TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES PIONNIERS DE LA TERRE CREUSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: LES PIONNIERS DE LA TERRE CREUSE   Mar 27 Juil 2010 - 2:28

LES PIONNIERS DE LA TERRE CREUSE
"29 personnalités qui sont des pionniers de la terre creuse"







Le docteur Ferdinand Ossendowski

Explorateur et écrivain russe d'origine polonaise, il mena, au début du XXème siècle, une périlleuse expédition en Asie Centrale, qu'il relate dans son livre "Bêtes, Hommes et Dieux" (1924). Au cours de son long périple à travers les plateaux arides et les montagnes désolées de la Mongolie, les lamas lui dévoilèrent peu à peu l'existence du royaume souterrain de l'Agartha.




Le marquis de Saint-Yves d'Alveydre

Écrivain et érudit français de la fin du XIXème siècle, le marquis de Saint-Yves d'Alveydre possédait la faculté de se dédoubler et de se projeter dans l'astral. Dans son livre "La Mission de l'Inde", il révèle comment, sous la conduite de son Guide, il a pu lui même pénétrer dans la Terre Creuse, en Agartha. Il donne des détails extraordinaires sur ce royaume souterrain éclairé par un soleil intérieur.




Le grand Maître spirituel bulgare Omraam Mikhael Aivanhov

Dans les années 1970, le grand Maître spirituel bulgare Omraam Mikhaël Aïvanhov fit de nombreuses révélations sur l’Agartha et l’organisation de la communauté installée dans la Terre Creuse suivant la Loi Synarchique. Il a prophétisé que la Synarchie serait prochainement importée de l’Agartha et remplacerait la démocratie sur toute la surface de la Terre, après l’effondrement brutal des valeurs capitalistes.




Raymond BERNARD

On peut aussi lire dans l'ouvrage devenu très rare de Raymond Bernard, "La Terre creuse" (Albin Michel, Paris 1971): « La Terre n'est pas une sphère solide avec un noyau brûlant de métal en fusion comme on le suppose communément. En réalité, la Terre est creuse et son intérieur communique avec la surface par deux couvertures polaires. Sur sa surface intérieure vit une civilisation avancée, créatrice de ces soucoupes volantes qui viennent nous espionner à intervalles réguliers. »




Richard Glenn

Richard Glenn affirme avoir rencontré à plusieurs reprises des "Extraterrestres" dès l'âge de 5 ans. Il les a qualifiés d'INTRAterrestres avant tout le monde.




Bernard de Montréal

« Un jour, des gens seront appelés pour aller à un endroit par voix télépathique, ils vont entendre, dans leurs oreilles, très fort... ce qu'ils vont entendre va venir de la Grande Chambre Souterraine et vont être appelés par ceux qui ont le rôle de les appeler ».




Aristote

Pour ARISTOTE, au IVème siècle av. J.-C., la Terre est exclusivement formée de l’élément terre; elle est entourée d’eau, puis d’air et enfin d’une couche de feu. Au-delà, c’est le monde des astres et de l’éternité. La partie superficielle du globe contient des cavités internes et des canaux. Le vent (ou souffle interne), sortant des cavités, provoque des tremblements de terre. Lorsqu’il est broyé en petites particules, il prend feu et donne des volcans.




Cette vision de la Terre perdure pendant toute l’Antiquité et le Moyen Age:


DESCARTES (1596-1650)

Le premier en 1644 à imaginer le monde souterrain. Pour lui, la Terre est un ancien Soleil qui a subi une évolution particulière. Au centre, on trouve un noyau de matière solaire, recouvert d’une couche compacte de la même matière que les taches solaires. Ensuite vient une couche de terre dense, une couche d’eau, une couche d’air et une nouvelle couche de terre plus légère qui se maintient au-dessus du vide comme une voûte.




Jules Verne (1828-1905)

Dans "Rouletabille chez les bohémiens", Jules Verne fait aussi allusion à la terre creuse en remarquant que jadis les bohémiens vivaient dans l’Agartha. À la tête de ces peuples mystérieux vivant dans les cavités de la terre, régnerait un mystérieux roi du monde dont les envoyés, de race supérieure inconnue, agiraient sur les gouvernements des pays à la surface de la terre. La région de Rennes le Château pourrait être une entrée vers ce monde.Tout les livres de Jules Verne se sont réalisés, sauf "Voyage au Centre de la Terre".




L’Amiral Byrd (1888-1957)

Américain - Avant la guerre, il mena plusieurs expéditions en Antarctique et en Arctique. En 1947 il diriga l'opération Hight Jump visant a délocaliser de l'Antarctique, les dernière bases nazis. Il passera sa vie entiere à dire que la Terre est creuse et habitable intérieurement. Ses carnets seront confisqués à sa mort par... le gouvernement Américain.

L'amiral Byrd expliqua plus tard à la presse: "C'est dur à entendre, mais dans le cas d'une nouvelle guerre, il faudra s'attendre à des attaques d'avions qui peuvent voler d'un pôle à l'autre". Il laissa aussi entendre qu'il y avait là-bas une civilisation avancée qui se servait, en accord avec les SS, d'une technologie supérieure.




Olaf Jansen

Le 3 Janvier 1908, il affirme être allé, en l’année 1829, avec son père Jens Jansen né à Rodwig, près des Îles Lofoten, en bateau, à l’intérieur même de la Terre dans laquelle ils seraient rentrés par l’ouverture sise près du Pôle Nord et y avoir séjourné deux pleines années!!!

Le fils Jansen passa 24 années dans un hôpital psychiatrique pour déficience mentale... Une fois relâché, il devint pêcheur et, après 26 ans, il s'installa en Californie. Il avait près de 90 ans lorsque, par hasard, l'écrivain Willis George Emerson fit sa connaissance. Le vieillard sentant sa fin prochaine voulut partager son secret et lui raconta sa fantastique aventure, lui montrant les cartes qu'il avait dessinées à l'époque.




Cleves Symnes

« Moi, Cleves Symnes, ancien capitaine d'infanterie de l’Ohio, je déclare au monde entier que la terre est creuse et habitable intérieurement. Elle contient plusieurs sphères solides, concentriques, placées l'une dans l'autre, et elle est ouverte au pôle de 12 à 16 degrés. Je m'engage à démontrer la réalité de ce que j'avance et je suis prêt à explorer l'intérieur de la terre si le monde accepte de m'aider dans mon entreprise. »

John Cleeves Symmes meurt en 1839 à Hamilton dans l’Ohio. Un an plus tard, son fils Americus Symmes érige sur la tombe de son père un monument symbolisant la Terre Creuse sous la forme d’une orbe percée d’un orifice.




Victor Hugo

Victor Hugo pensait que les portes de l'Enfer étaient terrestres et il les voyait dans le pôle Arctique (cf : "La fin de Satan").




William Reed

William Reed n'hésita pas à dire: « La terre est creuse. Les pôles, si longtemps cherchés sont des fantômes. Il y a des ouvertures aux extrémités nord et sud. À l'intérieur, on trouve de vastes continents, des océans, des montagnes et des fleuves. Il existe une vie végétale et animale dans ce nouveau monde et il est probablement peuplé par des races inconnues des habitants de la surface ».




Steve Currey

L’américain Steve Currey, l’un des principaux explorateurs de fleuves dans le monde, a servi de guide à plusieurs dizaines de milliers de personnes, dont des sénateurs et des membres du Congrès US, des chefs d’État, des chefs d'entreprise, des célébrités et des investigateurs. En 2005, il avait eu l’idée de mettre sur pied une expédition scientifique dans l’Arctique destinée à résoudre une fois pour toutes l'énigme de la la Terre Creuse.

Le départ avait été programmé pour le 26 juin 2006 et le voyage devait durer 24 jours... Seulement, voilà: l'organisateur, Steve Currey est mort d'un cancer foudroyant et incurable (6 tumeurs au cerveau, fait rarissime)... encore un hasard ??




Edmond Halley (1656-1749)

Il fut également le premier à émettre l'idée que les aurores boréales polaires étaient le reflet d'un "soleil intérieur" qui éclairait le monde souterrain. Ses travaux furent publiés dans "The Philosophical Transactions of the Royal Society of London" et ne firent pas grand bruit. Halley passa surtout à la postérité grâce à la découverte de la célèbre comète portant aujourd'hui son nom.




Edward George Bulwer Lytton

Politicien, ésotériste et écrivain célèbre, auteur des "Derniers jours de Pompéi", publia en 1873 "The coming Race" dans lequel il raconta que des rescapés de divers cataclysmes avaient trouvé refuge sous la Terre depuis des milliers d'années. Cette race de surhommes entretenait, selon lui, sa forme grâce à un mystérieux fluide, le "Vril". Elle allait bientôt supplanter l'humanité.




Marshall B. Gardner

Après vingt ans d'études, et sans qu’il ait eu vent de l'oeuvre de son prédécesseur, Reed, puis présentée dans "A journev to the Earth's interior: Have the poles really been discovered ?" ("Un voyage à l'intérieur de la Terre : les pôles ont-ils vraiment été découverts ?

L'ouvrage fut publié à compte d'auteur et jamais traduit en français. Gardner figura la Terre avec des ouvertures circulaires aux pôles dans lesquelles s'engouffrait l'eau de l'océan qui adhérait à la croûte, tant au-dessous qu'au-dessus, puisque, selon sa théorie, le centre de gravité de la Terre était situé en plein milieu de cette croûte et non au centre du globe. Si un bateau franchissait le trou et se dirigeait vers l'intérieur, il continuait de naviguer (dans une position renversée) sur la paroi interne de la croûte terrestre.




Fridtjof Nansen

L'explorateur Fridtjof Nansen, qui publia "Vers le Pôle" en 1897, affirma avoir vu, aux environs de midi, une "image du soleil", car, selon lui, il ne pouvait être qu'un "mirage". Il ressemblait à un feu rayonnant qui brillait juste au-dessus du bord le plus éloigné de la glace. Du sommet principal, Nansen aperçut plusieurs lignes horizontales directement l'une sur l'autre, toutes d'égale longueur, comme s'il avait affaire à « un soleil carré, d'un rouge pâle, avec des rayons sombres horizontaux en travers ». Nansen et son équipe ne s'attendaient pas à observer durant plusieurs jours consécutifs ce "dieu de vie" renaissant après la longue nuit d'hiver polaire, si bien qu'ils pensèrent avoir dérivé vers le Sud.




F. Amadeo Giannini

En 1959, F. Amadeo Giannini écrivit son "Worlds beyond the Poles" (Les mondes au-delà des pôles). Il révéla que, depuis le 12 décembre 1928, les expéditions polaires de la marine US avaient mis en évidence l'existence « d'une terre indéterminée s'étendant au-delà des deux pôles, hors des frontières de notre seul globe déterminées par la théorie copernicienne de 1543 ».




William F. Warren

William F. Warren, dans un livre intitulé "Le Paradis retrouvé, ou le berceau de la race humaine", développa l'hypothèse selon laquelle la race humaine avait pris naissance sur un continent tropical situé dans l'Arctique, la fameuse "Hyperborée" des anciens Grecs. Les habitants étaient des "dieux" pouvant vivre des milliers d'années, sans jamais vieillir. Selon lui, les anciens écrits de la Chine, de l'Égypte, de l'Inde, et aussi les légendes des Esquimaux, évoquaient une grande ouverture dans le Nord et une race vivant sous la croûte terrestre dont les ancêtres étaient originaires de cette terre paradisiaque.



Théodore Fitch

Un certain Théodore Fitch écrivit un livre, "Le Paradis intérieur de la Terre", en s’appuyant sur les travaux de Reed et de Gardner. Il prétendit que les océans internes étaient beaucoup plus petits que ceux de l'extérieur et que les étendues de terres y étaient trois fois plus grandes. Fitch posa une série de questions essentielles: « Si aucun fleuve ne coule de l'intérieur vers l'extérieur de notre globe, pourquoi tous les icebergs sont-ils composés d'eau douce ? Pourquoi trouve-t-on des graines tropicales, des plantes et des arbres flottant dans l'eau douce des icebergs ? Si cette eau ne peut logiquement provenir d'aucun endroit sur la Terre, alors par quel mystère se trouve-t-elle là ? Si la face interne de la Terre ne bénéficie pas d'un climat chaud, alors pourquoi rencontre-t-on en plein hiver; dans l'extrême Nord, des oiseaux tropicaux par milliers et des animaux qui ont besoin d'une température douce pour subsister ? D'où vient le pollen qui colore parfois la neige en rouge, en jaune ou en bleu ? »




Gray Barker

Gray Barker, une autre autorité en matière d'ovnis, écrivit dans le "Saucerian Bulletin" du 15 janvier 1960 : « Les adeptes des sciences occultes croient que des êtres habitent à l'intérieur de la Terre et qu'ils en sortent et y retournent grâce à des passages secrets situés au pôle Nord et au pôle Sud... Est-ce qu'il ne pourrait pas exister une race inconnue, dans quelque coin inexploré de la Terre, qui serait responsable des soucoupes volantes ? ... Après avoir longuement réfléchi, il me semble que l'explication d'une Terre intérieure devrait pouvoir résoudre la plupart des énigmes que pose le phénomène "soucoupes volantes. » Dans son livre intitulé : "Ils en savaient trop sur les soucoupes volante", il rappela qu'on avait vu une quantité inhabituelle d'ovnis dans la région du pôle Sud.




Henri Gauthier (1660-1737)

En 1721, Gauthier (1660-1737), un ingénieur des Ponts et Chaussées, pense que la Terre est entièrement creuse et qu'elle est comparable à un ballon ou à une vessie pleine d'air ! La mince couche externe, qui a moins de 5 km d'épaisseur en moyenne, est maintenue par deux forces opposées: la gravité et une force provenant de la rotation de la Terre.




Nicolas Roerich (1874-1947)

Russe d'origine, indien d'adoption, peintre mystique et visionnaire, Nicolas Roerich mena sa plus longue expédition en Asie Centrale en 1928. Il séjourna alors plusieurs mois dans les Himalayas, voyagea à travers le désert du Gobi et partit un beau jour, tout seul sur un poney, à la recherche d'un point du Tibet du Nord où il pensait découvrir l'entrée de l'Agartha et le Royaume de Shambhalla. Quand il reparut plusieurs jours plus tard, les Ladakhis de son escorte se prosternèrent à ses pieds: selon eux, seul un dieu pouvait revenir vivant de l'endroit où il s'était rendu !




Cyrus Reed Teed

L’idée d’une terre creuse, habitable à l’intérieur, a été reprise par plusieurs savants, sous des formes variées. En 1870, un Américain nommé Cyrus Reed Teed, qui avait d’abord étudié des médecines "naturistes", publia une brochure dans laquelle il racontait qu’un soir où il se trouvait seul, à minuit, dans le laboratoire qu’il s’était monté pour étudier l’alchimie, une femme très belle lui était soudain apparue. Elle lui révéla les vies antérieures qu’il avait vécues et lui dévoila les secrets de l’univers: celui-ci est pareil à un oeuf, nous vivons sur la face interne de la coquille. Teed était éloquent. Il créa un bureau géodésique qui se livra à des expériences pour prouver que la surface de la Terre est concave: c’est l’intérieur de la coquille.




H.P. Lovecraft
Les récits de H. P. Lovecraft (et al) appelés Cthulhu Mythos présentent comme thème récurrent un labyrinthe souterrain où vivent divers Grands Anciens.




Lobsang Rampa

Extrait Livre :Crépuscule (Page 25 à 39)

« Il existe indiscutablement au Tibet des tunnels qui s'enfoncent toujours plus profond sous la terre et de nombreuses légendes font état de personnages singuliers qui empruntent ces tunnels pour s'entretenir avec des lamas de degré supérieur. Ainsi que je l'ai écrit dans quelques-uns de mes ouvrages, je suis descendu dans certains de ces tunnels et même dans ceux de l'Ultime Thulé. Il est divers endroits du globe d'où l'initié peut se rendre au centre de la planète pour y rencontrer des représentants de cette civilisation intérieure et beaucoup de gens savent de science certaine que les habitants du monde intérieur viennent conférer avec ceux de la surface. Naturellement, quelques-uns des O.V.N.I. proviennent de ce monde intérieur.

Il existe différents types d'O.V.N.I. L'un d'eux vient des entrailles de la Terre et si l'on voit aujourd'hui beaucoup d'objets volants non identifiés, c'est parce que le peuple de l'intérieur s'inquiète énormément des explosions atomiques qui intervienent à l'extérieur.
»




René Guénon (1886-1951)

Ce Roi est doté d'un pouvoir tout à la fois sacerdotal et royal: « Le "Roi du Monde" doit avoir une fonction essentiellement ordonnatrice et régulatrice (...) fonction pouvant se résumer dans un mot comme celui d'"équilibre" ou d'"harmonie", ce que rend précisément en sanscrit le terme Dharma: ce que nous entendons par là, c'est le reflet, dans le monde manifesté, de l'immutabilité du Principe suprême. ». Pour faire le lien avec les traditions issues des textes bibliques, René Guénon ajoute: « Le nom de Melchissédec, ou plus exactement Melki-Tsedeq, n’est pas autre chose que le nom sous lequel la fonction même du "Roi du Monde" se trouve expressément désignée dans la tradition judéo-chrétienne. ». Mais ne nous y trompons pas, Melchisédech n'est que de seconde importance, parce que rattaché à une tradition secondaire, et non à la Tradition primordiale: « Le titre de "Roi du monde", pris dans son acception la plus élevée, la plus complète et en même temps la plus rigoureuse, s'applique proprement à Manu, le Législateur primordial et universel. ».




source:
cligno étoile http://www.esoterisme-exp.com/Section_dossier/Terre_creuse/TerreCreuse.php?page=menu17


Revenir en haut Aller en bas
 
LES PIONNIERS DE LA TERRE CREUSE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: ÉTRANGETÉS :: Terre Creuse-
Sauter vers: