TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TÉMOIGNAGE DE SVALI, EX-ILLUMINATI REPENTIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: TÉMOIGNAGE DE SVALI, EX-ILLUMINATI REPENTIE   Lun 9 Mar 2009 - 7:41

LES ILLUMINATI EN AMÉRIQUE










Série d'articles de CentrExNews.com

Publiés avec l'accord de l'Editeur américain.

L’original de cet article peut être consulté en anglais sur le site Internet :

robot http://educate-yourself.org/mcsvaliinterviewpt1.html

Reproduction de la traduction française autorisée, pourvu qu’elle soit intégrale.



Cet article fait partie d'une série d'articles qui sont la transcription d'une série d'interviews exclusives réalisées par l'Editeur principal de CentrExNews, HJ Springer. Il a posé par e-mail à Svali un certain nombre de questions précises concernant les Illuminati en Amérique et dans le monde. Svali est une femme qui a exercé des responsabilités importantes de formation au sein du groupe des Illuminati. Après sa conversion à Jésus-Christ, elle a décidé de témoigner, tout en désirant conserver son anonymat.




Note de l'Editeur du site educate-yourself.org, qui a diffusé cette série d'interviews :

C'est Brice Taylor qui a attiré mon attention sur cette série d'interviews. Ils confirment d'une excellente manière le comportement et la nature des "familles" d'Illuminati, dont parle Brice Taylor dans son livre "Thanks for The Memories". Mais il offre aussi un complément intéressant, concernant le travail d'un programmeur dans le domaine du contrôle mental. Le travail de ce dernier est davantage "clinique" (quoique abominable). Ce travail est tout aussi destructeur pour les victimes d'un tel contrôle mental que pour les programmeurs eux-mêmes qui sont la plupart du temps sous l'emprise de ce même contrôle mental. Ni les uns ni les autres ne sont conscients d'être impliqués dans une activité aussi destructrice. Tous participent pourtant directement à ce programme diabolique d'asservissement dont la genèse remonte aux camps de concentration nazis, sous la direction du Docteur Joseph Mengele, le tristement célèbre "ange de la mort" d'Auschwitz. C'est ce même Docteur Joseph Mengele qui a fini de mettre au point ce programme, ici-même aux Etats-Unis, grâce à l'OSS/CIA et à l'Opération "Paper Clip".

H.J. Springer, Editeur de CentrExNews.com, a écrit quelques remarques introductives à sa série d'interviews de Svali. Nous sommes reconnaissants à "Svali" d'avoir révélé ces informations, et à H.J. Springer d'avoir écrit ces articles.
Vous pourrez lire d'autres articles de Svali (en anglais) et prendre connaissance de son livre de témoignage sur son site strass 1 http://www.suite101.com/articles.cfm/ritual_abuse . Tous ceux qui réfléchissent sur notre planète devraient être informés du programme de prise de pouvoir des Illuminati. Sinon, leur vie, et la vie de leurs enfants, devra supporter les terribles conséquences de leur négligence, de leur ignorance, et de leur inaction.




Introduction de H.J. Springer, Editeur principal de CentrExNews.com :

Quand nous avons diffusé notre série d'articles sur le thème : "Comment les Illuminati programment les gens", nous avons reçu un certain nombre d'e-mails assez sceptiques qui nous demandaient davantage d'informations. Inutile de dire que je me posais moi-même un certain nombre de questions concernant les Illuminati et leur programme. J'ai donc contacté Svali (c'est un pseudonyme), ancienne programmatrice et formatrice au sein des Illuminati, pour lui demander des précisions sur son témoignage. J'ai fait de mon mieux pour que les articles suivants vous éclairent (pardonnez-moi le jeu de mots) et vous donnent les informations supplémentaires que j'ai pu recevoir de Svali.

Notre correspondance a pris la forme d'une interview par e-mails interposés. Je ne les ai pratiquement pas retouchés. Je n'ai revu que l'orthographe et la ponctuation, en me contentant d'enlever certaines informations personnelles me concernant. Si vous avez d'autres questions que vous aimeriez poser à Svali, je vous demanderai de m'adresser un e-mail (en anglais) à strass 1 centrex@looksmart.com . Je lui ferai suivre ces e-mails, dans le but de rédiger un éventuel article futur. Je passe à présent à la première partie de nos interviews.






Première partie : Concernant Svali


Cher Monsieur Springler,

Merci de m'avoir contactée. Je dois vous dire que je viens juste de recevoir aujourd'hui un e-mail assez sceptique, envoyé par quelqu'un qui a consulté votre site. Je serais vraiment très heureuse de répondre à vos questions, mais à la réserve suivante. J'écris sous un pseudonyme afin de protéger mes deux enfants et mon mari. Je ne veux pas qu'ils reçoivent des appels hostiles ou des menaces par téléphone, ni d'autres choses de ce genre. Mes deux enfants sont encore en train de guérir des expériences qu'ils ont vécues en étant élevés au sein de ce groupe. Je ne veux pas qu'ils connaissent d'autres expériences traumatisantes.

Le thème que je vais aborder est pour le moins délicat. Les gens manifestent souvent de fortes réactions, positives ou négatives, quand ils veulent savoir si les Illuminati existent réellement. Cela dit, je vais vous parler un peu de moi. Libre à vous ensuite de voir si vous pouvez diffuser ces informations auprès de vos lecteurs. J'écris aussi régulièrement des articles sur le thème des sévices rituels sur le site strass 1 http://www.suite101.com/articles.cfm/ritual_abuse . Vous pouvez aussi faire une recherche sur "Svali". J'ai écrit un certain nombre d'articles sur ce thème, dans le cas où vous voudriez en savoir plus.

Je suis née en 1957 à Alexandrie, une ville de Virginie, aux USA. J'ai vécu peu de temps dans une petite ville à environ une heure de voiture de Washington, D.C. Puis nous avons déménagé dans une ferme de 200 hectares dans le nord de la Virginie, où ma mère a épousé mon beau-père. Mon beau-père et ma mère faisaient partie des Illuminati. C'est un groupe où l'on est Illuminati de génération en génération. Ma mère siégeait au Conseil Régional de la région de Washington, D.C. Elle occupait la chaire "spirituelle". Les Illuminati ont en effet six chaires dans leurs conseils. Ces chaires correspondent aux domaines d'intervention dont s'occupent leurs "Maîtres parvenus à la perfection". Ces six chaires concernent les domaines suivants : Sciences, Gouvernement, Dirigeants de haut niveau, Education, Domaine spirituel, et Domaine militaire.

Ces domaines sont aussi ceux dans lesquels les enfants des membres de la secte sont formés. Ils croient qu'ils doivent avoir des enfants "bien formés". L'enseignement "spirituel" n'était qu'une petite partie des enseignements prodigués au sein de ce groupe car la formation était également approfondie dans les cinq autres domaines. J'ai passé plus de temps à apprendre l'histoire, les langues vivantes et les sciences qu'à subir des rituels occultes, bien que ces derniers soient très importants pour le groupe.

J'ai fait mes études à Charlottesville, en Virginie, de 1975 à 1981. Je suis infirmière diplômée et j'ai aussi un diplôme de premier cycle en Espagnol. C'est un établissement où sont pratiqués beaucoup de sévices et de crimes occultes. Il est situé sur un domaine à environ 18 kilomètres au sud-ouest de Charlottesville, en allant vers Crowley, en Virginie.
Après avoir obtenu mes deux diplômes, je suis allée à San Diego, en Californie, en 1981. J'y ai été appelée par les dirigeants locaux du groupe. Ils étaient très forts pour tout ce qui touchait aux enseignements militaires, mais faibles en sciences, alors que ce domaine était mon point fort. Je fus admise à siéger au conseil des dirigeants. J'étais la sixième formatrice par ordre de prééminence, c'est-à-dire au dernier rang des formateurs principaux. J'avais sous mes ordres 30 formateurs, répartis dans les groupes locaux. Le conseil des dirigeants se réunissait à Ramona, dans une propriété qui appartenait à un certain Jonathan Meiers… L'un de ses noms de code occultes était "Main Noire" parce qu'il avait l'habitude de porter des gants noirs quand il travaillait avec les gens. Il était le chef formateur de ce groupe et l'un des hommes les plus brutaux et les plus sadiques que j'ai jamais connus. Il a complètement usé presque tous les formateurs qui ont travaillé avec lui, sauf moi, parce j'avais une amie dans le conseil des dirigeants qui le haïssait et qui m'aidait à saper son autorité. Les Illuminati sont très politisés et aiment beaucoup se donner des coups de poignards dans le dos. Ils se disputent comme des chiens car chacun veut monter plus haut. Le nom secret de mon amie était Athéna.
Après avoir travaillé pendant douze ans avec Jonathan, je fus promue au poste de seconde formatrice principale du comté. Jonathan se préparait à passer au niveau régional et il voulait que je le remplace. Mais nous nous méprisions mutuellement et il me tendit un piège pour me faire chuter. C'est une toute autre histoire mais ce fut l'un des facteurs qui me firent quitter ce groupe. Je quittai le groupe en 1995, écœurée par tous les mensonges, les tromperies, et les basses manœuvres. En outre, je craignais pour ma vie. Je m'enfuis au Texas et subis une thérapie conduite par le Docteur Jerry Mundgaze et son groupe. Malheureusement, ils ne savaient pas comment me "déprogrammer". Comme me l'a dit le Docteur Mundgaze : "Vous avez atteint un niveau bien plus élevé que presque tous les gens que nous avons connus, et vous êtes bien plus profondément programmée".
Je me rappelais beaucoup de choses, des choses qu'il n'avait jamais entendues, et il ne savait pas comment m'aider. La plupart de mes souvenirs me revenaient spontanément, chez moi, à la maison. Je n'ai jamais été hypnotisée pour me permettre de fouiller dans mes souvenirs. Ceux-ci me revenaient dans le courant de mes activités normales de la journée.

J'ai passé toute une année à me déprogrammer intensivement. Comme j'étais programmatrice en chef, j'ai pu utiliser ce que je savais pour défaire toute la programmation par laquelle j'étais passée. J'enrageais, en réalisant que tous les sévices que j'avais dû subir et que j'avais fait subir aux autres n'étaient pas quelque chose de normal, mais avaient été employés pour me manipuler.
Le livre que j'ai écrit pour donner mon témoignage est basé sur mes souvenirs d'adulte au sein du groupe des Illuminati. J'ai fait des choses criminelles, et, à présent, je le regrette profondément. Ma manière de faire restitution devant Dieu est de dévoiler les doctrines et les pratiques de ce groupe. J'ai aussi écrit ce livre pour aider les thérapeutes afin de leur permettre de comprendre les méthodes de ce groupe. Car il était assez fréquent d'entendre des centres spécialisés dans le traitement des sévices rituels affirmer : "Nous ne savons que faire…" Je me suis servie de ce que j'ai pu mettre moi-même en pratique pour obtenir ma guérison.

Il y a deux ans, mes enfants, qui étaient en visite chez moi, m'ont dévoilé les sévices qu'ils avaient subis auprès de leur père. Je suis aller trouver les services sociaux, mais mon cas fut classé sans suite car la fonctionnaire en place m'a affirmé qu'elle ne croyait pas à la réalité des sévices rituels ! Quand mon ex-mari vint réclamer les enfants, il aurait pu me faire mettre en prison, parce que je ne lui avais pas rendu les enfants. En effet, le tribunal de San Diego avait froidement déclaré qu'il ne croyait pas en la réalité des sévices rituels. Dans tous les cas d'accusation de sévices rituels, les enfants sont confiés à celui des parents qui était accusé d'avoir pratiqué ces sévices !
Mes enfants n'ont pas hésité à affronter directement leur père. Il est devenu blanc comme un linge et leur a dit : "Alors, vous ne voulez vraiment pas retourner dans la "famille" ?" Ils ont répondu : "Non !" Il a repris l'avion pour la Californie, a démissionné de son travail et est venu s'installer ici. Il a accepté de subir une thérapie pour divers désordres de la personnalité. Mes enfants suivent aussi une thérapie et sont en train de guérir rapidement. Mon fils, qui est âgé de 12 ans à présent, est presque complètement rétabli et plus heureux que jamais. Ma fille, qui a seize ans, doit affronter certains problèmes difficiles car elle a subi des sévices sexuels. Mais Dieu a été fidèle et nous voyons qu'Il est en train de nous guérir tous.

J'aurais espéré que tout ce que nous avons vécu ne se soit pas réellement passé. Mais nous l'avons réellement vécu. Nous sommes en train de recevoir énormément de témoignages confirmés sur tout ce qui se passe dans ce domaine, notamment concernant les sévices rituels. Je pourrais vous adresser ces témoignages. Mon plus grand regret est d'avoir été utilisée par ce groupe, après toute une carrière de formatrice, pour perpétrer les actes les plus criminels. J'ai souvent torturé et infligé des sévices à des personnes que je croyais "aider" par ces moyens !

Je réalise à présent que j'étais dans l'erreur. J'ai demandé à Dieu de me pardonner. Et je suis décidée à dévoiler ce que font les Illuminati par les écrits. Sur le plan professionnel, j'écris également des articles dans le domaine médical car j'ai exercé les fonctions d'infirmière diplômée pendant plus de 18 ans. Je travaille aussi à présent comme formatrice dans le domaine de la santé.

J'espère que cela vous suffit, en matière de témoignage personnel. Devant Dieu et les hommes, je dis la vérité. Si vous voulez en savoir davantage, sans mettre en danger mon anonymat ni la protection de mes enfants, veuillez me le faire savoir.

Sincèrement à vous,

Svali.



P.S. : Ma plus jeune sœur se rappelle avoir été baillonnée et attachée à un autel de pierre à l'âge de trois ans, pour être violée. Elle se rappelle aussi que notre grand-mère paternelle la conduisait à des amis pour y subir des sévices sexuels entre 3 et 5 ans. Elle est devenue alcoolique à 13 ans, et avait commis 7 tentatives de suicide avant l'âge de 12 ans. L'un de mes frères, plus âgé que moi, ne se souvient absolument de rien de ce qu'il a vécu avant l'âge de 20 ans. Tout son passé est comme un trou noir. Il croit cependant que notre père était un homme pervers et étrange. Ce frère avait essayé de se pendre dans notre garage à l'âge de 8 ans.

Mon frère aîné est toujours en train de déménager. Il a peur de rester plus de quelques mois dans un endroit donné parce qu'il croit "qu'ils veulent l'avoir". Lui aussi a souvent tenté de se suicider pendant son enfance.

Ce ne sont que quelques preuves supplémentaires de ce qui se passe dans ce groupe. Je pourrais aussi citer le fait que mes deux enfants rêvent en Allemand. C'est la langue qu'ils utilisent entre Illuminati. Pourtant, ils n'ont jamais entendu prononcer cette langue !






Deuxième partie : Qui sont les Illuminati ?


Question : Etes-vous gênée de témoigner sur ce sujet ?

Réponse de Svali : Cela ne me gêne pas de parler des Illuminati. J'ai simplement expliqué pour quelle raison j'utilisais un pseudonyme. J'ai reçu récemment une lettre où l'on me disait que j'utilisais un pseudonyme parce que j'étais un imposteur, ce qui n'est pas vrai du tout. Parce que j'écris des articles dans des magazines médicaux sur des sujets concernant la santé, je sais qu'il est important de citer des faits que l'on peut vérifier. C'est pourquoi je ne me suis pas du tout formalisée de ce que vous vouliez connaître mon témoignage. En fait, cela me prouve que vous êtes un éditeur responsable, ce que j'admire. Je n'ai rien à cacher. Mon histoire est vraie à cent pour cent.

Je n'ai rien gagné, financièrement, en donnant mon témoignage. Je refuse de me produire à la télévision. Je suis inconnue et je préfère le rester. Je ne reçois pas de droits d'auteur en faisant ce que je fais. Je veux simplement payer les factures médicales de mes enfants. Cela veut dire que j'ai trois emplois à temps partiel ! C'est pour répondre aux sceptiques qui disent que les gens témoignent pour gagner la sympathie des autres. Je ne cherche pas la sympathie et je n'en ai pas besoin. J'ai fait des choix dans ma vie et j'ai commis des erreurs, mais je m'efforce à présent de faire restitution. Puisque je parle d'argent, je dirai que je gagne 20 dollars par mois pour mon travail sur mon site Suite 101. Je gagne de 150 à 250 dollars pour chaque article que j'écris sur la santé féminine. Devinez sur quels sujets j'écris le plus souvent ? Sur la santé féminine ! Et pas du tout sur le thème des sévices rituels ! Les éditeurs des magazines de santé qui publient mes articles ne se doutent absolument pas des thèmes que j'aborde par ailleurs. C'est aussi pour cette raison que j'écris sous un pseudonyme. Je n'écris pas pour devenir célèbre. Au contraire, si mes collègues connaissaient mon passé, je risquerais de perdre mon emploi ! J'ai tout à perdre en dénonçant les Illuminati et tout à gagner en gardant le silence.

Mais je sais aussi qu'il faut absolument mettre fin aux sévices rituels que subissent les enfants. En tant que Chrétienne et en tant que militante contre les sévices rituels subis par les enfants, j'ai décidé de témoigner de ces sévices que font subir les Illuminati en écrivant des articles pour les dénoncer. Je sais aussi que beaucoup de gens très qualifiés ont déjà publié leur témoignage sur ce sujet. Ils pourraient être une ressource supplémentaire intéressante pour vous. Mais je n'en connais aucun personnellement car je n'ai aucun contact avec des survivants de la secte, en dehors de ma propre famille. Il s'agit toutefois d'une possibilité.

Passons à vos questions.



Question : Svali, je pense que nos lecteurs se demandent si les Illuminati sont membres d'une religion ou d'une société secrète, s'ils font du satanisme, ou s'ils combinent toutes ces activités. Est-ce encore quelque chose de différent, ou de plus sinistre ?

Réponse : Les Illuminati sont adeptes d'une doctrine appelée "l'illumination". Il s'agit d'un groupe luciférien qui enseigne à leurs adeptes que leurs racines remontent aux antiques mystères de Babylone, de l'Egypte, et des druides celtes. Ils prétendent avoir conservé le "meilleur" de ces traditions ésotériques en les intégrant à l'aide d'une forte discipline occulte. Au plan local, beaucoup de groupes d'Illuminati rendent un culte à des dieux antiques, comme El, Baal, Astarté, Isis, Osiris, et Set.

Cela dit, les membres du conseil des dirigeants se moquent parfois des pratiques plus "primitives" qui se font à des niveaux hiérarchiques inférieurs. Quand je siégeais au conseil de San Diego, je me rappelle qu'ils appelaient les grands prêtres et les grandes prêtresses des "amuseurs publics" qui passaient leur temps à "distraire la base". Je ne veux offenser personne mais simplement montrer que les dirigeants sont persuadés qu'ils sont conduits par des critères plus scientifiques et intellectuels. Mais ils pratiquent tous les principes de "l'illumination".

L'illumination comprend douze étapes appelées encore "les douze étapes de la discipline". Elle comprend aussi l'apprentissage des voyages astraux, des voyages dans le temps, et d'autres pouvoirs occultes. S'agit-il de capacités réelles ou d'hallucinations provoquées par des drogues ? Je ne peux en juger. J'ai assisté à des choses qui ne peuvent être expliquées rationnellement, des choses qui m'ont effrayée. Mais, tout ce que je peux dire, c'est qu'il pouvait s'agir d'une combinaison de contrôle mental, de l'influence de drogues, et d'activité démoniaque véritable. Dans quelle proportion respective ? Je l'ignore. Mais je sais que ces personnes enseignent et pratiquent le mal.

Aux niveaux les plus élevés des Illuminati, il n'est plus question de gens en robes noires faisant des incantations autour d'un grand feu. Les conseils de direction comprennent des administrateurs qui s'occupent des finances. Croyez-moi, ils font beaucoup d'argent. N'y aurait-il que cette raison, cela suffirait pour faire fonctionner ces groupes, sans même parler de toutes les saletés religieuses qui s'y pratiquent. Les dirigeants des Illuminati comprennent des banquiers, des hommes d'affaires et des responsables municipaux et politiques. Ce sont des gens intelligents, bien éduqués et actifs au niveau de leurs églises. Au-dessus des conseils dirigeants locaux, on trouve les conseils régionaux qui contrôlent les groupes locaux. Ils contribuent à définir les politiques et les programmes au niveau de la région et gèrent l'activité des conseils locaux.

Au plan national, on trouve des gens extrêmement riches qui financent les activités de la secte et qui sont en relation avec les dirigeants des autres pays. Les Illuminati sont un groupe international. Toutes leurs activités sont couvertes par un secret absolu. La première chose qu'un enfant doit apprendre de la "famille", ou de "l'Ordre", comme ils l'appellent encore, est la nécessité du secret. C'est la raison pour laquelle vous n'entendez pas beaucoup parler les survivants qui ont réussi à s'en sortir. Les membres de ce groupe ont le bras très long et savent ce qu'il faut faire pour terrifier ceux qui voudraient être un peu trop bavards. On apprend aux enfants à ne pas parler en les terrorisant par des mises en scène macabres. On dit ensuite aux enfants que ceux qui ont subi ces sorts horribles (parfois montés de toutes pièces dans un but "pédagogique") sont des traîtres qu'il a fallu châtier. La vision de ces scènes terribles reste imprimée à vie dans la mémoire de ces jeunes enfants de 3 ou 4 ans. Devenus adultes, même quand ils arrivent à quitter le groupe, beaucoup d'entre eux ne sont pas incités à parler par crainte d'être retrouvés et punis.

J'ai moi-même participé à beaucoup de ces mises en scène macabres, en tant que formatrice. Je suis donc devenue quelque peu cynique, ce qui explique pourquoi j'ai choisi de parler. Cependant, il m'arrive encore d'éprouver des frayeurs très intenses. Imaginez les réactions d'un jeune enfant de quatre ans enfermé dans un coffre en bois pendant quelque temps, puis enterré dans un trou ! Même s'il n'y reste que quelques minutes, ce sont des minutes qui valent une éternité pour cet enfant ! Ensuite, quand on le libère, on lui dit : "Si jamais tu parles, on t'y remettra, et cette fois, on t'y laissera !" Cet enfant se mettra à crier d'une manière hystérique qu'il ne racontera jamais rien ! C'est ce que j'ai vécu personnellement. À présent, j'ai décidé de briser cette loi du silence que l'on m'avait imposée par ces tortures psychologiques. Parce que je ne veux plus que d'autres enfants connaissent ce que j'ai vécu, ni ce que j'ai vu pratiquer.

Oui, les Illuminati sont bien organisés, très secrets et extrêmement riches au plus haut niveau. Ils ne sont pas stupides. Ce ne sont pas des pauvres gens qui s'amusent à faire de la sorcellerie. On se trompe lourdement si on les voit de cette manière.



Question : Quelle est l'étendue de l'infiltration de la société par les Illuminati ? Sont-ils nombreux ? Sont-ils présents dans chaque ville des Etats-Unis ? Recrutent-ils des gens qui ne sont pas membres de leur groupe ? Jusqu'où vont les membres de ce groupe pour garder secrète cette connaissance ?

Réponse : Je pense avoir déjà répondu à votre question sur le secret. Les Illuminati sont présents dans toutes les villes importantes des Etats-Unis. Ils ont divisé les Etats-Unis en 7 grandes régions, chacune étant sous l'autorité d'un conseil régional qui contrôle tous les conseils locaux de leur circonscription. Ils se réunissent tous les deux mois et à certaines occasions spéciales.

Une région peut regrouper de 10 à 30 groupes locaux. Dans les zones rurales, les membres se réunissent avec les groupes locaux les plus proches, sous la direction de leur conseil régional. Ils ne recrutent presque jamais des personnes qui ne font pas partie de leur secte. Toutefois, il leur arrive d'acheter des enfants à des familles asiatiques, par exemple, et à les garder sous leur surveillance constante. En échange, ils les protègent des agissements des mafias locales. On les menace de les livrer à ces mafias s'ils parlent.

Les Illuminati disposent aussi d'excellents avocats, grassement payés, pour qu'ils couvrent tous leurs agissements. Ils payent aussi des gens qui travaillent dans les médias pour que certaines histoires ne soient jamais publiées. Je connais trois personnes de San Diego qui travaillaient pour l'Union Tribune (un journal local), et qui étaient de fidèles Illuminati. Ils écrivaient souvent des articles pour attaquer des médecins locaux qui tentaient de soigner des survivants de sévices rituels. Je me rappelle avoir entendu certains membres de notre conseil dirigeant se vanter d'avoir fait fuir Un Tel de la ville, en raison d'une campagne médiatique, et d'en être très fiers.

Les Illuminati croient qu'ils peuvent contrôler une région, s'ils arrivent à contrôler :

- Les banques et les institutions financières. Vous seriez surpris de connaître le nombre d'Illuminati qui siègent aux conseils d'administration de ces organismes !
- Les autorités locales. Vous seriez aussi surpris de connaître le nombre d'Illuminati qui se font élire aux conseils municipaux !
- Les institutions juridiques, ainsi que les facultés de droit et de médecine. Les enfants de la secte sont encouragés à faire des études de droit et de médecine.
- Les médias. On encourage aussi les enfants à faire des études de journalisme. Certains Illuminati financent aussi la création de journaux locaux.



Question : Les Illuminati sont-ils les mêmes que ceux qui ont été créés par Adam Weishaupt en Allemagne ?

Réponse : Ce n'est pas Weishaupt qui a créé les Illuminati. Ils l'ont simplement choisi comme figure emblématique et lui ont dicté ce qu'il devait écrire. Ce sont des financiers qui ont créé les Illuminati, du temps de l'Ordre des Templiers. Ces hommes finançaient les rois de toute l'Europe. Weishaupt n'a été que leur homme de paille qui obéissait aux ordres qu'il recevait.



Question : Avez-vous d'autres informations concernant les objectifs politiques des Illuminati, s'ils en ont ?

Réponse : J'ai écrit un article sur ce sujet sur mon site Suite101.com. (Article publié par Parole de Vie sous le numéro A136). Vous pouvez le reproduire, pourvu que vous indiquiez les références ou que vous mettiez un lien vers mon site.



Question : Comment les Illuminati se reconnaissent-ils entre eux ?

Réponse : C'est très facile pour eux car ils sont Illuminati depuis des générations. Il n'est pas difficile de reconnaître les membres de sa famille ou des amis proches. Les Illuminati utilisent aussi des réseaux de numéros de téléphone en arborescence pour se contacter lorsqu'une réunion est prévue. Un ou deux mois auparavant, le conseil de direction prévoit une date et un endroit pour les réunions des différents groupes qui dépendent de lui. Ils contactent ensuite les dirigeants locaux (grands prêtres et grandes prêtresses) suffisamment à l'avance, en général une semaine auparavant. Deux jours avant la réunion, ces dirigeants locaux préviennent tous les responsables qui dépendent d'eux. Ceux-ci préviennent à leur tour les membres ordinaires. Plus une personne est importante dans la hiérarchie du groupe, et plus elle est prévenue longtemps à l'avance. C'est ainsi que les membres reconnaissent leur statut. On ne donne que très peu d'informations aux gens qui sont au bas de l'échelle car on leur fait moins confiance. Ils sont donc prévenus très peu de temps avant les réunions.

Certains Illuminati doivent parfois porter certains bijoux particuliers, comme une bague en rubis ou une émeraude ovale, lorsqu'ils doivent se réunir dans un endroit public et qu'ils ont une tâche précise qui leur est assignée. Mais la plupart des contacts sont faits par l'intermédiaire de membres de la famille ou d'amis proches.

Quand j'habitais San Diego, toute ma famille et mes quatre plus proches amis étaient membres des Illuminati. Ce n'était donc pas difficile de me contacter. Mon mari était aussi membre du groupe. Les Illuminati ont l'habitude de faire des mariages arrangés. Ils ne permettent pas à l'un de leurs membres d'épouser quelqu'un qui n'est pas du groupe. Si quelqu'un vous dit que son conjoint n'est pas membre du groupe, il ne peut pas être lui-même membre des Illuminati. Ou alors, ils ont quitté la secte. Il s'agit d'un principe immuable. Mon mariage avait été arrangé par le conseil dirigeant local, avec un autre membre du même rang. Je ne voulais pas épouser cet homme parce que je ne l'aimais pas. Mais je n'oublierai jamais ce que me dit alors Athéna, ma responsable hiérarchique à l'époque (elle occupait alors le second rang dans le conseil) : "C'est le meilleur choix pour toi parce qu'il ne pourra jamais te contrôler ni te nuire". Quand j'avais douze ans, ma mère n'arrêtait pas de me dire : "Ne couche jamais avec quelqu'un qui est moins élevé que toi. Sinon, c'est lui qui t'entraînerait vers le bas. Choisis toujours quelqu'un qui a une position plus élevée que la tienne".

Ma mère était une femme ambitieuse, pour le moins. Elle était décidée à me faire réussir dans ce groupe très politisé. J'ai suivi ses avis. Athéna était ma petite amie et me protégeait de certains s…ds parmi les dirigeants de San Diego, surtout de Jonathan, notre chef. Elle me dévoilait ses faiblesses et m'apprenait comment le contourner. Elle me défendait auprès de lui. Sinon, je n'aurais pas pu survivre.

Ces gens ne sont décidément pas "gentils" et ils savent manipuler les autres d'une manière vicieuse. Ils ne s'intéressent qu'à leur position, à la puissance et à l'argent. J'ai volontairement abandonné tout cela quand je suis partie. Parfois, cela me manque de ne plus être respectée comme lorsque j'étais à une position de responsabilité dans le groupe ! Mais je suis en train d'apprendre à vivre d'une manière entièrement différente, sans avoir constamment cette "famille" sur le dos qui me contrôlait et me disait tout ce que je devais faire.

Savez-vous ce qui m'a été le plus difficile à vivre quand je suis partie ? Ma liberté ! Le fait de ne plus avoir personne pour me dire ce que je devais faire. Il a fallu que je passe par une période difficile où j'ai dû apprendre à m'adapter. Je me sentais toujours chancelante et je me demandais toujours ce que je devais faire. C'était dur car c'était pour moi un réflexe de toujours parler de mes décisions avec ma direction, avec Jonathan et avec mon mari. Croyez-moi si vous le voulez, la liberté est parfois difficile à vivre. Il m'a fallu pas mal de temps pour trouver un équilibre. Je crois que c'est leur incapacité à gérer leur liberté qui pousse parfois certains membres du groupe à y revenir lorsqu'ils en sont sortis.





Troisième partie : Comment les Illuminati dirigent Hollywood


Question : J'aurais tendance à penser que la Californie est l'un des meilleurs terrains d'action pour les Illuminati. Je pense tout spécialement à Hollywood. Que savez-vous à ce sujet, concernant la production de films, l'utilisation des symboles, les messages subliminaux, et tout le monde du "show biz" en général ?

Réponse : Il me faudrait quelques heures pour vous répondre ! Je vais essayer d'être brève. Les Illuminati croient que l'on contrôle un pays quand on contrôle ses médias. C'est l'une de leurs priorités bien définies. Rappelez-vous que les domaines qu'ils ont décidés d'investir pour mieux dominer la société sont les suivants : la banque et les finances, les médias, le système judiciaire et législatif, le gouvernement et le système éducatif.

Comment y parviennent-ils ? Pas en allant voir un producteur de films, pour lui dire : "À propos, nous sommes des Illuminati et nous voudrions que vous fassiez un film pour faire avancer notre programme". Rappelez-vous que ce sont des gens intelligents. Ils vont plutôt créer une petite société financière pour financer des films qui feront avancer leurs idées. Ils choisiront tranquillement les acteurs, producteurs, metteurs en scène et scénarios qui les intéressent, mais sans jamais dire publiquement qui ils sont en réalité, ni quels sont leurs objectifs réels.

L'argent ouvre toutes les portes, surtout à Hollywood. Si vous avez de l'argent, vous pouvez obtenir presque n'importe quoi. Ils le savent. Ils financent aussi les campagnes de publicité faites pour leurs films. Combien de films Chrétiens ont pu s'offrir de grandes campagnes publicitaires depuis vingt ans ? Très peu ! Comparez avec les campagnes publicitaires faites pour les films occultes ! Sans commentaire ! Tout cela a fait l'objet d'un processus long et subtil, car les Illuminati sont patients. Cela fait des centaines d'années qu'ils travaillent dans le secret. Ils savent que le public est lent à accepter des idées nouvelles et qu'il faut le faire graduellement. Ils appellent cela "conduire des moutons". C'est l'un des termes qu'ils emploient pour désigner ceux qui ne sont pas "illuminés". Si vous considérez le nombre de films occultes qui sont sortis depuis dix ans seulement, cela devrait vous suffire à vous faire réfléchir !

Pourquoi tant de films occultes ? Pourquoi tellement sensibiliser la jeunesse américaine à l'occultisme et à la magie ? Observez seulement les dessins animés du samedi matin à la télévision ! Je ne permets pas à mes enfants de les regarder, sauf parfois pour quelques Bugs Bunny ! Nous préférons louer les vidéos de vieux films classiques avec Audrey Hepburn ou John Wayne. Je pourrais vous envoyer quelques excellents articles qui ont enquêté en profondeur sur Walt Disney. Il était membre des Illuminati, et son film Fantasia a été conçu spécialement pour programmer les enfants.
Certains films sont carrément conçus pour promouvoir le programme des Illuminati, comme "The Matrix". Quand j'ai vu ce film, il m'a fait bondir au plafond ! Il fait directement référence au processus de conditionnement des Illuminati et ce n'était pas drôle à voir ! Ou encore "Fight Club". J'aime bien Brad Pitt et Ed Norton, mais ce film présente clairement le projet de mainmise des militaires sur la société. La plupart des gens ne réalisent pas ce qui est en train de se passer. Notez que le personnage qui incarne le culte du symbole militaire est le plus fort dans le scénario.

Quant au film "The Labyrinth", je ne l'ai pas vu, mais mon mari l'a vu. Tout ce qu'il m'a raconté correspond exactement aux techniques de programmation des enfants employées par les Illuminati. Tous les films qui abordent un thème occulte, ou qui présentent des phénomènes surnaturels paranormaux, ou des contacts avec le monde spirituel, sont tous conçus pour faire avancer le programme des Illuminati. Je ne vais pas voir ces films. J'ai assez eu de contacts avec la réalité occulte dans ma vie passée !

Un autre exemple concerne la présentation sensationnelle des rites secrets et autres rituels occultes à la télévision. Ou des histoires de fantômes et de sorcières. Les livres pour enfants qui parlent des sorciers et de la formation des sorciers sont très populaires !

Les Illuminati croient fermement en l'idéologie aryenne. Un film comme "Starship Trooper" comporte de nombreuses allusions à cette idéologie et de nombreux symboles occultes. J'en ai compté au moins 100, et j'en ai presque ri ! Quelqu'un s'est fait vraiment plaisir en poussant le programme des Illuminati, quand il a fait ce film !

Beaucoup d'acteurs et d'actrices célèbres sont utilisés dans des films financés par les Illuminati. Certains le savent. La plupart ne savent probablement rien, tant qu'ils reçoivent leur chèque. Certains d'entre eux sont aussi des Illuminati, bien que je n'en connaisse pas beaucoup personnellement. Je ne nommerai pas ceux que je connais. Je ne veux pas risquer un procès pour diffamation !

De toutes façons, j'étais trop occupée par mon travail de formatrice, ainsi qu'à apprendre les effets des drogues et d'autres substances sur les gens, pour avoir le temps de suivre ce qui se passait dans le domaine du show-biz. Je suis désolée, mais je ne me souviens pas de beaucoup de noms fameux. Ma vie de formatrice et de programmatrice principale était assez ennuyeuse. Nous parlions rarement des médias si ce n'est que nous savions qu'ils représentaient l'un des moyens utilisés par les Illuminati pour installer leur Nouvel Ordre Mondial. C'était cela qui était leur véritable motivation

Je voudrais aussi balayer une autre idée reçue, selon laquelle les Illuminati sauraient qu'ils font le mal. Quand j'en faisais partie, nous étions complètement persuadés que notre programme était très bénéfique. En tant que formatrice, je croyais sincèrement aider les autres à développer tout leur potentiel.

Je crois qu'après des années de dur labeur, mon intelligence m'avait permis d'être une excellente dirigeante. Je pouvais m'opposer à Jonathan et à d'autres dirigeants de notre groupe quand je pensais que leurs décisions n'étaient pas justes et je défendais ceux qui étaient sous mes ordres. D'autres que moi faisaient de même. Ils pensent honnêtement qu'ils font le bien. Si vous leur disiez qu'ils font le mal, ils seraient très étonnés.

Il a fallu que je suive une longue thérapie et que je me déprogramme moi-même. J'ai retrouvé contact avec la réalité en fréquentant des gens qui n'étaient pas dans cette secte et en finissant par comprendre que tout cela n'était que mensonge. Cela m'a donné un coup terrible ! J'avais consacré toute ma vie à aider les autres à entrer dans ce glorieux Nouvel Ordre Mondial et je finissais par découvrir que tout cela était mauvais, une horrible exploitation des êtres humains. Je suis restée longtemps à pleurer et à me lamenter à ce sujet !

La plupart des Illuminati que j'ai connus n'étaient pas foncièrement adonnés au mal. Ils étaient séduits et trompés. Seuls les principaux dirigeants, au plus haut niveau, étaient sans doute conscients qu'ils faisaient réellement le mal.





Quatrième partie : Les rapports entre Illuminati et Francs-Maçons


Question : Svali, je suis sûr que la plupart des lecteurs aimeraient savoir quels sont les rapports entre les Illuminati et les Francs-Maçons. Qu'en savez-vous ? Les Illuminati ont-ils infiltré les ordres maçonniques ?

Réponse : Les Illuminati et les Francs-Maçons travaillent la main dans la main. Peu importe si ce que je dis dérange, c'est un fait. Le temple maçonnique d'Alexandrie, en Virginie, est un centre d'enseignement et de formation pour les Illuminati de la région de Washington, D.C. Le nom de cette ville d'Alexandrie avait d'ailleurs été choisi en souvenir de la ville d'Alexandrie en Egypte. Elle est un centre très important pour les activités des Illuminati. J'ai dû moi-même me rendre parfois au temple maçonnique pour des examens, une promotion, une formation, ou des cérémonies importantes. Les dirigeants de cette loge maçonnique étaient aussi des Illuminati.

Il en était de même dans toutes les grandes villes où j'ai vécu. Les principaux Francs-Maçons étaient aussi des Illuminati de haut niveau. Mes grands-parents maternels étaient des Francs-Maçons importants dans la ville de Pittsburgh, en Pennsylvanie (ils étaient du 33e degré). Ils étaient aussi des dirigeants des Illuminati de cette région.

Pour autant, je ne crois pas que tous les Francs-Maçons soient des Illuminati, surtout aux grades inférieurs. À ce niveau, je crois qu'ils ne savent rien de ce qui se passe vers minuit dans leurs temples principaux. Beaucoup de Francs-Maçons sont aussi des hommes d'affaires compétents et des "bons" Chrétiens. Mais je n'ai jamais connu un Franc-Maçon qui n'était pas aussi un Illuminatus, à partir du 32ème degré. Ce sont les Illuminati qui ont créé la Franc-Maçonnerie pour "couvrir" leurs activités.



Question : Que signifie exactement la pyramide qui figure au dos du billet d'un dollar des Etats-Unis ? Je parle de cette pyramide dont le sommet détaché contient un œil. Est-ce un symbole maçonnique ou des Illuminati ?

Réponse : La pyramide et "l'œil d'Horus" qui figurent sur le billet d'un dollar sont des symboles Illuminati. La pyramide est une figure géométrique basée sur le chiffre 3, chiffre sacré dans les mystères religieux antiques. C'est ce chiffre 3, et non le chiffre 6, qui est considéré dans l'occultisme comme le chiffre le plus sacré. La pyramide est aussi une structure employée tout particulièrement pour invoquer des démons. C'est un point d'activité occulte.

L'œil représente l'œil d'Horus, "l'œil qui voit tout". Les Illuminati mettent beaucoup l'accent sur les pratiques magiques égyptiennes (le Livre des Morts, etc…) L'œil représente aussi le fait que personne ne peut échapper à la surveillance de la magie. Les Illuminati considèrent cet œil comme un œil démoniaque, ou l'œil de la divinité. Dans la mythologie des Illuminati, cet œil peut être ouvert ou fermé, selon l'époque spirituelle de l'année ou l'état spirituel de la personne. On fait subir une chirurgie occulte aux jeunes enfants pour ouvrir leur œil "intérieur". On leur dit aussi qu'Horus emportera leur âme ou que cet œil explosera s'ils quittent le groupe ou s'ils parlent. Le symbole inscrit sur le dollar sert de message de renforcement pour tous les enfants des Illuminati qui voient ces billets. Cela leur rappelle que quelqu'un les surveille.

Sur ce même billet, il est aussi écrit en latin : "Novus Ordo Seclorum", ce qui signifie "Nouvel Ordre Mondial". Cela correspond au programme des Illuminati. Pensez donc que dès le début des années 1800, nos ancêtres pensaient déjà à ce Nouvel Ordre Mondial ! Ne vous ai-je pas dit que les Illuminati sont des intellectuels patients qui voient à long terme ? Thomas Jefferson, Benjamin Franklin, Franklin Roosevelt, et d'autres, étaient des Illuminati de haut niveau. Notre pays a été fondé sur des principes de liberté, mais aussi sur les principes du Nouvel Ordre Mondial.



Question : À quand remonte ce concept des Illuminati ? Il semble que cela fait longtemps qu'ils sont actifs. Agissaient-ils déjà auparavant sous d'autres noms ? Que savez-vous là-dessus ?

Réponse : On m'a enseigné que les Illuminati remontent aux antiques pratiques qui étaient connues dès le début des temps historiques, dès l'époque des Babyloniens, qui avaient érigé des ziggourats pour leurs divinités, celles à qui les Illuminati rendent encore un culte. Ils sont fiers du fait qu'ils ont hérité d'une tradition soi-disant ininterrompue depuis cette époque. Les noms ont changé, mais le groupe de base est resté le même.

Les Illuminati remontent aussi aux pratiques mystérieuses des religions antiques de l'Egypte, avec toute leur magie noire, et le culte rendu à Set, Osiris, Horus et Râ. Les Illuminati croient aussi qu'ils descendent directement des pharaons de l'Egypte antique.

Il m'est difficile de savoir quelle est la part de propagande dans tout cela, et dans quelle mesure ce qu'ils prétendent est vrai.

Au cours du Moyen Age, les Templiers étaient aussi des prédécesseurs des Illuminati, de même que les Rose-Croix, ainsi que les Celtes et leurs druides. Vous savez, ceux qui ont construit Stonehenge en Angleterre.





Cinquième partie : Les rapports entre les Illuminati et la CIA, ainsi qu'avec la Russie et la Chine


Svali : Je voudrais juste que vos lecteurs sachent que je ne suis pas une experte des Illuminati, et que je ne veux pas l'être. Je ne suis qu'une survivante qui faisait partie de leur groupe, dans une position de direction, mais à un niveau local pas très élevé. Je n'ai pas fréquenté les gens riches et célèbres. Mais j'entendais parler de ce qui se passait aux plus hauts niveaux. Les gens bavardent aussi beaucoup dans les sectes. Ce sont toujours des êtres humains !

D'autres personnes sont aussi sorties et ont fait des révélations. Je ne les connais pas personnellement, mais j'en ai entendu parler. Il y a Brice Taylor, qui vit en Californie et en Caroline du Nord. Il y a aussi Neil Brick de SmartNews. Je pense qu'on peut lui faire confiance, c'est quelqu'un de bien. Il y a aussi Caryn StarDancer, de Survivorship.org, et Annie McKenna. Je crois que celle-ci a écrit un livre sur ses expériences, un très bon livre, édité par Paperclip Dolls. Il y en a d'autres, et si vous voulez bien consulter le site Suite101.com, vous trouverez des liens avec toutes ces ressources et avec d'autres survivants. Vous trouverez aussi des liens sur le site Survivorship.org.

Certains de ces survivants ont publié eux-mêmes leurs témoignages sur Internet pour aider le public à savoir ce qui se passe. Je ne suis donc pas la seule à être sortie et à parler de mes expériences. Mais celles-ci se limitent à la région de Washington et à celle de San Diego, entre les années 1957 et 1995. J'étais au service des Illuminati à l'époque, complètement séduite. À présent, je regrette profondément d'avoir participé à toutes ces choses.



Question : Comment des survivants peuvent-ils rester dans l'anonymat s'ils cherchent de l'aide ? Les Illuminati ne pourraient-ils pas réduire définitivement au silence des programmateurs ou des membres qui ont quitté le groupe ? Jusqu'où sont-ils prêts à aller pour vous réduire au silence ?

Réponse : Sur mon site Suite101 et dans mon livre, j'ai écrit tout un chapître sur les moyens de rester en sécurité.

Oui, les Illuminati cherchent à contacter ceux qui sont sortis. En tout premier lieu par l'intermédiaire de leur famille. Rappelez-vous que l'on est dans les Illuminati de génération en génération. Il y a quatre ans, ma mère m'a demandé de choisir entre "le retour ou la mort". Cela a déclenché un programme mortel d'autodestruction qu'ils avaient implanté en moi. Je pense que ma mère espérait que je reviendrais, mais elle s'est trompée. Je suis passée tout près de la mort, mais Dieu m'a épargnée. Puis j'ai dû m'atteler au démantèlement de ce programme. Quand j'ai quitté les Illuminati, mon chef m'a traitée avec beaucoup d'arrogance. Il m'a dit que je serais morte dans les six mois, si je me rappelle bien. Il m'a dit que "personne ne pourrait se souvenir de quoi que ce soit, avec ce que je lui ai mis dedans, et continuer à vivre". C'est une citation directe de Jonathan M., mon chef, et j'espère qu'il lira cet article !

Mais beaucoup d'anciens membres sont repris ou enlevés parce qu'ils continuent à téléphoner à leurs anciens amis, ou qu'ils sortent seuls la nuit. Vous ne croiriez pas certaines histoires que m'ont racontées des survivants qui m'ont dit qu'ils sortaient faire des courses à deux ou trois heures du matin, seuls, dans des endroits déserts. Mais qu'ont-ils donc dans la tête ?

Il y a trois ans, j'ai aidé une survivante à quitter le groupe. Elle était littéralement persécutée et se défendait avec acharnement. Elle avait fini par menacer de son arme celui qui voulait l'enlever. Il avait lui aussi une arme à la main et il la menaçait, mais elle lui a dit : "Lequel de nous deux est le meilleur tireur, d'après toi ?" Elle était tireuse d'élite ! Il a préféré renoncer. Elle est restée avec moi pendant six mois et elle est libre, à présent.

En général, après un certain temps, ils renoncent à poursuivre ceux qui sont partis et ils se lassent de vouloir les faire revenir. Mais je ne pourrais jamais habiter Washington ou San Diego. Je risquerais trop de rencontrer l'une de mes anciennes connaissances. Il vaut mieux prendre une certaine distance. Les Illuminati qui sont là où je vis actuellement ne me connaissent pas ou ne s'intéressent pas à moi. Je connais aussi beaucoup de gens. Les Illuminati aiment le secret. Ils ne feront en général rien en public, si vous êtes avec des gens qui ne font pas partie de leur groupe. Mais j'ai entendu parler de gens qui ont été assassinés. C'est l'une des raisons pour lesquelles je refuse de passer à la télévision, ou de parler en public. Je mène une vie très tranquille, dans le plus grand anonymat.



Question : Je voudrais reparler du programme politique des Illuminati. Quelles sont leurs relations avec la CIA, le FBI, et d'autres services secrets ? Quel est le degré d'infiltration de ces services ? Quels sont les objectifs réels de ces services secrets ?

Réponse : Ils sont tous infiltrés. Je ne pense pas que tous les membres de ces services soient des Illuminati, mais une bonne partie de leurs dirigeants le sont. Par exemple, ma mère était une amie de Sid Gottlieb qui faisait partie de la CIA. La ferme dans laquelle j'ai grandi n'était qu'à une demi-heure de la maison de ce dernier, à Culpeper, en Virginie. Elle connaissait aussi la famille Dulles (Foster Dulles a été Secrétaire d'Etat américain). Beaucoup d'enquêteurs de la CIA font partie des Illuminati… MK-Ultra (programme gouvernemental de contrôle mental) a été en partie financée par l'argent des Illuminati. Tous ces gens emploient les techniques les plus pointues de contrôle mental, croyez-moi, et ils commencent par les employer sur leur propre personnel.

Quand j'habitais San Diego, on faisait toujours des expériences sur l'homme. Avec Jonathan, je faisais des expériences sur les effets de certaines drogues qui provoquaient des états de transe, associées à des méthodes de programmation. Nous prenions toutes les données de nos expériences et nous les chargions sur une base de données. Oui, les Illuminati savent très bien utiliser les technologies de pointe ! Puis nous expédiions ces données à Langley (ville de Virginie où se trouve le centre informatique principal des Illuminati).

De nombreux administrateurs et directeurs du FBI sont aussi des Illuminati. La CIA a contribué à faire venir en Amérique des scientifiques allemands, après la dernière guerre mondiale. Beaucoup d'entre eux étaient aussi des dirigeants de haut niveau parmi les Illuminati et ils ont été accueillis à bras ouverts par leurs collègues américains. Ils ont communiqué à ces derniers toutes les informations dont ils disposaient.



Question : Si, en Amérique, les systèmes politique, bancaire, et militaire sont largement contrôlés par les Illuminati, je suppose qu'il doit aussi en être de même pour l'Europe de l'Est, la Russie et les autres pays de l'ancien bloc communiste. Dès lors, qu'en est-il des relations Est-Ouest ? Est-ce que la Russie, qui était à l'époque l'URSS, a vraiment été l'adversaire qu'elle semblait être ? Y avait-il un plan machiavélique derrière cette apparente inimitié avec la Russie ?

Réponse : La Russie n'a jamais réellement été une menace pour l'Amérique. Le marxisme a été fondé par les Illuminati pour contrebalancer le capitalisme. Les Illuminati croient fermement en l'importance des forces opposées, en la nécessité d'avoir des forces contraires. Ils considèrent que l'histoire est un jeu complexe de forces, comme une partie d'échecs. Ils financent donc l'une des parties, puis l'autre, pour profiter du chaos et de la division et faire ainsi avancer les choses. Ils dépassent largement le jeu des partis politiques et ils en rient. Pendant toutes ces années (de guerre froide), les grands financiers occidentaux rencontraient secrètement leurs "adversaires" russes ou communistes et ils se moquaient ensemble de la manière dont tous ces "moutons" pouvaient être trompés. Je partage ici ce que l'on m'a enseigné et ce que j'ai pu moi-même observer.

Quand les deux principaux groupes de formation des Illuminati se sont rencontrés en Europe (DELPHI pour l'Amérique du Nord et ORACLE pour l'Europe), tous les formateurs ont travaillé ensemble, qu'ils soient Russes, Allemands, Français, Anglais, Canadiens ou Américains. C'est l'une des raisons pourquoi les Illuminati cherchent à développer au maximum l'apprentissage des langues. J'ai dû apprendre six langues dans mon enfance et apprendre à converser avec des gens du monde entier. Les Illuminati sont un groupe réellement international. Les objectifs nationaux doivent passer après leurs objectifs supranationaux. Les Illuminati ont aussi l'habitude de voyager beaucoup pour échanger leurs compétences. Un formateur russe peut donc venir quelque temps aux Etats-Unis pour accomplir une tâche précise et retourner dans son pays, ou vice-versa.



Question : La Chine fait entendre des bruits de bottes, et elle s'est dotée d'armes nucléaires qui menacent les villes américaines. Tout cela correspond-il aux objectifs des Illuminati ? Y a-t-il des domaines qui échappent au contrôle des Illuminati, des facteurs d'incertitude ?

Réponse : Cela fait cinq ans que je suis sortie des Illuminati. Mes informations commencent donc à être un peu anciennes. Mais le développement de la puissance militaire chinoise fait partie de leur plan. Il y a des membres de leur groupe qui sont asiatiques, et qui sont très opportunistes. Les maffias orientales sont très liées aux activités des Illuminati. Les seuls facteurs d'incertitude, pour les Illuminati, concernent la manière dont les citoyens ordinaires vont réagir. Ils ne peuvent le prédire. Toutefois, la direction des Illuminati conçoit plusieurs scénarios, et s'efforce de prévoir la réponse appropriée, en cas de comportement inattendu des citoyens.

On m'avait dit que les Illuminati avaient prévu de rendre public tout leur programme d'ici l'année 2020. Je ne sais pas si cette information est fiable, ou s'il s'agit simplement de propagande. Il se peut aussi qu'ils aient modifié cette date depuis l'époque où je faisais partie de ce groupe.



Question : Svali, vous nous avez déjà parlé des techniques de contrôle mental et des survivants qui ont publié leur témoignage. L'un de ces témoignages récents est celui de Cathy O'Brian ( strass 1 http://www.vegan.swinternet.co.uk/articles/conspiracies/cathyansmark.html et strass 1 http://www.trance-formation.com ) Elle semble être l'une des victimes des programmes de contrôle mental de la CIA. Son histoire ressemble beaucoup à la vôtre, en termes de technologie et de techniques. Pensez-vous qu'il puisse y avoir un rapport avec les Illuminati ?

Réponse : Je l'ai déjà dit, la CIA et les Illuminati travaillent ensemble. C'est clair. Les dirigeants de la CIA sont aussi des Illuminati de haut niveau. Je vous ai parlé de Foster Dulles et de Sid Gottlieb que j'ai connus personnellement au cours de mon enfance et en tant que jeune adulte. Les scientifiques qui ont mis au point le programme MK-Ultra et les autres programmes gouvernementaux de contrôle mental étaient des Illuminati qui venaient de l'Allemagne nazie. C'est pour cette raison que vous constaterez que les victimes du contrôle mental parlent toujours allemand, ou ont une partie dissociée de leur personnalité qui parle avec un accent allemand. Ils imitent leurs tortionnaires, ce qui est très commun.

Vous pouvez dire que la CIA et les Illuminati travaillent la main dans la main. Je sais que différents groupes d'Illuminati, dans tous les Etats-Unis, envoient les données qu'ils recueillent, au cours de leurs expériences, au centre informatique central de Langley, en Virginie. Oui, on fait toujours des expériences sur des êtres humains, notamment dans le domaine du contrôle mental ! Elles ne se sont pas arrêtées avec la fin de la seconde guerre mondiale !





à suivre PAGE 2


Dernière édition par invitée le Ven 18 Nov 2011 - 23:14, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: TÉMOIGNAGE DE SVALI, EX-ILLUMINATI REPENTIE   Lun 9 Mar 2009 - 7:44

PAGE 2






Sixième partie : Pourquoi les médias parlent-ils si peu des sévices rituels et du contrôle mental


Question : Je trouve très étonnant que ces questions de sévices rituels et de contrôle mental ne soient pratiquement pas abordées par la presse, compte tenu du nombre important de preuves disponibles.

Réponse : Ma réponse va vous paraître vraiment très cynique. Mais je ne suis pas surprise de cela. Car les Illuminati se vantent du fait que leur meilleure protection réside dans l'ignorance et l'incrédulité de l'opinion publique. Ils savent aussi faire leurs propres campagnes de presse, qui sont très efficaces. Par exemple, je connaissais un journaliste de l'Union Tribune de San Diego (les initiales de son nom sont M.S.) qui écrivait des articles sur les sévices rituels et le contrôle mental. Il faisait partie des Illuminati. Ses articles étaient un modèle typique de la manière dont les Illuminati agissent.

Il faisait des interviews de médecins prétendument considérés comme des spécialistes respectés dans ce domaine. Ces hommes étaient bardés de diplômes. Ils donnaient l'avis rationnel et réfléchi d'un expert, et parvenaient à la conclusion suivante : aucun être humain raisonnable et logique ne peut croire à l'existence des sévices rituels. En outre, pour eux, les médecins et thérapeutes qui traitent les soi-disant victimes de ces sévices rituels ne sont que des charlatans qui profitent du pauvre peuple, de ces pauvres naïfs qui sont exploités par ces gens particulièrement vicieux et intéressés.

Il dénonçait ensuite ceux qui prétendaient que les sévices rituels existaient vraiment, en les faisant passer pour des malades mentaux à l'esprit borné. Il dénonçait aussi le comportement "frauduleux" et "exploiteur" des médecins et thérapeutes qui s'occupaient d'eux. Il les dépeignait pratiquement comme des gens cupides, avides de gain, et plongés dans toutes sortes de délires mentaux. Il dépeignait enfin toutes ces pauvres familles déchirées par ces affreux thérapeutes, accusés d'injecter ces idées de sévices rituels dans la tête de ces pauvres victimes.

Tout cela était emballé dans les commentaires apparemment rationnels, logiques et compatissants d'un membre des services sociaux fédéraux, qui disait combien tout cela était tragique, en concluant qu'il fallait absolument faire quelque chose.

M.S. ne mentionne jamais que les médecins qui s'occupent des survivants de sévices rituels se font très peu payer, et travaillent même gratuitement, pour aider ces gens à briser les chaînes de toute une vie. M.S. n'interviewe absolument jamais les 85 % d'intervenants, dans le domaine psychologique, qui savent que les sévices rituels existent, ou qui croient en leur existence. Il n'interviewe que la petite minorité d'entre eux qui sont d'accord avec ses idées.

Nous savons donc que les médias sont souvent très partiaux !



Question : Mais, puisqu'il y a tant de preuves, pourquoi n'y a-t-il pas plus de gens qui s'intéressent aux Illuminati ?

Réponse : Tout simplement parce que les gens ne peuvent pas, et ne veulent pas, croire que les Illuminati existent et que tout ce que je vous raconte se passe vraiment. Je suis une Chrétienne engagée. Dans le livre de l'Apocalypse, il est écrit que juste avant le retour de Jésus, les gens vivront comme si rien n'allait se passer et diront que tout est normal, malgré la preuve évidente du contraire. Même si vous montriez à quelqu'un une vidéo prise au cours de sévices rituels, il vous dirait : "C'est sûrement un faux. Les gens ne font pas des choses semblables". Vous pourriez montrer à quelqu'un un endroit où se trouvent des os enterrés, des pentagrammes et d'autres symboles sataniques, il vous dirait : "Oh, ce ne sont que des jeunes qui se sont amusés !" Vous pourriez encore leur montrer des photos des tunnels construits près de Los Alamos, ils vous diraient : "Cela n'a aucun intérêt. Cela doit concerner quelque projet gouvernemental !" Montrez-leur les cicatrices que les survivants portent sur leur corps, des marques de brûlures de cigarettes reçues quand ils étaient enfants, ou des marques de coups de fouets sur leur dos, ils vous diraient : "Etes-vous bien sûr qu'ils ne se sont pas fait ça eux-mêmes ?"

Les preuves existent. Mais, selon moi, les gens, en général, ne veulent pas savoir. Même quand on leur met les preuves sous le nez, ils détournent le regard.

L'affaire Franklin en est un exemple. Pourtant, ce ne sont pas les preuves qui manquaient ! Ou encore, tous les documents concernant le projet MK-Ultra qui ont été rendus publics et dont on a prouvé qu'ils étaient vrais. Les gens les ignorent. Je crois que les médias qui refusent d'admettre les sévices rituels profitent du fait que beaucoup de gens, au plus profond d'eux-mêmes, ne veulent pas connaître la réalité. En fait, comment peuvent-ils admettre que la nature humaine soit aussi foncièrement mauvaise, à moins d'avoir réellement foi en Dieu, ou d'en avoir la preuve irréfutable ? Les hommes veulent toujours croire que leur espèce est toujours capable du meilleur, et non du pire !



Question : Vous avez probablement entendu parler du "Bosquet de Bohême". Qu'en savez-vous ? Y a-t-il un rapport avec les Illuminati ?

Réponse : Je n'ai jamais entendu parler du "Bosquet de Bohême". Rappelez-vous que ma position ne me permettait pas de tout savoir ! La plupart de mes contacts étaient en Allemagne. On ne m'a jamais prostituée. C'était plutôt moi qui enseignais aux autres à le faire. Je n'ai jamais été en Bohême et je ne sais rien sur ce "Bosquet". Désolée de ne pas pouvoir vous répondre.

Mais si vous m'interrogiez sur le temple maçonnique d'Alexandrie, en Virginie, ou sur "l'Institut" de Charlottesville, ou sur le petit bosquet que je connais au Canada avec une statue en bronze de Baal, je pourrais vous répondre. Désolée de n'avoir rien à vous dire sur ce thème. Mais si le "Bosquet de Bohême" a un rapport avec l'occultisme, il est certain que les Illuminati le connaissent !






Septième partie : Symboles et marques des Illuminati. Degré d'infiltration de la société


Question : Oui, parlez-nous davantage de tout cela: vos contacts en Allemagne, le temple maçonnique, "l'Institut" et la statue de Baal au Canada ! Dites-nous aussi quels sont les principaux symboles et marques des Illuminati, à part la pyramide et l'œil d'Horus. Est-ce que les Illuminati peuvent parfois agir avec imprudence ?

Réponse : Pour vous répondre complètement, il faudrait que je vous fasse lire ma biographie complète ! J'ai eu parfois l'idée de l'écrire, mais je ne crois pas que beaucoup la liraient. Je suis sérieuse, il ne s'agit pas de fausse modestie. En outre, je crois que les gens ne veulent rien avoir à faire avec les Illuminati, même s'ils en apprennent quelque chose. Pardonnez mon cynisme, mais c'est l'expérience de toute ma vie !

Les Illuminati se moquent des témoignages qui sont écrits et de ceux qui les dénoncent parce qu'ils comptent sur le fait que la plupart des gens ne croient pas ceux qui les écrivent. Ils savent faire les campagnes de presse ! Avez-vous lu les articles récents dans Newsweek et Time, qui considèrent l'existence des Illuminati comme une ridicule conspiration imaginaire ? Savez-vous qui possède le capital de ces magazines ?

Il y a cinq ans, au cours d'un conseil de direction, j'ai entendu les Illuminati se moquer de toutes les révélations qui paraissaient au grand jour. Je ne crois pas qu'ils aient changé d'avis aujourd'hui. Si les gens commençaient à croire tout cela et s'ils se mettaient à agir, je serais très surprise, et très heureuse.

Je vais vous donner un exemple. Il y a deux ans, j'ai essayé de trouver un éditeur pour mon livre dans lequel je raconte comment les Illuminati programment les gens. Je voulais que ce livre puisse aider les médecins qui soignent les survivants. Mais je n'ai pu trouver personne qui accepte de l'éditer ! On m'a dit que c'était un sujet qui prêtait trop à la controverse et qu'il n'y avait "pas de marché assez important pour ce genre de livre". C'est triste, mais c'est ce qui s'est passé !

Pourtant, je crois que Dieu dirige complètement l'histoire du monde. J'ai dénoncé les Illuminati et j'ai publié moi-même gratuitement mon livre sur Internet. Je veux que ceux qui s'occupent des survivants réalisent ce que ceux-ci ont vécu. Il est difficile d'aider ceux qui sont sortis de là si l'on ne comprend pas les traumatismes physiques et émotionnels qu'ils ont dû subir.

Je retourne maintenant à vos questions.

Le Conseil National des Illuminati en Allemagne s'appelle le "Bruderheist". Il se réunit en Forêt-Noire. Cette région est considérée par eux comme le centre du monde et comme un centre intense d'énergies psychiques et spirituelles. J'y ai fréquenté là certaines des personnes qui sont parmi les plus dépravées et les plus méchantes que j'ai jamais connues ! Ils soutiennent les Nazis. Mais, comparés à eux, les Nazis ressemblent à des braves gens ! Ils sont toujours là et continuent à manipuler les gens, à diriger les banques, et à faire passer leur argent sale à Bruxelles, en Suisse, au Caire, en Egypte.

Le Canada possède aussi un groupe très important d'Illuminati et de Templiers. Ce sont deux groupes qui travaillent la main dans la main. Ils rendent un culte aux divinités antiques. La statue de bronze (ou d'or ?) de Baal se trouve au milieu d'un bosquet sacré, dans une grande propriété privée, entre Québec et Montréal. J'avais 12 ans quand j'y suis allée. Je ne me rappelle donc pas bien tous les détails. Mais les cérémonies qui y sont organisées attiraient une grande foule, des gens tout de blanc vêtus. Il y avait beaucoup de fleurs et de fruits, des offrandes votives, des chants, puis le sacrifice final dans les bras de la statue.

Concernant les symboles et les marques des Illuminati, je vous rappelle d'abord qu'ils sont les gens les plus précautionneux de la terre ! Ils s'efforcent de ne jamais laisser de traces ! Mais on peut voir la plupart de leurs symboles à la télévision ou au cinéma. Ils sont aussi très attachés à l'idée d'un gouvernement militaire. Ces gens sont extrêmement militaristes.

L'un de leurs symboles principaux est le phénix, (cet oiseau mythique qui meurt par le feu et qui ressuscite de ses cendres). C'est l'un de leurs principaux symboles militaires et spirituels. L'aigle allemand est aussi un signe important. Certaines entreprises utilisent le phénix dans leur logo, rouge sur fond noir, ou l'inverse. C'est un signe très important car les Illuminati font appel à beaucoup de rituels qui évoquent la résurrection. Au cours de ces rituels, les gens sont conduits dans un état tout proche de la mort. Puis on les "ressuscite" et on leur dit que Baal, ou un autre dieu, leur a "donné la vie", et qu'ils lui doivent (ainsi qu'au groupe) d'être encore en vie. Le phénix est donc un signe très important.

Ils utilisent aussi beaucoup les papillons et l'arc-en-ciel. Pourquoi les papillons ? Parce que les Illuminati ont inventé, avec la CIA, une méthode de programmation mentale appelée "Monarque", comme le nom de ces grands papillons. Ils utilisent aussi comme symboles certains bijoux spéciaux. Les jeux vidéos (comme Ultima, par exemple), sont remplis de symboles Illuminati, comme les pierres précieuses magiques. Je ne joue pas avec ces jeux vidéos…

La tiare, ou une couronne portant 13 pierres précieuses, avec un diamant au centre, est le symbole du prochain règne de "l'élu".

Un autre symbole des Illuminati est l'étoile de David. Croyez-moi, c'est même l'un de leurs symboles religieux les plus puissants. Ils la représentent à l'intérieur d'un cercle. Ils l'appellent "le grand sceau de Salomon". On l'utilise au cours des cérémonies les plus importantes pour invoquer les démons.

Il faut aussi citer la terre, l'eau, et le feu. Ces trois éléments sont employés dans de nombreuses cérémonies. Vérifiez, et vous verrez que beaucoup de dessins animés utilisent souvent ces symboles. Vous seriez étonnés de vous en rendre compte ! Le film "Le cinquième élément" a été tourné sur ce concept.

Les Illuminati emploient énormément de signes et de symboles qui font appel aux mythologies grecque et romaine. Leurs méthodes de programmation mentale font aussi beaucoup appel à ces mythologies. La plupart des gens "programmés" ont une structure interne comportant un temple grec ou romain.

Ils utilisent aussi le symbole de l'éclair. Beaucoup de logos modernes représentent un éclair. J'ai vu un exemplaire récent du magazine Time, dont les publicités étaient remplies de symboles Illuminati. Un autre symbole important est une tête avec un ordinateur dedans. Elle représente la "programmation delta".



Question : Parlez-nous vous-même de sujets dont nous n'aurions pas encore parlé dans ces interviews, peut-être des sujets qui m'ont échappé, à propos du Nouvel Ordre Mondial, par exemple…

Réponse : Les Illuminati sont pédophiles. Ils torturent des petits enfants et abusent d'eux. Ils leur enseignent dès leur plus jeune âge à devenir eux-mêmes des criminels. Rien que cela devrait être absolument stoppé !

Ils contrôlent l'industrie pornographique, avec la Mafia. Ils font énormément d'argent dans les trafics de drogues et d'armes, et dans les trafics d'êtres humains, c'est-à-dire dans l'esclavage ! Oui, on continue aujourd'hui, au début du XXIème siècle, à acheter et à vendre des êtres humains !

Ils dirigent tout ce qui rapporte de l'argent et tout ce qui est mauvais ! S'il y a quelque profit à faire sur le dos de la souffrance humaine, vous pouvez y retrouver la trace des Illuminati !

Comme ils ont beaucoup d'argent, ils peuvent se payer des avocats qui font condamner sans problèmes tous ceux qui tentent de les dévoiler.

Ils ont infiltré notre gouvernement et tous les gouvernements du monde. Ils ont également infiltré le système judiciaire et le système législatif.

Ils ont aussi infiltré les médias.

Ils dirigent toutes nos institutions financières.

Ils n'ont aucun scrupule et sont très ambitieux. Ils n'hésiteront pas à supprimer tous ceux qui s'opposent à eux. Ce sont eux qui ont inventé la programmation mentale, avec la CIA.

Voulez-vous en savoir encore davantage ? Permettez-moi seulement de vous dire encore un peu à quoi ils ressemblent !

Ils travaillent à préparer la venue d'un nouveau dirigeant mondial qui fera entrer le monde dans un règne nouveau de joie, de prospérité, et de récompenses pour leurs fidèles. Presque un type de paradis terrestre ! Bien entendu, ce sera toujours le règne de la brutalité. Ceux qui voudront s'opposer à ce règne seront pourchassés. Ils devront se convertir ou être mis à mort. Mais leurs adeptes seront tellement heureux et contents de ce nouveau régime qu'ils seront persuadés que tous viendront se joindre à eux. Cela semble incroyable, mais c'est vrai !

Dans ce Nouvel Ordre Mondial, les gens recevront de nouveaux emplois et des postes de responsabilité. Les Illuminati croient que leurs enfants sont les meilleurs, les plus brillants et les mieux formés. Ils formeront l'élite intellectuelle qui dirigera les masses de ceux qui sont moins intelligents et moins "doués".

Voilà ce que les Illuminati croient réellement. Ils vouent un véritable culte à la République idéale de Platon qui est le modèle de leur Nouvel Ordre Mondial.

Mais il y a aussi le revers de la médaille !

Ils sont très arrogants, ce qui pourrait causer leur perte. Ils considèrent la plupart des gens comme des "moutons" sans intelligence. Ils sont remplis d'orgueil et se croient invulnérables. Ils considèrent comme une simple piqûre de moustique tout ce que peut dire la presse sur eux. Mais les gens arrogants font des erreurs. Ils hésitent de moins en moins à se dévoiler, ces temps derniers.

Ils croient qu'ils peuvent vaincre Dieu, ce qui est une erreur énorme de leur part ! Dieu peut bouleverser le cours de l'histoire. Il l'a déjà fait, dans l'espoir que certains de ces gens en sortiront. Dieu est miséricordieux.

La plupart des Illuminati sont eux-mêmes des victimes blessées et séduites. Ils ont eux-mêmes subi de nombreux sévices. Ils ne savent pas qu'il est possible de quitter ce groupe. Il y a beaucoup de mécontentement dans les rangs des Illuminati. S'ils savaient qu'il est possible de s'enfuir sans être mis à mort, nous assisterions à un exode massif. Beaucoup des formateurs que j'ai connus n'étaient pas du tout heureux de ce qu'ils faisaient, tout en étant des vicieux pédophiles. Je pouvais le voir à certains signes, quand ils soupiraient en silence, ou à certains regards qui montraient qu'ils n'approuvaient pas ce qu'on leur demandait de faire. Ils faisaient leur travail avec résignation, en espérant une promotion.

Vous savez quelle est l'une des plus grosses carottes offertes à ceux qui veulent des promotions, au sein de ce groupe ? C'est le fait de savoir qu'ils pourront ainsi éviter de torturer des gens, ou d'être torturés eux-mêmes. Et c'est vrai ! Vous ne pouvez être torturé que par quelqu'un dont la position est plus élevée que la vôtre. Tout le monde veut donc monter en grade. Plus vous montez, et moins il y a de monde au-dessus de vous ! Il est vrai qu'il y a des gens qui torturent les autres par choix et cela les motive à rechercher une promotion. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde !

À mesure que de plus en plus de gens quittent les Illuminati, de plus en plus de médecins, de thérapeutes et de responsables d'églises prennent conscience des méthodes sophistiquées de contrôle mental qui étaient utilisées pour contrôler ces gens. Ils apprennent donc à déprogrammer ces survivants.

Mais c'est la prière qui peut permettre de remporter les plus grandes victoires. Mon plus grand espoir, c'est que tous ceux que j'ai connus dans ce groupe, y compris tous les responsables et tous ceux qui m'ont parfois tant blessée, puissent un jour en sortir. S'ils pouvaient savoir que c'est possible, je crois vraiment qu'ils partiraient !



Question : J'ai parfois vu Clinton, et même le Prince William d'Angleterre, faire un certain signe de la main (l'index et le petit doigt tendus, les autres doigts fermés). Ce geste a-t-il une signification cachée ?

Réponse : Il s'agit d'un vieux signe de salutation et de reconnaissance entre satanistes. Mais, en général, les Illuminati sont plus subtils que cela et ne font pas ce geste en public.






Huitième partie : Le Quatrième Reich


Question : Quand vous décrivez les Illuminati, cela ressemble beaucoup à ce qui se passait en Allemagne pendant le Troisième Reich. Je reconnais clairement en eux le comportement et les objectifs des Nazis. Il semble que l'Allemagne soit en train de reprendre un rôle dominant dans l'unification européenne. Nous voyons se constituer une armée européenne, une Force Européenne d'Intervention Rapide, et un Tribunal International. Jusqu'où cela va-t-il finalement aboutir ?

Réponse : Les Illuminati ont une expression pour désigner le Nouvel Ordre Mondial. Ils l'évoquent en parlant du "Quatrième Reich". Je parle sérieusement. De nombreux Illuminati sont mentalement programmés pour ce Quatrième Reich. Oui, l'Allemagne et l'Europe vont dominer l'économie mondiale. L'économie américaine va régresser pendant un temps, puis va se redresser avec l'aide de l'Europe.



Question : L'Apocalypse dresse un tableau plutôt sombre de la manière dont tout cela va finir. Mais est-ce que cela a un effet sur le programme des Illuminati ? Ils connaissent certainement les prophéties de la Bible, qui parlent de leur défaite finale. Est-ce qu'ils tentent d'utiliser ces prophéties à leur avantage, en trompant les êtres humains ?

Réponse : En fait, ils nient les prophéties. Ils croient que l'on peut changer le cours de l'histoire et que les révélations de l'apôtre Jean ne sont que l'une des interprétations possibles de l'avenir. Ils connaissent l'Apocalypse mais ils n'y attachent pas trop d'importance.

Rappelez-vous que certains des principaux Illuminati sont déjà au pouvoir. Ils contrôlent les finances du monde et disposent d'immenses richesses. Certains possèdent plusieurs grands domaines dans le monde entier; ils ont tout ce qu'ils désirent, sans compter le plaisir de contrôler des millions d'êtres humains. Ils croient en leur puissance intellectuelle et sont persuadés qu'ils formeront l'élite du Nouvel Ordre Mondial. Ce sont eux qui seront "les gens bien" de demain. Mais ce sont des lucifériens. Il est donc normal qu'ils croient que la Bible affirme des choses qui sont fausses.

Si vous leur parliez ouvertement de ces choses, ils vous riraient au nez, et vous diraient : "Mais le Nouvel Ordre est déjà en place ! Il n'est simplement pas pleinement manifesté !"

Cela fait plusieurs centaines d'années que les Illuminati sont au pouvoir dans le monde. Ils vous diront qu'aucun Dieu ne les a encore foudroyés. Ils peuvent même croire qu'ils sont en train d'accomplir la volonté de Dieu sur la terre. N'oubliez pas qu'ils croient servir "Dieu", comme des Chrétiens pourraient le croire !

Ils vous diraient : "Pourquoi Dieu aurait-Il donné à l'homme de telles capacités latentes, s'Il n'avait pas voulu qu'il les découvre et qu'il les utilise pleinement ? N'est-il pas criminel de négliger, et de ne pas développer toutes ces capacités ? N'est-il pas criminel de ne pas aider l'espèce humaine à progresser et à devenir meilleure ?" C'est ce qu'ils vous diraient en essayant de vous persuader.

Ils pensent qu'ils sont fondamentalement bons et qu'ils font du bon travail, même si les moyens employés sont parfois très durs à supporter. Ils "arrachent les mauvaises herbes" en se débarrassant des faibles et des inaptes. Ils veulent produire une race humaine supérieure. Je sais que ce que je dis ressemble à de la bouillie pour chats, mais les Illuminati sont sincèrement persuadés être dans la vérité. Pour qu'ils se voient tomber sous le coup des jugements de l'Apocalypse, il faudrait qu'ils commencent à comprendre qu'ils font le mal et qu'ils sont mauvais, ce qui n'est pas le cas.

J'espère que ce que je vous dis vous aide à mieux comprendre. Je crois que les Illuminati se voient plutôt en train de monter des chevaux blancs et pas des chevaux noirs. Comprenez-vous la puissance de la séduction ? Mais je suis à présent Chrétienne et j'ai complètement rejeté tout ce que je croyais auparavant dans cette secte.






Neuvième partie : Les sacrifices rituels. Les relations avec les démons. Les changements de forme physique


Questions : Svali, vous nous avez déjà parlé des sacrifices rituels. Vous avez parlé de sacrifices d'animaux. Pouvez-nous donner plus de détails sur ces sujets ?

Réponse : J'ai horreur de rentrer dans le sensationnel en donnant des détails affreux, mais je vais en parler un peu.

Tout d'abord, rappelez-vous que les Illuminati s'intéressent à six domaines principaux. Les sacrifices sont pratiqués au sein du "domaine spirituel". Mais le domaine spirituel n'est que l'un de leurs domaines d'action. Mon domaine était celui des Sciences. Je me moquais de ceux d'entre nous qui se spécialisaient dans le domaine spirituel. Pourtant, nous devions tous passer par certains rituels "spirituels" au moment de certaines fêtes spéciales. Mais je faisais tout pour y aller le moins possible. C'étaient toujours des choses horribles, grossières et brutales. Mais elles étaient considérées comme importantes.

Dans la branche celtique de ce domaine spirituel, on croit que la puissance se transmet au moment où l'on passe de la vie à la mort. Les Illuminati ont donc certains rituels au cours desquels on attache un enfant, ou un adulte, et l'on saigne à mort un animal en le plaçant sur son corps. Ils croient que la personne attachée reçoit de la puissance lorsque l'esprit de l'animal mort "entre" en elle. C'est déjà très traumatisant d'avoir un animal en train de saigner à mort sur votre corps ! Imaginez l'impression faite sur un jeune enfant, surtout si on le menace que c'est lui qui sera saigné à mort s'il parle !

Je dois aussi vous parler de l'ouverture des "portails" pour entrer dans une "autre dimension". Je sais que cela ressemble à de la science-fiction, mais les Illuminati croient réellement qu'il existe d'autres dimensions spirituelles et que, pour passer dans l'une d'elles, il faut faire un sacrifice rituel important juste pour "ouvrir le portail". En général, il faut sacrifier plusieurs animaux. J'ai aussi assisté à des sacrifices d'animaux faits pour être protégé des démons. On trace alors un cercle avec du sang pour que les démons ne puissent pas pénétrer dans le cercle.

Les Illuminati croient absolument à l'existence d'un monde spirituel. Depuis des centaines d'années, ils ont codifié leurs rituels, en s'inspirant d'antiques rituels occultes. Ils croient qu'ils peuvent contrôler ces puissances. Je crois qu'ils sont séduits (ce sont eux qui sont contrôlés).

Ils font aussi des sacrifices lors de certaines fêtes annuelles. J'ai assisté à la mise à mort d'un animal, directement par la puissance de la pensée. Je ne peux pas expliquer ce que j'ai vu. J'ai aussi assisté à des sacrifices humains, mais ceux-ci sont très rares. Je crois que j'ai assisté à deux ou trois sacrifices humains en tout. Les autres étaient des mises en scène.

Les Illuminati ne veulent pas sacrifier leurs enfants, en général. Ils veulent que leur nouvelle génération grandisse et continue leurs pratiques. J'ai aussi entendu dire qu'ils achetaient des enfants dans d'autres pays pour les sacrifier, ou qu'ils enlevaient des SDF dans ce but, mais je ne l'ai jamais constaté moi-même.

Le plus souvent, ce sont des animaux qui sont sacrifiés au cours de leurs rituels. C'est ce que j'ai pu constater. En raison de mes fonctions de formatrice principale, j'ai dû assister, mais très rarement, à des sacrifices humains. Ils sont rares, mais horribles. En général, les formateurs ne poussent pas les gens jusqu'à la mort, ils surveillent certains signes de stress. Leurs médecins savaient aussi utiliser certaines drogues nouvelles pour créer des états d'hébétude et pour contrôler ou supprimer les signes de stress les plus évidents (accélération du rythme cardiaque et de la respiration, tremblements, dilatation de la pupille).

Certains formateurs inexpérimentés pouvaient ne pas pouvoir observer ces signes et laisser quelqu'un sombrer complètement. C'est quelque chose de terrible de "travailler" avec quelqu'un et de le voir perdre définitivement la tête ! Ces gens deviennent alors des légumes, ou crient sans arrêt pendant des heures.

Il nous fallait parfois "nous débarrasser" de ces "échecs" dans la formation, en leur injectant de l'air ou de l'insuline. On maquillait ensuite la mort en "accident mortel", ou on laissait leur corps brûler dans un incendie provoqué. Que Dieu me pardonne les quelques occasions où j'ai été directement impliquée dans de telles choses et où j'ai été forcée d'agir. Aujourd'hui, je le regrette profondément. Certaines personnes pouvaient être aimables et sympathiques. En outre, le formateur lui-même savait que cela pouvait lui arriver aussi. Aussi s'efforçait-il de bien faire son travail.

Tous les échecs étaient sévèrement punis. L'une de mes tâches de formatrice était de former les jeunes formateurs à utiliser les diverses drogues pour masquer les effets du stress et à reconnaître les signes subtils de détresse. (Soupir !)

Ces échecs sont-ils considérés aussi comme des "sacrifices" ? Je le crois, même s'il ne s'agissait pas alors de rituels proprement dits car tout était fait dans des laboratoires, en blouse blanche et avec du matériel médical.



Question : Svali, je voudrais vous poser une autre question. Certaines histoires circulent disant que les Illuminati sont contrôlés par des extra-terrestres, en particulier par une race reptilienne venant d'une autre dimension. Qu'en pensez-vous ?

Réponse : Ma réponse va sans doute faire des mécontents, mais je ne veux froisser personne ! Je n'ai jamais vu d'extra-terrestres. Mais j'ai assisté à certaines programmations mentales pour faire croire à des gens qu'ils avaient vu des extra-terrestres. Les Illuminati voulaient ainsi couvrir leurs expériences de programmation mentale si jamais les victimes se rappelaient quelque chose. Aucun des hauts responsables que j'ai connus ne croyait en l'existence des extra-terrestres. Mais je ne leur ai jamais posé la question.

Je crois personnellement que cette histoire de race reptilienne n'est en réalité qu'une manifestation de démons. J'ai aussi assisté à des changements de forme physique, sous l'influence des démons, et à d'autres choses semblables. Certains pourront me reprocher de croire à l'existence des démons et que c'est aussi absurde que de croire aux extra-terrestres.

Aussi voudrai-je rappeler ce que les Illuminati croient réellement. Ils savent qu'il existe des êtres spirituels ou surnaturels. Mais ils croient qu'ils peuvent les contrôler. Je sais que certains lecteurs me diront que les changements de forme physique n'étaient que des hallucinations provoquées par les drogues qui étaient absorbées au cours d'un rituel. Je laisse chacun décider de ce qu'il veut croire en fonction des limites de son confort personnel. Mais je peux vous assurer qu'aucun extra-terrestre n'est venu visiter Washington ou San Diego quand j'y étais. En tout cas, je n'en ai jamais vu personnellement.






Dixième partie : D'autres précisions sur les changements de forme physique provoqués par les démons


Question : Parlez-moi encore de ces changements de forme physique. J'en ai déjà entendu parler. Cela ne se produit pas seulement au cours des rituels ? J'ai entendu dire que certains hommes politiques pouvaient se déplacer dans l'espace. Quand vous dites que ces changements sont provoqués par des démons, parlez-vous de certains démons particuliers ? Se peut-il que ces "démons" soient en fait certains extra-terrestres qui influencent les Illuminati ?

Réponse : Puisque vous parlez de changements de forme physique, je vais vous donner quelques informations supplémentaires. Mais je vous dirai aussi ce que je crois personnellement. Je ne peux m'empêcher ici de parler de certains aspects fondamentaux de ma foi chrétienne, quand on parle des démons.

J'ai été élevée dans un groupe qui glorifie tout ce qui est démoniaque. Puis, il y a quelques années, je suis devenue Chrétienne. Je crois honnêtement que sans ma foi en Jésus-Christ, je n'aurais jamais pu sortir des Illuminati. L'une des raisons pour lesquelles je ne crains pas pour ma vie, quand je témoigne, c'est que je crois que Dieu est capable de me protéger.

Son amour est à l'opposé de la cruauté et de la méchanceté que j'ai pu observer dans ce groupe. Sa compassion, Sa tendresse et Sa pureté infinies sont à l'opposé des ténèbres et des sévices sexuels qui accompagnent les cérémonies rituelles des Illuminati. Je crois que Dieu a pardonné mon passé. Je Lui ai sincèrement demandé Son pardon. Sans cela, je n'aurais jamais pu continuer à vivre avec le souvenir de tout ce que j'ai fait subir aux autres, comme droguer des jeunes filles pour qu'elles se prostituent pour la secte, pour ne citer qu'un exemple.

J'ai abandonné toute ma vie passée. Ce n'est qu'avec Christ que j'ai pu recevoir l'amour, le pardon et la guérison dont j'avais besoin. Mon âme était dégoûtée au plus haut point d'avoir vécu dans ces bas-fonds de la vie et d'avoir vu de quelle cruauté les êtres humains étaient capables envers leurs semblables.

Je crois certainement que les démons existent dans le monde occulte. Ils existent réellement. Ils sont organisés en hiérarchie spirituelle, hiérarchie que les Illuminati s'efforcent d'imiter sur le plan physique.

Il y a des principautés et des démons inférieurs. Ils contrôlent les portes d'entrée dans d'autres dimensions spirituelles qui ne devraient absolument pas intéresser des êtres humains. Ces choses sont extrêmement destructrices.

Les changements de forme physique se passaient en général au cours d'une cérémonie occulte. Ceux qui changeaient ainsi de forme s'étaient complètement livrés à l'activité des démons. Ces hommes se changeaient ainsi en animaux, pendant une certaine période de temps, ou en d'autres créatures hideuses, qui n'étaient absolument pas des extra-terrestres ! C'était l'activité des démons qui permettait à des êtres humains de révéler ainsi le domaine démoniaque, en déformant aussi ce qu'ils voyaient.

J'ai aussi vu des gens devenir temporairement "aveugles" à cause de l'influence des démons. J'ai vu des animaux tués par une puissance spirituelle, quand plusieurs personnes faisaient un cercle et concentraient leur énergie pour tuer l'animal. Ces gens n'étaient pas des extra-terrestres. J'ai été élevée avec certains d'entre eux. Ma propre mère faisait cela. Elle n'était pourtant pas une extra-terrestre.

J'ai moi-même parfois participé à de telles choses. Je ne suis pas une extra-terrestre, mais un être humain blessé.

Je crois aussi que les démons peuvent avoir des relations sexuelles avec les humains parce que le Livre de la Genèse en parle. Dieu interdit totalement cela.

En fait, les alliances divines présentées dans la Bible sont à l'opposé des alliances ténébreuses pratiquées par les Illuminati. J'ai trouvé une source abondante de guérison quand j'ai vu dans les Ecritures comment Dieu considère notre monde et de quelle manière Il agit envers le monde spirituel. C'est Lui qui aura le dernier mot. Il est en train de gagner le combat.

Je vais vous raconter un rêve que j'ai eu il y a deux ans. Je me tenais dans une grande salle circulaire, avec des rangées de sièges. Sur le mur, il y avait une grande représentation du monde avec une guirlande. La salle était remplie de gens en robe longue. Je savais que j'étais devant le Conseil Mondial Suprême, celui qui gouvernera le monde quand le Nouvel Ordre Mondial sera installé. Ils me désignaient du doigt, me disant que j'avais trahi leur cause et que je devais mourir.

Les ténèbres et l'oppression qui régnaient dans cette salle étaient intolérables. J'étouffais dans cette atmosphère. L'un des dirigeants s'avança et me dit que je devais mourir de la mort des traîtres, à moins de retourner au sein de la "famille".

J'ai combattu la tentation diabolique de céder pour sauver ma vie. Intérieurement, j'ai crié au Seigneur et je Lui ai dit : "Jésus, sauve-moi !" Aussitôt, l'amour et la paix du Seigneur ont envahi mon cœur. Je n'avais plus peur. Je lui ai répondu : "Non, parce que vous êtes vaincus, même si vous ne le savez pas. Vous pouvez tuer mon corps, mais je sers un Dieu qui t'a vaincu et qui a vaincu tous ceux qui sont dans cette salle".

Je me suis réveillée à ce moment-là, remplie de joie. Vous comprenez pourquoi je ne crains aucunement de répondre à vos questions sur mon passé. Je crois en un Dieu qui est plus grand que tous les plans de ces hommes mauvais. Ils peuvent comploter autant qu'ils le veulent. Mais tous leurs plans seront finalement détruits.

Demandez-moi donc tout ce que vous voulez et je vous raconterai tout ce dont je me souviens. Cela ne me gêne pas de dévoiler ce que font ces gens. Je sais pourtant que je ne me fais pas trop d'illusions sur ce que le public en général fera de mes révélations.

Je respecte votre désir d'enquêter et votre ouverture devant toutes mes réponses. Mais ce que je peux vous dire, et toute mon expérience passée me l'a confirmé, c'est que j'ai vu des démons à l'œuvre, pas des extraterrestres ni une race reptilienne venant de l'espace ! Même si les extraterrestres existaient, je me demande s'ils pourraient être aussi méchants et cruels que les démons que j'ai vu agir, en particulier contre les Chrétiens attachés à la Bible.






Onzième partie : Les preuves de l'existence des Illuminati et leurs points faibles


Question : Svali, avez-vous déjà publiquement raconté votre histoire, ou est-ce la première fois que vous le faites ?

Réponse : Je n'ai jamais beaucoup parlé de tous les aspects démoniaques parce que c'est un sujet controversé. J'ai déjà parlé de mes expériences à mon mari, à mon médecin, et à une amie proche. Je ne suis pas vraiment une "personnalité publique". Je me suis contentée de publier quelques articles sur le site Suite101.com, pour aider ceux qui voulaient sortir de cette secte.

J'ai horreur du sensationnalisme, parce que cela nous écarte des vrais problèmes, en particulier du problème des enfants torturés et maltraités, et de la nécessité de faire cesser tous ces sévices. Que vous parliez de démons ou d'extraterrestres, l'important, c'est qu'il y a des gens remplis de méchanceté qui se servent des petits enfants, et qui tirent profit de leurs souffrances. C'est pour cette raison que j'ai témoigné contre les Illuminati.



Question : Je suis certain que beaucoup de lecteurs vous diront qu'il ne s'agit que de science-fiction et qui se demandent si tout cela est vrai. Ils aimeraient que vous leur donniez des preuves précises. Que leur diriez-vous ?

Réponse : Je leur dirai : "Arrangez-vous pour assister à l'une de leurs cérémonies, et vous aurez plein de preuves !" Sauf que je ne souhaite réellement à personne d'assister à ces horreurs ! En outre, des êtres qui sont des esprits ne laissent aucune trace physique. Mais je pense qu'il est intéressant de constater que, tout au long de l'histoire, il y a des gens qui ont écrit des témoignages sur ces mêmes phénomènes. Ce peut-il que tout ce qu'ils ont écrit soit faux ? Ces gens-là pouvaient-ils tous être des menteurs pathologiques, tout au long des siècles ? Si vous allez en Afrique, vous entendrez parler des sorciers qui changent de forme physique et qui se transforment en animaux. En Afrique, on ne parle pas de "dissociation de la personnalité" ! Vous pouvez interroger les gens, et ils étaient pleinement conscients quand ils ont assisté à ces choses !

Cela se passe aussi en Amérique du Sud et en Asie. Comment ces choses peuvent-elles se passer de la même manière, dans le monde entier, dans des groupes qui n'ont aucun contact les uns avec les autres ?

Les démons laissent-ils une trace, une marque, ou une preuve physique ? Je dis clairement : "Non !" Mais ils laissent une impression indélébile sur tous ceux qui ont assisté à leur action et à leur manifestation. On a gardé des témoignages écrits de ces choses, dès avant la période du Moyen Age.

Je n'ai jamais pris de photos quand cela s'est passé. Les gens doivent donc se contenter des témoignages oraux. Qu'ils les croient ou non, cela m'importe peu en réalité. Je sais ce que j'ai vu.



Question : Pour conclure cette première série d'interviews, pourriez-vous nous parler des points faibles des Illuminati ? Quels sont les domaines où ils sont vulnérables ? Y a-t-il un moyen de les arrêter ? L'humanité pourra-t-elle dire un jour : "C'est fini !"

Réponse : Leur principal point faible est leur arrogance. Je crois l'avoir déjà mentionné. Ces gens pensent qu'ils sont intouchables. Cela peut leur faire commettre des imprudences.

Le seul moyen de les arrêter, éventuellement, serait de faire en sorte que les Chrétiens prennent ce problème réellement au sérieux et commencent à s'organiser pour empêcher les Illuminati de prendre complètement le pouvoir. Mais il faudrait un miracle pour cela. Il faudrait prier et être guidé par Dieu. Peut-être pourrait-on alors les arrêter. Je l'espère de tout mon cœur.

Il faudrait aussi parvenir à arrêter la pornographie, la prostitution des enfants, et les trafics de drogues et d'armes, car ce sont les domaines où les Illuminati font le plus d'argent. Peut-être que cela les ralentirait, car cela les priverait d'une énorme source de profits. Mais je crois honnêtement que ce serait aussi difficile d'arrêter tout cela que d'arrêter les Illuminati eux-mêmes.

Pour être honnête, je ne sais pas ce qui pourrait réellement les arrêter. J'ai témoigné contre eux pour tenter de les arrêter. J'ai été voir la police à plusieurs occasions, j'ai même donné mon témoignage vidéo au cours d'un procès. (J'avais été interrogée par cinq avocats et cela avait duré trois heures). Je savais que mon ancien chef allait recevoir une copie de cette vidéo. J'ai même été tentée un moment de lui adresser un sourire et de lui faire un signe de la main, en disant : "Salut, Jonathan !". Mais j'ai pensé que je serais allée un peu trop loin.

J'ai encouragé d'autres Illuminati à sortir et j'ai aidé quelques survivants à s'en sortir et à trouver un refuge quelque part. Je crois que nous devons tous faire quelque chose pour combattre les Illuminati, en laissant le Seigneur nous conduire. Comme j'écris facilement, c'est l'un des moyens que j'ai choisis pour lutter.



Question : Avez-vous des commentaires à faire sur des sujets dont je n'aurais pas parlé, ou que vous voudriez vous-même aborder ? Sentez-vous libre de les faire.

Réponse : Si vous aviez pu entendre les sanglots d'un enfant torturé, brutalisé ou violé par des adultes, ou les hurlements de terreur d'un enfant soumis à des sévices psychologiques, vous feriez n'importe quoi pour arrêter ces violences ! Ils utilisent des enfants qui n'ont parfois pas plus de trois ou quatre ans, pour tourner des films pornographiques. Ces enfants sont battus jusqu'au sang s'ils refusent. On force des petits qui commencent à peine à marcher à assister à des brutalités. On leur donne ensuite un fouet, en leur demandant de frapper eux-mêmes les victimes, sinon ils seront eux-mêmes fouettés. Souvent, les enfants hésitent, refusent de le faire, et les adultes présents frappent ces enfants, jusqu'à ce qu'ils obéissent. De grosses larmes coulent sur leurs joues, et ils font à contrecœur ce que les adultes leur commandent. C'est d'une cruauté insoutenable !

Ils mettent un collier électrique autour du cou de petits enfants, et leur envoient une secousse électrique s'ils tentent de s'échapper. On les traite comme des animaux. Les adultes et les autres enfants qui assistent à cela se moquent d'eux et rient à gorge déployée. Ces pauvres enfants vont vomir dans un coin, de peur et de dégoût pour eux-mêmes.

Ce sont des souvenirs que tous les survivants qui ont quitté les Illuminati gardent au fond de leur cœur. C'est pour cette raison que j'écris et que je témoigne contre ces gens, pour les dénoncer. Je prie de tout mon cœur pour qu'ils puissent être arrêtés. J'aimerais bien me débarrasser de ces souvenirs, mais ils sont là. J'aimerais bien ne plus avoir ces images gravées dans ma mémoire, mais elles ne partent pas.



Question : Svali, accepteriez-vous de répondre aux questions des lecteurs, ce qui pourrait donner lieu à d'autres articles éventuels ? Je crois qu'ils auraient des questions à vous poser, probablement concernant certains détails de votre témoignage.

Réponse : Je préfèrerais qu'ils vous envoient leurs questions et que vous me les fassiez suivre. Je n'ai pas envie de recevoir des lettres d'injures ou de menaces ! Parce que les sujets que j'aborde prêtent à la controverse. Ce sont des choses considérées comme "politiquement incorrectes" dont on ne doit pas parler, en général.

Je suis certaine que certains me reprocheront de chercher à capter l'attention. C'est sûr que quand je parle à des étudiants, ou quand je donne des cours, les auditeurs sont captivés et, en plus, c'est plus agréable pour moi ! J'attire déjà l'attention sur moi par les divers articles que je publie (sur d'autres thèmes que ceux que nous avons abordés !) En plus, je gagne de l'argent avec ces articles, ce qui n'est pas le cas quand je témoigne contre les Illuminati…

Donc, soyez certains que je ne cherche pas à attirer l'attention sur moi. Ce que je veux, c'est dénoncer ces gens. Certains lecteurs me croiront, d'autres pas. Je l'accepte sans problème. Si certains ont envie de donner libre cours à leur incrédulité, cela les regarde. Mais je ne tiens pas personnellement à recevoir des injures et des malédictions. Car je reçois parfois des courriers comme cela, écrits par des gens bien mal élevés !

J'ai deux diplômes universitaires. Il fallait bien que je les obtienne parce que je faisais partie de cette secte. Ils ne laissent pas des ignares les diriger. Je ne rétracterai donc rien de tout ce que je vous ai dit ! Vous pouvez m'envoyer autant d'e-mails que vous le voulez avec les questions des lecteurs et je me ferai grand plaisir de vous dire de quoi tous ces s….ds sont capables et ce qu'ils sont. Je sais que j'emploie ici un terme qui n'est pas très chrétien, mais Dieu apprécie l'honnêteté, n'est-ce pas ? Je ne fais que les décrire tels qu'ils sont en réalité. Je sais que j'ai encore à progresser en matière de pardon, comme vous pouvez le constater !



Question : Svali, merci d'avoir pris le temps de partager vos expériences avec nous. Je suis certain que ce n'a pas été facile ni agréable pour vous. Je vous souhaite le meilleur, pour vous et pour votre famille. Peut-être que beaucoup de gens liront ces articles et les passeront à d'autres. Peut-être parviendrons-nous à faire cesser toutes ces atrocités et ces mauvais traitements qu'on fait subir à des enfants. Peut-être parviendrons-nous à mettre fin un jour aux activités des Illuminati. Il n'est jamais trop tard. Merci beaucoup pour ces interviews, Svali.





Douzième partie : Le sommet de la pyramide


Question : Svali, je suis sûr que tous nos lecteurs se posent une question très importante: Qui dirige les Illuminati ? Quels sont ceux qui sont au sommet de la pyramide ?

Réponse : Je ne sais pas par où commencer pour vous répondre ! Cela dépend du niveau auquel on se place. J'aimerais puiser dans mes souvenirs pour dresser une petite carte des Illuminati. Mais ce ne sont pas des souvenirs très agréables ! Je vais essayer aussi de vous donner quelques noms, mais je veux rester très prudente. Si je donne trop de noms, je pourrais déclencher des attaques sévères de la part des membres de ce groupe !

Pour vous décrire la structure des Illuminati et la manière dont ils sont hiérarchisés, je vais commencer par la base de la pyramide.

Le premier niveau est celui de la ville. Il y a des Illuminati dans toutes les villes. Dans la plupart des zones métropolitaines, ils forment de dix à treize groupes "frères". Cela dépend de la taille de la ville. Plus la ville est grande et plus il y a de groupes frères. Il y a des groupes d'Illuminati dans toutes les grandes villes américaines, comme dans toutes les grandes villes d'Europe. Ce premier niveau est appelé "le bas niveau", ou le "niveau anarchique" (au sens étymologique, le niveau le plus bas). Chaque groupe est sous l'autorité d'un grand prêtre ou d'une grande prêtresse. Il comprend aussi deux ou trois formateurs. Les autres sont chargés de diverses fonctions. Les différents groupes frères se réunissent à de rares occasions. Ils se connaissent, mais chaque groupe est relativement indépendant. Tous les groupes dépendent d'un conseil de direction métropolitain.

Le second niveau est celui des conseils de direction métropolitains. Il a autorité sur tous les groupes locaux de sa circonscription ainsi que sur les petits groupes éparpillés dans les zones rurales.

Un conseil de direction métropolitain comprend 13 membres : un "Baal" (chef), deux assistants du chef, quatre administrateurs qui s'occupent des finances et des affaires courantes, et six formateurs principaux, qui dirigent et forment tous les formateurs de la zone métropolitaine.

Les "Baalim" et leurs assistants dépendent d'un conseil de direction régional.

Au troisième niveau, on trouve les conseils de direction régionaux. Les Etats-Unis ont été divisés en sept régions distinctes. Chaque région est dirigée par un conseil de treize membres qui supervise tous les conseils métropolitains de son ressort. L'organisation des Illuminati ressemble beaucoup à celle d'Amway, ou à celle des entreprises bien organisées. Chaque membre reçoit le détail des tâches précises qui lui sont assignées. En général, ces conseils régionaux comprennent treize sièges, ou chaires, selon les divers domaines d'intérêt des Illuminati: domaine militaire (2 chaires), domaine spirituel (2 chaires), domaine du savoir et de la connaissance (2 chaires), finances (2 chaires), formation et éducation (2 chaires), sciences (2 chaires). Avec le président du conseil, cela fait 13 membres.

Ces conseils régionaux représentent les différents domaines d'intérêt dont s'occupent les Illuminati. Les titulaires des chaires changent en fonction des promotions ou des rétrogradations.

Les présidents de tous les conseils régionaux dépendent d'un Conseil National. Toutes les nations européennes ont aussi un Conseil National, tout comme le Mexique, le Canada, la Russie ou la Chine Populaire.

Le Conseil National s'occupe des mêmes domaines d'intérêt, mais avec une différence importante: ils sont en général composés de membres de vieilles dynasties financières, comme les familles Rockefeller, Mellon, Carnegie, Rothschild, etc… Je sais que je ne devrais pas les nommer, mais je le fais. En France et en Angleterre, la famille Rothschild possède un siège permanent aux Conseils Nationaux de ces pays, de même que les descendants des familles royales ou les membres des familles royales régnantes. Un descendant de la dynastie des Habsbourg possède aussi un siège permanent dans son pays. Aux Etats-Unis, la famille Rockefeller possède un siège permanent au Conseil National.

Tous les Conseils Nationaux dépendent du Conseil Mondial Suprême. Ce Conseil est le prototype de celui qui dominera le monde quand le Nouvel Ordre Mondial sera pleinement installé. Il se réunit régulièrement pour parler des problèmes financiers, des politiques à mettre en œuvre et pour régler les difficultés éventuelles. Là encore, vous retrouvez les membres des vieilles dynasties financières.

Vous comprenez à présent pourquoi les Illuminati sont pratiquement intouchables depuis des siècles ! Les membres dirigeants, au plus haut niveau, sont extrêmement riches et puissants. J'espère que ce que je vous révèle vous permettra de mieux comprendre ce système.

D'où me viennent ces informations ? J'étais membre d'un conseil de direction métropolitain en tant que formatrice principale. Je rencontrais donc des membres du conseil régional dont je dépendais. En outre, on apprend à tous les enfants des Illuminati qui sont leurs dirigeants principaux. On leur demande aussi de leur jurer fidélité, ainsi qu'au Nouvel Ordre Mondial.



Question : Quel est le degré d'implication des familles royales européennes dans les Illuminati ? Quelle est leur puissance réelle, et quelles sont leurs relations avec les Etats-Unis, notamment dans les domaines politique et financier ? Est-ce que ce sont encore les rois qui nous gouvernent ?

Réponse : Ce n'est pas facile de vous répondre, mais je vais essayer. Les dirigeants des Illuminati prétendent descendre eux-mêmes des familles royales, ainsi que des familles impliquées de manière continue dans l'occultisme depuis des générations.

Il y a donc deux définitions de ce que l'on entend par "familles royales". Il y a d'abord les familles royales que tout le monde connaît. Mais il y a aussi les familles royales secrètes, celles qui ont du sang bleu et qui possèdent une grande puissance occulte. Parfois, les deux lignées se confondent, comme dans le cas du Prince-de-Galles.

Je ne sais pas laquelle de ces deux lignées détient réellement le pouvoir. Je n'étais qu'une petite esclave qui faisait sérieusement son travail. Mais voici ce que j'avais compris: en Allemagne, ce sont les membres des familles de Hanovre et de Habsbourg qui règnent sur le "Bruderheist" (Conseil National allemand). Ils sont aussi considérés comme possédant la plus forte puissance occulte depuis des générations. La famille royale britannique est juste au-dessous dans la hiérarchie. Sur le plan occulte, en Grande-Bretagne, les Rothschild sont supérieurs à la famille royale. Ce sont eux qui règnent sur la Grande-Bretagne, avec la famille royale, même si officiellement c'est le Parlement qui dirige !

En France, ce sont les descendants de la famille royale qui détiennent le pouvoir sur le plan occulte. Mais, là encore, la famille Rothschild est plus puissante qu'eux tous. Les Illuminati américains sont considérés comme plus "jeunes" et moins puissants que leurs collègues européens. C'est pour cette raison que les enfants des Illuminati américains sont toujours envoyés en Europe pour y effectuer une partie de leur formation. La formation européenne est considérée comme meilleure. En outre, les familles d'Illuminati américains veulent renouveler leur affiliation avec leurs aînés européens.

Tous les Illuminati de l'Europe sont dirigés par les Illuminati de l'Allemagne, de la France et de la Grande-Bretagne. Ces trois pays forment un triumvirat qui dirige l'Europe. La Russie est considérée comme importante parce qu'elle dispose de la plus grande puissance militaire et qu'elle héberge les groupes militaires Illuminati les plus importants. Les Illuminati ont promis à la Russie la quatrième place dans le Nouvel Ordre Mondial, avant même les Etats-Unis. Parce que la Russie, et l'ancienne URSS, se sont montrées plus coopératives que les Etats-Unis dans l'exécution du programme des Illuminati, au cours des décennies passées.

Dans la direction mondiale des Illuminati, vous trouvez donc les membres d'antiques familles dominantes, ainsi que les membres de familles plus récentes. Le marxisme n'existe pas pour les Illuminati. Dans l'ordre de prééminence mondiale, on trouvera la Russie, puis la Chine, puis les Etats-Unis. Mais un grand nombre de dirigeants Illuminati américains émigreront en Europe quand le Nouvel Ordre Mondial sera instauré. Beaucoup y disposent déjà de propriétés. Ils changeront de nationalité du jour au lendemain.

Je vous ai dit le peu que je me rappelle. J'aurais aimé étudier davantage tout cela quand j'étais dans la secte, mais, à l'époque, j'étais trop occupée à me garder en vie !






à suivre PAGE 3


Dernière édition par invitée le Lun 21 Fév 2011 - 11:55, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: TÉMOIGNAGE DE SVALI, EX-ILLUMINATI REPENTIE   Lun 9 Mar 2009 - 7:47

PAGE 3





Treizième partie : Les Nations Unies, ou le Conseil Mondial Suprême


Question : Svali, quel rôle joueront les Nations Unies à l'avenir et comment voyez-vous ce rôle ? Quel est le calendrier des Illuminati ?

Réponse : Les Nations Unies ont été créées pour permettre de surmonter l'un des plus gros obstacles à la mise en place du Nouvel Ordre Mondial. Pour cela, il faut qu'il règne un ordre militaire et que les Illuminati imposent leur dictature. Cet obstacle est celui du nationalisme et du patriotisme. C'est la raison pour laquelle ce concept de Nouvel Ordre Mondial n'a pas été populaire quand il a été introduit au commencement. Il a fallu des années pour que les médias lavent les cerveaux et que l'on détruise le sentiment d'orgueil national par de subtiles campagnes dans les médias.

Le programme des Illuminati est de mettre en place une organisation qui préfigure ce qui se passera quand le Conseil Mondial Suprême prendra officiellement le pouvoir. Tous les ambassadeurs en poste aux Nations Unies ont fait quelque chose pour s'attirer la faveur des Illuminati et recevoir d'eux une récompense. Ou alors ce sont des personnalités en vue qui ont été nommées pour donner bonne figure à l'organisation. Les Illuminati et les dirigeants mondiaux ont décidé de créer une organisation des Nations Unies et ont travaillé dur pour l'imposer au monde. Franklin Roosevelt a été leur homme aux Etats-Unis car il a beaucoup fait pour faire accepter les Nations Unies aux Américains. Lui et sa femme Eleanor étaient des Illuminati très engagés. Tout comme Shirley Temple Black. En fait, la plupart de nos Présidents, depuis le début du siècle passé, ont été des Illuminati ou se sont engagés par serment à soutenir leur programme en échange des fonds nécessaires pour leur campagne. Je crois qu'il est impossible aujourd'hui de gagner une élection présidentielle sans le soutien des Illuminati. La famille Kennedy a été "punie" parce qu'elle a essayé de leur désobéir. Les Kennedy avaient l'esprit indépendant et ils étaient trop difficiles à "contrôler".

Officiellement, les Nations Unies ont pour mission de travailler pour la paix dans le monde. Elles veulent exercer des fonctions à la fois de maintien de la paix et de domination militaire. Le fait de donner ce rôle aux Nations Unies doit réduire la puissance militaire des nations et les encourager à dépendre de plus en plus d'organisations extérieures ou internationales. Elles offriront ainsi moins de résistance quand la prise de pouvoir des Illuminati s'effectuera.

On m'avait dit que le Nouvel Ordre Mondial serait officiellement révélé avant l'année 2020. Mais il se peut que ce ne soit que de la propagande des Illuminati car ils changent tout le temps de dates. Je crois personnellement que les Illuminati se révéleront ouvertement avant le milieu de ce siècle. Mais ce n'est qu'une opinion personnelle.



Question : Quel est le plan des Illuminati pour le Moyen-Orient et quelles vont en être les conséquences pour le reste du monde ? Allons-nous assister à une troisième guerre mondiale ?

Réponse : Le conflit du Moyen-Orient est tout bénéfice pour les Illuminati. Ils haïssent Israël. Ils espèrent qu'un jour Israël sera détruit et attendent leur heure. Ils se serviront des Nations Unies pour proposer un plan de paix au Moyen-Orient, plan qui sera accueilli avec joie par beaucoup.

Mais, en même temps, ce sont les Illuminati qui arment secrètement les belligérants pour entretenir le conflit. Ce sont des gens remplis de duplicité. Par exemple, ils se sont servis dans le passé de l'URSS pour faire passer des armes en Palestine au nom de "l'amitié" entre l'URSS et les nations arabes. Pendant ce temps, les Illuminati américains ont fait passer des armes en Israël pour des raisons similaires.

Les Illuminati aiment jouer aux échecs. Ils entretiennent les guerres entre nations pour faire sortir du chaos un ordre nouveau. La Russie va redevenir puissante. Elle est trop forte sur le plan militaire pour accepter d'être réduite à un rôle secondaire. Tous les Illuminati qui étaient des formateurs dans le domaine militaire sont allés en Russie pour y être eux-mêmes formés. Dans le Nouvel Ordre Mondial, les Russes seront plus forts et mieux placés que les Américains.

Vous voulez savoir quelle sera la fin du scénario, comme les Illuminati me l'ont enseigné ? C'était de la propagande, mais voici de quelle manière ils croient que le Nouvel Ordre Mondial va être instauré :

Il va y avoir un conflit permanent au Moyen-Orient. Ces hostilités vont culminer par une sérieuse menace de guerre nucléaire.

Il va se produire un effondrement économique aux USA et en Europe, comme au moment de la grande dépression. L'une des raisons pour lesquelles notre économie continue à boîter est constituée par les manipulations monétaires de la Réserve Fédérale américaine qui joue artificiellement sur les taux d'intérêts. Mais, un jour, cela ne marchera plus. Ou alors on fera en sorte que cela ne marche plus, et la crise économique éclatera. Tous les créanciers, à commencer par le gouvernement, voudront se faire payer. Il y aura des faillites retentissantes.

C'est l'Europe qui va se stabiliser la première. L'Allemagne, la France et la Grande-Bretagne auront les économies les plus fortes. Cela peut constituer une surprise pour ce dernier pays ! Ces trois pays vont faire instaurer par les Nations Unies une monnaie mondiale unique. Le Japon s'en sortira aussi, mais son économie sera affaiblie.

Des forces internationales, sous le drapeau de l'ONU, seront envoyées dans divers endroits pour empêcher les émeutes. Les chefs des Illuminati se révèleront. Ils demanderont aux peuples de s'engager à les servir loyalement, en ces temps de chaos et de dévastation.

Ce n'est pas un plan très agréable, n'est-ce pas ? Je ne connais pas le planning exact de tous ces événements et je ne veux même pas chercher à le connaître. Ce que je peux vous dire, c'est que tous ceux qui n'auront pas de dettes, qui ne devront rien ni au gouvernement ni aux banques, qui n'auront pas de crédits sur le dos et qui pourront à peu près se suffire à eux-mêmes, ceux-là s'en sortiront sans doute mieux que les autres. Si j'avais de l'argent, je me garderais bien d'investir dans des actions. J'achèterais plutôt de l'or ! C'est l'or qui va redevenir une valeur forte dans le monde. Nos dollars ne vaudront plus grand-chose. Rappelez-vous ce qui s'est passé après notre Guerre Civile. Notre monnaie ne vaudra pas plus que la monnaie des Confédérés après leur défaite !

Cela dit, j'admets que tout cela ne pourrait être que de la propagande des Illuminati pour nous effrayer. Peut-être que rien de tout cela n'arrivera. Je l'espère sincèrement. Je crois aussi fermement que Dieu est capable de retenir la main du méchant et de prendre soin de notre nation, comme des autres nations, si nous nous tournons vers Lui.



Question : Diriez-vous que les Illuminati sont des racistes, dans leur ensemble ? Je vous pose cette question, parce qu'il me semble que leur programme laisse une grande place à la suprématie de la race blanche !

Réponse : Les Illuminati sont des racistes. Ils aiment le type "aryen". Ils croient fermement que les "purs" et les "intelligents" (selon leurs propres critères) vont dominer le monde. Occasionnellement, ils sacrifient au cours de leurs cérémonies certains membres de minorités ethniques. Ils s'efforcent de créer génétiquement une "race supérieure" qui gouvernera le monde avec leurs enfants et leurs descendants. Ils admirent aussi la République de Platon et croient qu'ils parviendront à instaurer cette Utopie avec leur Nouvel Ordre Mondial. Ils pensent que ce sont leurs élites intellectuelles qui gouverneront et que les masses suivront leurs dirigeants comme des moutons. C'est ainsi qu'ils voient le monde. Ils pensent que les occultistes qui les dirigent sont "éclairés" et intelligents et que les gens ordinaires sont des "moutons" qu'il faut conduire par le bout du nez.



Question : Pourquoi ont-ils donc placé un Noir à la tête des Nations Unies ?

Réponse : Parce que, pour le moment, cela sert leurs plans. Ce sont des menteurs. Ils sont prêts à accorder un rôle important à une personnalité populaire pour améliorer l'image de marque des Nations Unies. Ils veulent se faire passer pour un groupe qui travaille pour "l'harmonie entre les races", pour "l'unité" et pour la "paix".

Les vrais dirigeants ne se permettent jamais de dévoiler en public ce qu'ils pensent réellement. Les Nations Unies ne font que préparer le terrain à ce qui va être mis en place. Ce n'est pas l'ONU qui exerce le véritable pouvoir dans le monde. L'ONU sera un organisme relativement sans importance, quand le Nouvel Ordre Mondial sera instauré. Ceux qui exercent le pouvoir véritable se dévoileront alors. L'ONU n'est actuellement qu'un moyen pour entraîner l'opinion publique mondiale à accepter l'idée d'une "communauté mondiale" et celle d'un "monde uni". L'ONU n'est qu'une étape dans leur programme.



Question : Cherchent-ils à limiter la population mondiale ? Je pense en particulier à l'épidémie de SIDA en Afrique. Se peut-il que les Illuminati aient causé cette épidémie ?

Réponse : J'ai lu des rapports disant que les Illuminati ont pu répandre certains virus mortels. Mais je doute que ce soient eux qui aient répandu le virus du SIDA. Pourquoi ? Parce de nombreux dirigeants des Illuminati sont ouvertement homosexuels et pédophiles et ils se seraient mis eux-mêmes en danger car ce virus est assez répandu aux Etats-Unis. La plupart des responsables que j'ai connus étaient des homosexuels. C'était mon cas également. C'est accepté comme un style de vie dans ces milieux et même encouragé.

Quand les Illuminati répandent des virus, ce sont des virus qui peuvent être traités pour que les dirigeants puissent être protégés en cas d'épidémie. Je sais pourtant que certains groupes d'Illuminati développent des armes bactériologiques pour menacer les peuples qui refuseraient d'accepter le Nouvel Ordre Mondial. On en parlait parfois dans les réunions de responsables. Où en sont actuellement ces projets, je ne puis le dire, car cela fait plusieurs années que j'ai quitté les Illuminati.






Quatorzième partie : Histoire et avenir des Illuminati


Question : Il m'est déjà arrivé de recevoir dans mon courrier électronique des invitations lancées par des groupes néonazis. J'ai parcouru leur littérature. Ils prétendent habilement, en invoquant des "faits" historiques, que les Illuminati ne sont qu'une conspiration juive et que Hitler a dû les combattre. Nous savons ce qui s'est passé ensuite. Ma question est simple: s'agit-il d'une conspiration juive ?

Réponse : Absolument pas ! En fait, Hitler et les siens, surtout Himmler et Goebbels, étaient des Illuminati de haut niveau. Les Illuminati sont extrêmement racistes. Quand j'étais enfant, on m'a obligée à jouer au "camp de concentration", à la fois dans notre ferme de Virginie, et aussi en Europe, dans des camps isolés en Allemagne.

Historiquement, les Juifs ont combattu l'occultisme. Nous voyons dans le Deutéronome et dans l'Ancien Testament comment Dieu, par le peuple Juif, S'est efforcé de purifier la terre d'Israël de tous les groupes occultes qui y agissaient, comme ceux qui adoraient Baal, Astarté, et les autres dieux cananéens et babyloniens.

Comme les Illuminati font remonter leur origine à ces divinités de la fertilité, ils sont par nature profondément opposés aux Juifs. Je ne ferais jamais confiance à la littérature des néonazis ou d'autres groupes extrémistes, car leurs conceptions sont fondées sur le racisme et sur la notion de race supérieure. Ce sont des choses auxquelles les Illuminati sont très attachés. Ce groupe néonazi vous racontait donc des mensonges. Ils pensaient que vous ne saviez pas que le nazisme avait été fondé par les Illuminati allemands !



Question : Manifestement, ce rêve d'un homme qui dominerait le monde n'est pas nouveau, historiquement. L'histoire est remplie de tentatives avortées de conquérir le monde et de dominer les hommes. Pour les Illuminati, de quand date ce rêve d'un Nouvel Ordre Mondial ?

Réponse : Les Illuminati eux-mêmes enseignent qu'ils existent depuis des siècles et des siècles, même depuis l'époque des Romains, et qu'Alexandre le Grand était l'un de leurs "prototypes". Leur prototype moderne était Hitler. Mais les Illuminati, tels que nous les connaissons aujourd'hui, ont été fondés au XVIIe siècle, sous l'influence du Catholicisme, c'est-à-dire des Templiers et des Rosicruciens. L'idée d'un Nouvel Ordre Mondial a commencé à se répandre au début du XVIIIe siècle, avec les idées de Weishaupt et d'autres. Ils travaillent à atteindre leur objectif actuel depuis le milieu du XVIIIe siècle.



Question : Les Illuminati manipulent-ils la société en utilisant l'histoire, comme celle de l'Egypte, de Rome ou de l'Empire britannique ? Jusqu'où remonte exactement l'histoire des Illuminati, même si leurs actions avaient d'autres formes qu'aujourd'hui ?

Réponse : Les Illuminati eux-mêmes disent qu'ils remontent à Babylone, vers l'année 3900 avant Jésus-Christ. Il s'agit probablement de propagande. Ils prétendent être fondés sur les doctrines secrètes de toutes les religions antiques et sur les pratiques occultes et ésotériques. Mais ils semblent descendre plus directement des Templiers, un ordre de Chevaliers du Moyen Age, ainsi que des Rosicruciens, dont la fondation remonte à peu près à la même époque. Je ne sais pas quelle part de "programmation" était mêlée à ce qu'on nous enseignait sur l'histoire de la secte, quand j'étais enfant. S'agit-il d'une vérité historique, je ne peux l'affirmer. Je ne peux donc constituer une source objective d'information. Comme partout, les Illuminati tendent à vouloir idéaliser leurs racines.



Question : Puisqu'ils sont si intelligents, les Illuminati doivent savoir que les empires, comme les civilisations, n'ont en général pas duré très longtemps. Peut-être 200 ans en moyenne. La fin de tous ces empires a-t-elle été naturelle ou était-elle programmée ? Les Illuminati étaient-ils responsables de la chute des empires ? Détruisent-ils intentionnellement des civilisations, afin d'en créer de nouvelles, pour mieux étendre leur domination ?

Réponse : Quand j'étais enfant, on m'a enseigné que les Illuminati conseillaient et finançaient tous les monarques de l'histoire ancienne, comme ils le font pour ceux de l'histoire moderne. Ils affirment que ce sont eux qui ont manipulé l'histoire depuis 2000 ans. Mais je crois pour ma part que les peuples ont aussi leur libre-arbitre. Aucun Illuminati ne peut complètement contrôler la nature humaine. Ils ne savent pas exactement comment les peuples vont se comporter.

Je ne crois pas qu'ils aient accompli tout ce qu'ils prétendent avoir accompli. Pourtant, il est vrai qu'ils ont exercé une profonde influence, surtout depuis 200 ans, sur tous les gouvernements du monde, et sur la vie internationale. Je dis cela en fonction de ce que j'ai pu moi-même observer chez eux.



Question : Svali, vous avez dit que les Illuminati travaillent dur pour atteindre leur objectif de Nouvel Ordre Mondial. Ils veulent être les dirigeants de cette nouvelle société. Quand les Illuminati considèreront-ils donc qu'ils ont atteint leurs objectifs ? Quelle est leur vision de ce "glorieux" ordre nouveau ? Quel type de politique appliqueront-ils ? Sera-t-elle de type dictatorial, communiste ou démocratique ? Leur désir de contrôler le monde va-t-il aboutir ?

Réponse : On m'avait enseigné que dans ce Nouvel Ordre Mondial, il y aurait tout d'abord un gouvernement fortement dictatorial et militariste. C'est pour cela qu'ils font subir à tous leurs membres cette intense formation militaire, à tous les niveaux, pour pouvoir imposer leur politique. Pourquoi ? Parce que tous ne vont pas accueillir à bras ouverts leur dictature "éclairée". Ils auront des opposants.

Ils entraînent leur armée aux techniques de contrôle des foules. Il y aura des camps où ils enverront les opposants. Pensez à l'Allemagne de Hitler qui était un prototype du Nouvel Ordre Mondial. Le Conseil Mondial Suprême mettra en place un gouvernement extrêmement autoritaire, hiérarchisé et centralisé, comme l'est leur organisation actuelle.

Dans une seconde phase, ils mettront en place un gouvernement semi-marxiste, proche du socialisme militariste de l'URSS. Marx était un Illuminatus. On lui a dicté ce qu'il a écrit. Les décisions financières seront prises aux niveaux national et international. On demandera aux gens de travailler pour un salaire réduit, pour la gloire de servir le Nouvel Ordre Mondial. Selon leur loyauté et leurs performances, ils recevront d'autres compensations, tout comme dans la Russie marxiste et léniniste.

Une fois les opposants réduits au silence et maîtrisés, les Illuminati pensent qu'ils n'auront plus besoin de lutter pour contrôler le monde. Ils le tiendront en leur pouvoir ! Ils mettront alors en œuvre des programmes de "sélection génétique" afin que seuls les plus brillants et les meilleurs soient admis à procréer. Ceux qui seront considérés comme des "rebuts génétiques" seront stérilisés. Ils ont les mêmes idées que Hitler dans ce domaine. C'est triste, mais c'est ce qu'ils enseignent. On détectera les enfants qui ont des dispositions occultes et on leur fera suivre des formations spéciales pour développer ces capacités. Ils le font déjà maintenant, mais en secret. Une fois au pouvoir, ils le feront ouvertement.



Question : Les Illuminati ont-ils des ennemis naturels, des prédateurs, ou des concurrents dans leur objectif de contrôle du monde ?

Réponse : Non. Du moins je ne leur en connais pas. Ils savent qu'il y a d'autres groupes qu'eux, comme les Templiers modernes, ou l'OTO (Ordo Templi Orientis, une société secrète catholique qui travaille avec les Templiers), groupes qui sont impliqués comme eux dans une foule d'activités occultes et illégales. Sur certains sujets, ces groupes ne sont pas d'accord avec les Illuminati. Mais ils s'entendent en général très bien et ils échangent leurs informations.

Selon moi, leurs seuls véritables ennemis sont les Chrétiens véritables et l'Eglise qui s'opposent à tout ce qu'ils font. Parce qu'ils sont fondés sur une spiritualité occulte, les Illuminati méprisent tout ce qui est Juif ou Chrétien (je parle des vrais Chrétiens). Ce sont leurs ennemis mortels. Car les vrais Chrétiens s'engagent dans un combat spirituel qui gêne considérablement leur action.



Question : Comment considérez-vous le rôle de la Chine et de la Russie, à la lumière des événements récents, et en fonction de ce que vous saviez quand vous étiez dans la secte ?

Réponse : la Russie constituera la base militaire des Illuminati, et la source de leur puissance dans ce domaine. Les Illuminati considèrent que les chefs militaires de la Russie sont les meilleurs du monde, et les plus disciplinés. La Chine sera considérée comme une puissance plus importante que les Etats-Unis, car elle plonge aussi ses racines dans l'occultisme oriental. Mais la puissance réelle des Illuminati viendra de l'Europe. C'est ce que l'on m'avait appris dans ce groupe.

La Chine administrera l'Orient, et la Russie l'hémisphère Nord. Je vous dis ce que j'ai appris. Mais n'oubliez jamais qu'il y avait une part de "programmation" dans tout cela ! L'une de mes tâches les plus difficiles, depuis que j'ai quitté les Illuminati, a été d'évaluer ce qui était vrai dans ce que l'on m'a enseigné, et ce qui n'était que de l'idéalisme ou de la propagande. Je ne suis pas spécialiste des Illuminati. Ne me considérez pas comme une autorité dans ce domaine. La position que j'occupais n'était pas du tout élevée. J'ai fait partie du conseil de direction de la région métropolitaine de San Diego pendant plusieurs années, mais je n'avais que peu de contacts sur le plan international.






Quinzième partie : La télévision, parfait instrument de contrôle mental


Question : Svali, quel rôle joue la télévision ? Vous étiez formatrice et programmatrice chez les Illuminati. Quel rôle jouait la télévision en tant qu'instrument de contrôle mental ? Comment agit-elle au niveau du cerveau ? Pourquoi la télévision est-elle le parfait instrument de contrôle mental des masses ? Donnez-nous quelques détails.

Réponse : Il est important de comprendre que quand on regarde la télévision, le cerveau se met à émettre des ondes "alpha", qui sont les ondes de la relaxation et du repos. Dans cet état mental, on est hautement prédisposé à être suggestionné. Avez-vous déjà remarqué le regard vitreux de ceux qui viennent de regarder la télévision pendant un certain temps ? C'est dû au fait qu'on est resté un long moment dans un état d'ondes alpha, dans un état mental qui se rapproche du dédoublement de la personnalité. Et encore, je ne parle que de gens qui n'ont pas été élevés dans le contrôle mental des Illuminati !

Rappelez-vous aussi toutes ces études qui ont montré, il y a quelques années, que "la violence à la télévision n'affecte pas le comportement des enfants". Devinez qui les a financées ! Ils ne sont qu'une bande de menteurs. Il est certain que ce que les enfants regardent à la télévision influence leur comportement. Les psychologues des Illuminati le savent bien ! Ils utilisent sciemment la télévision pour influencer "les masses". Ils ne peuvent pas modifier complètement la personnalité de la plupart des citoyens, mais ils peuvent les désensibiliser pour leur faire de plus en plus accepter la violence, la pornographie et l'occultisme, tout en influençant les perceptions des jeunes enfants.

La plupart des dessins animés transmettent un message subtil ainsi que des messages subliminaux, conçus pour influencer la génération suivante ainsi que pour détruire les valeurs familiales et la moralité traditionnelle en les faisant passer pour des notions dépassées et "politiquement incorrectes". La télévision exerce aujourd'hui une profonde influence sur notre société, surtout sur les jeunes enfants. Combien de parents ont permis à la télévision d'être le "baby-sitter" de leurs enfants tout en n'ayant aucune notion de ce que leurs enfants regardent ?

Je suis parfois horrifiée d'entendre mon fils de 12 ans me parler des films que ses camarades ont regardés à la télévision, des films qui décrivent des massacres, de la violence et des horreurs occultes. Je ne permettrais jamais à des enfants impressionnables de regarder des films comme Matrix, Fight Club, ou le nouvel Exorciste, par exemple, ou comme les films que certains adolescents aiment tant.

Les Illuminati jouent aussi sur les sons et les images. Ils ont recours au bombardement d'images, comme on le voit sur beaucoup de publicités modernes. Certaines émissions de télévision glorifient carrément l'occultisme, ou présentent de jeunes et jolies sorcières, des vampires et des sorciers qui changent de forme.



Question : Citez-nous les principales émissions inspirées par les Illuminati à la télévision ou celles qui véhiculent les idées des Illuminati. À quelles caractéristiques les reconnaît-on ?

Réponse : Les médias sont tellement infiltrés qu'il faudrait plutôt demander quelles sont les émissions qui ne véhiculent pas leurs idées ! Regardez aussi les dessins animés du samedi matin, remplis d'occultisme et de sorcellerie, qui glorifient le paganisme, ou les films qui utilisent ouvertement des techniques de contrôle mental. Regardez la plupart des jeux vidéos, qui montrent des scènes de "programmation mentale", tortures à l'appui. Cela m'a beaucoup attristée de le constater. Le héros devait "sauver" la victime avant qu'elle soit torturée à mort…

Je dirais que 90 % des dessins animés présentent des thèmes occultes destinés à capter l'attention des enfants. C'est ainsi qu'on les endoctrine subtilement pour qu'ils acceptent les "guides" spirituels ou les "guides" animaux, ou qu'ils s'habituent aux techniques de formation occultes. Même les "mignons" petits Pokemon, ces dociles créatures, peuvent devenir de véritables démons, une fois que leur "formateur" les a "programmés" pour qu'ils changent de personnalité. Tout cela ressemble trop à ce que les Illuminati font à des enfants dociles pour me rassurer !

Personnellement, je ne regarde pas beaucoup la télévision. Je regarde parfois des reportages géographiques ou un film comique. Mais, en général, j'évite de la regarder. J'ai entendu trop de discussions chez les Illuminati, au cours des réunions de direction, et avec les psychologues du groupe, sur la manière dont ils utilisaient la télévision pour influencer subtilement les masses sans même qu'elles s'en doutent ! J'ai donc choisi de ne pas me laisser influencer. Comparez les émissions de télévision des années 50 aux émissions actuelles et vous aurez un bon aperçu du déclin moral de notre société !



Question : Que dire de l'influence de la musique pop ? Est-elle aussi utilisée comme un moyen de contrôle mental ? Je crois que Cathy O'Brien, survivante des méthodes de la CIA, a accusé la musique country et un certain nombre de chanteurs d'être impliqués dans ces manipulations mentales et désigne Nashville, dans le Tennessee, comme le centre de ces manipulations.

Réponse : La musique country est sans doute influencée, mais c'est surtout la musique rock qui est contrôlée par les Illuminati. J'ai regardé un jour une émission de rock et je ne pouvais pas croire ce que je voyais ! J'en suis restée bouche bée ! Certains rockers ont des tatouages de papillons sur tout le corps (le papillon est un signe de la méthode de contrôle mental appelée Monarque). J'en ai entendu un chanter : "Viens, mon papillon… Enfuyons-nous vers un monde meilleur… !"

Cette chanson était remplie de symboles "programmeurs". Je crois que Britt Spears, Eminem, et d'autres chanteurs, sont utilisés par les Illuminati pour chanter des chansons que les gens aiment. Certains ont le look néo-nazi et véhiculent des paroles de haine. Ce n'est pas un hasard. En fait, beaucoup des meilleurs chanteurs pops sont d'anciens boursiers du "Mickey Mouse Club", une autre branche de l'empire du bon vieux Illuminatus Walt Disney ! Je crois qu'on leur a offert un statut de star en échange de leur soumission ou de leur acceptation d'être utilisés pour contrôler mentalement la population.

Combien de chansons font l'éloge du suicide, de la violence, du désespoir, ou de la spiritualité du Nouvel Age, dans la musique pop et rock aujourd'hui ! Prenez la peine de lire les paroles de ces chansons ! (Mais je demande aux survivants du contrôle mental d'être prudents, et de ne pas laisser certaines paroles déclencher en eux des réactions "programmées" !)



Question : Que peut-on faire pour réparer les dommages déjà causés par la télévision et la musique ?

Réponse : Cessez de la regarder ou de l'écouter ! Mais c'est plus facile à dire qu'à faire ! Cependant, quand on cesse d'écouter ou de regarder, le renforcement du conditionnement cesse. Mais combien de gens sont complètement dépendants de leur "moment télé" ! Je crois aussi que l'un des meilleurs moyens de réparer les dommages causés est de remplacer les messages négatifs ou mensongers par la vérité. Je fais une étude quotidienne de la Parole de Dieu pour "renouveler mon intelligence", selon l'expression de l'épître aux Romains. Je trouve cette étude infiniment plus vivifiante et régénérante que tout ce que l'on peut vous offrir à la télévision ou à la radio !



Question : Svali, je suis certain que vous vous rappelez ce que l'on a dit, il y a quelques années, que certains dessins animés japonais, comme les Pokemon, avaient provoqué des crises d'épilepsie chez des centaines d'enfants. Est-ce que les auteurs de ces films ne s'en doutaient pas au départ, ou était-ce un test de contrôle mental de la population ? Est-ce que les programmateurs des Illuminati en sont conscients ? Le font-ils pour contrôler la population ? Qu'en pensez-vous ?

Réponse : Je ne sais pas si cela était intentionnel ou pas, puisque c'est arrivé après mon départ des Illuminati. Je n'en avais jamais entendu parler. Mais je peux vous dire que je ne laisse jamais mon fils regarder les Pokemon, même quand il me dit que "tous ses copains les regardent". Je crois que ces dessins animés ont une forte connotation occulte. Il suffit de voir les yeux des Pokemon devenir "rouges" quand ils changent de personnalité. Cela ressemble à ce qui se passe chez des gens qui ont subi un contrôle mental influencé par les démons.

Je ne peux pas supporter ces films, en dépit de leur popularité. Je suis très triste de voir l'effet qu'ils produisent sur les enfants. Je voudrais rappeler l'effet des ondes alpha, pour dire que les enfants sont totalement "immergés" dans ces films.

Avez-vous déjà observé des jeunes enfants regarder des dessins animés de ce type ? Leurs yeux deviennent vitreux, leur mâchoire tombe, ils deviennent complètement passifs, et même leur respiration se ralentit. C'est pour ces raisons que je ne suis pas du tout une fan de la télé, surtout à cause de ses effets sur les jeunes enfants. Combien d'entre eux ont appris à rire devant la violence gratuite et à la trouver "drôle" ! Je connais même une série d'émissions très populaires à la télévision qui montre des jeunes gens faisant subir des mauvais traitements à leurs parents et filmant la scène "juste pour s'amuser" !



Question : je vous lis un article qui va sans doute vous intéresser :

"Le 25e coup découvert dans les dessins animés des Pokemon !

Des psychologues, dans la ville russe de Krasnodar, ont demandé au gouvernement russe d'interdire les dessins animés des Pokemon à la télévision. Ces dessins animés avaient déjà été diffusés sur la chaîne d'Etat nationale ORT. Ils ont rappelé que ces films avaient déjà été interdits dans de nombreux pays, dont le Japon lui-même. Les psychologues de Krasnodar affirment que le "système du 25e coup" est appliqué dans ces films et qu'il affecte négativement le subconscient des enfants. Ce système introduit une véritable "programmation neurolinguistique". Les enfants deviennent comme des "zombies". Les psychologues parlent de "génocide intellectuel". Selon eux, ces dessins animés poussent à la cruauté et à l'agressivité, et les vêtements des héros portent de nombreux signes symbolisant la mort".

Réponse : Je ne sais pas exactement en quoi consiste ce "système du 25e coup", mais il me semble évident que les Russes ont détecté une méthode subliminale de contrôle mental qui produit des effets négatifs sur les enfants. Je n'en suis pas surprise. J'ai déjà dit ce que je pensais des Pokemon. Je connais aussi un autre jeu de cartes qui est encore pire, qui s'appelle Magicke. N'oubliez pas les jeux de rôles qui envoûtent les jeunes, comme Donjons et Dragons Online, Diablo, et tant d'autres. La liste est longue !






Seizième partie : Les "assassins isolés"


Note de l'Editeur américain : Attention ! Cette partie comprend certaines descriptions assez crues des méthodes de "programmation" des assassins, et des tortures brutales pratiquées sur les enfants par les Illuminati. Svali m'a demandé de publier son témoignage et j'ai décidé de ne rien changer à son récit.


Question : Svali, vous avez entendu parler de ces "assassins isolés", comme Timothy McVeigh (le tueur d'Oklahoma City), Lee Harvey Oswald (l'assassin du Président Kennedy), Sirhan Sirhan (l'assassin de Robert Kennedy), John Hinkley (qui a fait une tentative d'assassinat sur le Président Reagan), Eric Harris et Dylan Klebold (les tueurs du Lycée Columbine). Je suis sûr que vous pourriez citer d'autres noms. Qu'en pensez-vous ? Beaucoup de ces assassins ont des liens avec l'armée, soit directement, soit par leurs familles. On raconte que ce sont des esclaves du contrôle mental. On a même dit que McVeigh avait reçu une micropuce implantée dans son corps.

Est-il possible que ces hommes aient été des esclaves du contrôle mental ? Pouvez-vous nous dire s'il est facile de programmer ces esclaves du contrôle mental ? Comment sont-ils programmés ? Quels sont les signes qui pourraient vous montrer que ces criminels aient pu être "programmés" ?

Réponse : Je suis tout à fait persuadée que certains de ces assassins sont passés par une programmation mentale du type MK ULTRA. Il se peut qu'ils soient des victimes de programmes militaires de contrôle mental et qu'ils aient "mal tourné". En fait, je sais que c'est le cas de certains de ces hommes de main. Si vous lisez leur histoire, vous verrez qu'ils sont presque toujours associés à des groupes nazis ou occultes et que l'on a souvent retrouvé chez eux des symboles nazis.

Pourquoi suis-je persuadée qu'ils ont subi une programmation mentale ? Tout d'abord parce que ces hommes n'ont pas décidé un jour de prendre une arme pour tuer. Il a fallu qu'ils apprennent à viser et à tirer d'une manière sûre. Où ont-ils subi cet entraînement ? Où ont-ils développé leur compétence meurtrière ?

Quand j'étais formatrice chez les Illuminati, il y avait un ordre que les formateurs devaient apprendre à utiliser en tout premier lieu, avant de travailler avec leurs sujets. Vous devez savoir que chez les Illuminati, TOUS les enfants reçoivent un entraînement pour devenir des assassins. J'ai moi-même subi cet entraînement, et je n'ai jamais connu un seul enfant des Illuminati qui ne l'ait pas subi. Quel est cet ordre ? L'ordre "Halte !" C'est le premier ordre que l'on inculque aux futurs assassins, enfants ou adultes. Ceux-ci sont programmés pour s'arrêter net, pour se figer sur place, dès qu'ils entendent cet ordre "Halte !"

Pourquoi les formateurs doivent-ils apprendre à leurs élèves à obéir à cet ordre ? Parce qu'ils courent le risque réel d'être eux-mêmes tués par leurs élèves. La programmation de cet ordre "Halte" permet de maîtriser complètement toute velléité de vengeance. Depuis leur enfance, ces gens subissent toutes sortes de tortures atroces visant à leur apprendre à obéir sans discuter. Dès l'âge de cinq ans, on leur apprend à tirer, tout d'abord avec des armes à air comprimé, puis avec des armes réelles. On les entraîne également avec un matériel informatique simulant la réalité (programmes de réalité virtuelle).

Il s'agit donc de gens que l'on entraîne dès leur petite enfance à tuer froidement, sans manifester la moindre émotion. On leur donne l'ordre, au cours de ces simulations informatisées, de tuer leur propre frère ou leur propre sœur. Comme ils sont en outre sous hypnose à ce moment-là, ils sont persuadés qu'il s'agit de la réalité. C'est ainsi qu'on teste leur obéissance. Ils ont fait subir cet horrible entraînement à mon fils. Il pleurait en me racontant à quel point il était horriblement anxieux le lendemain, croyant avoir tué sa sœur. Il a failli mourir de saisissement quand il l'a revue vivante. S'il ne l'avait pas revue, il aurait été complètement persuadé qu'il l'avait tuée au cours de cette simulation !

Après avoir ainsi été torturées, abusées et violées toute leur vie, ces pauvres victimes éprouvent une rage épouvantable contre leurs tortionnaires qui développent cette haine en elles pour en faire de meilleurs assassins. Ces gens sont donc formés et programmés pour éliminer au premier commandement les "ennemis" et les "faibles", pour le bien de la "famille" et pour leur propre gloire. Mais, parfois, ces enfants ou ces adultes en "formation" deviennent difficiles à contrôler, à cause de la haine intense qui les anime.

J'ai connu des formateurs qui ont été tués par certains de leurs "élèves" pendant la nuit parce qu'ils étaient allés trop loin ou qu'ils ne s'étaient pas suffisamment protégés. On considérait cela comme l'un des "risques du métier". J'étais toujours très prudente. Tous les formateurs savent que, pendant la nuit, certains élèves peuvent échapper à leur contrôle. Cela arrive toujours. Ces révoltés étaient alors très sévèrement punis, emprisonnés pendant plusieurs jours et torturés, de manière à leur apprendre de quelle manière ils devaient se comporter. Ceux qui devenaient particulièrement perturbés et instables pouvaient finir par être considérés comme "non récupérables" et éliminés. On pouvait aussi les envoyer dans un asile psychiatrique, où personne ne croyait leurs "délires paranoïaques", quand ils disaient qu'on voulait "leur apprendre à assassiner".

Il arrivait donc que des formateurs trop brutaux aient du mal à contrôler leurs élèves et que certains finissent par être assassinés. Ces "accidents" étaient soigneusement maquillés.

Vous pouvez à présent savoir pourquoi le FBI ne fait pas grand-chose pour ordonner la fermeture des sites web qui glorifient l'occultisme ou pour enquêter sur ceux qui sont accusés d'appartenir à un groupe occulte organisé !

Les gens ne deviennent pas des assassins comme cela. On leur a soigneusement et progressivement appris à surmonter l'horreur que l'on ressent naturellement quand on tue un autre être humain. Ce processus d'apprentissage commence dès l'enfance chez les Illuminati. Ils obligent les enfants à apprendre à tuer.

Voici comment ils font. C'est ainsi qu'ils ont agi envers moi-même :

Ils prennent un enfant de deux ans et le mettent dans une cage en métal reliée à des électrodes. Ils lui font subir des chocs électriques sévères.

Ils le font sortir de la cage et lui mettent un chaton dans les mains. Puis ils lui ordonnent de tordre le cou du chaton. L'enfant pleure et refuse, en général.

Ils remettent l'enfant dans la cage et l'électrocutent jusqu'à ce que l'enfant perde presque connaissance.

Ils font à nouveau sortir l'enfant de la cage et lui ordonnent une nouvelle fois de tuer le chaton. L'enfant va se mettre à trembler de tous ses membres et à pleurer, mais il va tuer le chaton par crainte de la torture. Puis il va aller vomir dans un coin, pendant que l'adulte le félicite d'avoir "fait du bon travail".

Ce n'est que la première étape. On donne ensuite à l'enfant des animaux de plus en plus gros à tuer, à mesure qu'il grandit. Puis on lui ordonne de tuer un bébé, soit au cours d'un "exercice de réalité virtuelle", soit réellement. Avant l'âge de neuf ans, ces enfants savent armer un pistolet, viser, et tirer sur une cible, dès qu'ils en reçoivent l'ordre. On les entraîne ensuite avec des mannequins imitant parfaitement des êtres humains. Puis avec des animaux. Puis avec des hommes, en général des "irrécupérables". On les entraîne aussi sur des programmes de simulation de réalité virtuelle. S'ils font "du bon travail", ils sont fortement récompensés. Mais on les torture s'ils refusent d'obéir.

Plus les enfants grandissent, et plus ils sont entraînés. Avant l'âge de 15 ans, la plupart de ces enfants sont obligés à se combattre entre eux en présence de spectateurs. Des Illuminati de haut niveau viennent assister à ces "jeux", comme du temps des antiques gladiateurs. Ces combats se terminent rarement par des mises à mort. Ils s'arrêtent quand l'un des enfants est vaincu et terrassé. Ils utilisent toutes les armes possibles et imaginables et doivent apprendre à lutter pour leur vie. Si un enfant perd un combat, il est sévèrement puni par son formateur parce que ce dernier a "perdu la face". S'il gagne, il est récompensé pour sa "force" et son "habileté" à manier les armes.

Quand ils atteignent l'âge de 21 ans, ces jeunes sont devenus de vraies machines à tuer. On leur a inculqué tout un ensemble de messages codés et ils ont été sans cesse testés pour voir s'ils vont obéir au premier ordre. C'est de cette manière que sont élevés les enfants des Illuminati allemands. J'ai dû subir moi-même cette formation.



Question : Svali, vous nous avez déjà dit que l'apprentissage de l'ordre "Halte !" était le premier que devait subir un enfant. En quoi consiste exactement cet ordre ? Est-ce juste un mot codé ou est-ce quelque chose de plus compliqué ?

Réponse : Normalement, cet ordre consiste en un code qui paralyse complètement l'enfant ou l'adulte ainsi programmé. Il s'agit en général d'une courte série de nombres, comme "354 !" Ce n'est qu'un exemple, il ne s'agit pas de ce code précis ! Ou encore, il s'agit d'un mot allemand suivi d'une combinaison de nombres.

Tous les enfants essayent de se venger de ce que leur font subir leurs formateurs. Cela arrive toujours quand ils sont jeunes. Ils sont alors sévèrement punis, emprisonnés et isolés, voire battus et électrocutés, pour leur apprendre à ne plus faire cela.

On leur inculque ensuite le commandement "Halte !" sous hypnose, après les avoir drogués et leur avoir fait subir des traumatismes extrêmes. On leur apprend ainsi à réagir instantanément à ce commandement et à immobiliser complètement leur corps. On leur dit que s'ils ne le font pas, on les torturera pour les punir. On renforce souvent cet apprentissage.






Dix-septième partie : Le travail des formateurs et des programmateurs


Question : Svali, pouvez-vous nous parler des incroyables propriétés du cerveau humain ? Quelle est votre expérience sur ce sujet quand vous étiez membre des Illuminati ? Je crois que la mémoire visuelle de type photographique n'est qu'une partie de ces propriétés.

Réponse : La recherche a prouvé que nous n'utilisions qu'une petite partie des capacités de notre cerveau. Les Illuminati et d'autres groupes semblables le savent bien. C'est pour cela qu'ils ont mis au point leurs programmes de formation et de stimulation pour encourager les enfants à employer leurs capacités cérébrales normalement inutilisées.

Dans un état de transe hypnotique, on a constaté que le cerveau humain était capable d'une mémoire photographique. Une personne sous hypnose est capable de se rappeler complètement des événements dans leurs plus petits détails. Le cerveau ne perd jamais rien. Dans notre vie consciente, nous employons simplement des "filtres" pour pouvoir gérer les informations qui nous parviennent. Sinon, nos sens seraient trop bombardés et nous serions constamment distraits.

Une induction hypnotique peut enlever tous ces filtres, au moment où une suggestion est implantée dans le cerveau. La personne peut alors "télécharger" toutes les informations contenues dans sa mémoire et les transmettre au formateur.

Les autres capacités qui sont développées sont, entre autres: l'apprentissage des langues étrangères (on enseigne aux enfants des Illuminati de deux à cinq langues, et même plus, selon leurs aptitudes); la force physique (ces enfants ont une force physique plus grande que celle des autres enfants de leur âge); les capacités occultes (celles-ci sont très recherchées et développées au maximum).

C'est ainsi que les enfants apprennent la télékinésie (déplacements d'objets par la "puissance de la pensée"), la divination et la faculté d'obtenir toutes sortes d'informations sur les autres, la faculté de voyager à travers le temps ou dans d'autres dimensions spirituelles, la capacité de tuer un animal ou un homme par "la puissance de la pensée", sans même les toucher, ou les voyages astraux (sorties du corps en esprit). Les enfants peuvent ainsi sortir de leur corps en esprit, entrer dans une pièce en étant invisibles, décrire ce qu'elle contient, écouter les conversations, etc…

On développe aussi les capacités intellectuelles des enfants. Leur quotient intellectuel moyen peut atteindre au moins 120, jusqu'à 200 et plus. Les quotients intellectuels de 160 et plus sont fréquents chez les Illuminati. Les aptitudes particulières qui sont développées dépendent du rôle futur de l'enfant ou de l'adulte au sein du groupe.



Question : Svali, vous connaissez sans doute la série télévisée actuelle qui s'appelle "The Pretender" (le prétendant, ou le simulateur). Après ce que vous venez de dire, je comprends mieux les objectifs de cette série ! Peut-être s'inspire-t-elle des techniques de programmation mentale ou de l'histoire des Illuminati ?

Réponse : Je n'ai jamais regardé cette série parce que, quand j'ai essayé de le faire il y a quelques années, les deux premières minutes déclenchaient trop de "réactions programmées" en moi. Il fallait que je me lève et que je quitte la pièce. Plus tard, j'ai dit à mon mari : "Je n'arrive pas à croire qu'ils montrent cela ouvertement à la télé !" Oui, cette série s'inspire directement des techniques de programmation mentale. Mais, dans notre société, qui a l'habitude de tout nier, on considère cela comme de la "fiction". Les seuls qui savent que c'est vrai, ce sont ceux qui ont dû subir cette programmation !



Question : Est-ce que ces techniques de programmation mentale pourraient être employées pour développer nos capacités intellectuelles, mais sans que nous perdions le contrôle de notre cerveau ? On parlait beaucoup, il y a quelques années, de ce que l'on appelait les "machines mentales", comportant des casques à réalité virtuelle. Que savez-vous à ce sujet ? Est-ce que ces machines produisent des résultats ?

Réponse : Désolée, mais je ne connais aucune méthode de programmation mentale qui produise de "bons" résultats. Pourquoi ? Parce que la plupart de ces méthodes sont traumatisantes. Mais même si elles ne l'étaient pas, de telles machines et méthodes, si elles tombaient entre des mauvaises mains, seraient toujours employées pour contrôler et dominer les autres. Dans toutes ces méthodes, il y a quelqu'un qui programme le cerveau des autres et quelqu'un qui est programmé. La plupart de ces "machines mentales" et de ces casques à réalité virtuelle ne produisent pas de très bons résultats. Pour qu'elles marchent bien, il faudrait que les sujets formés soient jeunes et qu'ils soient aussi fortement traumatisés. C'est triste, mais c'est vrai.

En outre, la plupart des capacités qui sont développées chez les Illuminati sont dangereuses et destructrices. La faculté de voyager dans le temps et dans l'espace coûte très cher au corps humain. Les personnes qui utilisent trop souvent cette faculté détruisent leur santé ou raccourcissent considérablement leur durée de vie. J'ai connu des Illuminati, dans le domaine "spirituel", qui pratiquaient cela. Mais ils avaient les cheveux complètement blancs dès l'âge de 22 ans ! La plupart de ces gens vieillissent très vite parce que leur organisme et leur psychisme se détruisent. Les Illuminati eux-mêmes le savent bien et évitent de trop utiliser ces facultés.

Il faut savoir que ce sont les démons qui permettent de développer ces facultés. Certaines personnes qui ont pratiqué ces choses ont même fini par devenir folles. Je ne recommanderais certainement à personne de chercher à développer ces facultés, à personne, car ce serait jouer avec le feu. C'est une arme très dangereuse ! C'est pour cette raison que je refuse absolument de toucher à ces choses. C'est l'une des raisons pour lesquelles, il y a quelques années, j'ai fermé toutes ces portes spirituelles dans ma vie et j'ai renoncé à ces capacités occultes. Actuellement, je ne peux plus faire de la divination sur les gens, ni faire des voyages astraux, ni même parler cinq langues ! Je suis tellement heureuse de ne plus pouvoir faire tout cela maintenant ! Car ma vie appartient à Jésus et c'est cent fois mieux pour moi ! Cela développe ma vie spirituelle bien mieux que toutes ces méthodes !



Question : Pouvez-vous nous parler un peu plus de ces capacités occultes, comme la télépathie, la télékinésie, ou les voyages dans le temps ? Quel usage font les Illuminati de ces capacités ?

Réponse : Tout d'abord, il est important de comprendre que ceux qui voyagent dans le temps sont souvent dans un autre état de conscience que leur état normal. Ils quittent leur corps en esprit et font un voyage dans le temps "à l'envers", sur le plan spirituel. J'ai constaté personnellement que ceux qui faisaient ces voyages dans le temps étaient plongés dans une sorte de coma profond. Leur respiration et leur rythme cardiaque ralentissent, leur peau devient pâle et froide. Il faut aussi commencer par accomplir un sacrifice pour "ouvrir le portail". Les premières fois, celui qui fait ce genre de voyage doit presque toujours se faire accompagner par un guide, pour les diriger et les aider à revenir. C'était toujours quelque chose de très effrayant, parce qu'on pouvait "se perdre" et ne plus jamais revenir dans le présent !

J'avais horreur de cela. Je crois à présent que ce sont des démons qui permettent de faire cela. Car il s'agit de quelque chose que la Bible interdit. C'est l'une des raisons pour lesquelles je n'aime pas me souvenir de cela. Ces voyages dans le temps se faisaient presque toujours dans le passé. Il y avait une sorte de barrière qui nous empêchait de voyager dans l'avenir. On ne pouvait voyager dans l'avenir que sur une période d'un jour ou deux. Je ne sais pas pour quelle raison il y avait cette barrière.

Mais il n'y avait aucune barrière pour aller visiter le passé. Les Illuminati voyagent dans le passé pour plusieurs raisons. Tout d'abord, pour connaître l'histoire, pour demander leur avis et leur conseil à certaines grandes personnalités qui ont vécu dans le passé et pour prouver aux autres la "glorieuse" continuité historique des Illuminati. J'ai assisté ainsi à des cérémonies occultes qui se sont déroulées à Stonehenge il y a 1000 ans et visité les cours des monarchies qui pratiquaient ces rites. À présent, je crois que tout cela n'était qu'une séduction, un mensonge organisé par les démons. Aucune des informations "historiques" obtenues par ce moyen ne peut être digne de confiance.

On ne pouvait faire ces voyages dans le temps que pendant de courtes périodes. Les Illuminati interdisaient de le faire plus longtemps, en raison des problèmes de santé et des problèmes psychologiques causés par ces "voyages". Ces choses sont extrêmement destructrices.



Question : Ces méthodes peuvent-elles être utilisées pour influencer les gens, par exemple des hommes politiques, des hommes d'affaires, des chefs militaires, etc…, ou pour leur injecter des pensées ?

Réponse : Pas que je sache. Il y a une limite à l'utilisation de ces méthodes. Il nous était bien plus efficace de faire chanter ces gens, ou de les soudoyer. Je crois que l'on surestime parfois l'efficacité de ces phénomènes occultes, car les gens ont leur libre-arbitre, sauf ceux qui sont directement contrôlés par les Illuminati.



Question : À quel point peuvent-ils modifier la conscience collective du monde, notamment en pratiquant ces voyages dans le temps ? Combien de gens devraient pratiquer ces techniques pour atteindre cet objectif ?

Réponse : Ils n'essayent pas de le faire. Rappelez-vous que c'est Dieu qui contrôle l'histoire et pas les Illuminati ni tout autre groupe.



Question : Les Illuminati ont-ils des sortes de spécialistes de ces méthodes, ou des gens qui sont employés à plein temps dans ce domaine ?

Réponse : Ils ont des gens qui pratiquent cela plus souvent que les autres. Ce sont ceux qui font partie du domaine "spirituel" et qui se spécialisent dans ces techniques "spirituelles", au lieu de se spécialiser dans les sciences, l'éducation ou les affaires militaires. Ces gens vieillissent toujours plus vite que les autres et ils se font rapidement des cheveux blancs. Ils doivent eux-mêmes limiter l'usage de ces techniques qui sont tellement destructrices.

Certaines de ces méthodes sont pratiquées également dans le cadre de la "programmation thêta", qui concerne la programmation de tout ce qui est occulte. Rappelez-vous, dans le film The Matrix, ces enfants qui apprennent à tordre des petites cuillères par la "puissance de la pensée" ! C'est de la pure "programmation thêta", et j'ai été horrifiée de voir cela. C'est bien Hollywood qui mène la danse ! Ces facultés sont utilisées pour apprendre à "tuer par la pensée". J'ai vu des animaux tués de cette manière, par un groupe de gens réunis en cercle autour de l'animal et qui se "concentraient" sur lui. Ils sont supposés pouvoir tuer aussi des hommes de cette manière. Ils peuvent aussi écouter ou voir à distance.

Il ne s'agit pas du tout d'une "nouvelle dimension" ou d'une "capacité innée du corps humain" qui devrait être découverte. Ce sont en fait des démons qui influencent des hommes et qui leur révèlent leurs connaissances. Mais cela finit toujours par détruire ceux qui pratiquent ces choses intensivement. Les démons veulent détruire l'espèce humaine car ils savent que Dieu aime les hommes. Les démons haïssent Dieu et les hommes car nous sommes Sa création bien-aimée.

La Bible parle de toutes ces techniques occultes, comme les voyages astraux ou les voyages dans le temps. La Bible appelle tout cela de la sorcellerie et du spiritisme. Dieu nous interdit de pratiquer ces choses pour une bonne raison: pour nous protéger. J'ai entendu parler de gens qui ne sont jamais revenus de ces "voyages", qui sont morts, ou qui sont devenus fous après avoir pratiqué ces choses. Jamais je ne conseillerais à quiconque de s'intéresser à ce domaine alors que la vie sur cette terre est pleine de bonnes choses qui ne sont pas destructrices.

Je suis tellement heureuse de ne plus avoir à assister à de telles choses, ni à les pratiquer ! J'ai pour toujours renoncé à tout cela dans ma vie. J'ai fermé toutes les portes aux démons et à leur activité. J'ai aussi perdu toutes mes capacités dans ce domaine, et c'est un grand soulagement pour moi !






à suivre PAGE 4


Dernière édition par invitée le Lun 21 Fév 2011 - 12:11, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: TÉMOIGNAGE DE SVALI, EX-ILLUMINATI REPENTIE   Lun 9 Mar 2009 - 7:50

PAGE 4





Dix-huitième partie : Questions des lecteurs



Question : Est-ce que l'origine des familles des Illuminati remonte à certaines villes d'Europe particulières ?

Réponse : Oui, mais cela dépend des familles. Il y a la branche allemande, la branche française, la branche anglaise et la branche russe. Chaque branche a ses racines dans certaines villes et régions de l'Europe. Les villes d'Allemagne centrale et d'Autriche sont les berceaux de la branche allemande. Celle-ci remonte aux Templiers, qui ont unifié les nations européennes au temps des Croisades.



Question : Est-ce que les Illuminati croient en Dieu ? Le considèrent-ils comme un menteur ?

Réponse : Les Illuminati croient en la déification de l'homme par la connaissance. Ils savent qu'il y a des êtres surnaturels qui les aident dans ce processus. Mais ils ne répartissent pas nécessairement ces êtres surnaturels en "bons" et "mauvais". Ils parlent plutôt de ceux qui sont "éclairés" et de ceux qui sont "enténébrés". Ils croient en l'existence du Dieu des Chrétiens. Mais ils pensent que les Chrétiens ne sont pas "éclairés" et qu'ils n'ont pas une "vision d'ensemble" comme eux. Ils croient que les Chrétiens sont des moutons qui ont "gobé" une belle histoire pour les aider à se sentir mieux, parce qu'ils sont "trop faibles" pour connaître "toute la vérité". C'est comme cela que vous parleraient les Illuminati. Ils tendent à se montrer cyniques envers le Dieu des Chrétiens. Ils pensent qu'Il n'est qu'un "placebo" pour les faibles !



Question : Considèrent-ils que leur dieu est aussi un menteur, même s'il ment "pour le bien" ? Comment peuvent-ils faire confiance à leur dieu ?

Réponse : Ils croient en plusieurs dieux. Effectivement, ils croient que leurs "dieux" sont des menteurs. Ces dieux sont capables de leur donner la puissance, la richesse, la gloire et tout ce qu'ils désirent. Mais ils savent qu'il leur faut payer un prix pour tout cela, un prix horrible. Ils disent que l'on n'a rien sans rien, et que plus ils doivent payer cher, et plus ce qu'ils obtiennent a de la valeur. Il est difficile d'expliquer ce type de raisonnement à ceux qui ne sont pas des Illuminati. La plupart des gens pensent que ce ne sont que d'horribles satanistes, des ennemis du Christianisme. Eux-mêmes ne se considèrent pas comme cela. Certes, ils se moquent des Chrétiens et les méprisent, mais uniquement parce qu'ils veulent faire comprendre à leurs adeptes que ce sont les Chrétiens qui sont "séduits". C'est Satan, le "dieu de ce monde", qui les a aveuglés. Les Illuminati ne font donc pas plus confiance à leurs dieux qu'à aucune autre personne.

Rappelez-vous que la confiance n'existe pas chez eux. On leur enseigne depuis leur enfance que "la trahison est l'idéal suprême" ! Si vous leur demandiez s'ils font confiance à leurs dieux, ils vous regarderaient d'un air étonné, et vous diraient : "Il faut être idiot pour faire confiance à ce que l'on ne connaît pas !"



Question : Considèrent-ils le Dieu des Chrétiens comme un Dieu rempli d'un amour naïf ?

Réponse : Oui, oui ! Ils croient qu'Il est très naïf, et qu'Il entraîne Ses disciples à la catastrophe. Comprenez-vous l'étendue de leur arrogance ?



Question : S'ils torturent et terrorisent ceux qu'ils aiment et qui sont d'un rang inférieur, quelle différence font-ils entre l'amour et la haine ?

Réponse : Ils ne font aucune différence entre l'amour et la haine. Quand ils torturent leurs propres enfants, ils leur disent : "Je fais cela parce que je t'aime !" Pour eux, la plus grande preuve d'amour est de rendre leurs enfants forts, capables de diriger et de progresser dans le groupe, par tous les moyens possibles.

Si un responsable repère une fillette et veut faire d'elle une prostituée, les parents de cette fillette seront très heureux de la lui confier, car ils savent qu'elle atteindra une "meilleure" position dans le groupe. Tout en continuant à enseigner à leurs enfants que "la trahison est l'idéal le plus élevé", et qu'il ne faut jamais faire confiance à personne !

Je me rappelle avoir subi des centaines de trahisons. Ils me disaient, au moment où je souffrais : "Voilà ce qu'il y a dans le cœur de l'homme !" Ils pensaient m'enseigner quelque chose de très important qui m'aiderait dans la vie. En un sens, ils avaient raison, car tous les membres de ce groupe sont méchants et vicieux. Ceux qui sont naïfs sont impitoyablement piétinés et blessés. J'ai connu quelques parents qui voulaient épargner certaines "formations" trop dures à leurs enfants parce qu'ils les aimaient. Mais ils étaient souvent écartés sans pitié par les familles dirigeantes, qui considéraient ces parents comme des "faibles", incapables d'enseigner correctement leurs enfants.



Question : Pourriez-vous nous parler un peu plus de leurs croyances religieuses ? Croient-ils en la réincarnation ? Au Paradis et à l'Enfer ? Au péché et au pardon des péchés ?

Réponse : Les Illuminati ont de nombreuses croyances religieuses. Il y a ceux qui sont adeptes du druidisme, ceux qui sont rosicruciens, ceux qui pratiquent les mystères babyloniens ou égyptiens, et ceux qui pratiquent l'occultisme. Les enfants doivent apprendre toutes ces choses au cours de leur formation.

Les Illuminati pensent qu'ils ont réussi à choisir ce qu'il y a de mieux dans toutes ces religions et à en faire la synthèse. Il n'y a donc pas qu'une seule religion chez les Illuminati. À Washington, les principaux formateurs étaient des druides, ainsi que ceux qui suivaient les traditions babyloniennes. À San Diego, ils pratiquaient plutôt les mystères égyptiens, en partie parce que c'était le Colonel Aquinos qui dirigeait ce groupe et qu'il était un adepte du Temple de Set.

Ce que je vous dis n'est qu'un bref exposé. Ils croient que la réincarnation est possible, à cause des voyages dans le temps qu'ils pratiquent, mais ils ne mettent pas l'accent là-dessus dans leurs enseignements. Ils croient qu'il y aura une "sphère finale" de "lumière blanche". Cela représente pour eux une "illumination complète". C'est cela leur conception du Paradis. Ils croient qu'ils sont protégés de l'Enfer car ils sont les seuls à être "éclairés". L'Enfer, pour eux, est réservé à ceux qui ne sont pas "illuminés" comme eux, à ceux qui sont encore "dans les ténèbres". Leur concept de l'Enfer est donc différent de celui de la Bible. Pour eux, l'Enfer consiste à rester pour toujours dans une situation spirituelle inférieure, sans jamais pouvoir atteindre l'illumination dans l'au-delà. Ils croient aussi qu'il existe plusieurs niveaux de développement spirituel après la mort, en fonction des progrès qu'ils auront accomplis sur la terre.

Pour eux, le péché, c'est être faible et stupide. C'est ne pas utiliser les capacités cachées dans l'homme. C'est ne pas réussir à progresser. Je n'ai jamais entendu parler de "pardon des péchés". Si vous échouez, vous devez être puni ou mis à mort. C'est simple. Les membres de la branche druidique croient aussi en l'existence des elfes et des esprits élémentaux. Ils pensent que la vie existe dans tous les domaines de la création.



Question : Certains chercheurs pensent que les Illuminati font absorber à la population en général des substances ou des choses destinées à affaiblir leurs ennemis. Savez-vous si les Illuminati conseillent à leurs membres d'éviter par exemple: les additifs mélangés à l'eau et aux produits alimentaires, les vaccins, certains médicaments, les produits alimentaires trafiqués, la nourriture cuite aux micro-ondes, les implants, certaines préparations dentaires, et certains rayonnements ou produits chimiques

Réponse : En général, les dirigeants sont protégés contre toutes ces choses que vous venez de nommer. Ils ont l'ordre de ne jamais boire, ni prendre des drogues ou des produits nocifs. Ils ne vont pas jusqu'à éviter certains produits alimentaires ou les aliments cuits aux micro-ondes. Ils ne s'occupent pas de cela. Mais, au cours de leurs réunions, on sert de la nourriture saine et ils connaissent l'importance d'une bonne nutrition.

Ils ne font pas passer leurs plus hauts dirigeants par toutes leurs expériences de programmation mentale, à cause des risques encourus. Ces adultes et leurs enfants doivent passer par des programmes particuliers, différents des programmes conçus pour les niveaux moins élevés. Ils se font vacciner. Mais même quand leurs enfants tombent malades, ils ont recours à un guérisseur. Ils prennent aussi des médicaments en cas de besoin, comme des antibiotiques, etc…



Question : Certains croient que les Mormons, les Témoins de Jéhovah, les païens, les adeptes du Nouvel Age, les satanistes, et même les Charismatiques, appartiennent tous à des religions ou des mouvements créés par les mêmes comploteurs occultes. Est-ce que ces groupes, ou tout au moins leurs dirigeants, sont considérés comme des alliés par les Illuminati ?

Réponse : Certains de ces groupes se sont secrètement affiliés aux Illuminati à cause de l'argent qu'ils ont pu recevoir d'eux ou de certaines "formations" gratuites dont ils ont pu bénéficier. D'autres sont simplement des sympathisants. Les Mormons se sont affiliés aux Illuminati au cours des années 50. Il en est de même pour les Témoins de Jéhovah. Je n'ai jamais entendu dire que les Charismatiques ou les païens se soient affiliés. Les païens sont considérés comme des "amateurs" par les Illuminati. Les gens du Nouvel Age et les satanistes sont des sympathisants.



Question : Respectent-ils la Science ou l'Histoire en considérant que cela les fortifie dans leurs propres croyances ?

Réponse : Non. Ils respectent la Science mais ils tentent de réécrire l'Histoire à leur manière. Ils font des pièces de théâtre pour leurs enfants, pour leur faire comprendre l'Histoire "réelle". Ils pratiquent aussi les voyages dans le temps, mais je ne fais aucune confiance aux informations "historiques" obtenues par ce moyen car je crois qu'il s'agit d'une séduction démoniaque.

Les Illuminati enseignent à leurs enfants que des puissants Illuminati conseillent secrètement tous les monarques de l'Europe, et même tous les monarques de la terre, depuis le début de l'Histoire. Est-ce vrai ou s'agit-il de propagande ? Je l'ignore. Ils disent aussi à leurs enfants qu'il existe, sous le site de Stonehenge, une grande salle remplie des squelettes des gens offerts en sacrifice. Réalité, ou fiction ? Je ne sais et je ne peux financer une expédition archéologique qui pourrait le vérifier !

Je doute donc de la véracité de leurs enseignements, puisqu'ils excluent le rôle de la foi en Dieu et qu'ils nient Sa capacité à repousser le mal. Pour ma part, je crois que c'est Dieu, et non le malin, qui a toujours contrôlé l'Histoire de l'humanité.



Question : je suis très préoccupé par le plan du Nouvel Ordre Mondial et je voudrais savoir s'il existe des moyens possibles pour empêcher les Illuminati de réaliser ce plan ?

Réponse : Je sais que je vais vous paraître cynique mais je vous souhaite bonne chance ! Je vous souhaite sincèrement d'y arriver ! Je crois qu'il faudrait que beaucoup de gens s'unissent pour les arrêter et qu'ils disposent de beaucoup d'argent et d'excellents avocats !

Personnellement, je ne connais aucun groupe qui travaille réellement à les arrêter. Je vis dans une zone rurale et je n'ai aucun contact de cette nature. J'aimerais bien que des Chrétiens se consacrent à faire cesser les horribles tortures qu'ils font subir aux petits enfants, et je serais prête à prier pour eux. Mais il s'agit aussi d'un combat spirituel. Tous ceux qui s'occupent de ces questions occultes doit être bien conscient de ce combat spirituel. Les Illuminati combattent aussi sur le plan spirituel. Tous ceux qui voudraient les arrêter sans avoir recours à la prière seraient très vulnérables, à mon avis.



Question : Avez-vous envisagé d'avoir recours à un plan comparable à celui des Alcooliques Anonymes pour aider les victimes de sévices rituels à s'en sortir ? Mon expérience personnelle m'a prouvé qu'un tel plan pouvait marcher, pourvu qu'il soit spirituel.

Réponse : Je crois que des groupes semblables existent déjà. Ils s'occupent déjà des victimes de l'inceste et beaucoup ont abordé le problème des sévices rituels. Je vous l'ai dit, j'habite dans une zone rurale. Mon village a une population de 100 personnes, en comptant les écureuils et les vaches ! Je ne pourrais pas aider vraiment des groupes qui s'occupent des sévices rituels. Ces groupes sont en général situés dans des grandes métropoles. En fait, je dois moi-même faire deux heures de route chaque mois pour suivre une thérapie. Je n'ai pas pu en suivre une plus près de chez moi !



Question : Pouviez-vous lire tout ce que vous vouliez, quand vous étiez chez les Illuminati ? Certaines choses vous étaient-elles interdites ? Si rien n'est interdit, certains Illuminati pourraient s'apercevoir qu'on leur raconte des mensonges…

Réponse : Non, vous vous trompez. Je pouvais lire tout ce que je voulais. Il faut que vous compreniez l'état d'esprit des Illuminati. Quand j'étais petite, mes parents me disaient que tout le monde faisait secrètement partie des Illuminati et que le comportement apparent des gens n'était qu'une façade.

Quand ils m'amenaient dîner chez des amis et qu'ils faisaient une cérémonie occulte à la fin du repas, je croyais que tout le monde faisait comme eux. J'avais toujours cru, depuis mon enfance, que tout le monde agissait ainsi. Je voyais bien que certains livres parlaient d'amour, de tendresse et de confiance. Mais je croyais que ce n'était que de la comédie et que ceux qui écrivaient ces livres ne s'inspiraient pas de la réalité.

Je vivais donc dans deux mondes complètement différents: celui "du jour", et celui "de la nuit" ! Pour remettre quelque chose en question, il faut commencer par prendre une certaine distance. Je n'avais jamais atteint une telle maturité. Je n'avais aucune raison de remettre en cause leurs enseignements. Je n'ai commencé à le faire que lorsque je suis devenue adulte. Réfléchissez à cela. En outre, notre société était remplie de films et d'émissions de télévision qui ne faisaient que renforcer ce que les Illuminati nous enseignaient, à commencer par les films de Walt Disney. J'écoutais des groupes de rock "heavy metal" et leurs valeurs étaient celles que l'on m'enseignait. En fait, en dehors des livres chrétiens, on ne trouve pas grand-chose dans ce monde qui puisse nous apprendre à faire confiance aux autres !



Question : J'ai été choqué d'apprendre que vous aviez été obligée de supprimer ou de tuer l'une de vos amies. Est-ce que beaucoup d'Illuminati sont forcés de faire cela au cours de leur formation, ou est-ce réservé aux cas de punition ? Est-ce que ce ne sont que des étrangers qui sont tués de cette manière ? Pouvez-vous parler de cela ou est-ce trop difficile pour vous ?

Réponse : Cette amie était aussi membre des Illuminati. Mais elle avait été déclarée "irrécupérable". Chez les Illuminati, les gens ne sont classés qu'en deux groupes: ceux qui sont "utiles", et ceux qui sont "irrécupérables". Tout le monde travaille très dur pour être utile ! Il ne s'agit pourtant pas d'une punition fréquente. En fait, ce genre de situation est plutôt rare. Mais ma mère était une personne très ambitieuse.

Elle était formatrice principale et occupait la chaire "spirituelle" du conseil régional de la région de Washington. Les autres chaires étaient les suivantes: la chaire de l'armée, la chaire du gouvernement, la chaire des postes de direction, la chaire de l'éducation et la chaire des sciences. La chaire de l'armée était occupée par le supérieur hiérarchique de ma mère au Pentagone, où elle travaillait. Le nom de code de cet homme était Ashtoth.

En général, les Illuminati vont chercher leurs victimes à l'extérieur du groupe, pour les sacrifier au cours de leurs rituels ou pour les tuer. En ce qui me concerne, il s'agissait de m'apprendre une leçon que je ne devais jamais oublier. Ce fut le cas, car je ne me suis plus fait d'amis après cela ! Je n'aimais pas ceux qui étaient plus haut placés que moi, et je n'avais aucune envie de me lier d'amitié avec ceux que ma mère considérait comme "dignes" de la "dirigeante" que j'étais.

Parfois, mais rarement, au cours d'exercices militaires, on supprimait les faibles ou ceux qui étaient trop à la traîne, pour apprendre aux autres une leçon. Je l'ai vu moi-même une fois. Mais on ne supprimait jamais les enfants des principaux responsables. On ne supprimait que les enfants des membres qui étaient au bas de l'échelle.



Question : Vous avez dit que vous suppliiez Dieu tous les soirs de vous donner un meilleur foyer. Mais vous étiez aigrie contre Dieu parce qu'Il ne vous exauçait pas. Vos prières s'adressaient-elles au vrai Dieu ou au dieu des Illuminati ? S'il s'agissait du vrai Dieu, où aviez-vous appris qu'il existait un Dieu bon ?

Réponse : C'est une grande question ! Je ne priais pas les dieux des Illuminati parce que je savais qu'ils étaient cruels, sadiques et effrayants. Je priais un Dieu bon dont j'avais appris l'existence par des lectures, par la télévision et aussi par la connaissance innée qu'ont tous les enfants de l'existence d'un Dieu bon, quelque part là-haut.

J'avais aussi fait quelques expériences avec des anges. J'ai été protégée, quand j'étais enfant, au cours d'une expérience horriblement traumatisante, et cela m'a fait penser que le bien existait aussi. Les Illuminati n'ont jamais essayé de m'empêcher de prier car ils croyaient qu'une spiritualité "positive" donnait de l'espoir et pouvait empêcher le suicide.

En fait, on m'interdisait de trop m'intéresser à l'occultisme au cours de mes activités quotidiennes, à cause de l'augmentation du risque de suicide. Ils croient qu'il faut garder un "équilibre", même dans ce domaine.



Question : Vous avez dit que "Papa Brogan" était le seul adulte "gentil" que vous ayez connu au cours de votre enfance. Voulez-vous dire qu'il vous a témoigné de l'affection ? De quelle manière ?

Réponse : Le Docteur Timothy Brogan était professeur à l'Université George Washington. Il était spécialiste en neuropsychologie et l'un des principaux formateurs parmi les Illuminati de la région. Il était aussi un ami proche de Sidney Gottlieb, l'un des "amis" de ma mère.

Il pouvait se montrer très gentil, mais aussi très cruel. Il me prenait sur ses genoux, m'appelant sa "petite", et il me félicitait chaleureusement quand je me "comportais bien". Il m'a appris à jouer aux échecs et me lisait des morceaux de littérature. Il me disait que j'étais sa "fille adoptive" et qu'il était fier de moi. Nous avions des discussions intellectuelles jusque tard dans la nuit et c'est lui qui m'a transmis ses idées en matière de styles de direction et de formation. Les activités des Illuminati ne sont pas toutes cruelles et inhumaines. Cet homme pouvait faire preuve d'affection et d'amour. Je jouais avec ses enfants qui étaient plus âgés que moi. Il répondait patiemment à mes questions concernant la science, la géographie et d'autres thèmes. J'étais complètement liée à lui, ce qui me rendait particulièrement insupportables les tortures et les sévices sexuels qu'il me faisait aussi subir.



Question : Vous avez dit que votre personnalité était complètement fragmentée et qu'elle comportait plus de 7000 fragments et 16 systèmes internes. Voulez-vous dire que vous aviez de nombreuses personnalités dont chacune n'était pas consciente des autres ? Est-ce que certaines de vos personnalités appréciaient réellement leur existence ?

Réponse : Oui, ma personnalité était fragmentée en personnalités multiples. La plupart des Illuminati que j'ai connus avaient de nombreuses personnalités différentes. En fait, je crois que tout le monde possède une personnalité qui est plus ou moins dissociée. Même nos dirigeants locaux et régionaux, comme Jonathan, se faisaient régulièrement "régler leur personnalité" par quelques séances de "mise au point" et de "programmation". J'avais l'habitude de leur téléphoner pour cela. La plus grande dissociation se produisait entre notre vie "de jour" et notre vie "de nuit". La plupart de mes personnalités nocturnes pouvaient communiquer aves les autres parties. Les parties les plus "développées" de mes personnalités communiquaient des informations aux parties les moins "développées". Je peux dire qu'un grand nombre de mes personnalités appréciaient réellement leur existence. Je possédais environ 140 personnalités distinctes qui s'occupaient de toutes mes activités quotidiennes, de mon travail, de mes amis, et de mes loisirs.

Je ne faisais pas que des mauvaises expériences, comme avec le Docteur Brogan. Certains me félicitaient et me disaient que j'aurais un poste important dans le Nouvel Ordre Mondial. Il est vrai qu'ils le disaient à tout le monde ! Je devais servir d'intermédiaire entre des gouvernements de différentes nations en raison de mes compétences linguistiques et psychologiques. Beaucoup de mes personnalités internes étaient très fières de leurs aptitudes et de leurs réalisations et elles ont été très attristées quand je suis partie !



Question : Est-ce que tous les Illuminati qui ne sont pas Allemands sont aussi des nazis racistes et des maniaques du génocide ? Si les dirigeants de tous les pays du monde sont des Illuminati, cela signifie qu'ils appartiennent à toutes les races. Est-ce que les Illuminati de race blanche s'opposent à ceux qui sont noirs ?

Réponse : Les groupes Illuminati ne sont pas tous aussi fanatiquement racistes que les Illuminati allemands, quoique beaucoup le soient. Ces gens sont en général extrêmement racistes. Mais ils ont aussi beaucoup de sens pratique. Ils ont compris qu'ils ne peuvent pas dominer le monde sans l'aide et la coopération des autres races que la race blanche. Ceux qui leur sont loyaux parmi les autres races sont promus à des positions dirigeantes dans leur pays. Mais ils sont toujours supervisés par les grands chefs des Illuminati (qui sont des blancs).

En outre, ils n'ont pas vis-à-vis des orientaux la même opinion que vis-à-vis des autres races non blanches. Car les orientaux ont une longue tradition de mysticisme et d'occultisme, comme au Tibet. Ils ont aussi une culture très ancienne, et ils sont très intelligents. C'est pour cette raison que les branches orientales des Illuminati sont très respectées, même en Europe. Mais tous les Illuminati croient que le siège réel du gouvernement mondial sera en Europe.

Même dans les pays où la majorité n'est pas de race blanche, les principaux dirigeants sont très souvent des blancs. Par exemple, en Amérique du Sud, les principaux dirigeants sont d'ascendance blanche, ou à peine métissés. En Afrique, beaucoup de dirigeants sont en réalité des blancs, mais en secret, quoique beaucoup de dirigeants noirs aient démontré une extrême loyauté envers les Illuminati. Ces derniers utilisent des noirs. Mais aucun noir n'est admis à exercer des responsabilités dirigeantes au niveau mondial. Ces positions sont déjà occupées par des blancs.

Cela dit, je crois que les politiques racistes et haineuses des Illuminati sont extrêmement méprisables. Je me querellais souvent avec mes chefs à propos de cette question du racisme, entre autres.

J'espère avoir répondu à certaines de vos questions.





source:
http://www.latrompette.net/category/Nouvel-Ordre-Mondial (A137 à A144)






FIN










Exposé des méthodes de conditionnement psychologique employées par les Illuminati dans la formation de leurs adeptes. Si Dieu vous fait un jour rencontrer un rescapé des Illuminati, vous pourrez mieux le comprendre et l'aider!
Source strass 1 http://www.suite101.com/article.cfm/ritual_abuse/41699

Cet article, publié sur le site de Svali, dont nous avons déjà traduit une série d'articles, vous permettra de mieux comprendre comment les Illuminati utilisent la programmation mentale pour contrôler leurs victimes. Ils n'hésitent pas à faire appel pour cela aux techniques scientifiques, médicales et psychologiques les plus sophistiquées. L'existence de ces programmes constitue l'un des secrets les mieux gardés de la planète. Le développement de ces pratiques démoniaques nous prouve que l'iniquité atteint aujourd'hui des sommets. Le retour du Seigneur est proche ! Restons fidèles à Sa Parole, car Il a promis de garder Ses fidèles.






Avant-propos

Cet article, dans la ligne de mes autres articles, aborde un sujet dont il m'est très pénible personnellement de parler. Parce qu'il touche à des choses dont j'ai le plus honte en ce qui concerne ma vie passée. J'étais en effet "formatrice" chez les Illuminati. J'étais justement chargée d'appliquer leurs techniques de programmation mentale. J'ai donc décidé de décrire certaines des choses que je pratiquais ou dont j'ai été témoin en tant que formatrice. J'ai moi-même été la victime de ces méthodes lorsque j'étais enfant. Cet article est donc aussi tout à fait autobiographique. Une biographie peut être l'occasion d'évoquer des moments de fierté, de joie, ou d'intenses souffrances. Ma biographie est plutôt le triste récit de ces intenses souffrances. Mais j'espère de tout mon cœur que le fait de partager ces souffrances permettra à d'autres de les éviter et que mes lecteurs pourront mieux comprendre ce que des survivants des Illuminati ont dû endurer.

Ce court article ne prétend pas traiter ce sujet de manière exhaustive. La programmation mentale, telle qu'elle est pratiquée chez les Illuminati, est un sujet complexe. Au-delà d'une simple description superficielle, il faudrait des livres entiers pour en parler sérieusement. En outre, je dois me limiter à mes propres expériences chez les Illuminati. Il existe bien d'autres groupes de ce genre. Enfin, je ne parlerai que des techniques qui étaient pratiquées à San Diego, en Californie, et dans la région de Washington, la capitale fédérale. Il se peut que d'autres techniques soient utilisées ailleurs.

Je ne prétends pas, dans cet article, me poser en spécialiste, ni en thérapeute qualifiée. Mon seul objectif est d'informer. Si vous êtes vous-même un rescapé de ces pratiques, je vous conseillerai la prudence si vous souhaitez lire mon article, car les sujets qu'il aborde pourraient déclencher en vous des réactions négatives.

Vous pouvez donc choisir de vous préserver en arrêtant votre lecture ici.




Pourquoi les Illuminati programment-ils les gens ?

J'en ai déjà parlé dans d'autres articles. Je rappelle que les objectifs opérationnels des Illuminati sont les suivants :

  • Faire de l'argent, beaucoup d'argent.

  • Garder leurs activités secrètes.

  • S'assurer la loyauté inconditionnelle de leurs membres.

La programmation mentale offre aux Illuminati un moyen idéal pour atteindre ces objectifs. Chez les Illuminati, les "programmeurs" sont d'ailleurs appelés "formateurs", car ils croient réellement qu'ils ne font pas subir des sévices aux gens qu'ils programment, mais qu'ils sont en train de "former" les générations futures. Tous leurs formateurs croient sincèrement que leur activité est bonne, et qu'ils "éduquent" et "fortifient" ainsi leurs enfants, en leur permettant de développer pleinement toutes leurs "potentialités latentes".

Certaines de ces méthodes existent depuis des centaines d'années et peut-être même depuis des millénaires.

Je répartirai les méthodes de programmation mentale en cinq grandes catégories, que j'aborderai successivement, selon leur objectif :

  1. Les méthodes pour apprendre à se taire.

  2. Les méthodes pour apprendre à être fort.

  3. Les méthodes pour apprendre à être loyal.

  4. Les méthodes pour apprendre à occuper certains postes au sein du groupe.

  5. Les méthodes pour apprendre à exercer des fonctions "spirituelles".



Les méthodes pour apprendre à se taire

On commence très tôt à apprendre à se taire chez les Illuminati, dès la plus tendre enfance, souvent même avant que l'enfant apprenne à parler. Les méthodes sont très variées, selon les enfants et selon les formateurs.

On fait par exemple assister un très jeune enfant à une cérémonie occulte. Après la cérémonie, on lui demande ce qu'il a vu et entendu. Le petit enfant pourra répondre, dans son langage : "J'ai vu des choses pas belles et vilaines". Il sera alors corrigé très sévèrement et on lui dira qu'il n'a rien vu de laid ni de vilain. On répètera fréquemment ces expériences, jusqu'à ce que l'enfant comprenne qu'il doit bloquer complètement l'expression de ce qu'il a réellement vu et entendu. Il se produit alors souvent un premier fractionnement de la personnalité de l'enfant. L'une de ses personnalités dissociées jouera le rôle de "gardien" ou de "protecteur". Sa fonction est de s'assurer que l'enfant ne se souviendra de rien. Tant que l'enfant se souvient de quoi que ce soit, il sera brutalement puni. (NDE : Il finit donc par être programmé à être amnésique).

Une autre méthode consiste à faire subir à l'enfant des électrochocs et à le mettre sous hypnose profonde. On lui commande alors de ne se rappeler de rien de ce qu'il verra ou entendra, et que ces choses ne seront que des "mauvais rêves". Comme l'enfant désire ardemment oublier, il ne demande qu'à accepter ce conditionnement.

On utilise aussi souvent toutes sortes de tortures psychologiques: on fait subir à l'enfant un enterrement fictif, on l'enferme dans une cage, on lui fait subir des expériences d'abandon, on le suspend dans le vide sous un pont, etc… On finit par le sauver de ces situations extrêmement traumatisantes, mais on lui dit que s'il parle, on ne le sauvera plus.

On force l'enfant à assister à la torture ou à l'assassinat (réels ou fictifs) de certains "traîtres" qui "ont parlé". À l'âge de quatre ans, on m'a ainsi forcée à assister à la torture d'une femme à qui l'on a arraché la peau alors qu'elle était encore vivante. Son "crime" était d'avoir parlé à une personne étrangère des "affaires de famille". Le fait de "parler" à une personne étrangère au groupe est considéré comme l'un des crimes les plus graves que l'on puisse commettre. La mort d'un traître est l'une des choses les plus horribles que l'on puisse imaginer. On le crucifiera par exemple la tête en bas, mais il existe bien d'autres tortures tout aussi épouvantables. Quand on force des jeunes enfants à assister à de telles scènes, ils ne les oublient plus. Ils sont à jamais convaincus que le meilleur moyen pour eux d'éviter un sort semblable et de continuer à vivre, est de ne jamais rien dévoiler de ce qui se passe dans la secte.

Le but de tout ce conditionnement est de s'assurer que les jeunes enfants ne dévoileront jamais les activités criminelles dont ils seront les témoins au sein du groupe, et même celles qu'ils pratiqueront eux-mêmes activement lorsqu'ils seront adultes.

On a aussi fréquemment recours à une autre technique, qui consiste à faire croire à l'enfant que personne ne le croira s'il parle. On emploie cette technique surtout pour des jeunes enfants d'âge scolaire. On ne cesse de répéter à ces enfants que si jamais ils dévoilaient ce qui se passe dans le groupe, personne ne les croirait. On conduit les enfants dans un hôpital psychiatrique et on leur fait visiter brièvement certains malades mentaux. On dit ensuite à ces enfants que tous ceux qui "parlent" sont considérés comme des fous et qu'on les enferme dans des asiles ou des établissements spécialisés, où on les punit sévèrement et d'où ils ne peuvent plus jamais sortir. Tous ces mensonges ne visent qu'à renforcer chez les enfants la conviction qu'ils ne doivent jamais rien dévoiler.

Une autre ruse consiste à faire croire aux enfants que "tout le monde est dans le coup". On les persuade que tous les gens font secrètement partie de la secte, mais que rien n'apparaît dans leurs activités de tous les jours. On invite ainsi un enfant et sa famille dans une autre famille membre du groupe. Tout le monde se comporte normalement, mais on fait suivre cette soirée tranquille d'un rituel occulte ou d'une cérémonie. L'enfant finira par être persuadé qu'il n'a aucun moyen d'en sortir puisque tout le monde appartient en fait à la secte. Comme la plupart des adultes qui fréquentent sa famille sont membres de la secte, l'enfant n'a aucune raison de mettre en doute la logique de ce qu'on lui fait croire.

Les techniques de conditionnement psychologique sont infiniment variées. Elles ne sont limitées que par la cruelle créativité des adultes qui s'occupent de ces enfants.




Les méthodes pour apprendre à être fort

Cette formation commence aussi dès le plus jeune âge, souvent dès que l'enfant commence à marcher. On lui fait faire toute une série d'exercices pour le conditionner. Les objectifs sont les suivants : augmenter le seuil de tolérance à la douleur, développer la forme physique, augmenter les capacités de dissociation de la personnalité, forcer l'enfant à mémoriser rapidement tout ce qu'il doit apprendre, développer en lui la crainte ainsi que le désir de plaire.

Parmi ces exercices, on peut citer: un entraînement militaire et des jeux guerriers, des marches, des jeux de rôles, comme celui du "gardien et du prisonnier", des expériences traumatisantes, comme la privation de nourriture, de boisson, ou de sommeil, l'abandon de l'enfant pendant des périodes de longueur variable, et l'assistance obligatoire à des brutalités et des sévices. L'enfant doit apprendre à rester complètement silencieux pendant tous ces exercices. Il doit tout supporter sans discuter ni se plaindre. Si l'enfant crie, on le punit très sévèrement et on lui dit que c'est de la "faiblesse". On apprend à l'enfant à craindre ses propres émotions, car il est rapidement puni, sans aucune miséricorde, chaque fois qu'il les exprime. Je n'ai présenté que quelques-unes des méthodes de formation dans ce domaine. Il y en a bien d'autres.




Les méthodes pour apprendre à être loyal

Ce troisième domaine de formation touche à de nombreux domaines du comportement. Il n'est pas question de quitter le groupe, ni de mettre en doute les croyances du groupe. Si quelqu'un se permet de discuter les ordres, la riposte est rapide et brutale. Une personne qui serait surprise à mettre en question quoi que ce soit ou à hésiter à accomplir une tâche qui lui est confiée, peut être forcée à faire quelques séances de "remise à niveau". C'est-à-dire qu'on la torture jusqu'à ce qu'elle se soumette complètement !

Les adultes dans ce groupe croient souvent que les objectifs des Illuminati sont bons. Ils sont convaincus que tout ce qu'ils font est dans l'intérêt des enfants. On leur explique d'ailleurs pourquoi ces objectifs sont bons, quand on leur enseigne les croyances du groupe. On leur parle du plan général des Illuminati en leur disant que ce sont eux qui seront les futurs dirigeants de la société. On leur parle beaucoup du moment où leur groupe "dirigera le monde" en leur expliquant que les Illuminati préparent la mise en place d'un Nouvel Ordre Mondial dans lequel "tout ira mieux pour tout le monde".

On stimule fortement les membres du groupe à travailler dur pour améliorer leur statut et atteindre des positions de commandement. Les bénéfices retirés des promotions sont très importants et tout le monde cherche à monter dans la hiérarchie. Plus on monte, et moins on subit de sévices. Plus on peut aussi dominer sur les autres. Pour des gens qui sont toujours étroitement contrôlés, il est précieux de pouvoir exercer quelques initiatives pour contrôler les autres !

On permet parfois à des enfants de s'asseoir dans le fauteuil d'un dirigeant. On lui dit qu'un jour, lui aussi sera un chef. De telles techniques accroissent la loyauté envers le groupe. On programme souvent des cérémonies publiques au cours desquelles on distribue des récompenses, des badges ou des bijoux. Les enfants qui travaillent dur, qui réussissent bien, sont félicités et récompensés. On leur permet de se joindre aux adultes pour un repas ou le café, sous le regard envieux de leurs camarades.

Les enfants progressent ainsi dans ce système et gravissent les degrés de la hiérarchie. Au début, ils sont sous la direction totale des adultes. Par la suite, quand ils grandissent, ils peuvent commencer à commander des enfants plus jeunes qu'eux, leur donner des tâches à accomplir, et même leur faire subir des sévices, avec l'approbation des adultes responsables. Dans ce groupe, le fait d'être jeune signifie toujours que l'on subit beaucoup de sévices et de mauvais traitements. En grandissant, les enfants peuvent enfin commencer à se soulager sur les autres de la rage accumulée en eux par toutes les violences qu'ils ont subies. Ils commencent alors à s'identifier aux adultes tortionnaires, puisqu'ils sont eux-mêmes moins torturés. Ils épousent pleinement la culture criminelle de ce groupe. On encourage fortement une telle attitude chez les enfants et les adolescents, pour autant que leurs violences ne sont pas commises à l'encontre d'adultes ou de personnes plus élevées qu'eux dans la hiérarchie.

L'enfant est alors complètement prisonnier du groupe. Il se sent "l'un d'eux". Il est lié au groupe par la honte et la culpabilité qu'il peut ressentir, ainsi que par le besoin d'assouvir sa rage et d'exprimer sa souffrance chaque fois que le groupe le lui permet. Un enfant peut donc ressentir des sentiments ambivalents, mais il deviendra extrêmement loyal au groupe.

Les formateurs disent aussi aux enfants qu'ils sont les seuls qui les connaissent réellement, car ce sont eux qui suivent toutes leurs réactions. Ils leur disent qu'ils sont les seuls à les aimer, malgré ce qu'ils connaissent d'eux, et que personne ne les aime ainsi en dehors de leur "famille". Les enfants sont bombardés de messages qui leur font comprendre que le groupe les accepte pleinement, malgré les horreurs qu'ils peuvent commettre. Cela cimente la loyauté. Le groupe utilise des techniques sophistiquées empruntées à la psychologie et aux sciences du comportement. Tout est fait pour que ni les enfants ni les adultes n'envisagent jamais de quitter le groupe.

Une autre technique de programmation de la loyauté consiste à faire croire aux enfants qu'ils sont "très spéciaux". Les adultes, ou les formateurs, leur disent qu'ils sont issus d'une "lignée royale", ou qu'ils ont été adoptés par une famille très célèbre. On leur fait croire qu'ils sont gardés au secret pour le moment, mais qu'un jour ils dirigeront le monde. On leur répète qu'ils sont absolument uniques, que leur destinée future est extraordinaire, que personne ne pourra jouer le rôle qu'ils joueront, qu'ils sont les descendants en ligne directe d'un grand personnage historique. Tout cela est destiné à renforcer la loyauté des enfants envers le groupe. Si les enfants attendent que l'avenir révèle leur rang véritable et leur statut réel, ils auront beaucoup plus tendance à rester fidèles au groupe. Il s'agit là de l'une des mises en scène les plus cruelles pratiquées par le groupe sur les enfants. Après les avoir privés de l'amour et de la tendresse qu'ils auraient dû normalement avoir, on leur inculque à la place le sentiment mensonger qu'ils sont "uniques".

Parmi les survivants de ce groupe, il y en très peu qui croient qu'ils sont d'une origine modeste. Presque tous sont persuadés qu'ils descendent d'une lignée illustre, ou qu'ils ont été adoptés mais que leurs vrais ancêtres sont illustres. On m'avait aussi inculqué ce mensonge. Lorsque j'étais formatrice et que je devais raconter ces mensonges aux enfants, j'étais de plus en plus désabusée par le groupe. C'est l'une des nombreuses raisons qui m'ont finalement décidée à le quitter. Je ne pouvais plus supporter d'entendre les autres formateurs et tous ces scientifiques se moquer de la crédulité des gens avec lesquels ils travaillaient. Moi aussi, j'avais été une enfant crédule et avide de plaire. J'avais cru tous les mensonges qu'on me racontait. Ce fut dur d'apprendre que je ne descendais pas finalement d'une famille royale, comme on me l'avait dit. J'avais été délibérément manipulée et trompée pour augmenter ma loyauté envers le groupe.




Les méthodes pour apprendre à occuper certains postes au sein du groupe

Il s'agit de former les membres du groupe aux différentes fonctions qui leur sont assignées au sein des Illuminati. Chacun doit accomplir une ou plusieurs tâches précises. Ces tâches sont confiées à chacun dès la plus tendre enfance. Les enfants subissent très tôt des examens réguliers pour mesurer et tester leurs aptitudes et leurs compétences. Parmi les facteurs principaux dans l'attribution des tâches, figurent le statut des parents et l'intelligence des enfants ainsi que leur aptitude à dissocier leur personnalité. Voici une liste (non exhaustive) des postes offerts par les Illuminati :

  • Membres du service de nettoyage : pour préparer les cérémonies et tout nettoyer après.

  • Postes spirituels : grands prêtres et grandes prêtresses, acolytes, ou conducteurs de réunions.

  • Membres des brigades "punitives" : pour punir ceux qui dévient ou qui font des fautes.

  • Erudits : pour apprendre l'histoire des Illuminati, étudier les langues anciennes, faire des recherches…

  • Prostituées et prostitués.

  • Messagers et courriers.

  • Assassins.

  • Formateurs.

  • Scientifiques, surtout en psychologie.

  • Médecins, infirmières et membres du personnel médical.

  • Chefs militaires : pour diriger les exercices militaires.

La liste est encore longue ! Les Illuminati forment un groupe complexe avec un réseau serré de rôles et de fonctions. La formation d'un enfant à son rôle futur d'adulte dépend souvent de la nature et de la complexité de la tâche qu'il devra exercer. Parfois, certains sont formés pour plusieurs fonctions complémentaires. Par exemple, un enfant élevé dans la pornographie pourra ensuite, une fois adulte, être formé à la prise de vue vidéo. Une infirmière ou un médecin peut aussi être formateur, ou apprendre d'autres sciences. Quelqu'un qui aura reçu une formation militaire sera fréquemment formé (par une programmation mentale particulière) au rôle d'assassin.

La formation à toutes ces tâches utilise pleinement les principes du conditionnement psychologique, et ce, dès la petite enfance. On commence à montrer à l'enfant comment un adulte s'acquitte de sa fonction afin de "modéliser" son comportement. L'enfant voit aussi concrètement les diverses tâches qui sont accomplies dans la vie du groupe. Lorsque son comportement est modélisé, on commence à former l'enfant à la fonction choisie. On lui fixe des objectifs très précis. La fonction est scindée en éléments constitutifs et l'apprentissage se fait de manière séquentielle et progressive. L'enfant est soumis à des tortures et des traumatismes variés afin d'annihiler toute personnalité propre, jusqu'à ce que l'enfant obéisse instantanément à tout ce qui lui est ordonné. Si l'enfant se comporte bien, il est félicité et cajolé. Sinon, il est sévèrement puni. L'enfant apprend vite qu'il est bien moins pénible de manifester le comportement désiré.

Ensuite, lorsque le comportement désiré est acquis, le formateur établit un lien affectif très fort entre l'enfant et lui. Il le félicite, lui dit à quel point il est précieux et lui montre la valeur du travail qu'ils accomplissent ensemble pour la "famille". Le formateur donne ainsi à l'enfant la reconnaissance qu'il cherche désespérément et le lien traumatique est ainsi créé. Au fond de lui, l'enfant désire ardemment bien faire. Il est lié à son formateur et aux adultes et il cherche sans cesse à être approuvé. Ce type de lien reste présent chez l'adulte. Souvent, la personnalité dissociée qui recherche l'approbation restera chez lui dans un état infantile, bien que dans un corps d'adulte. Si celui-ci s'acquitte bien de sa tâche, il aura toujours tendance à rechercher l'approbation. Une autre manière de récompenser les adultes qui réussissent bien est de les promouvoir à un poste supérieur.





Les méthodes pour apprendre à exercer des fonctions "spirituelles"

Les Illuminati sont profondément engagés, dès leur origine, dans tout ce qui est "spirituel", (c'est-à-dire, en l'occurrence, occulte et satanique). Ils rendent un culte aux divinités des religions antiques, comme celles de Babylone et de l'Assyrie (Baal et Astarté), ainsi que de l'Egypte (Râ, Horus, Isis, etc…). Ils croient que le monde spirituel constitue la source de tout ce qui se manifeste aujourd'hui. À cause de cela, les enfants doivent tous passer par certaines formations et programmations "spirituelles". Là encore, il s'agit de les lier plus étroitement au groupe, de les forcer à lui rester fidèles, et de leur inculquer la crainte de le quitter.

La "programmation spirituelle" commence par la première cérémonie qu'un bébé doit subir lorsqu'il est consacré à un dieu ou une déesse. Cette consécration peut même se faire avant la naissance, lorsque le fœtus est consacré par exemple à la "mère du ciel" ou à d'autres divinités. Les très petits enfants sont habitués à voir leurs parents participer à diverses cérémonies et on les force à imiter tout ce que font les adultes.

On programme aussi des baptêmes dans le sang d'animaux sacrifiés. Il existe une multitude de rites et de cérémonies occultes, pour transférer par exemple aux petits enfants des esprits familiers qui contrôlent leurs parents ou leurs grands-parents. Ces expériences peuvent être absolument terrifiantes. Je ne veux pas ici discuter de l'existence des démons. Mais je dirai simplement que les Illuminati croient fermement à leur existence. Les manifestations surnaturelles qui se produisent pendant ces cérémonies ne peuvent pas être expliquées rationnellement ou scientifiquement. Lorsque j'étais enfant, je croyais sans l'ombre d'un doute que les démons existaient, comme tous les adultes autour de moi.

Pendant certaines cérémonies, on invoquait clairement les démons. Il se produisait des manifestations puissantes. Des esprits se manifestaient pour nous donner des "révélations" ou des prédictions. Parfois, des animaux étaient mis à mort par la puissance spirituelle des participants. Des objets se déplaçaient par une puissance invisible, ou un arbre tombait par la puissance d'un sorcier ou à l'aide des démons. Des adultes s'engageaient parfois dans des combats spirituels où le plus fort était vainqueur. Certains avaient le pouvoir de "lire" la vie des gens. Lors de toutes les sessions de formation "spirituelle", le formateur invoquait la puissance des démons pour être aidé et guidé et pour qu'il reçoive l'énergie suffisante pour accomplir sa tâche. Souvent, avant certaines sessions de formation particulièrement importantes, les formateurs organisaient une cérémonie pour invoquer l'aide des démons.

On disait aux enfants que des démons avaient été placés en eux, et que s'ils tentaient de s'enfuir ou de briser la programmation, ces démons les mettraient à mort. Les enfants terrifiés le croyaient. On pratiquait parfois des opérations de "chirurgie occulte". On leur disait qu'on avait implanté un "œil" dans leur abdomen et que cet œil les surveillait dans tout ce qu'ils faisaient, partout où ils allaient. On insérait aussi dans leur corps divers implants, des petits morceaux de métal utilisés pour attirer les puissances démoniaques. Si quelqu'un tentait de quitter le groupe ou de briser la programmation, ces implants devaient leur infliger des tourments et des souffrances intenses.

On forçait les enfants à participer à des rituels au cours desquels on mutilait et l'on sacrifiait des animaux et même des bébés. Parfois, ces sacrifices étaient fictifs, car on utilisait des cadavres, comme je l'ai déjà mentionné dans d'autres articles. On organisait aussi des visites de sites ou de bosquets sacrés, ou de lieux considérés comme "saints" par les Illuminati. Les assistants, revêtus de robes blanches, devaient alors honorer certaines statues enguirlandées de fleurs, en chantant des invocations.

Dans certains groupes, on dressait volontairement les enfants contre le Christianisme et on leur faisait subir une programmation particulière. Etant donné que le Christianisme représente l'antithèse des pratiques ténébreuses des Illuminati, ils programmaient souvent leurs membres pour qu'ils soient incapables de recevoir l'aide que Christ pourrait leur apporter. Cette programmation consistait par exemple à torturer un enfant. Si l'enfant criait en demandant à Dieu de lui venir en aide, le formateur disait alors à l'enfant : "Dieu t'a abandonné ! Il est impossible qu'Il t'aime, c'est pour cela qu'Il te laisse être torturé ! S'Il était si puissant, Il interviendrait pour faire cesser tes souffrances !" Le formateur demandait même à l'enfant de prier Dieu pour qu'Il arrête les tortures. L'enfant le faisait et le formateur en profitait pour torturer encore plus l'enfant. Cela créait chez cet enfant un terrible sentiment d'abandon, d'impuissance et de désespoir. Il finissait par croire réellement qu'il avait été complètement abandonné par Dieu et que Dieu faisait la sourde oreille à tous ses appels à l'aide.

On torturait aussi les enfants dès qu'ils prononçaient le nom de "Jésus". Cela créait en eux un blocage qui les empêchait même d'entendre ce Nom. Les "cantiques" qui étaient chantés pendant ces cérémonies étaient conçus pour créer cette aversion envers Jésus-Christ.

Je n'ai parlé ici que d'un petit nombre de domaines couverts par cette formation "spirituelle", qui touche en fait à un grand nombre de domaines.





Je n'ai décrit dans cet article qu'un bref aperçu des méthodes de programmation mentale et psychologique utilisées par les Illuminati. Il ne s'agit nullement d'une liste exhaustive. Même les techniques que j'ai décrites peuvent faire l'objet d'un très grand nombre de variantes. Je suis certaine que différents groupes d'Illuminati ont recours à des méthodes différentes. Si certains rescapés des Illuminati se souviennent de choses différentes de celles que je décris ici, qu'ils tiennent comte de leurs propres souvenirs et non des miens. Je vous partage seulement ce que je me souviens des méthodes pratiquées dans le groupe particulier des Illuminati auquel j'appartenais, à San Diego et à Washington, entre 1957 et 1995.

J'espère que mon article pourra aider ceux qui travaillent avec des survivants et des rescapés des Illuminati, ainsi que ceux qui veulent mieux comprendre comment fonctionnent les Illuminati. Cela doit aussi permettre aux lecteurs d'avoir une plus grande compassion pour les membres de ces groupes, qui endurent de terribles souffrances. Ces souffrances se poursuivent encore pour les rescapés, car il leur faut lutter pour être libérés de tout ce conditionnement qu'ils ont subi depuis leur petite enfance. Il faut un très grand courage pour oser quitter les Illuminati, pour dire "NON" à tout ce qu'on a pu connaître dans cette secte et pour remettre en question tout ce qui avait été considéré comme incontestable pendant des années ! Il faut aussi un grand courage pour affronter la profonde souffrance qu'on a dû subir tout au long de cette intense programmation mentale et pour faire le deuil de toutes les manipulations et trahisons que nous avions dû subir depuis notre toute petite enfance.




source:
http://www.latrompette.net/post/A179.programmation.htm




Dernière édition par invitée le Lun 21 Fév 2011 - 12:13, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: TÉMOIGNAGE DE SVALI, EX-ILLUMINATI REPENTIE   Mar 20 Oct 2009 - 13:42

J'ai longtemps cherché à savoir ce qu'était devenue Svali depuis les nombreux interviews qu'elle a donné au sujet des Illuminati, et dont une grande partie ont été recopiés plus haut en français.

J'ai fini par trouver de ses nouvelles sur ce blog:
cligno étoile http://svalispeaks.wordpress.com/
En octobre 2008, elle était en vie, mais se cachait dans un lieu tenu secret.
Elle avait soudainement disparu et ses révélations au sujet de la cérémonie de son initiation au Vatican ne doivent pas y être étrangères.
Je vous conseille donc de lire les articles de ce blog, ils sont très instructifs; notamment l'interview où elle fait ces révélations.
Cela confirme ce que disent Icke et d'autres; le Vatican parait être le centre occulte des Illuminati.
J'ai sauvegardé et recopié ici ces articles, au cas où le fait de diffuser le lien les ferait disparaître du net.

Malheureusement, je comprends très peu l'anglais, et la version traduite par Google est compréhensible, mais en très mauvais français.
J'ai donc préféré les recopier tels quels.

Ceux qui, comme moi, ne comprennent pas l'anglais pourrront se servir d'un traducteur en ligne .


Comme il s'agit d'un blog, les articles les plus récents sont au début .









SVALI IS ALIVE ! – Update on her Whereabouts
October 11, 2008 by koniword



Svali is Alive!
Ex-Illuminati Programmer turned Born-Again Christian
and Whistleblower is Confirmed Alive and Well!
by Ed Koni

I have recently confirmed that Svali, the ex-Illuminati mind control programmer who opened the eyes of thousands of people on the internet with her writings and radio interview about the inner workings of the Illuminati, is indeed alive and well! Praise Jesus! She had not been heard from online since November of 2006 and it was feared she had been killed. I have learned that she is residing safely in an isolated place of refuge with a number of fellow Christian brothers and sisters. She is in no immediate danger and is continuing to heal and grow in the Lord Jesus Christ. There is no internet access where she is staying so she cannot electronically communicate with the outside world even if she wanted to. I cannot elaborate any further on her whereabouts as I don’t want to endanger her in any way.




The Victory
by Svali

The greatest victory belongs to Jesus,
He’s the One who heals and frees us.

Satan thought he won and laughed,
little did he know his victims are being let go!

By the greatest power in heaven above,
the redeeming power of God’s great love.

Jesus is the One kneeling beside us,
untying the cords by His,
Holy Spirit inside us.

Chasing away the darkness within,
healing and cleansing us from the sin.

Jesus we love you!
Your children cry,
Thank You for freeing us,
when we thought we would die.

Your mercy so great,
I can’t understand,
Calvary’s love to free the damned.

Satan tried his feeble best,
to fight a battle he’d already lost,
because Jesus paid the cost.

His ransom paid,
I am not a slave any more,
but a child, set free to say,
THANK YOU JESUS I’M ALIVE TODAY!

I know many of you, myself included, were very concerned that the cult had possibly eliminated Svali. It is a great joy knowing that the Lord Jesus has provided a safe haven for her and that she is being watched over by Him and the brethren there.

Back in 1992, Svali and her first husband came to me and another pastor here in San Diego, CA and described some spiritual problems that Svali was experiencing. It was her desire to be free spiritually and she was really struggling to obtain that freedom she desperately sought after. We could tell by Svali’s reaction to our questions that there was a tremendous battle going on inside of her, but at that time we had no idea what was the extent of her problems or the upcoming spiritual battles that were soon to follow.

The initial ministry sessions we had with Svali were absolutely incredible! The fight to keep her denial and programming in place was intense and there is no way Svali could have gotten as far as she did without putting her faith in the Lord Jesus Christ. We had much opposition from the enemy to try to keep Svali from uncovering her past but Svali is a real fighter and she wasn’t about to be denied. After a few months of very heavy ministry work the pressure became too much for Svali to stay any longer in San Diego. As she stated in her writings, San Diego is the west coast headquarters for the Illuminati and everywhere she went she was harassed and threatened. She finally had to flee for her life and left California.

I lost touch with Svali for almost 10 years as I didn’t know exactly where she had went and I had no idea on how to contact her. One day I came across some of her writings under her pen name “Svali”, and I realized who it was. I was able to track her down and reconnect with her. She was very open to my call and thanked me for helping her to break down the initial stages of her denial system. I kept in touch with her off and on over the next few years and I warned her about the dangers of revealing too much about the inside workings of the Illuminati. She of course knew about the danger of this far more than I did.

Although the Illuminati is very large and not easily intimidated, I am sure they were at least a bit concerned to have someone who had an intimate knowledge of how they program people and about their operations exposing it on the internet. Svali cared deeply for the people who have been hurt by this cult so she refused to be silenced about her past involvement despite many threats and attacks upon her and her family. She continued to write many articles about the Illuminati in hopes of helping people inside of the Illuminati to escape and to let the world know just how real this cult is and to reveal their plans of world domination. I believe we are seeing these plans now unfold to a greater degree around the world as the planned collapse of the world’s financial system seems to have been accelerated and is now in full swing.

Here is an excerpt from Svali’s writings about the planned worldwide financial collapse:
All groups have goals, and the Illuminists are no exception. Money making is not their final goal – it is a means to an end. This end point, or goal, is no less than to rule the world. The Illuminati has a set plan similar to the Soviet Union’s previous “5- year” and “10-year ” plans. This is what the Illuminists themselves believe and teach their followers as gospel truth. Whether they will actually succeed is another matter altogether.

The following is the Illuminist agenda at ALL levels of the Illuminati. As with any goal, the Illuminati has specific steps which it plans to implement to reach its objectives. Briefly, each region of the United States has “nerve centers” or power bases for regional activity. The United States has been divided up into seven major geographical regions. Each region has localities within it that contain military compounds and bases that are hidden in remote, isolated areas or on large private estates.

These bases are used intermittently to teach and train generational Illuminati in military techniques, hand- to- hand combat, crowd control, use of arms, and all aspects of military warfare. Why? Because the Illuminists believe that our government, as we know it, as well as the governments of most nations around the world, are destined to collapse. These will be planned collapses, and they will occur in the following ways:

The Illuminati has planned first for a financial collapse that will make the great depression look like a picnic. This will occur through the maneuvering of the great banks and financial institutions of the world, through stock manipulation, and interest rate changes. Most people will be indebted to the federal government through bank and credit card debt, etc. The governments will recall all debts immediately, but most people will be unable to pay and will be bankrupted. This will cause generalized financial panic which will occur simultaneously worldwide, as the Illuminists firmly believe in controlling people through finances.

Next there will be a military takeover, region by region, as the government declares a state of emergency and martial law. People will have panicked, there will be an anarchical state in most localities, and the government will justify its move as being necessary to control panicked citizens. The cult trained military leaders and people under their direction will use arms as well as crowd control techniques to implement this new state of affairs. This is why so many survivors under 36 years of age report having military programming. People who are not Illuminists or who are not sympathetic to their cause, will resist. The Illuminists expect this and will be (and are BEING) trained in how to deal with this eventuality. They are training their people in hand-to- hand combat, crowd control, and, if necessary, will kill to control crowds. The Illuminati is training their people to be prepared for every possible reaction to the takeover.

Many mind control victims will also be called into duty with preset command codes. These codes are meant to call out a new, completely cult loyal presenting system. Shatter codes programmed under trauma will be used to destroy or bury non-cult loyal alters.

Military bases will be set up, in each locality (actually, they are already here, but are covert). In the next few years, they will go above ground and be revealed. Each locality will have regional bases and leaders to which they are accountable. The hierarchy will closely reflect the current covert hierarchy.
About five years ago, when I left the Illuminati, approximately 1% of the US population was either part of the Illuminati, sympathetic to it, or a victim of Mind Control (and therefore considered useable). While this may not sound like many, imagine 1% of the population highly trained in the use of armaments, crowd control, psychological and behavioral techniques, armed with weapons and linked to paramilitary groups. These people will also be completely dedicated to their cause.

The Illuminati firmly believes that it can easily overcome the other 99% of the population, most of whom are untrained, or poorly trained, such as “weekend hunters.” Even the local military will be overcome as the Illuminati will have regional cell groups with highly trained leaders. They also count on the element of surprise helping them during their takeover. Many of the highest leaders in the militia branch of the Illuminati are or have been officers in the military, and so already have a good knowledge of which techniques will work best to overcome a region’s or locality’s defenses.

After the military takeover, the general population will be given a chance to either espouse the Illuminati’s cause, or reject it (with imprisonment, pain, even death being possible punishments). These people very much believe that the intelligent, or “enlightened” or Illuminated, were born to rule. They are arrogant, and consider the general population as “dumb sheep” who will be easily led if offered strong leadership, financial help in an unstable world economy, and dire consequences if the person rebels. Their utter ruthlessness, and ability to implement this agenda, should not be minimized.

The Illuminati banking leaders, such as the Rothschilds, the Vanderbilts, the Rockefellers, the Carnegies, and the Mellons, as examples, will reveal themselves, and offer to “save” the floundering world economy. A new system of monetary exchange, based on an international monetary system, and based between Cairo, Egypt, and Brussels, Belgium, will be set up. A true “one world economy”, creating the longed for “one world order”, will become reality.

There is more to the Illuminist agenda, but these are the basics of it. This agenda is what the Illuminati really, truly, believe, teach, and train for. They are willing to give their lives up in this cause, in order to teach the next generation, as they believe that their children are their legacy. I was told that my children’s generation would see this takeover, sometime in the 21st century.

At present, the Illuminati have quietly and covertly fostered their takeover plan by their goals of the infiltration of:
1. The media
2. The banking system
3. The educational system
4. The government, both local and federal
5. The sciences
6. The churches

They are currently, and have been working the last several hundred years, on taking over these 6 areas. They do NOT go to an institution, and say “hi, I’m a local Illuminist, and I’d like to take over your bank). Instead, they begin by having several people quietly invest funds over several years, gradually buying more and more shares in the bank (or other institution that they wish to control), until they have a financial controlling interest in it. They never openly disclose their agenda, or their cult activities, as often they are amnesic to them. These are well respected, “Christian” appearing business leaders in the community. The image in the community is all important to an Illuminist; they will do anything to maintain a normal, respected facade, and DESPISE exposure.

On one leadership in a major metropolitan city, where I was a member, there sat: one head of the local small business administration; one CEO of a government defense firm; one principal of a Christian school; one vice mayor of the city; one journalist; one nurse; one doctor; one behavioral psychologist, one army Colonel, and one navy Commander. All except one attended church weekly; all were well respected within the community. NONE of them appeared “evil”, or “marked”.

If you met them in person, you would probably instantly like any of these intelligent, verbal, likeable, even charismatic people. This is their greatest cover, since we often expect great evil to “appear” evil, led by media portrayals of evil as causing changes in the face and demeanor of people, or marking them like the biblical Cain. None of the Illuminists that I have known, had unkind, or evil appearing, persona in their daytime lives, although some were dysfunctional, such as being alcoholics. The dissociation that drives the Illuminists is their greatest cover for being undetected at this time. Many, if not most, of these people are completely unaware of the great evil that they are involved in, during the night.

There are other groups which are not actually part of the Illuminati, but the Illuminati are aware of them. The Illuminati are not the only group that follows esoteric practices, or worships ancient deities or demons. They encourage divisiveness between different groups (divide and conquer is one of their ruling principles), and are not concerned about other groups. Instead, they will often welcome them into their umbrella, if possible. This has been happening more and more in recent years, as the Illuminati trade teaching their training principles, which are considered the best by most secretive groups, in exchange for loyalty to the Illuminati. They will send their trainers to these groups, and the trainers will report to the local regional council.

In the political arena , the Illuminists will fund both sides of a race, because their greatest maxim is that “out of chaos comes order”, or the discipline of anarchy. That is why they sent arms to, and funded, both sides of both the great World Wars in this century. They believe that history is a game, like chess; that only out of strategy, fighting, conflict, and testing can the strong emerge. I no longer agree with this philosophy, but at one time, I did, with all my heart.

Hopefully, as these people and their agenda are exposed the common man will rise up against this intended rule to be foisted upon an unsuspecting mankind.

Svali’s battle to be free from the Illuiminati is still going on today, 16 years later, and many people had come to the conclusion that Svali was dead. I even read on one website that she had died of cancer and on another that she had a brain tumor. This is why I am coming forward at this time with this information about Svali and her whereabouts.

I am sure Svali would want you to know that the Lord Jesus Christ is able to protect those who are His until their appointed time on this earth is up. I urge anyone out there who is reading this message to take seriously the times we are in and to do as much as possible to obtain a relationship with Jesus Christ. The real living Christ, the Savior of the world. Without a relationship with Him it is going to be pretty hard to exist in this world of chaos. I urge you to seek Him with all of your heart.

CALL FOR CHRISTIANS WORLDWIDE TO PRAY
I call on all Christians who love the Lord Jesus to intercede on behalf of Svali for her continued safety and deliverance. I also ask that you would that you pray for the salvation and deliverance of her family members.

I urge all Christians to not rely on their own understanding about the timing of events in the end times but to put their faith fully in God. If we put our trust in a pre-trib rapture to escape the tribulations that are coming upon this world we may be very disappointed and cast off our faith. We must instead rise up and lead people to our source of strength, our Rock, as long as we are allowed to be here as many will perish without the Truth and Light of Jesus Christ. We must be prepared to bring the Gospel to them so they can survive these terrible times ahead and spend eternity with us in His Kingdom.

John 16:33 – These things I have spoken unto you, that in Me you might have peace. In the world you shall have tribulation: but be of good cheer; I have overcome the world. – The Lord Jesus Christ




Dernière édition par invitée le Ven 6 Juil 2012 - 17:52, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: TÉMOIGNAGE DE SVALI, EX-ILLUMINATI REPENTIE   Mar 20 Oct 2009 - 13:44

Svali is Missing! – July 26, 2006
October 2, 2008 by koniword





Born Into The Illuminati, A Friend Fears For Svali’s Safety As She Has Come Up Missing

After going public with details of her lifelong experience in the Illuminati, including childhood torture and brainwashing, Svali has disappeared. 26 Jul 2006

By Greg Szymanski
gyro www.ArticBeacon.com


In January, a woman named Svali told an incredible story about being born into the Illuminati and witnessing a young child being sacrificed in the catacombs of the Vatican.

Her eyewitness testimony was verified by an Italian woman named Maria, who said she suffered through the same type of gruesome ceremony, telling her story to this reporter only weeks before she reportedly took her own life jumping from the Vatican roof in the early 1980’s.

Having interviewed both women, the details of the Vatican child sacrifice were remarkably similar right down to the detailed description of the room where the ordeal took place, as well as the details about the particulars of the satanic ceremony.

Details of both stories can be found in the Arctic Beacon archives under a four part series entitled “The Secrets of the Dangerous Illuminati.”

Although Maria was found dead on the cobblestones of St. Peter’s Square under suspicious circumstances, Svali remains alive, giving an exclusive interview on Greg Szymanski’s radio show, The Investigative Journal, in January 2006.

However, recently on the word of a reliable source, Svali has come up missing, as all attempts to contact her have turned up empty. Further, her rather detailed website has been taken down and her telephone number disconnected.

One of her close friend’s, who wanted to remain anonymous, fears something serious has happened. With that in mind and in an effort to keep her publicly protected and her story alive, the Arctic Beacon is reprinting a transcript of her lengthy interview from her appearance with Greg on the Investigative Journal radio show of January 17, 2006.

Svali’s startling comments, as well as the Arctic Beacon series on child sacrificing, should serve as a reminder how the evil intentions of the New World Order knows no bounds or limits.



Transcript of Illuminati Survivor Svali’s Appearance

on Investigative Journal with Greg Szymanski
January 17, 2006



GS: You’re listening to the Investigative Journal. I’m your host, Greg Szymanski. Two hours – two hours with great interviews all the time. We get into the news behind the scenes that the mainstream media refuses to cover. What a shame.

Let me just update some things before I tell you who my guest is today. I’ve been promo-ing it all week, and we’re going to get deep inside the Family, the Order, the Illuminati today, for two hours. And you’ve got to stay with us from the beginning to the end of this interview.

I just wanted to mention we had Dr. Martini on earlier in the week. A big aspartame vote, to ban aspartame in New Mexico, is going on today. I called her last night. They held it over until today. So we’ll know later this morning whether aspartame is banned in New Mexico. That could have a chain effect that could really save a lot of lives.

Also, I wanted to mention the bulldozing in New Orleans. Now this is a story on my website. You can go to www.arcticbeacon.com, and you’re going to see this story. This is an incredible story we’ve been following, with Brandon Darby from Common Cause Relief down there. A New Orleans federal judge, a crooked order here, folks, last Friday quashed all hopes for Ninth Ward residents to get their day in court as he indiscriminately canceled a January 17th hearing to hear evidence on why the city has no right to demolish homes under eminent domain laws.

Basically what he did is that there was supposed to be a hearing this week. There was a restraining order to stop the indiscriminate bulldozing of over 44 thousand homes in the Ninth Ward, many of which, Brandon says, are in good shape. Needless to say, they do not need to be demolished. But the people are a long, long, long way away from New Orleans, kept away by these FEMA programs that we’ve documented.

Brandon says now what happened is the judge called the lawyers in, canceled the hearing, and said,

“Listen, you’re going to take my orders, which are this. Both lawyers are going to adhere to this. You can demolish the homes as long as you give the people notice.”

So it doesn’t matter if they object, apparently, just as long as they know their home is going to be bulldozed down, and that’s what the city is doing right now. So we’ll keep track of that story as it goes on this week.

Now, on my website all week, I’ve been running this series on the feared Illuminati. That word started to be used back in the 18th century. There are other words – the Family, the Order, for people that are inside this group. So let’s not get hung up on the words. What this group does is amazing.

As I documented in my series which is going on now, part three is on today, so if you want to go to Arctic Beacon and get that, and it’s talking about Svali, who was a member of the Illuminati, the Family, the Order. She is with us as our guest today, and after this break we’re going to find out the whole story from beginning to end about Svali’s involvement, and then about how she decided to get out and what she’s doing now. And I might add, it’s a great thing what she’s doing now, alerting people and also helping many, many people in America understand exactly what this group is all about.

So anyway, we’ll be back with Svali on the Investigative Journal. I’m your host, Greg Szymanski.

[commercial break - resume 8]

GS: Okay, we’re back. It’s eight minutes after the hour, and we’re going to get deep inside the Illuminati, the Family, the Order. We have a guest who was involved with this group, born into it, for over thirty years. Her name is Svali. Svali, are you with us?

SV: Uh, yes I am.

GS: Well, it’s nice to have you here. I know you don’t give radio interviews, and I really want to thank you, because I think it really does help the American people understand about this secret organization that you were born into. So I guess we can just start from the beginning. Tell us – right from the beginning you were born into this, from wealthy parents. Tell us about your training in this group when you were a young child and then up until your orientation at the Vatican. Go ahead.

SV: (surprised, laughing) Well, that’s a pretty broad area, Greg! That could take hours, if you know what I mean.

GS: Yes, but do it, you know, if you could just outline it for us.

SV: Yeah. I mean, I was born in the group, I was born in Germany, and came to the US very young. I basically went through all the training that the group… all members of the group do undergo training to various degrees, depending on the role.

By the time I was a teenager, I was a youth leader, and by the time I was 22, I became the youngest member of Leadership Council in San Diego County . At that time I was a head trainer. I was the sixth trainer and eventually moved up to the second position.

GS: Mm hm.

SV: When I was twelve, I had mentioned with you the ceremony at the Vatican…

GS: Right.

SV: …that they really do make all leadership in the group undergo at some point.

GS: Now basically when you were growing up, I remember you told me that you were instilled at a young age. You were born to a very wealthy, well-to-do family.

SV: Yes.

GS: You moved back to the States. You were told at a very young age you were special, you were “chosen.” Correct?

SV: Well, they tell everyone in the group that they are special and chosen, and that’s one of the things that made me very cynical when I was older. You will never meet a person who is an Illuminati who has not been told or programmed for years that they’re special, they’re the only one that can do things for quote-unquote “Family”.

But I was told, yes, I would do great things for Family one day. The reason why I can filter some of this with an objective view is that I know what my role in the group was. It was over quite a significant number of other people. So I don’t evaluate my role or specialness within the group so much by what I was told, but by what I did.

(regretful downturn in voice on “what I did”)

GS: So you reached the age of 12, and then you’re told by your parents you’re going to an induction ceremony in the Vatican.

SV: Yes.

GS: Can you tell us how that happened and what occurred at that ceremony when you went there?

SV: (deep breath, voice becomes stressed) Okay. Um, this isn’t easy to talk about, as you know.

When I was twelve, I was flown over to Germany. And I was at, I’ll call them the German Fathers’ house, over there. And, there was some preparation for a few days, beforehand, and I was told that there would be a very important ceremony. And it was considered a sealing ceremony at that point. And basically I was told a little bit about what I was expected to do during the ceremony.

When we got there, we went through the Vatican. Underneath the Vatican there is a large room that I described to you when we talked before. It has 13 catacomb chambers leading into it. And what they do is as you go down these steps into the room, you can see that it’s circular, so they’re all rounded. They bring out the mummies from the catacombs. And they set them beside each one [each of the 13 catacomb chambers], and they say “That’s the spirit of the Fathers watching over the ceremony.”

During the ceremony, there was a large table in the center of the room. It was on top of this huge golden pentagram. They had a ceremony there.

GS: So how many kids, how many other children were with you being inducted into the Family or the Order, as they call it?

SV: There were two other children at that point. But there were several adults too.

GS: Okay.

SV: See, the Church also brings in adults to swear their allegiance, too, just so you know. I was told, and I don’t know if this is true, that if you want to rise to a certain position within the Catholic Church hierarchy, you do have to go through that ceremony as well.

GS: Okay, so you’re down in this room. Your parents weren’t present.

SV: No. No. The German Father and the French Father were.

GS: Okay, and at that point tell our listeners what you witnessed.

SV: (pause, additional voice stress) Well, there was a table. It looked like dark glass in the center of the room. It was made out of a stone, but it was very shiny and darkened black. It may have been something like obsidian or onyx, I’m not sure. This was the only time I’ve seen stone like that.

Around the corners it had these gold channels that, you know, collect fluids. A little boy was placed in the center of the table and drugged. I think he was drugged, because he was very quiet. He didn’t move or say anything.

GS: This was a little three or four-year-old boy, right?

SV: Yes. Yeah. Yeah.

GS: Then they continued to do a child sacrifice.

SV: Yes, they did. Yes. I told you about that before. Yeah.

GS: Now afterwards, quite, what an unbelievable experience for a youth, a 12-year-old. What went through your mind when that happened?

SV: I was terrified! I mean, I was absolutely horrified. I… I… I… I can’t describe the terror you feel when you go through something like that.

GS: And do you remember the words they were saying as this was going on?

SV: (pause) The man was in scarlet – he was speaking in Latin. And basically he was saying, “Please accept the sacrifice on this day.” And then he said, “This sacrifice will seal the ceremony.” And then he did it.

Again, I was so terrified that… (sighs) Have you ever been in a situation where your heart’s racing, but you can’t do anything? You’re just kind of sitting there, and you’re kind of fading in and out?

GS: Well, I can remember as a youth being frightened, but I don’t think I’ve ever…

SV: (crosstalk) No. All right.

GS:… had anything quite like what you’ve had.

SV: Imagine your heart rate going up to about 220. You can’t move. You’re kind of shaking, but you’re trying not to show it.

GS: Mm hm.

SV: It was horrible. Actually, I keep thinking inside, “I can’t wait ’till it’s over. I can’t wait.” You don’t say this, but inside you’re just saying over and over, “I can’t wait ’till this is over. I can’t wait ’till this is over. I can’t wait ’till it’s over.”

GS: Mm hm.

SV: Afterwards, the man in scarlet, he had a huge golden ring on his hand. He came over to the center of the room. Each of the people that were swearing that day had to go forward and kneel before him and kiss his ring, and swear my allegiance to the New Order, to the New World Order for all… until my death.

GS: Hm. Now at that point you were escorted out.

SV: Yes. Yeah. After the ceremony was all over. I mean, the other people also did theirs as well. They had to swear their allegiance too.

GS: And they were the same age as you?

SV: The two children were, but there were also three adults that went forward and did the same. And afterwards, we were told, (slowly and precisely): “May the same to you or worse occur should you ever break this oath.”

GS: Hm. So it’s basically… whew! Imagine at that age, what [this would do]. And you weren’t really prepped for this, were you? You were told there was a ceremony, but you didn’t expect anything like this, from what I’ve gathered talking to you.

SV: It was very difficult to go through, just because the sense of horrific oppression down there was the worst I’ve [ever felt.] I’ve gone through some ceremonies in my life in the Illuminati, you do go through them. But I have to say that in my experience this was the worst, just because… I can’t explain the amount of darkness in that room. It was just pure evil. And unless you’ve ever been in a… seen a person… it was just horrible.

It wasn’t just what happened, but just… I mean, the oppression. And I’m a Christian now, and I know the difference between when there is evil present – oppression – or when God’s love is present, which is joy and peace. That’s the exact opposite of what there was in that room.

GS: Now you know what I find quite interesting about this? About 25 years ago, I was a reporter and a freelance writer in Rome, and I spent six years there. I walked through the Vatican many, many times… hundreds of times. I covered the papal addresses, things like that.

During that time I was there during a Vatican scandal, which involved the Church bank and other things… members of the Illuminati, the Freemasons. I was approached by a woman, Maria Vendital (ph), and I’ll never forget this. Rome’s a small town. People knew I was covering stories about the secret societies, things like that. I had to ask people.

Well, this woman came up to me and told me similar stories. She wasn’t quite as specific because she couldn’t handle it without breaking out crying, and tried to commit suicide twice because she couldn’t get out of the Illuminati. She was a member, born into it from a very wealthy northern Italian family. She told me basically the same ceremony took place with her.

And so, when I started talking to you, I wanted to relay that to you, and also to relay to my listeners that I also heard about this, 25 years ago, from a woman by the name of Maria, and several other people in Italy that I talked to. I was never able to locate or really, probably for my own safety, ever find out what happened.

But again, Svali’s corroborating a story that I heard about 25 years ago. We’ll get back after the break with this incredible story of a member who is now out of the Illuminati, out of the group and safe, on the Republic Broadcasting Network.

[commercial break - Resume at 23]

GS: Okay, we’re back on the Investigative Journal. I’m your host, Greg Szymanski. We’re talking to Svali, a member of the Family, the Order, the Illuminati, for thirty years.

Svali, you leave the induction ceremony. You walk out into the Vatican courtyard with one of the fathers, I believe. What did he tell you then?

SV: At that point he just told me to never forget. He told me that I had performed well during the ceremony because I didn’t scream or pass out or anything like that. He said “You did very well,” and he was pleased. Then we stayed at a home nearby. It must have been a local person. I didn’t know them. We spent the night there before we went back to Germany.

GS: Okay, and what about the other people during the ceremony. How did they handle themselves? Do you remember?

SV: (sighs) I’m going to say, unfortunately, I was so… when you’re in that kind of situation, the last thing you’re thinking about sometimes is what the other people are doing. (Laughs) I was just so trying not to lose it myself. I do know that no one screamed or shouted or anything like that. Everyone was quiet. I think to say ‘dead silence,’ is, unless the person was spoken to, true – or unless they had to go forward and kiss the ring.

GS: All right, let’s move on. I think we’ve, uh…

SV: Yeah.

GS: A question I’ve wanted to ask you, and this is such a wide subject. I’ve had a chance to talk to you for a number of days, and I’ve done some stories about it.

You go back home, you’re twelve years old. You say you were schooled in the twelve disciplines.

SV: Yes.

[12 disciplines, from Svali's online book:

1. To not need. 2. To not want. 3. To not wish. 4. Survival of the fittest. 5. The code of silence. 6. Betrayal is the greatest good. 7. Not caring. 8. Time travel: " The child will be taught spiritual principles of "traveling" both internally and externally, with set ups, role playing, and guided exercises reinforced with trauma. The goal will be to reach "enlightenment", an ecstatic state of dissociation reached after severe trauma."

9,10,11: "Sexual trauma, learning to dissociate and increase cognition, decrease feeling." (Details of these 3 steps vary according to child's future role in the cult. These roles include Informers, Breeders, Prostitutes, Pornography, Media personnel, Preparers, Readers, Cutters, Chanters, High Priest/Priestess, Trainers, Punishers, Trackers, Teachers, Child Care, Couriers, Commanding Officers and Behavioral Scientists.)

12. Coming of age ceremony (Vatican underground sacrifice).]

GS: So your life begins, and you know now you’re in some type of organization that is very different than what most people experience. Tell us… I guess what I want to do is leave it open to you to begin. You’ve written so in-depth on this story. I’m just going to give you the microphone and let you begin. Tell the listeners what you think is important about your original training, about the group and about many things that I know people want to know about the Illuminati. Go ahead.

SV: Okay. Well Greg, first I want to say that my purpose in talking about this is not to glorify evil. There are very wicked people out there, very powerful people. I don’t want to at all magnify their power, but I do want people to know that this is real. These people exist. People who say there are people out there that are involved in these activities… it really happens.

I also, because I know that there are children being hurt in the group every day, and that’s my motivation for coming forward.

I don’t like giving interviews for obvious reasons. I am willing this one time to lay aside my privacy and personal safety because these people need to be stopped. They need to be stopped.

GS: Okay. SV: Okay? GS: Go ahead.

SV: Normally children in the group are born into it. The Illuminati very rarely does outside recruitment. That’s not their main method. It’s just passed down generally, generationally from father to son, and mother to daughters to children. And so the whole family line has been in it.

Throughout the centuries people have tried to escape, but a lot of times they were either poisoned, murdered or set up to look like a suicide. They don’t like it when people leave, and they try to make it very difficult – simply because it looks bad. (slight laugh)

They go through an enormous amount of training, from the time they are an infant. You undergo indoctrination. And when I say indoctrination, I don’t just mean like cult programming so much as watching your parents and seeing what they do.

My parents modeled their behavior. To them the group was very important for growing up. I saw that three times a week, everything was dropped to tend to the activities. Okay?

GS: Okay.

SV: Basically the training process is designed to help you take on your adult role in the group. The Illuminati cover so many levels there too. It goes all the way from what most people think of as a satanic coven type thing, at the very low local level, all the way through… it’s a huge, enormous business corporation.

At the mid-levels, you have people overseeing finances and administration, who are overseeing… I mean, these people are making a LOT of money through gun running, through white slavery, prostitution, pornography. They have links and ties to the Mafia, left and right. And, in fact the mafia are afraid of them. (Laughs)

GS: Hm.

SV: Yeah. (Laughs): Well, think about it! Because they know that you don’t cross the members of the group. They have a very spiritual orientation. They are not satanic, though; they are Luciferian, which is different.

The ultimate goal of their spiritual philosophy and their sense of discipline is they believe that should you complete all of your training, you become a god. That is their actual end goal. They believe in the achievement of Godhood – of Illuminist philosophy – through what they call Enlightenment, or Illumination, which is how they got their name.

GS: Mm hm.

SV: They are international. In Europe there are twelve fathers who sit, who represent the different nations of Europe. They are very expectantly awaiting He Who Is To Come, and during that ceremony in the Vatican, (bumper music starts) on my knees I had to swear my allegiance to serve He Who Is To Come. They believe that the coven…

GS: Svali, can you, uh, I have to take a break.

SV: Sure.

GS: We’ll continue with the massive organization, your role as a mid-level person in the Illuminati on the Republic Broadcasting Network.

[commercial break - resume 33]

GS: Okay, we’re back on the Investigative Journal, and I’m talking with Svali. Svali, why don’t we just pick it right up where we left off at the break. You were telling us about this hierarchy that starts with twelve fathers. Can you just run that down for us so people know exactly how this group is organized?

SV: Sure. At the top levels, it’s in Rome. That’s the power center or the heart of the Illuminati, where the power base is. And that’s why all leadership must swear fealty in Rome, because that’s considered the core of, the spiritual center of the Universe. That’s how they view it.

From there, in Europe there are twelve fathers – one for each country in Europe. When I was younger I had to also meet with the fathers at one point and kiss the ring, and go through another ceremony of allegiance to them as well.

In the Illuminati, the European Fathers rule over what are called the different houses. For instance, if you are from Germany then you belong to the German House, if you are from France you belong to the French House – they call them Houses. UK, Russia, Poland, Belgium, Spain, Italy and others.

From there, America was considered a mission field for them. In the 17, actually in the 1600s, Pittsburgh became the first port of entry for them. That’s where they first settled. That’s why it’s still considered a spiritual power base for the group on the East Coast in the US.

GS: You know, I did want to mention one thing. A caller / listener / reader of your stories sent me an email, and said, “Greg, check into the reason why President Bush, right after being elected, went into and talked to a Masonic group there.” I found that quite interesting.

SV: Oh yeah.

GS: Go ahead.

SV: It’s the spiritual power base for the group. From there, it spread out across the Atlantic seaboard, and then throughout the nation. The nation is divided into many regions, multiple regions but seven main regions. The East Coast region has its spiritual power base in Pittsburgh, but the administrative power base is in Alexandria, Virginia. That’s where they administer the finances during the day to day operations.

The West Coast, or the West region, west of the Mississippi, has its power base in the San Diego area.

GS: And that’s where you spent a lot of time, correct?

SV: Yeah. Yes. I was sent from, the Alexandria Council sent me to San Diego to help them out.

GS: Okay, go ahead.

SV: Those are the two, of course, main regions. And then each of those regions are divided into sub-regions.

So then you have your Regional Councils sitting over those, and overseeing activities. If you can think of the structure of a large multinational corporation, that’s really how the Illuminati is structured. Then beneath each of the regional councils are your local councils. They call them sister groups or sisters, or your local councils. Then you have your local groups under those as well, or what they call the sister groups.

Any major metropolitan city could have anywhere from five to fifteen groups, depending on the size of the population base. Or more.

GS: Now you were saying that, how many people are in this group in America now, from your estimate, of knowing a lot of this stuff? Go ahead…

SV: Pure Illuminati, I would say about one percent, give or take, based on population.

GS: So it’s a fairly huge… big organization, correct?

SV: Yes.

GS: Now their goal, basically. Just give us the broad overview goal, and then I want to get into some of these, you know, your role in it, and some of these ways that the Illuminati makes money that you learned about.

SV: Yeah.

GS: Go ahead.

SV: You know, when you say “To rule the world,” it almost sounds laughable – like “yeah, right”, you know. I think people get ideas of thinking or wanting to rule the world. But really, that is their goal. They believe that they are the intelligent leaders, and they believe that the rest of the world are sheep that need wise… They see themselves as wise leadership. So they believe that their goal is to rule the world.

GS: Mm hm.

SV: But at the same time, they have occult ways of doing that. Their main way of doing that is behind the scenes. They believe in infiltration of the media, of education and of government – those are the three areas – and of the financial system. And they have successfully done quite a bit of all four throughout Europe and the US, as well as other countries.

GS: Now you said that they, basically the Illuminati is divided into about six or seven groups, and everyone is born into a group. Could you outline what those groups are?

SV: Well no, it’s all one group, there are just different levels.

GS: Yeah, that’s what I mean. Like the Sciences, the Government, or…

SV: Oh. Oh. Okay. The Illuminati is divided into different branches of learning. These branches include Sciences, Military, Government, Leadership, Scholarship and Spiritual. Those are the six branches of learning. And while all children need to undergo some training or teaching in each area, as they get older… They begin profiling you from infancy, and they know where your activities and abilities are. Then you’re, you really go into… Most people specialize in one branch or possibly two branches of learning.

GS: And you were involved in what branch?

SV: I was heavily involved in Sciences, and also to some degree I did some Spiritual as well – but mainly Sciences.

GS: Just to backtrack one minute, these twelve disciplines. As a child, you were rigorously trained in this, correct?

SV: Yes.

GS: Okay. And what were those disciplines?

[1. To not need. 2. To not want. 3. To not wish. 4. Survival of the fittest. 5. The code of silence. 6. Betrayal is the greatest good. 7. Not caring. 8. Time travel. 9,10,11: Sexual trauma, learning to dissociate and increase cognition, decrease feeling - details of these 3 steps vary according to child's future role in the cult. 12. Coming of age ceremony (Vatican underground sacrifice).]

GS: I mean, if… You don’t have to go through each one of them, but what primarily were you taught?

SV: (pause) I think the best way would be to give you an example of just one type of training that they do.

GS: Okay.

SV: I was two years old. I was left in a room for probably a 24-hour period. When you are that age it is hard to estimate, but it was a long time. I know that the sun did go around (laughs) at least once, and it wasn’t just like a few hours.

At that age, when you are two and you are left alone without food and water, you are terrified. And at the end of the time, I was just dying of thirst. My morale was just… I have never been so thirsty in my entire life.

My mother walked into the room. A lot of times they have the children, you know, or the parents train the children at these early ages. There was a table in the middle of the room and I was sitting at it. She brings in this cold pitcher of water and she starts pouring it. I said, “Mom! I want a drink of water,” and she slapped me out of the chair. (pause)

GS: Hm.

SV: And I remember crying! And as I’m crying, she’s drinking the water in front of me, and she leaves! She takes the pitcher of water. And a couple of hours later, she came back in and did the same thing. And I said, “Mom, Mom, I want water!” And she slapped me! I mean, across the room.

After this had happened about three times, luckily I was bright enough that by the third time she came in, I mean, I remember crying silently, but I just looked at her. I didn’t ask.

After she got up and left with the pitcher, a man came into the room. He said, “You did very well that time.” And then he gave me a drink of water.

GS: Hm.

SV: That was part of the “learning not to want” stage. Looking back on it, I realize now as an adult that the part of that training was to teach me not to recognize my own physiological needs and respond to them, but to look to outside people to tell me what I wanted or needed. Which is what…

GS: Now you basically, you told me you led a dual life in the Illuminati. That’s basically how they function.

SV: Oh yeah!

GS: You have a day job, and then at nighttime you’re quite busy sometimes with the cult activities, correct?

SV: Yes.

GS: Okay. What I wanted to get into… you were talking about these groups. I remember I mentioned to you, you said you had these meetings three times a week. I said, “Well, what about if I wanted to go and visit, and maybe do a story about them?” What would happen, or how could… would I be able to find one of these meetings that were going on, in your area of Escondido?

SV: Well no, because of the security measures. And A), you really don’t want to show up unannounced at a meeting if you could get through their security, because the chances are you would never make it out alive. Let’s just say that a certain auto accident would occur, and be reported in the papers: “Unfortunate accident – man accidentally runs into tree.” (Laughs) I mean, I’m serious!

The security that they have during group meetings is so intense that it would be very difficult. They have security at the one-mile perimeter, the three-mile perimeter and the five-mile perimeter. They have three people assigned. Usually one is up in a tree where you can’t see him at the five-mile perimeter.

GS: Mm hm.

SV: And then you have one person who is standing, looks like a security guard for the estate, because these are often large, wealthy estates, which is appropriate. He is dressed in a uniform. The third person is standing hidden behind a tree. As cars come through, and they come through the gates – remember these are gated estates.

GS: Mm hm.

SV: So if it’s not someone on their approved license checklist, they will stop the car. It’s just like at a military installation. They will say, “Can I help you? Are you lost?” Their goal is to delay the person. Now if a person is saying, “Oh, this is blah blah blah,” and they are just asking for directions, they will give them directions, be very pleasant and send them on their way, to where they are supposed to be going.

But if they are acting as if they want to go further into the estate, and this is not an okay person, then they will say, “Uh, all right, well HE’S NOT EXPECTING YOU.” That’s a code word. That tells the person either behind, up in the tree, or hidden further back – they radio ahead and they say “UNEXPECTED VISITOR.”

At that point, everyone has been trained to pick up and leave immediately, within five minutes – with no traces of the activity.

GS: So this is some of the methods they go through so you don’t get caught. I know that you wrote an article about why the cult doesn’t get caught.

SV: Oh yeah.

GS: It’s pretty specific. You have so much stuff here, and we can’t get into it all in two hours, so please pick and choose what you think is most important. But I find that to be interesting – why the cult doesn’t get caught. Is there anything in just a brief time you could explain to us… that?

SV: Well, their security, their money, their influence. Some of these people even own newspapers. Imagine trying to get a (laughs) article published, you know, disclosing… There’s a lot of reasons why they don’t get caught. That’s the first thing people ask.

Then my next question is, “Well, how many child pornographers are there out there, that the police have been chasing for years, and have never found or caught?”

GS: Correct.

SV: And they’re not even members of a secret organization. They’re just trying to hide, you know. So when you consider that…

GS: Now you…

SV: Okay.

GS: Yeah. You were a mid-level person in this organization, a head trainer. We’re going to get into those specifics in the next hour. But you know, what did you learn about the infiltration of this group into all our different areas of government and media? They are basically at the high levels of most of our financial institutions also, correct?

SV: Yes.

GS: And that is a great way to pursue their goal. I guess I’ve got to ask you this. How come things are moving a little bit faster in America now? I remember back in the 80s when I was confronted with this, when I came back home I didn’t really see this kind of New World Order movement… all this different symbolism that you see now. What is going on, just for our listeners, right now? Why are things stepped up since 9-11?

SV: I believe it’s because they can see the fulfillment of their goal… See, I’m going to sound very cynical now, and please forgive me for this, okay? Their goal is to rule the world, and personally I believe that they do – it’s just not open yet.

GS: Mm hm.

SV: And they say they’re now preparing people for when they disclose themselves openly. Does that mean that they can’t be stopped? I believe they could. I believe it would take a miracle, because of the amount of infiltration I see at all levels of society, and the world. These guys, these people have a lot of money. They have a lot of influence. And your average person has no idea of how much is going on behind the scenes that no one understands.

But, with that said, I think that they’re already there, they just aren’t open. These people just don’t know where they’re going! (Laughs) If they did, I think the average person would be horrified to know how much is going on behind the scenes that people really don’t know.

GS: Yeah, and the point of this interview, one, I had two goals…

SV: But… But you see, I don’t want to sound disparaging, because I am also a strong Christian. I have faith in God, and I believe through prayer, and through people knowing… I mean, I would like them to be stopped. I just don’t know, at this point, how do you take on the financial institutions of the world, the major oil enterprises of the world, you know? (Laughs) That’s the question! (Laughs) You know?

GS: Yeah! You know, it is a difficult question. Now you’re in the mid-level of this group. You worked your way up to a head trainer, correct?

SV: Yeah… Yeah.

GS: Now what did you learn… Before we get into specifics, you outline some in of your writings, the big money-making… the ways this group makes its money. Can you go over and outline some of those methods?

SV: Again, if you can think of an illegal activity, they’re probably involved at some point. Maybe not overtly, at the point of where the actual money is first shaking hands – but when you have child pornography, prostitution, white slavery, gun running, gambling, then at some point where the money is changing hands, buffered by about four layers of people, there’s going to probably be someone from the Illuminati involved at that point. These guys have their fingers in everything.

GS: Now…

SV: Uh…

GS: Go ahead.

SV: But they also use legitimate means. They launder their money. When you have a lot of money, you have to do something with it. And so, these men don’t come in and say, “Hi! I’m a member of the Illuminati and I want to run your bank.” What they’ll do is they’ll quietly come in and become a quiet investor, start buying up shares. And over a period of maybe, almost a lifetime, they will get a controlling interest in the bank, or become a very… you know. Or maybe in their son’s lifetime.

That’s the other thing about the Illuminati. The Illuminati do not see it as “This is what must happen now, in my lifetime.” These people have goals that last for centuries, for two centuries. They are very, very patient.

GS: And that’s why the specific training of the children is so important, correct?

SV: Yes. It’s to teach you PATIENCE. Everyone knows, growing up in the group, we may not see the coming order disclosed or open or revealed in our lifetime, but our children or our grandchildren may. So they will spend their entire life trying to bring about the goals of the organization.

GS: (Chuckles) Hm. Incredible. So now you’re in the mid-level. I can see now where they used these programming techniques, the different mind control techniques. We have a minute before the break. Just kind of whet our interests about how you… what your specific role was.

SV: Well, they did a lot of what you might call human experimentation. And they had a lot of research protocols going on. So one thing I did was to supervise the research going on. I was teaching the younger trainers and head trainers how to do things more efficiently, how to do their job well, but also reviewing their research reports for errors or problems.

Eventually I became kind of a consultant. If a problem occurred, or they didn’t know how to install something, or if they needed assistance, I would help them with problem solving as well.

GS: Okay, Svali, I’m going to have to take a break. We’ll be back in three minutes. We’ll continue, on Republic Broadcasting Network.

[commercial break - resume 54]

GS: Okay, we’re back on the Investigative Journal. I’ve got a short four minute segment here, then we’ll take a break and come back with Svali for a whole [additional] hour. We’re talking about jobs in the Illuminati, the practical daily jobs that these members of this group, who are infiltrated in America heavily… what they do. Now one thing I find interesting, Svali, knowing the media… I’m not going to name names or anything, because I don’t have any specific information. But I find it interesting.

Doing some background checks on a lot of the top media people in our country, they all come from these very wealthy families. (Laughs) Now that’s not the typical MO for a journalist. A journalist is somebody who grows up on the street, wants to talk to people, I can think of Jimmy Breslin, guys who never went to college, didn’t know how to type, and just got in there, took their tie off and started writing stories.

But you know, as you look at the media now, there are all these silver spoon kids – growing up with silver spoons. I find that quite interesting. How deeply infiltrated, from your knowledge, are they in our media?

SV: Wow. Pretty… I do know, uh, fairly deeply. I remember that when I was in San Diego on Leadership Council during meetings, they would laugh about how people had no idea of how much they were being influenced and didn’t even know it. They found that kind of amusing, which is… I mean, that’s the mindset of people in the group, though. They’re like, “The sheep have no idea that they’re being led by the hand.”

And they find it amusing, because they show it as evidence of… I mean, I’m just describing what they say, I don’t agree with it now, but they saw as evidence of the stupidity of the m… of the average person – that they have no idea.

I’m not saying that every news story or every newscaster is a member of the group… by no means. But, they specifically do teach and train and educate children that show an aptitude for the media, because they want that. And if the person has a bright, charismatic personality, and presents well, then that child will go into that, if they have their verbal communication and other skills required.

GS: Well, you know, that could explain why a lot of our stories really never get covered, outside of the influence they have financially and the ownership of the media.

SV: (crosstalk) That’s absolutely not by coincidence.

GS: What’s that?

SV: Not at all a coincidence.

GS: Yes. That’s a good idea, folks, why you’re not getting the news from those outlets. Not only in our government. It explains a lot of things. Look at the war in Iraq. Look at the evidence there that shows what is wrong. Look at what they’re doing in Iran right now. I mean, it’s incredible. All this stuff is pretty obvious, people. There’s something behind it. Svali is here trying to explain this organization from her knowledge, and it is quite, quite a story.

I know this idea. You were involved as a trainer of mind programming? I mean, this is just, I’m looking at some of the chapters in a book you have yet to publish [in paper book form]. We’re talking about brainwave, color control, metal, jewel programming, programming link to stories and movies… I mean, it goes into suicidal programming.

In just a minute here before our break, can you kind of break down what you learned about the importance, well, oh! We’ve got to take a break, Svali, sorry. We’re going to do that quickly, then we’ll get back to you. We’re talking to Svali, regarding her role as a head trainer in the Illuminati, the American Illuminati. We’ll be back, on the Republic Broadcasting Network, in two minutes.

[END OF FIRST HOUR]

GS: Okay, we’re back on the Republic Broadcasting Network. One more hour. We’re talking to Svali, and she was a head trainer in the Illuminati.

Svali, what type of programming do they actually teach you, and how do you learn these different techniques?

SV: Well, you’re taught from childhood on. My training in how to be a programmer started very young. I was mentored by another programmer at the age of 5, by a doctor at George Washington University. Not only did he do the programming on me, but also taught me how to do it to others. The types of programming… again, that could be a whole ten-hour segment to go into depth. From the time a child is an infant, all through their life basically, they are tested, they are profiled. Trainers can create a psychological profile, and then they update it frequently.

Basically, they are trying to install in this child the ability to obey, loyalty to the group, and the ability to do their job within the group.

Now those jobs vary in complexity. You may have on one side a child trained to be a prostitute. On the other end you may have a child trained to become a governmental figure, which is a lot more complex programming.

But as long as the loyalty to the group is instilled, and that is the first and foremost programming always installed, then no matter what their eventual role is, they will remain loyal. And that becomes their first loyalty. Whatever nation, whatever their public role in life is, their first and foremost loyalty will be to the group, and to serve its goals – whether they know.

A lot of times, the goal is [also] to be able to help the child create that complete division between their day role and their night role. So a pleasant, charming, wonderful, kind person in the daytime could be an absolutely cold, ruthless person at night – or during the day, you know, it’s also during the day they do it.

Then you may have a housewife with children who goes out and completes a courier job for the group. And no one would ever suspect her. Who is going to suspect [that] this lovely-looking little housewife with a baby in a car seat is actually carrying some valuable documents?

Again, the first and foremost other thing was to instill loyalty, and they want to discourage people from questioning orders. They really don’t want you questioning that, and they want you to obey their directives. Should people show signs of not doing that, then they go on for tune-ups. Actually people are being programmed all through their life. We used to call them tune-ups. It’s a lifelong process for members of the group.

GS: We have a minute here before our break, and we’ll get back and get in depth into some of these areas. But what went wrong with you? I mean, the dropout rate probably is very low…

SV: Extremely low. (laughs)

GS: …considering the number of, considering the training. But what went wrong with you? They somehow missed something.

SV: When I was very young I absolutely believed in the goals of [the group]. You never saw a more loyal group member. I thought that they were saving the world. I thought that we were doing a wonderful thing. But the older I got, I started to see the methods that were being used for so long, and that the ends do not justify the means. I became increasingly cynical, partly because I saw what I was doing to people. I was lying to them. I was manipulating them. I was telling them things that weren’t true. I remember questioning this, thinking, “I was told lies as a child too, then. I was manipulated.”

GS: Wow.

SV: And finally you start to question, as an adult, the things you were taught. (bumper music starts)

GS: Okay. We’re going to take a break, Svali, we’ll be back in three minutes on the Republic Broadcasting Network.

[commercial break - resume 8]

GS: Okay, we’re back on the Investigative Journal. Svali, I wanted to ask you a question. Before we get into how you finally left the group, and what happened to you afterwards in your life now – tell us. You wrote an article that is very interesting – A Day in the Life of a Trainer for the Illuminati. Tell us what you went through in a normal day in your role at the Illuminati. Go ahead.

SV: Okay. Basically I would get up. At the time that I described in that article, I was teaching at a Christian school. And so I would get up, I would get my two children dressed and ready for school. Just like a normal mom, you know, go through the day, come home. We’d have little friends over and play, and stuff like that. Then, you know, have dinner. I was a good mom. I was your average American housewife – on the surface.

But underneath the surface, then my husband and I would remind each other on nights when there was a meeting. And then what we would do is when we would go to sleep, I had programming in place that would allow me to wake up within ten minutes of the specified time. If I knew there was a meeting that night, I would wake up ten minutes before it was time to get ready and go. A lot of times we would even go to bed with our clothes on. And I never really thought that was abnormal, you know?

GS: Mm hm.

SV: I thought everyone went to bed with their clothes on. I didn’t even question it, you know, on nights when we had meetings. I thought, “Oh, it’s warmer.” (Laughs)

GS: Okay.

SV: And then we’d get up and go, and drive to the meeting. I was also very involved in Military in San Diego. In fact the group has a lot of military orientation. So on top I would take the kids to their area, there was an area where the kids would go and change. They had a room and we would have like baskets of clothes, and we would change our clothing. You’d pick out your clothing, it had your name on it, and put on your uniform. Or whatever you wore that night. The kids would wear these little miniature military uniforms.

Then they would go out and do their training exercises. They were learning how to march, how to shoot. All kids in the Illuminati, at least in that area, know how to take apart a gun, put it together and shoot with deadly accuracy by the age of eight years old. Martial arts, there’s a lot of martial arts training. Sometimes I’d help supervise that, or fill in if there’s a military trainer [who] was [absent]. Everyone had to be – there was a lot of cross training. But most of the time I supervised the training. I would be working on implementing programming, or what we’d call tuning up – reinforcing previously installed programming in adults.

At that point I was normally supervising the younger trainers. They would be doing it, and I would be there watching and making sure they did it correctly. Or I would be also evaluating whether – sometimes every once in a while we’d be working on something that was somewhat experimental, and then I would be taking a more active role, assessing the person’s responses to the new protocol, recording it and if there was any difference between established parameters for that protocol or expected responses, I would be flagging that.

GS: Give me an example of someone you were working on. What… how would they be introduced, what would be the reason? Would they be military, what is, how does someone get sent to you?

SV: No, these were all members of the group!

GS: Oh, okay.

SV: Oh! I can tell you that in San Diego, twenty percent of the active members of the group were active military.

GS: Okay.

SV: Okay? And think of military intelligence. Think high-ranking officials, colonels, (laughs), commanders. My ex-husband was a lieutenant commander in the Navy, getting ready to become a commander, okay?

GS: All right.

SV: These are not stupid people.






à suivre PAGE 2


Dernière édition par invitée le Ven 8 Oct 2010 - 16:24, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: TÉMOIGNAGE DE SVALI, EX-ILLUMINATI REPENTIE   Mar 20 Oct 2009 - 14:12

PAGE 2




GS: So you were basically working on the programming of the members involved.

SV: (crosstalk) Yes. Oh yeah. Yeah.

No, we didn’t program people who were not members of the group. You CANNOT install significantly traumatic mind-control programming in a person who is not a member of the group.

GS: (crosstalk) Good.

SV: Now there are certain… what you can do is what we call passive programming, which is basically through media means. If someone’s watching a television program, they go immediately into alpha state. Everyone in the group, even a baby in the group knows that, because these people are very much into behavioral psychology. That’s a trance state, almost, a very relaxed state where messages can be implemented.

And that’s why I very strongly suggest people be very careful about the TV shows they watch! That’s all I will say about that.

But no, you cannot take an adult who is not a member of the group and do what we did to them. They would go psychotic, or they wouldn’t survive it, probably. They wouldn’t be able to psychologically handle it.

GS: Tell us some examples of what you were doing. Program techniques.

SV: (sighs) Sometimes, (sigh) it would involve, normally we would start with a hypnotic induction or even sometimes we would inject a medication. A lot of times especially young children have a lot of fear when they are going into programming, but adults do too. We want them to relax. We give them a very short-acting medication to relax them.

We would then invoke a hypnotic state in them. If it was an older person I would be checking that the codes are already installed. If I was getting ready to install programming in like a young child, I would tell them, explain to them very patiently exactly the behavior expected. I’d say, “I want you to do this, and this, and this.” I break it up into steps. Then I’d say, “First we’re going to practice this.”

I would show the child what I want them to do – I would model it. I would then tell the child, “DO IT.” The child would then do it, okay? But, normally they won’t do it well the first time, so she would… she or he would get shocked. That was called, because the group very much uses what they call positive and negative reinforcement. Okay?

If a child did not do it perfectly the first time, they are shocked. That’s the negative reinforcement.

Then I would say, “DO IT AGAIN.” They would show me the behavior.

Now at this point we start associating the behavior with an external stimulus or cue, too. Now a lot of times a child… If this is a behavior, though, that we want associated with a specific code, the child will often then traumatize very heavily first, to create a fragmentation in their personality. Then the behavior and the associated cue are given.

You might hear a tone, like “ding ding ding.” [I say,] “All right, I want you to do this.” Ding ding ding. The child hears the tone, they get up and they do the behavior. Once they can perform it perfectly, they are rewarded with praise. Good job, or a hug. Children like hugs, or something like that.

Then you do it over, and over, and over. That’s why trainers have to be very patient people. Because then maybe after the child has done it fifty times, then they hear the cue, they get up, [and] they do it. It’s not even a conscious [decision]… it’s reflexive. At that point it’s considered installed.

For very, very important programming, I’m talking about like end-level assassin programming, because we did train people how to assassinate people, and that’s a whole other topic I don’t want to go into here…

GS: Okay.

SV: We would then do a ritual to seal the programming afterwards.

GS: (Final-sounding) Okay.

SV: Okay?

GS: Just something, I was looking at some of your articles. One was “Christmas in the Cult.” Just to get off on a different subject here…

SV: Sure.

GS: You say this is quite different for you, when you were growing up, than it is for most children. Can you just kind of briefly tell us what you meant by that?

SV: Yeah, um… (sighs) I mean, we had trees and presents and things like that. But for most children, Christmas is just happy time, you know, lots of presents. But in the group, there are some very high ceremonies that are celebrated. Several times, in fact many times, I flew into Germany. And there, there wasn’t a Santa Claus. They had a figure called Father Yule…

GS: (crosstalk) Mm hm.

SV: …who represents Christmas there. But he is not the kind of benevolent Santa that you see here. This is a man with a golden scepter dressed in a white robe and a golden sash around.

I was once at the German Father’s house, where there was a gathering with children and adults, and Father Yule was present. He raises the scepter and basically strikes down a child in front of everyone.

GS: (laughs in disbelief) Oh my God!

SV: I know!

GS: (shocked) He strikes down a CHILD? I just…

SV: I know. Yes. He struck down the child with his, his scepter. And that… that is not what you call a happy Christmas, you know?

GS: No. (sighs)

SV: And at the same time, yes, we did have a tree, you know, and fruitcake and all that, and decorate the house, but there is another side to Christmas. It’s, it’s…

GS: (in shock) You know, I’m just listening and I just can’t believe, you know, we’re, you know, we have leaders in our country that have probably gone through this kind of stuff. I mean, uh, it’s just incredible, this group. I know they’ve been around for a long, long time, thousands of years, and gone through it, came here. George Washington was a 33 rd degree Mason…

SV: (crosstalk,) Oh, YEAH!

GS: …and we go on. Uh, the quest… you know, I just, I want you to understand, just from my point of view, I just wonder how… you know, you write a story, “The End of the Illuminati.” How do we get rid of these people? I know, you’re out of it. You couldn’t take it any more. You think we can inspire more mid-level people to just LEAVE, like you, so they have no one to DO this kind of INSIDIOUS… CRAZY… PROGRAMMING and lifestyle! What do you – what do you think?

SV: Well, I believe that, as strongly as a Christian, that it’s a spiritual warfare as well as an emotional and psychological warfare. I believe that, by the grace of God.

But I will also say that when I was in the group, a lot of the members are not happy. You have people in the group that are there because they love it, because they believe in our goals, they are totally dedicated. But to be honest, a lot… I often knew as many people who would have left in a minute if they thought that they could get out, and make it.

GS: You know, about your husband, uh, just to break in and then go back into that. Do they marry you to somebody in the group, or is that forced on you?

SV: (crosstalk) Yeah. Yeah. No. In the group, the marriages are always arranged, in my experience. In my 38 years in the group, I never knew of a couple, in the Illuminati, that did not have an arranged marriage. It can’t be…

GS: (crosstalk) You just mentioned a couple that I, I suspect. Clinton and uh, Bill and Hillary.

SV: Oh, well, YEAH! (Laughs)

GS: (Laughs)

SV: YES! Definite. Definite.

GS: Yes. Bill?

SV: Yeah.

GS: Go ahead.

SV: Yeah. A lot of times, these marriages are arranged for compatibility, but also for bloodlines – to bring the right bloodlines together.

GS: Okay, good. We’re going to be back in three minutes. I want to continue this, and then we’re going to get into Svali’s life after the Illuminati, on the Republic Broadcasting Network.

[commercial break - resume 23]

GS: Okay, we’re back on the Investigative Journal. I’m your host, Greg Szymanski. And let me tell you, as an interviewer, and someone who has researched the Illuminati for a long time… it started way back when, when I was a young reporter in Rome…

It’s a whole different ballgame when you’re actually talking to someone with experiences like this. It takes it out of that realm of what is quasi-fiction fact, into the realm of reality. It’s – it’s really shocking.

And, uh, I’ll be honest with you. This is a story, uh, that folks, you have to listen to – because this is going on in our country. All the things you’re seeing regarding our rights being taken away, the police state, the war in Iraq, 9/11 – all these things have to do with this powerful group.

Svali, you know, we’re talking about mid-level people. Now we’re going to talk about some of the lower-level people. I’m interested in who they are. But you said they weren’t happy, but a lot of them probably stay because it’s very… I mean, this is a… it’s a very lucrative way to live, I imagine.

SV: Oh, yeah!

GS: …families?

SV: Oh, yeah! That’s the main thing, that’s one of the factors that keeps people in. The reason more people don’t leave is because leaving means giving up your husband, your children, your entire family on both sides, your money. And basically, for a lot of people, leaving the group means giving up everything, and starting out penniless and alone.

Not only that, but you’re combating child programming to recontact, to go back, to be loyal, to be a good member.

GS: Mm hm.

SV: And I know many people have tried to leave and went back, because they just couldn’t take it.

GS: Do you, uh, do you want to take a phone call right now? Break it up?

SV: Sure!

GS: Okay. Marilyn, in California. You’re on the Investigative Journal. Marilyn?

Marilyn (ML): Yes, I’ve been a part of this. I lost part of it, I’ve been listening on the Internet. I didn’t quite catch it. How did this woman become involved in this Illuminati training?

GS: Uh, go ahead, can you explain that, Svali?

SV: I was taught it from early childhood. I was mentored into it. Trainers in the group are mentored. You wok with older adults and they show you, and you are given increasing responsibility. And so by the time you are in your teens, you are basically doing adult training responsibilities. You’ve been taught for years.

ML: Your parents put you in it, or… ?

SV: Yes, they were members.

ML: Oh, I see, so it comes down through the parents – one parent to another.

SV: Yeah. Or from both.

ML: (shocked) Are they private SCHOOLS?

SV: Through what?

ML: Are these private SCHOOLS?

SV: Well, my children were schooled at private Christian schools. They were all Illuminati. (Laughs) Okay?

ML: (surprised, “Now I get it” voice tone) Oh, you’re saying that the CHRISTIAN schools are Illuminati!!

SV: SOME of them are. Not all – but some.

ML: Yeah, obviously.

SV: No, no. The ones that my children in were, specifically. But no, there’s a lot of good Christian schools that have nothing to do with the group, but some can be. Now I went to a public school, but what’s interesting is, out of three public schools I went to as a young child, two burned down. (sadly): So there’s no access to any school records.

ML: (completely shocked) I’ll be DARNED.

GS: Marilyn, just to get you up to speed. You’re born into this, then you’re trained as a young child. You go through an induction ceremony in the Vatican. And this is going on with one to two percent of our population, according to Svali. Very serious, in all levels. Government, and everything else. Go ahead, Marilyn, do you have another question?

ML: Yeah. When you said the Vatican, now that is not a Christian religion, okay? Now I’m a Christian. Catholics is a Christian religion, we look at them as the precursor of the New World Religion. So…

GS: Well, you know, if I may just break in. I grew up a Catholic. I don’t get involved in the splicing of the religions. I’m basically stating that when I started researching the Illuminati as a reporter in Rome, and I realized there was a bad portion of the Church, I looked at it. I had to deal with the evil and the good. So that’s the way I reconciled it. The evil WITHIN the Catholic Church, at the high level of the Vatican , which seeps down into many, many areas. Go ahead.

ML: Okay, well I won’t argue that point.

SV: (crosstalk) Now… Now… Now…

ML: I won’t agree with it, but it sounds like you have become possibly Born AGAIN to get out of this? Would I be correct in that?

SV: Yes. Yes. Now I very much… Now first, I do want to say I am not slamming the Catholic Church or the average Catholic. I have many good friends that are Catholics, that are strong Christians. I became a Christian, and that was the only way I could get out. But just so you know, too, a lot of card-carrying Illuminists, well we don’t really carry cards, but I’m using that term…

ML: Yes.

SV: …are members of the Baptist church, are members of Pentecostal churches. It… This… I was on a worship team for a Wesleyan church in San Diego … in my day life. Okay?

ML: Oo-kay. Uh, yeah. Very, very confused. I mean, I, uh, I think this is interesting. Many people say that the Catholic Church will be the forerunner of the New World Religion. There’s some very good books out. In fact, I think you may have interviewed one of these men – the Grand Plan Design by John Daniels?

GS: Uh huh.

ML: You remember that?

GS: Uh…

SV: But, but…

GS: Go ahead.

SV: The average Catholic has no idea of what’s going on in the Vatican.

ML: Yeah, yeah. I think that’s interesting that, that the average Catholic would not know what’s going on. That’s just my take on it. (laughs)

GS: Well, I’ll tell you something. As an average Catholic going to Rome my first time in 1980, I didn’t know what was going on, and I grew up as a Catholic, went to Notre Dame High School. It was quite a learning experience for me.

ML: I think the Catholics, when they find out how evil the church is, stay in it! I mean, they really… why would they want to stay in it? That’s what bothers me. I know some good people who are like that. And I don’t get it! (Laughs)

GS: Well, the only answer is… it doesn’t… (bumper music starts) (laughs) I don’t know. There are many Catholics who aren’t actively practicing.

ML: Yeah. Thank you!

GS: But anyway, we’ll leave that for another time. Thanks, Marilyn. We’ll be back on the Investigative Journal in three minutes, with Svali.

[commercial break - resume 33]

GS: Okay! Uh, you know, they’re not going to get me. That’s for sure. My house is anti-Illuminated. It’s not going to happen, folks. Just to end that, Svali, before I get back to you, just to end that conversation we had with Marilyn about Catholicism. I look back at it, and I really thank my dad. And I do it in kind of a way, I’m just thinking about it now. I didn’t know what the Church was about.

But you know, something strange did happen when I was young. My mom died, and I was ten years old. My brother was six months old at the time she died of leukemia. It was a very, very tragic affair – left my dad and me and my brother alone. And I remember my dad literally took a priest, a head Monsignor in our parish. And I won’t even tell you where. Saint John Rebove (ph), right outside of Chicago.

This man came into our house, I’ll never forget it. He said that he was going to put ME and my little BROTHER in an ORPHANAGE. My dad literally picked him up and threw him out the door! Literally.

SV: Wow.

GS: And from that point on, my dad never went back to church again. My brother never went to a Catholic school. I of course asked if I could finish, only because I had friends there. But you know, who knows what would have happened, you know, looking back on the craziness that goes on in the Church.

But anyway, Svali, you were talking about, uh, you know something? These people that are too… that do not want to get out because of the financial ties. But let’s go back to when you were in the Illuminati. How did this happen? How did you finally leave? Tell us this whole story about you leaving the Illuminati. We haven’t touched on that yet.

SV: Sure. Well, I do want to say one thing that I agree with Marilyn on. Without faith in God, I couldn’t have done it. I became a Christian, and that was for me revolutionary. It made me question again more of what I was being taught, or had believed all my life. I, for the… I began to realize that what I was doing was wrong. I became increasingly cynical.

I also then started standing up to the head trainer in the county who despised me. He would do things that were just blatantly cruel for no reason whatsoever. I’d say, “You’re wrong”. Well, people don’t like that. (Laughs)

He took it out on me in a lot of horrible ways. I finally made the decision to run. I ran to this… to another state, because I knew that my chances of getting out while still staying in that area with people I knew, surrounded by people who were in the group, was not going to be very good. So I went to another state.

GS: You had to leave your family and everything, right?

SV: Everything. Well, my children were with their grandparents. At that point I thought that was better than them being with my husband. I was going to go get my kids. But my husband then called and he said, “I want to reunite with you.” And I said, “Okay, that’s wonderful.” And I said, “But you have to get help. You have to get some treatment, because we can’t go on. You’ve got to get out of the group.” He said, “Okay. Help me get the kids and I’ll meet you in a week.”

So the day before, he called and said, “I’ll be there tomorrow,” blah blah blah. And so I was excited, thinking, “Oh, he’s getting out, he’s getting out, that’s wonderful!” Instead, he went… he had gotten the kids several days before. He was lying to me, and I didn’t know it. He had gone to a judge.

And the day that he was supposed to arrive, there was a knock on my door. It was a policeman serving me DIVORCE papers, and also a restraining order, saying that I could not come within a hundred yards of my husband or my children.

And at that point, I felt slightly punished (sigh) for leaving the group.

I fought that, and it… (sighs) I fought for four years with a court system that said things like this didn’t occur, because my husband would go into court and say, “This woman is psychotic. She’s making it all up. There’s no way. Ha, ha, ha. This stuff doesn’t happen in this day and age.” And the judge would say, “You’re right.” Slam. Full custody to their father. And I had to have supervised visitation for four years with my own children, so that… because I was considered a kidnap risk.

Through a lot of prayer, I had my whole church praying for me here in Texas, and through Lambley Research and miracles, my children were finally allowed unsupervised visitation with me, after four years. During that time, I said to my daughter, who was fourteen, I said, “I want so badly for you to get out”. And she looks at me, and she starts going…

(hyperventilating, extremely terrified): “Oh! You shouldn’t have said that, Mom! You shouldn’t have said that, Mom!” You know? She just… she just freaked out. She just totally lost it.

GS: Mm hm.

And I realized that it was her programming cycling, because she was just terrified. You know, she’s like, (terrified, very rapid): “Why did you say that, why did you say that”, and I said, “It’s okay, it’s okay, honey, calm down, calm.”

And the following… she was just shaking and shaking. And then finally she said, “Well, I don’t want to go back and get hurt.” And then I said, “YOU DON’T HAVE TO.”

And at that point I faced several prison sentences, but I called my ex and I said, “I will face… I will not let those children go back and get hurt again.”

GS: Okay.

SV: And he flew out to get them, and he could have put me in prison at that time, because I was breaking the custody visitation. And you know how strong the courts are on that!

GS: Mm hm.

SV: And I said to him, “Please… Look.” Because it was so nice. My daughter and son both said, “We don’t want to go back, Dad. We don’t want to get hurt. We don’t want to do this anymore.”

He looked at them, and he said, “I want to go think about it.” He went home, and I was praying for him at the time.

And then that night he called me, and he said, (delirious, hyperventilating): “Oh my God. Oh my God.” I said, “What is it?” He said, “We’ve gotta get out! We’ve gotta get out!” (Laughs) And I said, “YES! You do!” And then he said… and then he made the decision to get out.

At that point he went to a Notary Public. He gave me… he did a legal case document giving me full custody of my children. And then he said he was so sorry for, he put me through, the H, E, L, L he had put me through for years.

GS: Now, have you had any reprisals from people in the group since you were leaving, or any warnings?

SV: Yes.

GS: To keep quiet, or anything like that?

SV: (crosstalk) Yes. Oh, yeah! Oh… yeah, of course! There’s one time when I did write one article that named some specific dates and times. I got hurt afterwards, and it made me very cautious. That’s why I don’t give a lot of radio interviews, and why I don’t do a lot of this. That’s one reason why…

GS: Well, I appreciate this, because you know, the number of people you’re going to help, by… maybe, maybe waking up the American people to what is really going on. Sometimes you can wake up many more people by a person like you, than talking about a hundred million different generalities.

Let me take a call. Chris, in Washington, you’re on the Investigative Journal.

CH: (calm, relaxed cadence): Hi. Svali, I just want to say how much I appreciate your bravery, in presenting this information in the way that you are. I’ve read your website recently. And my question is very simple. Based on the information that you’re presenting, I’m wondering what timeline the organization of the larger Family that you’re describing has for implementing the New World Order?

SV: Okay. I was told it would occur during my generation. I was told that by the year 2050 that they would be revealed. Now again, their timelines change, though. In fact, I jokingly referred to them as being like the Soviet Union, because you know how they had their five and ten year plans, and then things always got changed? In my own lifetime I saw several different timelines for things that were supposed to occur and change.

But as Greg noted, I’ve also heard of, from different people, that actually there is a HUGE push in the last few years. It’s like, “It’s CLOSE. It’s CLOSE. Let’s make things happen more quickly.”

CH: Mm hm.

SV: So I couldn’t begin to guess whether that’s an accurate timeline or not. I know what I was told.

CH: I have a follow up question and that’s it…

GS: Go ahead.

CH: …and this will be it for me. I have recently, against my own resistance to doing so, investigated, started to investigate fringe matters, if you will. Among them, the upcoming date on the Mayan Calendar of 2012.

SV: Uh huh.

CH: And as I’ve done this research, I’ve allowed myself just to be open to this information without believing anything I’m reading. One of the ideas that is presenting itself is that around 2012, not just according to the Mayan Calendar but many other theories out there, that we will be undergoing, as a planet, a revolutionary shift, if you will, of some kind or another.

And I’m wondering in the back of my mind if there might be any kind of race against the clock on THAT scale, if you will – especially if we’re talking about a potential spiritual warfare…

SV: Oh, yeah.

CH: …using your words in play here. Do you see a possible relation there?

SV: Yes, I do. And, 2012 IS an important year. But again, I was not told that the final Revealing would occur then. But I believe that probably… what will happen is that there will be events taking place that will help to set the stage.

CH: Okay.

SV: But it’s going to be… I was told… again, I’m telling you what I was told while a member of the group, so please take it with a grain of salt. As I know, these people aren’t always honest or trustworthy – they are deceptive. But I was told that there would be an enormous economic collapse prior to the Revealing. That basically the stock market would destabilize.

CH: Well, that appears to be already happening.

SV: Yeah. Yeah. And I was told it would make the Great Depression look like Sunday school. And at that time, it’s going to… they’re going to really be manipulating finances to bring about chaos, confusion, warfare, and then…

But see, I don’t like to be so negative. But I am telling you what I was taught when I was in the group, you know?

CH: Well, I so appreciate it.

SV: Yeah.

CH: And I’m sure we all do.

SV: Yeah. I…

CH: You’re a great voice.

SV: Well, thank you! I appreciate that very much. But out of this chaos they said would come order. You see, the group believes that out of chaos comes order.

CH: Well, I don’t want to take any more time…

GS: (crosstalk) Well, as far as I’m concerned, I’d rather, you know, let things… Svali, these guys want to bring down this country financially, in whatever way possible. And right now, your voice is important in that.

And Chris, I really appreciate you saying that, because we want to stop these guys! I mean, come on! Let’s get the American people to get together and just put an end to this. We have a powerful group in numbers. We may not have the money, but we can take it back. And I don’t want to be bullied by these kind of people. That’s my feeling.

SV: Yeah.

GS: Let me take another call. Uh, Harper in Canada. Harper? Go ahead.

HP: Great, thanks Greg. And Svali, I read your expose when it came out on Suite101.com a few years ago, and I always wondered what happened to you, because you vanished from Suite 101. So it’s great to hear about you. A couple quick questions, I’ll make them real fast. First is the term Moriah Conquering Wind. I’d never heard that before or since I read it in your expose. I wondered if you could elaborate on that term a little bit.

I also wanted to ask you if this cult, as far as you know, claims to or believes to derive any of its heritage from Atlantis or any other lost civilization. Okay?

SV: I’m not sure about the reference to Moriah (pronounced like “Mariah” Carey) you’re describing, because Moriah is… is our name.

But I certainly can address the second question. The Illuminati completely believe that Atlantis is real. They teach it to their children as part of the oral history. They believe that it was one of the greatest civilizations that ever existed, and one of the most advanced.

What they teach… their take on it is that Atlantis was a great race of highly intelligent people who had a highly advanced faith, and who were highly enlightened.

But what they teach the Illuminati children is that then this prophet of the enemy, who was a prophet of God, came and foretold their destruction if they didn’t change their ways.

They were definitely Occultists. They were Luciferians on Atlantis. That was the religion. And in fact, a lot of the advances that Atlantis enjoyed was passed down to them through supernatural means… that is what I will say.

So they laughed at the prophet. In fact they killed him. And, he… I guess sometime afterward, we were taught that a few inhabitants escaped, but that tragically the great city was lost.

The Illuminati to this day mourn the loss of Atlantis, because they feel that these were… that the few survivors that left were among the great people who helped found the Free… what you would call the precursors of Illuminism.

HP: One more quick question, if I may.

GS: Go ahead.

HP: And I wanted to ask you if you have any reason to believe that people, men and/or women at the top of the pyramid, so to speak, practice a kind of magic where they are kind of skipping through time, in other words…

SV: (excited crosstalk) Oh! Oh! YES! Oh, without even being at the top… Oh, yes!

HP: …their body leaving, their soul or spirit leaving one body and coming and being born into another one, and therefore, you know, living through time.

SV: (excited crosstalk) Oh yeah! Yeah! Oh, yes! Yes, All the time. In fact, see, now this, now I didn’t go there in this interview. You start telling wackos, you start discussing things like that. But in the spiritual side, they very much teach things like time travel, traveling out of body, you know, psychic battling, things like that – things that cannot be explained by logic.

And I saw things that I cannot explain through human intellect or reasoning, that were highly supernatural, and involved all of that… and more.

[Svali has reported in 2-3 different articles seeing a group of people levitate an animal and choke it to death, though here she seems to refer to more than just that.]

HP: Okay, great. Pleasure to speak with you, Ma’am, and God bless you.

SV: Okay, God bless you too.

GS: Okay, I think we have Dave Wilcox called in. I think you know Dave through emails, Svali.

SV: Yes.

GS: Dave, uh, you want to say hello? And do you have a question for Svali?

DW: Sure. Uh, Svali, it’s great to have you on the air, and I’m really glad you decided to do it. So thank you very much.

SV: Oh thank you, Dave. It’s good to talk with you. Yeah.

DW: Yeah, I feel like you’re an old friend. I’ve been reading your stuff for so long, and you share so willingly and openly about yourself. It’s a real honor to be able to speak with you in person like this.

SV: Well, thank you!

GS: All right, well Dave, you may have something you want to say to Svali. Go ahead. You have a question?

DW: Sure. I think one of the things I’d really like to have covered here is [this]. You shared with me in an email recently about these stages of enlightenment that they try to guide people through?

SV: Yes.

DW: I would like you to try to sketch out for people how the behavioral conditioning that’s coming through the media, the movies and so forth might have affected them.

In other words, what personality characteristics would you see in a person when they have been influenced by these teachings? How would the average person, who is not really a bad person, start to be leaning, if the Illuminati teachings were actually having an effect on them? What would they be like? What would start happening?

SV: Well, again, as I said, the average person is not going to be a member of the group…

DW: Right.

SV: …so the influence would be much less. But the media, I believe that… well, I KNOW. I don’t believe, I KNOW that some of the media that we’re seeing nowadays is specifically targeted towards teaching people their philosophy or goals. All you have to do is watch the children’s cartoons on Saturday morning, and almost across the board you’ll see morphing, power battles, occult. And that’s intentional.

Movies coming out. Basically, if a person is being influenced by their teaching, that person will learn to not trust their own instincts, their own feelings, their own body, their own perceptions. They will be looking outside for guidance.

Second of all, they will be moving towards a heavily occultic worldview – that leaning upon the occult is heavily encouraged. All you have to do is watch Harry Potter! (Pause – laughs) You know?

DW: Yeah, I mean, the whole idea that…

SV: (crosstalk) I mean, not to slam one of those Potter movies, or the Matrix.

If you want to know pure Illuminist philosophy, the Matrix shows it. Definitely. The entire philosophy.

DW: Oh yeah. Right down with Morpheus being broken down with the injections, and they said that it’s like hacking a computer. (bumper music starts)

SV: Yeah! That’s an excellent [example...]

GS: (crosstalk) Okay, let’s take a break. We’ll come back with our final segment. A big finish on the Investigative Journal, with Svali, on the Republic Broadcasting Network.

[commercial break - resume 54]

GS: Okay, we’re back with our final segment with Svali. She’s telling us about her experiences… thirty years with this insidious group called the Illuminati, how deeply penetrated and infiltrated they are in our culture and our country.

Svali, we talked about the higher levels, the mid-levels you were involved in as a head trainer. How low do they go? I said all along they’re involved in gang stalking, the MK-Ultra program, infiltrating truth organizations, infiltrating groups that are trying to do good. How far down DO they go?

SV: Well, they go down to the sister group levels I mentioned. The sister groups have anywhere from, usually roughly around 30 members. And those are what a lot of people would consider the… what you would consider the satanic cults, with a high priest and priestess. That would be the local level, the lower level.

But those people are also very active in their community. And so, they WILL be involved in intricate infiltrating activities when possible. Because to them, it’s not infiltrating… it’s helping. They think they’re helping the group, or helping people by becoming a member and spreading the influence.

GS: Let me squeeze in one more caller, Roger, a faithful listener. Roger, you’re on the Investigative Journal.

RG: Uh, yes. Thanks. I had so a big question and so little time that maybe I’ll just squeeze it in…

GS: We’ve got a couple minutes. Really try to work it in, Roger.

RG: Yeah, uh, well, you will enjoy this first, and that is that I recall when Charlotte Izerbie (ph) was here on the local Clear Channel radio show. The host was, of course, dismissive of an Illumi-Nazi agenda. It was great to hear Charlotte say, “You’re telling me? My own father was a high-level”… and she, of course, was a first or second-fiddle secretary at the department of Ed. And she said, “You’re telling me my own father on his deathbed was telling me, “You go get ‘em, girl,” and he was one of ‘em.”

GS: (Laughs)

RG: So that was great. Anyway, my question was towards the philosophical / religious motivators, if you will, which you have been dwelling on. I’ve been trying to form it up into a more cohesive, integrated…

GS: Try to make it quick, we’re running out of time. Go ahead.

RG: Yeah. To expose the ethos of the, you know, it’s like the Neocons serve as the pseudo-intellectual rationale for the Illumi-Nazi agenda. And I don’t presume that it turns on such fine distinctions, so much as it is a bare-knuckled lust for power. But, everybody has sort of a worldview that they use to justify their actions. And of course, it’s a most un-conservative, humanistic social engineering agenda on a far larger scale.

Now you mentioned about these people, basically, and it’s as rare as hen teeth…

GS: Quick, Roger…

RG: …yeah, to find somebody that’s not oxymoronically both a spiritualist and an occultist, and also a, what do you call, a hardcore rationalist. Or maybe that’s just [a] Republican assumption, right?

SV: (sighs)

GS: (slight laughing in delivery): I know there was a question in there somewhere, Roger…

RG: Yeah.

GS: But anyway, thanks for calling. Let me, I’ve only got a minute. I’ve got to finish with Svali.

Svali, tell us in your own words, you’ve got about a minute or two left here. You went forward, you came forward, (bumper music begins) you’re now living a life completely away from them. What’s your hopes of the future in our country right now?

SV: My hope is that people will realize that this is happening, and that they will start doing something about it – that they will start looking at it. Now again, we’re talking about people who are mentally wealthy, but it won’t be easy. But if people could rise up in prayer, and just say, “THIS ISN’T OKAY”…

If people would become informed enough to learn more about it, be aware they exist… and then, possibly, PRAY. Pray that people will take action against the things that are happening. Because these people…

GS: Okay, Svali, I’m…

SV: Okay. All right.

GS: We’re all out of time. We’re going to end on that prayer. I really thank you for coming forward. You’re very courageous. We’ll talk again, and I’ll be back tomorrow on the Investigative Journal. Same time, same place.

SV: Goodbye.

[END OF BROADCAST]

Greg Szymanski



Greg also has his own daily show on the Republic Broadcast Network. Go to cligno étoile www.rbnlive.com Greg Szymanski is an independent investigative journalist and his articles can been seen at cligno étoile www.LewisNews.com. He also writes for American Free Press and has his own site cligno étoile www.arcticbeacon.com

Listen to my Radio Broadcast live Monday night at 8pm Pacific time on LewisNews, returning Jan. 1 2006 Radio
cligno étoile http://webs.lewisnews.com/radio/index.htm. Greg is also regular on Rense.com the first Thursday of every month at 9-10 pm pacific time.






FIN




Dernière édition par invitée le Ven 8 Oct 2010 - 16:34, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: TÉMOIGNAGE DE SVALI, EX-ILLUMINATI REPENTIE   Mar 20 Oct 2009 - 14:13

The European Roots of the Illuminati
September 30, 2008 by koniword




Until recently, I have mainly written about programming and methods to work through and attempt to resolve it. But as I am working on my own healing, I am coming to realize that while breaking programming is important (and often life-saving), that eventually it becomes important to deal with core issues. Core issues go beneath and behind programming, and often not only drive it, but sabotage the therapy process as the survivor attempts to heal.

These issues will be different for each survivor, since we each have a unique history. I have received emails from survivors from around the world, and have found that: *The Illuminati is certainly not the only occult group in the world; there are many other well-organized groups that do methodic, repetitive abuse of an occult nature. But in these groups, often the core issues are different than for the Illuminati *Even within the Illuminati, each individual will need to discover their own personal history, since parentage, bloodlines, and programming methods will differ, as well as the child’s eventual role in the group. This article is not meant to address all methods, or all survivor’s histories in the group.

I can’t speak for everyone who was abused in the group; I can only speak of what I myself am discovering about my own personal history, in the hopes that it will help other survivors through either validation, or to help supporters better understand some of the issues that they face during the process of remembering and healing.

The Illuminati are based in Europe, which is where their power base has always been. I remember being told as a young child that America was basically considered their “mission field” or the “land of opportunity” by those whose roots extend for hundreds of years or more into the ancient European dynastic bloodlines.

This is why their power hierarchy around the world, whether in the U.S., Asia, Australia, Canada, or elsewhere will always point back to Europe, where the 13 rulers (they also call them “lords”) are based. Each ruler represents an area of Europe held under his sway; and each one represents an ancient dynastic bloodline.

For example, the Hapsburg bloodline (Merovingian) is still active in Europe, although hidden, as well as the Rothschild and Battenberg bloodlines . In many modern European countries, the heirs of these bloodlines are immensely wealthy, and secretly are the “power behind the throne”, if not the actual rulers.

This is one reason why those of high Illuminati rank/descent in the U.S., for example, can always trace their bloodline or parentage to members of this ruling cabal in Europe; members of leadership councils in the States are always direct descendants, whether legitimate or illegitimate.

Whether at the lowest levels, or the highest, though, this group operates with the same methods: instilling intense fear and terror to control their members. Often this is done through the fear of death, and at the core level, the person who has undergone their training will have an immense fear of dying because of the “death and resurrection” experiences, or near death experiences, that they have undergone.

During these experiences, the very young child or even infant core will be faced with intolerable choices: to allow themselves to be extinguished, or to embrace the demonic and the beliefs of those in their bloodline parentage. I believe this is dissociation at its deepest level, since the desire to survive is one of the deepest instincts that God has given us, and will override intellect, cognition, and even well-thought out beliefs in an adult-much less in a very young child. When faced with certain death and terror, or life, albeit at a price that is much too high, the infant or child almost always chooses life (I have never heard of one that hasn’t to date, although my own knowledge and experience are limited).

Then the one who offers life to the infant becomes their “savior”, and worshipped virtually as a deity in the child’s mind and heart for “saving” them in one of the most wicked set ups imaginable.

In many cases, this is one of the child’s parents, and most often, their biological father. The biological father may not be the person that the child consciously remembers raising them during childhood; and once again, this encourages deep dissociation: the consciously remembered “Daddy” may not be the survivor’s real father.

Identity confusion is also layered in. The name the child goes by during the daytime may be quite different from their “real” name, or even the name on their birth certificate. A child of high lineage may discover that they weren’t born in the United States, but in Europe, if the ties to the European bloodlines are great enough; or even that their American birth certificate was forged, to cover their European one.

Each situation is different, and different bloodlines practice different methods of raising, mentoring, and training their offspring. For instance, those of German descent may be taken to Germany, and spend time with those of this bloodline learning the ways of this country, and developing a loyalty to what they consider their “true homeland”, before going back to another country to live under a different identity. Because above all else, children are called back to their European roots at frequent intervals to develop loyalty to their family home and name, and to undergo ceremonies meant to instill terror and ongoing cooperation, alternated with loving bonding experiences meant to instill deep love for the parental figures.

A child may live in Japan, but they will always know that their true home is in Germany or France; the child in Canada may know that their true home is the U.K., or Russia, and the child in the U.S. will long to return to “home” in Europe with the loyalty that is instilled, whether “home” is Germany, Bavaria, France, Moscow, the UK, Spain, or another country ruled by one of the 13.

This terror, this training, and the bonds of not only loyalty, but caring and nurturing that the child experienced through their true parentage, are often the most difficult and insidious to break. Deep terror combined with loving rescue and nurture create deep loyalty through trauma bonding, and breaking these ties at the core level is the most difficult task that many survivors face.

My prayer is that by explaining some, it can help others know that this does occur, which is the first step to uncovering it and working on it. I believe that deep prayer and support from others are the only methods of both uncovering these ties, and of breaking their hold. I am still working on these issues, and welcome others to share their experiences of undoing the hold of loyalty at this core level to the original perpetrators, and of breaking the spiritual and emotional ties to them. I will be more than happy to publish here anonymously any articles on this topic, as an encouragement to others who are breaking ties to the power centers in Europe. Because, ultimately, these men must lose in their bid for power. Scripture tells us that there is only one king on the throne: Jesus Christ, and that eventually, even the European roots of the Illuminati and their coming “prince” or antichrist, will be cut down, when Christ reigns over the earth.

Blessings to you, Svali









Svali Answers Readers’ Questions – Parts 1+2
September 30, 2008 by koniword



Q: Can the Illuminati’s family trees be traced back to specific towns in Europe?

A: Yes, and this depends on the branch. There is the German branch, the French branch, the UK branch, and the Russian branch. Each has roots in different areas of Europe. The towns of central Germany and Austria were the beginning for the German branch. They trace their roots from the Knights Templar who united the European nations during the crusades.

Q: Do they consider the Christian God real, but a liar?

A: The Illuminati believe in the deification of men through knowledge. They know that there are supernatural beings who help them in this process, but they don’t necessarily divide things into “good and bad”, rather “enlightened” or “unenlightened”. They believe that the Christian God is real, but that adherents of Christianity are one step short of enlightenment, that they do not know the “full picture” as they do. They see Christians as sheep who follow a nice story created to help them feel better, because they are “too weak” to want to know the “full truth”. (This is what an illuminist would say in describing the difference). They tend to be cynical towards the Christian God, to see him as a placebo for the weak.

Q: Do they consider their own god a liar, even if for “good”? If so, how do they trust their god?

A: They do not consider their gods (they have several) as liars. These “gods” have given them power, wealth, status, and everything that they have asked for. Yes, at a price, a horrible price, but they believe that nothing comes cheaply, and the higher the price they have paid, the more they value the gift. It is hard to explain this type to thinking to someone outside the group, because mainstream society wants to see them as evil satanists, and opposed to Christianity. They themselves wouldn’t put it quite that way. Oh, they will mock and downgrade Christianity, but only because they want its followers to see that they are the ‘deceived ones”. The god of this world has truly blinded their eyes. Do they “trust” their gods? As much as they trust anything. Remember, trust is not a concept in this group, where “betrayal is the greatest good” is a maxim taught since childhood. If you asked them, do you”trust” your deity, they would look puzzled, and say, “only a foolish person trusts what they cannot know” or some other maxim.

Q: Do they consider the Christian God to be a God of naive love?

A: Yes, yes, very naive, and setting His followers up for a fall. This is the extent of their arrogance.

Q: If they use torture and terror on those they love who are of lower rank, how do they distinguish between love and hate?

A: They don’t. They tell their children as they are torturing them, “I am doing this because I love you.” To them, the greatest love is to make a child strong, and fit to lead or to move higher in the group, by whatever means it takes.

If a leader sees a child, and wants it as a prostitute, the loving parents will give it away, happy that their child will rise in status. Also, again, they view betrayal as the greatest good. They will do set up after set up to teach their children to never openly trust others.

I remember hundreds of agonizing set ups and betrayals, and hearing when I was betrayed or wounded, “And such is the heart of man.” Those doing this to me thought they were teaching me something of value, that would help me. And because of the vicious and political nature of the group, in one sense they were right; the naive get stepped on and wounded. I have known parents who tried to spare their children some of this out of love, but often they were overuled by other family members, who viewed these parents as “weak” and “unfit” to teach their child.

Q: Can you list their religious beliefs in some detail? e.g. re-incarnation? Heaven and hell? Sin? Absolution? Elves?

A: Which part? Spiritual has many branches, including: celtic druidism, rosicrucianism, Babylonian mystery religion, Egyptian mysteries, and traveling the planes. A child will have to learn each of these disciplines, and others, as part of their training. They also have theta, or psychic training, as well.

The Illuminati have taken the best (or worst) of each of these religions, and incorporated them. Also, there is NOT just ONE religion that every group follows. In Washington DC, my main trainers were celtic druids and adherents of babylonian mystery religion. In San Diego,the Egyptian mystery religion is emphasized, in part because Col. Aquinos oversees that group, and is heavily into Temple of Set.

Here is a brief overview, doing my best to incorporate these beliefs. They believe that reincarnation is possible, because of the time travel that they do, but they don’t emphasize it in their teachings. They believe in a final sphere of white light, which to them is total enlightenment, and their concept of heaven. They believe that they are immune from hell, which is for the unenlightened. Their concept of hell is different than the Bible’s; they believe that it means being lower and never reaching higher in the afterlife (they believe there are levels there, too, determined by how one progresses here on earth).

To them, sin is being weak or stupid, and not using the intelligence or abilities you were given, or failing to progress. I never heard any discussion of absolution. If you fail, you are punished or killed. That simple. There is some belief in elves, sprites, and other small beings in the druidic branch, who also see life in each of nature’s creations.

Q: Some researchers claim that various items that people are commonly exposed to in society are part of the means to weaken their enemies. Therefore, I wonder if the Illuminati allow their own leading members to be exposed to these, i.e. the following:
a. chlorine and fluoride in water and foods;
b. vaccines;
c. medical drugs;
d. junk food;
e. microwaved food;
f. dietary supplements;
g. biochips;
h. mercury fillings;
i. HAARP;
j. chemtrails?

A: In general, true leadership is protected from much of the above. They are ORDERED to not: drink, do drugs, or anything harmful to themselves. They don’t go as far as junk food or microwaved food, since they don’t worry about that, but at meetings, healthy food such as granola or trail mix are given out during exercises, and they know the importance of good nutrition.

They will NOT put their top leaders through the extensive use of mind control experimentation, or implants, etc. because of the risk involved. These children and adults ARE dissociative, but they go through a special program that is different than for the lower levels. They do get vaccines, since even if the child became ill, a healer could fix them. And they do take medications if needed, such as antibiotics, etc.

Do they claim to use vaccines or medical drugs for genocide? I had not heard that when I was in the group. Everyone I knew was vaccinated and took medications, although vitamins and good diet were also important.

Q: Some claim that Mormons, Jehovah’s Witnesses, Charismatics, Pagans, the New Age Movement, Satanists, etc. were founded by the same plotters. Are these groups, or at least their leaders, considered allies of the Illuminati by their members?

A: Some of these groups have affiliated themselves secretly with the Illuminati (because of the money and free training offered), others are sympathetic, or at the least, respectful of them. The Mormons affiliated years ago in a meeting with Illuminati leadership in the 1950s. The same with the Jehovah’s Witnesses. I have not heard that Charismatics or Pagans were affiliated, the pagans are considered “dabblers” by the Illuminati. The New Age and Satanists are sympathetic to them.

Q: Do they respect real science or history in favor of “faith” in their own beliefs?

A: No. They will respect science, but they will try to rewrite history in set ups and dramas for children (where they purport to show them “real history” behind the scenes). Also, they will do time travel through portals, but I cannot say how accurate what occurs is, since I believe it is facilitated demonically.

The Illuminati teach their children that powerful occultists who were enlightened have been secretly behind the thrones of Europe, and down the ages behind the kingdoms of this world, since time began. True or propaganda? I don’t know. They teach their children that underneath Stonehenge there is a great room filled with the skeletons of sacrifices. Fact or fiction? I don’t know, and cannot fund the archeological expedition it would take to verify this or not.

How accurate their teachings are, I do question, since they also leave out the role of faith in God, and His ability to hold back evil. I believe that ultimately, God has been in control of human history, not evil.

Q: I’m very concerned about the New World Order scheme and my questions are meant to help me find possible ways to proceed in helping to defeat the scheme.

A: I know I sound cynical, but good luck! I really do wish you the best in this. I believe that it would take a LOT of people joining together, with immense wealth and excellent lawyers, to stop them.

I personally do not have any experience with any groups dedicated to stopping them, since I live in a small rural community and have no contacts of this nature. I do wish any groups dedicated to stopping this horrific abuse of small children the very best, and will pray that they succeed. But this is also a spiritual battle, and anyone who takes on this type of occult evil would also need to be aware of spiritual warfare. The Illuminists certainly use it against others, and anyone stepping into this arena without prayer would be very vulnerable, in my opinion.

Q: Have you considered starting a 12 step group like AA for ritual abusers and cult victims? I know from personal experience that the spiritual 12 step program works.

A: I believe that there are already groups such as this out there. I know that there are AA groups for incest survivors, and many also have branched off into RA [Ritual Abuse] support as well. Since I live in a rural area (population 100 unless you count the squirrels and cows), I would not be close enough to lead any groups such as this. They are usually found near large metropolitan areas. In fact, I drive two hours once a month to therapy, since that is the closest to where I live.

Q: Were you allowed to read and listen to what you wanted while you were in the Illuminati, or was everything censored? If it wasn’t censored, it seems like members could notice that Illuminati teachings about betrayal being a human attribute are false. Right?

A: Wrong. I was never censored what I read, but you have to understand their mind set. As a small child, my parents told me that everyone was secretly a member of this group, and that the daytime was a “facade” or “pretense’ that all maintain.

They would take me to friends’ houses for dinner, and afterwards a ritual would occur, so I believed them. I grew up since infancy believing that this was just how the world operated for all: people act one way in the daytime, another at night. I knew that there was mention of love, caring, and trust in books, but believed it was a “daytime” quality, and that the people who wrote of these things were writing from their daytime personas.

There was a complete and utter division between day and night from my first days of life. To question something, you have to be able to step outside it, and I never had the maturity, or any reason to question the teachings, until I was much older. Think about it. All around were movies reinforcing what the cult taught, the Disney films, etc; I listened to heavy metal groups, whose values echoed what I was taught at night. In fact, outside of Christian literature, there is not much out there that would engender trust in other human beings.

Q: I was shocked to hear you say you were forced to shoot a friend of yours. Are many members forced to shoot or kill someone, or is this just for punishment training? Is it just outsiders who are killed? Are you able to discuss the shooting, or is this too hard to discuss?

A: The friend was not an outsider, she was part of the group, and considered expendable. In this group, people are one of two things: “useful” or “expendable”. Everyone works quite hard to be useful. It is not a common punishment, in fact rare, but my mother was an unusually driven and ambitious person.

She was a head trainer, and sat on the regional council over the Washington DC area in the spiritual seat (the other seats on the council were military, held by her boss at the Pentagon, where she worked, his cult name was “Ashtoth”, a goverment seat, leadership, scholarship, and sciences seats).

Usually, they bring in outsiders for rituals or killing, but this was an unusually harsh punishment to teach me an unforgettable lesson (it did: I never made a friend after that. I didn’t like those higher than me, and had no wish to make friends with those she considered “worthy” of a “leader” and other nonsense).

Very rarely, in military exercises, those who were weak or kept a unit behind consistently were shot to teach the others a lesson (I saw it happen once). This never happened to the children of leaders, only those from lower levels.

Q: You say you begged God for a better home every night, but became embittered against God for not providing it. Were you praying to a benevolent God or to the Illuminati god? If the former, then where did you get your idea of a benevolent God?

A: This is a great question. I was NOT praying to the Iluminati deities, because to me, they were cruel and sadistic and frightening. I was praying to my child’s concept of a good God, from my reading, watching of TV, and also the innate knowledge that all children have in their hearts that somewhere, up there, is a good God.

I also had a few experiences with angels, and being protected as a child during horrendous trauma, and this also formed my concept that good existed. They never actually tried to stop me from praying, since positive spirituality gives hope, and can help prevent suicide.

In fact, I was forbidden to read about or seek any knowledge about the occult in my day life, because otherwise too much would be given to the occult and the risk of suicide would have increased. They are believers in “balance’, even in this area.

Q: You said “Papa Brogan” [see previous article] was the only kind adult in your life growing up. Do you mean he showed you affection? In what way?

A: Dr. Timothy Brogan was a professor at George Washington University. He was a specialist in neuropsychology, and one of the top Illuminati trainers in the DC area. He was also close friends with Sidney Gottlieb (another of my mother’s “friends”).

Anyway, he could be very kind as well as cruel. He would hold me on his lap, call me his “little one”, and praised me highly when I did well. He taught me chess, and would read works of literature to me. He told me I was his “adopted daughter” and that he was proud of me. We would hold intellectual discussions until late at night, and he imparted his views of leadership and training to me. Not all Illuminati activity is cruel or inhumane; he could be caring and loving as well. I would play with his children, who were older than me, and he would patiently answer my questions about science, geography, and other topics. I bonded completely to him, which made the torture and sexual abuse especially painful and betraying.

Q: You say you had a core split, over 7,000 fragments and 16 internal systems. You mean you developed split personalities who weren’t aware of each other? If so, did any of these personalities seem to have a fairly nice life?

A: Yep, split personalities. Most of the people I knew in the Illuminati were fairly fragmented (in fact, I cannot think of anyone who was not dissociative to some degree). Even the local and regional leaders all come in for regular “programming tune ups” as Jonathan and I used to call them. The largest split was between the front and back; ie. daily life and night life. Most, but not all, of the night alters could communicate, or at least the controllers and the higher parts inside could (and relay information to those beneath them). And yes, many of my personalities had a wonderful life. I had 140 created to deal with daytime life, such as work, friends, and fun (who have coalesced).

Many of my back people had good experiences, such as the ones I described above with Dr. Brogan. Others were pampered and praised, told that I would be a leader in the coming “New Order” (of course, they tell everyone that….). I was to be a mediator between governmental figures in different nations because of my language abilities and people mediation skills. Many of my internal parts were quite proud of their abilities and accomplishments in the group, and grieved heavily when I left.

Q: Are the non-German Illuminists not Nazis, racist white supremacists, or genocidal maniacs? And, if the leadership in all countries is Illuminati, that must mean they’re of all races, which seems to mean the white supremacists oppose the non-white Illuminati. Is this right?

A: Not all Illuminist groups are as fanatically anti-racial as the German branch is, although many are. These people are racist in the extreme, but they are also very practical, and realize that world domination is not possible without the aid of non-white races. That is why loyal figures in these countries are being promised leadership positions for their area, under the supervision of Illuminist commanders.

They also view orientals differently than other nonwhite races, because of the long history of occult mysticism in many countries (such as Tibet, for example), the long history of culture, and the high intelligence. This is why the oriental branches are highly regarded, even in Europe. But they do believe that Europe will be the center of world government and leadership.

Even in non-white countries, the top leadership is still white, or nearly so. For example, in South America, the top leaders are European in descent, with less of the mestizo mixing. In Africa, many of the leaders behind the scenes are whites, although there are local black leaders who have demonstrated extreme loyalty. They are using them, though, since these members will never be able to hold top leadership in the world. (Those positions are already taken).

All this said, I believe that the racist and hateful policies of the Illuminati are despicable in the extreme. One of my biggest quarrels with leadership was this position, among others. I hope this has answered some of your questions. – Svali




Dernière édition par invitée le Ven 8 Oct 2010 - 16:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: TÉMOIGNAGE DE SVALI, EX-ILLUMINATI REPENTIE   Dim 18 Juil 2010 - 0:07





Dernière édition par invitée le Sam 29 Jan 2011 - 21:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: TÉMOIGNAGE DE SVALI, EX-ILLUMINATI REPENTIE   Jeu 16 Déc 2010 - 22:43

L'ARGENT DES ILLUMINATI





Nous savons que les Illuminati veulent contrôler le monde et qu'ils sont spécialisés dans toutes sortes de tortures et de sévices spirituels. Mais l'une de leurs activités principales consiste à faire de l'argent. Leur existence en dépend.

Beaucoup de gens ne se doutent absolument pas des énormes sommes d'argent générées par toutes les activités illégales et criminelles dans lesquelles sont impliqués les Illuminati. Dans cet article, j'ai l'intention de révéler quelles sont certaines de ces activités. Je m'appuie sur mes souvenirs d'ancien membre de ce groupe, ayant vécu en Virginie et à San Diego, en Californie. Je ne révèlerai aucun nom, afin de me protéger. Je laisse les lecteurs décider si mes allégations sont crédibles ou non.

Avant de parler de la manière dont les Illuminati se procurent leur argent, je voudrais d'abord parler des efforts considérables qu'ils déploient pour réduire leurs membres au silence. Depuis des générations, et en commençant par leurs propres enfants, les Illuminati ne cessent de répéter à tous leurs membres, notamment à ceux qui sont en charge de toutes leurs activités lucratives : "Ne parlez pas, ne dites rien, ne vous souvenez de rien, sinon vous serez sévèrement punis !" Tous les enfants des Illuminati assistent à des scènes terribles, réelles ou montées de toutes pièces, où ils peuvent voir de quelle manière les traîtres sont brutalement torturés. Ces scènes créent des impressions indélébiles chez des jeunes enfants de trois ou quatre ans. En général, ces enfants ne parleront pas, même lorsqu'ils seront devenus adultes. Je sais que je cours moi-même un grand risque en écrivant cet article, mais je pense que ces informations doivent être connues. Je ne peux pas rester silencieuse et laisser les ténèbres triompher.

Pourtant, quand, rarement, des enfants ont parlé, on ne les a pas crus. C'est aussi pour cette raison que d'anciens Illuminati ne racontent pas les scènes auxquelles ils ont pu assister "pendant la nuit", même s'ils ont réussi à s'échapper. Il leur faut souvent des années de thérapie et de soins attentifs pour qu'ils commencent à dévoiler ces souvenirs traumatisants et pour qu'ils se sentent suffisamment en sécurité pour révéler ce qu'ils savent. J'espère que cet article ne sera que le premier d'une longue série et que d'autres rescapés accepteront de révéler les activités secrètes de ce groupe de tortionnaires. Peut-être alors que l'opinion publique se mobilisera pour mettre un terme aux activités de ce groupe. C'est mon vœu le plus cher !

Tout groupe doit avoir de l'argent pour survivre. Il faut de l'essence pour les déplacements, il faut acheter des uniformes, et il y a de nombreuses autres dépenses. Les Illuminati riches peuvent certes apporter leur contribution au fonctionnement du groupe. Mais il est de loin préférable que le groupe subvienne lui-même à ses besoins. Les Illuminati se sont donc engagés dans des activités très lucratives. D'où provient leur argent ?

  1. De l'industrie de la pornographie qui concerne à la fois les adultes et les enfants. Dans le monde entier, la pornographie génère d'énormes richesses. Ces richesses sont souvent obtenues aux dépens des petits enfants pour alimenter les appétits de ceux qui ont de l'argent à dépenser. Les Illuminati demandent souvent à leurs membres de "prêter" leurs enfants pour des séances de pornographie, dès leur plus jeune âge. J'ai entendu parler de jeunes enfants de trois ans utilisés dans ce but. On conduit les enfants dans un studio privé, en général situé dans la maison d'un membre. Ce n'est que la première étape d'une terrible existence où ces enfants sont voués à la pornographie jusqu'à ce qu'ils deviennent des adultes.
    Souvent, on drogue ces enfants pour les rendre plus dociles. Ils sont récompensés s'ils font "bien leur travail". On leur donne des bonbons, on les félicite et l'on s'occupe d'eux. Quand j'étais adolescente en Virginie, on m'a demandé d'assister à quelques sessions d'information sur ces activités pornographiques des Illuminati. Des formateurs aident ces enfants à se créer un certain nombre de "personnalités secondaires" qui acceptent de collaborer pleinement à ces activités très lucratives. Ces personnalités sont ensuite droguées pour leur faire plus facilement accepter ces activités.

    Les gens qui produisent les vidéos ou les séries photographiques sont en général des Illuminati placés dans des positions subalternes ou même des gens qui ne font pas partie des Illuminati. Des "courtiers" spéciaux font connaître l'identité des parents qui acceptent de "fournir" leurs enfants. L'argent recueilli est transmis vers le haut de la hiérarchie. Il existe quatre niveaux d'intermédiaires permettant de transférer ces sommes aux plus hauts niveaux, dans les caisses de ceux qui financent réellement ces entreprises. Les producteurs et autres intermédiaires de cette industrie reçoivent un pourcentage pour leur participation. Une partie de ces sommes est confiée à des intermédiaires qui blanchissent cet argent sous couvert d'organisations humanitaires ou charitables, avant qu'il se retrouve entre les mains des dirigeants des Illuminati. C'est un système qui ressemble à celui de la Mafia. Ceux qui reçoivent leur pourcentage l'investissent dans des banques. L'argent sert aussi à payer de bons avocats ainsi que des services de sécurité et de protection, pour que leurs "investissements" soient bien gardés. Là encore, les sommes passent par plusieurs niveaux d'intermédiaires.


  2. De la prostitution. Comme pour la pornographie, il s'agit d'une industrie qui rapporte énormément d'argent. On utilise des enfants comme des adultes, à peu près de la même manière. Les formateurs travaillent aussi avec ces prostitués, pour les aider à créer plusieurs "personnalités" qui se manifesteront à la commande pour exécuter la tâche qui leur est assignée. Cette prostitution concerne tous les niveaux sociaux, depuis la prostitution ordinaire de la rue, jusqu'à la prostitution destinée à des responsables politiques au plus haut niveau. En général, les Illuminati prennent des photos en secret pour pouvoir éventuellement faire chanter leurs clients. Ils envoient aussi des prostituées dans certaines églises pour séduire les pasteurs ou détruire ces églises, ou pour fournir certaines informations demandées par des clients. Cet argent est blanchi comme celui de la pornographie. Les financiers du groupe investissent ensuite cet argent sur place ou à l'étranger. Les pays les plus recherchés pour ce genre d'investissements sont la Belgique, l'Egypte et le Libéria. De grands établissements financiers internationaux sont impliqués dans ces trafics.

  3. Des trafics d'armes. Les Illuminati expédient des armes partout dans le monde, à commencer par le Canada et le Mexique. Ces trafics d'armes génèrent d'énormes profits. Là encore, l'argent est transmis aux véritables financiers au travers de plusieurs niveaux d'intermédiaires. Ces intermédiaires n'ont en général aucune idée de l'identité des gens qui financent réellement ces opérations. On leur demande de faire leur travail sans poser de questions. Ils sont menacés de mort s'ils dévoilent quoi que ce soit de leurs activités. Ils mettent toujours en avant des "clients" fictifs qui ne sont que des hommes de paille. On fait circuler les énormes profits en les scindant en un grand nombre de petites sommes qui sont envoyées à de nombreuses organisations bénévoles qui reçoivent ainsi une grande quantité de chèques de faible montant. Plus tard, ces sommes sont à nouveau réunies pour être réinvesties ailleurs.

  4. Des trafics de drogues. Les Illuminati sont souvent impliqués dans les trafics de drogues. La Mafia sait qu'ils sont concurrencés par ce groupe dans tous leurs trafics illégaux mais ils n'aiment pas se mêler des affaires des Illuminati ! Il existe une "répartition" non écrite, mais parfaitement comprise, des tâches et des territoires. En outre, les responsables de la Mafia rencontrent souvent des Illuminati de bas niveau pour "régler les problèmes" et "parler affaires". Il existe trois ou quatre niveaux d'intermédiaires entre les distributeurs de drogues et les responsables réels, notamment les financiers de ces opérations. Aucun des acteurs, à ces différents niveaux, ne sait pour qui il travaille. Il s'agit d'un mécanisme de protection généralisé. Il existe toujours des organisations ou des groupes placés en façade, des prête-noms dont la fonction est de dissimuler l'identité des acteurs réels de ces trafics et la destination finale de l'argent.
    Les Illuminati utilisent aussi des drogues au cours de leurs sessions de "formation" pour programmer et contrôler leurs exécutants de bas niveau ou pour récompenser les bons et loyaux services. Les dirigeants des Illuminati n'ont pas le droit de consommer de l'alcool ni de la drogue car cela diminuerait leur efficacité mentale et ferait d'eux des sujets à risque. Mais ils ne voient aucun inconvénient à ce que les membres de bas niveau de la secte, comme les prostituées et les trafiquants, s'adonnent à la consommation de la drogue. Cela permet de mieux les contrôler. On utilise aussi des "overdoses accidentelles" pour se débarrasser de ceux qui menacent la sécurité du groupe ou de ceux qui ne sont plus utiles.


  5. L'achat frauduleux et la revente des codes informatiques secrets de l'armée. Toutes les bases militaires disposent de gros ordinateurs reliés à presque tous les autres systèmes informatiques. On ne peut accéder à ces ordinateurs que si on dispose de leurs codes d'accès secrets. Ces codes d'accès font l'objet de gros trafics financiers illégaux.
    Quand j'étais à San Diego, il m'est arrivé se servir d'intermédiaire pour acheter les codes d'accès aux ordinateurs du camp militaire Pendleton. Nous disposions de trois contacts sur cette base qui avaient l'ordre de nous aviser (sous peine de mort) lorsque ces codes allaient être modifiés. Ces codes d'accès sont régulièrement modifiés à des intervalles de temps aléatoires. Nos contacts nous alertaient à chaque fois. En échange des nouveaux codes, ils recevaient de l'argent ou des biens. C'était souvent une personne d'allure tout à fait normale, comme une mère de famille, un étudiant, ou un adolescent, qui était utilisée pour rencontrer le contact dans un lieu de rendez-vous près de la base afin de récupérer les codes. Les Illuminati vendaient ensuite très cher ces codes à tous ceux qui avaient un intérêt à les posséder.


Les Illuminati font encore de l'argent dans toute une série d'autres activités, comme la vente d'informations secrètes touchant aux systèmes de sécurité, le chantage, l'extorsion de fonds, les assassinats commandités, pour ne nommer que ces dernières activités.

Les Illuminati ont nommé des administrateurs dans tous les conseils de direction locaux qui ont des finances à administrer. Au cours des réunions de ces conseils, ces administrateurs rendent régulièrement compte de leurs finances au responsable du conseil. Ils doivent préciser la nature des dépenses et des investissements réalisés par l'intermédiaire des organismes de façade. Les responsables gèrent des sommes très importantes, mais personne n'a l'idée de détourner des fonds à son profit car le sort des coupables serait vite réglé. Comparées aux méthodes d'élimination employées par les Illuminati, celles des Colombiens ou des maffiosi ressemblent à des œuvres charitables !

Les comptes sont gérés sur disques magnétiques et protégés par des codes d'accès cryptés. Les administrateurs locaux en charge des finances et les dirigeants sont les seuls à disposer de ces codes.

L'argent des Illuminati est ensuite tranquillement investi en actions, en obligations, ou dans diverses entreprises locales. Il sert aussi à financer des organisations humanitaires ou charitables, à créer des fausses entreprises, ou même des entreprises réelles, qui permettent de blanchir leur argent. Tout cela est suivi pendant les réunions régulières et extraordinaires des conseils locaux.

Les Illuminati sont donc une énorme machine à faire de l'argent. Ils peuvent ainsi s'offrir d'excellents avocats et experts pour se défendre contre tous ceux qui les accuseraient. Ils sont certains d'être complètement invulnérables à toute action légale. Ils se considèrent comme "au-dessus de la loi", et se moquent ouvertement de ceux qui s'imagineraient pouvoir les prendre en faute. Pour que l'opinion publique connaisse l'existence et l'étendue de cette immense toile financière qui enserre le monde, il faudrait des années d'enquête et de courage. Il faudrait aussi pouvoir tenir le choc d'une intense persécution. Je ne peux qu'espérer ardemment que l'on pourra un jour empêcher les Illuminati de faire de l'argent au prix de la vie d'êtres humains, surtout celle des enfants et des innocents.





source:
http://www.latrompette.net/post/A145.argent_illuminati.htm













UNE JOURNÉE DE LA VIE D'UNE ILLUMINATI





Cet article, publié sur le site de Svali, dont nous avons déjà traduit une série d'articles sur les Illuminati en Amérique, nous permet de comprendre comment fonctionne la dissociation de la personnalité chez ceux qui passent par la programmation mentale des Illuminati, et comment ils peuvent vivre des doubles vies, parfois sans même s'en rendre compte, grâce à la dissociation de leur personnalité!. Nous verrons aussi à quel point cette programmation est terriblement dangereuse, car elle aboutit à former des robots humains prêts à obéir aux moindres ordres de leurs maîtres. C'est ainsi qu'est actuellement formée l'armée de l'Antichrist.



Beaucoup de gens m'ont écrit pour me poser des questions comme celles-ci : "Quand alliez-vous aux réunions des Illuminati ?", "Que faisaient vos enfants quand vous étiez dans votre groupe ?", ou encore : "Comment arriviez-vous à concilier vos activités chez les Illuminati et les activités de votre vie normale ?"

Cet article s'efforce de répondre à ces questions, pour vous permettre de mieux comprendre comment fonctionne la dissociation de la personnalité chez ceux qui sont actifs au sein des Illuminati. La description de cette journée a été rendue possible par les douze années de thérapie que j'ai dû subir. Il s'agit d'un "montage" qui s'inspire de divers souvenirs de ce qu'était ma vie quand je travaillais dans le groupe des Illuminati de la ville de San Diego.

J'espère que cet article pourra aussi aider ceux qui s'occupent des survivants de ces groupes et qu'il permettra aux thérapeutes de mieux comprendre à quel point ceux qui souffrent de cette dissociation de la personnalité sont complètement amnésiques quand ils passent de leurs activités d'Illuminati à leurs activités normales de tous les jours. C'est ainsi que celui qui est un "bon Chrétien" dans sa vie de tous les jours peut devenir un tyran vicieux quand il passe dans le monde des Illuminati, en changeant littéralement de personnalité et en oubliant qui il était quelques heures auparavant.



7 heures du matin : Je m'éveille fatiguée. Il me semble que cette fatigue pèse constamment sur moi, même quand je me couche tôt. J'ouvre les yeux dès que mon réveil sonne et je me lève. Je suis déjà tout habillée. Depuis deux ans, mon mari et moi, nous avons pris l'habitude de nous coucher avec nos vêtements. Nous disons en riant que cela nous fait gagner du temps le matin. Je porte l'uniforme de toutes les femmes américaines : des pantalons très amples, un haut assorti et des chaussures de tennis à semelles de mousse. Je mets quand même des vêtements plus chics quand je vais travailler.

Je fais lever mes deux enfants et je prépare le petit-déjeuner, qui est simple : des céréales et des toasts. Puis je les prépare pour aller à l'école et je les conduis en voiture à la petite école primaire chrétienne à laquelle ils sont inscrits. C'est moi suis chargée des élèves de CP dans cette école. Ma fille est en CM2. Quand nous arrivons à l'école, je ressens une migraine tenace que je veux ignorer.

8 h 45 : L'école commence. En plus des cours de CP, je donne aussi des cours en CE1 et en CE2. Avant d'y inscrire mes enfants, je les avais scolarisés à la maison pendant plusieurs années. On m'a demandé de faire un remplacement dans cette école quand un de leurs professeurs est parti. On m'a ensuite proposé un poste à plein temps. J'aime beaucoup enseigner les enfants et je suis à l'aise dans les trois niveaux dont je m'occupe. Je donne aux élèves de chaque classe les activités qu'ils doivent accomplir. J'ai préparé d'avance mes cours pour tout le semestre. On me considère comme une enseignante aimable et patiente. Les enfants m'aiment et je les aime aussi. J'aimerais pourtant que mes migraines cessent. Parfois, elles deviennent intenses vers la fin de la journée.

15 h 30 : L'école est finie. Ma fille a invité une amie pour jouer à la maison. Je leur rappelle donc qu'ils doivent être prêts pour rentrer chez nous à temps. Je suis fatiguée mais je sais aussi qu'il est important que mes enfants aient des contacts avec les autres. Je me fais parfois du souci en constatant leur tendance à s'isoler et je les encourage à se faire des amis. Nous rentrons et nous montons à cheval dans le champ clos qui se trouve derrière notre maison. Mon fils me dit : "Maman, tu es bien plus gentille avec moi ici que quand tu es ma maîtresse à l'école !" Je me mets à rire, et je lui réponds : "C'est parce que je ne veux pas faire de préférences à l'école !"

17 h 30 : Je ramène chez elle l'amie de ma fille. Le repas du soir est déjà dans le four.

Jusque-là, ma journée a été exactement semblable à celle d'une personne normale qui n'a pas de personnalité dissociée et qui ne travaille pas dans une secte. La raison est simple: c'est ma "personnalité de jour" qui s'exprime. C'est celle d'une bonne Chrétienne qui se soucie des autres et qui ne se doute absolument pas qu'elle vit une autre vie à d'autres moments ! Si vous m'aviez demandé à ce moment précis: "Avez-vous des activités occultes pendant la nuit ?", je n'aurais eu absolument aucune idée de ce que vous auriez voulu dire ! Car j'avais été programmée pour agir de manière absolument normale pendant la journée. Vous auriez pu me suivre et m'observer tout au long de la journée, vous n'auriez eu absolument aucune indication que je pouvais vivre une autre vie complètement différente pendant la nuit. Le seul signe étrange, c'étaient mes migraines récurrentes et les crises occasionnelles de dépression inexpliquée dont je ne parvenais pas à me débarrasser et dont j'avais souffert toute ma vie.

18 h 30 : Mon mari rentre de son travail et nous passons tous à table. Nous sommes de bons amis avec mon mari, bien que nous soyons assez distants l'un de l'autre. Il vit sa vie et moi la mienne. Il nous arrive rarement de nous fâcher ou même d'avoir des désaccords. J'aide les enfants à faire leurs devoirs pendant que mon mari prépare un plan d'action commerciale pour un client.

19 h 45 : Le téléphone sonne. Je prends le combiné, et quelqu'un dit : "Est-ce que Samantha est là ?" C'est l'un de mes noms de code. Je change immédiatement de personnalité : "Rappelle dans un moment" - "Dans un quart d'heure", dit la voix. J'envoie les enfants à l'étage prendre leur bain. À 20 h, le téléphone sonne à nouveau : "Samantha ?" Je change à nouveau instantanément. Ma voix devient monocorde et je réponds sur un ton métallique : "Oui, de quoi s'agit-il ?" - "N'oublie pas d'apporter les objets dont je t'ai parlé hier soir". Je donne à la personne qui m'appelle un certain code qui l'assure que je me souviendrai de son message. Il s'agit du formateur en chef, mon patron dans la secte. Puis je raccroche.

20 h 30 : Je lis une histoire aux enfants. Ils ont très peur du noir bien qu'ils aient six et dix ans. Ils veulent toujours qu'une lampe reste allumée toute la nuit dans leur chambre. À mesure que la soirée avance, ils deviennent de plus en plus anxieux. "Maman, j'ai peur", me dit ma fille. Je lui réponds : "De quoi ?" - "Je ne sais pas". Elle répète souvent cela et je me fais du souci pour son caractère hyper sensible et anxieux. Au fond de moi, je sens que ces craintes ne sont pas normales et que quelque chose ne va pas, mais je ne sais pas quoi. Mon mari me dit que je me fais trop de soucis et que notre fille a hérité cela de moi. Je reste avec me deux enfants jusqu'à ce qu'ils s'endorment. Je fais cela tous les soirs et il me semble que c'est le moins que je puisse faire pour eux.

21 h 30 : Je suis prête à aller me coucher. Il me faut de dix à douze heures de sommeil par nuit, sinon je suis complètement épuisée. Bien souvent, je m'endors en lisant leur histoire aux enfants. Juste avant de m'endormir, je dis à mon mari : "N'oublie pas !" Je lui donne le code qui nous rappelle que nous devrons nous lever plus tard, au cours de cette nuit. Il me répond en allemand qu'il n'oublie pas.

1 h du matin : Mon mari me réveille. Lui et moi, nous nous réveillons à tour de rôle. Nous n'avons pas besoin de réveil car notre "horloge interne" nous réveille toujours à l'heure. Je suis déjà habillée. Je m'endors tout habillée car c'est plus facile quand je dois me lever en pleine nuit. Je me sens enfin moi-même. Je peux sortir à présent et je ne me sens pas "enfermée" comme pendant la journée. Mon mari me dit à voix basse : "Va chercher les enfants". Je monte, et je leur dis : "Préparez-vous maintenant !" Ils se lèvent aussitôt sans la moindre hésitation. Ils sont complètement différents de la manière dont ils se comportent pendant le jour. Rapidement et en silence, ils se chaussent, et je les descends dans la voiture.

C'est mon mari qui conduit. Je m'installe à côté de lui. Il démarre les phares éteints jusqu'à ce que nous soyons sur la route pour ne pas réveiller nos voisins. Nous vivons à la campagne. Un chemin de terre mène à notre maison. Nous n'avons pas beaucoup de voisins qui pourraient nous inquiéter. Mon travail consiste à faire le guet et à vérifier que personne ne nous suit afin de prévenir mon mari si c'était le cas.

Une fois sur la route goudronnée, il allume les phares et nous nous rendons à notre lieu de réunion. Mon fils dit : "Je n'ai pas fini mes devoirs !" Mon mari et moi nous nous tournons brièvement vers lui, en rage : "La nuit, on ne parle jamais de ce qu'on fait le jour, JAMAIS ! Veux-tu ramasser une correction ?" Il a l'air d'être blessé. Le reste du voyage se passe en silence. Les enfants regardent par la fenêtre pendant que la voiture roule en douceur vers sa destination.

1 h 20 : Nous arrivons au premier poste de contrôle à la base militaire. Nous allons jusqu'à l'entrée qui se trouve derrière la base. On nous fait signe de passer. Les gardiens reconnaissent notre voiture à nos plaques d'immatriculation. Ils arrêteraient tous ceux qu'ils ne connaîtraient pas ou qui ne seraient pas autorisés à pénétrer. Nous passons par deux autres postes de contrôle avant de nous retrouver au lieu de rendez-vous. Il s'agit d'un vaste terrain situé dans cette grande base de la marine et qui fait plusieurs centaines d'hectares. Des petites tentes sont dressées temporairement pour les exercices de cette nuit. Nous nous réunissons soit ici, soit dans deux autres lieux de réunions, trois fois par semaine.

Les gens bavardent en buvant du café. On sent un fort esprit de camaraderie car tout le monde travaille pour le même objectif. Le travail est intensif et la camaraderie est tout aussi forte. Je vais rejoindre un groupe de formateurs que je connais bien. Je leur dis : "On dirait que Chrysa n'est pas là ! Je crois que cette paresseuse de fille de p… n'est pas arrivée à sortir de son lit !" Pendant la nuit, je ne suis plus du tout la même. J'emploie des termes qui m'horrifieraient pendant le jour. Je suis très méchante et vicieuse. Les autres se mettent à rire. Quelqu'un dit : "Il y a deux semaines, elle était déjà en retard ! Nous devrions peut-être faire un rapport sur elle !" Il ne plaisante qu'à moitié. Personne n'a le droit d'être en retard, ni malade. Personne ne doit arriver trop tôt non plus. Nous avons un laps de temps de dix minutes pendant lequel tout le monde doit arriver à la réunion. Sinon, les retardataires ou les absents sont punis s'ils n'ont pas une bonne excuse. Les seules excuses admises sont une fièvre violente, une opération chirurgicale, ou un accident de voiture. Une simple fatigue ou une panne de voiture ne sont pas admises comme des excuses.

Nous buvons du café pour rester réveillés. Même dans notre personnalité dissociée, nous ne pouvons pas empêcher notre corps de protester contre le fait de nous lever en pleine nuit après toute une journée de travail. Je vais dans la tente pour me changer et pour revêtir mon uniforme. Pendant la nuit, nous portons tous des uniformes. Nous avons aussi des grades selon notre place dans la hiérarchie du groupe et selon nos performances.

1 h 45 : Nous attaquons les tâches qui nous sont assignées. J'ai apporté mes journaux de route. C'étaient les "articles" que mon chef m'avait demandé de ne pas oublier. Je les garde dans un endroit secret de ma maison, dans une boîte en acier fermée à clef. Ces journaux contiennent toutes les informations concernant certains sujets sur lesquels nous travaillons.

Je me rends dans le bureau du chef formateur, dans un bâtiment proche. Je travaille avec lui car je suis son adjointe dans le corps des formateurs. Nous nous méprisons mutuellement. Je pense qu'il aimerait beaucoup me faire un sale coup car j'ai fait pas mal de plaisanteries cruelles à son sujet. Je suis censée avoir peur de lui, ce qui est le cas. Mais je ne peux pas le respecter et il le sait. Je le reprends devant tous les autres quand il fait une faute et il a souvent essayé de se venger.

1 h 50 : Cette pièce qui se trouve dans un bâtiment qui ressemble à un entrepôt, a été équipée pour nous permettre de faire des expériences sur différents "sujets". Elle comprend une table de travail, un appareil d'éclairage et divers équipements. Cette salle est consacrée à des activités qui sont différentes de celles qui se passent dehors afin que les autres ne soient pas distraits par ce que nous faisons ici.

Le sujet est déjà là, prêt à se laisser manipuler. Il y a aussi une jeune formatrice avec moi. Je lui demande d'administrer le médicament au sujet. Nous étudions les effets de certains médicaments qui nous permettent de mieux hypnotiser les sujets. Nous étudions le comportement de ces sujets quand ils sont soumis à l'hypnose et à divers traumatismes. Ce médicament est injecté par voie sous-cutanée, puis nous attendons. Dix minutes plus tard, le sujet se met à somnoler. Sa respiration ralentit et se fait plus lourde mais ses yeux restent ouverts. C'est ce que nous voulions.

Je ne décrirai pas le reste de la session car c'est encore trop pénible pour moi de décrire cela. Je crois que ces expériences sur des êtres humains sont cruelles et devraient être interdites. Mais le groupe auquel j'appartenais les pratiquait constamment.

Nous écrivions toutes les informations dans un journal de route pendant tout le temps que dure l'expérience. J'avais aussi un ordinateur portable dans lequel je rentrais aussi toutes sortes d'informations. Nous étudiions non seulement les effets du médicament, mais aussi le comportement des sujets. Nous obtenions ainsi des profils très complets sur chaque sujet depuis sa plus tendre enfance. Je pouvais ainsi consulter n'importe quel profil individuel pour consulter tout ce qui concernait une personne: ses couleurs et ses nourritures favorites, ses préférences sexuelles, les techniques qu'il utilisait pour se relaxer et toute une liste de codes qui devaient déclencher certaines réponses précises de sa part. Je disposais aussi d'un diagramme décrivant son monde intérieur, celui que nous avions créé au fil des années, ainsi que le détail de ses diverses personnalités dissociées.

Le sujet sur lequel nous travaillions était facile et les choses avançaient rapidement. À un moment donné, j'ai dû corriger la jeune formatrice car elle avait commencé trop tôt une certaine opération. Je la grondai en allemand : "Il faut que tu apprennes la patience !" Pendant la nuit, nous parlons tous allemand entre nous. L'anglais et l'allemand sont les deux langues courantes dans notre groupe. Mon assistante me dit : "Excusez-moi, je croyais que c'était le moment". Je lui appris alors à discerner les signes montrant que le sujet était prêt pour l'opération suivante. C'est pour cela que j'étais une formatrice principale. C'est moi qui devais former les jeunes formateurs. Après des années de pratique, je maîtrisais complètement l'anatomie, la physiologie et la psychologie. Heureusement que j'ai arrêté la jeune formatrice avant qu'elle ne commette une erreur. Si elle l'avait commise, j'aurais été obligée de la punir.

Pendant la nuit, on n'accepte aucune erreur, jamais ! Dès que l'un de nos enfants atteint l'âge de deux ou trois ans, il est entraîné à réussir correctement tout ce qu'on lui donne à faire, sinon il est brutalisé. Ce genre de formation continue jusqu'à ce qu'il soit adulte.

2 h 35 : La session est presque terminée et le sujet reprend ses esprits. Ce médicament agit rapidement et le sujet aura recouvré tous ses moyens à temps pour entrer chez lui en voiture. Je le laisse aux soins de ma jeune assistante. Je me rends dans la salle de repos et je prends un café pour me détendre. Je bois mon café et je fume en compagnie des autres formateurs. Pendant le jour, je ne fume jamais et le café me rend malade. Mais ici, pendant la nuit, c'est complètement différent.

Jamie, une amie, me demande : "Comment se passe ta nuit ?" Je la connais sous le nom de Jamie mais ce n'est pas son vrai nom. Nous avons tous d'autres noms pendant la nuit. Elle enseigne aussi dans la même école chrétienne que moi. Mais, pendant le jour, nous ne sommes pas du tout des amies. Je lui réponds : "Pas trop bien. Il a fallu que je corrige une autre stupide gosse". Pendant la nuit, je ne suis jamais aimable parce que personne n'a jamais été aimable avec moi. Nous vivons dans une ambiance de compétition. Nous sommes toujours comme chiens et chats, et ce sont les plus cruels qui gagnent.

Je lui dis : "Et pour toi ?" Elle grimace : "J'ai dû faire faire des exercices à quelques gosses". Elle parlait des exercices militaires que doivent faire les enfants de 8 à 10 ans. Il y a des exercices militaires toutes les nuits car le groupe se prépare à une éventuelle prise de pouvoir. Les enfants sont répartis en groupes d'âge et un certain nombre d'adultes les entraînent à tour de rôle. Nous bavardons quelques minutes, puis nous retournons à nos occupations.

2 h 45 : Je passe à une nouvelle session, qui doit être brève. Il s'agit d'une "remise à niveau" d'un de nos membres qui est l'un de nos chefs militaires. Je sors son profil et je l'étudie avant de commencer à travailler. Le chef formateur et un autre formateur travaillent avec moi. Nous mettons rapidement le sujet sous hypnose et nous contrôlons sa programmation. Nous renforçons sa programmation mentale au moyen de divers chocs traumatiques et nous contrôlons tous les paramètres. Tout va bien, il répond correctement. Je pousse un soupir de soulagement. Il s'agit d'un sujet facile et il n'a manifesté aucune agressivité contre nous. Quand tout est fini, je me relaxe et je me montre aimable : "Tu t'es bien comporté", lui dis-je. Je ressens toujours un nœud au creux de l'estomac quand je suis obligée d'employer la violence pour former quelqu'un. Il acquiesce de la tête, encore légèrement étourdi par la session. J'ajoute : "Tu peux être fier de toi". Je lui tapote la main. Il reçoit donc sa récompense et passe un moment avec un enfant. Il est pédophile et c'est ainsi qu'il est récompensé après une bonne session.

3 h 30 : Nous enlevons nos uniformes que nous rangeons dans un endroit spécial pour qu'ils soient nettoyés. Je remets mes habits qui étaient proprement pliés sur une étagère. Nous remontons dans notre voiture et nous rentrons à la maison. Ma fille nous dit avec fierté : "La semaine prochaine, j'aurai une promotion. Ils m'ont dit que j'avais très bien réussi mes exercices cette nuit !"

Elle sait que nous serons présents, avec d'autres adultes, à la cérémonie qui sera organisée pour honorer ceux qui seront promus. Je lui dis : "C'est bien, je suis contente". Mais je me sens très lasse. D'habitude, je suis de bonne humeur. Pourtant, cette nuit-là, malgré la routine, c'était dur. Depuis quelque temps, je ressens parfois en moi quelques frissons de terreur. C'est comme si j'entendais, tout au fond de moi, un enfant qui hurle. Je transpire à présent quand je travaille avec des enfants et des adultes. Je me demande combien de temps je vais pouvoir continuer à faire cela ! J'ai entendu parler de certains formateurs qui ont craqué et qui ne pouvaient plus continuer à faire leur travail. J'ai aussi entendu ce qui leur était arrivé par la suite ! Cela me donnait des cauchemars, mais je cachais mon anxiété.

4 h 00 : Nous arrivons chez nous et je m'écroule dans mon lit. Je m'endors instantanément. Les enfants s'étaient déjà endormis dans la voiture et nous devons les porter dans leur lit. Nous dormons tous profondément d'un sommeil sans rêves.

7 h 00 : J'ouvre les yeux à la sonnerie du réveil, fatiguée. J'ai l'impression d'être tout le temps fatiguée. Ce matin-là, j'ai une légère migraine. Je me dépêche pour faire lever les enfants et je me prépare pour une nouvelle journée d'enseignement. Je me demande s'il y a quelque chose qui ne va pas en moi car j'ai de plus en plus besoin de sommeil et je me réveille toujours fatiguée. J'ai complètement oublié que, la nuit dernière, j'étais sortie mener une autre vie !



Certains de mes lecteurs pourront sans doute trouver incroyable que l'on puisse ainsi vivre une double vie sans même s'en rendre compte ! Mais c'est pourtant la nature de cette amnésie artificiellement provoquée. Si la programmation mentale est bien faite, notre vie pendant la nuit restera complètement indétectable et nous serons complètement amnésiques pendant la journée à la vie que nous menons pendant la nuit. C'est ce que l'on appelle une dissociation de la personnalité. La plupart des membres des sectes semblables à la nôtre, au service des Illuminati depuis des générations, souffrent de cette dissociation de la personnalité telle que je l'ai décrite dans cet article.




source:
http://www.latrompette.net/post/A178.une_journee.htm













LES RACINES EUROPÉENNES DES ILLUMINATI





Jusqu'à une époque récente, j'ai surtout écrit des articles sur la programmation mentale et sur les moyens de résoudre les problèmes qu'elle entraîne. Puisque je travaille encore sur ma propre guérison, j'ai compris qu'il est important de travailler à briser la programmation dont nous avions fait l'objet. C'est souvent une question de vie ou de mort. Mais il est également important de s'intéresser aux problèmes de fond qui sous-tendent la programmation proprement dite. Car ce sont ces problèmes, quand ils ne sont pas réglés, qui perturbent le processus de guérison du survivant.

Ces problèmes fondamentaux sont différents pour chaque survivant car l'histoire personnelle de chacun lui est propre. Je reçois des courriers électroniques de survivants qui m'écrivent du monde entier. J'ai ainsi découvert que les Illuminati ne forment pas le seul groupe occulte qui contrôle le monde. Il existe de nombreux autres groupes bien organisés qui pratiquent aussi, de manière systématique, des tortures rituelles de nature occulte. Les problèmes fondamentaux de ces groupes ne sont pas les mêmes que chez les Illuminati. Même chez les Illuminati, chaque survivant doit redécouvrir sa propre histoire personnelle car les liens de sang et les méthodes de programmation peuvent être très variés, tout comme le rôle de chaque enfant au sein du groupe. Je n'ai donc pas l'intention, dans cet article, d'exposer toutes les méthodes qui peuvent exister.

Je ne peux pas parler à la place de tous les survivants des Illuminati. Je ne peux parler que de ce que je découvre sur ma propre histoire, dans l'espoir que cela pourra aider d'autres survivants ou permettre à ceux qui s'en occupent de mieux comprendre les problèmes qu'ils rencontrent tout au long du processus de reconstitution des souvenirs et de guérison.

Il faut savoir que les Illuminati sont basés en Europe. C'est là qu'ils disposent, depuis toujours, de leur base principale de pouvoir. Au cours de mon enfance, je me rappelle que l'on me disait que l'Amérique était considérée comme un "champ de mission", ou une "terre de toutes les opportunités", par les Illuminati européens dont les racines plongent depuis des siècles dans les dynasties régnantes européennes.

C'est pour cette raison que tous les centres de pouvoir des Illuminati dans le monde, que ce soit en Amérique, en Asie, en Australie, au Canada, ou partout ailleurs, dépendent directement des Illuminati européens, en particulier des 13 grandes familles dirigeantes (que les Illuminati appellent "les seigneurs"). C'est en Europe que résident ces familles. Chacune contrôle une région déterminée de l'Europe. Et chacune représente l'une des anciennes dynasties régnantes européennes.

Par exemple, la lignée des Habsbourg (Mérovingienne) est toujours très active en Europe, quoique de manière cachée, tout comme les lignées des Rothschild ou des Battenberg. Dans de nombreux pays européens, les héritiers de ces dynasties sont immensément riches. Ce sont eux qui "tirent les ficelles" dans les coulisses quand ils ne sont pas effectivement sur le trône.

C'est aussi pour cette raison que tous les Illuminati de haut niveau en Amérique, par exemple, descendent toujours de ces familles régnantes européennes. Tous les membres des conseils dirigeants des Illuminati américains sont des descendants directs, légitimes ou illégitimes, de ces grandes familles européennes.

Du niveau le plus bas au niveau le plus élevé, tous les groupes d'Illuminati utilisent les mêmes méthodes. Le principe fondamental reste le même: contrôler leurs membres par la terreur et la crainte la plus intense. Chez l'être humain, la crainte la plus forte est souvent la crainte de la mort. Tous ceux qui sont passés par les séances de "formation" des Illuminati ont une crainte intense de la mort, à cause des expériences de "mort contrôlée" et de "résurrection" qu'ils ont dû subir.

Au cours de ces expériences, le petit enfant, ou même le tout petit enfant, est confronté à des choix intolérables: accepter soit d'être anéanti, soit d'être livré aux démons, en acceptant les croyances du groupe auquel il est lié par le sang. Je crois que c'est à cette occasion que la personnalité de ces enfants a pu être profondément dissociée. Car le désir de survivre est l'un des instincts les plus profonds que Dieu nous ait donnés. Ce désir est plus fort que tous les autres désirs et systèmes de croyances et de pensée, surtout chez les très jeunes enfants. Lorsqu'un enfant doit faire face à la terreur ou à des menaces de mort, même s'il doit payer un prix trop élevé pour lui, il choisira presque toujours de vivre. (Je n'ai jamais encore entendu parler d'un enfant qui n'ait pas fait ce choix, même si ma connaissance et mon expérience sont limitées.)

Celui qui offre alors la vie sauve à l'enfant devient son "sauveur" et il est adoré pratiquement comme un "dieu" dans l'esprit et le cœur de l'enfant parce qu'il l'a délivré de la mort la plus horrible qui puisse se concevoir.

Bien souvent, ce "sauveur" n'est autre que l'un des parents de l'enfant ou son père biologique. Ce père biologique n'est pas nécessairement celui qui va élever l'enfant. Cela est conçu pour favoriser une profonde dissociation de la personnalité de l'enfant. Le "père" dont l'enfant se souvient au cours de son enfance n'est pas nécessairement son vrai père.

À cela s'ajoute un problème, volontairement créé, de confusion d'identité. Le nom donné à l'enfant au cours de sa vie "normale" peut être complètement différent de son nom réel, ou même du nom qui figure sur son certificat de naissance. Un enfant appartenant à une lignée de haute noblesse peut ainsi découvrir qu'il n'est absolument pas né aux Etats-Unis, comme il le croyait, mais en Europe, s'il appartient réellement à cette lignée. Ou bien l'enfant peut découvrir plus tard que son certificat de naissance américain était un faux qui avait été établi pour cacher son origine eurpéenne.

Chaque situation est différente, et chaque lignée familiale des Illuminati pratique ses propres méthodes d'éducation et de "formation" de ses enfants. Par exemple, ceux qui vivent en Amérique, mais qui descendent de familles d'Illuminati Allemands, peuvent être envoyés en Allemagne pour y passer du temps avec des membres de leur famille afin de se familiariser avec la culture de ce pays et de développer un sentiment d'appartenance et de loyauté envers leur "véritable patrie". Ils peuvent ensuite être envoyés dans un autre pays pour y vivre sous une autre identité. Il est très important pour les Illuminati que leur progéniture se rende régulièrement en Europe pour y développer un profond sentiment d'appartenance et de loyauté envers la lignée familiale européenne. C'est aussi l'occasion de faire passer ces enfants par des cérémonies conçues pour les terroriser et pour les "persuader" qu'ils doivent coopérer sans discussion. On fait alterner ces cérémonies avec des périodes d'expériences agréables, destinées à développer un profond sentiment d'amour envers leurs figures parentales.

Il se peut donc qu'un enfant d'une famille d'Illuminati habite et vive au Japon tout en sachant que sa vraie "patrie" reste l'Allemagne ou la France. Un enfant élevé au Canada peut savoir que sa vraie patrie est l'Angleterre ou la Russie. Un enfant élevé aux Etats-Unis peut languir de retourner "chez lui" en Europe, que sa "patrie" soit la Bavière, l'Allemagne, la France, la Russie, l'Angleterre, l'Espagne, ou tout autre pays contrôlé par l'une des 13 familles illuminati.

Cette "formation", qui fait appel à la terreur mais aussi à des périodes d'amour intense, développe entre les enfants et leurs parents des liens extrêmement forts et très particuliers qui sont très difficiles à briser. Cette alternance de tortures et d'amour crée chez l'enfant un lien de dépendance traumatique très puissant qui forge en lui un sentiment profond de loyauté envers son groupe familial. Les survivants des Illuminati éprouvent les plus grandes difficultés à briser ces liens terribles qui les avaient rendus esclaves de leurs familles.

En expliquant ces choses, ma prière est que cela puisse aider d'autres personnes à comprendre la nature de ces liens familiaux. Car c'est la première étape pour en prendre conscience et commencer à s'en défaire. Je crois que le seul moyen de briser ces liens est la prière fervente et persévérante associée à une compassion profonde de la part de ceux qui s'occupent des survivants. Il est important également de partager les expériences des uns et des autres dans ce domaine, notamment en ce qui concerne la manière de briser les liens de loyauté et d'appartenance des survivants à leur groupe familial, ainsi que le lien traumatique puissant qui les relie à leurs tortionnaires. Tous ces liens spirituels et émotionnels doivent être brisés. Je serais plus qu'heureuse de publier, sous mon pseudonyme, un maximum d'articles sur ces sujets, afin que cela encourage tous ceux qui s'efforcent de briser ces liens qui relient les survivants aux centres de pouvoir des Illuminati en Europe. Finalement, il ne faut pas oublier que les Illuminati seront perdants. La Bible nous dit bien qu'il n'y a qu'un seul Roi sur le trône, Jésus-Christ. An bout du compte, même les racines européennes des Illuminati et de leur "prince" qui vient, l'Antichrist, seront coupées, lorsque Jésus-Christ viendra régner sur la terre !




source:
http://www.latrompette.net/post/A234.racinesilluminati.htm













LE PLAN DES ILLUMINATI





Il est important que nous comprenions bien la philosophie des Illuminati et pour quelle raison ils pratiquent la programmation mentale des êtres humains. Tous les groupes ont des objectifs et les Illuminati ne font pas exception. Faire de l'argent ne représente pas leur objectif ultime. Ce n'est qu'un moyen pour atteindre leur but. Leur but est de prendre le pouvoir au niveau mondial. Les Illuminati ont donc conçu un plan qui s'inspire des anciens plans quinquennaux ou décennaux soviétiques. Les Illuminati ont mis toute leur foi dans ces plans qu'ils enseignent à tous leurs membres.

Qu'ils réussissent ou pas, ceci est une autre question. Mais je vais vous révéler le contenu général de ce plan, à tous les niveaux des Illuminati. Tout plan comporte des étapes intermédiaires avant d'atteindre l'objectif final. Chaque région des Etats-Unis a donc été dotée de "centres nerveux" qui constituent des bases d'exercice du pouvoir des Illuminati au niveau régional. C'est ainsi que les Etats-Unis ont été divisés en sept grandes régions géographiques. Dans chaque région, il existe certaines localités disposant de bases militaires et de centres spéciaux situés dans des endroits isolés ou difficiles d'accès, ou sur de vastes terrains privés.

Ces bases sont utilisées périodiquement pour enseigner et former les générations d'Illuminati aux techniques militaires, aux techniques de combat rapproché, aux méthodes de contrôle des mouvements de foule, à l'usage des armes et à tout ce qui touche à la guerre de manière générale. Pour quelle raison ? Parce que les Illuminati croient que tous les gouvernements du monde, y compris le gouvernement américain, vont finir par s'effondrer. Il s'agira d'effondrements planifiés qui se produiront d'une manière bien précise.

Les Illuminati ont prévu tout d'abord un effondrement des marchés financiers. Par comparaison, la Grande Dépression ressemblera à une partie de plaisir ! Cet effondrement résultera des manœuvres conjointes des grandes banques et des institutions financières du monde entier qui manipuleront les marchés boursiers et les taux de change. La plupart des gens se trouveront endettés envers le gouvernement fédéral. Le gouvernement exigera un remboursement immédiat de toutes les dettes. La plupart des débiteurs seront dans l'incapacité de payer et feront faillite. Cela causera une panique financière qui se produira simultanément dans le monde entier. Les Illuminati sont fermement persuadés qu'ils peuvent contrôler les gens par la finance.

L'étape suivante sera la prise de contrôle par l'armée et les forces de sécurité, région par région, lorsque le gouvernement aura décrété l'état d'urgence et la loi martiale. Les gens seront paniqués, l'anarchie s'installera dans la plupart des villes et le gouvernement justifiera son action par la nécessité de maîtriser les mouvements de panique dans la population. Les dirigeants militaires qui appartiennent aux Illuminati et tous ceux qui leur obéissent auront recours aux armes et aux techniques de contrôle et de manipulation des foules pour aboutir à leurs objectifs. C'est pour cela que de nombreux survivants âgés de moins de 36 ans qui ont réussi à échapper aux Illuminati ont témoigné qu'ils avaient subi une programmation de type militaire. Il y aura des gens qui ne font pas partie des Illuminati, ni de leurs sympathisants, qui entreront dans la résistance. Les Illuminati le savent et s'y attendent. Ils se préparent dès à présent à cette éventualité. C'est pour cela qu'ils sont formés au combat rapproché et à la manipulation des foules. Ils sont prêts, en cas de nécessité, à ouvrir le feu sur ces foules. Les Illuminati s'entraînent à être prêts à toutes les réactions possibles à leur tentative de prise de pouvoir. De très nombreux programmés mentaux seront appelés à réaliser des tâches précises au moyen de codes spéciaux. Ces codes sont conçus pour faire obéir tous les esclaves des Illuminati aux moindres ordres de leurs maîtres et pour annihiler toute tentative de désobéissance.

De nouvelles bases militaires seront construites dans chaque grande localité. Certaines existent déjà, mais sous un déguisement. Au cours des prochaines années, on les verra apparaître au grand jour. Il y aura dans chaque localité une base d'action régionale et des responsables auxquels tous devront rendre compte. La hiérarchie de ces responsables correspondra exactement à la hiérarchie occulte actuelle.

Il y a environ cinq ans, quand j'ai quitté les Illuminati, il y avait à peu près 1 % de toute la population des Etats-Unis qui appartenait aux Illuminati ou qui dépendait d'eux, y compris tous les programmés mentaux, directement utilisables. Ce chiffre peut paraître faible à certains. Mais imaginez l'effet que peuvent produire plus de 2.500.000 personnes parfaitement entraînées à l'emploi des armes et des techniques psychologiques, liées à des groupes paramilitaires et puissamment armées.

Tous ces gens sont absolument consacrés à leur cause. C'est pour cela que les Illuminati sont fermement persuadés qu'ils pourront aisément contrôler les 99 % restants de la population composée de citoyens peu ou mal entraînés et armés comme des "chasseurs du dimanche". Même les troupes régulières locales ne feront pas le poids devant les forces des Illuminati dirigées par des chefs très compétents. Ils comptent aussi sur l'élément de surprise qui les aidera lors de leur prise de pouvoir. En outre, de nombreux chefs des Illuminati ont été, ou sont toujours, de hauts responsables de l'armée qui ont une excellente connaissance de l'état des défenses locales et des moyens de les circonvenir.

Après la prise de pouvoir des militaires, la population se verra offrir le choix d'adhérer à la cause des Illuminati ou de la rejeter. Dans ce cas, les opposants seront confrontés à des peines diverses, à l'emprisonnement, ou même à la mort. Les Illuminati sont persuadés qu'ils sont "nés pour gouverner" car ils se jugent plus intelligents et plus "éclairés" que les autres. Ils sont très arrogants et considèrent la population en général comme des "brebis sans intelligence" qui se laisseront facilement conduire par des chefs à poigne et compétents, pourvu qu'on leur accorde l'aide financière dont ils ont besoin en temps de crise et qu'on leur fasse sentir la rigueur du châtiment réservé aux rebelles. Il ne faut jamais minimiser l'absence totale de scrupules des Illuminati, ni leur caractère impitoyable et leur capacité à atteindre leurs objectifs.

Les dirigeants financiers des Illuminati comme les Rothschild, les Van der Bilt, les Rockefeller, les Carnegie, ou les Mellon, par exemple, se mettront en avant et offriront de "sauver" une économie mondiale à l'agonie. On mettra en place un nouveau système d'échanges monétaires fondé sur un système monétaire mondial, avec des bases au Caire et à Bruxelles. Ainsi seront réalisés le système économique mondial et le Nouvel Ordre Mondial tant désirés par les Illuminati.

Le plan des Illuminati comprend bien d'autres dispositions, mais je vous en ai décrit l'essentiel. C'est pour la mise en œuvre de ce plan que tous les Illuminati travaillent et qu'ils sont formés. Ils sont prêts à donner leur vie pour leur cause afin d'enseigner leurs doctrines à la nouvelle génération. Ils croient que leurs enfants sont leur héritage. On m'avait raconté que ce serait la génération de mes enfants qui assisterait à leur prise de pouvoir, à un certain moment du 21e siècle. Actuellement, les Illuminati mettent silencieusement en œuvre leur plan, en s'infiltrant systématiquement :

  • Dans les médias.

  • Dans le système bancaire.

  • Dans le système éducatif.

  • Dans le gouvernement, que ce soit au niveau local ou au niveau fédéral.

  • Dans le système scientifique.

  • Dans toutes les églises.

Cela fait plusieurs siècles que les Illuminati s'efforcent de s'infiltrer dans tous ces domaines. Ils ne le font pas en avouant clairement leurs motivations réelles ! Ils ne s'introduisent pas dans une banque, par exemple, en disant : "Salut ! Je viens prendre le contrôle de votre banque pour le compte des Illuminati !" Ils investissent progressivement de plus en plus d'argent dans cette banque pour en contrôler une majorité d'actions. Ils ne parlent jamais publiquement de leur plan ni de leurs activités secrètes. Souvent, d'ailleurs, comme ils sont eux-mêmes programmés mentaux, ils sont amnésiques pour tout ce qui concerne ces activités. Ils ont souvent l'apparence d'hommes d'affaires respectables, affichant leurs convictions "chrétiennes". Les Illuminati attachent une très grande importance à l'image qu'ils donnent dans la société. Ils font tout pour maintenir une façade "normale" et respectable. Ils ont horreur d'être dévoilés. Voici quelles étaient les personnalités qui siégeaient au conseil local des Illuminati dont j'étais membre: le responsable local de la Fédération des PME, le PDG d'une entreprise locale travaillant pour le Ministère de la Défense, le Directeur d'une école chrétienne, l'un des adjoints au maire de la ville, un journaliste, une infirmière, un médecin, un psychologue, un colonel de l'Armée de Terre, un haut responsable de la Marine. Tous, à une exception près, fréquentaient régulièrement une église le dimanche et étaient très respectés dans toute la ville. Aucun d'entre eux n'avait une réputation douteuse. Tous étaient au-dessus de tout soupçon.

Si vous aviez rencontré l'une de ces personnes, vous auriez sans doute aussitôt apprécié son intelligence, son ouverture d'esprit, son charme et son charisme. C'est leur meilleure "couverture". La plupart des gens pensent que les gens "mauvais" ont une mauvaise apparence, soit dans leur physique, soit dans leur comportement. Ils y sont incités par la propagande des médias qui présentent les "méchants" sous des traits souvent hideux. Tous les Illuminati que j'ai personnellement connus étaient des gens aimables et charmants dans leur vie de tous les jours. Leur seul problème était d'avoir parfois un comportement bizarre, comme peuvent l'avoir des alcooliques. Si les Illuminati sont parfaitement indétectables, c'est en raison de la dissociation de leur personnalité artificiellement provoquée par des expériences traumatiques. Beaucoup d'Illuminati, si ce n'est la plupart d'entre eux, sont complètement inconscients de la vie horrible qu'ils mènent au cours de la nuit.

Il existe d'autres groupes qui ne font pas directement partie des Illuminati mais qui sont en relation avec eux. Les Illuminati ne sont pas le seul groupe qui pratique l'ésotérisme, ou qui adore des démons et des dieux antiques. Les Illuminati encouragent les divisions. "Diviser pour régner" est l'un de leurs principes essentiels. Ils ne s'inquiètent pas de l'existence de ces autres groupes. Au contraire, ils les accueillent souvent dans leur zone d'influence si cela est possible. Cela se produit de plus en plus souvent depuis quelques années, à mesure que les Illuminati "vendent" leur organisation et leurs principes qui sont considérés comme les meilleurs par toutes les sociétés secrètes. En échange de ce "perfectionnement technique", les Illuminati exigent la soumission des autres groupes occultes. Ils leur envoient leurs meilleurs formateurs qui dépendent de leurs conseils locaux et régionaux.

Dans le domaine politique, les Illuminati sont infiltrés dans tous les principaux partis. L'une de leurs maximes préférées est : "L'ordre sort du chaos". L'anarchie est une discipline pour eux. C'est pour cela qu'ils envoient des armes et des fonds à tous les protagonistes des principaux conflits, en particulier lors des deux dernières guerres mondiales. Ils croient que l'Histoire est un jeu, comme une partie d'échecs. Pour eux, les plus forts doivent émerger des conflits, des épreuves et des combats. Je ne partage plus cette philosophie mais je la partageais autrefois, de tout mon cœur. À mesure que la vraie nature et les objectifs des Illuminati sont dévoilés, j'espère que les citoyens "ordinaires" se réveilleront et s'organiseront pour lutter contre ceux qui se préparent à capturer un monde qui ne se doute de rien.




source:
http://www.latrompette.net/post/A253.plan_illuminati.htm


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TÉMOIGNAGE DE SVALI, EX-ILLUMINATI REPENTIE   Aujourd'hui à 0:09

Revenir en haut Aller en bas
 
TÉMOIGNAGE DE SVALI, EX-ILLUMINATI REPENTIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: PLAN DE NOS PRÉDATEURS :: Contrôle mental :: MK-ULTRA et MONARCH-PROGRAM - Contrôle de l'esprit par traumatisme-
Sauter vers: