensées.






À QUI PROFITE L' ARNAQUE


Qui est à l'arrière-plan de cette propagande dont les médiums sont les premières victimes avant d'entraîner les naïfs, comme des aveugles qui guident les aveugles ?

Il faut toujours se demander à qui profite le crime . Reprenons l'histoire du Nouvel Age à son point de départ. C'est un initié de la « Grande Loge Blanche », qui s'est fait connaître sous le nom de Djwal Khool et dont le surnom est « le Tibétain » - qui révéla au médium Alice Bailey que l'humanité allait entrer prochainement dans un âge d'or et que le Christ en personne allait prendre le contrôle des affaires terrestres. Ces allégations constituent un leitmotiv dans la littérature transmise par Alice Bailey.

Selon elle, ou plutôt selon son Tibétain, l'âge d'or sera possible lorsque les hommes auront constitué un nouvel ordre mondial, fondé sur une civilisation planétaire globale et une religion mondiale unique. Cet ordre mondial qui sera dirigé par le Christ et ses disciples serait préparé par de grands organismes internationaux comme l'ONU, l'UNESCO, l'OMS, le FMI, etc. N'oublions pas que ces prédictions ont été faites avant que ces organismes n'aient été mis en place, c'est dire combien les messages du Tibétain ressemblent au déroulement de l'instauration du nouvel ordre mondial comme s'il en était l'instigateur.

Pour ceux qui ont des yeux pour voir, il apparaît clairement que ces organismes internationaux préparant "l'âge d'or" sont en réalité à l'origine d'une dégradation constante de la vie politique, de la santé, et de la culture. Il y eut plus de guerres et de génocides depuis que l'ONU existe que jamais auparavant. L'OMS empoisonne et vaccine les masses pour les abrutir. L'UNESCO nivelle les cultures par le bas. Le Fond Monétaire endette les pays riches comme il dépossède les plus pauvres.

La science détruit l'environnement sous l'oeil complice des organismes mondiaux chargés de la protection de la nature, etc. Mais, pour le Tibétain, tout cela est annoncé comme un progrès. Or, si le nouvel ordre mondial est à ce prix, ne doit-on pas se méfier du messie dont on nous prédit la venue ?

Le messie du nouvel ordre mondial ressemble comme deux gouttes d'eau à l'antéchrist ou au faux-prophète de l'Apocalypse: c'est un tyran qui fait des prodiges pour subjuguer les foules. On s'aperçoit que le "Tibétain" - qui est le véritable idéologue du new age - ne sait pas exactement où il va, mais qu'il accompagne un mouvement politique qui se déroule sous ses yeux. Par exemple, il exulte à l'annonce de l'explosion de la bombe atomique sur Hiroshima, allant jusqu'à affirmer que c'est le plus bel événement de tous les temps. Il parle de la bombe comme d'une " libération de l'énergie divine ".

Cela est écrit en toutes lettres dans le livre " Extériorisation de la Hiérarchie " qu'il a transmis à son médium Alice Bailey. Les adeptes du Nouvel Age sont d'ailleurs perplexes lorsqu'on leur signale ce fait. Dans ces milieux on aspire à une ère de paix, et on est généralement hostile à l'usage de l'énergie atomique civile ou militaire. Or, le " Tibétain " affirme que non seulement l'énergie nucléaire - d'essence divine selon lui - libérera l'homme des fonctions serviles, mais qu'elle servira également à éliminer des êtres vivant sur le plan intra-terrestre.

C'est une prédiction très alarmante. II vante l'utilité des explosions atomiques expérimentales en vue de détruire des formes de vies qui nous sont inconnues - particulièrement sous l'écorce terrestre. Qui veut-on éliminer par des explosions sous la mer et la terre ? Tout cela est écrit dans les ouvrages d'Alice Bailey, que ses partisans lisent souvent en diagonale.

On s'aperçoit que des adeptes du Nouvel Age, qui se disent anti-nucléaires, ne savent pas que la Bombe atomique - procédé abject s'il en est - a été inspirée aux savants matérialistes par des adeptes de la prétendue Grande Loge Blanche. C'est au détour d'un détail comme celui-là que se révèle la véritable doctrine de ceux qui s'intitulent " Maîtres de la Grande Loge Blanche ". Leurs adeptes, croyant que tout ce qui vient de la Loge Orientale est la Vérité, devraient penser par eux-mêmes. II est certes difficile d'admettre que la pseudo-Loge Blanche - objet de tous les fantasmes - pourrait bien être noire en réalité. Cela n'annule en rien le fait qu'il existe une Fraternité d'authentiques initiés. Mais cela prouve simplement que des groupes de pirates occultes usurpent son nom et ses qualités, allant jusqu'à la plagier en lui prêtant des erreurs et des mensonges abominables.
Nous allons parler de ces pirates de la spiritualité qui viennent vêtus comme des agneaux.






LA POLITIQUE OCCULTE


Qu'est-ce que ces faits signifient ? Voilà des êtres mythiques - les " Maîtres " divinisés par le Nouvel Age - que le public prend pour des sages remplis d'amour, mais on découvre qu'ils vantent la bombe et l'énergie nucléaire comme une panacée spirituelle. Cela est très curieux.

Peut-on se risquer à expliquer plus avant ce que tout cela veut dire ? Essayons de pénétrer derrière les voiles noirs et épais de la haute politique occulte.

II existe plusieurs groupes occultes qui ont prétention de savoir ce qui est bon pour l'humanité, et qui veulent la diriger - sans lui demander son avis, bien entendu.
Pour y voir plus clair, nous allons exposer des données étranges qui sont généralement inconnues, y compris de ceux qui se targuent de posséder une culture ésotérique et même une expérience mystique et magique.

Examinons ce qui se passe derrière les voiles du monde invisible. Par simple déduction, on peut déjà aller très loin, car la logique règne dans toutes les dimensions.

A travers la multiplicité des courants spirituels et ésotériques qui sont manifestés ici-bas, on constate que les puissances occultes sont nombreuses et poursuivent des buts divers et souvent radicalement opposés. Comme toutes les autres créatures, les entités des domaines invisibles sont animées par l'instinct de conservation. Cela les oblige à user de tous les moyens à leur disposition pour accroître leur espace Vital ou se défendre lorsqu'elles sont menacées. Or, depuis quelques siècles, ces puissances sont en effervescence, car dans la grande banque de l'invisible, leur compte est dans le rouge. Autrement dit, il y a une crise énergétique. Quantitativement et qualitativement, certaines énergies leur font défaut. Il est donc grand temps pour elles de réagir pour reprendre les choses en mains. L'agitation qui règne sur la terre s'explique par ce remue-ménage dans les dimensions invisibles de notre planète.

De nombreuses entités sont sur le qui-vive car leur tranquillité séculaire est désormais menacée par ce quon peut appeler les forces de l'Apocalypse.


Qui sont ces êtres qui vivent sur des plans supérieurs et qui pourraient se sentir menacés. Et par quoi ?

Ce sont des entités anormales qui " squattent " dans l'au-delà en soutirant leur vitalité aux créatures de la Terre.
Dans l'univers, tout organisme doit s'alimenter. Le monde invisible n'échappe pas à la règle. Normalement, l'activité déployée par l'homme génère du carburant utilisable par les êtres dépourvus de nos organes d'assimilation.

Nous inhalons des énergies cosmiques que nous transmutons, et que nous ré-émettons sous des formes subtiles. Privés de cette capacité, des êtres ne disposant pas de nos organes physiques, peuvent parfaitement se maintenir dans l'au-delà de manière anormale, en se branchant sur ces courants d'énergie extraits de la pile humaine.

C'est le grand secret de la vie; dans l'au-delà tout est nourriture. Alors que les êtres divins - les anges réguliers - puisent leur énergie directement à la source des rayonnements cosmiques, au contraire, les entités rebelles qui sont attachés au plan terrestre utilisent l'homme comme relais énergétique. Ils y sont contraints s'ils veulent continuer à survivre dans l'au-delà en dehors du temps qui leur est accordé entre la mort et une nouvelle naissance. (Que ceux qui ne croient pas en la réincarnation utilisent l'idée du Purgatoire, et cela suffira. La résultat est le même.)

C'est là une vérité fondamentale qu'on dissimule aux êtres humains afin qu'ils continuent à produire de l'énergie sans se révolter. Car cet échange énergétique prend un caractère de vampirisme lorsque les créatures de l'au-delà sont aussi avides que nombre d'habitants de la Terre. Pourquoi seraient-elles différentes de ce qu'elles ont été durant leur vie ? Elles ne sont pas plus conscientes, et même beaucoup moins.

Depuis des millions d'années, il s'est organisé une vie parasitaire dans le monde invisible, une vie qui n'est que le reflet des structures sociales, politiques et religieuses des diverses civilisations qui se sont succédées. Cette vie fantomatique est fortement développée sur le plan astral avec ses aspects supérieurs faussement "angéliques" ou au contraire ses enfers grouillant d'entités rétrogrades ainsi que la vermine vivant des passions inférieures de l'humanité: vices, perversions, excès, crimes... toutes les passions fournissent de la nourriture. Il faut comprendre que toute cette vie anormale n'est que la conséquence de notre manière de vivre, de penser et de sentir. L'homme qui était originellement un "dieu créateur" alimente ces domaines invisibles par sa pensée et ses émotions.

Les Grecs disaient que " l'homme est le bétail des dieux ". Il y a là une profonde vérité. Durant son incarnation, l'être humain se livre à des activités intenses et variées d'ordre matériel, émotionnel, mental, psychique, religieux... Il ne cesse jamais de produire de l'énergie, et l'on peut dire que toute la civilisation est organisée dans le but de générer de l'activité par le travail, les jeux, les passions, la sexualité, la pensée, les idéaux, les croyances, les sentiments, le plaisir et la souffrance qui les accompagne comme une ombre.

Cela dure depuis des temps infinis, et nous en voulons toujours plus. Le moulin n'en finit jamais de broyer les vies pour en extraire les précieuses essences. Ce mécanisme vital n'a rien d'ésotérique, et chacun admettra que puisque rien ne se perd et rien ne se crée, le surplus de cette énergie considérable peut être assimilé par d'autres êtres ou bien s'accumuler en certains points de l'espace jusqu'à constituer des mondes artificiels.

Lorsqu'un médium, un voyant ou un occultiste entre en contact avec ces plans invisibles et leurs habitants, il se croit arrivé dans un monde spirituel et lumineux, mais, c'est là une erreur funeste car l'au-delà n'est que l'envers du monde matériel. Comme ici-bas, il faut manger ou être mangé. Il n'y a que dans le Royaume de Dieu qu'on se nourrit d'Amour, de Justice et de Vérité. On s'y nourrit de forces divines pures, alors que dans l'au-delà, ces forces sont dégradées et l'homme qui les capte est exploité par les " princes de ce monde ".

Donc, qu'il le veuille ou non, l'être humain nourrit le monde invisible sur les dimensions éthériques, astrales et mentales. Il fournit la précieuse essence cosmique que lui seul peut synthétiser grâce à son organisme physique sophistiqué, avec son système nerveux et glandulaire. En retour, les êtres qui dépendent de l'homme se comportent de manière à satisfaire ses croyances et ses idéaux. Ils peuvent parodier le Christ ou tout autre être divin.

Il s'agit d'entretenir la production d'énergie comme dans les centrales électriques. Alors, on rassemble les troupeaux humains par des idées et des habitudes standardisées. Et on veille à ce que ces activités se perpétuent.

On industrialise autant que possible la production, afin de ne jamais être en panne. Cette sphère d'illusion a été dénoncée par les sages et les prophètes comme étant la source de l'exploitation humaine et le repaire du " malin ". C'est de cette exploitation que les grands messagers divins veulent nous libérer, alors qu'au contraire certaines orthodoxies tyranniques cherchent à nous y maintenir.

Il y a diverses qualités énergétiques liées à des activités aussi opposées que l'instinct sexuel et la pensée métaphysique. Nous dirons pour schématiser que si une énergie va vers la sphère psychique lunaire, l'autre va vers Jupiter. Autrement dit, ces énergies se dirigent là où elles sont assimilables, pour alimenter des sphères de vie invisibles.

Cela ne semble pas toujours évident lorsqu'il s'agit de l'action mécanique la plus élémentaire, car elle semble dépourvue de but autre que le mouvement physique. Mais, on le comprend mieux lorsqu'il s'agit de la prière, car l'énergie portée par le sentiment, monte volontairement vers un être supérieur qui en est le destinataire, Dieu ou un de ses saints. Tout le monde sait que l'amour qu'on porte à un proche affecte l'être aimé, et que le sentiment contraire ne fait pas du bien.

Mais, nous sommes totalement inconscients de la destination des flots continuels d'énergie mentale et émotionnelle que nous produisons de jour comme de nuit. Parmi les essences énergétiques les plus raffinées, il y a la dévotion religieuse, surtout lorqu'elle est sincère. L'ésotérisme l'appelle "éther lumière". Il y a diverses qualités éthériques en relation avec toutes les activités humaines.

Considérez l'énergie astrale libérée par l'activité sexuelle depuis des millénaires par des milliards d'êtres, et vous comprendrez comment le monde invisible est alimenté. Si l'on imagine ce que nous avons déjà émis personnellement depuis que nous sommes sensibilisés à la pulsion sexuelle, la nature de l'accumulation collective nous laisse songeur.

Bien entendu, cette énergie sexuelle ne fait pas défaut car notre civilisation est organisée pour la stimuler en permanence. Qu'on s'y abandonne ou qu'on la refoule, cette énergie sera exprimée par les pulsions ou au contraire concentrée - comme dans les couvents - afin d'acquérir des qualités subtiles par transmutation.

Le refoulement est aussi une manière de transformer l'énergie, et c'est pourquoi certains ecclésiastiques initiés à l'occultisme ont favorisé la contrainte et le refoulement sexuel - baptisé chasteté. Cela n'est pas perdu pour tout le monde, et l'égrégore de la contre-Eglise bénéficie ainsi d'une énergie plus raffinée.

La folie et la criminalité alimentent les sphères du bas astral. Qu'il soit une brute ou un philosophe, l'homme est comme une centrale pour produire et transmuter des énergies. La pile s'accumule et se décharge. Toute énergie rejoint l'énergie qui lui est semblable.

Et c'est ainsi que "là-haut" - en réalité souvent assez bas - les "dieux" sont repus, tout comme sont gavés les "démons" des passions inférieures. Car, dans l'univers tout est nourriture. Sur tous les plans, les échanges énergétiques produisent de la vie et font naître toutes les créatures visibles et invisibles. Cela n'a jamais cessé, et ne finira qu'à la fin de ce que les hindous nomment un "jour de Dieu", lorsque tout se résorbera dans la nuit cosmique.

Mais, il arrive que dans le grand équilibre énergétique universel, apparaissent des anomalies et des dérèglements pouvant occasionner des crises profondes, de graves pénuries énergétiques.

Normalement, dans un univers divin, tout se passe harmonieusement, sans qu'on puisse parler d'exploitation du plus faible par le plus fort. Mais la Terre n'est plus tout à fait une planète réglée normalement. Si nous sommes un peu éveillés, nous avons remarqué certains déséquilibres graves dans la société et en nous-mêmes. Ces anomalies semblent si dramatiques que des " sauveurs " viennent régulièrement en ce monde pour tenter d'y remédier. Nous ne sommes pas dans le secret des dieux et nous n'avons aucun moyen d'évaluer si cela va mieux ou si cela va plus mal. Les théories évolutionnistes et spiritualistes prétendent que tout va de mieux en mieux, mais c'est pure spéculation.

Nous pouvons toutefois comprendre que ces anomalies ne sont pas inhérentes au plan matériel, mais que les dérèglements énergétiques se répercutent sur d'autres dimensions, puisque tout est lié.

Voilà donc le problème. Si les règnes physiques ne manquent jamais d'énergie, il n'en va pas de même sur les dimensions plus subtiles, et particulièrement sur ces plans où montent nos pensées les plus élevées, spécialement celles qui sont liées à la dévotion et à la spiritualité. Depuis quelques siècles, c'est à dire depuis l'avènement du matérialisme et de l'athéisme qui l'accompagne, ces plans invisibles sont tragiquement dévastés.

Déjà au XVIII° siècle, le clairvoyant suédois Swedenborg - dont on dit qu'il fut la réincarnation d'Ignace de Loyola - affirmait que la religion chrétienne apparaît comme un champ de ruines sur le plan astral. Cela a été écrit il y a plus de deux siècles! Pourquoi le plan astral ? Parce que c'est la dimension de l'affectif, et que les prières et les suppliques des croyants s'y dirigent naturellement et y forment des constructions qui s'élaborent sur le modèle rythmique des ondes des invocation sacrées en usage dans le monde chrétien. C'est simple à comprendre, car la matière astrale est d'une haute qualité plastique et se plie à la pensée.

Dans ces domaines de l'astral qui sont accordés à la note dominante des religions exotériques, les désincarnés soumis à l'influence des rituels et des sacrements se retrouvent pour le temps de repos qu'il leur est accordé avant de reprendre un corps. Cela a été décrit par Swedenborg - sous l'aspect du Purgatoire - et nous verrons pourquoi il fut chargé d'étudier cette situation, quoiqu'il n'ait rien dit sur la réincarnation, se conformant ainsi à l'orthodoxie théologique.

Il affirme que l'église catholique romaine est devenue un champ de ruines dans l'au-delà, et nous pouvons le croire sans difficulté si nous considérons ce qu'est devenue la Foi dans l'église terrestre. L'Église romaine n'est pas seule en cause car toutes les religions ont le même problème. La question que nous traitons n'est pas en relation directe avec la religion catholique - quoique Rome occupe une place centrale au sein de l'économie politique du monde invisible - mais à travers cet exemple, l'on peut comprendre pourquoi la pénurie du sentiment religieux fervent a généré une crise sur le plan invisible se répercutant sur la terre.

Mais voilà le fond du problème. Si cette pénurie qui entraîne un délabrement du reflet astral de la civilisation, n'est pas dramatique pour les âmes qui transmigrent avant de reprendre une nouvelle incarnation, elle est par contre ressentie comme un danger mortel par certaines entités irrégulières qui ne veulent pas revenir en incarnation.

Il s'agit d'entités qui font partie de la haute hiérarchie occulte des égrégores. Pour ces êtres qu'on appelle les "anormaux de l'au-delà", et qui veulent survivre indéfiniment sans redescendre dans le physique, la situation actuelle est limite. Il y a un déficit de nourriture subtile, et leurs abris de l'astral s'effritent et se désagrègent.

En clair, le faux paradis astral - la Grande Babylone - est en décomposition, et comme dans la nature ordinaire, ce sont les plus démunis qui souffrent le plus, car les " dignitaires " de la bourgeoisie occulte ont accumulé des réserves. Mais la qualité globale des énergies est en baisse. Cela explique la vulgarisation et !a dégradation des rites religieux. La décadence et la confusion.

À titre d'exemple, on a mal compris le passage de la messe en langue vulgaire, mais il fallait bien continuer à alimenter la sphère occulte de la hiérarchie catholique en dépit de la désaffection des croyants.

De nos jours, qui peut apprendre par coeur la messe en latin? Ce fut une perte pour la qualité de la magie du culte catholique. Mais on voulut "sauver les meubles" en s'adaptant à la baisse de la qualité religieuse. Cette qualité se perd à tous les niveaux. Sauf peut-être dans les organisations maçonniques où les rituels sont vivifiés mentalement et se situent donc sur un niveau de puissance supérieur aux rites religieux émotionnels. Le mental commande à l'astral.

Cela explique pourquoi aujourd'hui, les ecclésiastiques ambitieux qui veulent réussir au Vatican, ne peuvent monter dans la hiérarchie que s'ils entrent dans une loge maçonnique! La structure magique maçonnique ronge la religion car la Maçonnerie fonctionne à partir des forces mentales qui ont plus de pouvoir que le sentiment religieux. C'est le loup contre l'agneau.
Dans le fonctionnement politico-occulte des hiérarchies terrestres, le rapport de force explique tout.






LES DIGNITAIRES DE L'INVISIBLE


Qui sont ces anormaux de l'invisible et comment subsistent-ils ?

Prenons l'exemple d'un saint canonisé auquel il était traditionnellement rendu un culte depuis des siècles. Imaginons la masse considérable d'énergie qui a alimenté la sphère spirituelle autour de l'image de ce vénérable personnage. En tant qu'âme, cet être n'est pas en cause, mais le culte qui fut organisé autour de sa mémoire constitue une réserve bancaire qui fructifie.

Or, avec l'apparition de l'athéisme et le refroidissement de la foi, ces "actions bancaires" énergétiques ont périclité, avec pour conséquence une disette et même une famine grave si cela continue. C'est à peu près l'état de la sphère religieuse mondiale depuis deux siècles, et c'est pourquoi les entités qui vivent de l'énergie magico-rituelle dans l'audelà ont commencé à souffrir d'anémie, particulièrement lorsque Calvin et Luther leur assénèrent le coup de grâce: l'abolition du culte des Saints et de la Vierge. Alors, en réaction, émanant d'un cercle de l'invisible, il est apparu au XVIe siècle un personnage chargé de remédier à cette crise: c'est Ignace de Loyola. Mais les papes n'ont pas vu à qui ils ouvraient la bergerie.

On est prévoyant dans l'au-delà, et les cercles d'occultistes désincarnés qui se gobergent comme des princes sur les dimensions supérieures du plan astral ainsi que sur le plan mental qui lui est supérieur, ont décidé de prendre des mesures d'urgence.

La crise s'est répercutée très haut dans les dimensions supérieures, et c'est l'ensemble du système du monde invisible en rapport avec notre planète qui est touché par l'appauvrissement en énergie émanant de la pile humaine. Quel drame pour des entités irrégulières, qui, grâce à leurs pouvoirs occultes, avaient atteint un état comparable à une libération quasi infinie. Infinie mais pas éternelle !


S'agit-il d'êtres humains entrés dans la véritable libération - le salut éternel - ou bien d'entités qui sont momentanément soustraites à l'incarnation ?

II ne s'agit évidemment pas de ceux qui sont entrés dans la "grande libération", car ceux-là ont échappé à l'attraction du double système - visible et invisible - de notre terre. Non, les entités qui risquent de mourir affamés sont regroupées et constituent ces formations que les anciennes écoles initiatiques ont nommées les " éons ".

Ce sont les grands surveillants et également les prédateurs de notre humanité dont ils ignorent sans doute la souffrance. Ce sont des mécanismes cosmiques sans conscience, comme des "dieux automatiques". Pourquoi en faire des démons au sens satanique du terme? II n'y a ni bien ni mal à ce niveau d'existence. Les éons ne sont pas plus mauvais que l'homme ordinaire qui mange de la viande, par exemple. Réalisez-vous l'horreur qui se cache derrière chaque bouchée de chair animale que vous avalez ? Peut-on faire grief à qui n'a pas conscience de la souffrance de créatures innocentes et vulnérables qu'on tue avec violence pour les jeter dans l'assiette ?

Il nous est fait un sort semblable par des prédateurs plus puissants que nous.

Les éons vivent dans l'illusion et se croient éternels, quoiqu'ils finiront par disparaître par usure après un "jour cosmique"_ mais ils ont tout leur temps. ("éon" signifie une période de temps quasi infinie).

Ces puissances ceinturent l'espace, et emprisonnent les grands égrégores des religions et des civilisations que la Bible appelle "la Grande Babylone". Nous parlons ici des Princes de ce monde, les barons féodaux de Satan dont le nom signifie "adversaire".

Ils s'appuient sur une hiérarchie très complexe s'étendant depuis des sphères invisibles très élevées - de notre point de vue - jusqu'aux étages les plus obscurs du bas astral, et même en-dessous du plan matériel, où il y a des dimensions encore plus denses. Ce système constitue le double monde - visible et invisible - de l'univers relatif.

Le monde divin est sur une autre dimension, au-delà de l'enclave planétaire - appelée la "vallée de larmes" par les chrétiens ou le Samsara par les bouddhistes, et où règnent la naissance et la mort.

Cette Grande Babylone - Babel signifie une accumulation formelle - est en train de s'écrouler, ce qui est triste pour ses habitants les mieux lotis, mais ce qui n'est pas une grande perte pour les hommes. Après tout, ce n'est qu'un fatras d'illusions qui tombent en poussière.

Mais, la riposte s'est organisée, et comme nous sommes à l'origine de cette pénurie à cause de notre matérialisme, il faut nous attendre à une sérieuse reprise en mains par les forces réactionnaires. Elles vont utiliser les grands moyens. L'Apocalypse dit: " Sachant qu'il n'a plus beaucoup de temps, le Diable est descendu avec grande fureur ". Mais nous n'en sommes pas encore là.






LES CAROTTES DU NEW-AGE


On commence à saisir le problème. Voilà donc pourquoi, il y a tant de résurgences ésotériques à notre époque, et pourquoi autant de médiums et de channels sont chargés de diffuser des messages pour restimuler l'intérêt des hommes en direction d'une sphère invisible que nous avons délaissé depuis des siècles.

La réalité est plus complexe car de nombreuses entités anormales qui refusaient de se réincamer sur le plan physique, et qui vampirisaient l'humanité, vont devoir descendre au charbon. Cela ne leur fait pas plaisir de remettre les pieds sur le plancher des vaches, après avoir goûté aux délices du Dévachan - la Califomie de l'astral - depuis des siècles, et même depuis des millénaires comme c'est le cas pour les grands éons qui ne sont pas soumis la naissance et à la mort.

Les plus élevés dans la hiérarchie occulte échapperont à cette " déportation dans le camp de la mort " du plan physique, mais les autres vont devoir mettre les mains dans le cambouis pour remettre la machine en état. L'ordre établi par Lucifer est solide, il se protège bien, et il a encore les moyens d'assurer sa continuité y compris durant les révolutions de l'ère du Verseau.

L'histoire terrestre nous l'a démontré. On change de régime, et on continue comme avant. Autrement dit, on prend les mêmes, et on recommence.

De nombreux cercles religieux aspirent à un monde nouveau, mais il n'y a que le renouvellement spirituel intérieur qui ait un sens. C'est pourquoi, on peut aisément faire la différence entre la spiritualité authentique qui propose une libération intérieure, et la pseudospiritualité new age qui cherche simplement à replâtrer l'ordre ancien. On flatte le désir de sécurité dans l'être humain.

Qui ne voudrait améliorer son sort, même pour un moment ? C'est pourquoi, la chasse est ouverte, et les hordes de faux prophètes se répandent en distribuant des gadgets spirituels - la plupart offrent des techniques d'épanouissement superficielles qui changent constamment au rythme des modes venues d'Amérique, la pépinière du Nouvel Âge. Le marché de la souffrance n'est pas en crise.


À notre époque, de nombreux messages spirituels émanent donc pour la plupart d'entités qui doivent impérativement opérer un contact avec une proie physique pour une raison de survie ?

Ces entités procèdent toujours de la même manière. Elles ciblent des êtres sensibles à l'occulte, et leur envoient une impulsion télépathique. Si l'être réagit, le grand jeu de séduction commence. L'être incarné devient obnubilé, et se croit missionné pour apporter une révélation à ses semblables, ce qui satisfait le désir latent de puissance qui existe chez tout mystique. Il répand les messages qu'il croit provenir du ciel, et l'entité occulte qui le couvre peut créer une aura attractive autour de lui afin d'attirer d'autres proies.

Cela finit par constituer un petit égrégore assez structuré pour alimenter en permanence l'entité désincarnée qui se fait généralement passer pour un "être de lumière" - un "guide" comme on dit avec l'humour macabre qui caractérise le new age - quand ce n'est pas le Christ ou un grand personnage de la sagesse traditionnelle. Certains n'hésitent pas à blasphémer outrageusement, et personne ne semble réaliser l'invraisemblance de cette mystification. Où trouvez-vous des livres qui dénoncent cette mascarade ? Et sans doute va t-on me blâmer de révéler ces choses si déplaisantes à entendre. Mais il le faut.

Cette ignorance provient de l'athéisme culturel qui a fait perdre aux gens les repères religieux élémentaires. La sphère religieuse traditionnelle est moins susceptible de confondre le spirituel authentique et l'occulte négatif dont on a d'ailleurs très peur dans ces milieux.

Mais, que peut faire un être sans culture religieuse ou philosophique ? De plus, il souffre, et on lui promet la santé parfaite. Il galère et on lui promet le succès. Il est névrosé, et on lui promet l'équilibre et la résolution de ses conflits. Alors, pourquoi ne pas essayer ?

C'est pourquoi tant de gens se traînent d'un stage à l'autre dans le bazar du new age, consommant les produits à la mode les uns après les autres, tout en se croyant sincèrement en recherche spirituelle. Ils le sont bien à l'origine, mais leur recherche est récupérée et manipulée. C'est sans doute moins dramatique que l'exploitation de la souffrance par la médecine matérialiste, mais le new age fait perdre de vue le véritable but de la vie spirituelle qui est la libération de l'âme hors des chaînes de la dualité terrestre.


Pourquoi les gens ne réalisent-ils pas que la santé et la liberté reposent uniquement sur leur propre volonté et non sur des " êtres de lumière "désincarnés" ?

Le moindre d'entre nous est immensément plus puissant que ces ectoplasmes ! En fait s'il était possible de les voir sous leur véritable jour, ils apparaîtraient comme des larves aux faciès fantomatiques qui savent s'entourer d'éthers lumineux comme les toréadors revêtent leur " habit de lumière " avant d'aller saigner le taureau.

Il n'y a pas de "développement personnel" à acquérir, mais simplement à apprendre à se connaître soi-même. Alors, - apparaît la confiance en soi avec la concentration d'énergie qui l'accompagne. Cette confiance en la volonté individuelle - la Foi inépuisable - favorise la santé et la confrontation avec les obstacles de la vie. Les "anges" n'ont rien à voir dans cette démarche simple et naturelle. Pour être en bonne santé, il faut faire confiance dans le "Grand guérisseur" qui est en nous.

Pour obtenir la "grâce", il faut d'abord se relier à l'Esprit qui est en nous. Au début, on erre et on tombe dans nombre d'expériences inutiles, mais finalement, à force d'efforts, on finit par trouver. La clé de la vie spirituelle c'est qu'il ne faut compter que sur soi - le Christ intérieur - mais jamais sur des entités extérieures aussi " lumineuses " soient-elles .


C'est là un enseignement que les charlatans ne diffusent pas. II est trop simple et il n'y a rien à vendre.

Grâce aux livres et aux stages qui sont organisés pour diffuser les messages des channels et récolter de l'argent, le cercle d'un faux prophète du new age peut s'agrandir au plan international ce qui permet de focaliser une énergie conséquente autour de lui. Il y a très peu d'exceptions dans la sphère new age. Chacun se croit missionné par le ciel, quoique ce ne soit pas le plan céleste qu'on imagine.

Ces remarques paraîtront scandaleuses à ceux qui se croient sincèrement contactés par des êtres divins ou des intelligences supérieures.

Certaines personnes sont réellement contactées par des intelligences supérieures venues d'autres dimensions, et qui n'ont pas pour but d'exploiter l'humanité ou de la maintenir dans l'ignorance et la soumission.

Il y a aussi les instructeurs spirituels réguliers qui travaillent sur le plan physique en pleine conscience. Il faut distinguer le bon grain de l'ivraie. Ce n'est pas simple, mais il y a des critères pour ne pas se faire piéger par les entités de l'au-delà. Le premier critère c'est de ne jamais se fier à un guide invisible sous prétexte qu'il viendrait d'une autre dimension. Ne jamais suivre un esprit flatteur qui commence par vous dire que vous " êtes un être merveilleux doté de possibilités spirituelles prometteuses ".

Connaissez-vous Raymond Bernard, l'ex-grand Maître de l'AMORC ? Il saluait ses recrues féminines en leur disant: " Nous nous sommes déjà rencontré dans une autre vie, et nous avons quelque chose d'important à réaliser ensemble ". C'est le vieux truc éculé des péripatéticiennes de l'occulte pour accrocher le client. Récemment, ce "grand maître" a avoué qu'il " avait inventé ses initiations templières pour faire rêver les gens ". Pour faire rêver les gens? Entre temps, l'Ordre du Temple Solaire dont il fut l'un des inspirateurs a été massacré.

Ne croyez jamais un médium qui vous annonce la bouche en coeur que vous avez été grand-prêtre en Égypte, alors que vous cherchez simplement un emploi payé au smic ! Nous avons connu une personne qui ne pouvait plus résoudre le moindre problème quotidien sans s'appuyer sur les cartes du Tarot. Sa femme suspectait une emprise occulte, et elle avait raison. Il fallait jeter ces maudites cartes et retrouver la confiance en soi.

La sphère de l'occultisme est une source de malheurs et de désillusions. Mais l'homme vit d'espoir, et il préfère attendre un secours miraculeux plutôt que de prendre son destin en mains. C'est la grande faiblesse de l'humanité. Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute. Les entités de l'invisible qui veulent vous capter peuvent apporter des solutions quasi miraculeuses dans votre vie.

Elles sont capables de vous soulager momentanément d'une maladie, mais vous vous retrouvez ensuite leur débiteur. Et croyez-le, en ce domaine, il y aussi peu de générosité qu'avec votre banque. Les intérêts s'accumulent, et on vous coupe les vivres à la première erreur. L'occulte est féroce. On y attire le client avec des paroles de réconfort, mais c'est l'instinct de survie qui motive les entités qui sont à l'arrière-plan. Rien n'est gratuit. Le service se paie toujours.

S'il s'agissait d'autre chose, les occultistes inciteraient les gens à libérer leur puissance individuelle, et non à s'enchaîner à des "guides" et des "êtres de lumière" qui ne sont que des feux-follets, et qui plus est de véritables vampires.

J'espère qu'on saura interpréter ces paroles correctement, car généralement les adeptes du new-age n'admettent pas de critique ni de débat. Pour eux, le monde invisible est divin. Ils sont comme des baigneurs insouciants allongés au bord d'un lagon bleu au fond duquel rôdent des requins. Dès qu'on sait ce qu'il y a sous l'onde si jolie, on recule ses pieds.

D'où viennent les techniques de guérison énergétique tel que le X - que nous ne nommerons pas pour ne vexer personne ?

La plupart des méthodes sont élaborées par des groupes d'occultistes qui contrôlent les fréquences du plan éthérique terrestre, en s'attribuant un réseau d'émission comme pour les radios. Le X - dont nous n'aborderons pas l'arrière-plan occulte - est comme d'autres méthodes de "développement personnel" ou de "guérison holistique" sous le contrôle d'un certain groupe d'occultistes dont j'hésite à mentionner le nom par crainte de ne pas être compris.


On voudrait bien connaître le nom de ces mystérieux manipulateurs de l'occulte ...

On veut tout savoir et rien payer, et on fait peu de cas de l'effort qui a été nécessaire pour percer ces secrets. Descendre plus avant dans cette affaire risque de nous entraîner très loin, et c'est là que les cheveux vont commencer à se dresser sur la tête des lecteurs, si toutefois, ils ont suivi jusqu'ici sans décrocher.

C'est donc pour le bien des chercheurs de vérité que nous allons entrouvrir la boîte noire, après avoir exploré les aspects occultes de la question. Revenons sur terre. Enfin presque...





Joël Labruyère





étoiles 3 http://zorgonaute.wordpress.com/2009/08/28/fumees-du-nouvel-age/




Dernière édition par invitée le Ven 5 Aoû 2011 - 17:08, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: ASTRALISME, CHANNELING ET FAUX PROPHÈTES - LES FUMÉES DU NEW-AGE   Mer 5 Aoû 2009 - 10:07


"Personne n'entrera dans le Nouvel Ordre Mondial à moins qu'il ou elle ne fasse le serment de vénérer Satan. Personne ne fera partie du Nouvel Age sans recevoir une initiation Luciférienne."

David Spangler, directeur de l'Initiative Planétaire, un projet des Nations Unies




Dernière édition par invitée le Lun 9 Mai 2011 - 12:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: ASTRALISME, CHANNELING ET FAUX PROPHÈTES - LES FUMÉES DU NEW-AGE   Ven 7 Aoû 2009 - 20:16

CHANNELS







Les channels - les "canaux" en français - sont des médiums qui transmettent des messages de l'au-delà. Le public est supposé croire que ces informations émanent d'êtres spirituels prestigieux, mais la vérité est toute autre. En réalité, il s'agit d'une opération de conditionnement et de propagande qui est sous le contrôle d'entités qui se sont fait connaître en tant que "Maîtres de la Grande Loge Blanche" au 19° siècle. Par l'intermédiaire d'un initié appelé le Tibétain, cette Loge a annoncé son intention d'instaurer "le nouvel ordre mondial du nouvel âge". Derrière sa façade d'ouverture et de liberté, le nouvel âge est en réalité une entreprise d'essence totalitaire contrôlée par les Illuminati des hauts grades.


C'est à partir de centres secrets du Tibet que cette confrérie occulte a oeuvré au cours des siècles, utilisant le Lamaïsme tibétain comme couverture. Le Dalaï lama est placé à l'avant scène pour dissimuler le véritable pouvoir du Tashi Lama - le pape noir de l'ordre tibétain. Ces occultistes disposent de pouvoirs télépathiques permettant d'influencer le monde par la technique de "focalisation sur un point". C'est ainsi qu'ils ont répandus nombre d'idées que nous croyons modernes par l'emploi des rites répétitifs du lamaïsme qui servent d'amplificateur et de caisse de résonance. Ils projettent leurs pensées dans l'atmosphère à partir des hauteurs du Tibet et les martèlent par des rythmes magiques jusqu'à ce qu'elle se fixe dans nos consciences. Un pacte relie la Loge orientale à l'ordre des Jésuites, si bien qu'on ne sait plus lequel contrôle l'autre.


En se manifestant sous le nom flatteur de Grande Loge Blanche, ces initiés ont influencé des médiums pour répandre la propagande du nouvel âge. Cette opération de subversion spirituelle veut fondre toutes les religions dans la "nouvelle religion mondiale" annoncée par la médium Alice Bailey, disciple du "Maître Tibétain". Le new age prépare la religion unique du nouvel ordre mondial par la confusion des principes et l'inversion de la révélation originelle en un culte rendu au monde et à l'homme. C'est le satanisme spirituellement correct.


L'enseignement jésuitique du Tibétain alimente les messages des channels et les théories des gourous du new age. Le discours démagogique s'organise autour de l'idéal de "sauver la planète" et de "s'unir dans l'amour". Mais le but réel de cette surenchère de "bonne volonté" échappe au public qui ne peut comprendre que des paroles de sagesse puissent avoir un sens politique. L'opération nouvel âge rencontre un succès dans tous les milieux car elle répond à l'espérance d'un âge d'or succédant à l'âge noir actuel. Or, rien de tel est annoncé dans les annales cosmiques. Selon la chronologie hindoue, l'âge noir - qu'on appelle le Kali Yuga - commença 3 000 ans avant le Christ, et il doit durer encore 600 000 ans. Malgré l'imposture, les propagandistes du new age ne renonceront pas à leur illusion car ces marchands de rêves ont fait de l'âge d'or leur fond de commerce.


Le but final de cette stratégie est de réaliser la plus grande imposture de tous les temps : livrer le gouvernement mondial à un sauveur providentiel, en jouant habilement sur l'attente messianique enracinée dans les traditions religieuses. Curieusement, ce plan est connu de longue date en Occident, puisqu'il a été prophétisé dans le Livre de l'Apocalypse. (Chaque chrétien a entendu parler de la venue du "faux-prophète", mais qui s'en soucie ?)


Depuis un siècle, la propagande de la Grande Loge Blanche a parfaitement fonctionné. Grâce aux réseaux financiers et politiques sous le contrôle des cercles d' Illuminati, les circuits culturels et scientifiques sont préparés.


Les channels abreuvent la sphère spiritualiste de messages qui répondent au besoin de compensation d'un public perturbé par les manipulations politiques et qui souffrent dans l'étouffoir matérialiste. Peu à peu, les croyances new age s'imposent dans tous les milieux, car elles proposent une ligne directe vers le monde invisible : guides, êtres de lumière, anges. . . Or, ces entités faussement élevées ne sont que des désincarnés rétrogrades en perte de vitalité, et qui recherchent des proies. Certains channels illuminés ont subi un développement occulte négatif qui les a connecté à leur "surmoi karmique" - le "gardien du seuil" - d'où leur prétention et leurs titres aussi prestigieux que grotesques. Victimes d'un mirage colossal, ils trompent en toute bonne foi. Confrontés à la contradiction, ils se réfugient dans une attitude de supériorité spirituelle qui interdit le débat.


Ces messages de désinformation dont nul ne peut vérifier la provenance, mais qu'on présente comme émanant des "plans subtils", sont en réalité des injonctions hypnotiques pour empêcher le public de prendre conscience de la véritable situation mondiale. Car les choses ne vont pas bien pour les maîtres de l'opération nouvel âge. La force de leur propagande est à la mesure de la déstructuration de leur empire sur les plans invisibles. Pour faire face à la crise qui les menace, ils doivent mettre le paquet, au risque de se voir éjecter par de puissantes forces cosmiques. C'est pourquoi, les channels rivalisent d'imagination pour détourner les chercheurs de vérité vers un au-delà fantasmatique peuplé de guides spirituels, d'êtres de lumière et de maîtres ascensionnés, qui ne sont que des vampires menacés d'expulsion par les puissantes forces de renouvellement de l'ère du Verseau. Difficile à croire pour ceux qui sont intoxiqués par les rêves et les châteaux en Espagne des plans subtils ! Depuis ces dernières décennies, la propagande a d'abord mis en valeur le "plan astral", puis au fur et à mesure que des expérimentateurs ont visité ces domaines où séjournent les morts et les rétrogrades des anciennes initiations, on est monté de niveau, en passant au plan mental, puis au plan intuitif et jusqu'au plan causal. Aujourd'hui, des channels prétendent être en contact avec les dimensions non-manifestées, mais les informations qui proviendraient de ces plans ne pourraient pas être mises dans des mots ! Toutefois, ne perdons pas de vue qu'il existe d'authentiques initiés qui disposent d'une conscience inter-dimensionnelle. Il ne faut pas confondre ces visionnaires avec les " Voyageurs de l'astral" et autres pèlerins du Shamballah d'opérette. Mais il est difficile de faire le tri.


Pourquoi les "dieux" siégeant à la frontière de notre univers seraient-ils concernés par nos affaires, et pourquoi ordonneraient-ils des mesures politiques pour changer le monde ? Il faut vraiment méconnaître les lois métaphysiques pour croire que le destin karmique de l'humanité pourrait être modifié pour plaire aux idéalistes du nouvel âge qui exigent de vivre dans un monde à leur convenance, alors qu'ils ont généré eux-mêmes leur malheur depuis des millions d'années ! La mystification saute aux yeux de quiconque sait que l'homme est une âme vivante qui s'est projetée dans la matière dense en s'écartant volontairement du centre de l'univers divin. Dans cette situation, au lieu d'admettre humblement que notre "vraie patrie est ailleurs", nous préférons nous accrocher au monde, et invoquer le ciel pour qu'il transforme la terre en un paradis. L'idéologie nouvel âge est une aberration qui ne correspond à rien dans l'univers. C'est pourquoi elle se réfère à des autorités prestigieuses pour masquer sa vanité : Christ, Bouddha ou les grands sages de l'antiquité. "On n'accorde de l'importance à ce qui est dit qu'en fonction de l'autorité qu'on prête à celui qui le dit." C'est la devise des channels.


Le channel se croit en sécurité puisqu'il ne fait que "transmettre des messages". Il ne se sent pas responsable des dégâts psychiques qu'il cause. Mais ses mensonges tuent des âmes.


Les prétentions des channels sont aussi grandiloquentes dans la forme qu'elles sont creuses dans le fond. C'est ainsi qu'un channel se proclame l'incarnation de Saint Michel pour mieux vendre son "eau de la vie" chargée en "ADN christique", et cela en dégoisant des sentences de l'inévitable Tibétain, le grand manipulateur jésuito-oriental du new age.


On ne parle plus explicitement de la venue du Christ-Maitreya, mais on propose une ascension de la Terre vers une autre dimension ! On parle beaucoup moins des Maîtres de Sagesse et de la Grande Loge Blanche qui commence à faire ringard, mais on se gargarise avec la "Hiérarchie Cosmique" et les "Maîtres Ascensionnés". Les "êtres de lumière" font toujours recette, or, ces "guides" s'alimentent de la lumière qu'ils nous dérobent ! Comme notre monde, l'au-delà ne donne rien gratuitement. Il faut savoir que les démons viennent comme des anges de lumière, et que Satan vient comme un homme de paix. Et vous êtes libre de le croire.

Une anecdote. "L'archange Michaël" incarné dans une femme nous a tancé pour que nous reconnaissions qui Elle Est. (Ces personnages mettent une majuscule quand ils disent Moi) Nous lui avons rétorqué que ses messages sont indignes de l'Archange Michaël qui combat le Dragon-serpent encerclant notre système solaire, et que nous avons un petite idée de leur provenance. Bien entendu, on ne peut pas convaincre une victime de l'occulte qu'elle est dans l'illusion car un orgueil supérieur la possède. De plus les entités qui la contrôlent sont des maîtres inflexibles. La mafia occulte veille sur ses casinos et ses filles de saloon.


La nuisance générée par les channels, ces aventuriers des limbes, serait dérisoire s'ils n'étaient au service d'une entreprise de subversion spirituelle dont le but est de mettre la confusion dans l'esprit des chercheurs de vérité. Ceux-ci, souvent purs et sincères, mais ignorant ce qui touche aux plans invisibles, reçoivent tout ce qui vient du "ciel" comme parole d'évangile. Or, l'invisible auquel l'homme a accès n'est rien d'autre que l'envers du monde visible. La parole "nul n'a vu Dieu" est explicite. Les royaumes célestes supérieurs sont hors d'atteinte pour ceux qui ne sont pas libérés.


Le monde divin est inaccessible. C'est une dimension qui se situe au-delà des sept plans de notre univers qui est le seul connu des occultistes. Dès qu'un explorateur de l'occulte entrevoit une faible lueur au dessus de sa tête, il a tendance à se croire au devachan, trop vite baptisé "monde spirituel" par certains clairvoyants. La lueur de la chandelle peut cacher le soleil. Innombrables sont les dupes qui ont oublié le proverbe : "Si tu vois le Bouddha, tue-le car ce ne peut être qu'une illusion en travers de ta route." Si tu vois un "maître ascensionné" tue-le avant qu'il ne te mange la tête et le coeur.


Le nouvel âge est vénal, et c'est pourquoi son emprise se renforce dans notre société de consommation. Les marchands distribuent les innombrables productions dont le new age a inondé le marché des spiritualités. Qui aurait le courage de dire " ça suffit " sans risquer la faillite ? Dans un moment de découragement, un libraire parisien nous déclara : "Regardez, ces livres étalés dans mon magasin, c'est de la m... ! Je me prostitue en vendant ces débilités new age." Ce libraire honnête a fermé boutique. Quant aux thérapeutes des médecines douces, ils ont adopté le consensus imposé par le new age. On ne va jamais contre la mode quand on est commerçant. Tout le monde a donc adopté le culte de "l'énergie" et de "l'ouverture des chakras". Or, cela n'est pas sans danger.


La rencontre du yoga et de la psychologie californienne a produit le développement personnel et ses multiples méthodes. Comme son nom l'indique, le développement personnel est le règne de l'égo décomplexé. "Il faut s'aimer soi-même", "aimer son corps", "développer ses pouvoirs latents", "s'harmoniser avec les plans subtils", "faire vivre son moi profond", ou bien "s'unir dans la paix et l'unité", "vivre dans l'amour inconditionnel", et tout ce fatras sirupeux qu'on lit dans la littérature new age. On distribue généreusement de belles paroles creuses mais on n'oublie jamais de passer à la caisse. La lumière c'est de l'argent.


Parlons un peu de ces chakras qui fascinent tant les profanes depuis que le yoga les a fait connaître dans les années soixante. Compte tenu de l'usage qui a été fait de ces connaissances, les yogis auraient mieux fait de rester dans leurs retraites himalayennes.


Dans les civilisations traditionnelles, les initiés préservaient leurs connaissances en parsemant leurs écrits d'erreurs afin d'écarter les importuns et "tromper les imbéciles" selon le dicton zen. Une connaissance ésotérique digne de ce nom demeure secrète et hermétique. C'est pourquoi les écritures sacrées telle que la Bible sont codées. Cela est vrai pour les écrits magico-techniques de l'Inde dont les aphorismes dissimulent des clés qui peuvent signifier le contraire de ce qu'ils semblent vouloir dire. Cela a pour but d'écarter les indésirables vers de fausses pistes, où ils risquent un moindre mal.


Une technique pour élever le taux vibratoire de l'organisme est l'usage du souffle rythmique - le pranayama. Se basant sur les traités en circulation, l'adepte peut parvenir à se "soulever" jusqu'au plan éthérique. Cette accélération de la rotation des chakras attire une quantité de prana solaire plus importante, d'où un sentiment de bien-être qu'on peut confondre avec une expérience spirituelle authentique, laquelle n'est jamais conditionnée par des techniques magiques mécaniques.
La sphère du new age s'est donc jetée avec avidité sur les méthodes d'éveil des chakras, pour vendre des trucs faciles à un public occcidental qui veut des résultats rapides en échange du moindre effort. Compte tenu de leurs méthodes dérisoires, les chakras de nos yogis de salon ne risquent pas d'exploser et leur Kundalini peut dormir tranquille, ou au minimum stimuler des crises sexuelles qualifiées hâtivement "d'expérience tantrique" !


Pourquoi les véritables initiés ont-ils mis des embûches pour égarer les curieux ? Parce qu'un mystère sacré doit rester à l'abri des "mains sales" - expression pour signifier que celui qui s'approche du sacré avec indignité s'empoisonne et peut se rendre malade.


Les écrits hermétiques qui traitent de la transmutation du corps, ont voilé les secrets de cette transformation dans un langage alchimique obscur. La vraie Lumière est intérieure mais on la cherche au dehors, dans le ciel où ne brillent que les néons de l'illusion.


Il y a un secret sur les chakras et leur mode de rotation. Les chakras qui sont des "roues" attirant les énergies subtiles dans le corps, tournent toujours dans le même sens dans les conditions naturelles. Lorsque l'âme immortelle est éveillée en l'homme, alors le sens de rotation des chakras s'inverse. Cette "conversion" permet d'attirer dans l'organisme des énergies nouvelles provenant des dimensions divines. Ces force sacrées sont donc protégées de toute captation par des profanes qui n'auraient pas accompli le processus régulier de purification qu'on appelle la "mort de l'égo". Ni le développement personnel ou le pseudo yoga ne peuvent inverser la rotation des chakras car ce renversement énergétique dépend de la naissance effective de l'âme divine. A l'opposé, l'ouverture des chakras par amplification de la puissance énergétique naturelle ne conduit qu'à une liaison plus forte avec les plans invisibles des basses hiérarchies. C'est le piège occulte.


Les channels, comme les médiums, sont des êtres qui se sont livrés durant une vie précédente à un développement magique rétrograde. Comme les médiums, ils disposent parfois d'un don de prédiction mais c'est une infirmité sur le chemin spirituel. Ils captent des informations mais à la manière des envoûtés. Ils ne maîtrisent rien. Ce sont des sangsues. Ils ont besoin de faire de la publicité pour trouver toujours plus de victimes, et élargir le cercle d'influence des "coques" qui les manipulent.


Leur égo est branché sur leur surmoi subconscient qu'ils confondent avec le Soi. Ils ont une habileté de dissimulation qui leur permet de se faire passer pour des "serviteurs de la lumière". Ce sont des "faux-prophètes" quoique souvent sincères car ils sont éblouis par la lumière de Lucifer. Aveugles, ils guident les aveugles et orientent leurs disciples sur la "voie large" des mirages de Maya, le reflet de la réalité.

Ils manifestent leur égotisme par des titres prestigieux comme cette femme qui se présente en tant qu'incarnation de l'archange Michaël [ note de Nenki: ou cette autre pour l'incarnation de Marie-Madeleine, un autre celle de St-Jean, sans oublier Lazarus, Seth, Kryeon, Thot, Maitraiya, Hermes Trimegiste, Panda, et j'en passe et des meilleurs].


Comment peut-on déchoir jusqu'à se prendre pour l'archange Saint Michel ? Dès le départ, il faut brûler du désir de devenir quelqu'un dans la pyramide luciférienne. Or, les places au sommet sont rares et il est difficile de se frayer un chemin jusqu'à la cour du "Prince". En réalité, lorsqu'on observe les channels, ils remplissent des rôles peu honorables, comme les rabatteurs de foire qui haranguent les badauds. Ils sont eux-mêmes exploités mais ils aiment se croire au dessus du panier. Le channel n'est qu'une péripatéticienne qui travaille pour les souteneurs de l'au-delà.


En résumé, les channels sont contrôlés par une Loge occulte qui poursuit un but politique : la confusion spirituelle. Ces channels sont investis de la mission de diffuser des messages à caractère pseudo-spirituel. Ces révélations creuses n'offrent jamais de perspective libératrice mais au contraire, elles brident la découverte de la vérité. Elles brouillent les ondes de l'ére du Verseau par une caricature de spiritualité afin de faire barrage à la Vérité...




Joël Labruyère




Revue "UNDERCOVER" #5, Janvier 2003
Éditeur, Joël Labruyère,
40 rue du Paradis,
76530 Grand-Couronne,
France.







étoiles 3 http://zorgonaute.wordpress.com/2009/08/30/channels/




Dernière édition par invitée le Jeu 17 Mar 2011 - 10:26, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: ASTRALISME, CHANNELING ET FAUX PROPHÈTES - LES FUMÉES DU NEW-AGE   Jeu 20 Aoû 2009 - 16:34


Mots de Puissance Lucifériques - Great White Brotherhood

Le Senzar est la langue d'Atlantis, prédatant le Sanskrit, basé librement sur des présentations cunéiformes de l'Égypte Pré-Luxor. Le mot de puissance OM est en fait du Senzar et était souvent utilisé par les Grands prêtres d'Atlantis, d'Égypte, et de Sumer.

OOOOOOOOOOOOOOMMMMMMMMMMMMMM

Est l'inversion du Véritable mot de puissance AMEN, ou AUM

AUUUUUUUUUUUUUMMMMMMMMMMMMMMMM

On nous a enseigné son utilité à l'École d'Arcane, le Groupe Éducationnel du Verseau [Aquarian Educational Group], la section Ésotérique de Théosophie, et les Groupes de Méditation pour le Nouvel Age ou MGNA.

Si vous utilisez ce mot, vous court-circuitez les 12 pétales du cœur et trompez le chakra de la rate pour qu'il reçoive ensuite sa "matière première" de certains pétales du Plexus Solaire.

Qui enseigne l'utilisation du OM? Vous, monsieur, méritez une bonne fessée.

Il s'agit d'une oblation envers Kalili ou Lillith. La sonorité de ce mot de puissance appelle des forces Lucifériques, PAS LES FORCES DE YEHUSHUA. Qui sont en opposition.

Soyez très prudents.







La Magie Noire est de la magie noire


Lorsque vous utilisez OM, vous appelez directement Sanat Kumura, qui signifie simplement, le GRAND SATAN. Tout ceci peut être trouvé dans

«INITIATION, HUMAN AND SOLAR"

Par Alice A. Bailey

Qui était le premier livre qu'ils nous ont donné à étudier au MGNA et à l'École d'Arcane, entièrement opérée par?

Le Lucis Trust, une création des Maîtres Ascendés. Je le sais. J'ai été un membre pendant un très, très long moment, triste à dire.







Master DK, selon les standards occidentaux, est considéré comme un homme noir. Il était, et est toujours, la tête ésotérique de l'ONU, de l'École d'Arcane, de Drunvalo, du MGNA, tout comme le dirigeant des diverses écoles ésotériques Tibétaines existant dans les Himalayas.


Don Bradley

étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t300-textes-extraits-du-blog-de-cbswork-don-bradley
étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t350-textes-extraits-du-blog-de-cbswork-suite-don-bradley




Dernière édition par invitée le Lun 9 Mai 2011 - 12:30, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: ASTRALISME, CHANNELING ET FAUX PROPHÈTES - LES FUMÉES DU NEW-AGE   Ven 28 Aoû 2009 - 16:38

POUR EN FINIR... AVEC LE NEW AGE
Source: revue UNDERCOVER #10 - décembre 2003.
Tout droit réservé.
Avec la permission de Joël Labruyère, éditeur







"Il suffit de faire croire à l'être humain qu'il y a du coeur pour lui faire tout gober."

S'engager dans une démarche spirituelle est une affaire délicate où l'on ne peut compter que sur soi-même. L'expérience est le seul guide, mais notre culture rationaliste ne nous prédispose pas à identifier les illusions de nature spirituelle. Toutefois, il est possible d'éviter certains pièges en connaissant à l'avance la finalité des pratiques en matière de développement personnel et de spiritualité.
Ce qui se cache sous l'emballage est souvent à l'opposé des promesses…
On a lu un ouvrage qui nous a enflammé, et l'on est prêt à participer au stage qui nous invite à mettre les belles théories en pratique.
Si l'on observe qui se passe dans le domaine des spiritualités prêt-à-porter, on réalise que les livres et les annonces sont un moyen de nous attirer dans une pratique collective. L'on s'harmonise lors d'une méditation de groupe, dans le but de créer un égrégore, ce qui n'est jamais neutre.
On vous a jeté un hameçon avec un bel appât, et vous avez mordu. En réalité, la partie occulte de l'affaire vous demeure cachée, mais la finalité est de vous mettre sous tension, en phase avec une fréquence reliée à une centrale où opèrent des experts masqués.

On a de bonnes raisons de penser que ces harmonisations de groupe - au nom de la lumière, il va se soi - sont des mises sous contrôle afin de brancher le groupe sur un centre utilisant les ondes à basses fréquences. Des entités du plan astral sont captées dans le but de servir de médium afin de donner à ces séances de spiritisme l'apparence spirituelle.
C'est plausible si l'on en croit les informations qui filtrent sur la technologie occulte.
Le new age est un concept inventé au début du 20° siècle par un occultiste oriental.
Il est fondé sur une volonté de mettre les esprits sous contrôle collectif - pour préparer une religion mondiale sur la fréquence 666. L'appât a été l'imminence d'un âge d'or, mais rien de tel n'est prévu par les traditions authentiques qui parlent du futur.
Le mythe de l'âge d'or dans l'ère du Verseau a rencontré un énorme succès à cause des fléaux modernes, dangers artificiellement aggravés par les agents de cette opération.

Participer à ces séances de méditation n'est pas sans risque car on peut se relier à un courant spirituel inférieur ou vampirique, avec les conséquences psychiques qui en découlent. Ces risques ne sont jamais évoquées dans le new age où tout ce qui brille est lumière.
On vous parle beaucoup de la lumière, mais on ne vous dit pas de quelle lumière il s'agit...
Les risques ne sont jamais évoqués par les pirates qui écument les eaux du new age, en exploitant la naïveté des néophytes.
Votre idéalisme, renforcé par votre conditionnement judéo-chrétien, ne vous porte pas à démasquer ce qui se trame derrière le channeling et ses révélations fabriquées .
La loi du silence règne sur l'univers du nouvel âge. Les professionnels ne se risquent pas à dénoncer un compère louche, sous le prétexte qu'il faut être dans " l'amour inconditionnel ".

Cela cloue le bec à toute interrogation pertinente. Toutes les parades ont été prévues pour empêcher l'esprit critique. Les vedettes du channeling sont reçues devant des cercles discrets à l'ONU. Ils servent les Illuminati.

Le new age se veut positif, mais il préconise des techniques de liaison avec des entités rétrogrades, d'un niveau bestial, mais qui ont la capacité d'apparaître en êtres de lumière. Lorsqu'à la suite de ces contacts, votre système de chakras sera déréglé et que vous vous serez fait pillé votre énergie, parlerez-vous encore d'évolution positive ?
Nombre de pratiques actuelles, anodines en apparence, nous font glisser vers la fantasmagorie des plans invisibles, où il existe encore moins de probité qu'ici-bas.
Certaines de ces illusions sont des imitations de la Vérité, mais l'on peut démasquer aisément l'imposture à l'aide de quelques critères. Hélas, celui qui en est au commencement de sa quête et qui est peu expérimenté, sera ébloui. Il se jettera vers la lumière qu'on lui indique avant de découvrir que c'était la première tentation d'un long chemin parsemé de mirages.
Passée l'exaltation du début, et après un périple frustrant, on se retrouve à la case départ, désillusionné, dépossédé de notre vitalité, et financièrement délesté.
On a gagné une expérience, et c'est déjà bien, à condition qu'on sache en tirer la leçon...
Il y a des principes à connaître avant de s'engager dans une pratique car il est impossible de déterminer à l'avance sa finalité.
Cette finalité occulte qui se cache habilement derrière les promesses, ainsi que ses contre-indications, ne sont jamais indiquées.
On ne soulève surtout pas l'épineuse question des dettes qu'il faut rembourser lorsqu'on négocie quelque petit avantage spirituel.
C'est un sujet tabou dans le commerce avec l'invisible. Mais le " commerce avec les esprits ", les " guides de lumière " ou d'autres entités, comme son nom l'indique, demeure un commerce fait de tractations et de bénéfices, d'intérêts, de séduction et de dissimulation.
Ce qui pour l'un n'est qu'une expérience, peut être une régression pour l'autre.
Ce qui pour l'un n'est qu'un divertissement sans lendemain, pourrait être un enchaînement spirituel pour un autre.
Souvent la folie provient d'un usage de la magie dans une existence antérieure. On commence par des exercices pour développer les pouvoirs psychiques et l'on se retrouve avec des chakras déséquilibrés, une tyroïde hypertrophiée ou l'hypophyse endommagée.
Il faudra soigner ces déformations dans une existence future car tout se compense.
Bien entendu, il s'agit là de cas extrêmes, car la plupart des techniques de développement personnel ou d'expansion de la conscience n'ont qu'un effet placebo qui ne laisse pas de séquelles durables, sauf le prix des stages...
Donc, avant d'entrer dans un groupe attractif, de dépenser vos économies dans un stage, ou de vous livrer à une discipline, faites le bilan de ce que vous espérez en recevoir, et de ce que vous risquez d'y laisser…

Il y des chemins spirituels harmonisés avec le psychisme et l'organisme de l'occidental vivant dans le monde contemporain. Mais il y a beaucoup plus de pratiques qui sont en opposition avec notre constitution physique et psychique actuelle, et dont on ne peut espérer aucune amélioration constructive.
Il faut rejeter les pratiques et les enseignements qui risquent de nous mettre en contact avec des entités et des égrégores qui nous captent en nous déportant vers l'extérieur de nous-mêmes. Il ne faut jamais forcer le fonctionnement de nos chakras et de nos corps subtils.
La compréhension objective des systèmes spirituels repose sur une connaissance de la constitution subtile de l'être humain et des méthodes de transformation initiatiques. Chaque siècle propose de nouvelles méthodes qui ne sont qu'une reformulation des techniques anciennes, mais adaptées aux rayonnements de l'époque.
Lorsqu'on a à peu près compris les principes des techniques pour élever le taux vibratoire, activer les centres énergétiques, et aligner la conscience sur d'autres fréquences, on est armé pour faire la différence entre les techniques régressives qui conduisent à une liaison avec les plans invisibles inférieurs, et la voie spirituelle. Mais la distinction est délicate.
La voie spirituelle authentique ne conduit pas à une liaison avec le monde occulte (la lumière astrale par exemple). Elle repose sur le centre de notre être, et non sur des entités extérieures. C'est un chemin qui va à l'opposé du new age.
Il faut savoir ce que l'on cherche dès le début. Ce n'est pas toujours clair pour le chercheur qui est sollicité par des évasions spirituelles.
Il ne sait où aller, et séduit par des enseignements qui mettent une transformation à sa portée sans trop d'effort, il se laisse tenter.

On pourrait se dire : qu'importe si la pratique que j'ai expérimentée est une impasse et si les enseignements qui m'ont séduit sont de la supercherie. N'est-ce pas à travers ses erreurs que l'on apprend la vie ? L'expérience n'est-elle pas notre seul guide ?
Oui, il n'y a aucune raison de craindre l'expérience. C'est la loi de la vie. Mais, il faut savoir que certaines pratiques perturbent les délicats organes de l'âme. On risque de déformer notre système psycho-spirituel.
Et ne croyez pas que ceux qui vendent ces techniques en savent plus que vous, aussi initiés qu'ils se prétendent ! Ce sont souvent des apprentis sorciers, qui ont éprouvé une satisfaction personnelle avec une méthode qu'ils croient adaptée à tout le monde. Ils y trouvent aussi un moyen de gagner de l'argent. Ce qui pourrait être gratuit ne l'est pas obligatoirement d'un point de vue occulte.
Lorsque l'on est accroché et qu'on devient soi-même un " initiateur ", la boucle est bouclée. On va jouer au petit maître, un aveugle qui guide les aveugles.
Bien entendu, les spéculateurs de la spiritualité s'appuient toujours sur des explications pseudo scientifiques ou une tradition vénérable, comme la mode du chamanisme qui sera remplacée par autre chose d'ici peu. Qui sait si cette tradition n'a pas été pervertie, et si, hors de sa matrice, sa magie ne s'est pas inversée ? C'est souvent le cas pour les techniques venues d'Orient qui ont été élaborées pour des êtres différents de l'occidental au plan physiologique et psychique.

Quant aux nouveaux systèmes de méditation du new age, ils opèrent quasiment tous sur une fréquence du plan astral, qui est la dimension de l'illusion par excellence. L'expérience est souvent agréable, car un sentiment de contentement s'en dégage, mais le résultat spirituel est non seulement nul, mais négatif. Pendant le relâchement de la méditation, on devient aisément la proie d'entités-relais qui cherchent à investir les consciences momentanément mises en veilleuse.
Il y a deux manières d'affaiblir le libre-arbitre d'un être humain : la douleur ou le plaisir.
Le new age agit par la promesse d'une élévation dans les mondes spirituels, ce qui, pour les gens sensibles, apparaît comme la plus haute satisfaction, le gage que la souffrance sera abolie et que le bonheur est en vue.
C'est la promesse d'une ascension vers le ciel, vie après vie, toujours plus et toujours mieux. Mais les lois de l'évolution sont différentes.

C'est là en résumé le new age tel qu'il a été diffusé par les occultistes du courant théosophique au début du 20° siècle, puis théorisé par une éminence grise du Lamaïsme, le maître Tibétain, et enfin relayé par de nombreux occultistes qui se croient connectés sur la " grande loge blanche ". Cette loge et ses " ashrams de maîtres " dissimulent le centre du contrôle politico-occulte planétaire.

Nous sommes conscient que si un pratiquant d'une méthode de méditation traditionnelle lit ces explications, il risque d'être scandalisé car il dira que nous mettons tout dans le même sac. Nous voulons simplement dire que les choses se passent ainsi la plupart du temps, spécialement lors de séances méditatives dirigées par des channels dont la personnalité anormale est une brèche qui favorise la pénétration d'entités dans notre existence.
Les guides de ces séances sont obombrés (quasiment envoûtés) par des esprits-contrôle dont la fonction essentielle - derrière le joli refrain " lumière et amour " - est de réunir des gens pour les mettre collectivement en phase de manière harmonieuse, pour mieux les tenir sous contrôle. Ces guides et " canaux ", a demi sincères, ignorent le but secret de l'opération de pompage spirituel dont ils sont les agents parfois émerveillés. Il est en effet très gratifiant de parler au nom de l'invisible et il y a beaucoup de candidats qui espèrent devenir des petits maîtres. L'être humain a été conditionné à vénérer l'autorité, et nulle autorité n'est plus attractive que celle qui est supposée venir " d'en haut ". Mais l'invisible n'est pas le sacré.
Les channels, ces nouveau spirites, voient dans leur liaison avec l'invisible le signe d'une élévation ou d'une élection, alors qu'il s'agit d'une régression de la conscience.
On ne peut les faire changer d'idée, car la passion de l'invisible les obsède comme une drogue. Ils sont intoxiqués, et comme des dealers, ils racolent des prosélytes pour étendre le cercle de leur trafic, tout en en retirant un profit matériel et un sentiment de puissance.
Voilà comment les choses se passent dans la plupart des réunions de prière, d'invocation ou de méditation.
Un contact est établi par le leader-médium avec un esprit-contrôle qui s'est présenté sous une identité parfois prestigieuse en fournissant des messages plus ou moins élaborés, qui jouent sur les registres de la crainte apocalyptique - le complexe sécuritaire - tout en flattant notre ego, qui se sent élu.
Les religions ont donné de fausses images de la vie spirituelle, et devant le merveilleux et l'invisible, les gens deviennent des enfants.
Lors de la délivrance des messages par channeling, on commence par les tartes à la crème en annonçant que les temps sont perturbés, mais que l'amour va tout réparer - grâce à notre dévouement pour la lumière.
Les mots clés de ce conditionnement sont " la paix, la joie, et la lumière " dont on sait qu'ils sont ressentis comme particulièrement plaisants pour l'être incarné sur une terre où la vie n'est pas toujours rose.

Il suffit de vous faire croire qu'il y a du cœur pour vous faire tout gober.

Qui ne désire vivre dans l'amour et la joie ?
La promesse est ciblée pour faire mouche. L'aspect le plus pernicieux de ce lavage de cerveau à la manière douce du new age, c'est qu'on culpabilise ceux qui ne se sentiraient pas pleins " d'amour, de paix et de joie ". Comme ils sont méchants ces récalcitrants !
Il est difficile d'échapper aux valeurs de la pensée unique du nouvel age. Elle s'est infiltrée partout par les médias et la publicité.
Tu dois être dans la lumière ! Tu dois vivre dans la joie et l'amour ! Tu dois aspirer à l'harmonie et à la paix, même si ta vie et un chaos. C'est le totalitarisme de la bonté et du bonheur. On se paye de mots et d'illusions.
Cette propagande faussement positive qui nie la subtilité et les paradoxes du destin individuel est une tyrannie au nom du " bien ".
" Si tu n'es pas dans la paix et l'amour, alors, tu dois t'améliorer et participer à tel stage qui va te remettre sur le bon chemin, celui de la lumière et de la joie. "
C'est de cette manière que depuis un demi siècle, nous sommes infantilisés par le nouvel âge qui a instauré le spirituellement correct en spéculant sur la détresse psychique de l'être humain qui mène une vie artificielle dans une civilisation démente.

Le " service à autrui " est à la mode. En fait, on détourne ainsi l'être conscient de sa véritable mission qui est de trouver son centre originel individuel.
Dans le nouvel âge, il ne faut pas critiquer, ni émettre d'opinion négative. Il ne faut plus débattre des problèmes en profondeur pour ne pas rompre l'harmonie artificielle. Et bien sûr, il faut suivre une thérapie ou un développement personnel si l'on dévie.
La mode de la psychologie a préparé le terrain à cette normalisation. Le new age est hyper conformiste. C'est une religion dogmatique.
Mauvais est celui qui ne veut pas être " bon " à la manière de tout le monde et qui ne croit pas dans les promesses d'un monde meilleur.
Méchant est celui qui ne croit pas dans la paix hypocrite des politiciens Illuminati ni dans la bonté superficielle et sirupeuse qui dégouline des cercles névrosés du new age.
" Il est mauvais, c'est un être négatif. Il émet des ondes nocives. Il n'est pas dans la lumière et dans l'amour. Il n'est pas spirituellement évolué. C'est un être noir. Mais on ne juge pas, bien entendu ... non, on juge pas."
Combien de fois n'avons-nous pas scandalisé une dupe du channeling en lui déclarant que son message ne valait pas une crotte.
Essayez de faire comprendre à un exalté que ses " guides de lumière " et ses " maîtres ascensionnés " sont des mirages diffusés à partir de centres secrets à l'aide d'une haute technologie occulte ! Expliquez lui que ces hauteurs qu'il croit célestes sont des plans de conscience encore plus bas que l'existence matérielle. Il vous regardera sans doute d'un air incrédule en pensant que vous lui faites une blague de mauvais goût, à la limite du blasphème. Puis, il vous tournera le dos, et prendra congé, tétanisé par la violence et l'ignorance dont il vous croit rempli.
Il ne discutera pas, car vos propos lui paraissent absurdes. Il n'en reparlera plus et posera une pierre dessus.
N'est-il pas fou celui qui pense que des prédateurs utilisent la spiritualité pour faire avancer leur politique ? N'est-il pas détraqué celui qui dit : " ne participez pas aux prières collectives pour réparer tel aspect de l'existence car c'est précisément le piège où l'on veut vous mener. " Et lorsqu'une catastrophe est évitée, l'on vous dira que c'est grâce à vos prières et vos pensées. Mais qui sont ceux qui annoncent les catastrophes et vous demandent de prier pour les écarter ?
Celui qui ne veut pas se joindre aux séances de prière pour la paix ou pour écarter un soi-disant fléau est-il mauvais ? Non, il est lucide.
Il exprime une vérité pénible à entendre, un fait connu des éveillés de tous les temps. Depuis qu'il existe des religions et des intermédiaires entre l'homme et le divin, des hiérarchies d'entités retardées de l'au-delà exploitent l'humanité sans vergogne en jouant sur sa cécité spirituelle et sa sentimentalité.

Pour les personnes qui font métier de guider les autres sur les chemins de l'illusion, il n'y a rien à faire. Nous les connaissons, elles sont sous contrôle, inconscientes de ce qui les domine, et leur dire de se défaire de leur emprise est aussi ridicule que de demander à un riche de renoncer à sa fortune.
Ceux qui sont pris dans les filets de l'astral alors qu'ils se croient en contact avec le divin, ne redescendront pas de sitôt de leurs nuages. Ils en retomberont un jour, mais en attendant, ils sont les plus zélés propagandistes d'une subversion de la conscience.

Pour ceux qui cherchent leur voie, et qui pourraient tomber sous l'emprise des basses hiérarchies, il est nécessaire de s'informer pour savoir où ils mettent les pieds. Beaucoup ne prennent pas de précaution, car leur désir est impérieux, et ils veulent goûter au fruit dont on leur a vanté la suavité. D'ailleurs, qui peut les renseigner, à condition qu'ils écoutent ?
Rien n'est plus fort que l'attrait d'une pratique spirituelle car elle est supposée résoudre les problèmes de l'existence.

Une démarche spirituelle élève l'être au dessus des contingences grossières, mais elle ne lui évite pas les épreuves de la vie.
C'est à travers les difficultés que l'âme s'éveille. Pour se libérer, il faut traverser des épreuves et aucun être céleste ne les franchira à notre place. C'est l'incarnation. Les idées spirituelles qui portent au rêve, à l'évasion et à l'idéalisme sentimental sont des impasses, des mirages dans le désert de l'existence. Elles font oublier les rigueurs de la vie, mais celle-ci n'en paraît que plus dure après l'atterrissage.

Il faudrait considérer attentivement ces données avant de décider de la voie à suivre.
Nous espérons que vous avez de la chance et que le moment venu, vous saurez voir qu'en matière de spiritualité ce qui brille n'est pas or.




Joël Labruyère





étoiles 3 http://zorgonaute.wordpress.com/2009/08/30/pour-en-finir-avec-le-new-age/




Dernière édition par invitée le Ven 5 Aoû 2011 - 17:09, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: ASTRALISME, CHANNELING ET FAUX PROPHÈTES - LES FUMÉES DU NEW-AGE   Lun 16 Nov 2009 - 16:58


Voici ce qu'est vraiment la "Grande Fraternité Blanche", ou "Great White Brotherhood", ou encore GWB (dont parle souvent Don Bradley).
C'est le sommet de la pyramide occulte illuminati !!!






Cette pyramide a été dessinée par Fritz Springmeier sur les indication de transfuges Illuminati, dont Cisco Wheeler.
Il a d'ailleurs été condamné à plus de neuf ans de prison pour un délit qu'il n'a pas commis, dans le but de le faire taire et de discréditer ses dires.
Il est sorti fin mars 2011 et a dû promettre de ne plus s'engager dans des "activités anti-gouvernementales".

étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t334-les-13-lignees-de-sang-illuminati-fritz-springmeier
étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t609-reptilian-hybrid-demon-nephilim-fritz-springmeier


Ils voulaient aussi sans doute l'empêcher de créer le centre de déprogrammation pour victimes de Mind Control qu'il projetait de fonder; cela représentait un énorme danger pour eux:

« Cisco et moi-même, nous avons donné librement notre temps pour aider autant de victimes possibles de toutes les manières possibles. Le degré de succès thérapeutique dépend d'un certain nombre de facteurs. Premièrement, tout dépend de la situation dans laquelle la victime s'est elle-même mise. Ces victimes doivent accepter de se laisser extraire de leur vie quotidienne pour se rendre dans un endroit sécurisé. Les thérapeutes vont devoir alors en faire énormément ; bien plus en fait qu'ils ne le pensent. Ils vont devoir travailler sur plus de problèmes thérapeutiques parce que l'esprit de personnes victimes de " Mind Control " ne baisse pas la garde tant qu'il ne se sent pas en sécurité. Cela nous pousse à comprendre comment l'esprit reptilien et le mode de pensée basé sur la survie peut se surimposer sur les autres régions de l'esprit. Quand vous commencez à avoir peur de perdre la vie, une peur à presque en mourir, vos instincts de survie prennent le dessus sur les autres parties de votre cerveau. Si vous avez été traumatisé votre vie entière, votre mode de pensée fondé sur la survie sera votre forme de pensée primaire. Il ne faudra pas attendre longtemps avant que vous vous retrouviez plongé dans la peur basée sur la pensée de survie. Donc, le premier critère pour faire un bon travail couronné de succès avec une victime du contrôle de l'esprit consiste à trouver d'abord un endroit sécurisé. Vous pouvez dire que 99,9% des victimes de " Mind Control " n'ont jamais obtenu un tel endroit. Les thérapeutes font donc en sorte que les victimes ou les survivants se retrouvent dans des circonstances sécurisées. Quand je dis " sécurisé ", je veux dire sûr 24h sur 24. Cisco et moi avons été seulement capables de travailler avec des victimes à un degré que la situation nous permettait d'atteindre. Il n'y a jamais de fin au travail que nous pouvons entreprendre si un bon environnement se présente de lui-même. C'est la raison pour laquelle j'espère pouvoir créer un centre de déprogrammation. Il y avait un homme à la CIA qui était totalement horrifié de ce que les agences de renseignement étaient capables d'infliger aux gens. J'ai un ami que cet homme de la CIA connaît et qui travaille également dans un établissement de thérapies pour les victimes de Mind Control. Cet agent de la CIA a écrit dans son testament qu'il faudrait donner des millions de dollars à mon ami et mes " clients " afin de faire un travail de thérapie sur les victimes du Mind Control. En retour, mon ami me donnerait deux millions de dollars pour que je démarre ce centre de déprogrammation. Les dernières volontés testamentaires de cet homme se trouvaient au moment de son décès dans le Oklahoma Federal Building (ntr : l'immeuble du FBI victime de l'attentat de T.Mc Veigh). La seule et dernière copie de ce testament à notre connaissance se trouvait là. De ce fait, j'étais très en colère lorsque le building a explosé parce que cela a court-circuité nos plans pour construire deux centres de déprogrammation. Le fait de ne pas pouvoir construire un endroit sécurisé avec du personnel compétent nous rend le travail extrêmement difficile et on ne sait pas vraiment en faire plus. »

étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t344-monarch-et-les-illuminati-fritz-springmeier


Cisco Wheeler, elle, est une victime du Mind Control et faisait partie de la "branche spirituelle" des Illuminati, dont vous pouvez voir le schéma ci-dessus. Elle y occuppait une place importante, puisqu'elle avait le grade de "Mother of Darkness" et qu'il n'y en a que 364 dans le monde. Ses informations sont donc d'une très grande importance, notamment ce qu'elle dit sur le rôle du Maitreya. Jusqu'à présent, personne ne l'avait expliqué, et tout le monde pense qu'il sera l'Antichrist alors qu'il sera le faux Antichrist et préparera sa venue.

étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t509-interview-cisco-wheeler
étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/f37-projet-blue-beam


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: ASTRALISME, CHANNELING ET FAUX PROPHÈTES - LES FUMÉES DU NEW-AGE   Ven 23 Sep 2011 - 15:49



« Oh... Au sujet du contact angélique. Vous n'avez pas besoin d'un intermédiaire. Pas du tout. N'importe quel message venant de qui que ce soit disant venir des anges pour vous, EST UNE FUMISTERIE, UNE FICTION, UN MENSONGE, UNE MYSTIFICATION, UNE ESCROQUERIE, ET AINSI DE SUITE. Ils donnent leur communications avec l'humanité DIRECTEMENT à l'individu. C'est pourquoi personne, et je dis bien personne dans ce groupe ou ailleurs, n'a déjà reçu un email ou un appel ou quoi que ce soit prétendant qu'UN ANGE A UN MESSAGE POUR VOUS. Ce serait un mensonge et quiconque faisant cela sert le MAL. POINT. »


Don Bradley

étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t300-textes-extraits-du-blog-de-cbswork-don-bradley
étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t350-textes-extraits-du-blog-de-cbswork-suite-don-bradley


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: ASTRALISME, CHANNELING ET FAUX PROPHÈTES - LES FUMÉES DU NEW-AGE   Mar 27 Sep 2011 - 7:12

DRUNVALO MELCHIZEDEK








Torkum Sassarian had died right before DB woke up, by the way. He showed me a photo of a gathering of newage gurus, with Sassarian in their midst, taken in 1987 on the grounds of the Masonic Temple in Sedona, Arizona. During that conference they were designing the mind control agenda that would be called, ‘the Harmonic Convergence.’ Present were DB, Sassarian, Gregg Braden, Drunvalo Melchizedek, Jean Houston, Shirley MacLaine, James Twyman and a dozen other people whose names I didn’t recognize, including Goru Adachi, from Japan, whom DB mistakenly assumed was Ken Adachi, who is an Italian guy from Brooklyn.
It was another six years or so before DB consciously realized that this was not a gathering of self-sacrifing beings. He told me that Shirley MacLaine is a very sweet person, though a childhood product of one of the early CIA Monarch Programs. He also told me that Drunvalo was given his job after DB bolted in the mid 90s. flèche http://www.whale.to/b/croft45.html



Drunvalo openly and casually admitted in front of many witnesses, a few years ago, that his particular Merkaba meditation protocols are specifically designed to get the more talented adepts directly under his control. Thanks to the internet, this comment was broadcast and he apparently lost most of his credibility. He also openly promotes the Great White Brotherhood, which is a high-end Illuminati organization which also directs masonry, Rosicrucianism and Thoesophy as well as the newage gurus of whom he's only one. flèche http://www.whale.to/b/croft121.html



HE IS VERY EVIL AND SNAKE>> HE ATTEMPTED TO HAVE ME KILLED... LONG STORY
YES, in about the middle 90's I went to Drunvalo's seminar in Austin.. Frissell was there too.. and the book was a take off on Drunvalo's work.. at the time Drunvalo had two books written but was in one of his many divorces... So his books would not be out for a long time... I needed to know what this snake was... isssss... He eventually came to Phoenix... with his new wife... He met there at the seminar... His last major exercise was the snake... we all had to lie down... 100 or so in the sinuous pattern of the snake... and guess who was the HEAD... Frissell loved Drunvalo... I dispised him... and then he wanted to kill me... That is another story... I have on the net somewhere... Flower of life... workshop.. the geometry was what drew me to the seminar... But the objective of his teaching was NO WHERE NEAR THE FLOWER OF LIFE.. BUT DEATH

I did not put that in my bio.. ah ho WIO

One other item... The person who countered Drunvalo and his snake friends in Phoenix was DENNIS BANKS. ( HEAD OF AIM AMERICAN NDN MOVEMENT). Who called him and gave him an ultimatum.. He would be killed if he did anything to me - my family - or SWEET MEDICINE (they were throwing dead birds at the time all over my lawn... as well as having black Mercedes with goons with guns and clubs come to my house... in front) etc etc... ( a lot more to this story ). .. One more item... His major domo at the time became my good friend... She finally found out what a liar and kreep he was... and it devastated her for awhile... because she followed him and taught his ideas... he himself didn't follow... and the one he did teach was the BIGGEST LIE>> the MERKABA and how to do it... You want MAITREYA... well there you go... Put all your energies into those two KREEPS as they STEAL UR ENERGY AND LIFEFORCE!

I also have his original bio... His real name is BERNARD PERRONA... or something close to that... He statedin the book he took the body of a BERKELEY PHYSICS STUDENT... etc... He has since tried to negate the bio... natch... ah ho WIO - WIOLAWA



And then, we parted on very friendly words, sir, but these people had left me a letter which I did not open until a few hours after they had left. And in this letter was written that I should not attend David Icke's talk, and that a strange person called Alia Czar was watching me. I don't know who Alia Czar is. And they said to me-these people had said to me when we met-that they were under a great lord called Melchizedek. And, after I'd read this threatening letter, which threatened that if I talked, my wife, who is sick of cancer in hospital, is going to die if I talked. Then, I began to wonder. Who were these people? - CREDO MUTWA On Alien Abduction & Reptilians




source:
papillons http://www.whale.to/b/melchizedek_h.html



Sur la "Fleur de Vie" de Drunvalo: étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t261-fleur-de-vie-evolutive-goum2603








Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ASTRALISME, CHANNELING ET FAUX PROPHÈTES - LES FUMÉES DU NEW-AGE   Aujourd'hui à 16:46

Revenir en haut Aller en bas
 
ASTRALISME, CHANNELING ET FAUX PROPHÈTES - LES FUMÉES DU NEW-AGE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: TRANSITION ET SPIRITUALITÉ :: Prophéties et messages-
Sauter vers: