TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 GUERRES = SACRIFICES HUMAINS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: GUERRES = SACRIFICES HUMAINS   Lun 31 Mai 2010 - 17:08

GUERRES = SACRIFICES HUMAINS









"Chaque personne assassinée dans la terreur nourrit BAAL et quelques autres entités démoniques présentement en plein contrôle ici sur terre. Plus il y a de terreur et de "Choc et Stupeur" [Du nom de l'opération américaine en Iraq], plus grand est le pouvoir accordé aux croyants. Et ils en ont besoin. Tous leurs anciens rituels, alignements et sources ne leurs procurent plus les énergies du premier rayon si convoitées, telles que canalisées par les rituels du Soleil Noir de Thulé."


Don Bradley

étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t300-textes-extraits-du-blog-de-cbswork-don-bradley
étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t350-textes-extraits-du-blog-de-cbswork-suite-don-bradley


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: GUERRES = SACRIFICES HUMAINS   Ven 8 Juil 2011 - 14:31

LA "GUERRE FLEURIE"








Comme l'empereur aztèque Moctezuma Ier hésitait à sacrifier des prisonniers, de peur de manquer de victimes lors de la consécration du Templo Mayor, le Cihuacóatl (Conseiller suprême) Tlacaelel lui adressa ce discours souvent cité:

« J'ai réfléchi à ce que nous ferons désormais: il vaut mieux faire tout de suite ce que de toute façon nous ferons plus tard, car notre dieu ne doit pas attendre que nous ayons l'occasion de faire la guerre. Cherchons un marché commode, où notre dieu avec son armée pourra se rendre pour acheter les victimes nécessaires à sa nourriture... Moi, Tlacaelel, je dis que ce tanguez et marché soit instauré à Tlaxcala, Huexotzinco, Cholula, Atlixco, tliliuhquitepec, Teocac, parce que, si nous l'établissons plus loin, par exemple à Yopitzinco, Michoacan, la Huastèque ou au bord de la mer dont les côtes sont sous notre domination, nos armées auront à pâtir de l'éloignement de ces provinces. Ces pays sont très lointains et, en outre, notre dieu n'aime pas la chair de ces gens barbares. Il la tient pour du pain blanc et dur, du pain sans saveur, car, je le répète, ce sont des gens barbares qui parlent des langues étranges. Ce serait donc une excellente idée que notre marché et notre foire soient situés dans les six cités que j'ai nommées, à savoir Tlaxcala, Huexotzinco, Cholula, Atlixco, Tliliuhquitepec, Teocac. Les habitants de ces villes seront pour notre dieu pareils à du pain chaud, venant de sortir du four, tendre et savoureux... Et la guerre que nous mènerons contre ces cités devra être faite de telle sorte qu'on ne les anéantisse pas et qu'elles restent toujours sur pied. Car il faut que, chaque fois que nous le souhaiterons et que notre dieu voudra manger et se réjouir, nous puissions nous rendre au marché pour lui chercher sa nourriture... (Diego Duran, Histoire des Indes de Nouvelle-Espagne et des Îles de la Terre Ferme)

    C'est avec Tlacaelel que prend naissance la vision mystique guerrière qui fait du peuple aztèque le peuple élu du Soleil. En effet, les Aztèques craignent la disparition de celui-ci. Ils admettent l'existence de plusieurs Soleils dont certains ont disparu et ont peur d'un événement similaire. Tlacaelel persuade les sages et les prêtres que l'astre sera épargné en le nourrissant de "l'eau précieuse", c’est-à-dire du sang des humains. Certes, les sacrifices humains étaient fréquents, mais ils vont atteindre une échelle supérieure. Les conquêtes, en effet, deviennent nécessaires pour des motifs religieux puisqu'il faut "nourrir" le dieu-soleil Huitzilopochtli. À partir du règne de Moctezuma Ier (1440) commence donc la véritable expansion territoriale aztèque.

    Sous son impulsion, la tradition historique aztèque aurait été profondément bouleversée à partir de 1428, après la victoire de la triple alliance aztèque contre Azcapotzalco. Il aurait ordonné de brûler les codex aztèques existants et ceux des peuples soumis au motif qu’ils contenaient des mensonges offensants pour les Aztèques, pour faire réécrire l’histoire de son peuple sous un jour plus favorable, en le décrivant comme une nation héritière des civilisations les plus prestigieuses, comme celle des Toltèques et de Teotihuacan. Par cette réforme idéologique, Tlacaelel utilise l'histoire comme instrument de propagande et de domination. Les dieux des peuples vaincus sont intégrés au panthéon aztèque au sommet duquel il fait placer Huitzilopochtli aux côtés de Tlaloc. Tlacaelel ordonne la construction d'un temple gigantesque qui ne sera terminé qu'après sa mort et inauguré sous le règne d'Ahuitzotl (1486/1502).

    cligno multicolore http://fr.wikipedia.org/wiki/Tlacaelel

De même, le conquistador Andrés de Tapia rapporte que l'empereur Moctezuma II lui avait expliqué que les aztèques auraient été capables d'en terminer avec les Tlaxcaltèques, mais qu'ils ne le faisaient pas afin de donner à leurs guerriers l'occasion de s'entraîner et d'avoir des prisonniers à proximité à sacrifier.



Ces guerres portaient le joli nom de "guerre fleurie" ou "guerre des fleurs" car: « Les douze années que dura la guerre des fleurs, les vassaux seuls succombaient, tandis que les grands ne mouraient pas; aussi était elle appelée guerre fleurie. ». (Michel Graulich, Montezuma, Fayard, 1995, p. 40). Les "Anales de Cuauhtitlan" vont dans le même sens: « C'était comme un jeu et elle était appelé "guerre fleurie" ». En 1415, par contre, lorsque des nobles furent également tués, la guerre cessa alors d'être fleurie...

Le but était de parvenir à maîtriser l'adversaire en le saisissant par la longue touffe de cheveux que chaque guerrier portait sur la tête, et non pas de tuer un maximum d'ennemis sur le champ de bataille. Le captif empoigné était alors ligoté et amené dans le camp de son vainqueur avant d'être transféré dans la cité où devait avoir lieu les sacrifices. Il était alors remis entre les mains des prêtres chargés du sacrifice.



Le sacrifice humain était, dans la civilisation aztèque, comme dans toutes les autres civilisations précolombiennes de Mésoamérique, un rite extrêmement courant et essentiel comme l'attestent plusieurs documents indigènes et espagnols ainsi que de nombreuses découvertes archéologiques. Dans la pensée aztèque, le sacrifice humain permet de libérer une énergie appelée « tonalli », liée en particulier à la tête, au sang (que les Aztèques désignaient par la métaphore « chalchiuatl » (« eau précieuse ») et au cœur.

Les méthodes de sacrifice et les types de victimes sacrifiées étaient très variés. La méthode la plus documentée est la cardiectomie (excision du cœur), mais les formes de sacrifices étaient variées: par le combat (sacrifice gladiatorial), par éviscération, par crémation, par pendaison, à coups de flèches ou de javelines, par chute dans le vide, par enfouissement vivant (parfois dans une salle dont on faisait s'écrouler le toit), par coups de la tête contre un rocher, par écrasement dans un filet, par noyade, par décapitation, par dépeçage, par lapidation ou encore par écorchement.

La chair du sacrifié était une nourriture sacrée réservée à certaines personnes (le cœur était mangé par les prêtres, alors que les cuisses étaient réservées à l’empereur).

cligno multicolore http://fr.wikipedia.org/wiki/Sacrifice_humain_chez_les_Azt%C3%A8ques


On nous dit que les "dieux" aztèques étaient censés se nourrir de l'énergie des victimes sacrifiées. Mais le discours de Tlacaelel et les dessins ci-dessous évoquent bien une façon de se nourrir plus "matérielle". Les Incas, ou leurs prêtres, étaient-ils en contact direct avec leurs "dieux" ?






À l'époque, les victimes étaient faites prisonnières puis amenées aux endroits où devaient avoir lieu le sacrifice; à notre époque, elles sont sacrifiées sur place. Mais le but occulte des guerres a toujours été le même: offrir des sacrifices humains aux démons qui, en échange, assurent pouvoir et fortune à ceux qui les servent avec autant de cynisme et de cruauté.


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: GUERRES = SACRIFICES HUMAINS   Ven 28 Oct 2011 - 16:23



À la lumière de ce qui précède, il à présent clair qu'un grand nombre de guerres par le passé ont eu pour but de nourrir les "dieux" anciens, c'est à dire les démons, et pas seulement dans les sociétés mesoaméricaines, puisque ces cultes sacrificiels étaient pratiqués dans le monde entier et qu'ils avaient les mêmes destinataires.
On comprend d'autant mieux l'importance du commandement "tu ne tueras point", qui, s'il était respecté, tarirait une source importante de la puissance des forces de l'Ombre.

Quand on étudie les dessous de la deuxième guerre mondiale, c'est encore plus évident. On sait maintenant que les camps opposés en présence à l'époque (capitalistes, nazis, communistes) ont été créés par le même groupe de pouvoir et n'étaient ennemis qu'en apparence.
étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t265-creation-de-l-etat-d-israel-comment-pourquoi
étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t445-liens-entre-nazis-et-le-clan-bush
étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t607-les-rothschild-conduisent-la-symphonie-rouge
étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t703-comment-les-services-secrets-anglais-ont-recrute-mussolini



Cette guerre a été sans conteste "une guerre fleurie".

Elle avait d'ailleurs été programmée de longue date, selon la lettre de Pike à Mazzini.


Peut-on en déduire que les guerres actuelles au Moyen-Orient, prémisses de la troisième guerre mondiale à venir, sont aussi des "guerres fleuries" ? En ce qui me concerne, il n'y a pas l'ombre d'un doute: oui. C'est pourquoi on peut observer tous ces double-jeux. Ces guerres ne sont pas pour le pétrole, c'est un mensonge; leur objectif n'a rien de matérialiste, elles ont un but occulte: nourrir les entités déchues, abaisser le niveau vibratoire de la planète pour tenter contrebalancer l'énergie christique qui se déverse sur elle, préparer la troisième guerre mondiale en provoquant la colère des Musulmans contre "l'Occident",...


Mais il y a autre chose. Les sacrifices humains ne servent pas qu'à donner de l'énergie aux entités déchues vampiriques (et à obtenir leur soutien en échange):

« Je dois aussi vous parler de l'ouverture des "portails" pour entrer dans une "autre dimension". Je sais que cela ressemble à de la science-fiction, mais les Illuminati croient réellement qu'il existe d'autres dimensions spirituelles et que, pour passer dans l'une d'elles, il faut faire un sacrifice rituel important, juste pour "ouvrir le portail".

(...)

Il faut aussi commencer par accomplir un sacrifice pour "ouvrir le portail".
»

Svali

étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t81-temoignage-de-svali-ex-illuminati-repentie



« L'entité installée par rituel ne peut pas simplement retourner dans le corps [une fois éjectée], puisqu'il faut un RITUEL DU SANG pour pouvoir les introduire au départ. »

Don Bradley

étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t300-textes-extraits-du-blog-de-cbswork-don-bradley
étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t350-textes-extraits-du-blog-de-cbswork-suite-don-bradley



Les sacrifices sont donc nécessaires pour ouvrir les portes aux entités du bas-astral et leur permettre de s'incarner. La troisième guerre mondiale permettra donc une invasion massive d'entités déchues qui pourront alors s'introduire dans des corps en attente (dizaines de milliers de clones dans les bases souterraines, corps en stase au Pech de Bugarach et peut-être ailleurs,...) et qui formeront les "légions" de la Bête. Une partie d'entre elles ont dû déjà s'incarner lors des deux précédentes guerres mondiales afin de préparer le terrain, ce qui explique la quantité incroyable de reptiliens qui ont pu s'infiltrer dans les intitutions, le show bizz, la télévision,...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GUERRES = SACRIFICES HUMAINS   Aujourd'hui à 9:41

Revenir en haut Aller en bas
 
GUERRES = SACRIFICES HUMAINS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: PLAN DE NOS PRÉDATEURS :: Dépopulation programmée :: Génocide par guerres-
Sauter vers: