TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 REALFICTION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: REALFICTION   Mer 20 Avr 2011 - 18:45

R E A L F I C T I O N






Considéré comme un enfant indigo, ou «fils des étoiles» par ses amis proches, à l’insu de son père, grand maître d’une loge maçonnique fameuse, Yan laisse tomber à ses pieds l’ouvrage révélateur du philosophe arabe Ibn Arabî, la Tarîqa, qui traite de la voie spirituelle ésotérique musulmane et qui a valu à cet auteur d’être surnommé le «fils de Platon». La main gauche de Yan se resserre vigoureusement sur la gemme qu’il tenait en même temps que le livre, tandis qu’il se renverse dans son fauteuil, plongé dans une profonde vision intérieure.

Sur l’écran noir de son esprit viennent s’inscrire en lumière blanche les lettres et chiffres : H1N1. Puis, voilà que le regard de Yan s’avance vers les signes, pénètre leur matière lumineuse apparemment uniforme et découvre des tirets de lumière multicolore en mouvement, puis des successions de points qui forment des flaques mouvantes, dont la couleur varie du vermillon au carmin foncé, presque noir, puis virent au blanc uniforme à mesure que se dessinent des silhouettes mythiques telles que licornes, centaures, dragons, humanoïdes ailés... Ebahi par la vitesse superlumineuse de son double énergétique, Yan prend peu à peu conscience des formes d’énergie qu’on ne voit pas habituellement, flottant sur l’écran mystérieux de la noosphère et qui ont pourtant été photographiées par le physicien William Tiller lorsqu’il enseignait à l’université de Stanford: formes de vie non incarnées sur Terre et dont les matrices n’attendent peut-être qu’un biotope favorable pour s’exprimer dans le monde vivant.

Tandis que sa vision du monde superlumineux s’atténue, Yan aperçoit un visage extraterrestre bien répertorié sous la dénomination de «petit gris» et des mains pâles et lisses dont les doigts manipulent un étrange appareil métallique en forme de dodécaèdre, d’où s’échappent des faisceaux lumineux qui vont nimber de leur lumière bleutée des milliers de fioles alignées sur lesquelles on peut lire le nom d’un laboratoire pharmaceutique renommé.

Il attrape son téléphone mobile et appelle son amie Sofia, une femme étrange aux pouvoirs étendus qui passe auprès de quelques-uns de ses proches pour une «Dame blanche».

«Il faut que je te raconte ma dernière vision, lance-t-il avec son calme habituel, c’est assez inquiétant

«Tu as utilisé ma pierre?» interroge cette dernière.

«Oui, pour la première fois et, euh... incroyable la clarté qu’elle a donné à mes visions. Tu l’as sacrément chargée!»

Un petit rire se fait entendre dans le téléphone. «J’y ai mis tout mon coeur, plaisante Sofia, alors... dis-moi ce que tu as vu...»

Yan lui décrit alors par le menu tout ce qu’il vient de voir, en ajoutant que selon lui, Ibn Arabî a dû puiser aux mêmes sources védiques que les Egyptiens de la période prédiluvienne.

«Je crois qu’il faut que j’appelle notre ami Théo, conclut Sofia, il est biophysicien et je pense qu’il va confirmer l’idée qui me vient au sujet de cette lumière bleue.»

Aussitôt joint sur son mobile également, Théo explique que les faisceaux bleutés pourraient être des modulations biophotoniques capables de modifier la communication électromagnétique intercellulaire, et de préparer les canaux ioniques à laisser passer des ions inhabituels avec une double conséquence: un brouillage du corps énergétique et une perturbation de l’homéostasie et d’un certain nombre de métabolismes.

«C’est bien ce que je pensais, confirme Sofia. Lorsque j’évoque le vaccin contre l’hépatite C, c’est tellement puissant que je me mets dans l’immobilité parce que je n’arrive plus à gérer le phénomène. Il y a une force qui monte du chakra racine et n’arrive pas à sortir par le coronal

«Oui, observe Théo, j’ai la sensation qu’il bloque l’énergie vitale et l’énergie ancestrale

«Ça stagne sur les épaules et touche le cervelet et la motricité dans cette dimension et au niveau spirituel. Je ressens une grande oppression au niveau du coeur. Le plexus solaire semble atteint aussi. Le H1N1 me fait un effet analogue, en plus puissant, avec attaque directe du coronal, le chakra qui en ce moment nous permet d’intégrer les nouvelles énergies

«Oui, répond Théo, le repos providentiel du soleil diminue le bruit de fond électromagnétique habituel et nous laisse recevoir les énergies du noyau galactique en clair. Ceux qui les reçoivent s’adapteront facilement au nouveau niveau vibratoire de l’être. Quant aux autres... je les plains... Car comme le répètent les chamanes amérindiens, la fin du calendrier Maya n’est pas la fin du monde mais le début d’une nouvelle ère.»

«Attends, le coupe Sofia, je me branche sur les autres vaccins, histoire de voir quels dégâts énergétiques ils provoquent

«Je ne sais pas si les gens qui les fabriquent sont vraiment conscients de ce qu’ils font», observe Théo.

«Bonne question, répond Sofia en émettant un petit rire triste, en tout cas il est clair que le vaccin contre le tétanos replie le vortex du chakra racine sur lui-même tout en bloquant le coronal, ce qui fait qu’il isole complètement le corps énergétique de l’extérieur. En plus de cela, il s’attaque au troisième oeil, brouillant les perceptions, tandis que le vaccin contre la rougeole et celui contre la coqueluche induisent un grand stress physiologique, propice au développement ultérieur de maladies neuro-dégénératives. Le vaccin contre la polio s’en prend aussi au chakra racine, s’attaque aux os des jambes, emprisonne la mémoire ancestrale, perturbe la locomotion, empêche l’os de s’exprimer et provoque malformations, protubérances, etc. Quant au virus atténué de la grippe saisonnière, il s’attaque aux deuxième et troisième chakras, ainsi qu’au chakra subracinaire, qui se trouve entre les pieds

«Oui, ironise Théo, c’est l’influence néfaste de l’influenza...»

«Ce virus coupe l’enracinement entre les pieds... rien que le fait d’y penser me donne envie de vomir... C’est une sorte de nausée existentielle... Il dévie le canal central vers la bouche au lieu du coronal. Il y a quelque chose dans ce vaccin que le corps énergétique refuse de prendre. Il rayonne sur le foie, le pancréas et l’estomac, qui se met à rétrécir... il repousse le diaphragme vers le haut et remonte vers les poumons en les bouffant de bas en haut... Il attaque le plexus solaire puis l’estomac. L’estomac veut tout rejeter et comme il n’y arrive pas, il se contracte et se resserre

«Bigre, lâche Théo, tu parles d’un programme!»

«Bon, je me branche sur le vaccin contre la variole maintenant... Celui-ci touche le thymus, chakra secondaire entre la gorge et le coeur, affaiblit l’énergie du système immunitaire plus un autre chakra intermédiaire entre le thymus et le coeur. Je sens également une atteinte de l’énergie musculaire par une diminution de l’énergie veineuse. Le ventre gonfle... L’énergie ne part pas vers les poumons mais descend vers le bas et pollue les jambes avec des toxines...»

«Au fait, coupe Théo, nous allions oublier le BCG...»

«J’allais y venir, répond Sofia. Le BCG touche le thymus et l’oreille interne... Il coupe la tête en deux dans la verticale, donc la connexion cérébrale inter-hémisphérique... Il crée une grosse boule énergétique qui a du mal à sortir par le coronal... vagues de perturbations électriques dans le cerveau. Il coupe aussi le troisième oeil. Ces ondes n’arrivent pas à sortir de la voie crânienne et cherchent à sortir par les yeux en perturbant les sens. Cela se solde par des vertiges et par une crise de tétanie vers une semi-perte de connaissance. Le corps énergétique quitte le corps, il ne supporte pas cette torture

«On dirait que le vaccin antituberculinique est propice à la schizophrénie... observe Théo pensivement, ce ne serait pas vraiment surprenant... En plus des cas d’autisme, de sclérose en plaque et de myofasciite à macrophages, voilà qui devrait porter un coup fatal au dogme pasteurien

«Je te laisse à tes conclusions médicales, mon cher, moi je me contente d’observer les phénomènes énergétiques

«Et tu fais bien, approuve Théo, nous sommes complémentaires dans nos approches. C’est comme ça que nous pouvons avancer dans un domaine totalement soumis à la désinformation et là, grâce à toi, je vois bien que le H1N1 était fait pour annihiler l’énergie résiduelle des individus que les vaccins précédents n’avaient pas encore transformés en robots


* * * * *

Dans la salle de contrôle ultra-discrète de la base de Dulce, l’effervescence est à son comble après la réception du dernier rapport du groupe Echelon sur une conversation française entre deux «mutants» français.

«Il faut les mettre hors d’état de nuire, lance le major Hartweg, que se passera-t-il s’ils ébruitent l’affaire?»

«Personne ne les croira, tente de le rassurer le conseiller spécial Stone, de la CIA, un expert en révolutions colorées, rien de plus facile que de discréditer ces individus en les faisant passer pour des illuminés. Leurs assertions ne dépasseront pas le stade de la rumeur sur le web.»

Dans son for intérieur, Stone espère vivement que les experts de la base ne prendront pas de décision définitive à l’encontre de ces mutants qui ont entrepris de sauver d’autres personnes en les aidant à s’adapter aux énergies du nouveau monde annoncé. Depuis son premier contact avec une entité largement supérieure aux «greys», Stone a reconstruit sa vie autour d’un projet généreux visant à préparer la grande Renaissance humaine à l’échelle planétaire. Mais pour y parvenir, il doit mettre en échec les plans des sectes eugénistes qui ont fait ériger les pierres de Géorgie en les attribuant à C.R. - Christian Rosencreuz - et qui prônent un retour drastique et génocidaire à une population mondiale de cinq cents millions d’individus. En tout cas, telle est la mission qui lui a été confiée par le conseil supérieur de l’Alliance intergalactique.

«L’humanité a enfin le droit de sortir du purgatoire à condition d’élever le niveau vibratoire de sa conscience individuelle et collective», avait observé Bridget Bennett, son amie du service de surveillance des maladies iatrogènes à la FDA (Food & Drugs Administration), une librepenseuse comme lui et donc particulièrement rebelle et habile à dissimuler ses sentiments dans le cadre du travail.

«Où en êtes-vous de la nouvelle offensive de l’OMS?», reprend-il pour éluder la question sur les visionnaires français.

«L’opération C7 n’ayant pas été suivie par les populations, en particulier en France où la vaccination est pourtant obligatoire, nous relançons une campagne C5 sous prétexte d’une épidémie de rougeole», répond le major Hartweg sans dissimuler son irritation. «Mais, poursuit-il, je doute de l’efficacité de cette campagne si ces visionnaires parviennent à lancer une campagne antivaccinale comme cela fut le cas à propos du H1N1...»

«Oui, intervient le général Winniger, abandonnant soudain son rôle d’observateur discret du Pentagone, je ne vois pas à quoi aura servi notre politique d’affaiblissement de la France si ce pays compte à terme le plus grand nombre de survivants après l’Impulsion de 2012.»

«2012? l’interrompt le major Hartweg, Carl Calleman parle du 28 octobre 2011.»

«Tss tss, fait le général en balayant l’objection de la main, ne vous laissez pas influencer par les conspirationnistes. Vous voyez bien que rien ne montre que la fin du monde est pour 2011.»

«Rien, en effet», répond Hartweg en jetant un oeil sur la Une du New York Times, annonçant en très gros titre les tentatives d’émigration de millions de Japonais irradiés, après l’évacuation de la ville de Tokyo.


(c) Alex Vicq, mars 2011




source: Morphéus n°45


Revenir en haut Aller en bas
 
REALFICTION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: DIVERS :: Coups de cœur-
Sauter vers: