TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 EXPÉRIMENTATION DES RADIATIONS SUR DES COBAYES HUMAINS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: EXPÉRIMENTATION DES RADIATIONS SUR DES COBAYES HUMAINS   Mer 18 Mai 2011 - 8:02

HOLE IN THE HEAD






Publication de Hole in the Head: a life revealed. Un film sur des expérimentations “aux radiations” sur des enfants noirs aux USA. Cela n’est pas en rapport avec Fukushima mais cela participe des mêmes crimes contre l’humanité et la biosphère. Ce film a été réalisé par Smith Leonard Production. ATTENTION, la bande-annonce de ce film est strictement déconseillée aux enfants et aux âmes sensibles.



source:
malheureux http://www.kokopelli-blog.org







Dernière édition par invitée le Sam 28 Mai 2011 - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: EXPÉRIMENTATION DES RADIATIONS SUR DES COBAYES HUMAINS   Mer 18 Mai 2011 - 8:52

TEST NUCLÉAIRE DE TOTSKOYE EN 1954








Totskoye est un champ de tir militaire créé en Septembre 1941 au nord du village de Totskoye en Russie (Oural du Sud) sous la juridiction du District Militaire de l'Oural du Sud.

En 1954, des tests de bombardement nucléaire ont été réalisés dans le champ de Totskoye au cours l'exercice d'entraînement "Snezhok" (boule de neige ou neige légère), avec quelque 45.000 personnes, tous des soldats et officiers russes, [newsru.com. 2004-09-14] [podrobnosti.ua. 2009-09-20] qui ont été exposés aux radiations émises par une bombe deux fois plus puissante que celle larguée sur Hiroshima neuf ans plus tôt. L'exercice a été commandé par le maréchal de l'Union Soviétique, Georgy Zhukov, qui fut témoin de l'explosion à partir d'un bunker nucléaire souterrain. A 09h33, le 14 Septembre 1954, un soviet bombardier TU-4 a laissé tomber une arme de 40 kilotonnes atomiques de 8.000 mètres. [Neu Samara]



L'expérience a été conceptuellement similaire à d'autres effectuées à l'époque par les États-Unis, le Royaume-Uni et d'autres pays atomiques, [Nuclearfiles.org] [archive.org] et a été conçu pour tester les performances du matériel militaire et des soldats dans le cas d'une guerre nucléaire. Elle impliquait la 270ème division de fusilliers, 320 avions, 600 chars et 600 véhicules blindés de transport. Cinq minutes après l'explosion, il fut ordonné aux avions de bombarder le site de l'explosion, et trois heures plus tard (après la démarcation de la zone radioactive) aux véhicules blindés la pratique de la prise d'une zone hostile après une attaque nucléaire.

La population locale a été alertée et évacué, mais fut autorisée à revenir plus tard.

Des milliers de personnes auraient trouvé la mort à la suite des radiations, dans l'immédiat et dans les années suivantes. Le pilote aux commandes du TU-4 développa une leucémie et son co-pilote un cancer des os. Il n'existe pas de chiffres officiels montrant combien des 45.000 hommes envoyés à la plage sont morts à la suite de l'essai. Les personnes exposées aux radiations lors des essais ont été privées de soins médicaux, leurs dossiers militaires ont été falsifiés pour montrer différents lieux de services et le test est resté secret. Les malades qui ont demandé de l'aide dans les hôpitaux locaux plus tard ont été surpris d'apprendre que leurs cartes médicales, contenant leurs antécédents de maladie, avaient disparu de l'hôpital régional. Ce fait a été confirmé par l'ancien soldat qui a participé à l'exercice, Alexey Pétrovitch Vavilov, dans l'interview télévisuel des nouvelles du programme Podrobnosti (Telechannel INTER).

Tamara Zlotnikova, un ancien membre de la Duma russe, aide les survivants à lutter pour une indemnisation. Elle estime que le bilan de l'essai a été énorme. Elle a cité comme disant: « Même aujourd'hui, l'incidence de certains cancers à Orenbourg, une ville 130 miles de la plage, est le double de celle du peuple qui ont souffert de Tchernobyl. Une étude réalisée par le ministère de la santé sur les villes avec la plus mauvaise santé met Orenbourg au deuxième rang des 88. » Toutefois, il pourrait objectivement y avoir d'autres facteurs tels que les niveaux élevés de pollution dans le fleuve Oural qui a contribué aux problèmes de santé à Orenbourg.

Plus d'un demi siècle plus tard, cette question est encore sous la stricte supervision du gouvernement fédéral. Les forces de l'ordre locales continuent à harceler les journalistes qui tentent d'obtenir des images de l'incident. L'exercice est devenu largement connu seulement en 1993. Même les soldats qui ont participé à l'exercice ne savaient pas de quoi ils faisaient partie; on leur avait seulement dit qu'il y aurait une imitation d'explosion nucléaire. La population locale n'a jamais été examinée pour problèmes médicaux, bien que de nombreuses pathologies ont été enregistrées depuis lors. Le gouvernement a félicité la population locale pour leur héroïsme dans la fourniture du bouclier nucléaire pour leurs patrie.




source:
à la loupe http://en.wikipedia.org/wiki/Totskoye_range_nuclear_tests







Revenir en haut Aller en bas
 
EXPÉRIMENTATION DES RADIATIONS SUR DES COBAYES HUMAINS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: PLAN DE NOS PRÉDATEURS :: Dépopulation programmée :: Génocide par irradiation-
Sauter vers: