TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SOS ! DISPARITION SUSPECTE DE STAN MAILLAUD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: SOS ! DISPARITION SUSPECTE DE STAN MAILLAUD   Ven 5 Oct 2012 - 17:10

SOS ! DISPARITION SUSPECTE DE STAN MAILLAUD








« SOS Stan Maillaud, mon compagnon, disparu après un problème avec les gendarmes »




Message de Janett Seemann, compagne de Christian Maillaud, dit Stan Maillaud:


Les faits: samedi 22 septembre 2012

Pendant que Stan, moi et notre équipe faisions une enquête sur les réseaux pédophiles et sataniques dans la région de Besançon, le fourgon de notre équipier dans lequel Stan se trouvait se faisait suivre par deux voitures de gendarmes, vers 15 heures. J’ai vu les feux bleus et j’ai entendu leur sirène.

Ce que j’ai appris plus tard, c’est que Stan aurait pu s’échapper, comment, je ne le sais pas. Son équipier était bloqué avec les gendarmes jusqu’à 20 heures.

Il a vu que des équipes avec des chiens étaient envoyées derrière Stan. Un hélicoptère était commandé, puis annulé à cause du brouillard.
Notre équipe a essayé de retrouver les deux, puisque tout contact était interrompu. Vers 19h, on a retrouvé le fourgon de son équipier à la gendarmerie d’Amancey.

Vers 20h20, l’équipier nous appelle pour dire qu’il est sorti. Il nous demande si nous avons des nouvelles. Nous sommes surpris, c’était à lui de nous en donner. Jusque là, on était persuadés qu’ils étaient pris par les gendarmes tous les deux.

Vers 20h30, sur la route, je suis relativement sûre d’avoir vu Stan dans une voiture de gendarme. J’étais à un stop, il faisait nuit, une voiture de gendarmes passait devant mes phares et je pense que c’était Stan à l’arrière de la voiture.

Dans le doute que ce n’était pas lui avec les gendarmes, qu’il arrive à s’échapper ou qu’il soit libéré, quelqu’un l’attendait dans la région à un endroit précis, pendant trois jours. Moi je ne pouvais pas rester parce que je suis relativement sûre que mon véhicule et moi étions remarqués.

Depuis, on a perdu toute trace de Stan.

J’ai appris que Stan n’a pas pu s’enfuir avec son téléphone, mais que c’est les gendarmes qui l’ont pris. Je sais aussi qu’il n’avait pas d’argent sur lui.
Il n’a pas de moyen de se déplacer, de me contacter ou quelqu’un d’autre puisque j’ai son carnet d’adresse.
Je n’ai pas de doute qu’il est arrêté.

J’ai appris également que les gendarmes ont rappelé le dimanche matin l’équipier de Stan, qui était rentré chez lui. Ils ont demandé des choses incroyablement débiles, par exemple si Stan ne l’avait pas contacté, s’il n’a pas prévu de lui rendre ses affaires, etc…
S’ils n’avaient pas attrapé Stan, ils surveilleraient son équipier, tout simplement. Pourquoi cet appel? Ça ressemble à ce que Stan a pu s’échapper au début, puis qu’il était rattrapé. Ça me semble logique, avec tous ces moyens. On est quand même pas dans un film avec Rambo! Mais qu’ils veulent nous faire croire que non. Ca, c’est très inquiétant, parce que là, ils peuvent même le tuer sans l’amener à la gendarmerie puisqu’on sait qu’il y a aussi les gendarmes qui protègent les réseaux et qui en font partie.

Ils ont mis les moyens pour l’attraper, comme pour quelqu’un de "dangereux", mais pas un mot dans la presse.
Qu’est-ce qu’ils essaient de cacher ?
Je suis morte d’inquiétude.

Je fais un appel ici à tout le monde de s’activer pour retrouver Stan.
À tous les journalistes de faire une enquête, à tous les gendarmes qui ne sont pas pourris, à tous les activistes de diffuser l’information et d’aller voir en bloc ce qui se passe à la gendarmerie d’Amencey, faire des manifestations là-bas pour les obliger à dire la vérité. À toutes les mères que Stan a aidées et tous les gens qui ne supportent pas que les enfants soient violés, torturés et sacrifiés.

Je vous en prie de faire vite et en bloc !



Janett Seemann




source:
chevalier http://smrrr.wordpress.com/2012/10/04/sos-stan-maillaud-mon-compagnon-disparu-apres-un-probleme-avec-les-gendarmes










Stan Maillaud : vives inquiétudes quant à sa disparition




Stan Maillaud aurait disparu à la suite de son arrestation supposée. Serait-il le cinquième gendarme assassiné par les réseaux sataniques du Var ? D'après l'un de ses proches qui a été contacté par une enquêtrice du Kinderberg, tout reste à vérifier. En ce compris l'arrestation.



Rumeurs et inquiétudes.

Stan avait prévenu. Il risquait d’être liquidé. Lire à  ce sujet: :rouge:http://www.cineyrgie.nl/?id=3213, ainsi que les videos qui s'y trouvent indiquées.

Dans cette chronique de ce 18 juillet dernier, j’avais écrit que: « À la lecture du récit de cette affaire, il subsiste un doute: les enfants ont-ils été manipulés par leur maman - ou par une secte - pour raconter tout cela au détriment de leur père ? À charge, le caractère incroyable des faits et du nombre des complicités, à décharge, l'impossibilité pour de si petits enfants de mentir en groupe sans se contredire.

Toujours est-il qu'aucune enquête n'est effectuée dans les immeubles ou sur les lieux extérieurs où se seraient commis les 16 crimes décrits par les enfants. Les dossiers médicaux, les dessins et les récits d'enfants, auraient dû suffire à provoquer une enquête approfondie sur les faits évoqués.

Mais ce n’est pas tout ! Comme dans le dossier Dutroux, des gendarmes trop curieux semblent suicidés ou exécutés pour étouffer l’enquête et activer les habituelles protections.

Stan Maillaud, ancien gendarme, qui fut le premier de ceux qui dénoncèrent les harcèlements judiciaires et policiers à l’encontre de l’antipédophile Marc Vervloesem, pose d’étranges questions: deux gendarmes féminins et deux gradés de la police assassinés pour leur curiosité ?

Stan Maillaud suggère que les gendarmes qui se sont intéressés au scandale récemment dévoilé du triple infanticide du Var, ont été liquidés par leur hiérarchie en raison de leur curiosité.

http://www.dailymotion.com/JaneBurgermeister - video=xs789c
»

La compagne de Stan a communiqué qu'il aurait été arrêté, emmené dans une voiture par la gendarmerie française, et qu'il aurait disparu à la suite d'une évasion. Un hélicoptère aurait été engagé par la gendarmerie pour le pister, puis annulé en raison du brouillard.

Une autre source proche de Stan, contactée cet après-midi par une enquêtrice du Kinderberg, cite qu'il pourrait s'agir d'une fausse information ou d'une manipulation lancée par les sbires policiers qui le tracent, pour l'obliger à sortir de son refuge secret, ou à se dévoiler.

Christian Naniot vient de son côté de publier sur le Megazine que le Werkgroep Morkhoven n'exclut aucune des pistes exposées, en ce compris celle d'un cinquième assassinat de gendarme. Stan affirmait en effet qu'il avait quitté la gendarmerie, mais qu'il restait "Gendarme toujours".

En cas de prétendue évasion, l'hypothèse a même été vivement exprimée par le Mégazine, puis corrigée par le présent article, qu'en ce cas Stan serait le cinquième gendarme assassiné dans cette affaire. Il avait été publié pendant une trentaine de minutes que si cette arrestation-évasion se confirmait, son corps ne serait sans doute jamais retrouvé.

Marcel Vervloesem, qui a réchappé aux prisons belges qui l’avaient privé de l'hospitalisation nécessaire à la guérison de son cancer, avait été beaucoup aidé par Stan Maillaud.

Lire à  ce sujet: :rouge:http://www.cineyrgie.nl/?id=2837, et l’interview de Marcel par Stan et par sa compagne, Janett Seeman. Ne pas oublier non plus que l’une des enquêtrices du Werkgroep Morkhoven, qui portait la cassette vidéo de l’exécution de Julie et de Melissa à Genève, a été assassinée par la suite dans ce contexte, qui implique un avocat général bruxellois.

Je dois pour ma part bientôt commenter l’étrange suicide d’un juge liégeois dans un bois de Fernelmont, information très récente qui n’a pas été publiée dans la presse belge. Je n’en ai pas eu la capacité, en  raison de mon hospitalisation. En ce moment où les collectifs marquent des points, la nervosité de nos adversaires est extrême. Les menaces de mort pleuvent, aussi bien en France qu'en Belgique. Et ce ne sera pas la récente émission télévisée de "réhabilitation" de la pauvre Madame Martin, qui aura calmé les esprits: les réseaux sont aux abois.

Jamais je n’aurais imaginé que quelque chose pouvait arriver à Stan Maillaud, qui se cachait et prenait d’énormes précautions dans ses déplacements. L'inquiétude n'en reste pas moins extrêmement vive. Stan, où es-tu ?

La nouvelle de sa disparition supposée se répand à la vitesse de l'éclair dans tous les milieux citoyens d’enquête. Le Kinderberg est inquiet et atterré. Population, branchez-vous sur Facebook, sur la page de Marcel Vervloesem.

La presse ne risque pas de commenter la nouvelle.


Patrick Vanden BERGHE




source:
chevalier http://www.cineyrgie.nl/?id=3293










Un message de Marcel Vervloesem




Activiste des droits des enfants, Stan Maillaud a disparu après son arrestation.

Militant des droits des enfants français, et aussi ancien policier, Stan Maillaud, au cours de son enquête sur les sectes sataniques dans le sud-est de la France, en présence de l'activiste antipédophile Janett Seemann, a été arrêté par la police.

Janett Seemann a vu que Stan a été emmené dans une voiture de police.

Depuis lors, ils recherchent chaque piste.

Selon la police, l'activiste s'est échappé après son arrestation et a été recherché avec un hélicoptère. Il y a de fortes raisons de douter de cette version.

On soupçonne que quelque chose de différent a eu lieu à propos de cet activiste français et on se doute que la police ne veut pas dire la vérité.

En début de semaine, Janett Seeman a émis un message SOS qui est maintenant dispersé.

Vous pouvez le trouver sur mon facebook et le Groupe Morkhoven ; c’est l’ article Tekla Klara.

Stan était l'homme du « reportage Stan occulte » , Zandvoort etc ..

Salutations,


Marcel



source:
chevalier http://www.cineyrgie.nl/?id=3292




Dernière édition par invitée le Dim 14 Juil 2013 - 17:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: SOS ! DISPARITION SUSPECTE DE STAN MAILLAUD   Lun 8 Oct 2012 - 9:27

STAN EST VIVANT !






07/10/2012

Une nouvelle terriblement attendue. Il est vivant.


D’après le Morkhoven, l’activiste Stan Maillaud pour les droits de l’enfant est en vie. Le collectif de Marcel Vevloesem a reçu cette communicaiton de deux équipes d’activistes suisses. En début de semaine, il devrait se publier d’autres informations.

Il est en vie.

La conclusion la plus remarquable à la suite de cette disparition qui devrait rencontrer une heureuse issue, sera certainement la capacité de tous les collectifs européens de se regrouper en quelques heures en cas de danger.

Il s’agit-là d’un mouvement de réaction qui ne s’est jamais rencontré auparavant. Je n’ai pas le sentiment que si la justice enfermait à nouveau Marcel à Bruges, par exemple, cela puisse se passer sans vives réactions de soutien et de combat.


Patrick Vanden BERGHE




source:
chevalier http://www.cineyrgie.nl/?id=3295



J'espère de tout mon coeur que cette info est fiable et que j'aurai bientôt la joie de vous la confirmer.


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: SOS ! DISPARITION SUSPECTE DE STAN MAILLAUD   Lun 22 Oct 2012 - 18:45

COMPTE-RENDU SUR LES CIRCONSTANCES DE LA DISPARITION DE STAN






Compte-rendu sur l’affaire de la disparition de Stan
le samedi 22 septembre vers 15 heures, par Janett Seemann



Ce jour là, j’étais avec Jerry dans un véhicule, et Stan avec Toff dans son fourgon.
On se rendait tous à Bolandoz pour travailler sur le réseau satanique pédophile de la région.
Il y a un témoin, victime de ce réseau, qui était en contact avec Jerry depuis plusieurs mois, et qui lui avait fait des déclarations terribles par e-mails.
C’est une affaire de soirées dans des villas avec des notables, et des enfants qui sont violés et torturés. Le témoin-victime a fini par déclarer avoir aussi vu un enfant mourir pendant les tortures.

Il y avait suffisamment d’éléments et de noms de personnes impliquées pour faire une enquête plus profonde sur le terrain. Il était question de rencontrer le témoin pour avoir encore plus d’éléments, et surtout de l’aider à en sortir, car il est en danger de mort actuellement !
D’après des déclarations de ce témoin-victime, le réseau est protégé par des gendarmes.
Jerry était arrivé à convaincre le témoin-victime de cette rencontre, dans le but de l’aider.

Nous sommes donc partis en équipe avec deux véhicules. Chaque équipe avait un walkie-talkie.
La première équipe, Jerry et moi, avec notre véhicule, devait aller à la rencontre du témoin-victime, sur le rendez-vous pris à Bolandoz.
La deuxième équipe, c’était Stan et Toff, dans le fourgon de Toff. Ils devaient assurer notre protection, en cas de piège. Dans les histoires de réseaux avec un témoin plus ou moins découvert, on ne sait jamais sur quoi on peut tomber.

Quand nous sommes entrés dans le village, mon véhicule a été suivi par une voiture de gendarmes, ce qui commençait à m’inquiéter. La deuxième équipe, qui était passée devant, s’était arrêtée au niveau d’un carrefour pour nous attendre, et chercher où se trouvait le point de rendez-vous à Bolandoz.
Au moment où nous sommes passés devant l’endroit où était arrêté la deuxième équipe, les gendarmes qui nous suivaient ont repéré alors le fourgon de Toff.
À ce moment, les gendarmes ont fait demi-tour derrière moi pour suivre le fourgon de Toff qui repartait.
Quand j’ai moi-même fait demi-tour, j’ai vu que le fourgon de Toff était suivi par deux véhicules de gendarmes. Un deuxième véhicule était arrivé subitement.
Celui qui était juste derrière le fourgon avait son gyrophare et sa sirène.
Jerry et moi avons compris qu’il avait danger, surtout pour Stan, et que le fourgon risquait de se faire contrôler.

Le dernier sms que j’ai reçu de Stan disait: « on coupe radio ». Puis, plus rien.

Nous ne nous sommes pas arrêtés pour observer, par peur de nous faire contrôler et fouiller avec tout le matériel et les dossiers sensibles à bord.
J’espérais aussi que seulement Toff, le conducteur du fourgon, serait contrôlé.

À ce moment, sans savoir ce qui se passait avec les gendarmes, nous avons reçu un sms du témoin-victime qui nous attendait. Il fallait continuer ce qu’on était venu faire malgré tout. On verrait plus tard pour le reste.

Jerry et moi avons donc rencontré le témoin-victime au point de rendez-vous.
Nous l’avons fait rentrer dans notre véhicule pour discuter tranquillement.

Toutes les informations sensibles sont depuis en sécurité auprès de plusieurs activistes.

Pendant ce temps, on remarquait beaucoup de véhicules de gendarmerie qui circulaient. Ça nous inquiétait beaucoup Jerry et moi. Peut-être que tout ça était pour Stan, et que donc il avait été identifié et arrêté ? Mais il fallait que je garde mon calme et que je continue l’entretien avec le témoin.

Après avoir quitté le témoin, vers 17 heures, nous avons cherché la deuxième équipe. Nous n’avons plus eu de contact ni avec Stan, ni avec Toff.
Nous avons trouvé la gendarmerie la plus proche qui est à Amancey. Nous sommes passés devant et avons vu le fourgon de Toff sur le parking. À ce moment là, nous avons compris que le contrôle de gendarmerie s’était mal passé. Malgré tout, j’espérais que Stan avait pu s’échapper, mais ça paraissait quand même peu probable. Il y avait eu deux patrouilles derrière eux, ça fait beaucoup de monde. Selon moi, s'il était en fuite, il aurait emporté au moins son portable avec lui pour me prévenir. Cette absence de communication me confirmait qu’il avait bien été arrêté aussi.

Vers 20 heures 20, après tout ce temps à réfléchir quoi faire, nous avons reçu un appel de Toff. Il quittait la gendarmerie, il était relâché. Il a alors demandé si nous avions des nouvelles ! Pour nous, c’était lui qui devait en avoir ! On lui a demandé alors de se rendre à un endroit précis de la ville d’Ornans où on a fait le point avant de partir et qu’on connaissait tous.
On voulait faire le point avec lui. Mais cela ne l’enchantait pas, et il était pas content de devoir faire demi-tour; il était déjà sur la route de Besançon, pas du tout préoccupé de nous informer ! Il nous a semblé affolé et disait qu’il avait « des flics partout » et qu’il devait partir au plus vite.

Au moment de reprendre alors la route en quittant Bolandoz pour aller retrouver Toff, je me suis arrêtée à un stop et j’ai vu arriver sur ma droite un véhicule de gendarmerie. Il faisait déjà nuit, mais il avait les gyrophares, sans sirène. Il est passé juste dans mes phares, et il m’a semblé, en une fraction de seconde, reconnaître Stan à l’arrière du véhicule de gendarmerie !

Sur le coup, j’en était sûre. Plus tard, en y réfléchissant, j’avais un doute. Peut-être que je m’était monté la tête par l’émotion? En plus, Jerry a seulement vu la voiture passer, rien de plus.
Mais le soir en question, j’étais bouleversée. Persuadée que c’était Stan, j’ai décidé de ne plus aller à la rencontre de Toff. Il m’énervait par son comportement, et, surtout, je me demandais pourquoi il avait été relâché si vite. J’ai eu peur que ce soit un piège tendu par les gendarmes pour attraper toute l’équipe. Car je savais qu’ils avaient dû trouver le walkie-talkie de Stan dans le fourgon de Toff et comprendre qu’il y avait donc une deuxième équipe. Aussi, avec nous, les éléments de notre enquête sur le réseau qu’ils protègent.
J’étais certaine que les gendarmes qui nous avaient suivis au début avaient bien repéré notre immatriculation en nous suivant avant de changer de direction. En plus, je me rappelle que Toff avait envoyé un sms quelques jours avant sur le portable de Stan pour savoir si on avait ce véhicule là pour le voyage.
Donc, je savais que si on était tous arrêtés, ça n’aurait pas aidé Stan, mais empiré la situation.

Jerry et moi nous avons roulé pour sortir de la zone dangereuse. On est allé à Besançon pour trouver un coin où essayer de dormir tranquilles. Je n’ai bien sûr pas pu fermer l’œil de la nuit, et j’avais déjà alerté des activistes de l’arrestation de Stan.

J’ai essayé d’appeler un ami fiable qui habite Grenoble pour qu’il nous rejoigne et nous aide à réfléchir à ce qu’il fallait faire, mais il était sur messagerie.

Le lendemain, un autre copain me rejoint à Besançon. Il accepte d’aller à Ornans pour attendre Stan le temps qu’il faut au cas où. Jerry avait déjà dû partir de son côté et moi, je suis partie pour la Suisse pour trouver de l’aide pour la suite.

Une amie activiste qui était en contact avec Toff m’expliqua qu’il avait vu Stan s’enfuir en courant au moment du contrôle de gendarmerie, et qu’ensuite, il avait assisté au déploiement de forces de la gendarmerie: équipe avec chiens et hélicoptère ! (L’hélicoptère avait été annulé en raison du brouillard.)

Avec de tels moyens, je voyais mal comment mon compagnon avait pu s’en sortir, sans argent sur lui, sans moyen de communication, dans une région qu’il ne connaît pas et où il n’a aucun contact. Mais d’après notre amie, Toff croyait malgré tout que Stan avait pu s’en sortir. Il disait qu’avant d’être relâché par les gendarmes, il avait vu les équipes « rentrer bredouille ». J’espérais alors que j’avais mal vu en croyant reconnaître Stan dans la voiture de gendarmerie.

En Suisse, j’espérais trouver de l’aide pour revenir très vite dans la région de Bolandoz–Amancey-Ornans, et prendre la place du copain venu attendre Stan à Ornans.

Il fallait revenir sans mon véhicule qui était "grillé". Donc, j’ai perdu quelques jours en attendant des rendez-vous qui n’ont rien donné. Les amis et activistes de la région se dégonflaient ou était injoignables, comme trop souvent quand on a besoin d’aide. Entre-temps, le copain qui attendait à Ornans avait dû repartir chez lui. Il avait tenu près de trois jours, sans résultat. J’étais de plus en plus inquiète.

Sans solution, j’ai réessayé de contacter l’autre ami qui habite à Grenoble. Il n’était plus sur messagerie et je lui ai expliqué la situation. Il m’a rejointe en Suisse et m’a accompagnée ensuite en Italie et ailleurs. J’ai contacté aussi des proches de Stan pour les informer et trouver de l’aide. J’ai eu du mal à m’organiser et le temps passait. Je savais qu’il fallait retourner dans la région d’Amancey à tout prix et j’imaginais qu’il était peut-être toujours dans la nature, pourchassé par les gendarmes. J’ai décidé de faire croire que lui et moi, nous étions déjà loin.

Ce que m’a redonné espoir, c’est que j’ai appris par Jerry que les gendarmes sont allés voir le témoin entre-temps, comme s'ils cherchaient Stan ! Ils lui ont même dit que Stan est un assassin en cavale ! J’étais sûre, à ce moment là, qu’il n’était pas pris par les gendarmes. Sinon, il n'y avait pas d’explications. Ou alors, les gendarmes avaient bien attrapé Stan et voulaient faire croire que c’était pas le cas !?

Effectivement, ce qui était bizarre aussi, c'est qu’il n’avait rien dans la presse locale.

Mais j’espérais que l’explication c’est qu’ils n’avaient pas attrapé Stan. Il fallait alors essayer de faire croire qu’il était déjà loin et de les mettre sur une mauvaise piste. Ça me permettait de revenir le chercher avec de l’aide et un autre véhicule à l’endroit où il y avait un espoir qu’il se cache en attendant des secours.

Comme j’étais chez des proches de Stan, je leur ai demandé de faire de la désinformation si des policiers venaient leur poser des questions. Aussi de téléphoner à des amis à eux en France pour parler de Stan et donner de fausses informations. Car je suis sûre que ces proches sont sur écoute, et qu’il est très facile aux autorités de les trouver.
Les proches de Stan ont accepté de faire croire qu’ils nous avaient vus ensemble, lui et moi, passer dans le coin pour aller vers la Croatie.
Je suis alors repartie avec le copain de Grenoble, qui m’avait accompagnée jusque là, pour retourner dans la région dangereuse, même si j’avais très peur pour moi aussi de me faire attraper et de "disparaître" aussi.

Quelques jours plus tard, j’ai décidé de faire une communication sur Internet. Jusque là, j’avais le problème qui si je parlais de la disparition de Stan avec l’épisode des gendarmes qui l’avaient arrêté, le témoin-victime serait démasqué, et alors en danger de mort. Mais là, je savais que, de toute façon, le réseau avait compris que si Stan était venu dans le coin, c’était pour faire une enquête et le rencontrer. Le seul moyen de protéger aussi le témoin était alors, comme pour Stan, de faire beaucoup de bruit, mais sans encore parler du témoin avec trop de détails.

Là, c’était impossible pour moi de communiquer avec les activistes sans donner ma position. Ils ont pensé pendant quelques jours que j’avais aussi disparu.

Malheureusement, nos recherches pour retrouver Stan n’ont rien donné.

Mais, quelques jours plus tard, le groupe d’activistes de Morkhoven a annoncé une dure nouvelle: Stan avait bien été arrêté, et était tenu au secret.
Un avocat avait été engagé par le groupe pour assister Stan.

Le ciel m’est tombé sur la tête.
Mais, au moins, Stan est en vie !!!
J’avais également redouté le pire pendant tout ce temps, car je sais à quoi nous avons affaire.

e dois dire que j’ai aussi peur pour moi. Je dois sortir au grand jour pour faire une action avec tous les activistes, et, avant, pour ma sécurité, je communique ce message, même si ça prend encore un peu de temps.

À partir de maintenant, si vous n’avez plus de nouvelles de moi non plus deux jours après la publication de mon message, c’est qu’il s’est passé quelque chose et que j’ai besoin de secours aussi !



Aujourd’hui, je prépare une confrontation publique avec les autorités.
Il y a des gendarmes d’Amancey qui mentent depuis le début et qui cachent beaucoup de choses !
Il y a aussi des gendarmes qui sont obligés de se taire, mais ils doivent maintenant dénoncer les vrais criminels !

Je vais faire une conférence publique, devant la gendarmerie d’Amancey, avec le soutien et la protection de tous les activistes !
Je compte sur tout le monde pour venir avec moi, pour faire sortir la Vérité !

Je suis en route maintenant, et je vous donne rendez-vous à très bientôt.


Janett Seemann - le 12 octobre 2012




source:
chevalier http://smrrr.wordpress.com/2012/10/12/compte-rendu-sur-laffaire-de-la-disparition-de-stan-le-samedi-22-septembre-vers-15-heures-par-janett-seemann/










Réponse type reçue par ceux qui ont contacté la Gendarmerie d'Ornans-Amancey




Bonjour monsieur,

Je tiens à vous préciser quelques points qui, je l'espère, vous rassureront et qui éviteront que sur internet circulent une foule de renseignements erronés qui laissent sous-entendre que la gendarmerie aurait pu "faire disparaître" monsieur Christian MAILLAUD.

Suite à une recrudescence de cambriolages sur notre secteur, les contrôles routiers ont été accentués. Le 22 septembre dernier, nos services ont été amenés à contrôler un véhicule dans lequel se trouvait en tant que passager monsieur Christian MAILLAUD. Alors que les gendarmes demandent les papiers du conducteur, monsieur MAILLAUD sort brusquement du véhicule et prend la fuite sans que les gendarmes puissent l'interpeller.
Après diverses identifications et renseignements fournis par le conducteur, il s'avère que monsieur MAILLAUD fait l'objet d'un mandat d'arrêt.

A ce jour, nos services n'ont plus de nouvelles de monsieur MAILLAUD.

Toute personne connaissant monsieur MAILLAUD pourra renseigner utilement la gendarmerie.


En espérant avoir répondu à vos attentes.

Le commandant de la gendarmerie d'Ornans-Amancey.



source:
chevalier http://www.pedopolis.com/pages/qui-ose-en-parler-/stan-maillaud/disparition-stan-maillaud.html









Dernière édition par invitée le Lun 22 Oct 2012 - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: SOS ! DISPARITION SUSPECTE DE STAN MAILLAUD   Lun 22 Oct 2012 - 21:23



Réservé pour le rassemblement du 20 octobre à Amancey.



Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: SOS ! DISPARITION SUSPECTE DE STAN MAILLAUD   Lun 22 Oct 2012 - 22:49

LES RÉCITS DE JANETT SEEMANN ET JÉRÉMY LÉHUT






Je remercie de tout mon cœur tous les activistes qui ont suivi mon appel dans un très bref délai et qui sont venus de tous les coins de la France, de la Belgique et de la Suisse pour nous soutenir samedi dernier à Amancey. La présence physique de chacun de vous a eu et a toujours beaucoup de valeurs pour moi, car cela garantissait un déroulement positif de la journée pour moi personnellement (ma protection), Stan et toute la cause qu’on défend tous ensemble.

Un grand merci encore à tous ceux qui se sont déplacés !



Nous avons eu un entretien avec le Lieutenant-Colonel Burlet avant la conférence de presse au cours de laquelle il nous expliquait que Stan n’était pas arrêté par ses hommes et qu’ils étaient toujours à sa recherche. Je lui ai demandé expressément que je souhaitais qu’il soit présent à la conférence pour pouvoir lui permettre de répondre à mes accusations, mais, malheureusement, il n’a pas voulu.

Pendant la conférence de presse, j’ai parlé de mes craintes et des sérieuses questions que je me pose concernant la disparition de Stan, qui n’ont pas été relayées par la presse.

  1. Pourquoi les gendarmes mentent-ils sur l’affaire de la poursuite et de la disparition de Stan ?

  2. Pourquoi la presse n’a rien voulu dire concernant la chasse à l’homme du 22 septembre dernier, malgré l’importance des moyens déployés ?

  3. Pourquoi les gendarmes ont-ils cru devoir traquer mon compagnon comme une bête sauvage, ce samedi 22 septembre ? Où, pourquoi Stan a-t-il un mandat d’arrêt ?

  4. Pourquoi Stan est-il emprisonné au secret ? Si c’est vraiment le cas…

D’après moi, il y a une réponse évidente :

Les autorités concernées veulent cacher tout ce qui est en rapport avec Stan dans cette région ce jour-là. Il y a ici un réseau criminel qui est protégé par certaines autorités, et ces autorités ne voulaient pas de publicité sur cette affaire. C’est raté !

Mais il y a autre chose en plus: la "justice" ne veut pas que Stan passe dans une audience publique, suite à son arrestation ! Il n’est pas question pour la "justice", que nous pouvons aussi bien appeler "imposture", que Stan puisse user de ses droits, c’est à dire de faire opposition au jugement qu’il a pris en 2009 pour « soustraction de mineur » !

Je parle de l’affaire Vincent, bien sûr, et de cette condamnation à un an de prison ferme. Stan a été condamné en son absence, par défaut, cela veut dire qu’il ferait opposition et qu’on ne peut pas lui refuser ! En théorie !

Aussi qu’il exigerait un procès public, sans avocat, puisqu'il leur fait plus confiance !

Parce que si Stan devait passer en "justice", dans un procès public, avec le soutien énorme qu’il a aujourd’hui avec vous tous, ça ferait un bordel qui traumatiserait les imposteurs !

Il balancerait tout ce qui a été étouffé le jour où il a été condamné !

Car, en plus, il y a de nouveaux éléments concernant le dossier qui vont obliger la "justice" à recommencer tout à zéro !

Pour la question: pourquoi Stan a un mandat d’arrêt ? Elle doit être vue avec les trois autres, donc.


Pour cette confrontation de l’imposture judiciaire qui couvre le réseau de la région, j’ai fait deux chapîtres:

Le premier, sur l’affaire Vincent, et le deuxième sera de vous dire ce que nous avons sur le réseau de cette région !

Et, quand j’aurais fini, les responsables politiques devront répondre à mes accusations, et expliquer ce qui s’est passé avec Stan, et qu’est-ce qu’ils comptent faire maintenant pour lui !!!

Et aussi pour que la justice soit rétablie sur ces deux histoires de réseau, pour commencer !

Parce que, aujourd’hui, j’ouvre en réalité le premier rassemblement, un colloque européen de lutte contre la criminalité en réseau sur enfants, et, quand j’aurais fini, je laisserai la parole à tous les activistes et de tous les mouvements qui se sont déplacés ici aujourd’hui !

Nous allons tous, tout déballer en public, devant les journalistes, et nous exigerons des comptes de ceux qui prétendent aujourd’hui diriger ce pays !



Maintenant, je reviens sur la première question que je veux traiter ici:

Pourquoi mon compagnon a-t-il un mandat d’arrêt, comme un criminel, alors qu’il n'a fait que son devoir d’humain pour aider un enfant en 2006 ?

Je vais donc vous faire un récapitulatif de cette histoire:

Stan a été arrêté, avec son protégé, qui s’appelle Vincent et la grand-mère.

Il a été enfermé en prison trois semaines, en toute illégalité ! Car il a été dit et écrit que son incarcération s’imposait pour mettre fin à une infraction grave, pour en éviter son aggravation et sa persistance !!

Ce sont des mensonges lancés sans que Stan soit en mesure de se défendre !

Premièrement, il n’y avait pas d’infraction du côté de Stan; il n’a jamais fait de soustraction de mineur – dans cette affaire –: il a fait son devoir de citoyen, en essayant de protéger un mineur victime d'un réseau pédophile satanique, et en cherchant de l’aide dans la justice…

Sans résultat !

Vincent avait témoigné ! Son témoignage tourne toujours sur internet, grâce à Stan. Et avec toutes les accusations de cet enfant, les gendarmes avaient toujours refusé de l’entendre, et le procureur avait au contraire décidé de le rendre à son bourreau, et d’enfermer sa mère en prison deux mois pour la punir !

Alors, où est l’infraction ?!

Il a été dit qu’il fallait mette fin à la persistance et à l’aggravation de l’infraction fantôme; mais, malheureusement, à cause d’un président d’association, Vincent avait été récupéré en même temps que Stan, par les gendarmes !

Comment pouvait-il y avoir une persistance et une aggravation de leur invention d’infraction de soustraction de mineur ?

Comment est-il possible que l’on jette en prison des gens qui font leur devoir, en inventant des infractions et en se servant de mensonges ?!

Alors, quand Stan est sorti de prison, trois semaines plus tard, avec quinze kilos en moins parce qu’il avait fait la grève de la faim, il a décidé que c’était une mauvaise idée de continuer de se soumettre à des menteurs et des tricheurs, qui protègent les criminels et enferment les bons citoyens.

Il a pris ses responsabilités, et a mis le témoignage de Vincent en ligne, parce que c’était tout ce qu’il pouvait faire pour lui ! Et il a accepté de payer le prix de la cavale pour ça !

Il a surtout accepté le risque de disparaître, comme le 22 septembre dernier, si un jour il était repris !!

Car il m’a toujours dit que si ça arrivait, ce qui s’est produit, tout serait fait pour qu’il soit interné et détruit, au minimum, et qu’il ne puisse jamais avoir un procès équitable et public ! Il avait raison !

En 2009, Stan a été condamné, bien sûr. On lui a tout mis sur le dos. Les magistrats, c’est-à-dire les imposteurs, ont dit que c’était lui le principal coupable de la « soustraction de mineur »; et il n’y a eu personne pour faire remarquer que c’était impossible !

Que Vincent avait toujours été en compagnie de sa mère ou de sa grand-mère pendant tout le temps où Stan s’occupait d’eux !! Que s'il y avait eu cette infraction, il ne pouvait qu’être complice, et non pas l’auteur principal ! Comme s’il avait pris en otage la mère et la grand-mère de Vincent ! Elles sont quand-même majeures, non !?

Et cette femme magistrat, qui a aidé Stan et à garder l’enfant un mois et demi chez elle ? Cette femme qui a été balancée par le président d’association, parce que, lui, il était accusé d’être le complice de Stan.

Comment ça se fait qu’elle n’a même pas été mise en examen ? C’est super pour elle, parce qu’elle est un exemple de courage pour tout le monde. Mais à part ça, vous voyez de la justice dans tout ça ?

Mais revenons plutôt à ces deux dames, la mère et la grand-mère de Vincent, pour qui Stan avait tout fait: elles l’ont roulé dans la merde et lui ont tout mis sur le dos !

Bien sûr, madame Myriam Roig, la mère de Vincent, avait passé un contrat avec l’imposture judiciaire; elle pouvait récupérer l’enfant si elle gardait son silence et si elle enfonçait celui qui avait tout fait pour les aider ! Elle a obtenu une promotion dans son travail, à la mairie, appuyée par un sénateur maire. Qu’est-ce que vous pensez de ça ?

Normalement, cette femme aurait dû être encore plus sévèrement condamnée que la première fois, non ?

Mais curieusement, du coup, elle n’a eu que du sursis. Pendant que Stan prenait un an au moins de prison ferme !!!

On sait aujourd’hui que c’est loin d’être tout, et qu’elle a même accepté que Vincent subisse le pire plus tard. Nous sommes certains qu’elle a livré son fils au réseau par la suite, alors qu’elle en avait récupéré la garde officielle.

Si nous allons rouvrir ce dossier, ça va faire très très mal !

Pour revenir à l’infraction que Stan aurait commise en 2006: qui y avait-il, ce jour du jugement à Perpignan, pour faire remarquer qu’il n’y avait aucun élément moral pour constituer l’infraction ?

Pour dire que, sans cet élément moral, il n’y avait qu’une illusion d’infraction, sur la base d’une véritable bonne action pour aider un enfant victime ?!

Pourtant, il y avait bien du monde ce jour-là, avec des diplômes de droit et des belles robes noires, non ?

Alors, puisqu’on est tous là pour régler les comptes avec l’imposture judiciaire et l’imposture politique, acceptez-vous que Stan subisse encore plus longtemps cette condamnation criminelle, et qu’il soit traité comme un danger public qu’il faut lobotomiser ??

Je vous demande alors, pour commencer, de vous joindre à moi pour faire les pressions qui s’imposent, et exiger à ceux qui prétendent diriger ce gouvernement et cette justice, afin que cette condamnation soit déclarée nulle et non avenue, que tout l’affaire soit révisée et surtout que Stan soit immédiatement libéré !!!

Mais si la justice pense aujourd’hui bien faire en coupant la tête de Stan pour écraser toute résistance, vous vous êtes trompé. C’est le contraire qui se passe. Ils ont provoqué l’effet inverse.

Si vous ne me rendez pas Stan, s’il ne sort pas rapidement au grand jour, en état et en plein santé physique et psychique avec les honneurs et réhabilitation de sa situation citoyenne, nous n’allons pas en rester là.

Vous êtes allés trop loin, déjà trop longtemps. Il arrivera un moment ou tout explosera et je pense que nous n’en sommes pas très loin.

Alors, si vous ne nous rendez pas Stan je ne sais pas quelle conséquence cela aura pour la paix sociale et si elle va survivre à l’hiver 2012.

Nous avons compris aussi que la paix sociale était quelque chose de sacré dans ce pays, ici comme ailleurs.

Et pour la paix sociale, la "justice", c’est-à-dire l’imposture judiciaire, ment et triche et ne laissera pas sortir la Vérité sur la réalité de ces réseaux criminels de notables en France qui violent, torturent et mettent à mort des enfants. Parce que si les braves gens qui travaillent tous les jours pour une misère, étaient au courant de la réalité de ce qu’il se passe sous leurs yeux, partout dans ce pays avec des enfants, c’est sûr que la paix sociale serai en grand danger !

Parce que c’est insupportable ce qui se passe !

Le "problème" que nous avons, moi comme tant d’autres, c’est que nous ne faisons plus confiance en cette "justice", car nous avons des preuves dans de multiples dossiers de ce genre.

Et si vous vous intéressiez à ces dossiers et que vous alliez jusqu’au bout pour la Vérité, vous allez comprendre !

Nous sommes tous là pour finir le travail de Stan. Un seul homme, ou une seule femme, ou même un seul homme avec une seule femme, ne peuvent pas porter une guerre comme celle-là, tout seuls, sur leur dos. Il fallait que je le dise, et il fallait que ce qui est arrivé à Stan dernièrement donne enfin vie à cette résistance pour laquelle il a tant donné !



Après on est passé au deuxième chapître:

L’autre bataille pour laquelle on est là maintenant:

Comme je disais, il y a un réseau criminel, ici, qui est protégé par certaines autorités.

Je vais laisser parler Jérémy sur cette affaire, car c’est lui qui est en contact avec le témoin-victime depuis plusieurs mois.


Janett Seemann



Le récit de Jérémy :


X, 20 ans, est venue à moi il y a 8 mois. Nous avons été présentés par une amie en commun.


Les faits :

X est abusée dès son plus jeune âge par son grand-père maternel, qui dit vouloir l’éduquer sexuellement avec son grand frère, Y. Le grand-père s’enferme avec eux dans une chambre et les force à des pratiques sexuelles, ceci avec l’accord de la mère, qui deviendra elle aussi bourreau en forçant également X et son grand frère à avoir des relations sexuelles.

La mère de X vit aujourd’hui avec un homme (le père de X est décédé d’un accident de voiture lorsque cette dernière avait 2 ans) qui a 3 enfants.

À partir de ses 6 ans, X commence à aller dans des "soirées", pour reprendre ses mots. Des soirées pendant lesquelles des enfants sont attachés, torturés et violés par des hommes et des femmes aux visages masqués. La victime me rapporte ces quelques mots pendant une discussion: « Une fois, ils ont tellement frappé un enfant qu’il ne s’est pas réveillé ».

C’est le beau-père qui emmène la famille dans ces soirées. La victime me décrit sa mère comme étant quelqu’un qui ne croit plus en Dieu et qui possède une figurine à l’effigie de Satan, ainsi qu’un médaillon le représentant. Le beau-père de X vend de l’héroïne et en donne régulièrement à cette dernière.

X me rapporte également qu’elle ne veut absolument pas voir les gendarmes car: « Ils me traitent de folle ».

À ceci, j’ai répondu: « Les gendarmes font-ils partis de ce réseau ? Sais-tu si l’un d’eux, un haut gradé ou autre, participe à ces soirées ? »

Sa réponse en dit long: « Pas le droit de parler… ».

X explique qu’il y a deux maisons dans lesquelles se déroulent ces soirées.

Plus nous parlons, plus je découvre l’horreur que subissent plusieurs enfants dans cette région. Les enfants sont donc frappés, violés, humiliés (attouchements sexuels avec de la nourriture, qui aura par la suite pour effet de dégoûter X de tout aliment) et forcés de boire de l’urine et de manger des excréments, le tout étant parfois filmé.

La région de Franche-Comté, à part Besançon, ne connaît pas de grandes villes, les villages sont séparés par des champs, des forêts, ou des kilomètres de petites routes de campagne. L’atmosphère est étrange, et, malgré la nature qui domine, l’endroit qui regroupe ces quelques villes: Bolandoz, Amancey, Ornans et Reugney, est lugubre.

X est régulièrement attaquée par son grand frère, Y, qui la frappe et la viole dès qu’il en a l’occasion, avec ses copains, ou seul.

La jeune fille est forcément troublée, terrorisée et ce qu’elle dit à propos d’elle est affreux: « Ce n’est plus mon corps, je veux juste mourir; il n’y a que les scarifications qui me calment ».

Profondément marquée par ce qui lui arrive, la seule solution pour X de s’en sortir est de faire connaître cette histoire et de la diffuser partout où nous le pouvons, car le bruit que produira cette histoire permettra sa protection.


Jérémy Léhut




source:
chevalier http://smrrr.wordpress.com/2012/10/22/rassemblement-europeen-le-20-octobre-2012-a-amancey


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: SOS ! DISPARITION SUSPECTE DE STAN MAILLAUD   Dim 28 Oct 2012 - 12:42

ARRESTATION DE JANETT SEEMANN ET DE JÉRÉMY LÉHUT





Janett a disparu depuis ce mardi 11h00 ! Jeremy et Dom ont disparu ce matin !



Je viens de recevoir un appel à l’aide de Johann, le frère de Dominique Chopin ce mercredi à 14h45.

Janett est partie seule de son habitation où elle logeait, hier mardi vers 11h00.

Elle se rendait à une manifestation à Besançon, organisée par "Alliance Vitai". Il s’agit d’une association consacrée à la protection de l’enfance. La manifestation concernait l’adoption par des homosexuels. Elle cherchait des contacts.

Pendant toute l’après-midi, elle n’a donné aucun signe de vie, aujourd'hui non plus. Johann l’a appelée, le téléphone sonnait normalement, mais sans réponse. À une reprise, une voix d’homme a répondu puis raccroché immédiatement.

Le journal FR3 Besançon a filmé l’événement. Elle ne paraissait pas sur les images.

Ce matin, il était prévu que Janett rencontre la victime témoin des actes pédocriminels des sectes sataniques. Elle craignait de s’y rendre seule. Elle avait demandé l’appui de Dominique, et de Jeremy, le jeune militant de 20 ans qui avait découvert la secte, et qui avait dénoncé ses agissements lors de la conférence de ce samedi 20 octobre.

Janett n’est pas réapparue depuis, mais Jeremy et Dominique n’ont pas davantage donné de nouvelles. Ils ont disparu. Aucun contact ni réponse téléphonique des trois disparus supplémentaires.

Je connais personnellement Dominique, qui est un homme précis, digne de confiance et qui n’aurait jamais disparu volontairement ou manqué aux appels qui lui sont adressés toutes les cinq minutes. La gendarmerie connaît son sérieux.

Jeremy est un garçon responsable, qui ne témoigne pas de l’émotivité possible de Janett.

Aucun ne répond.

La gendarmerie de Besançon a reçu l’avis de disparition de la part de Johann Chopin. Dans les circonstances actuelles, il s’agit d’une disparition inquiétante, qui met également la vie de la victime en danger.

J’avais reçu du lieutenant-colonel Burlet un numéro rapide à former pour le contacter en cas d’incident grave. Je l’ai communiqué à Johann, qui me répond que le lieutenant-colonel n’est pas disponible avant deux jours.

J’ai conseillé à Johann d’appeler Monsieur le Maire d’Amancey, lequel renvoie à la gendarmerie d’Amancey. Celle-ci doit déjà être prévenue par les collègues de Besançon.

Je viens de téléphoner à Johann pour lui donner les coordonnées du colonel (ou du lieutenant) Grimaud, également au haut-commandement de Besançon.

J’appelle à l’instant Marcel Vervloesem, pour qu’il appelle ses contacts à l’ambassade de France en Belgique.

Je demande aux autorités françaises d'intervenir en extrême urgence: la gendarmerie détient le carnet de notes de Jeremy, et donc les détails et les adresses de son enquête sur les sectes sataniques.

J'appelle le collectif NNSPMDF et tous les collectifs européens à se mettre en alerte médiatique.

Les journalistes, les témoins et toute personne qui dispose d'informations peuvent appeler Cineyrgie au 00 352 26 91 72 20.

Je prie FR3 Besançon a assurer un avis de disparition dès ce soir.

Je demande à Valérie de faire ce qu'elle peut.

Je tiens mes lecteurs au courant, je suis extrêmement inquiet.


Patrick Vanden BERGHE - 22/10/2012










Les trois militants disparus placés en garde à vue par la gendarmerie de Poitiers



Johann Chopin, le frère de Dominique, rapporte une information communiquée par Monsieur Jimenez, de l’Est Républicain.

D’après cette information, la gendarmerie de Poitiers, qui est fort éloigné de Besançon, aurait intercepté Jannet Seemann, Dominique Chopin et le jeune Jeremy dans le contexte semble-t-il d’une soustraction d’enfant. Ils seraient tous trois placés en garde à vue.

Dans une telle éventualité, ils seraient en sécurité. L’éventualité d’un coup de force de nature criminelle à Amancey s’estompe en effet, si cette information se confirme.

Branchez-vous sur L’Est Républicain.

La publication de ma chronique sur ce dernier WE à Amancey, qui comporte 7 pages, est reportée.

Dernière minute: Marcel Vervloesem, qui a rendez-vous à l'ambassade de France demain matin pour Stan Maillaud, publiera les informations qui résulteront de cet entretien.

Dernière minute: nous croyons savoir depuis que les renseignements généraux se sont emparés du dossier Stan Maillaud, il y a quelques jours à la suite des appels publics, que des recherches auraient été entreprises sur le plan national. Une nouvelle hypothèse vient donc d'être émise à la suite d'une discussion téléphonique entre les webmasters de Pedopolis et de Cineyrgie: Stan a-t-il été intercepté à Poitiers ?


Patrick Vanden BERGHE









(à suivre)


Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: SOS ! DISPARITION SUSPECTE DE STAN MAILLAUD   Sam 25 Mai 2013 - 9:29

INFILTRATION DU MOUVEMENT ANTI-PÉDOCRIMINALITÉ






J'ai arrêté de relayer les "nouvelles" concernant la disparition de Stan Maillaud et les incacérations du groupe d'activistes qui le soutenaient dans ses actions, parce que les individus qui les diffusaient me semblaient plus que louches. Je ne suis pas la seule à avoir eu de gros doutes sur ces individus qui sont soudain sortis de nulle part, juste au moment où Stan et ses collaborateurs avaient le plus besoin de notre mobilisation, puisque ses soutiens de la première heure ont également trouvé très suspects tous ces nouveaux "militants antipédocriminalités" qui ont monopolisé la parole lors de ces tristes évènements.

Commençons par cette personne du nom de Aimée Ingeveld. On la voit monter au créneau partout où il est question de Stan et du réseau, chercher à contacter les activistes de longue date et les victimes du réseau satanique pédocriminel, accuser Patrick Vanden Berghe du groupe Cynergie - un autre petit nouveau "activiste antipédocriminel", dont j'ai relayé les "informations" sans doute à tort, et j'expliquerai plus bas pourquoi je m'en méfie également - et d'autres d'infiltrés au profit du réseau pédocriminel. Or, non seulement cette personne fait partie de la franc-maçonnerie, mais de nombreux témoignages à charge contre elle ont été postés sur le net.
Vous pourrez déjà lire les échanges d'accusations en tous genres sur cette page entre madame Ingeveld et ses partisans, et ceux de monsieur Vanden Berghe, pour avoir une idée de l'ambiance délétère qui règne au sein des différents groupes "d'activistes antipédocriminels":
flèche http://smrrr.wordpress.com/2013/01/01/affaire-janett-seemann-entre-terreur-detat-et-propagande/

En ce qui concerne l'appartenance de madame Ingeveld à la FM, parmi une liste de divers obédiences maçonniquee, on peut lire ceci:


    Grande Loge Oecuménique Féminine ( la GLOF découle de la G.L.O.). Obédience féminine indépendante - Contact : 8 Aimée Ingeveld  - 85, Kapellelaan - 1860 Meise

flèche http://www.guigue.org/guiad01.htm
Le responsable de ce site dédié à la FM étant lui-même FM, cette information me semble tout à fait fiable.

On peut également la retrouver mentionnée ici, dans une autre loge (n°66):


flèche http://www.vorap2m.com/ListeAteliersLibresIndependantsPortail.html

Appartenance confirmée ici:
flèche http://leslogeslibres.blogspot.fr/2011/01/infos-de-la-federation-demande-de.html

Et ici:
flèche http://www.hiram.be/La-Voie-Fraternelle-Initiatique_a4301.html


De plus, cette femme soutient un certain Jean Claude Ponson, qui semble certes, à première vue, dénoncer et combattre le réseau pédocriminel satanique, mais qui ose écrire ceci au sujet de Stan et de son groupe de soutien:

« LE GROUPE POUR AIDER STAN MAILLAUD.

Je ne sais pas si ce groupe est bien conscient de la façon dont les membres sont manipulés, comme l'ont été toutes les victimes qui ont eu à côtoyer Stan Maillaud.

La seule et unique motivation de Stan Maillaud est de provoquer l'envoi de dons. Et il en reçois régulièrement, de gens dont il a su s'attirer la sympathie, au travers de ses vidéo amateurs.
Dans les faits, il n'a jamais aidé, concrètement de victimes.

Pire, après son passage, il y a une curiosité, puisque la plupart des victimes se sont retrouvées en prison.

Il a effectivement 9 neufs mois de prison au-dessus de la tête pour une affaire foireuse de kidnapping à Madagascar, il y a plus de 10 ans. Il n'est absolument pas recherché pour cette condamnation qu'il ne fera jamais. Il faut être condamné à une peine supérieure à 24 mois pour effectuer une peine de prison.

Dans l'affaire de Sandrine Gachadoat, il a reçu pour plus de 9 000€ de dons, qui vont lui permettre de vivre tranquillement, sans travailler. Et il relance régulièrement les appels aux dons en prétextant "des factures qui arrivent toujours plus nombreuses", honoraires d'avocats, censés défendre les deux femmes emprisonnées. Sauf que Sandrine Gachdoat n'a jamais touché un centime des dons, et que son avocate doit se contenter de l'aide juridictionnelle. Il me semble que pour être crédible en donnant de l'aide aux victimes, c'est, en tout premier lieu, être indépendant, assumer ses frais. L'appel aux dons me fait toujours craindre, et c'est le cas, une toujours possible escroquerie.
»

9 février 2013

flèche https://www.facebook.com/jean.debien.925/posts/131496770353809



« Sandrine vient de retomber sous le coup d'une deuxième ordonnance qui la maintient en prison. Stan et ses amis ont oublié qu'ils détenaient l'argent pour lui payer un avocat. Voilà le résultat. Tous sont dehors sauf Sandrine. Je leur souhaite de bien profiter de cet argent. Je pense que la roue finira par tourner pour l'escroc. »

24 février 2013

flèche https://www.facebook.com/LesAmisDeStanMaillaud/posts/212860135505245


Plus d'autres accusations diffamatoires contre Stan, qui ont été manifestement effacées plus tard puisque je n'ai pas réussi à en retrouver la trace ailleurs, qu'on peut lire dans le fil de commentaires sur la page mentionnée plus haut, comme:

« J’ai le contact avec l’avocate de Sandrine. Avocat commis d’office, puisque Stan Maillaud a refusé de payer un avocat pour elle. Je pense qu’il a préféré confondre avec ses revenus (RSA), les dons destinés justement à payer les avocats, comme il a été dit au moment du lancement de la campagne de dons. Je trouve ça scandaleux. Pour ce qui est de sa libération, j’avais exigé de son avocate qu’elle fasse une demande de remise en liberté ……. que personne n’avait pensé à faire pour elle !!!!(...) »

flèche http://smrrr.wordpress.com/2013/01/01/affaire-janett-seemann-entre-terreur-detat-et-propagande/


Alors, j'ignore si ce groupe de soutien à Stan, Janette, Jérémy et Sandrine - LADSM - a utilisé correctement les dons collectés pour cette cause ou s'il y a eu des malversations - il semblerait plutôt qu'il y ait eu des cafouillages au départ, et c'est compréhensible, étant donné la jeunesse et l'inexpérience apparentes des initiateurs du groupe, ainsi que l'urgence dans laquelle il a été créé -, mais, ce que je sais, c'est que tout le monde ignore ce qu'est devenu Stan depuis sa disparition, le 22 septembre 2012, et qu'il y a de fortes présomption pour qu'il ait été purement et simplement éliminé. Alors, affirmer qu'il se planque quelque part, et que cette collecte de dons est une escroquerie de sa part pour mener la belle vie sur le dos des victimes du réseaux ou de donateurs manipulés, c'est tout simplement de la diffamation éhontée.

Voici d'ailleurs la réponse de LADSM aux diverses acusations calomnieuses à leur encontre:
flèche http://www.lesamisdestanmaillaud.org/blog/mise-a-jour-de-la-compta-25-fevrier-2013.html

Il y d'autres affirmations ignobles dans les propos de Ponson:
« La seule et unique motivation de Stan Maillaud est de provoquer l'envoi de dons. »
Ceci est totalement faux ! La seule motivation de Stan est le combat contre les crimes abominables perpétrés contre les petites victimes par le réseau satanique illuminati. J'ai soutenu Stan dès le début de ses interventions, j'ai été en contact avec lui et des personnes qui l'ont aidées à survivre pendant sa cavale, et je peux affirmer que Stan est sincère, qu'il est une des rares personnes à avoir risqué - et peut-être perdu - sa vie pour sauver des petites victimes du réseau. Lui et Janett ont longtemps été en cavale, ils ont vécu planqués, souvent sans savoir quoi manger ni où dormir, et n'ont pu continuer que grâce au soutien matériel de personnes ayant elles-même que peu de moyens. Parce que les appels aux dons de LADSM, c'est récent, mais avant, Stan et Janett ont passé de nombreux mois sans rien d'autre que le peu que ses quelques connaissances ont pu lui donner. Moi-même, fauchée, je n'ai pu que leur proposer que 20€ quand ils sont passés me voir chez moi, c'était la fin du mois, et ils ont refusé.

« Et il en reçois régulièrement, de gens dont il a su s'attirer la sympathie, au travers de ses vidéo amateurs. »
C'est faux ! C'est bien triste à dire, mais si les vidéos de Stan ont bien été relayées au sein de la mouvance conspirationniste, du soutien, que ce soit matériel ou actif - lors de son procès au tribunal de Perpignan ou lors du passage du tour de France à -, a été quasiment nul. Le problème est exactement le même avec les appels aux dons de Don Bradley. La plupart de ceux qui ont diffusé les vidéos de Stan s'en sont servi pour alimenter leurs thèses répugnantes - antisémitisme, haine contre les occidentaux, anti-féminisme, homophobie, etc -, mais n'ont jamais rien fait, ni pour soutenir concrètement Stan et Janett, ni pour aider des petites victimes du réseau. Et si manipulés il y a eu, c'est bien Stan et Janett qui ont fini par adhérer à ces thèses immondes - dont le réseau qu'ils voulaient combattre est à l'origine, soit dit en passant -, perdant tout discernement, au lieu de continuer à dénoncer les Illuminati, comme ils le faisaient au début avec intelligence.

« Dans les faits, il n'a jamais aidé, concrètement de victimes. »
C'est tout aussi faux !











Dernière édition par invitée le Mar 8 Oct 2013 - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: SOS ! DISPARITION SUSPECTE DE STAN MAILLAUD   Mar 8 Oct 2013 - 20:15



J'ai trouvé ce commentaire sur le net:



« Je suis de Besançon, et je suivais l’affaire au moment des fait...

Un de mes amis gendarme m’a expliqué que suite à un contrôle de routine, les gendarmes on vu Stan se sauver dans les bois et qu’il ont réussi à l’interpeller peu de temps après (sans savoir qui il était) …

Pendant les 2/3 jours ou tout le monde se demandaient où il se trouvait, il était (soit disant) déjà incarcéré à l’autre bout de la France.

Depuis plus de nouvelles…
»


http://www.egaliteetreconciliation.fr/Ou-es-tu-Stan-Maillaud-20280.html (commentaire de Taupequigratte du  26 septembre 2013)


Et E&R qui ose publier cet article, alors qu'il a lui même publié des mensonges en prétendant que Stan avait été retrouvé:
http://www.egaliteetreconciliation.fr/Stan-Maillaud-retrouve-14657.html


Parmi les coms, encore un qui donne quelques infos importantes, notamment sur Marcel Vervloessem, dont on n'a plus de nouvelles non plus depuis longtemps:

« Prenez garde ! sachez bien a cet instant marcel ne peut communiquer et n’utilise pas la logistique internet sa santé est trés atteinte je suis désolé pour les amis , les soutiens ,proches et tout ceux qui suivent de prés l’affaire de stan maillaud et moi aussi. Le site de SORAL aurais du POUSSER LA RECHERCHE avant 2 poster ce faux espoir car derriere ça c’est la vérité qu’on nous cache on nous Brouille les Pistes ! ce qui est certain !! personne je dis bien personne n’a plus de ses nouvelles depuis cette nuit du 22/09 il s’est passé quelquechose de grave mon sentiment que j’ai est une conviction forte que j’ai depuis fin septembre j’ai observé attendu lu j’étais aux aguets mais rien se passait, Stan ne répondais plus ! et puis arrive l’épisode janeet et son appel au secours de la disparition de son compagnon *stan tout se déclenche les réseaux sociaux s’activent (au passage rappellez vous !! que personne n’avait prété attention dans les jours qquui suivirent sa disparition) et puis vient ce point rdv et presse a AMANCEY le 20 octobre la presse regionale se saisit ainsi que la TV régionale un député belge ami et soutien de stan est présent un communiqué de la gendarmerie se déclenche un gradé s’exprime a la camera de france 3 et la presse écrite Janeet s"explique aussi le député aussi tout ceci fait froid a la hierarchie qui remonte l’info mais à qui mystére ? et puis survient l’interpellation de janeet et Jéremy ET aussi d’autre personne aussi bref ! ceci pour vous dire que cette afffaire sur cette région est du lourd je dis bien du lourd !! le gratin mondain et la sphére politique transpirent de peur aprés le passage de janeet vous me suivez ? la pauvre est enfermée jéremy aussi il faut qu’ils gardent la force mentaleet ne pas craquer tenir le coup et esperons qu’ils subissent pas de tortures mentales medicamentaux etc etc et qu’il sachent quand pense a Eux !! le combat ne s’arrete pas pour autant !) pour finir ma conviction sur lnotre ami stan c’est mon opinion je ne veux obliger personne a me croire cette nuit du 22/09 a été fatale pour stan il a été Liquidé pour le taire a jamais et mettre un frein a cette action qui a leurs yeux nuit a leur ebats festoyants de l’amour des enfants dans leur cadre( environnement) du terroir de la chasse de la chair vs pigez ? Voilà Christian maillaud allias Stan restera dans mon esprit un homme seul en france je dis bien en france qui a servi la juste cause des enfants et le plus grave en Clandestinement ! »

(commentaire de lepisteur du 03/11/2012)


J'en ai trouvé un autre, mais je ne peux pas le reproduire ici: il y est dit des choses très graves, des choses qu'il est difficile à savoir sans, soit avoir des infos venant de sources internes du réseau, soit avoir fait des recherches approfondies sur ce dernier. Or, ces recherches, je les ai faites, et les infos données par ce témoin, qui disait les avoir obtenues de membres du réseau, recoupent tout à fait ce que j'ai trouvé. De plus, la personne qui a fait ce témoignage ne s'est plus manifestée sur le forum où j'ai pu le lire, depuis le jour où elle l'a fait. J'en conclus donc que ce témoin est fiable, et ce qu'elle dit sur le sort de Stan est bien triste: ils ont eu Stan, ils ont hésité à l'éliminer tout de suite parce qu'il est connu et qu'ils craignaient la réaction de ses soutiens, et ils ont préféré le garder en vie en attendant de voir comment les choses tourneraient.

Ben, ils n'avaient rien à craindre; comme toujours, les conspis ont gardé le cul devant leur écran, et ils ont pu tranquillement "s'occuper de lui", plus tard, quand ils ont été assurés qu'il n'y aurait pas de vagues.






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SOS ! DISPARITION SUSPECTE DE STAN MAILLAUD   Aujourd'hui à 0:11

Revenir en haut Aller en bas
 
SOS ! DISPARITION SUSPECTE DE STAN MAILLAUD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: DIVERS :: Actions :: Solidarité-
Sauter vers: