TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PÉTITION DE SOUTIEN À LA FAMILLE D'ÉLIANE KABILE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: PÉTITION DE SOUTIEN À LA FAMILLE D'ÉLIANE KABILE   Lun 20 Déc 2010 - 20:53

APPEL AUX CONSCIENCES INDIVIDUELLES ET À L'EMPATHIE






Nous avons besoin de vous, de toi...



Une pétition a été mise en ligne pour aider à la réouverture du dossier Éliane Kabile. je suis quelque peu étonnée par le nombre de signatures. Quand je vois le nombre de personnes présentes ici et ailleurs sur les pages de soutien, j'ai parfois l'impression que, sur le net, la présence sur ce type de page est plus figurative qu'autre chose; et pourtant, nous avons besoin de vous, de vous tous!!!!
Si vous êtes là c'est normalement que cette histoire vous a touchés; alors, j'ai du mal à comprendre ces réactions. Vous n'irez pas en prison parce que vous avez signé cette pétition, rassurez vous. lol !

Plus sérieusement, faites la tourner, signez la et dites-vous bien que cette histoire n'est pas seulement celle d'une ou plusieurs familles, mais la notre à tous. Qu'en se taisant, nous couvrons les gens qui ont commis ces faits et que notre conscience ne peut nous laisser dans l'immobilisme face à cette histoire. Pensez que ça pourrait arriver à des personnes qui vous sont proches!

Nous savons que cette affaire est sensible et c'est aussi pour ça que nous ne pouvons agir seuls. Cette famille l'a pourtant fait jusque là avec tous les risques que cela incombe, et pas seulement en mémoire d'Eliane, mais avant tout pour que ces agissements cessent une fois pour toutes. Il n'y a aucun désir de vengeance, aucune colère, aucun ressentiment chez eux, juste un désir de justice partout et pour tout.

Leur grandeur d'âme et leur infini courage justifient à eux seuls que nous nous impliquions avec eux et que nous criions notre demande pour que la lumière soit faite sur cette affaire. Il est d'ailleurs évident que ça éclairera sans doute pas mal de choses avec lesquelles il y a de forte chance qu'elle ait un lien.

Rejoins-nous et signe cette pétition qui sera remise aux ministères concernés, au président de la république, à la commission des droits de l'homme, à leur avocat, etc......



ET FAITES TOURNER UN MAXIMUM, CHAQUE SIGNATURE NE PLUS EST PRÉCIEUSE DANS CE COMBAT









POUR LA RÉOUVERTURE DE L'AFFAIRE ÉLIANE KABILE






Éliane KABILE est rentrée à l'hôpital de Gonesse pour une simple douleur au mollet. Dès son arrivée, Éliane a subi une ponction de moelle. Sa soeur l'a retrouvée en réanimation polyvalente sans iris, sans cristallin, et une grande cicatrice recousue grossièrement. Éliane était décédée. Ce 10 février 2001, l' infirmière a remis à sa soeur montre et dentier, mais le décès sera déclaré le 13 février seulement sans que le corps médical puisse y donner une raison.



PLUSIEURS AUTOPSIES, PLUSIEURS EXHUMATIONS.

- 1ère autopsie: le compte rendu a été donné à la famille 6 mois après, le corps autopsié n'était pas celui d'Eliane KABILE. POURQUOI ?

- la couleur de la peau ?
- la taille ?
- le poids ?
Tout, rien ne correspondait a l'identification d'Éliane KABILE.

Le juge ordonne une exhumation.

- 1ère exhumation: le cercueil qui sort de terre n'est pas le cercueil où reposait Éliane KABILE.

Éliane KABILE a été inhumée le 26 février 2001 au cimetière de Sarcelles; elle ne portait aucune trace d'autopsie.

- 2ème autopsie:
Avec l'accord du juge, nous avons assisté a cette autopsie; nous sommes restés 2 heures3O au dessus de ce maudit cercueil; à l'intérieur, Éliane n'y était pas, il y avait, après 29 mois sous terre et en pleine terre, beaucoup de morçeaux de corps et de morçeaux de corps d'enfant rouge sang.

La famille a en sa possession toutes les preuves; malgré ça, la justice nous a condamnés a 15000 euros d'amende pour procédure abusive et à un non lieu.
Sa soeur pensait reconnaitre le squelette, quand elle a vu cette horreur! Ils sont marqués a jamais, leur vie a basculé.

Le 20 JUIN 2007, une 2ème EXHUMATION et une 3ème AUTOPSIE; encore des horreurs.

10 ans de combat et toujours la même détermination. Nous tous, citoyens au courant de cette affaire, voulons connaitre la vérité sur la mort mystérieuse d'Eliane, et de la disparition de son corps.

PAS DE CORPS, PAS DE DEUIL.



TF1 le 22 décembre 2006 a fait une émission sur l'affaire Eliane KABILE qui a été diffusée a grande échelle, émission de Julien COURBET.
Internet : tapez éliane kabile
cliquez: VIDÉO sans aucun doute



Pour soutenir la famille d'Eliane Kabile et ses proches, signer la pétition:








Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: PÉTITION DE SOUTIEN À LA FAMILLE D'ÉLIANE KABILE   Lun 20 Déc 2010 - 21:42


Bon, à la lecture du résumé de cette affaire, il est clair que nous avons toujours affaire aux mêmes...

Ce post pourrait aussi bien être dans la catégorie "résistance", car faire connaître cette affaire est non seulement de la solidarité envers cette famille, mais fait également partie du combat contre nos prédateurs.

Diffuser cette pétition autour de nous pour qu'un maximum de gens sachent par qui nous sommes gouvernés et la signer afin de soutenir cette famille accablée est le minimum que nous pouvons faire très facilement.

Je pense comme la personne qui a écrit plus haut et suis stupéfaite que de tels crimes ne génèrent pas plus de soutien.
C'est valable pour cette pétition, mais aussi pour celles de soutien à Marcel, Stan, Patricia,...

Levez-vous enfin, ou nous allons tous nous faire écraser !!!
Ce n'est pas une poignée d'individus qui pourra faire avorter leur Plan !!!


Chaque geste compte et ce sont des millards de minuscules gouttes qui constituent l'océan.




Le blog où est exposée cette affaire plus en détail:
chevalier http://soutien-eliane-kabile.over-blog.com/




Dernière édition par invitée le Lun 11 Avr 2011 - 6:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: PÉTITION DE SOUTIEN À LA FAMILLE D'ÉLIANE KABILE   Lun 20 Déc 2010 - 21:48





INTERVIEW DE THIERRY KABILE PAR AHMED MOUALEK





ÉMISSION "SANS AUCUN DOUTE"





Dernière édition par invitée le Lun 11 Avr 2011 - 6:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: PÉTITION DE SOUTIEN À LA FAMILLE D'ÉLIANE KABILE   Mar 21 Déc 2010 - 2:43

ÉQUARRISSAGE À LA FRANCAISE






Voir une photo de restes ayant appartenu à Eliane Kabile, d'après le rapport d'autopsie. Le plus ignare verra qu'il s'agit d'un enfant...

Dernière minute: Le 23 juin 2010 a eu lieu la première audience du procès en diffamation suite à la plainte déposée par la famille d'Eliane Kabile contre le Dr Michel Durigon accusant la famille injustement d'être psychologiquement dérangée dans l'interview pour l'émission de Julien Courbet (visible sur cette page).

Signer la pétition pour la réouverture du procès: cligno multicolore http://lapetition.be/sign_petition.php?etid=7280&signed=true
Plus d'infos: cligno multicolore http://blogs.myspace.com/index.cfm?fuseaction=blog.view&friendId=530754347&blogId=535806980#ixzz0r0M3IZgM



1. Un scandale ordinaire

Marie-Christiane Daugimond en est sûre: on a tué sa sœur à l’hôpital pour lui voler ses organes. Et elle en est réduite à supplier la XVIIème chambre de prendre en compte au moins sa plainte pour injures contre le médecin qui a traité sa famille de « famille pathologique », de « malades mentaux », en direct à la télévision (il s’agissait de M. Michel Durigon, de l’Institut de médecine légale). Les autres procès qu'elle a mis en route, avec 4 autres membres de la famille, leur ont déjà coûté une amende de 15 000 euros pour procédure abusive, et un non lieu [1]. Depuis le début, c'est la famille qui est persécutée, et presque dix ans après les faits, les assassins d'Eliane Kabile courent toujours. C’est maintenant le juge Nicolas Bonnal qui vient de se débarrasser de la patate chaude, ou de refiler le bébé à d’autres, comme on voudra, par décision du 13 avril 2010.

La soeur de Christiane Daugimont était entrée à l'hôpital de Gonesse pour une douleur au mollet, du 22 au 30 décembre 2001, puis elle était rentrée chez elle. Quelques jours plus tard, on la fait revenir pour des examens complémentaires (4 jours, exactement le temps nécessaire pour un prélèvement d'organes):
  • Un document, caché à la famille, fait état de la mort de la patiente le 9 février;
  • Entre elles, le 10 février, les infirmières annonçaient, dans leur langage codé: « on va déboucher madame Kabile », ce qui signifie éviscérer.
  • On lui avait fait un « prélèvement de moelle épinière » sans justification, puis, en réanimation, on ne prend pas la peine de pratiquer d'électrocardiogramme. La famille constate sur le corps une plaie a l’épaule gauche recousue « comme un cochon »; l'iris ainsi que le cristallin de ses yeux lui ont été arrachés. Elle était encore vivante.
  • Le 13 février 2001, la famille apprend qu’Eliane Kabile est morte; il y a un rapport d’autopsie du Dr. Durigon, mentionnant ouverture du corps du pubis au menton; mais dans sa bière, elle ne portait aucune trace d'autopsie…
  • Tout de suite, le médecin de famille avait concédé: « elle n'est pas morte de mort naturelle ». Lors de l’inhumation, le 26 février 2001, plusieurs irrégularités sont commises: la veillée funèbre a été refusée, et pourtant, des « soins de conservation » non demandés par la famille ont eu lieu.

Indignée, la famille obtient l'ordre d'exhumation le 1er juillet 2003. Juste avant, à 5h du matin, a lieu un échange de cercueils, sous protection policière. Et, à 8h, le cercueil qui sort de terre n’est pas le cercueil d’Eliane Kabile. Et un autre cercueil, celui de son fils, a disparu du caveau !!!! L’avocat le signale au juge. Le juge ne fait rien. Les restes examinés se composent de morceaux divers, certains trop grands, d’autres trop petits, pour avoir appartenu à Eliane [2] . « Il n’y avait ni bras, ni jambes, ni bassin, aucun os. Nous sommes restés 2h30 au dessus de ce maudit cercueil », dit Christiane Daugimont; et elle raconte tous les détails de ce qu’elle a vu: cercueil, mâchoire, vêtements, morceaux d’un enfant, bracelet d’identification, cheveux: non, ce n’était pas sa sœur ! Et les professionnels autour de Michel Durigon font tout pour empêcher la famille de comprendre ce dont elle est témoin. L’avocat n’arrive même pas à récupérer les photos de l’examen.

La famille obtient une deuxième exhumation le 20 juin 2007 et une « troisième » autopsie; encore des bouts de viande ne pouvant avoir constitué Eliane. Mais l’ADN prélevé sur quelque chose est celui d’Eliane, dit-on à la famille; et le juge condamne les plaigants.

Toutes ces horreurs, au fur et à mesure qu’elle étaient découvertes, ont été reprises par les chercheurs d’internet et par quelques journalistes [3]. Les insultes du Dr. Durigon ont été enregistrées et diffusées le 22 décembre 2006... Depuis ce temps-là, la bureaucratie judiciaire refuse de prendre en compte l’ensemble des faits, et tout cela s’enlise dans des procédures qui font de Marie-Christine Daugimond et du fils d’Eliane des victimes de vengeance para-judiciaire, pour avoir osé réclamer des funérailles normales, dans l’élucidation des faits, l’une pour sa sœur, l’autre pour sa mère.

Ce schéma tragique et classique d’une famille piétinée par la légèreté du pouvoir judiciaire, complice de la morgue d’assassins en blouse blanche, relève du coeur de notre société. Dans l’affaire s’ajoute une dimension criminelle supplémentaire: les plaignants sont des Antillais. Eliane a a été choisie pour un dépeçage rentable parce que les bouchers n’ont pas l’habitude de redouter la colère de ces gens-là: ils la rentrent depuis des siècles, leur colère, qu’ils continuent !

« La douleur a une couleur », conclut Maître Missamou qui a une longue expérience de ces discriminations qu’il faut bien qualifier d’institutionnelles, car les institutions protègent chaque fois, comme par réflexe, les individus qui ont mis en marche la machine à broyer les gens, avec une impunité renforcée si ce sont des noirs qui réclament justice. Routine de toutes les vieilles bureaucraties impériales ou volonté concertée et tenace ? Le résultat est là.

Et maintenant, que faire ? Mme Daugimond a travaillé 40 ans dans l’administration; elle sait s’y retrouver, dans la paperasse, et elle sait ce qu’elle veut: elle a créé une association, dans l’espoir que d’autres cas refassent surface, que des plaintes collectives puissent franchir les barrages « légaux » que dressent les criminels: l'assoc « 4A » association4a@rocketmail.com (Association pour l’Aide, l’Assistance et l’Accompagnement des Receveurs et Donneurs d’Organes, Sang et Tissus et Leurs Familles et Proches, en Mémoire D’Eliane Kabile, Téléphone: 01 41 41 07 05). Que faire, donc ? Envoyer vos dons à Association 4A, B.P. 10 006, 92101 Boulogne Cedex. La famille a transmis le dossier à la Cour européenne des droits de l’homme.




2. Une ignominie tentaculaire

Tout ce qui a trait au prélèvement d’organes est protégé par une omerta active. Des riches sont prêts à tout pour s’offrir des vies de rechange. Des pauvres acceptent de vendre leurs reins, leurs yeux. Autrefois, des jeunes filles pauvres, mais qui refusaient de se prostituer, vendaient leurs dents et leurs cheveux, et c’était une honte immense pour toute la société.

(...)

Avec son flair habituel, le président Sarkozy a fait l'apologie de cette « chirurgie de pointe », juste au moment où le scandale des jeunes Palestiniens assassinés pour ce trafic éclatait. Quand Shylock (le marchand de Venise et de chair vivante, personnage de Shakespeare) rencontre Fagin (le voleur d’enfants, personnage tortionnaire d’Oliver Twist, par Dickens), comme dit Gilad Atzmon
cligno multicolore http://www.plumenclume.net/articles.php?pg=art503 , notre président, l’homme qui a enterré le scandale des enfants volés au Darfour, tient à exprimer sa solidarité ! Avec qui ? Avec son petit frère qui est dans le labos de mèche avec « Children Rescue », l’ONG qui parrainait l’Arche de Zoé.
C’est tout ? Non, bien sûr, allez voir cligno multicolore http://www.voltairenet.org/article152777.html
et cligno multicolore http://www.egaliteetreconciliation.fr/Arche-de-Zoe-que-faisaient-Nicolas-Cecilia-et-Francois-dans-cette-galere-91.html , par Thierry Meyssan !

Le chercheur Gregory Pasqueille, l’un des organisateurs du No Sarkozy Day, repère maintenant des coïncidences: un avocat médiatique en qui la famille Kabile-Daugimont a cru pouvoir trouver un soutien est maître Gilbert Collard. Celui-là même que Sarkozy a envoyé ensuite au Tchad pour protéger l’Arche de Zoé. On se doute qu’il n’a point fait avancer le dossier… La famille est suivie par les RG et la page de soutien à la famille sur facebook a disparu… Découvrez des tas de connexions supplémentaires sur cligno multicolore http://www.dailymotion.com/.../x45ga0_explosif-arche-de-zoe-enfants-cobay

30 000 personnes disparaissent en France, chaque année, un certain nombre n’est jamais retrouvé, tandis que des corps non identifiés sont régulièrement envoyés à la fosse comune. Saviez-vous que, jusqu’à maintenant, les corps enterrés sous X ne font l’objet d’aucun relevé d’empreintes, ou d’ADN? [4]

Mme Daugimond et sa famille sont l’avant-garde des héros de notre temps. Non seulement ils donnent leur vie au combat pour l'application de la justice élémentaire, mais leur armure de guerriers brille pour tous: pour que le néo-cannibalisme permis par la technologie de pointe soit banni, en tant que tel. C’est une guerre contre la barbarie qui s’abrite derrière le sophisme du progrès. Nul doute que la mémoire de générations d’ancêtres antillais sacrifiés à l’esprit de lucre dans le cadre « légal » de la déportation des Africains et de leur exploitation féroce, comme du bétail, inspire l’endurance de cette famille dans la résistance au pouvoir médical, politique et financier, qui soumettent de concert le judiciaire.

(...)

Le traitement des personnes comme des carcasses, et ce, par des gens « respectables », bien installés dans l’élite nationale de certains pays, fait toucher du doigt la filiation religieuse de ces sacrifices: c’est la dévotion au dieu des riches et des richesses qui exige ce prix, celui qui, dans la Bible, est appelé Mammon, ou le Veau d’or. Ne pas livrer la guerre à cette divinité, c’est en être le serviteur, l’esclave consentant, l’eunuque volontaire.




[1] En date du date 3 janvier 2008.
Les juges: Madame Anne-Sylvie SOUDOPLATOFF: Vice Présidente à l’instruction ;
Madame LEBAIL, juge d’instruction
Madame BURGUIERE, juge d'instruction
Madame PICHONNIER, Marie-Denise juge d'instruction
Madame REIS Sylvaine, Vice Présidente Instruction

[2] Madame Anne-Sylvie SOUDOPLATOFF: Vice Présidente à l’Instruction a été le juge qui a assisté a la 2ème autopsie, celle qui a eu lieu le 1er juillet 2003, et c'est elle qui a géré le plus ce dossier.

[3] Julien Courbet, voir la vidéo de l’émission « Sans aucun doute », du 22 décembre 2006; Le Parisien, Libération ( 29 mars 2005, article de Renaud Lecadre, dans un texte disponible maintenant sur abonnement, "Où est passé le cadavre d’Eliane Kabile ?) ont repris le dossier. Tous les détails sont regroupés sur cligno multicolore http://www.plumenclume.net/articles.php?pg=art174 .

[4] « Chaque année entre 500 et 800 personnes sont enterrées anonymement selon des estimations de la police. Des associations parlent elles de 2000 à 3000 cas. Or pour faire baisser ce nombre, il suffirait de procéder à des prélèvements génétiques sur le cadavre avant l’inhumation pour que certains de ces morts soient identifiés en faisant des tests avec l’ADN par exemple de familles qui ont signalé la disparition d’un proche. Cela éviterait des mois voire des années d’incertitudes.
Un projet de loi devait être examiné en juillet 2009 dans ce sens pour obliger police et gendarmerie à faire un minimum de travail sur ces cadavres anonymes : relevés au niveau de l’ADN, des empreintes digitales, des tests génétiques... Et cela pour donc permettre certaines identifications ». cligno multicolore http://www.lepost.fr/article/2009/11/01/1769195_quelques-disparitions-non-elucidees-en-france.html





source:
cligno étoile http://maria-poumier.net/francia.php?s=equarrissage-a-la-francaise




(...) J'ai volontairement coupé certains passages car je les trouve antisémites, racistes et historiquement mensongers. Si je soutiens à 100% le juste combat de cette famille dont un membre a manifestement été assassiné pour des motifs crapuleux, je refuse que sa douleur soit instrumentalisée par des personnages qui participent au plan de nos prédateurs, probablement sans s'en rendre compte, en diffusant des propos aussi partisans et parfois franchement malhonnêtes. déjà le titre présageait d'une partie du contenu... N'ayant pas trouvé ces infos ailleurs, j'ai tout de même recopié ici les extraits qui me semblaient importants.
Si vous souhaitez lire cet article dans son intégralité, vous pourrez le trouver en cliquant sur le lien de la source.)


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PÉTITION DE SOUTIEN À LA FAMILLE D'ÉLIANE KABILE   Aujourd'hui à 0:10

Revenir en haut Aller en bas
 
PÉTITION DE SOUTIEN À LA FAMILLE D'ÉLIANE KABILE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: DIVERS :: Actions :: Solidarité-
Sauter vers: