TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES ÉCRITURES ET LES RACES DÉCHUES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: LES ÉCRITURES ET LES RACES DÉCHUES   Mar 18 Jan 2011 - 14:09

LES ÉCRITURES ET LES RACES DÉCHUES










Nephilim

Le mot nephilim apparaît deux fois dans la Bible (Genèse 6:4 et Nombres 13:33). Il est souvent traduit par Géants mais parfois rendu tel quel. C'est la forme plurielle du mot hébreu nāphîl. Certains biblistes et historiens pensent que le terme signifie "ceux qui font tomber les autres".

Dans la Torah, certains écrits juifs non-canoniques et chrétiens, nephilim ou הנּפלים en hébreu sont un peuple issu d'une relation entre les « fils dex dieux » (benei elohim, בני האלהים) et les « filles des hommes »:

« Or, il y avait des "nephilim" sur Terre, en ce temps-là. Car, depuis que les enfants de Dieu eurent épousé les filles des hommes, il en sortit des enfants qui furent des hommes puissants et fameux dans le siècle. » Genèse (VI, 4)

« There also we saw the Nephilim (the sons of Anak are part of the Nephilim); and we became like grasshoppers in our own sight, and so we were in their sight." » (Nombres 13:33) (Étrangement, dans la version française, le mot "Nephilim" a été remplacé par "géants".



Rephaïm

On parle d'eux dans la Genèse. Kedorlaomer et ses allliés les battent à Asteroth Karnaïm. Ils battent les Zuzim à Ham, les Émim à Schavé-Kirjathaïm, et les Horiens dans leur montagne de Séir. Ils habitent le pays donné à Abraham.

Og est le dernier des Rephaïm. Voici ce qu'en dit le Deutéronome :

« Og, roi de Basan, était resté seul de la race des Rephaïm. Voici, son cercueil, un cercueil de fer, n'est-il pas à Rabbath, ville des enfants d' Ammon ? Sa longueur est de neuf coudées, et sa largeur de quatre coudées, en coudées d'homme. »

Les Émim et les Anakim font partie des Rephaïm :

« Les Émim y demeuraient auparavant, peuple grand, et nombreux, et de haute taille, comme les Anakim;
Ils étaient eux aussi considérés des Rephaïm, comme les Anakim; mais les Moabites les appelaient Émim.
Ils donnent leur nom à une vallée de Canaan, dans laquelle David combat des Philistins.
(,,). »



Émim

On parle en premier d'eux dans. Ils sont battus à Schavé Kirjathaïm. Ce pays est ensuite appelé Moab et Ar, il est donné aux enfants de Lot.

« N'attaque pas Moab, et ne t'engage pas dans un combat avec lui ; car je ne te donnerai rien à posséder dans son pays : c'est aux enfants de Lot que j'ai donné Ar en propriété.
Les Émim y demeuraient auparavant, peuple grand, et nombreux, et de haute taille, comme les Anakim;
Ils étaient eux aussi considérés des Rephaïm, comme les Anakim; mais les Moabites les appelaient Émim.
»



Anakim

La grande taille des descendants d'Anak rebutent les Hébreux quand ils doivent prendre le pays de Canaan. À cause de leur refus de les combattre, ils devront retourner dans le désert : seuls Josué, fils de Nun, et Caleb, fils de Jephunné, pourront voir la Terre Promise.

« Ils montèrent, par le midi, et ils allèrent jusqu'à Hébron, où étaient Ahiman, Schéschaï et Talmaï, enfants d'Anak. Hébron avait été bâtie sept ans avant Tsoan en Égypte ...
Et nous y avons vu les Géants, enfants d'Anak, de la race des Géants : nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles.
»


Ils seront frappés d'anathème par les Israélites quand ceux-ci prendront enfin possession de Canaan, comme le raconte le livre de Josué :

« Dans le même temps, Josué se mit en marche, et il extermina les Anakim de la montagne d'Hébron, de Debir, d'Anab, de toute la montagne de Juda et de toute la montagne d'Israël ; Josué les voua à la destruction avec leurs villes.
Il ne resta point d'Anakim dans le pays des enfants d'Israël ; il n'en resta qu'à Gaza, à Gath et à Asdod.
»


Arba fut le plus grand des Anakim:

« Hébron s'appelait autrefois Kirjath Arba : Arba avait été l'homme le plus grand parmi les Anakim. Le pays fut dès lors en repos et sans guerre ...
On donna à Caleb, fils de Jephunné, une part au milieu des fils de Juda, comme YAHVÉH l'avait ordonné à Josué ; on lui donna Kirjath Arba, qui est Hébron : Arba était le père d'Anak.
Caleb en chassa les trois fils d'Anak : Schéschaï, Ahiman et Talmaï, enfants d'Anak.
»

Il est également fait mention des Anakim dans les Textes d'exécration égyptiens et dans le papyrus Anastasi I, dans lequel ils sont également des Géants.



En d’autres termes, les anges « ont abandonné leur propre demeure [dans les cieux] », sont venus sur la terre, ont revêtu un corps physique et ont goûté aux plaisirs sensuels avec des femmes. (clin d' oeil D'après le récit (Gn 6:4) – (voir supra) – ces créatures hybrides, qui avaient des anges pour pères, étaient des « hommes forts », dotés d’une vigueur anormale. C’étaient des hommes violents ou Nephilim, mot hébreu qui signifie « ceux qui font tomber les autres ».

La terre était devenue si violente, à cause de l’influence des anges méchants et de leurs fils suprahumains, que YAHVÉH – le Dieu de la Bible, connu aussi sous le titre Éternel dû à sa qualité – décida d’anéantir l’humanité par un déluge.

Parmi les commentateurs de la Bible, certains avancent que les Nephilim étaient des hommes méchants, progéniture hybride d'anges matérialisés qui auraient eu des rapports illégitimes avec les filles des hommes. La corruption répandue sur la terre par suite de leur comportement sévèrement réprouvé par Dieu serait l'origine du Déluge. Par corruption s'entend le mélange entre leur progéniture et celle des hommes, ainsi que la violence qui s'en dégagea, car ils devaient user de leurs force et grandeur pour comme le récit le dit « remplir la terre de violence » :: « Et la terre se pervertit sous les yeux du vrai Dieu, et la terre se remplit de violence ».

Le récit de la Bible rapporte que YAHVÉH Dieu s'indigna de la conduite des hommes à l'époque de Noé avant le Déluge et que les fils du vrai Dieu prirent pour eux des femmes séduisantes parmi les filles des hommes. Puis parlant de la présence de Nephilim sur la Terre, et aussi après cela, quand les fils du vrai Dieu continuèrent d'avoir des rapports avec les filles des hommes et qu'elles leur donnaient des fils : ils furent les puissants (les Gibborim) du temps jadis, les hommes de renom.

D'après le même récit, les Nephilim – c'est-à-dire la progéniture géante des filles des hommes, pas les fils de Dieu, ces derniers étant des anges déchus – ainsi que tous les impies, ont péri : seuls le juste Noé et sa famille ont survécu.: « Ainsi il effaça toute créature existante qui se trouvait à la surface du sol, depuis l’homme jusqu’à la bête, jusqu’à l’animal qui se meut et jusqu’à la créature volante des cieux, et ils furent effacés de la terre ; il n’y avait que Noé et ceux qui étaient avec lui dans l’arche qui survivaient. »

Toutefois certains assurent que les anges méchants ne sont pas morts. Ils ont abandonné leurs corps physiques et ont regagné les sphères spirituelles. À cause de leur désobéissance, il ne leur a pas été permis de reprendre leur place dans la famille des anges justes; ils n’ont plus été autorisés à revêtir un corps humain, comme ils l’avaient fait aux jours de Noé.

Ils ont continué à exercer une influence désastreuse dans les affaires humaines, sous la domination du « chef des démons », Satan le Diable.

Cependant, dans l'Ancien Testament, il y a d'autres mots, qui à l'instar de « Nephilim », sont parfois traduits par « Géants ». Selon les interprétations, ces mots réfèrent à des descendants des Nephilim ayant survécu au Déluge et/ou à des peuples cananéens. Une légende racontée dans le Talmud parle d'un Géant caché sur le toit de l'Arche de Noé, dont la descendance serait alors l'origine de ces derniers. D'autres pensent que certains anges déchus continuèrent d'aller vers des femmes après le déluge.



source:
diable 3 http://fr.wikipedia.org/wiki/Nephilim




Dernière édition par invitée le Mer 23 Mai 2012 - 19:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: LES ÉCRITURES ET LES RACES DÉCHUES   Mer 16 Fév 2011 - 17:15


« 2S 21:16- Il y avait un champion d'entre les descendants de Rapha. Le poids de sa lance était de trois cents sicles de bronze, il était ceint d'une épée neuve et il se vantait de tuer David.


2S 21:17- Mais Abishaï fils de Çeruya vint au secours de celui-ci, frappa le Philistin et le mit à mort. C'est alors que les hommes de David le conjurèrent et dirent : " Tu n'iras plus avec nous au combat, pour que tu n'éteignes pas la lampe d'Israël! "

2S 21:18- Après cela, la guerre reprit à Gob avec les Philistins. C'est alors que Sibbekaï de Husha tua Saph, un descendant de Rapha.

2S 21:19- La guerre reprit encore à Gob avec les Philistins, et Elhanân, fils de Yaïr, de Bethléem, tua Goliath de Gat; le bois de sa lance était comme un liais de tisserand.

2S 21:20- Il y eut encore un combat à Gat et il se trouva là un homme de grande taille, qui avait six doigts à chaque main et à chaque pied, vingt-quatre doigts au total. Il était, lui aussi, un descendant de Rapha.

2S 21:21- Comme il défiait Israël, Yehonatân, fils de Shiméa, frère de David, l'abattit.

2S 21:22- Ces quatre-là étaient descendants de Rapha à Gat et ils succombèrent sous la main de David et de ses gardes.
»



La Bible de Jérusalem - 2 Samuel, chapitre 21





« 2Ch 20:4 Après cela, il y eut une bataille à Guézer avec les Philistins. Alors Sibbecaï, le Huschatite, tua Sippaï, l'un des enfants de Rapha. Et les Philistins furent humiliés.

2Ch 20:5 Il y eut encore une bataille avec les Philistins. Et Elchanan, fils de Jaïr, tua le frère de Goliath, Lachmi de Gath, qui avait une lance dont le bois était comme une ensouple de tisserand.

2Ch 20:6 Il y eut encore une bataille à Gath. Il s'y trouva un homme de haute taille, qui avait six doigts à chaque main et à chaque pied, vingt-quatre en tout, et qui était aussi issu de Rapha.*

2Ch 20:7 Il jeta un défi à Israël ; et Jonathan, fils de Schimea, frère de David, le tua.

2Ch 20:8 Ces hommes étaient des enfants de Rapha à Gath. Ils périrent par la main de David et par la main de ses serviteurs.
»


La Bible - 1 Chroniques 20


* Traduction de Martin: « Il y eut encore une autre guerre à Gath, où il se trouva un homme d'une taille extraordinaire, qui avait six doigts à chaque main, et six orteils à chaque pied, en tout vingt et quatre, lequel était aussi de la race de Rapha. »





Dernière édition par invitée le Sam 23 Avr 2011 - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: LES ÉCRITURES ET LES RACES DÉCHUES   Mer 16 Fév 2011 - 17:48

LE LIVRE D'ÉNOCH







Chapitre 6

1. Il arriva que lorsque les humains se furent multipliés dans ces jours, il arriva que des filles leur naquirent élégantes et belles.

2. Et lorsque les anges, les enfants des cieux, les eurent vues, ils en devinrent amoureux; Ils se dirent les uns aux autres: choisissons-nous des femmes de la race des hommes, et ayons des enfants avec elles.

3. Alors Samyaza [var.A Shemêhaza], leur chef, leur dit : je crains bien que vous ne puissiez accomplir votre dessein.

4. Et que je supporte seul la peine de votre crime.

5. Mais ils lui répondirent: nous vous le jurons.

6. Et nous nous lions tous par de mutuelles exécrations [serments]; nous ne changerons rien à notre dessein, nous exécuterons ce que nous avons résolu.

7. Tous lui répondirent: Jurons tous en nous vouant mutuellement à l’anathème de ne pas renoncer à ce dessein que nous ne l’ayons accompli et que nous n’ayons fait la chose. En effet ils jurèrent tous ensemble [avec imprécations] et ils se vouèrent mutuellement à l’exécration. Ils étaient au nombre de deux cents. Ils étaient descendus, au temps de Yéréd sur le sommet du mont Hermon.

8. Cette montagne avait été appelée Hermon, parce que c’est là qu’ils avaient juré et s’étaient voués mutuellement à l’anathème.

9. Voici les noms de leurs chefs : Shemêhaza, est le premier ; Arataqif le second après lui ; Ramt[ ], le troisième après lui ; Kokabiel le quatrième après lui ; Tamiel le cinquième après lui ; Ramiel le sixième après lui ; Daniel le septième après lui ; Ziquiel le huitième après lui ; Baraqiel le neuvième après lui ; Asaël le dixième après lui ; Matariel le douzième après lui ; Ananiel le treizième après lui ; Setaouël le quatorzième après lui ; Shamshiel le quinzième après lui ; Sahriel le seizième après lui ; Toumiel le dix-septième après lui ; Touriel le Dix-huitième après lui ; Yomiel le dix-neuvième après lui ; Yehadiel le vingtième après lui. Ce sont leurs décurions. Tel furent les chefs de ces deux cents anges ; et le reste étaient tous avec eux.




Chapitre 7

1. Et ils se choisirent chacun une femme, et ils se mirent à les approcher, et à se souiller à leur contact; et ils leur enseignèrent les drogues, la sorcellerie, les enchantements, et les propriétés des racines et des arbres (la botanique).

2. Et ces femmes conçurent et elles enfantèrent des géants. [ils naquirent et se multiplièrent].

3. Dont la taille avait trois cents [mille] coudées. Ils dévoraient tout le fruit du travail des hommes qu’ils pouvaient produire, et il devint impossible de les nourrir.

4. Alors ils se liguèrent contre les hommes eux-mêmes, afin de les tuer et les dévorer.

5. Et ils commencèrent à se jeter sur toutes les bêtes, les oiseaux, les reptiles, les poissons, pour se rassasier de leur chair et se désaltérer de leur sang [et à se dévorer la chair les uns des autres].

6. Et alors la terre réprouva les méchants pour ce qui y avait été fait sur elle.




Chapitre 8

1. Azaël [var. É Azazel] enseigna encore aux hommes à faire des épées, des couteaux, des boucliers, des cuirasses et des miroirs; il leur apprit la fabrication des bracelets et des ornements, l’usage de la peinture, l’art de se peindre les sourcils, d’employer les pierres précieuses, et toute espèce de teintures, de sorte que le monde fut corrompu.

2. L’impiété s’accrut; la fornication se multiplia, les créatures transgressèrent et corrompirent toutes leurs voies.


3. [G Shemêhaza enseigna tous les sortilèges, tous les enchantements et les propriétés de racines.

4. Hermoni enseigna l’art de résoudre les sortilèges, les exorcismes, la magie, la sorcellerie et les tours.

5. Baraqial enseigna l’astrologie.

6. Kokabiel enseigna les signes des étoiles.

7. Ziqiel enseigna l’astronomie.

8. Et Arataqif enseigna les signes de la terre. Shamshiel les signes du soleil, Sahriel les signes de la lune, et ils se mirent tous à révéler des mystères à leurs femmes.

9. Et comme les hommes périssaient sur la terre, une clameur monta jusqu’aux cieux.]




Chapitre 15

1. Alors, s’adressant à moi, il me parla ainsi: Écoute, écoute sans crainte, ô juste Énoch, ô scribe de justice, approche, et écoute ma voix. Va, dis aux Veilleurs du ciel qui t’ont envoyé pour me prier pour eux: Vous deviez prier pour les hommes, et non pas les hommes pour vous !

2. Pourquoi avez-vous abandonné les saintes hauteurs du ciel, votre demeure éternelle, pour aller vous souiller avec des femmes ? Pourquoi vous êtes-vous épris des filles des hommes; en avez-vous fait vos épouses; avez-vous pratiqué avec elles les œuvres des enfants de la terre, et donné naissance à une race impie ?

3. Vous qui étiez des esprits célestes, en possession de la sainteté, de la vie éternelle, vous vous êtes souillés avec des femmes; vous avez travaillé aux œuvres de la chair, vous avez engendré dans le sang, vous avez agi comme ceux qui ne sont que de sang et de chair.

4. Eux, ils ont été créés pour mourir.

5. Voilà pourquoi je leur ai donné des femmes, afin qu’ils puissent cohabiter avec elles, engendrer des enfants qui perpétuent leur race sur la terre.

6. Mais vous, vous avez été créé de purs esprits dès le commencement, vous possédez une vie éternelle, vous n’êtes point sujets à la mort.

7. Aussi ne vous avais-je point donné de femmes, parce que, esprits purs, vous deviez habiter dans le ciel.

8. Et maintenant les géants, qui sont le prix du commerce de l’esprit et de la chair, seront appelés sur la terre de mauvais esprits, et leur demeure sera sur la terre. Ils procréeront à leur tour de mauvais esprits, parce qu’ils tiennent au ciel par un côté de leur être, parce que c’est des saints Veilleurs qu’ils tirent leur origine. Ils seront donc de mauvais esprits sur la terre, et on les appellera esprits du mal. La demeure des esprits célestes est le ciel; mais c’est la terre qui doit être la demeure des esprits terrestres qui sont nés sur la terre.

9. Les esprits des géants seront comme les nuages, qui apportent sur la terre les fléaux de toute espèce, la peste, la guerre, la famine

10. Et le deuil. Il ne boiront ni ne mangeront, invisibles à tous les regards, ils s’insurgeront encore entre les hommes et les femmes: parce qu’ils ont reçu la vie dans les jours de destruction et de carnage.

11. Et les esprits des géants, des Néphilim qui oppriment, détruisent, font irruption, combattent, brisent sur la terre et y font le deuil, ne mangent aucune nourriture et n’ont point soif, et sont inconnaissables.

12. Ces esprits s’élèveront contre les enfants des hommes et contre les femmes, car ils sont sortis d’eux.




Chapitre 16

1. Lors de la mort des géants, quelque part qu’aillent leurs esprits lorsqu’ils abandonneront leur corps, ces esprits procédant de leurs âmes charnelles séviront impunément. Ils séviront ainsi jusqu’au jour de la consommation, du grand jugement, où s’accomplira le Grand siècle. Ils seront exterminés au jour de la grande consommation de l’univers; alors les Veilleurs (infidèles) et les impies seront détruits pour toujours.

2. Quant aux Veilleurs, qui t’ont envoyé pour m’implorer pour eux,

3. Dis-leur, à ces ‘intelligences’ célestes: Vous avez eu le ciel pour demeure; mais les secrets d’en haut ne vous ont pas tous été révélés; cependant vous avez connu un secret futile.

4. Et vous l’avez dévoilé aux femmes de l’homme dans les mouvements de votre cœur, et par là vous avez multiplié le mal sur la surface de la terre.

5. Dis-leur donc: Jamais vous n’obtiendrez grâce, ni jamais vous ne recevrez la paix !




Chapitre 19

1. Alors Uriel s’écria: Voici les anges qui ont cohabités et se sont unis avec les femmes, Ils ont pris de nombreuses apparences et se sont désignés des chefs.

2. Ils ont souillé les hommes, multiplié parmi eux les erreurs, au point de leur faire faire des sacrifices aux démons, comme à des dieux. Mais au grand jour, ils seront jugés et ils périront, et leurs femmes avec eux, parce qu’elles ont séduit les anges et se sont laissés séduire sans résistance. Elles deviendront des sirènes.

3. Et moi, Énoch, moi seul, j’ai vu la fin de toutes choses, et il n’a été donné à personne de la voir comme moi.




source:
dualité http://revelationbible.free.fr/henoc/henoch_1_25.html




Dernière édition par invitée le Sam 23 Avr 2011 - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: LES ÉCRITURES ET LES RACES DÉCHUES   Sam 23 Avr 2011 - 14:24


« Azaël [var. É Azazel] enseigna encore aux hommes à faire des épées, des couteaux, des boucliers, des cuirasses et des miroirs; il leur apprit la fabrication des bracelets et des ornements, l’usage de la peinture, l’art de se peindre les sourcils, d’employer les pierres précieuses, et toute espèce de teintures, de sorte que le monde fut corrompu. » (Chapitre 8)



Ça rejoint le récit de Credo Mutwa sur le début de la corruption de l'humanité par les "Chitauli":

« Le monde était densément recouvert de grandes forêts, de grandes jungles, et les gens vivaient en paix sur la Terre à ce moment-là. Les gens étaient heureux et on dit, qu'à ce moment-là, nous, les êtres humains, n'avions pas l'usage de la parole. Nous faisions seulement des bruits amusants comme des singes ou des babouins heureux, mais nous n'avions pas la parole comme nous l'avons maintenant. Et en ces siècles-là, les gens se parlaient entre eux grâce à leur esprit.

Un homme pouvait appeler sa femme en pensant à elle, en pensant à la forme de son visage, l'odeur de son corps, et le toucher de ses cheveux en tant que femme. Qu'un chasseur soit sorti dans la brousse et ait poussé des cris pour faire venir les animaux, et les animaux auraient choisi l'un d'entre eux qui soit vieux et fatigué, et cet animal se serait offert lui-même au chasseur afin qu'il puisse le tuer rapidement et l'emporter à sa caverne pour servir de nourriture carnée.

Il n'y avait pas de violence contre les animaux. Il n'y avait pas de violence contre la Nature de la part des êtres humains à ce moment-là. L'Homme avait l'habitude de demander de la nourriture à la Nature. Il venait vers un arbre et pensait à un fruit, et l'arbre aurait permis à certains de ses fruits de tomber par terre, et l'homme les aurait pris.

Et toutefois, on dit ensuite que quand les Chitauli sont venus sur Terre, ils sont arrivés dans de terribles vaisseaux qui volaient dans l'air, des vaisseaux qui étaient façonnés comme des grandes boules et qui faisaient un bruit effroyable et un feu terrible dans le ciel. Et les Chitauli dirent aux êtres humains, qu'ils rassemblaient par la force à coup d'éclairs, qu'ils étaient de grands dieux du ciel et que dès lors ils allaient recevoir un certain nombre de grands dons de la part des dieux. Ces soi-disant dieux, qui étaient comme des êtres humains, mais très grands, avec une longue queue, et avec d'effroyables yeux ardents, certains d'entre eux avaient deux yeux - des yeux jaunes et brillants - d'autres avaient trois yeux, l'œil rond et rouge étant au centre de leur front. Ces créatures retirèrent ensuite les grands pouvoirs que les êtres humains avaient: le pouvoir de parler seulement grâce à la pensée, le pouvoir de déplacer des objets avec seulement leur esprit, le pouvoir de voir dans l'avenir et dans leur passé et le pouvoir de voyager, en esprit, vers d'autres mondes.

Tous ces grands pouvoirs, les Chitauli les ont enlevés aux êtres humains et alors ils ont donné aux êtres humains un nouveau pouvoir, l'usage de la parole. Mais, les êtres humains trouvèrent, avec horreur, que l'usage de la parole divisait les êtres humains, au lieu de les unir, parce que les Chitauli avaient créé d'une manière fourbe différentes langues, et ils provoquèrent une grande querelle entre les gens. Les Chitauli firent aussi quelque chose qui n'avait jamais été faite auparavant: ils donnèrent aux êtres humains des gens pour régner sur eux, et ils dirent, “Ce sont vos rois, ce sont vos chefs. Leur sang est le nôtre. Ils sont nos enfants, et vous devez écouter ces gens car ils parleront en notre nom. Si vous ne le faites pas, nous allons vous punir d'une manière absolument terrible.”

Avant l'arrivée des Chitauli, avant l'arrivée des créatures appelées Imbulu, les êtres humains étaient spirituellement une seule entité. Mais quand les Chitauli sont arrivés, les êtres humains sont devenus divisés, à la fois spirituellement aussi bien que par la langue.

Et ensuite, les êtres humains recevaient d'étranges nouveaux sentiments de la part des Chitauli. Les êtres humains commencèrent à se sentir en danger, si bien qu'ils se mirent à construire des villages entourés de très robustes clôtures de bois. Les êtres humains se mirent à devenir des fondateurs de pays. Autrement dit, ils entreprirent de créer des tribus et des terres tribales, qui avaient des frontières, qu'ils défendaient contre tout ennemi éventuel. Les êtres humains devinrent ambitieux et cupides et ils désiraient acquérir des richesses sous la forme de bétail, et de coquillages.

Et, une autre chose que les Chitauli forcèrent les êtres humains à faire, ils obligèrent les êtres humains à exploiter des mines à l'intérieur de la Terre. Les Chitauli mirent au travail les femmes humaines et leur firent découvrir des minéraux et des métaux de certains types. Les femmes découvrirent le cuivre; les femmes découvrirent l'or; les femmes découvrirent l'argent. Et, éventuellement, elles étaient guidées par les Chitauli pour allier ces métaux et pour créer de nouveaux métaux qui n'avaient jamais existé dans la Nature auparavant, des métaux tels que le bronze, le laiton et d'autres encore.
»


Credo Mutwa
étoile 1 http://transition888.heavenforum.org/t141-temoignage-du-grand-chaman-zoulou-credo-mutwa


C'est peut-être ça, la "chute de l'homme" dont parle les Écritures, et la séduction d'Ève par le serpent.
Surtout que selon certains biblistes et historiens, le mot "nephilim" est la forme plurielle du mot hébreu "nāphîl" et signifie "ceux qui font tomber les autres".


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: LES ÉCRITURES ET LES RACES DÉCHUES   Mar 28 Juin 2011 - 12:53





Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: LES ÉCRITURES ET LES RACES DÉCHUES   Lun 19 Sep 2011 - 9:10

CARTE RÉALISÉE À PARTIR DES INDICATIONS DE LA GENÈSE
ET DES MANUSCRITS DE LA MER MORTE













Dernière édition par invitée le Jeu 2 Aoû 2012 - 10:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: LES ÉCRITURES ET LES RACES DÉCHUES   Sam 21 Avr 2012 - 7:25

LA PROGÉNITURE DE SATAN ET LES ANGES DÉCHUS :
MI-HUMAINS, SHAPESHIFTERS, ALIENS ET CRÉATURES "MYTHIQUES"








Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES ÉCRITURES ET LES RACES DÉCHUES   Aujourd'hui à 6:29

Revenir en haut Aller en bas
 
LES ÉCRITURES ET LES RACES DÉCHUES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: ÉTRANGETÉS :: Vie extraterrestre :: Reptiliens/Nephilims/Annunakis-
Sauter vers: