TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 FLUOR ET CONTRÔLE MENTAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: FLUOR ET CONTRÔLE MENTAL   Mar 19 Oct 2010 - 16:10

La PREMIÈRE FLUORATION de l’eau de consommation fut dans
les CAMPS DE CONCENTRATION ALLEMANDS NAZIS du 3e Reich








Des doses répétées de quantités infinitésimales de fluor provoquent chez les individus une réduction de son pouvoir à résister à la domination, narcosisant une certaine région du cerveau. Le fluor produit une lobotomie légère favorisant la soumission à ceux qui désire les contrôler. Nous voyons à présent un peuple américain docile pourtant inondé de scandales, de fraudes, de mensonges, supportant des injustices sociales, voyant leurs libertés de plus en plus brimées et subissant des contrôles innombrables de toute sorte.

«Nous sommes des moutons. Nous attendons de voir où va le troupeau, et ensuite, nous le suivons» a écrit Mark Twain.

«Dites une fausseté suffisamment fort et suffisamment longtemps et les gens vont la croire» disait Adolph Hitler.




LA GESTAPO

La Gestapo avait peu de soucis de l’état de la dentition des enfants… leurs scientistes avaient trouvé que le fluor pouvait rendre stérile et qu’il générait une calme soumission. Ce sont des faits troublants qui sont révélés dans le livre de Joseph Borkin, The Crime and Punishment of I.G. Farben.

Juste après la fin de la Seconde guerre mondiale, le gouvernement américain envoya en Allemagne le chercheur en chimie, biochimie, physiologie et pathologie, Charles Eliot Perkins, pour prendre en charge l’énorme usine chimique Farben (principalement développée par des capitaux américains).

En 1930, Hitler et ses nazis visualisaient la domination mondiale et le contrôle de la planète par la philosophie nazie. Le grand plan était de contrôler les populations envahies via la médication massive des approvisionnements en eau potable. Leurs savants chimistes les avaient assurés d’une docilité des masses par la fluoration, utilisant le fluorure de sodium, en plus d’un taux élevé d’infertilité chez les femmes. Dans une lettre datée du 2 octobre 1954, Perkins écrit, à la Lee Foundation for Nutritional Research, qu’un chimiste allemand pro-nazi lui révéla que l’état-major allemand avait approuvé un plan de contrôle des populations. Ce plan consistait à médicamenter les sources d’eau potable, principalement avec du fluorure de sodium. Le fluor était considéré comme une arme de guerre.

Voir, post suivant, une lettre surprenante de Oliver Kenneth Goff, jeune membre du Parti communistede et de la Young Communist League (mai 1936 à October 1939).

L’idée de fluoration en Angleterre fut apportée de Russie par Kreminoff. C’est lors de la campagne nazie en Pologne que les allemands échangèrent leurs découvertes scientifiques avec les Russes. Et Hitler et Staline ont affirmé vouloir détruire l’Amérique «from within». La fluoration des camps de prisonniers en Russie fut utilisée et reconnue comme tranquillisante.



La compagnie de produits chimiques I.G. Farben (Interssen Gemeinschaft), basée à Francfort, était alors au premier plan (et ne fut jamais attaquée par les bombardements américains durant la guerre à cause des nombreux investisseurs puissants américains).




[Le Tribunal de Nuremberg mit en évidence la culpabilité 24 responsables I.G. Farben (aucun des américains sur le Conseil d’administration ne furent poursuivis en justice) pour divers crimes commis durant les années de guerre, et scinda la société en trois entités distinctes : BASF, BAYER et HOECHST. Les responsables d'I.G. Farben de l'époque furent libérés par le Ministre des Affaires Étrangères des USA et partenaire commercial, Nelson Rockefeller, et leurs homologues, anciens membres du parti Nazi, qui financèrent à partir de 1959 le jeune Helmut Kohl.]

La raison derrière la fluoration de l’eau de consommation n’est absolument pas celle de la carie dentaire, car d’autres mesures d’application plus précises et efficaces existent et à des coûts énormément inférieurs.

Perkins, celui qui prit contrôle de l’usine en Allemagne après la guerre, écrivit en 1954 : «La vraie raison derrière la fluoration n’est pas son bénéfice sur la santé dentaire des enfants… Le vrai but derrière la fluoration est de réduire la résistance des individus à la domination, au contrôle et à leur perte de liberté». Il dit que l’ajout de fluorure de sodium dans l’eau de consommation engourdit le cerveau, rendant les gens plus facilement manipulables… «toutes personnes buvant de l’eau fluorée pendant une année ou plus ne sera plus jamais la même personne, mentalement et physiquement».




In a letter abstracted from Fluoridation and Lawlessness (published by the Committee for Mental Health and National Security) to the Lee Foundation for Nutritional Research, Milwaukee, Wisconsin, on 2nd October 1954, a Charles Eliot Perkins, scientist and author of Washington, DC, and, one must assume, the same Charles Eliot Perkins of the "Dickenson Statement" to the Victorian Parliament, said this (and the words of the last two lines of the second paragraph cannot be overemphasised): "We are told by the fanatical ideologists who are advocating the fluoridation of the water supplies in this country that their purpose is to reduce the incidence of tooth decay in children, and it is the plausibility of this excuse, plus the gullibility of the public and the cupidity of public officials that is responsible for the present spread of artificial water fluoridation in this country.

However - and I want to make this very definite and positive - the real reason behind water fluoridation not to benefit children's teeth. If this were the real reason, there are many ways in which it could be done which are much easier, cheaper and far more effective. The real purpose behind water fluoridation is to reduce the resistance of the masses to domination and control and loss of liberty" ...





source:
momie http://presselibreinternationale.com/fluor/fluoration_nazis.html




Dernière édition par invitée le Dim 17 Juil 2011 - 10:20, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: FLUOR ET CONTRÔLE MENTAL   Mar 19 Oct 2010 - 16:30

LE FLUOR & LE CONTRÔLE DE L'ESPRIT
Le contrôle d'une population soumise avec l'aide des fluorures








"Et vous pensiez que tout ce que le gouvernement fait, il le fait «pour vous»? Vous devriez changer d'idée.?.. La première fois que de l'eau potable a été fluorée, c'était dans les camps de concentration de l'Allemagne nazie. La Gestapo ne pensait pas aux présumés bienfaits du fluor sur les dents des enfants. Du fluorure de sodium était ajouté à l'eau afin de rendre les humains stériles et forcer les prisonniers des camps de concentration à demeurer dociles. (Source : The Crime and Punishment of I.G. Farben (Le crime et la sentence de I.G. Farben de Joseph Borkin).



Vous vous dites certainement: «ben voyons donc, ça se peut pas!»... le fluor agit peut être alors déjà sur vous :-))

ALORS UN PEU DE SCIENCE...

Vous devriez le savoir maintenant, la fluoration utilise le fluorure de sodium, résidu industriel toxique de l'industrie de l'aluminium entre autres. Le fluorure de sodium interfère avec l'un des neurotransmetteurs les plus importants, l'acétylcholine. Notre organisme renferme beaucoup de sodium ce qui favorise la transmission "électrique" de plusieurs directives biologiques. L'acétylcholine joue un rôle important dans la circulation de données: dit simplement, elle met les interrupteurs à "ON", alors que la choline les remet à "OFF. "ON", notre cerveau pense et nos muscles se contractent, "OFF", nous pouvons nous reposer et relaxer. L'acétylcholine est un neurotransmetteur nécessaire au cerveau pour penser correctement et aux muscles pour répondre aux demandes physiques. Le système cholinergique travaille avec le sodium pour conserver une bonne conductivité dans le corps. L'acétylcholine favorise la concentration entre autre, qui est ni plus ni moins que le transport d'information, principalement sous forme d'impulstions électriques. Sans ce neurotransmetteur, nous ne pouvons penser clairement et notre cerveau se retrouve débordé d'une multitude de stimulis (normalement filtrés grâce à l'acétylcholine). Sa carence provoque l'insomnie également, étant maintenu éveillé par le moindre bruit.

Un produit perturbe totalement l'acétylcholine et c'est le fluorure de sodium. Ironiquement, l'EPA surveille étroitement les rejets industriels de ce produit, car on le sait très bien, déversé dans une rivière, ce fluorure tue tous les poissons. Mais l'EPA approuve son ajout dans l'eau des villes!!! L'eau fluorée ingérée agit directement sur la synthèse de l'acétycholine. Le Dr Richard Murry a indiqué que seulement 1 ppm de fluorure de sodium dans l'eau du robinet ou dans les produits en conserve, peuvent inhibé la synthèse de l'acétylcholine jusqu'à 61%. En ce qui concerne les sucres nécessaires au bon fonctionnement du cerveau, 1 ppm de fluorure inhibe la synthèse de la glutamine de 100%.

Ce même docteur a prouvé la relation directe entre le fluor et l'aluminium (intimement liés) et les maladies d'Alzheimer et de Parkinson, deux maladies de dégénérescence du cerveau (toutes deux reliées à mal fonctionnement de la synthèse de neurotransmetteurs).

L'australien Ian E. Stephen en 1987 plublia un ouvrage dans lequel il révèla que les Allemands et les Russes utilisaient la fluoration car ils avaient découvert qu'elle rendait les prisonniers "stupides et dociles". Eustace Mullins, dans son livre "Murder by Injection", affirme que les autorités américaines étaient au courrant que les Russes utilisaient le fluorure de sodium pour produire des "moutons", des individus obéissants, incapables de penser (et cela non pas seulement pour les prisonniers, mais également dans plusieurs populations). Et il n'hésite pas à affimer que c'est une des raison que le début de la fluoration de l'eau potable fut approuvé par les autorités américaines en 1940 (en plus de permettre de "liquider" "à grand profit" des milliers de tonnes d'un résidu industriel toxique).
Selon le Dr Murry, une concentration de 1 ppm de fluorure est suffisant pour perturmer significativement la synthèse de l'aétylcholine. Il rend responsable les concentrations qui s'élèvent dans plusieurs municipalités jusqu'à 4 ppm pour: les échecs scolaires de plus en plus nombreux, le comportement flemmard des adolescents, la stupidité des membres des gouvernements, et la croissance de la mondialisation dont personne ne semble pouvoir arrêter.

L'acétylcholine est l'élément cervical qui permet de se concentrer et de penser clairement. Ce neurotransmetteur nous permet de trier entre ce qui est important et ce qu'il ne l'est pas, de déterminer ce qui est trivial, logique. Il est à se demander combien de verres d'eau fluorée boivent quotidiennement certains de nos dirigeants...

RÉFÉRENCE: Sodium Fluoride: the Obedience Drug,
Stephan Cooter, Ph.D. Document PDF (160 Ko)









Voici une lettre qu'un chimiste nommé M. Charles Perkins a envoyé à la Lee Foundation for Nutritional Research (Fondation Lee pour la recherche en nutrition) de Milwaukee, Wisconsin, le 2 octobre 1954 :
" Dans votre lettre du 29 septembre, vous me demandiez plus de documentation sur une déclaration que j'ai faite dans mon livre The Truth About Water Fluoridation (La vérité sur la fluoration de l'eau), comme quoi ce serait le communiste russe Kreminoff qui aurait importé en Angleterre l'idée d'ajouter du fluor à l'eau. " " Dans les années 1930, Hitler et les Nazis allemands envisageaient d'imposer une philosophie nazie de pangermanisme au monde entier. Les chimistes allemands avaient mis au point un plan très ingénieux de grande portée permettant de contrôler la masse. Ils l'ont présenté à l'état-major allemand et il a été adopté. Ce plan consistait à contrôler la population de n'importe quel endroit en contaminant les réserves d'eau potable. De cette façon, ils pouvaient, entre autres, contrôler la population de régions entières et réduire la population en ajoutant des substances à l'eau causant la stérilité chez les femmes. Dans ce projet de contrôle de la population, le fluorure de sodium occupait une place de choix. " (...)

" L'ingestion régulière de quantités infinitésimales de fluor réduit la capacité d'une personne à résister à la domination en empoisonnant et en intoxiquant lentement une certaine partie du cerveau. Cette personne devient donc soumise à la volonté de ceux qui désirent la gouverner. " (Une lobotomie légère pratique)

" L'eau n'est pas fluorée pour améliorer la santé dentaire des enfants. Si c'était la raison véritable, cela pourrait se faire beaucoup plus facilement à des coûts moindres et de façon plus efficace. La fluoration de l'eau a comme but véritable de contrôler et dominer la population plus facilement et de lui faire accepter la perte des libertés individuelles. "

" Quand les Nazis d'Hitler ont envahi la Pologne, les États-majors allemand et russe ont discuté de science et de guerre et ils ont échangé des idées, des plans et du personnel. Le projet de contrôler la masse par la contamination de l'eau a particulièrement intéressé les communistes russes qui y voyaient une façon idéale d'imposer le communisme au monde entier. " (...)

" J'ai été informé de tous les aspects de ce plan par un chimiste allemand qui travaillait pour l'important consortium chimique I.G. Farben et qui était actif dans le mouvement Nazi à l'époque. J'affirme ceci avec toute l'ardeur et la sincérité d'un scientifique qui a passé presque vingt ans de sa vie à étudier la chimie, la biochimie, la physiologie et la pathologie du fluor : une personne qui boit de l'eau fluorée artificiellement pendant un an ou plus ne sera plus jamais la même physiquement ou mentalement. "


CHARLES E. PERKINS, Chimiste, 2 octobre 1954









Dans une lettre parue en janvier 1952 dans The Catholic Mirror à Springfield, au Massachusetts, E.H. Bronner (un chimiste qui a été fait prisonnier de guerre durant la Deuxième Guerre mondiale) cite le neveu d'Einstein. Des extraits :

" Il semble que les citoyens du Massachusetts sont les suivants à l'ordre du jour des empoisonneurs d'eau. "

" Aujourd'hui, dans notre pays, travaille un réseau sinistre d'agents subversifs et de parasites " intellectuels " sans Dieu. Les ramifications de ce réseau deviennent de plus en plus importantes, efficaces et alarmantes d'année en année. Son objectif véritable est de démoraliser, paralyser et détruire notre grande République - selon leurs plans, de l'intérieur si c'est possible - afin de s'en approprier.
Le succès tragique qu'ils ont déjà obtenu durant leur long siège pour détruire le courage moral de la vie américaine est maintenant l'un de leurs meilleurs atouts pour leur victoire finale sur nous.
La fluoration de l'eau de notre communauté peut très bien devenir leur arme la plus subtile qui nous détruira physiquement et mentalement de façon certaine. (...)

Je suis un chimiste en recherche dont la réputation n'est plus à faire. Pendant les 22 dernières années, j'ai construit trois usines américaines de produits chimiques et j'ai accordé des licences pour six de mes 53 brevets. Selon l'expérience pratique que j'ai acquise au cours des années dans les domaines de l'alimentation biologique et de la chimie, laissez-moi vous avertir : la fluoration de l'eau potable est une folie criminelle, un suicide national certain. Ne le faites pas.
"

" Même en petites quantités, le fluorure de sodium est un poison mortel contre lequel aucun antidote efficace n'a été trouvé. Tous les exterminateurs savent qu'il est la substance la plus efficace pour tuer les rats. ... Le fluorure de sodium est complètement différent du fluorophosphate de calcium organique fourni par la nature, grâce à l'amour et la providence de Dieu, dont notre corps a besoin pour bâtir et renforcer nos os et nos dents. Ce fluorophosphate de calcium, lorsqu'il provient des aliments appropriés, est un sel organique comestible qui ne se dissout pas dans l'eau et qui peut être facilement assimilé par le corps humain, tandis que le fluorure de sodium non organique utilisé pour fluorer l'eau est un poison instantané pour le corps et il est complètement soluble dans l'eau. Le corps refuse de l'assimiler. "

" Des expériences méticuleuses et sincères en laboratoire effectuées par des ingénieurs chimistes consciencieux et patriotiques ainsi que l'expérience médicale actuelle ont démontré qu'au lieu d'aider à conserver une bonne santé dentaire, l'eau potable fluorée détruit les dents, avant et après l'âge adulte, en les tachant et en leur causant des maladies. Elle provoque aussi d'autres maladies graves aux organes internes de la personne qui la boit. Comment peut-on dire que c'est un projet " sain " ? Que se cache-t-il derrière ?

Il est incroyable que des soi-disant " médecins " puissent convaincre une nation civilisée d'ajouter volontairement un poison mortel à son eau potable. C'est le comble de la folie criminelle.
Il n'est pas surprenant qu'Hitler et Staline se sont entendus de 1939 à 1941 sur un point, citant Le dernier testament de Lénine et Mein Kampf (Mon combat) d'Hitler : " L'Amérique nous démoraliserons, diviserons et détruirons de l'intérieur.
" (...)

" Est-ce que nos organisations de Protection Civile et nos agences sont au courant des dangers de l'empoisonnement de l'eau par fluoration ? D'autres pays fluorent leur eau potable.
Selon les chimistes, les mélanges d'eau et de fluorure de sodium sont les plus efficaces et les moins coûteux pour tuer les rats : sans couleur, sans odeur, sans goût ; pas d'antidote, pas de remède, pas d'espoir : une extermination complète et instantanée des rats.
La fluoration de l'eau peut être un suicide national lent ou une liquidation nationale rapide. C'est de la folie criminelle. Une trahison !
"


E.H. BRONNER, Ingénieur chimiste, Los Angeles



La plus vieille preuve russe disponible sur la fluoration : " Moi, Oliver Kenneth Goff, étais membre du Parti Communiste et de la Youth Communist League (Ligue de jeunesse communiste) du 2 mai 1936 jusqu'au 9 octobre 1939. Durant cette période, j'opérais sous l'alias John Keats et mon numéro était 18-B-2. Ma déposition devant le Gouvernement se trouve dans le Volume 9 du Un-American Activities Report for 1939. (Rapport sur les activités anti-américaines en 1939)
Pendant que j'étais membre du Parti Communiste, je suis allé à des écoles enseignant le communisme à New York et au Wisconsin (…) et on nous préparait pour le renversement révolutionnaire du gouvernement américain.
" (...)

" Nous avons amplement discuté de la fluoration des réserves d'eau et de la façon dont on s'en servait en Russie comme tranquillisant dans les camps de prisonniers. Les dirigeants de notre école étaient d'avis que si du fluor était ajouté aux réserves d'eau des américains, un esprit de léthargie envahirait la nation, ce qui rendrait les gens dociles pendant l'intrusion progressive du communisme. Nous avons aussi discuté du fait que garder du fluor mortel près du réservoir d'eau serait avantageux pendant la révolution car il serait possible de verser ce poison dans les réserves d'eau et ainsi tuer la population ou bien la menacer de liquidation. Elle se rendrait donc pour obtenir de l'eau fraîche. "







source:
momie http://presselibreinternationale.com/fluor/fluor_controle_esprit.html









Dernière édition par invitée le Jeu 31 Mar 2011 - 6:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: FLUOR ET CONTRÔLE MENTAL   Mar 19 Oct 2010 - 16:52

TRANQUILISANTS: MÉDICAMENTS FLUORÉS








RESTEZ DONC TRANQUILLES...
Il existe plus de 60 tranquillisants pharmaceutiques sur le marché. Il y a deux formes de base des tranquillisants halogénés, les majeurs et les mineurs. Les mineurs sont à base de chlore ou de brome. Les majeurs sont tous à base de fluor et leur puissance est calculé selon le taux de fluor qu’ils renferment.


Le fluor est un ingrédient de base de plusieurs drogues psychoactives, incluant le Prozac (chlorhydrate de fluoxétène / Fluoxetene Hydrochloride), le Paxil et le Luvox.
Le fluor est également l'élément actif des gaz neurologiques, comme le Sarin (Isopropyl-Méthyl-Phosphoryl-Fluoride).

Des petits 1 ppm de fluor s'accumulant régulièrement en vous, pourront-ils avoir un quelconque effet sédatif chez vous?



Voici une liste sommaire des tranquilisants à base de fluor :

  • BENPERIDOL: Anquil, Frenactil, Glianimon
  • DROPERIDOL: Droleptan, Dridol, Inaspin, Inapsine
  • FLUANISONE: Sedalande
  • FLUBUPERONE HYDROCHLORURE: Buronil
  • FLUNITRAZEPAM: Rohypnol (Le Rohypnol, du Valium fluoré - 20 à 30 fois plus puissant que le Valium, fut prescrit à un jeune australien et a été reconnu comme ayant causé la mort de celui-ci.) Le Rohypnol est aussi connu sous le nom populaire de «drogue du viol».
  • FLUOPROMAZINEH: Psyquil, Siquil, Vesprin
  • FLUOESONE: Bripidan
  • FLURBIPROFEN: Froben
  • FLOPENTHIXOL DÉCANOATE
  • FLOPENTHIXOL HYDROCHLORURE: Depixol, Fluanxol, Emergil
  • FLUPHENAZINE DECANOATE
  • FLUPHENAZINE ENANTHATE
  • FLUPHENAZINE HYDROCHLORIDE: Modecate, Moditen, Anatensol, Daptum, Lyogen, Omce, Pancinol, Siqualone Permitil, Prolixin, Sevinol.
  • FLURAZEPAM HYDROCHLORIDE: Dalmane, Dalmadorm
  • FLUSPIRILLINE: Redeptin, Imap
  • HALOPERIDOL: Haldol, Serenace
  • PENFLUORIDOL: Semap
  • PIPAMPERONE: Dipiperon, Proptian
  • TRIFLUOPERAZINE HYDROCHLORURE: Amylozine Spansules, Stelabid Elixir, Stelabid Forte, Stelazine, Eskazine, Calmazine, Chemflurazine, Clinazine, Fluazine, Novofluazine, Pentazine, Solazine, Trifluoper-Ez-Ets, Triflurin, Jatroneural, Terfluzin, Terfluzine
  • TRIFLUPERIDOL
  • TRIFLUPERIDOL HYDROCHLORIDE: Triperidol, Psicoperidol.



En plus des tranquillisants, il y a les ANESTHÉSIQUES fluorifères. Vous avez bien lu, les gaz qui vous font dormir. Les plus populaires dans les hôpitaux sont tous à base de fluor :

  • FLUOXÈNE
  • ISOFLURANE (Forane)
  • MÉTHOXYFLURANE (Penthrane)
  • ENFLURANE (Ethrane)
  • HALOTHANE (Fluorothane, Somnothane).



Et en bout de liste, les EXTERMINATEURS (de bibittes et d’humains), les ultimes «tranquillisants». Les gaz meurtriers utilisés dans les guerres sont, bien entendu, des halogénés. Les gaz lacrymogènes et autres gaz utilisés pour la dispersion des foules sont soit à base de chlore ou de brome. Mais les gaz mortels, premièrement développés par I.G. Farben, le Soman et le Sarin, sont tous les deux à base de fluor. Voici quelques gaz mortels:

  • SARIN: Isopropyl methylphosphonofluoidate
  • SOMAN: Pinacolyl methlphosphonofluoridate.
  • DYFLOS (DI-isopropyl fluorophosphate)
  • FLUOROURACIL
  • FLUOROACETAMIDE (Compound 1081)
  • HYDROFLUOROSILICIC ACID (fluorosilicic acid, hydrofluoric acid)
  • SODIUM FLUORIDE
  • SODIUM FLUOROCETATE (Compound 1080)
  • SODIUM SILICOFLUORIDE




Comment ne pas s'interroger sur la possibilité que la fluorisation généralisée ne soit qu'une forme de contrôle social, de par l'effet sédatif qu'elle engendre.




source:
momie http://presselibreinternationale.com/fluor/SANTE/tranquilisants.html









Dernière édition par invitée le Dim 17 Juil 2011 - 10:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: FLUOR ET CONTRÔLE MENTAL   Mar 19 Oct 2010 - 18:11






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FLUOR ET CONTRÔLE MENTAL   Aujourd'hui à 3:55

Revenir en haut Aller en bas
 
FLUOR ET CONTRÔLE MENTAL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: PLAN DE NOS PRÉDATEURS :: Contrôle mental-
Sauter vers: