TRANSITION ET ARCHE


 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 UNE BOÎTE À PHARMACIE DE SURVIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: UNE BOÎTE À PHARMACIE DE SURVIE   Dim 15 Fév 2009 - 17:06

UNE BOÎTE À PHARMACIE DE SURVIE







Et s’il fallait n’emporter avec vous que les remèdes (naturels) les plus efficaces, lesquels choisiriez-vous ?

Sur les cinq continents, l'association L’Homme et l’Argile organise des missions de santé en communauté pauvre et isolée. Sur le terrain, nous vivons en immersion totale dans la population, avec les familles démunies, buvant l'eau polluée, mangeant la nourriture souillée. Et pourtant nous sommes en pleine forme. Nous avons recours à une pharmacie de survie utilisant des remèdes simples, écologiques et peu coûteux, à la portée de nos amis de tous pays.

Un remède de survie doit répondre à quatre exigences :

- Etre puissamment efficace, et ce de façon constante.
- Etre thermostable, en particulier vis à vis de la chaleur.
- Avoir une longue durée de vie et validité.
- Etre doté de la plus grande polyvalence thérapeutique, c’est-à-dire apporter une
solution à un maximum de problèmes de santé différents.

Peu de médicaments répondent à ces exigences.

Lorsque nous partons en mission, nous n’emportons dans nos sacs à dos que trois remèdes, dont l’un sous trois formes différentes assure à lui seul un bon 80 % des urgences auxquelles nous avons à faire face ! Quant aux deux autres, il s'agit d'une part d'un médicament spécifique des maladies neurologiques infectieuses, difficilement accessibles aux remèdes ordinaires, et d'autre part d'un produit de confort bien commode. A ces trois mousquetaires de la santé, s'en rajoute bien entendu un quatrième… qui n’en est pas un puisque c’est une « pierre »…. qui n’en est pas une !

Quelle réponse donneriez-vous à cette énigme ? Levons le suspense…

Un : l’argile

Le premier de ces remèdes est l’argile, que nous emmenons sous forme de cailloux bruts, de poudre et de pâte à l’eau… Pourquoi ce choix ? Parce que ce minéral apporte à lui seul une solution à la plupart des infections et inflammations, remplaçant aisément sur le terrain la plupart des antibiotiques et des corticoïdes (1).

Bien sûr, pour atteindre ce degré d'efficacité, il est important de connaître à fond les différents silicates d’alumine, leur mode d’application et posologie, et de savoir choisir une espèce ayant fait ses preuves en interne comme en externe, sur peau ouverte comme sur peau fermée. De nombreuses années d’expérience nous ont fait souvent élire l’illite, et mettre au point des modes d’emploi particuliers à chaque problème de santé.

Dans les situations d’urgence, il faut savoir avant tout gérer les infections internes, intestinales en particulier, ainsi que les plaies et brûlures. Pour ça, avec l’argile, aucun souci. Elle résout également avec bonheur les inflammations musculaires, tendineuses et articulaires, ainsi que les problèmes de peau, démangeaisons et irritations. En interne, c'est la championne toutes catégories des antipoisons, domaine où elle surpasse son ami le charbon. Elle vous garantit également contre l’infâme turista et aide petits et grands à se débarrasser de certains parasites, ôtant en outre en une vingtaine de minutes les douleurs associées. Cerise sur le gâteau : elle nettoie l’eau souillée, inhibant non seulement les bactéries - à l’instar du chlore - mais également les virus et les toxines. Seuls les polluants chimiques lui font parfois échec.

Quant aux plaies souillées, quelques applications suffisent à les nettoyer, et l'on peut choisir, par la suite, soit de les laisser se refermer spontanément, soit de continuer les soins jusqu’au bout, ce qui garantit l’absence de cicatrice. Pour les brûlures, l’argile est véritablement inégalable, car elle parvient à reconstituer la peau intégralement et sans rétraction lorsqu'elle est utilisée dès les premiers moments.


Deux : le chlorure de magnésium

Le deuxième remède de notre énigme est le chlorure de magnésium (2). Attention, nous ne l’utilisons jamais par voie interne pour les « petits bobos », grippes et autres angines, parce qu’il a la désagréable manie d’abîmer les reins. Cet énorme inconvénient ne permet, à nos yeux, de justifier son emploi que pour les maladies graves : nous le réservons donc aux affections neurologiques, où il excelle. Les méningites, virales et même bactériennes, et la redoutable polio, répondent bien à un traitement bien conduit par voie orale, des protocoles très précis ayant été mis au point par des médecins français en situation de guerre. Et le tétanos lui-même répond favorablement si l’on suit un mode d’emploi rigoureux par voie intraveineuse.


Trois : la pommade au camphre

Notre troisième mousquetaire, c’est la pommade au camphre (3). Même si dans nos pays quelques rares personne ont pu présenter une allergie à ce produit, il rend de nombreux services partout dans le monde : la résine de pin, qui en contient, est la panacée des Indiens du Guatemala, et le « baume du tigre », fabriqué à Singapour, est vendu jusque dans les plus petites échoppes du fin fond de l’Afrique. Avec raison, car sur peau fermée, ce produit rend de nombreux services.


L’outsider : la « pierre noire »

Et la pierre, l’indispensable pierre ? Il s’agit de la « pierre noire », ou « pierre à serpents », bien sûr. D’une efficacité tout à fait étonnante. En mission en Inde, nous avons eu l’occasion de l’utiliser quotidiennement contre des morsures de cobra, et nous ne perdions pas un seul patient. C’est un atout indispensable de la pharmacie de survie, que l’on peut se procurer en Belgique, où elle est fabriquée par des religieux issus d’anciennes congrégations missionnaires (4). Après avoir été utilisée, la « pierre » peut être régénérée dans du lait bouilli.

Ces quatre remèdes sont si puissants qu'en plus de quinze ans de missions, nous n'avons eu à déplorer aucun malade, aucun rapatriement parmi nos volontaires.


Extrait de l’article de Jade Allègre publié
dans le mensuel Biocontact, n° 154 de janvier 2006.



1. Lire « L'argile qui guérit », Raymond Dextreit, Ed. Vivre en Harmonie. Disponible dans les
magasins bio.
2. Le professeur Pierre Delbet, membre de l’Académie de médecine, chirurgien dans les années
14-18, découvrit le pouvoir anti-infectieux du magnésium et son importance dans les aliments.
3. Baume du tigre, disponible dans les boutiques diététiques et chinoises.
4. Disponible chez les Pères blancs de Belgique : Wereld-missiehulp, Provinciesteenweg 400,
B-2530 Boechout, Belgique, tél. : 0032 3454.14.15.



L’Homme et L’Argile - 41 rue Chapon B.P. 3316 75123 PARIS cedex 03
Tél / Fax : 33 (0)1.42.77.25.17 et 33 (0)6 .22.61.82.50
Courriel : lhomme.et.largile@free.fr - Site : lhomme.et.largile.free.fr[/color]



A noter, l' association "l homme et l' argile" édite un petit livre, "SURVIVRE EN VILLE…quand tout s’arrête" par Jade ALLÈGRE






DESCRIPTIF

A partir de la situation la plus difficile - en ville, sans électricité et sans provisions - apprenez à « assurer » en toutes circonstances. Que vous soyez en milieu urbain ou en pleine campagne, en France ou à l'étranger, chez vous ou en randonnée, ce petit manuel plein d’humour et d’idées se glisse dans votre poche : c’est le guide tous terrains tous pays dont vous avez toujours rêvé.

Ecrit par un globe-trotter des missions humanitaires habitué aux situations extrêmes, il vous enseigne comment « boire l’eau de la Seine » dès demain, manger et vous soigner avec un minimum de moyens. Sous forme de dialogue, des réponses écologiques et sympas, simples et faciles à mémoriser, qui vous permettront désormais de voyager léger. A lire avec vos enfants et avec les amis dont vous désirez … qu’ils survivent avec vous !


FICHE TECHNIQUE :

Titre : SURVIVRE EN VILLE…quand tout s’arrête
Auteur : Jade ALLEGRE
Thème : survie douce
ISBN : 2-9514824-1-8
Parution : décembre 05

Prix : 10€
Disponibilité : sous huitaine

Nom éditeur : Jade ALLEGRE
Format : 150/115, à l’italienne
Poids : 78 gr
Nb de pages : 96 pages
Papier : bouffant 80 grammes
Couverture : quadrichromie, pelliculée, dos carré collé

Pour commander :
fleur 1 http://lhomme.et.largile.free.fr/survivre/index.htm


Dernière édition par invitée le Ven 20 Nov 2009 - 20:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
invitée



Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: UNE BOÎTE À PHARMACIE DE SURVIE   Dim 9 Aoû 2009 - 8:01



Revenir en haut Aller en bas
 
UNE BOÎTE À PHARMACIE DE SURVIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRANSITION ET ARCHE :: ARCHE DE NOÉ :: Santé-
Sauter vers: