TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PROPHÉTIES DE RUDOLF STEINER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: PROPHÉTIES DE RUDOLF STEINER   Mer 28 Juil 2010 - 19:57

PROPHÉTIES DE RUDOLF STEINER








« Des esprits éclairés d’aujourd’hui considèrent comme superstitieux de voir des puissances spirituelles à l’œuvre dans les phénomènes naturels. Ils ne se doutent pas le moins du monde que des esprits démoniaques sont actifs dans tout le domaine de la technologie créée par la race humaine. Il leur sera difficile de le voir, parce que ces puissances agissent dans la volonté – et je vous ai souvent dit que la volonté est endormie. Elles agissent à un niveau inconscient et s’emparent de l’esprit humain.

En voici la conséquence : dans le passé, les êtres humains possédaient au moins une certaine conscience des puissances démoniaques. Aujourd’hui, les puissances démoniaques remuent à leur gré dans tous les produits de la technologie : leurs activités s’étendent jusque dans la sphère de la volonté humaine, mais les êtres humains ne sont pas encore prêts à le reconnaître… Dans les anciens temps, les esprits perçus dans les phénomènes de la nature étaient lucifériens ; les esprits actifs dans les machines, dans tous les produits de la technologie, sont ahrimaniens.

Les êtres humains s’entourent donc eux-mêmes d’un monde ahrimanien qui se développe de façon tout à fait autonome. Vous percevrez cette tendance dans l’évolution humaine. D’un monde luciférien qui influence encore leurs esprits conscients et détermine leurs destinées, les êtres humains sont entraînés dans un monde ahrimanien. Et aujourd’hui, cela se produit à une vitesse très rapide.
Ce monde ahrimanien agit sur la volonté humaine, et l’intellectualisme de la science moderne ne permet pas aux gens de devenir immédiatement conscients de la volonté. Le grand danger est que le monde ahrimanien s’empare de la volonté humaine et que les êtres humains se trouvent complètement désemparés parmi les puissances démoniaques présentes dans les produits de la technologie. »



« ...Avant qu’une partie seulement du troisième millénaire de l’ère post-chrétienne se soit écoulée, il y aura, à l’Ouest, une incarnation véritable d’Ahrimane : Ahrimane en chair et en os. L’humanité sur Terre ne peut pas échapper à cette incarnation d’Ahrimane. Elle va inévitablement survenir.

Mais ce qui importe, c’est que les hommes trouvent le point de vue juste pour le confronter. Partout où des préparatifs ont lieu pour de telles incarnations, nous devons être très vigilants face à certaines tendances de l’évolution. Un être comme Ahrimane, qui va s’incarner à l’Ouest dans les temps à venir, prépare son incarnation à l’avance. En vue de cette incarnation sur terre, Ahrimane dirige certaines forces de l’évolution de manière à ce qu’elles le servent le mieux possible. Un mal en résulterait si les hommes vivaient ces événements à moitié endormis, incapables de reconnaître certains phénomènes de la vie comme des préparatifs pour l’incarnation d’Ahrimane dans le physique. On ne peut trouver l’attitude juste qu’en reconnaissant dans l’une ou l’autre série d’évènements la préparation que fait Ahrimane pour son existence terrestre. »



« Cette incarnation d’Ahriman ne pourra pas être évitée. Elle est inévitable, car il faut que les hommes se trouvent face à face avec Ahriman. Il sera l’individualité qui montrera aux hommes à quel niveau inouï d’intelligence ils peuvent parvenir, s’ils font appel à toute l’aide que les forces terrestres peuvent leur apporter pour développer l’intelligence et l’ingéniosité. Au milieu des catastrophes qui frapperont l’humanité dans un proche avenir, les hommes vont devenir extrêmement inventifs; l’homme découvrira toutes sortes de forces et de substances dans l’univers qu’il utilisera pour se nourrir. Mais toutes ces découvertes montreront au même moment que ce qui est matériel est lié aux organes de l’intellect, pas aux organes de l’esprit. Les gens apprendront ce qu’il faut manger et boire pour devenir très intelligents. On ne peut pas développer sa spiritualité en mangeant et en buvant, mais on peut, par contre, acquérir une intelligence raffinée.

Les hommes ne connaissent pas encore ces secrets; non seulement ils chercheront à les percer à jour, mais ces connaissances seront le résultat inévitable des catastrophes qui auront lieu dans un proche avenir. Certaines sociétés secrètes – dans lesquelles des préparatifs sont déjà en cours – vont appliquer ces choses de manière à créer les conditions nécessaires pour une incarnation véritable d’Ahriman sur terre. »



« En usant d’artifices prodigieux, il donnera aux hommes toute la connaissance clairvoyante qui jusque là ne pouvait être acquise qu’au moyen d’un travail et d’un effort intenses.

Les hommes pourront vivre en matérialistes ; ils pourront manger et boire, et ils n’auront besoin de faire aucun effort spirituel. Les courants ahrimaniens se développeront sans entrave. Quand Ahriman s’incarnera à l’Ouest au moment fixé, il créera une grande école occulte pour la pratique des arts magiques les plus grandioses, et ce qui, autrement, ne peut être acquis que par un effort énergique, sera donné à l’humanité.

N’imaginez jamais qu’Ahriman va apparaître comme une sorte de prestidigitateur, jouant des tours malicieux aux êtres humains. Non, vraiment pas ! Ceux qui aiment la facilité, qui ne veulent rien avoir à faire avec la science spirituelle, seront victimes de sa magie, car au moyen de prodigieux artifices, il sera capable de rendre un grand nombre d’êtres humains prophètes – mais de telle manière que la clairvoyance de chacun sera strictement individuelle.

Ce qu’une personne verra, une seconde et une troisième personnes ne le verront pas. La confusion régnera et, malgré le fait d’avoir accès à la sagesse clairvoyante, les hommes vont inévitablement entrer en conflit à cause de la totale diversité de leurs visions.

Cependant, en fin de compte, ils seront tous satisfaits de leur propre vision particulière, car chacun sera capable de voir dans le monde spirituel. De cette manière, toute culture sur la terre deviendra la proie d’Ahriman. Les hommes succomberont devant Ahriman, simplement pour n’avoir pas acquis par leurs propres efforts ce qu’Ahriman sera prêt à leur donner. Il n’y aura pas de plus mauvais conseil que de leur dire : « Restez exactement ce que vous êtes ! Ahriman va vous rendre tous clairvoyants si vous en avez envie. Et vous le souhaiterez parce que le pouvoir d’Ahriman sera très grand. »

Le résultat sera l’établissement du royaume d’Ahriman sur Terre et la ruine de tout ce que la culture humaine a pu produire jusqu’ici. Toutes les tendances désastreuses, inconsciemment les plus entretenues aujourd’hui, auront libre cours. »



« Mais maintenant, dans la cinquième époque Post-Atlantéenne, il [l'être humain] est sur la voie du déclin, il est un être devenant physiquement faible, et il n’aurait plus la force de percevoir le monde comme les Grecs le faisaient. »



« L’effondrement de la culture post-atlantéenne proviendra du manque de moralité. La race Lémurienne fut détruite pas le feu, la race Atlantéenne par l’eau; la vôtre sera détruite par la « Guerre de Tous contre Tous », par le mal, par le combat des hommes entre eux. »




source:
robot http://www.crom.be/article.php?id=30









« Aucune âme n’est condamnée à toujours vivre au sein d’une certaine race. Une race, un peuple, peuvent rester arriérés, mais les âmes s’élèvent et les dépassent. Pour voir avec une grande précision ce qu’il en est, il faut nous dire que toutes les âmes qui sont actuellement incarnées dans les peuples civilisés ont vécu autrefois dans des corps atlantéens. Certaines d’entre elles se sont développées; elles n’en sont pas restées au niveau correspondant à des corps atlantéens. Ayant évolué, elles ont pu habiter des organismes plus évolués eux aussi. Seules les âmes restées en arrière ont dû revêtir des corps restés à un niveau inférieur. Si toutes les âmes avaient progressé de la même manière, ou bien la population des races arriérées aurait été peu nombreuse, ou bien ces corps arriérés auraient été habités par des âmes inférieures nouvellement venues. Car il se trouve toujours des âmes pouvant habiter des organismes retardés. Mais aucune ne reste liée à un de ces organismes si elle ne s’y est pas enchaînée de son propre fait. Quel rapport s’établit entre l’évolution des âmes et celles des races, c’est ce qu’un mythe merveilleux nous rappelle.

Les races succèdent aux races, les civilisations aux civilisations. L’âme qui accomplit normalement sa mission terrestre s’incarne dans une race; elle en acquiert les qualités, elle fait effort de manière à s’incarner la fois suivante dans une race plus évoluée. Seules les âmes qui s’enlisent dans leur race, qui ne font aucun effort pour s’élever au-dessus de la matérialité physique, y sont retenues, en quelque sorte par leur propre poids. Elles s’y incarnent une seconde fois, éventuellement une troisième fois dans une race analogue. De telles âmes exercent sur le corps de la race une influence retardatrice. C’est ce que décrit certaine légende :



Le Juif Errant

L’homme progresse sur sa voie terrestre en écoutant les grands Instructeurs qui montrent à l’humanité le but qu’elle doit atteindre. S’il s’écarte de cette voie, il lui faut alors rester dans sa race; il ne peut pas s’élever au-dessus d’elle. Supposons qu’un homme ait eu le grand bonheur de se trouver en présence d’un des grands Guides de l’humanité, du Christ Lui-même, par exemple, d’assister à tous Ses miracles, d’être témoin de Son action pour faire progresser le genre humain; et que cet homme ait refusé ce progrès, repoussé ce Guide: Il sera condamné à rester dans sa race. À l’extrême, il devra y revenir sans cesse, et c’est ce que présente l’histoire d’Ahasverus, le Juif errant qui se réincarne toujours dans la même race parce qu’il a repoussé le Christ. Comme sur des tables d’airain, les grandes vérités de l’évolution humaine sont gravées dans ces légendes.

Il faut faire une distinction entre l’évolution des âmes et celles des races. Aucune âme n’est forcée de rester dans un corps arriéré; aucune âme ne devra se réincarner dans un corps de notre niveau actuel si elle ne l’a pas mérité. Les âmes qui entendront la voix du progrès intérieur survivront à la grande destruction, à la Guerre de tous contre tous*; elles réapparaîtront dans des corps nouveaux très différents de ceux d’aujourd’hui.

C’est en effet faire preuve de bien courtes vues que se représenter, par exemple, les organismes atlantéens comme semblables aux nôtres; au cours des millénaires, les hommes changent, même physiquement, et l’aspect des corps, après la Guerre de tous contre tous, sera tout différent de l’actuel. De nos jours, l’être humain est ainsi fait qu’il peut dissimuler ce qu’il a en lui de bon et de mauvais; certes, sa physionomie le trahit souvent déjà, et celui qui voit clair peut lire bien des choses sur les traits d’un visage. Mais il est encore possible aujourd’hui au scélérat de sourire d’un air innocent et de passer pour un honnête homme. Inversement, il est possible également que les belles qualités d’une âme restent méconnues. Intelligence et bêtise, laideur et beauté, peuvent se dissimuler derrière le type de telle ou telle race. Il n’en sera plus ainsi dans l’ère qui suivra la nôtre, après la Guerre de tous contre tous: sur le front, sur toute la physionomie de l’homme, on lira s’il est bon ou méchant. Son visage, tout son corps même, sera l’image de ce qu’il vit dan son âme. La manière dont il aura évolué, dont il aura cultivé de bons ou de mauvais penchants: tout se reflétera sur son front.



La double race future

Il y aura donc deux sortes d’hommes après la Guerre de tous contre tous: ceux qui se seront efforcés d’obéir à l’appel de la vie spirituelle, qui auront ennobli leur âme et leur esprit, porteront sur leur visage l’empreinte de leur spiritualité et la manifesteront dans leurs gestes, dans les mouvement de leurs mains. Les autres, ceux qui se seront détournés de la vie spirituelle représentés dans l’Apocalypse par la communauté de Laodicée**, les tièdes qui n’étaient ni froids ni chauds, seront dans la prochaine civilisation les représentants des forces rétrogrades, qui paralyseront l’évolution. Ceux-là porteront sur leur figure mauvaise, inintelligente et laide, l’expression des passions et des instincts les plus hostiles à l’esprit. Leurs gestes, tout leur comportement, seront le reflet visible des laideurs de leur âme. Les hommes autrefois se sont répartis en races, en communautés civilisées; ils se diviseront à ce moment en deux grands courants: celui des bons et celui des méchants. Et leurs visage révélera – car l’individu ne pourra plus dissimuler – le niveau véritable de leur vie intérieure. »

Extrait d'un exposé semi-privé de R.Steiner sur l'Apocalypse de Jean (G.A.104), Paris, 1978, p.65 sqq.



* Guerre à l'échelle planétaire annoncée comme devant mettre fin à notre actuel cycle d'évolution compté depuis l'effondrement des derniers vestiges de l'Atlantide à la fin de la dernière glaciation (vers 8000 av. JC) jusqu'à la fin de l'ère astronomique du Capricorne (vers 7000 ap. JC). C'est à cette Guerre, fruit empoisonné de l'égoïsme humain, que font allusion des prophéties comme celle du Cavalier Blanc de l'Apocalypse ou de l'avatar hindouiste Kalki dans la tradition indienne.

** (Apo. III, 14-22).




source:
robot http://dhdc2917.over-blog.com/25-categorie-10281455.html




Dernière édition par invitée le Sam 4 Aoû 2012 - 3:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: PROPHÉTIES DE RUDOLF STEINER   Sam 4 Aoû 2012 - 3:10

RETOUR DU CHRIST ET INCARNATION D'AHRIMAN







Rudolf Steiner nous apprend, dans son livre L'Apparition du Christ dans le Monde Éthérique, ce que signifie réellement le "Retour du Christ".

Pour lui, le Christ est le Fils de la Trinité, qui a progressivement traversé l’ensemble des neuf hiérarchies (Séraphins, Chérubins, Trônes, Dominations, Vertus, Puissances, Archées, Archanges, Anges), jusqu’à pouvoir s’incarner dans un être humain, en l’occurrence Jésus de Nazareth, lors du Baptême dans le Jourdain.

Par sa Mort et sa Résurrection, il a donné à l’ensemble de l’évolution la possibilité de se spiritualiser de nouveau, par étapes, afin que la Terre, unie auparavant au soleil, puisse de nouveau se réunir à celui-ci lors de la période des 7 Sceaux, c’est-à-dire à partir de l’an 7893.

Depuis les années 1933, le Christ est présent dans le monde éthérique, monde le plus proche du monde physique, non perceptible aux seuls sens physiques. Pour Steiner, l’apparition du Christ dans le monde éthérique apportera aux hommes trois facultés:

    - connaissance des conséquences de ses actes par la vision en image de ces conséquences.

    - perception de sa vie antérieure.

    - perception du Christ dans le monde éthérique qui répondra aux communautés d’hommes qui sauront s’adresser à lui par le langage de l’anthroposophie.
Ainsi, il n’y aura pas de retour physique du Christ, mais une élévation des hommes vers la perception éthérique pour se hisser jusqu’au Christ. Tout individu se proclamant ou se faisant proclamer Christ sera donc forcément un usurpateur.




source:
papillon 1 http://projetcamilia.blogvie.com/2011/12/27/lapparition-du-christ-dans-le-monde-etherique











Où et quand aura lieu l’incarnation d’Ahriman ?

« De même qu’il y eut une incarnation de Lucifer au début du 3ème millénaire avant le Christ, de même qu’il y eut l’incarnation de l’entité-Christ au début de notre ère, de même, il y aura, en Occident, cette fois, quelque temps après nos incarnations terrestres actuelles, une incarnation de l’être ahrimanien. Ce sera à peu près au début du troisième millénaire après le Christ ». (Lucifer et Ahriman, page 16).

« Ahriman agit de plus en plus fortement depuis le milieu du 15ème siècle et se manifestera toujours davantage, jusqu’à ce qu’il ait une véritable incarnation charnelle dans l’humanité occidentale. » (Lucifer et Ahriman, pages 16 et 17).

« L’humanité devra maintenant accueillir très consciemment l’incarnation d’Ahriman sur le plan physique – en dépit des bouleversements qui ébranleront alors l’existence des hommes. Car, au milieu de ces guerres continuelles et d’autres fléaux, l’esprit humain deviendra de plus en plus ingénieux dans le domaine physique; à cause de ces progrès de l’ingéniosité physique, et d’autres comportements humains qu’on ne pourra pas empêcher, l’incarnation d’Ahriman deviendra non seulement possible, mais encore inéluctable. Ahriman, lorsqu’il apparaîtra sous forme humaine, cherchera à séduire et pervertir un nombre d’êtres humains aussi grand que possible. » (Lucifer et Ahriman, page 38).



Le refus de se réincarner par l’intellectualisation

« Ce à quoi s’efforce Ahriman, c’est de détourner l’homme, dans le proche avenir, de cette alternance régulière. Faire en sorte que l’homme refuse de s’incarner. Le rendre tel qu’il ne puisse réellement plus vivre que dans son incarnation présente, c’est-à-dire en tant qu’intellectuel et non en tant qu’homme complet. Son idéal, c’est que l’homme puisse se forger des concepts de tout ce qui existe sur la terre. Certaines personnes ont également cet idéal, qui serait d’emmagasiner dans l’entendement humain tous les concepts possibles relatifs à ce monde d’ici-bas. De tels concepts se durcissent dans les corps physique pendant toute la vie terrestre actuelle. Alors, l’homme éprouve un profond dégoût à l’idée de vivre encore des incarnations futures. Les hommes parviendraient à un état ahrimanien si avancé qu’ils pourraient encore mourir, mais qu’après leur mort, ils deviendraient aussi semblables que possible à la terre, ils resteraient comme adhérents au globe terrestre, qui ne serait plus lui-même que l’expression de cette foule d’êtres hyperindividualisés, séparés à jamais les uns des autres. Tel est le but qu’Ahriman se propose: faire de la terre une expression de l’intellect – l’intellectualiser totalement. De nos jours, il faut absolument que l’humanité comprenne que la destinée de la terre dépend de la volonté humaine. La terre sera ce que les hommes en feront. Elle ne sera pas ce que les forces de la Physique en feront ! » (Lucifer et Ahriman, pages 59 et 60).

« Si donc des impulsions d’une science spirituelle ne se développaient pas dans le monde, ce qui s’y répandrait surtout, ce serait, en substance, des vérités, des pensées, des idées d’ordre économique en Occident et des vérités d’ordre spirituel en Orient. L’Asie se cantonnera de plus en plus, quoique d’une manière très décadente, dans les vérités d’ordre spirituel. L’Europe centrale cultivera davantage le côté intellectuel. » (Incarnations de Lucifer et Ahriman, page 27).



La clairvoyance partielle sans efforts

« Qu’apporterait Ahriman ? Ce qu’il apporterait aux hommes, ce serait - par les arts positifs et les plus grandioses – ce qu’on n’a pu acquérir jusqu’ici en fait de connaissance clairvoyante qu’avec la plus grande peine et les plus grands efforts. Songez combien cela serait commode ! Les hommes n’auraient plus rien à faire ! Ils pourraient vivre d’une façon toute matérielle, boire et manger, ne se soucier d’aucun effort spirituel. Les courants ahrimaniens prendraient une allure belle et bonne. Si Ahriman s’incarnait, il fonderait une grande école de Mystères et, dans cette école occulte, on cultiverait les arts de la magie la plus grandiose, et sur toute l’humanité serait répandu ce qu’on n’obtient aujourd’hui qu’après de pénibles efforts. Tous ceux qui aiment leurs aises et nous disent aujourd’hui qu’ils ne veulent rien savoir d’une science spirituelle, tous ceux-là succomberaient au pouvoir magique d’Ahriman, et celui-ci ferait d’eux des clairvoyants. Mais il le ferait de telle manière que les hommes, devenus terriblement intelligents, se différencieraient complètement les uns des autres. Ce que l’un verrait, l’autre ne le verrait pas, ni un 3ème non plus. Les hommes en viendraient à une confusion sans nom et, malgré le fond de clairvoyance qu’ils auraient reçu, ils en arriveraient à des disputes continuelles, mais ils en seraient très contents, puisqu’ils pourraient regarder chacun dans le monde spirituel. Le plus mauvais conseil à donner aux hommes serait de leur dire: " Restez comme vous êtes; Ahriman vous donnera la clairvoyance si vous le voulez. Et vous le voudrez, car Ahriman aura une grande puissance ! " Car ainsi la Terre deviendra le domaine d’Ahriman, et toutes les conquêtes des civilisations passées seraient détruites. » (Incarnations de Lucifer et Ahriman, page 29).

« Il ne faut pas croire que c’est dans des visions voluptueuses qu’on peut saisir la sagesse. La sagesse véritable ne s’acquiert que dans la souffrance. Ainsi, dans cette lutte pour la conquête de la sagesse future, l’une des expériences les plus fréquemment ressenties sera cette impression subite que le monde environnant devient tout-à-tout coup dur comme du granit. Les hommes doivent déjà lutter contre leur propre crâne de granit. » (Incarnations de Lucifer et Ahriman, pages 39 et 40).



La recherche de l’équilibre par la conscience

« Aujourd’hui, c’est dans la science que l’homme vit et réalise ses penchants ahrimaniens; c’est dans la religion qu’il réalise ses penchants lucifériens. Dans l’art, l’homme oscille de l’un à l’autre. » (Incarnations de Lucifer et Ahriman, page 13).

« Entre ces deux grands types, l’utilitaire d’Occident et le moral d’Orient, il en est un 3ème, c’est le type esthétique qui est la caractéristique de l’Europe centrale. » (Incarnations de Lucifer et Ahriman, page 29).

« Nous n’avons pas d’autre remède en cette occurrence que le fait d’apprendre à connaître librement la nature d’Ahriman et les armes que l’homme peut employer contre lui. » (Lucifer et Ahriman, pages 17 et 18).

« Au fond, l’appel qu’il faut adresser aux hommes de ce temps est celui-ci: " Libérez-vous de toutes les choses qui risquent de faire de vous les soutiens et les tenants d’Ahriman ! " » (Lucifer et Ahriman, page 28).

« La tâche des humains sera donc de vivre cet événement en pleine conscience. S’ils le font, l’événement tournera à l’avantage de l’humanité, car il favorisera parmi nous une évolution spirituelle supérieure; grâce à Ahriman, on percevra mieux ce que l’humanité peut ou ne peut pas acquérir par des moyens purement physiques. L’essentiel est que les humains deviennent de plus en plus conscients dans tous les domaines, et qu’ils comprennent de mieux en mieux quels sont les courants actuels qui favorisent ou contrecarrent les visées d’Ahriman. Il faut savoir qu’Ahriman vivra sur la terre parmi les hommes, mais que les hommes résisteront et décideront eux-mêmes ce qu’ils veulent apprendre de lui, ou recevoir de lui. » (Lucifer et Ahriman, page 38).

« Si les hommes prennent en main les courants qui conduisent à Ahriman, alors l’incarnation de cette entité adverse les conduira à identifier ce qui est ahrimanien et ce qui est luciférien. Alors ils pourront déduire de ce contraste le principe qui les équilibre et qui les domine. C’est en toute conscience qu’ils connaîtront les trois impulsions fondamentales de leur évolution: celle de Lucifer, celle du Christ et celle d’Ahriman. S’ils ne le font pas, ils ne pourront plus espérer atteindre, dans l’avenir, le but de l’évolution terrestre. » (Lucifer et Ahriman, pages 46 et 47).

« L’incarnation d’Ahriman sur terre aura lieu, car il faut que l’homme apprenne, durant la durée de son évolution terrestre, quelle est la vraie nature des processus purement matériels. Si nous comprenons bien que n’importe quel programme de parti peut toujours être démontré, et que le programme contraire peut l’être tout aussi bien, alors nous nous déciderons à nous élever jusqu’à une mentalité tout autre, et à ne plus démontrer, mais vivre, ce que nous pensons être la vérité ! Car une chose vécue est toute différente d’une chose simplement démontrée. » (Lucifer et Ahriman, pages 47 et 48).

« Si les hommes arrivent à prendre sur eux de devenir bien conscients de ces choses et de les diriger dans le bon sens, alors, l’humanité pourra garder toute sa liberté à l’égard d’Ahriman; elle apprendra grâce à lui que la terre physique est vouée tout entière à la décadence et au déclin; les hommes s’élèveront, de ce fait, au-dessus du monde terrestre. » (Lucifer et Ahriman, page 51).

« Il y a quelque chose, dans l’humanité, qui n’est pas lié à la décadence de la terre physique - laquelle a déjà commencé - et qui devient de plus en plus spirituel. Apprenons à nous dire sans frayeur que la terre est entrée dans sa phase de décadence, et que la vie humaine ne cesse de décliner sous le rapport physique. Nous aurons d’autant plus de force pour introduire dans notre civilisation l’élément immortel qui doit finalement émerger de toute l’évolution terrestre. » (Lucifer et Ahriman, page 52).

« Les hommes ont le choix. Ils peuvent devenir des débauchés spirituels, qui sombrent complètement dans leur propre existence (car, en réalité, que l’on sombre en soi-même par un mysticisme nébuleux ou par des voluptés sensuelles, ce ne sont que deux aspects d’une seule et même chose). Ou bien l’homme peut devenir un pédant aride et dogmatique qui pèse tout froidement, qui schématise, qui classifie, qui numérote tout ! Tels sont les deux termes du dilemme. Mais il existe une troisième possibilité: c’est la compensation et l’équilibre entre les deux tentations. Il faut rechercher cet équilibre en gardant, pour ainsi dire, les deux puissances tentatrices (Lucifer et Ahriman,), l’une à sa droite et l’autre à sa gauche – sans se laisser attirer trop fortement par l’une ni par l’autre. On peut se régler en les obligeant à se contrôler mutuellement l’une par l’autre. » (Lucifer et Ahriman, page 61).

« Ce qu’il faut, c’est nous pénétrer d’une impulsion volontaire qui nous rende capables de trouver notre équilibre entre la lumière et la pesanteur, entre le terrestre et l’extra-terrestre luciférien ! L’homme doit parvenir à cet équilibre, et il le peut, s’il complète ses représentations sensibles par des représentations suprasensibles. » (Lucifer et Ahriman, page 65).

« Ce n’est qu’en reconnaissant, dans une série de faits qui se présentent aux cours de l’évolution de l’humanité, les préparatifs de l’existence terrestre d’Ahriman, que les hommes pourront trouver la position à prendre vis-à-vis de cet événement. Aujourd’hui il est temps que quelques hommes au moins sachent reconnaître dans les faits qui se passent tout autour d’eux les machinations d’Ahriman capables de préparer tout à son avantage sa future incarnation terrestre. » (Incarnations de Lucifer et Ahriman, page 3 : brochure disponible à la bibliothèque de la Société anthroposophique en France – GA 191).

« Le sens général de notre 5ème époque post-atlantéenne est justement que l’humanité ait de plus en plus conscience de ce qui se trame justement par son intermédiaire dans l’existence terrestre. Ou la civilisation actuelle réalisera cette indépendance de la vie spirituelle vis-à-vis de la vie économique et politique (triarticulation), ou elle finira par s’écrouler et par prendre des impulsions dans les cultures asiatiques. La puissance ahrimanienne ressentira comme une sorte de ténèbres l’indépendance de la vie spirituelle; elle sera pour elle comme l’impression d’un feu brûlant, d’un feu ardent qui consume l’âme. » (Incarnations de Lucifer et Ahriman, page 10).

« Or, pour se comporter convenablement, vis-à-vis de la future incarnation d’Ahriman, il est nécessaire que les hommes puissent considérer objectivement leur être intime et, au contraire, apporter à l’étude du monde extérieur un intérêt beaucoup plus subjectif, non fantaisiste, toutefois. Ce qui importe, ce n’est pas que nous acceptions ou que nous repoussions les choses, mais que nous en acquérions une connaissance objective, ce n’est que de la sorte que la balance ne penchera pas plus du côté d’Ahriman que du côté de Lucifer. » (Incarnations de Lucifer et Ahriman, page 14).

« Ce qu’il faut donc, c’est que cette sagesse de l’avenir, qui est de nature clairvoyante, soit enlevée à Ahriman. On pourrait dire: il n’y a pas deux sagesses, il n’y a qu’un livre. Il s’agit de savoir si ce sera celui d’Ahriman ou le livre du Christ. Et pour que ce soit celui du Christ, il faut que l’humanité combatte. Et elle ne peut combattre qu’en comprenant qu’elle doit s’efforcer d’acquérir, avant l’incarnation d’Ahriman, tout le contenu de la science spirituelle. C’est là, voyez-vous, le travail cosmique de la science spirituelle. Cette tâche cosmique, c’est d’empêcher que toute la connaissance de l’avenir ne devienne ahrimanienne. » (Incarnations de Lucifer et Ahriman, page 29).



Les 7 courants renforçant l’Incarnation d’Ahriman (écriture droite)
et les 7 courants l’affaiblissant (écriture italique)
[tiré de "Lucifer et Ahriman"]



  • 1 – entretenir la superstition scientifique (scientistes)

    1 – développer la science de l’esprit ou anthroposophie

  • 2 – se diviser en petits groupes (nationalismes, idéologies)

    2 – cultiver l’élément humain universel

  • 3 – instaurer la suprématie de l’économie (le marché mondial)

    3 – créer un État purement juridique et une Instance purement spirituelle

  • 4 – comprendre le christianisme uniquement d’après les Évangiles (fondamentalistes chrétiens)

    4 – comprendre le christianisme par l’anthroposophie (Christologie)

  • 5 – consommer l’esprit inconsciemment par la nourriture (bons vivants matérialistes)

    5 – accueillir consciemment la connaissance de l’esprit

  • 6 – favoriser la vie intellectuelle dénuée d’enthousiasme (universités)

    6 – connaître de tout son être

  • 7 – utiliser les chiffres pour décrire le réel (statistiques, partis politiques)

    7 – se baser sur l’expérience pour comprendre le réel


Quand aura lieu l’apparition du Christ dans le monde éthérique ?

« Les premiers signes de ce changement apparaîtront isolément dans un délai relativement bref. Ils deviendront plus nets au milieu des années 30 de notre siècle (XXème siècle). Les années 1933, 1935 et 1937 seront particulièrement importantes. » (L’apparition du Christ dans le monde éthérique, page 29).



La perception dans l’éthérique

« Ce qui se produira, c’est que les hommes pourront acquérir une perception nouvelle, une faculté nouvelle, celle de percevoir dans l’éthérique. L’humanité disposera de 2500 ans pour développer toujours davantage ces facultés. Il ne faut pas que, durant ce temps, les hommes laissent passer cette occasion. Ce serait là un grand malheur, et l’humanité devrait attendre un temps à venir pour rattraper le temps perdu et développer après coup cette nouvelle faculté. Cette faculté mettra l’homme en mesure de percevoir dans son entourage une partie du monde éthérique, que dans son état normal il n’a pas perçu jusqu’à présent. Actuellement, l’homme ne voit que le corps physique de son semblable; alors il sera en mesure de voir, au moins comme une ombre, le corps éthérique, et de percevoir aussi dans l’éthérique la relation entre tous les événements qui se déroulent dans les profondeurs. Les hommes auront l’image et le pressentiment des événements se déroulant dans le monde spirituel, et ils sauront que ces événements s’accompliront dans les trois ou quatre jours suivants. Ils verront certaines choses en images éthériques et ils sauront: demain ou dans quelques jours, arrivera ceci ou cela. Le Christ ne reviendra plus dans un corps physique, car il s’agit là d’un événement unique. Mais le Christ reviendra sous une forme éthérique dans les temps que j’ai dit. Les hommes apprendront à percevoir le Christ: cette perception dans l’éthérique les fera grandir jusqu’à lui, qui désormais ne descendra plus dans un corps physique, mais seulement jusqu’au niveau du corps éthérique. Les hommes devront donc grandir jusqu’à percevoir le Christ. » (L’apparition du Christ dans le monde éthérique, pages 30 et 31).



La perception de sa vie antérieure

« Ces facultés s’accompagneront d’autre chose encore. C’est que l’homme pourra jeter un regard rétrospectif sur la présente incarnation. Ce sera la faculté de se souvenir non seulement de la vie entre la mort et la naissance, mais de l’existence précédente. » (L’apparition du Christ dans le monde éthérique, page 78).



La perception de la conséquence karmique de son acte

« Des personnes exécuteront un acte quelconque. Levant ensuite les yeux, elles verront paraître devant leur âme quelque chose comme une image de rêve, et elles sauront que cette image est en relation avec leur acte. Elles sauront par la Science spirituelle que lorsqu’une image comme celle-là apparaît – elle est d’ailleurs fort différente de l’acte accompli -, elle fait voir à l’intéressé la conséquence karmique de son acte. » (L’apparition du Christ dans le monde éthérique, pages 134 et 135).



Les faux Christ dans la chair

« De faux Christ apparaîtront dans notre temps où l’humanité est destinée à voir le vrai Christ dans son corps éthérique. Les anthroposophes quant à eux sont appelés à être capables de distinguer entre le spirituel et le matériel; ils seront cuirassés contre toute affirmation, d’où qu’elle vienne, selon laquelle un Christ reviendra dans la chair. » (L’apparition du Christ dans le monde éthérique, page 82).




source:
papillon 1 http://ahrimanmaitreyaenlumiere.blogspirit.com


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: PROPHÉTIES DE RUDOLF STEINER   Mar 9 Oct 2012 - 16:40



« (…) quelle est la raison pour laquelle à partir du vingtième siècle et ensuite le Christ-Jésus pénétrera de plus en plus dans la conscience ordinaire des hommes ? La raison en est que, de la même façon qu’au début de notre ère se déroula sur le plan physique en Palestine un événement dans lequel le Christ eut une part essentielle, de même il y aura un événement qui a de l’importance pour l’humanité entière: ainsi dans le cours du vingtième siècle, vers la fin du vingtième siècle, aura lieu à son tour un événement important, certes non pas dans le monde physique, mais dans les mondes supérieurs, précisément dans le monde indiqué par nous comme le monde de l’éthérique; un tel événement aura une importance tout aussi fondamentale pour l’évolution de l’humanité que celui de Palestine au commencement de notre ère. (…) ainsi devra se dérouler un événement d’une importance très profonde; cependant il n’aura pas lieu sur le plan physique, mais dans le monde éthérique. Par la vertu de cet événement, par le fait qu’avec le Christ même un avènement s’accomplit, la possibilité sera procurée aux hommes d’apprendre à voir le Christ, d’apprendre à le contempler. » (De Jésus au Christ, 3ème conférence).




source:
papillon 1 http://users.skynet.be/etc/Art_Christo/RPRH347.html


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PROPHÉTIES DE RUDOLF STEINER   Aujourd'hui à 3:55

Revenir en haut Aller en bas
 
PROPHÉTIES DE RUDOLF STEINER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: TRANSITION ET SPIRITUALITÉ :: Prophéties et messages-
Sauter vers: