TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 AFFAIRE DU CARLTON DE LILLE ET PÉDOCRIMINALITÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: AFFAIRE DU CARLTON DE LILLE ET PÉDOCRIMINALITÉ    Ven 18 Nov 2011 - 19:30

L’avocat lillois Emmanuel Riglaire, défenseur en 2006
d'un couple relaxé pour inceste sur leurs 3 enfants, a été mis
en examen pour proxénétisme aggravé en bande organisée et
association de malfaiteurs dans l'enquête sur le Carlton de Lille






14 novembre 2011

L’énorme scandale de l’hôtel Carlton à Lille, avec sa pléiade d’accusés présumés dans la police ou les hautes sphères, et la mise en cause de DSK dans cette affaire de prostitution, frappe une vedette du barreau local: Emmanuel Riglaire. Cet avocat a été mis en examen il y a un mois jour pour jour, pour proxénétisme aggravé en bande organisée et association de malfaiteurs dans l’enquête en question.

Laissé libre sous contrôle judiciaire, Riglaire conserve l’autorisation d’exercer sa profession. Il avait passé auparavant deux jours en garde à vue dans cette enquête qui trouble le milieu de l’hôtellerie de luxe. La justice reproche à l’avocat un rôle supposé d’intermédiaire entre une prostituée et trois dirigeants de l’hôtel Carlton de Lille, aujourd’hui mis en examen et écroués.

Cet avocat avait fait parler de lui en 2006 dans sa défense d’un couple jugé pour agressions sexuelles sur ses trois enfants, et qui avait effectué près de 22 mois de détention provisoire entre janvier 2003 et octobre 2004, avant d’être relaxé le 14 septembre 2006 par le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer (Pas de Calais).

Me Emmanuel Riglaire, avocat de la prévenue, s’était alors insurgé: « On n’a pas pris le temps de regarder à fond les contradictions du dossier, on a donné une confiance aveugle aux travailleurs sociaux. Les expertises médicales étaient négatives et les accusations des enfants confuses ».

Le couple avait été incarcéré après que ses trois enfants – âgés de cinq, huit et dix ans en 2002 – eurent confessé à leur assistante maternelle avoir été violés par leurs parents. Le concubin, 34 ans, avait toujours clamé son innocence, mais sa compagne de 36 ans a varié dans ses déclarations, s’accusant un temps elle-même ou mettant en cause son compagnon. Ces enfants avaient déjà été placés auparavant, sur demande de la mère, car un de ses anciens compagnons les avait agressés sexuellement.

« Elle était dans la même cellule que Myriam Badaoui, mère incestueuse et fabulatrice de l’affaire de pédophilie d’Outreau », avait indiqué Emmanuel Riglaire. L’avocat entendait obtenir des indemnisations pour le préjudice subi par sa cliente tout en estimant que celui-ci « ne pourra jamais être réparé ».



Mon commentaire: je relève que dans cette affaire les accusations des trois enfants sur les viols commis par leurs parents n’ont même pas valu la traduction de ces derniers devant la cour d’Assises. Le viol est un crime, passible donc des Assises, devrais-je le rappeler nuit et jour.
En septembre 2006, neuf mois après le verdict d’Outreau en appel à Paris, la parole des enfants violés n’avait déjà plus libre cours, comme c’est le cas dans ce dossier, et dans tous les autres cas survenus depuis cette date.



Jacques Thomet




source:
freddy http://www.jacquesthomet.com/2011/11/15/pdophilie-lavocat-lillois-emmanuel-riglaire-dfenseur-en-2006-dun-couple-relax-pour-inceste-sur-leurs-3-enfants-a-t-mis-en-examen-pour-proxntisme-aggrav/




Dernière édition par invitée le Jeu 12 Jan 2012 - 17:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: AFFAIRE DU CARLTON DE LILLE ET PÉDOCRIMINALITÉ    Ven 18 Nov 2011 - 19:51

Franc-maçonnerie : dans le Nord, elle adore DSK, le cul tarifé,
la coke, les enfants, mais déteste les transsexuels et se vante
de libérer des pédophiles comme à Outreau


(révélation)






17 novembre 2011

Les trois points, symbole des francs-maçons, sont en train d’être gommés dans le Nord de la France par des immondices: le cul tarifé, la coke, les enfants violés, le rejet des transsexuels et l’appui aux pédophiles.

J’adorerais que leur secte (car c’en est une à mes yeux) me poursuive pour cette attaque directe contre certains d’entre eux, y compris des avocats de renom, dont je vais dénoncer les travers, déjà évoqués ce jour dans la dernière édition du Nouvel Observateur mais aussi dans d’autres médias.

En hors d’œuvre, je vous livre un extrait de l’hebdo Le Nouvel Observateur publié demain (j’ai du mal à imaginer que ce texte n’ait pas été censuré):

« Personne, jusqu’à sa mise en examen pour proxénétisme, ne connaissait le nom du jeune entrepreneur lensois Fabrice Paszkowski. Personne ne savait qu’il était devenu, en quelques années, un proche de DSK. Un ami, moins chic que BHL ou Robert Badinter mais tout aussi fidèle. Un pote de l’ombre, partant pour toutes les aventures, même les plus obscures.[...]

Devant ses amis francs-maçons du Nord, Fabrice Paszkowski est si fier de son amitié avec DSK. Il parle de ses incroyables anecdotes, comme ce voyage en Indonésie, où Dominique Strauss-Kahn et François Mitterrand se seraient vu offrir les services de douces jeunes femmes et – contrairement à Lionel Jospin – en auraient bien profité. Des appels et des SMS qu’il reçoit, même du bout du monde, au gré des missions de l’économiste.

Paszkowski reste évasif sur la nature de leurs échanges, récemment découverts par les enquêteurs dans la mémoire d’un téléphone. « J’emmène une petite faire les boîtes de Vienne. Ça te dit de venir avec une demoiselle ? », demandait DSK, ou encore : « Veux-tu (peux-tu) venir découvrir une magnifique boîte coquine à Madrid avec moi (et du matériel)? »



« DSK est resté seul avec les trois autres filles »

Parmi les "frères" du Grand Orient que Fabrice Paszkowski invite à déjeuner avec DSK, il y a David Roquet, directeur d’une filiale d’Eiffage. "Fabrice" lui demande s’il ne connaîtrait pas des filles, pour faire plaisir à son illustre ami. David Roquet, lui, a déjà fait appel à des professionnelles.[...]

« Il m’a dit qu’il était un ami de DSK, qu’il avait prévu d’organiser une soirée dans un hôtel à Paris et qu’il fallait être très discret… », a raconté l’une d’elles, Mounia, qui vit aujourd’hui voilée. « Il m’a expliqué que l’on devait être quatre filles, et que chacune aurait une relation sexuelle avec DSK ».
Mounia fait le voyage de Lille, avec David Roquet et Jean-Christophe Lagarde, l’ex-adjoint à Lyon de Michel Neyret, devenu chef de la Sûreté départementale du Nord. Direction le Murano, un palace du boulevard du Temple, proche du domicile parisien des Strauss-Kahn. Fabrice Paszkowski, toujours bon commercial, a négocié le prix de la chambre et commandé le buffet, dans la suite avec piscine au dernier étage. Ce soir-là, il y a une autre jeune fille d’origine maghrébine, ainsi qu’une blonde et une brune. Mounia est repartie à 23 heures, avec 900 euros en poche, et ses amis lillois. « DSK est resté seul avec les trois autres filles », a-t-elle précisé aux enquêteurs.[...]



« Les soirées avec les copains du Nord étaient ses bouffées d’oxygène »

L’emploi du temps du directeur du FMI est serré, sa liberté restreinte. Depuis l’affaire Piroska Nagy, Anne Sinclair, meurtrie, est sur ses gardes. Il lui a promis qu’il ne commettrait plus d’écart. Au FMI, aussi, l’économiste se sait sous surveillance. « Les soirées avec les copains du Nord étaient ses bouffées d’oxygène », dit un proche de la bande. « Fabrice avec sa simplicité, sa bonne humeur, ses copains, Michou et Jean-Claude Van Damme, le changeaient des intellos gauche caviar. »

Alors que l’échéance présidentielle approche, il faut être plus prudent. Fabrice et ses complices décident alors de se déplacer jusqu’à Washington, en décembre 2010, en février 2011, puis en mai. Chaque fois, deux "copines", toujours différentes, sont du voyage. Artistes, vidéastes, assistantes réalisatrices, elles se présentent comme des libertines, heureuses de se rendre aux Etats-Unis pour faire du shopping et approcher la star du FMI, mais elles se font payer, environ 1.200 euros chacune. DSK le sait-il ? « Dominique n’a jamais aimé les prostituées. Il considère qu’il y a assez de femmes partantes. Son truc, c’est plutôt la bourgeoise dévergondée », glisse l’un de ses ex-confidents.[...]



La mystérieuse « amie » du Sofitel

Le 12 mai, lors d’un déjeuner au FMI, entre hommes, le commissaire Jean-Christophe Lagarde informe DSK qu’à la DCRI une cellule est mobilisée sur son cas, qu’il est sur écoute, que sa messagerie est surveillée. Le leader socialiste promet de se tenir à carreau, l’épisode de la Porsche lui a servi de leçon. « Et puis avec les femmes, dit-il. C’est fini. Désormais, j’ai des œillères… »

Le soir, l’ambiance est moins austère. Retrouvailles à l’hôtel W, proche de la Maison-Blanche, où les Lillois sont descendus, dans des chambres à 1.200 dollars la nuit. Les deux "copines", présentées comme des secrétaires d’Eiffage, sont là.

Autour de la table, il y a aussi une Américaine, la trentaine enjouée et cultivée, qui, dans un bon français, évoque les villes européennes et les musées qu’elle a visités. Est-ce avec cette femme, "une amie", apparemment proche, que le patron du FMI passera sa dernière soirée new-yorkaise ? Est-ce la femme mystérieuse aperçue le samedi soir au Sofitel ? Dimanche 15 mai, de retour chez lui, Fabrice Paszkowski se réveille avec, sur l’écran plasma, l’image de son idole menottée ».

Sophie des DésertsLe Nouvel Observateur



Après avoir admiré le courage de cette consoeur dans son enquête sur des francs-maçons du Nord et leurs forfaitures, je me permets de vous fournir davantage de données, pires, horribles et condamnables :

    - Un avocat de renom dans le Nord est accroc à la cocaïne, mais aucune garde à vue n’a été prononcée contre lui. Il adore, c’est pire, les enfants, dans les soirées en Belgique dont il a été coutumier. Tout le Landerneau de la justice le sait, mais c’est bouche cousue.

    - Un autre avocat de renom dans le Nord a maltraité des transsexuels équatoriens, volé leurs passeports (j’ai la copie de leurs dépositions), mais c’est l’omerta, car les plaignants n’ont plus de papiers après ce vol.

    - Le pire arrive: deux avocats de renom dans le Nord, selon mes sources, se sont félicités en public, dans un congrès de francs-maçons (j’en connais le détail et le lieu), d’avoir « fait libérer des coupables » dans l’affaire d’Outreau.

    - Comme par hasard, ces deux avocats francs-maçons font partie des sources que j’ai contactées depuis des mois, sans jamais obtenir la moindre réponse.
Si vous lisez ces lignes, Me M. et Me B., sachez que j’attends toujours les réponses aux mails que je vous ai envoyés depuis…des lustres !

Vos effets de manche ne feront qu’agiter les mouches de votre turpitude quand vous oserez vous présenter pour défendre des violeurs acquittés. Vous savez ce dont je vous parle, et à bientôt dans les prétoires !


Jacques Thomet




source:
freddy http://www.jacquesthomet.com/2011/11/17/franc-maonnerie-dans-le-nord-elle-adore-dsk-le-cul-tarif-la-coke-les-enfants-mais-dteste-les-transsexuels-et-se-vante-de-librer-des-pdophiles-comme-outreau


Revenir en haut Aller en bas
 
AFFAIRE DU CARLTON DE LILLE ET PÉDOCRIMINALITÉ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: PLAN DE NOS PRÉDATEURS :: Contrôle mental :: Réseau mondial d'enlèvements, viols, tortures et sacrifices d'enfants-
Sauter vers: