TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SALLE D'ARCHIVES HOLOGRAPHIQUES DÉCOUVERTE EN ROUMANIE ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: SALLE D'ARCHIVES HOLOGRAPHIQUES DÉCOUVERTE EN ROUMANIE ?   Mer 26 Oct 2011 - 14:56

SALLE D'ARCHIVES HOLOGRAPHIQUES DÉCOUVERTE EN ROUMANIE ?






Présentation du livre de Radu Cinamar: Transylvania Sunrise, publié aux États-Unis par Peter Moon

En 2003, grâce à sa technologie par satellisation, le Pentagone découvre une anomalie dans les montagnes Bucegi en Roumanie. Avec les plus hauts niveaux de la Franc-Maçonnerie, le Pentagone établit une alliance avec le service le plus secret des services secrets de Roumanie, le "Department Zero". Ensemble, les Américains et les Roumains utilisent la technologie peu dévoilée du Pentagone pour pénétrer dans une chambre souterraine inaccessible aux hommes sans cette technologie.

Ils découvrent une Salle d'Archives Holographiques laissées dans ce lieu par une civilisation avancée, proche de 3 tunnels mystérieux dont l'un mène à la Terre Creuse. Peter Moon se trouve engagé dans cette histoire par son éditeur roumain qui est également l'éditeur de cette histoire incroyable ainsi que par un ami de longue date, le Dr. David Anderson, fondateur du Time Travel Research Center. Peter Moon entreprend son voyage aventureux en Roumanie pour visiter le sphinx roumain et il apprend la mystérieuse association de son ami scientifique avec Radu Cinamar.


Transcription et traduction du podcast de Peter Moon, invité sur Blogtalkradio en décembre 2009

Cette histoire commence lorsque je reçois le manuscrit de l'éditeur roumain, manuscrit qu'il avait lui-même reçu de l'auteur Radu Cinamar. Ce livre raconte l'histoire de Radu Cinamar et comment il fut impliqué avec un homme du nom de César Brat; Radu et César sont les 2 protagonistes dans cette histoire. César est né avec des pouvoirs paranormaux décelés dés sa naissance par le médecin. Il avait un cordon ombilical anormalement long que le médecin n'arrivait pas à couper avec ses instruments chirurgicaux habituels, au point qu'il dut le scier. À cette époque - Roumanie communiste - les médecins se doivent de rapporter aux services de sécurité toute naissance inhabituelle, ce que fait le médecin. Le gouvernement fait examiner l'enfant par un autre médecin et les parents sont informés que s'il présente des signes d'anomalies ou de pouvoirs paranormaux, ils devront le signaler. Les parents reçoivent de l'argent pour cette "surveillance".

L'enfant montre des pouvoirs divers et, avant la puberté, il est emmené dans un centre d'entrainement spécial où il est formé avec d'autres enfants qui présentent des capacités paranormales. César est donc confié au Général Obedaya qui dirige ces programmes étranges. Alors qu'il grandit, il apprend ce qu'est le "Département Zéro", un service inconnu du public, équivalent à X- Files. "Département Zéro" est le nom de quelque chose qui n'existe pas; son existence n'est devenue publique qu'après la sortie de ce livre. La plupart des services secrets roumains ne connaissaient pas son existence; les seules personnes qui connaissaient ces programmes étaient les dictateurs communistes.

César est devenu responsable de ce département. Dès que quelque chose d'étrange était déclaré, le Département Zéro envoyait 3 équipes. La première pour suivre les évènements sur place, la deuxième pour s'assurer que personne ne s'en mêlerait et la troisième pour enquêter scientifiquement. César est responsable des 3 équipes et supervise les enquêtes sur les incidents paranormaux en Roumanie. Le nouveau président a dû être briefé sur ce Département spécial à l'occasion des évènements qui ont entouré les découvertes dont nous allons parler. Ces mystères font une belle histoire, mais nous apprendrons qu'il y a une connection tangible avec la réalité, la réalité politique.

Au début, Radu a rencontré César qui avait demandé à le voir. Les 2 hommes se rencontrent dans une limousine et César commence à raconter cette histoire incroyable et il désire que Radu écrive un livre à ce sujet. César a besoin de quelqu'un pour raconter l'histoire car il se passe des évènements perturbateurs en Roumanie, qui ébranlent la structure politique ainsi que les traditions roumaines. Le boulot de César n'est pas seulement politique, il dit avoir été approché par un homme qui lui a demandé un entretien, un franc-maçon italien de haut rang, senior Mazani. Ce Mazani est un vrai puzzle pour César car personne n'est au courant de son existence, mais ce franc-maçon connaît non seulement son existence mais il sait aussi qu'il est responsable de certains domaines bien gardés en Roumanie auxquels sénior Mazani veut accéder.

César est perplexe, ce type en sait trop. Comment connait-il l'existence de ces lieux ? L'italien parle le roumain couramment et dit à César qu'il veut le rencontrer dehors, à plus de 150m de tout immeuble; il ne veut pas être surveillé et il ajoute qu'une salle souterraine très mystérieuse a été découverte dans les montagnes Bucégi près de la frontière avec la Transylvanie, non loin du domaine de Dracula. Mazani poursuit en disant qu'il y a un sphinx sur une montagne et une autre formation de pierres appelée Babel qui signifie vieille femme en roumain, mais aussi seuil ou porte.




Ce sphinx roumain est d'ailleurs étrange, car il apparaît différemment selon l'angle d'observation. Sénior Mazani explique à César: « Grâce au Pentagone - apparemment ce type a un lien maçonnique avec le pentagone - nous avons découvert qu'il existe une chambre souterraine sous le sphinx, mais nous ne voyons aucune entrée. C'est une chambre qui fut créée, ça ne ressemble pas à une cavité géophysique naturelle, il n'y a pas d'accès à l'extérieur et nous voulons savoir ce qui s'y trouve. Alors, comment pénétrer dans cette salle ? On l'a découverte grâce aux satellites, grâce à la technologie GPRS. » [Ground Penetrating Radar] Il répète qu'il veut y accéder et dit: « Je viens vous voir car vous pouvez y accéder pour moi. »

C'est tout d'abord une affaire paranormale, et si l'italien utilise les ficelles politiques roumaines normales, il aura des problèmes parce que c'est situé sur le territoire roumain et parce que le gouvernement serait alerté alors qu'il n'est pas au courant. L'italien essaie de séduire César avec toutes sortes de promesses: il pourrait obtenir tout ce qu'il désire... Il lui parle de la corruption des francs-maçons et de comment ils essaient de contrôler le monde, il en dresse un très mauvais tableau et lui propose tout ce qu'il veut. César semble être une personne très honorable et voudrait ne rien avoir à faire avec le sénior Mazani, excepté que s'il refuse, il peut perdre sa place car cet homme est très puissant. Il décide donc de jouer le jeu sans montrer de désaccord ni acquiescer pour autant.

Puis, Mazani ayant obtenu sa permission, il se rend sur les lieux et commence à creuser. Il n'est pas venu avec une pelle ! Mais il envoie des militaires américains (sans que George Bush soit au courant); nous sommes en 2003. Il précise à César que si des gens du gouvernement veulent savoir de quoi il retourne, il suffit de leur dire que c'est une formation géologique naturelle.
César et le Général Obedaya veulent garder le secret; ils ont les troupes américaines à leur disposition mais ils préfèrent installer des militaires roumains sur le site. Le Pentagone y envoie des militaires US et ils installent les baraquements pour que les gens puissent travailler, se nourrir, etc. Et ils commencent à utiliser une technologie plasma; ils doivent porter des casques anti-atomiques pour leur protection.

Trois semaines plus tard, ils invitent Radu sur le site car ils ont trouvé un artéfact remarquable. C'est une salle des archives qui se trouve plusieurs mètres sous le sphinx. C'est une chambre avec des tables de 2 m de haut, ce qui voudrait dire que les êtres qui les ont bâties sont plus grands que nous. Radu est envoyé par avion sur le site. Il a le droit d'examiner cette salle pendant 45-60 minutes afin de pouvoir y faire ses propres expériences avant d'écrire un livre sur ce qu'il a examiné pendant 1 heure.
Quand les gens pensent à une salle d'archives, ils imaginent des rouleaux de parchemin qui racontent l'histoire du monde, comme ce que nous avons en Égypte. Eh bien, nous trouvons que cette salle des archives est bien plus exotique que ce que les égyptologues pourraient imaginer, car c'est une salle d'archives holographiques.

Radu explique qu'il y a une table qui, lorsqu'elle est activée, montre l'histoire du monde. L'histoire qui est montrée est en résonance avec votre propre référence biologique. Par exemple, si vous et moi regardions en ayant posé nos mains dessus, nous verrions des images différentes apparaître, car ce que nous aurions besoin de savoir résonnerait différemment selon notre génétique. Dans le cas de Radu, il obtiendrait des résultats sur l'histoire roumaine. Les nôtres seraient plus américaines ou plutôt de l'origine de notre génétique.

Radu a vu l'histoire du monde jusqu'à environ 400-500 ans avant JC. Ça s'arrête à ce moment là. Ils ont attribué cet arrêt au manque de mise à jour du logiciel de ce dispositif. Mais c'était il y a 6 ans, on ne sait pas ce qu'ils ont trouvé depuis, mais celle-ci était une fonction clé. Il y avait une autre fonction qui montrait la topographie de toute la région et comment le pays semblait protégé des inondations possible et des désastres naturels parce que ça en montrait le potentiel.
Toute cette région correspond au champ de blé de la Roumanie et de toute l'Europe de l'Est, en fait. C'est une région de fermiers et les corporations arrivent, essayant de tout avaler. Ils veulent se débarrasser des paysans; c'est une partie de la machination qui s'opère en Roumanie avec l'Union européenne; c'est de la politique.

Une autre fonction: Radu a posé sa main au-dessus d'une autre section de la table et il a obtenu un affichage de son ADN. Plus il approchait sa main de la table, plus l'image de son ADN devenait précise d'un point de vue microscopique.
Puis, en posant une main sur une autre section, la projection d'un système stellaire apparaît ainsi que l'entité biologique qui peuple ce système, mâle et femelle. Par exemple, sur Arcturus, il voyait l'image d'un Arcturien, ou s'il posait sa main sur Les Pléiades, il voyait un Pléiadien. Oh... et quand il posait ses mains sur 2 systèmes stellaires différents, cela montrait la combinaison formée des 2 génétiques, ou encore, sur la Terre et un autre système. Cette table montre donc le potentiel de mixer les génétiques.

Lorsque je suis interviewé sur le sujet, je dis toujours: « Si cette histoire n'est pas vraie ! Je lui donne un 20/20 en imagination parce que c'est si stimulant pour l'esprit, pour se poser des questions sur d'autres possibilités et c'est ce que la science-fiction fait quand elle est au top, elle vous stimule et pique votre intérêt. » C'est pourquoi ma société Skybook s'appelle "Où la SF rencontre la réalité". Je ne vous dis pas que cette histoire est vraie, je vous dis que l'on m'a dit qu'elle était vraie. Après avoir lu le livre, j'ai demandé à l'éditeur: « Est-ce réel ? J'ai commencé à lire, c'est fantastique... » Il m'a répondu: « Oui, c'est vrai, ce n'est pas de la fiction. » Et plus tard, lorsque je l'ai rencontré en personne, il m'a confié qu'il avait compris que l'histoire était réelle lors de sa publication. Il recevait du courrier de retraités des services secrets qui disaient: « Nous savons que cette partie est exacte... »

Puis, il a rencontré un homme qui lui a dit: « Je ne peux pas croire que vous ayez publié ça ! Je sais qu'il y a des vérités dedans ! » Il est convaincu que certaines parties sont exactes. J'ai moi-même échangé avec Radu par e-mail et c'est vrai que nous sommes à la frontière de la fiction versus la réalité et vice-versa mais... Je ne sais pas si je dois continuer ou si vous avez des questions...

Blogtalkradio: Oui. Revenons-en au moment où César fut amené dans le bouclier protecteur du site; a t-il parlé des propriétés de ce bouclier énergétique et de ce qu'il avait de si spécial... car au fond, personne ne pouvait entrer, n'est-ce pas?

Peter Moon: Je ne peux pas parler des propriétés physiques du bouclier, mais personne ne peut entrer. Des gens qui ont essayé sont morts. Lorsque César a trouvé où mettre la main, il l'a activé; ça s'est activé à partir de son ADN. C'est son bon sens qui lui a fait trouver l'endroit où mettre sa main, mais son ADN a activé l'entrée. C'est le champ biométrique de César - ou, dit autrement, la vibration/résonance de ce champ - qui est entré en sympathie avec... ce qu'il fallait pour l'ouverture. Ce qui ne veut pas dire que mon ADN n'aurait pas marché, ou le vôtre, et ça ne veut pas dire qu'ils auraient marché. Mais on dirait que c'était le bon moment pour qu'il l'active. Il avait une sensibilité biologique différente à cause de son cordon ombilical étrange et à cause de ses capacités paranormales. Il fallait que César soit là, sénior Mazani ne pouvait pas entrer, je ne crois pas qu'il soit entré d'ailleurs, il avait dû se planquer, c'est toute une histoire politique.


Question d'une auditrice de New-York, originaire de Russie:
Boulgokava: J'avais plus de questions à la fin du livre, et vous Peter, en avez-vous eu aussi et si oui, quelles étaient-elles ?

Peter Moon: Il y a si longtemps que je ne m'en souviens pas. Je n'étais pas sûr, au début, que je le publierai; puis à la fin des négociations, j'ai reçu un mail de David Anderson qui m'a invité à venir le voir en Roumanie cette année là. David a un centre de recherches sur les voyages temporels à Long Island et il travaille également tous les ans en Roumanie dans un centre de conférences; il m'y invitait depuis que je le connaissais - depuis 1999 - . C'est la décision de publier ce livre qui m'a poussé à y aller. Je lui ai dit que je voulais aller dans cette salle et lui ai demandé s'il connaissait Radu Cinamar. Il m'a répondu: « Tu veux parler de ça au téléphone ? Nous en parlerons en Roumanie. »

Je suis donc venu, j'ai visité le sphinx et je n'ai pas vu d'entrée; je ne pouvais donc pas y accéder. Je me demandais si David était connecté à tout ça. Quand j'ai rencontré David Anderson, il travaillait pour l'Air Force américaine à cause de ses recherches sur les time warp fields pour les satellites qui bougent de plusieurs mètres par an dans l'espace. Il les aidait à corriger ça en courbant l'espace et le temps.


BlogTalkRadio: Il y a des artéfacts trouvés dans ce site, pouvez-vous en parler ?

Peter Moon: J'ai parlé des tables mystérieuses. Il y a aussi un vase... Quelque chose qui ressemble à un vase avec de l’or mono-atomique blanc dessus, l’équivalent de l’or mono-atomique de l’Arche d’Alliance.

Il y a aussi trois tunnels dans ce site particulier. Au moment de l’écriture du livre, les tunnels n’avaient pas encore été explorés. Ils l’ont été par la suite et les deux livres qui ont suivi présentent ces découvertes. Je ne les ai pas encore lus. L’éditeur m’en a donné les grandes lignes que j’ai ajoutées en épilogue dans Transylvania Sunrise:

  • l’un des tunnels aboutit en Égypte dans une salle semblable sous le sphinx dans le plateau de Gizeh.
  • le deuxième tunnel conduit au Tibet dans une chambre semblable plus petite.
  • le troisième conduirait vers la Terre Creuse.
Il y a d’énormes embrouilles avec les égyptologues sur la salle secrète des archives et l’un de mes amis a humilié intellectuellement toutes ces pointures de l’égyptologie en leur montrant oú cette chambre devait se trouver, en expliquant pourquoi ils avaient tort et c’était… "t’es qui toi ?" parce que mon ami n’avait pas les antécédents habituels de ce milieu.

Il n’empêche que cette histoire nous dit qu’il y a une chambre semblable en Égypte, avec des tables semblables et aussi un appareil pour voyager dans le temps. Radu en a fait l’expérience, César aussi. Je ne peux pas en parler car je n’en sais pas plus.


BlogTalkRadio: C’est comme une stargate ou plutôt comme une chaise ?

Peter Moon: Ils ont dit "un dispositif de voyage temporel".

La salle roumaine semble être la plus grande. Je ne sais pas si la salle tibétaine contient le dispositif de voyage dans le temps.
Revenons aux tunnels, plus particulièrement à celui qui mène au Tibet car il se divise en plusieurs branches. Une branche va en Mongolie et une autre arrive tout près de Bagdad.

Cette branche là est très intéressante parce que… selon l’histoire, ce fut découvert par les américains bien avant la guerre d’Irak. Dés 2001, beaucoup de gens savaient que les États-Unis envahiraient l’Irak. Dans la revue conspirationniste The Spectrum, il y a de très bons articles sur la technologie stargate.

De toutes façons, les américains ont apparemment mis la main dessus et c’est pourquoi ils voulaient faire cette seconde guerre du Golfe, ça et le pétrole. Selon l’histoire, lorsqu’ils ont ouvert la salle en Roumanie, un signal s’est déclenché dans les hologrammes que les américains surveillaient dans la salle irakienne. Ceux-ci montraient une image de la salle roumaine ouverte. Donc, les militaires sur place ont fait un rapport qui est arrivé jusqu’au chef des armées, le président américain.

Alerté, il s’est donc rendu compte qu’il se passait quelque chose en Roumanie et il découvrit qu’il y avait des troupes ! Ce qu'il ignorait. Il a donc mis le président roumain au courant, celui-ci ne savait rien non plus. Il a donc contacté César et Radu afin d’avoir des explications. Le président roumain a compris et accepté leur histoire, mais ça a créé une situation extrêmement tendue entre les États-Unis et la Roumanie.

C’est un territoire de valeur que veulent les américains; les Roumains en sont les propriétaires et s’ils ne sont pas une grande puissance, chaque petit pays alentour serait de leur côté… Après une période de tensions, tout s’est arrangé. Si vous lisez les journaux, vous savez qu’une nouvelle alliance, solide, a commencé à se former en 2003 entre les deux pays, la Roumanie faisant partie de l’OTAN depuis 2004.
Si vous avez un passeport américain, vous pouvez vous rendre en Roumanie sans visa. C’est plus facile d’entrer et sortir de Roumanie que d’entrer au Canada !


BlogTalkRadio: J’ai fait des recherches et j’ai vu qu’ils avaient construit des bases là-bas, avec des projets militaires communs, US Air Force comprise.

Peter Moon: C’est exact.


BlogTalkRadio: Parlez-nous du site… euh… [incompréhensible ça ressemble à farmasajatouja]..

Peter Moon: Je peux vous dire qu’il m’a fallu plus d’une demie-heure pour arriver à le prononcer…

C’est donc un site en Transylvanie, des pierres anciennes qui seraient une horloge et ce serait lié à Atlantis. Les connaissances contenues dans la salle des archives pourraient être d’origine atlantéenne.
Les conférences auxquelles je participe avec David Anderson dans le sud-est roumain se nomment AtlantiKron, Kron pour Kronos, le temps.


BlogTalkRadio: Diriez-vous que le site est un marquage dans le temps ?

Peter Moon: Absolument !


Source




source:
cligno doré http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=13518.0



Cette histoire peut paraître de la pure science-fiction ou de la désinformation comme en diffusent de nombreux interlocuteurs de Project Camelot/Projet Avalon. Il y a toutefois des données qui rejoignent d'autres révélations ou infos, et qui semblent coller avec ce qu'on peut déjà considérer comme fortement plausible.

  • déjà, la région concernée, la Transylvanie, est très célèbre pour être un lieu particulièrement concerné par le vampirisme. Ne pas prendre à la légère ces légendes au sujet des vampires; il est évident, quand on cherche un peu et qu'on relie les points, que le phénomène vampirique est tout à fait réel et qu'il est intimement lié aux Néphilims/reptiliens. Je suis à présent persuadée que ces histoires d'humanoïdes/chauves-souris/vampires sont les Dracos (élite du groupe des reptiliens de type sauroïde) qui sont pourvus d'ailes semblables à celles des chauve-souris et peuvent voler. Ces créatures résidant à l'intérieur de la planète,
    l'existence d'un tunnel vers la Terre Creuse comme l'affirme Peter Moon dans cet interview, explique que cette région ait tout particulièrement subi leurs attaques vampiriques.

  • le fait que Peter Moon disent qu'un des tunnels aboutissent en Égypte et qu'un autre conduise au Tibet conforte la validité de son récit, puisque ces deux régions semblent étroitement liées à l'Atlantide. Selon Don Bradley, les Tibétains seraient les derniers descendants encore vivants d'Atlantis, avec les Amérindiens, et de nombreux auteurs, dont lui, relient la civilisation égyptienne à celle de l'Atlantide. Il a également été souvent affirmé qu'il y avait un portail vers l'Agharta (royaume de la Terre Creuse) au Tibet.

  • l'existence d'une salle d'archives de Gizeh a également été souvent mentionnée.







Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: SALLE D'ARCHIVES HOLOGRAPHIQUES DÉCOUVERTE EN ROUMANIE ?   Mer 26 Oct 2011 - 20:02



Sur le Département Zero roumain (en roumain):
flèche http://www.rufon.org/forum/index.php?topic=290.0


Revenir en haut Aller en bas
 
SALLE D'ARCHIVES HOLOGRAPHIQUES DÉCOUVERTE EN ROUMANIE ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: CIVILISATIONS DISPARUES :: Civilisations mythiques-
Sauter vers: